Pour Lamy, le "GPS" de Montebourg a "quelques problèmes"

 |   |  376  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le directeur général sortant de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a dénoncé vendredi le pessimisme ambiant dans l'Hexagone et a fustigé la politique économique d'Arnaud Montebourg, pourfendeur de la mondialisation.

"Je pense que la France a des tas d'atouts pour s'en sortir, simplement, elle ne les voit pas." Tels sont les mots du directeur général de l'OMC Pascal Lamy, ce vendredi matin sur les antennes de BFM TV et RMC Info . "La solution de la croissance, c'est la compétitivité", a affirmé l'ancien commissaire européen en soulignant la nécessité de réformes structurelles profondes. "C'est faisable. Simplement, pour faire ça, il faut une perspective, il faut avoir envie de le faire", a-t-il dit à l'adresse de l'exécutif.

"Le GPS d'Arnaud Montebourg est détraqué"


"Une partie du problème vient que, disons, le GPS des Français est un peu détraqué", a poursuivi le directeur général sortant de l'OMC. Et "s'il y a un exemple de GPS qui à mon avis a quelques problèmes, c'est lui", a-t-il poursuivi alors qu'il était interrogé sur le ministre du Redressement productif. Rappelons que ce dernier avait déclaré en octobre dernier que "le bilan du libre-échange mondial proposé par l'OMC [était] un désastre".

"Il n'a pas les bons chifrfes en tête"

"Je pense qu'il n'a pas les bons chiffres en tête", a continué Pascal Lamy. "Quand on regarde l'économie française dans le monde tel qu'il est, les problèmes qu'il met en avant - c'est-à-dire, c'est la faute à la concurrence des Chinois - ça n'est pas ça", a poursuivi Pascal Lamy. "C'est vrai que les Chinois sont payés cinq fois moins que les Français, mais les Chinois sont cinq fois moins productifs que les Français et comme ce qui compte, c'est la productivité horaire, il ne faut pas en déduire que les Chinois font du dumping social", a-t-il expliqué.

"La globalisation a des bons côtés"

"Les Français, a poursuivi Pascal Lamy, considèrent qu'ils sont une espèce d'îlot de bonheur provisoire dans un monde de catastrophes, ça n'est pas la bonne perspective". "On ne peut pas en déduire que si la France a des problèmes, c'est le monde qu'il faut changer"."Cette globalisation, elle a des bons côtés et des pas bons côtés. Il y a en qui s'en sortent."

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2013 à 16:20 :
Un bel exemple de la confusion mentale des nuls au pouvoir.
a écrit le 02/03/2013 à 14:28 :
oh non mr Lamy il ne faut rien changer dans le monde il faut s'adapter comme vous dite si bien :sadapter aux baisses de salaires, devenir des serfs, éventuellement refaire travailler les enfants en un mot redevenir compétitifs..et surtout ne pas faire comme certains pays contrôler les importations et s'assurer d'une réciprocité commerçiale;quelle chance a la France d'avoir un representant comme vous!
a écrit le 02/03/2013 à 11:41 :
Pour un ministre qui foute de rien et créer des problèmes tout azimuts sans régler l'avenir de la France qui plonge de plus en bas dont il faut cesser de la com !
a écrit le 02/03/2013 à 8:52 :
A lire les commentaires on constate que M.Lamy a raison. Les Français veulent que le monde change, mais pas eux et la France. Le monde entier se trompe sauf les Français cad des milliards se trompent, 60 millions ont raison. Evidemment, lorsqu'ils entendent pendant toute leur vie: La France: plus beau pays du monde, système sociale français: le meilleur du monde, le monde entier (selon eux) les envie LOL Le monde entier s'en fout royalement, le monde entier peut vivre sans ce pays, mais bon, c'est le choix de citoyens bornés, qu'ils continuent, Chinois, Indiens et autres eux aussi continuent. Bonne chance!
Réponse de le 02/03/2013 à 9:53 :
rectifions votre commentaire : les élites de chaqe pays, profitant du système, et même les élites françaises dont fait parti M Lamy, sont pour la mondialisation. Les peuples eux, comme les français, s'aperçoivent de plus en plus qu'ils se sont fait avoir : il suffit de voir le développement des indignés et autres révoltes notamment chinoises.. Mais vous avez le droit d'être aveugle et de mépriser allègrement du haut de votre piédestal de certitudes...
Réponse de le 02/03/2013 à 10:28 :
+ UN
Réponse de le 02/03/2013 à 11:27 :
@picnicdouille @àPicnicdouille si on ne veut pas voir et croit que les autres ne comprennent rien, alors, re bonne chance, vos enfants seront les immigrés dans des pays, dites émergeants dans pas longtemps. Ca ne sera plus mon problème j'ai 69 ans.
Réponse de le 03/03/2013 à 11:31 :
@Commentaires : C'est vous qui devriez ouvrir les yeux ! Vous êtes d'une génération qui ne voyez rien parce qu'à l'abri de votre retraite. Plus de 23% de chômage chez les jeunes dans les pays de l'UE et ça continue de progresser "grâce" à ce modèle économique que vous défendez bec et ongles ! Voilà, la réalité, et oui, les jeunes diplômés émigrent vers des yeux plus cléments, ils sont de plus en plus nombreux mais non pas parce que l'UE refuse ce modèle mais justement parce qu'elle l'applique !!!
Réponse de le 04/03/2013 à 4:49 :
@TC: C'est vous qui devriez ouvrir les yeux. Les francais sont faineants, ne pensent qu'a leur droits, leur vacances, baiser au quatre vents et sont malades du confort de leur petite vie comme la votre probablement et en plus sont des geignards et osent s'indigner. Tout est possible dans la vie si on veut s'en sortir, mais il faut le vouloir et avoir des couilles. @TC a entierement raison, vos enfants seront les immigres des pays emergeants dans pas longtemps
Réponse de le 06/03/2013 à 11:49 :
réponse à JDSHANGHAI vous pensez que les Chinois et bien d'autres qui vivent avec moins de 1 dollard par jour peuvent représenter l'avenir et être un modèle ?et dire que les Français nous sommes des fainéants c'est facile surtout si on a eu un parcourt privilégié et n'oubliez pas que le niveau de vie que nous avons acquis s'est fait par le travail, il y a 120ans l'ensemble des peuples étaient globalement au même niveau alors qui a travaillé? le bradage de notre industrie suite à une mondialisation sans contrepartie (merci Lamy) et l'arrivée sur le marché de l'emploie de 200 000 émigrés chiffre officiel tous les ans plus les clandestins vous pensez sincèrement que nous pouvons nous sortir du chômage sans rien changer?, la tva sociale était votée c'était un premier pas vers une réglementation mais les génies qui nous dirigent maintenant ne l'appliquerons pas .oui nous avons du soucis à nous faire avec les idées de mr LAMY l'avenir s'annonce houleux !
a écrit le 02/03/2013 à 6:30 :
ce lamy l euro la sureevaluation de l euro par rapport au yen au yuan et surtout au dollar us entraine une augmentation des prix du made in france don cmoins d export moins de commandes et plus de chomage avec un euro inferieur à un dollar tout rentrerait dans l ordre en france et un peu mieux en europe du sud cet euro fort ou plutot euromark ne convient qu aux allemands et ruine les autres pays de l u.e voilà mr.lamy voilà mr.montebourg les vrais raisons de la faillite de la france et des piigs ...je préfere acheter un mazda ou une hyundai moins chére qu une peugeot ou renault d aussi bonne qualité sinon meilleure ,je préfere acheter une tablette samsung qu une archos moins chére et bien meilleure je préfére acheter japonnais americain ou coreen plutot que français italien espagnol ou allemand c est moins cher et c est meilleur...
a écrit le 01/03/2013 à 21:21 :
A 22 :55 le 03 portons un toast aux Thermopyles ! Voici le nouveau monde qui vient, 1000 mercis pour la liberté aux américains, c?est pas la première fois que fois que vous faites du bon travail, continuez !
a écrit le 01/03/2013 à 20:57 :
Ce cosmopolite goinfré de fric public veut nous donner des leçons. Qu'il ferme sa gueule!
Nous en avons assez de ces quasi escrocs vendus au capital international...
Réponse de le 01/03/2013 à 22:34 :
ces un PS
Réponse de le 02/03/2013 à 8:14 :
Tu te trompes de deux siècles camarade marxiste ou alors tu te trompes de continent camarade barbudo.
Réponse de le 02/03/2013 à 10:29 :
Bien dit + 100
a écrit le 01/03/2013 à 20:24 :
" faites demi tour immédiatement "....................
a écrit le 01/03/2013 à 19:52 :
En parlant du commerce international, on se rappelle les paroles du président Jintao : les français ne travaillent pas assez. Rappelons nous celles de notre ami dictateur d?Etat Napoléon : quand la Chine s?éveillera, le monde tremblera. On accuse la Chine de ne pas être humaniste. Fort bien. Pourtant c?est un pays dont la classe moyenne a la taille de l?Europe ou des USA avec une marge de progrès bien plus grande. On accuse la Chine pourtant elle fait des excédents budgétaires et finance la paresse des européens. Le peuple chinois travaille beaucoup plus dur, devons-nous cracher dessus ? Le peuple fait 8% de croissance, combien fait la France ? Elle fait de la récession. C?est un petit pays qui a sa place au conseil de sécurité grâce à nos amis américains. On accuse la Chine d?avoir repris le Tibet. La France n?a-t-elle pas été coupable d?avoir trucidé une partie de sa population lors de ses révolutions ? Pourquoi la Chine serait inculpée pour ses révolutions et pas la France ? La France pays humaniste, on est morts de rire? tout ça n?est que mensonges de ce sinistre bureaucrate qui dévaste le pays avec ses janissaires.
Réponse de le 04/03/2013 à 4:37 :
+1000
Réponse de le 05/03/2013 à 7:24 :
David ! Notre siège à l'ONU,nous le devons à CHURCHILL ! Les amis (?) Ricains ne voulaient PAS ! Ainsi que la zone d'occupation en 45 ! On la doit à CHURCHILL !!!
a écrit le 01/03/2013 à 19:30 :
Montebourg, le sinistre du délabrement progressif, ne sert à rien d'autre qu'à caresser dans le sens du poil les électeurs socialo-communistes. Il est inutile de tenter de sauver des industries décadentes, mais il est au contraire crucial de favoriser la création d'entreprises innovantes. L?argent du contribuable doit aller aux emplois de demain, pas à ceux d?hier.
a écrit le 01/03/2013 à 19:23 :
Les exportations ont doublé depuis 80? Seulement ce qu?on ne sait pas c?est qu?à l?école de l?Etat français on trouve des exemples scandaleux : A Issy il existe un établissement dans lequel un enfant de 5ème a été tapé parce qu?il faisait son travail. Une fille a reçu une chaise dans la tête. Dans la classe de 3eme d?un autre établissement, les élèves retournent les tables à chaque fois. Le prof a besoin d?un micro pour se faire entendre. Est-ce là le bon travail de ce gouvernement ? En commerce international, on a des progrès à faire, on n?exporte pas et pourtant on a formé des masters à cet effet qui sont sans emploi. On se demande bien pourquoi. En commerce international, on apprend une règle, celle d?Hoechcher Olin qui dit, mais le gouvernement n?a cure des lois de l?économie, que les salariés français sont payés au salaire des chinois parce qu?on est mauvais en technologie. Voila la politique de péteux du sinistre que nous avons !
a écrit le 01/03/2013 à 19:19 :
Jojo notre ami fonctionnaire qui professe un libéralisme aussi avarié que la viande à la remballe des supermarchés nous a donc quitté à 16.30. Le vendredi en effet, dans le cadre de la réduction du temps de travail qu'il honnît (sur ce forum) il rentre chez lui 30 minutes plus tôt que les autres jours. Il va passer son week end à réviser les œuvres complètes de Bastiat pour encore plus nous saouler dés lundi. Encore une bonne semaine de bullage au bureau. En quelque sorte il occupe un emploi fictif !
a écrit le 01/03/2013 à 18:37 :
le probléme c'est que montebourg ne connait absolument rien à l'économie et ne sait faire qyue deux choses, s'écouter parler et brasser de l'air, ce n'est plus un ventilateur, c'est une véritable éolienne.
Réponse de le 02/03/2013 à 10:31 :
eh, bé, té ! il irait bien avec notre "ami Sarkosy, à eux 2, ça ferait une belle paire !
a écrit le 01/03/2013 à 18:24 :
Mais M. Lamy, il n'a pas que son GPS qui est déréglé et a des problèmes. C'est beaucoup plus grave ! Enfin, il prend la Paye, cause à tort et à travers et ne sert à rien.....
a écrit le 01/03/2013 à 17:34 :
MM Colomb et Lamy sont dans le bon tempo pour orienter et redonner de nouvelles perspectives positives. Dépêchons nous le temps presse !!!!
a écrit le 01/03/2013 à 16:47 :
MM. Lamy et Montebourg ne nous précisent pas que la France a perdu son siège à l'OMC en faveur de la Commission européenne... Quelle fumisterie !

Le libre-échange et la mondialisation ? C'est bien mais comme dans toute chose, il faut des limites. Or aujourd'hui, cette libéralisation mène à l'effondrement financier (des États, des entreprises et des ménages), à l'appauvrissement généralisé, et à des crises sans précédent.

Jusqu'ici tout va bien... jusqu'ici tout va bien... jusqu'ici tout va bien...
Réponse de le 01/03/2013 à 17:02 :
Alors d'apres vous l'argent disparait... Mais il va ou? Il se desintegre?!?!?! Pour info, l'argent se deplace mais ne disparait JAMAIS! Le seul fautif dans l'histoire c'est votre etat obese sur-interventionniste qui en plus va a l'encontre de l'evidence....
Réponse de le 01/03/2013 à 18:59 :
Les Etats-Unis sont plus libéraux et moins interventionnistes... et pourtant sont en faillite. CQFD ?!
Réponse de le 02/03/2013 à 3:58 :
Moins interventionnistes c'est à voir mais le libéralisme permet à chacun de se bâtir son propre avenir. En France on ne fait qu'attendre des subsides ou un intervention magique de l'état.
Réponse de le 02/03/2013 à 8:16 :
La France ne pratique plus de politique libérale depuis bientôt 40 ans.
Réponse de le 02/03/2013 à 10:32 :
+ 1000
a écrit le 01/03/2013 à 16:46 :
C'est malheureux à dire, mais il n'y a pas que Montebourg qui a son GPS déréglé parmi nos élus et journalistes. J'ai la prétention de bien connaître le monde industriel pour avoir travaillé 35 ans dans la plus grosse multinationale mondiale, et ce sur 3 continents. J'entends dans les divers média tellement de bêtises sur l'économie et le monde de l'industrie que je me demande ce que le vulgum pecus peut arriver à comprendre et à retenir... Ceci n'est d'ailleurs pas spécifique de la gauche, même si ils font très fort en ce domaine. Il est regrettable que nos élus soient presque exclusivement issus de la fonction publique ou du pur monde de la politique... Il y a une méconnaissance du monde économique tout à fait stupéfiante...
Pas étonnant après qu'une bonne partie de l'électorat se tourne vers des pantins style Le Pen ou Mélenchon...
Réponse de le 01/03/2013 à 17:56 :
On est bien d'accord mais que faire pour un reveil? C'est la mentalite Francaise complete qui est en pleine decadence... Et cela s'en ressent dans tous les domaines... A l'etranger on rigole du comportement des Francais...
Réponse de le 01/03/2013 à 19:18 :
Vous avez parfaitement raison mais il serait également important de préciser que le monde de l'entreprise ne se résume pas aux multinationales. J'ai créé mon entreprise et suis patron de PME; et je suis très déçu également des représentants du monde entrepreneurial en France ! Sur qui faut-il donc compter ?
Réponse de le 02/03/2013 à 10:34 :
bien dit !
a écrit le 01/03/2013 à 16:17 :
Gardons bien en mémoire le visage de Pascal Lamy. Si la situation économique reste mauvaise et si le PS perd les municipales et européennes, alors Lamy sera le premier ministrable parfait pour permettre à Hollande de renier le reste des ses vaines promesses.
C'est le Monti à la francaise.
D'ailleurs sa sortie sur BFM / RMC alors que les sondages reprennent à la baisse pour Hollande et surtout pour Ayrault n'est probablement pas un hasard...
Réponse de le 01/03/2013 à 16:51 :
@Laurent68 +1000. perso, je suis totalement pour votre hypothèse car a l?évidence Ayrault ne fait pas le poids et le camarade Montebourg....beh disons que son GPS datant de la Nouvelle Politique Economique (NEP de Lenine) c'est un peu normal qu'il ait quelques problèmes!!!
a écrit le 01/03/2013 à 16:02 :
La plus fantastique démonstration des bienfaits du libre échange : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=milton%20friedman%20le%20crayon&source=web&cd=2&cad=rja&ved=0CDUQFjAB&url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D-FbZizIT2oA&ei=qsIwUdrOCpCzhAfxkYDADg&usg=AFQjCNHPzvcqwESC2xg068CgYwSBlJlQKg
Réponse de le 01/03/2013 à 19:39 :
Merci pour ces belles leçons d'économie données gratuitement à tous ces incultes.
Mais qui est John Galt : notre maitre à tous, créateur d'une nouvelle secte de libertarien. John est un génie. Merci par votre présence continue sur le forum d'évangéliser les âmes perdues ......
Réponse de le 01/03/2013 à 21:52 :
Gratuitement ? Vous plaisantez ? Son patron paye cet individu pour bosser alors que ce dernier passe ses journées au bureau à poster des commentaires sur la Tribun : ça n'existe pas la gratuité !
Réponse de le 02/03/2013 à 10:36 :
John galt est notre maître à penser.. @ Ajaccio
a écrit le 01/03/2013 à 15:50 :
Montebourg "pense" que la France est toujours celle de Louis XIV le Roi-Soleil !! Tout cela est fini depuis longtemps et on mesure la médiocrité de ministres qui ne sont jamais sorti de leurs départements et sont catapultés par le fait du Prince Hollande.
Réponse de le 01/03/2013 à 19:40 :
de qui parlez-vous ? Le portrait que vous décrivrez ressemble étrangement à JF Copé ?
Réponse de le 02/03/2013 à 4:03 :
l'ensemble des politocards français se reconnaitra dans cette description
a écrit le 01/03/2013 à 15:45 :
Que dit Lamy? c'est que nous sommes compétitifs fàce aux Chinois, et je ne peux que dire que c'est vrai, nous sommes capables d'être compétitifs dans des entreprises bien organisées et bien gérées (je m'entend gérées en laissant le personnel faire ce qu'il y a à faire). Ou je travaillais nous avions d'autres usines dans le monde entier, Brésil, Turquie Allemagne(celle la on l'a fermée) y compris en chine notre taux de robotisation, notre capacité de faire évoluer le matériel en interne fait que nous étions toujours les moins chers. Du personnel motivé compétant dans des petites villes de province, l'image de la définition des Vendéens des usines à la campagne ça c'est un gage de réussite.
a écrit le 01/03/2013 à 15:26 :
P Lamy Socialiste peut être, mais pas sectaire, et surtout réaliste. Il devrait expliquer les chose a " flamby " quand au GPS des français et de celui de AM en particulier cela fait longtemps qu'il ne montre plus la bonne direction. Vouloir changer le monde quand la France a des problèmes, c'est bien vu, cela ressort bien de l'arrogance intellectuel de notre élite pensante toujours prête a donner des leçon a la terre entière
a écrit le 01/03/2013 à 15:01 :
Les technocrates français (à quelques rarissimes exceptions) et quelques syndicats réacs de gauche (yen a) et bien entendu nos démagogues de politiciens nous ont foutu dans la merde. mais les technocrates français sont encore plus redoutables quand on leur file des postes internationaux, ils sont toujours aussi incompétents,on l'a bien vu avec Lagarde, et d'autres perdent carrément le Nord apparemment, on vient de le voir avec Lamy. Si les français ont le GPS détraqué, lui a perdu la boussole. Les français qui se sont un peu laissés allés...depuis disons le plan Barre 2 ça remonte quand même à 78 ou 79 ça, ne sont pas des tarés ni des détraqués, et ils le prouvent tous les jours dans les entreprises et même dans les administrations, des créateurs ont en a, et on en aura de plus en plus, des hauts fonctionnaires hélas on en a et il faut qu'on n'en ai plus, ce qui est détraqué c'est la concurrence internationale qui est pipée du fait de la manipulation des taux de changes, du dumping fiscal, social, environnemental, de l'évasion fiscale, la fraude à tout crin, l'espionnage, le rachat de nos brevets à bon compte, ou de nos entreprises innovantes,... et surtout surtout ce qui est détraqué c'est que le monde soit dominé par les vampires suceurs de sang professionnels, je parle des spéculateurs-financiers- banksters qui sont les plus grands copains d'ailleurs de nos technocrates expatriés dont ils favorisent parfois ou souvent les carrières. Mais je vous rassure M. Lamy ça nous empêche pas d'avancer mais pas dans le mur m^me enchanté et peint en rose ou en bleu ciel.
Réponse de le 01/03/2013 à 15:33 :
c'est toujours de la faute aux autres " spéculateurs financiers etc.." c'est sur qu'en vidant le monde des financiers suceurs de sang le malade irait beaucoup mieux... la poutre est tellement grosse dans votre oeuil que bien sur vous ne pouvez plus la voir
Réponse de le 01/03/2013 à 18:16 :
si si la poutre je l'ai vue car j'ai chaussé les lunettes l'Amy comme je le recommande à notre ami Lamy, comme je l'ai dis ça ne lui ferait pas de mal en effet, je vous les recommande aussi ça vous permettra de relire toute la presse économique et financière depuis 2007, apparemment vous avez loupé quelques épisodes.
a écrit le 01/03/2013 à 14:50 :
Il faut améliorer la compétitivité....certes, mais pourquoi n'explique t -il pas ce que ça signifie:baisse des salaires, des retraites, des remboursements sécu,du nombre de fonctionaires.....là on comprendrait mieux, non?
Réponse de le 01/03/2013 à 15:03 :
non, cela signifie cela plutôt : baisser drastiquement les impots sur le capital et le revenu, casser les codes du travail abscons quicréent le chomage, abroger des milliers de lois et de réglements (cf mon post sur l'oeuf en dessous) pour libérer le génie humain. Et cela n'est possible qu'en réduisant le périmètre de l'état ...
Réponse de le 01/03/2013 à 15:14 :
Galt. Je comprends votre délire de possédant. Qui refuserait de se faire "déposséder"..?? Tout le monde. Pour ma part, je sais pouvoir compter sur mes capacités propres, soit, la crise actuelle ne me traumatise pas vraiment. Mais, entre nous, Galt. Connaissez-vous Lordon..?? Et, si oui, pouvez-vous me donner ne serait-ce qu'UN argument qui prouverait qu'il a tort..??
Réponse de le 01/03/2013 à 15:23 :
@ yvan : c'est vrai cela qui refuserait les droits de l'homme de nos jours (ie : le droit de propriété) ? Les socialistes, puisque c'est contraire à leur idéologie (pour Marx, les droits de l'homme, c'est petit bourgeois, mais pas de démonstration convainquante de ce fait, juste des insultes, habituel) Yvan, jecomprends que vous justifiez le vol en bon socialiste, mais regardez l'urss ou la corée du nord pour voir où cela mène. Mr Lordon ? un économiste atterrant ??? (ie un alter comprenant ancien communiste). Parce que le communisme n'a tort sur rien ? Si on commençait plutôt par le contraire, ça ira plus vite : pouvez vous me donner ne serait-ce qu'UN argument qui rpouverait qu'il aurait raison ? Le communisme n'a tort sur rien, Marx est ressuscité, lui l'idéologue athée... tjrs aussi contradictoire cette idéologie :)
Réponse de le 01/03/2013 à 15:24 :
Là, je sens qu'il va y avoir du mou dans la corde à noeud des réponses... Allez, Galt, courage. Il faut que vous essayez de sortir vainqueur. Gagner, toujours et encore. De l'argent, toujours et encore.
Réponse de le 01/03/2013 à 15:26 :
Comme il fait pitié, je propose à tous les commentateurs de cet article de soutenir moralement Galt, notre Camarade en perdition.
Réponse de le 01/03/2013 à 15:33 :
@ yvan : je vous parle des droits de l'homme, et vous me parlez d'argent ? Vous défendez l'indéfendable : le vol. Pouvez vous justifier le vol avec des arguments et non des insultes ? ça va être difficile ... Je cherche juste un article récent de Lordon, je vous le met en lienet je détaille les erreurs &conomiques, vosu me laissez 2 minutes ? Déjà, pour vous faire attendre, une analyse économique du manifeste des énconmistes atterrés (dont lordon) que je partage : http://cee.e-toile.fr/index.cfm/2010/10/2/Commentaires-sur-le-manifeste-en-22-mesures-des-conomistes-atterrs
Réponse de le 01/03/2013 à 15:39 :
désolé yvan, pour commenter lordon, il faudrait encore qu'il dise quelque chose. Or, de récent, à part écrire une pièce de théatre, il ne produit pas beaucoup d'analyses économiques ... mais si vous en avez une, je prends de suite.
Réponse de le 01/03/2013 à 15:41 :
Qui est Lordon ? Economiste, Frédéric Lordon est directeur de recherche au CNRS et chercheur au Centre de sociologie européenne (CSE). Il est membre du collectif « Les Économistes atterrés ».Élève de l?École nationale des Ponts et Chaussées et de l?Institut supérieur des affaires, ses travaux comportent notamment un programme de recherche spinoziste en sciences sociales et en sociologie économique. Il vise à rapprocher étroitement la science économique de la sociologie. Épistémologiquement, son positionnement dans le champ des sciences économiques est clairement hétérodoxe. Il partage les thèses de l?école régulationniste et particulièrement celles qui considèrent le caractère ontologique des luttes au sein des faits sociaux. Il fait sienne la formule de Michel Foucault lorsqu?il considère que la politique est la guerre continuée par d?autres moyens, paraphrase retournée de la formule de Clausewitz : la guerre est la continuation de la politique par d?autres moyens... blablablablabla je résume : un communiste viovant aux frais du contribuable pour lui expliquer la lutte des classes ... Et si vous découvriez Charles Gave ? (par ex)
Réponse de le 01/03/2013 à 19:04 :
Galt. Vous vous enfoncez vous-même. A votre avis, le vol, de quel coté est-il passé par la prise en otage actuelle et la magnifique crise qui a provoqué une extraordinaire socialisation des pertes..?? Ne vous sentez pas obligé de répondre auquestions trop difficile, là...
Réponse de le 01/03/2013 à 19:47 :
Bravo à John Galt qui réussit en quelques lignes à placer Foucault, Clausewitz, Bastiat, Friedman, Gave : quelle érudition, quelle culture. Bravo pour ce tour de force.Qui est John Galt ? Un fonctionnaire qui glande bien planqué dans son bureau et qui surfe sur internet pour démasquer les économistes "communistes" (Lordon par exemple). MErci à l'Etat de le payer pour nous guider vers la lumière !
a écrit le 01/03/2013 à 14:46 :
Ce M Lamy, il n'y a pas que son GPS qui ne fonctionne pas bien. Croire encore aux utopies d'il y a 50 ans à son age tsss. La globalisation ne peut marcher que si tout le monde joue avec les mêmes lois/taxes/monnaie/salaire. Les industriels chercheront à produire au plus prêt des centres de consommation en fonction des coûts de transports et des marges des intermédiaires.
a écrit le 01/03/2013 à 14:37 :
« La solution de la croissance, c'est la compétivité » : moi aussi je peux tenir ce genre de propos et passer pour un économiste. Mais au delà de cette tarte à la crème, il a quoi comme solutions à nous proposer ?
Réponse de le 01/03/2013 à 14:53 :
baisser drastiquement les impots sur le capital et le revenu, casser les codes du travail abscons quicréent le chomage, abroger des milliers de lois et de réglements (cf mon post sur l'oeuf en dessous) pour libérer le génie humain. Et cela n'est possible qu'en réduisant le périmètre de l'état ...
Réponse de le 01/03/2013 à 16:21 :
« baisser drastiquement les impots sur le capital et le revenu » ok pourquoi pas. Mais en contrepartie on supprime quoi : la police, l'enseignement, l'armée... ?
Réponse de le 01/03/2013 à 16:37 :
@ Marie : la police, l'enseignement (peu efficace et il ya des écoles privées) l'armée, c'est environ 1 millions de fonctionnaires, sur 7 millions (chiffres INSEE). Sachant que dans l'enseignement, il ya bcp à faire pour dégraisser, il me semble que la marge de baisse est plus qu'énorme non ? Sachant qu'à part la G^èce, aucun pays de l'ocde n'a autant de fonctionnaires que nous pour 1000 habitants, la plupart c'est 25 à 40 % de moins...
Réponse de le 01/03/2013 à 17:15 :
@john galt, soyez raisonnable. Le monde que vous nous proposez c'est une élite avec une masse d'esclaves et quelques contre-maîtres pour les gérer. Il y a un juste milieu.
a écrit le 01/03/2013 à 11:27 :
Ce gouvernement est le mariage de la carpe et du lapin... Il s'autodétruit lui-même par ses contradictions et en se focalisant sur des problèmes secondaires faute d''une direction claire !
Réponse de le 02/03/2013 à 11:10 :
Enfin + 1
a écrit le 01/03/2013 à 11:26 :
Son GPS est vague et bloqué. Il ne définit pas ce que doit être la compétitivité avec ses avantages et ses inconvénients, sans confusion si possible. Il l'évite soigneusement pour inviter chacun à faire les mêmes choses. C'est "vachement" confortable d'ainsi plastronner. Son Français doit-il être comme le Chinois,le Coréen,
le Bengali,le Russe ? le clone automatisé ? Il n'a qu'une seule phrase vraie : il faut une perspective et envie de le faire ; c'est vague et tout de même court d'une élite diplômée. Certes, l'écart de fuseau horaire a dû cloisonner son GPS qui n'a pas pris au sérieux l'humeur de tant d'Italiens ; son GPS n'a pas enregistré le discours d'inauguration du forum de Davos en 2.010 ; sûr que ce GPS est manifestement obscurci par le shadow banking, qui fait fureur, lui.
Réponse de le 01/03/2013 à 11:44 :
Certains sont diplômés, parfois bien et souvent mal, mais ils sont loin d'être partie de l'élite : l'élite s'occupe d'autres choses que du mariage des mouches !
Réponse de le 01/03/2013 à 12:10 :
et c'est quoi les inconvénients de la compétitivité ? un taux d'imposition inférieur à 75 % pour les riches ? inconvénient pour les envieux surtout ....
Réponse de le 01/03/2013 à 12:59 :
@John Galt
Qui dit compétitivité en zone euro, dit baisse des coûts de production puisqu'on ne peut ni dévaluer la monnaie, ni trop rogner les marges des entreprises. Et dans les coûts de production, si on ne peut plus gagner en productivité, il reste quoi ? Les salaires. En novlangue, la compétitivité = baisse des salaires.
Réponse de le 01/03/2013 à 13:43 :
Monsieur, la "compétitivité" est un concept relatif et en novlangue c'est tout simplement synonyme de "course vers le fond". Il est vrai qu'à ce jeu là, les allemands ont pris une sérieuse avance depuis une dizaine d'années (et ne parlons même pas des chinois), mais que croyez vous qu'il se passerait si nous nous alignions tous le coût du travail sur celui de l?Allemagne aujourd'hui ?
Son avantage concurrentiel s'en trouverait réduit à néant et donc, probablement, l'Allemagne nous sortirait une fois encore un "choc de compétitivité" (i.e. encore moins dans l'assiette pour le pékin moyen - toujours plus dans les fouilles pour la finance de l'ombre), et tout serait à recommencer !
Peut être préconiseriez vous que nous nous mettions à creuser une fois que nous aurons touché le fond ?
Comme ça on pourrait refourguer à tout va tout un tas de "trucs" inutiles et polluants aux chinois, aux allemands et autres !
Réponse de le 01/03/2013 à 14:02 :
@TC : pas forcément baisse des couts de production, la productivité peut s'acquérir par l'innovation technique. Donc, il reste quoi ? l'investissement privé, donc il faut baisser les impots sur le capital. En analyse économique basique, la compétitivité c'est les salaires ou la monnaie, dans la réalité, c'est un mix de nombreuses choses (les normes réglementaires aussi) et l'investissement est très important. Les allemands sont très compétitifs, et allez voir les salaires et la prime des ouvriers de VW cette année ...
Réponse de le 01/03/2013 à 14:06 :
@ troll : tiens, maintenant, les socialistes appelle la réalité "la novlangue" ? curieux. avec votre course vers le fond, vous reprenez la théorie de Lassalle sur le mur d'airain des salaires, vérifiée fausse depuis 140 ans .... Comprends pas, le cout du travail en allemagne est quasi équivalent au notre, les salaires allemands n'ont pas baissé ??? donc la suite de votre raisonnement est faux puisque ses prémisses sont faux. leur compétitivité vient d'autre chose, et ce n'est pas une compétitivité prix. Aucun rapport avec la finance de l'ombre, vous vous égarez.
Réponse de le 01/03/2013 à 18:08 :
@John Galt : oui, le modèle allemand, on connait. Mais, vous semblez oublier justement que les allemands ont également baissé les salaires pour arriver à être compétitifs.
Réponse de le 02/03/2013 à 10:54 :
Ah! mais, c'est qu'il nous pompe l'air notre érudit J.G ! allez, Zou avec Sarko et Montebourg, ça fera le trio mortel , pour le brassage ...
Réponse de le 02/03/2013 à 10:54 :
Ouais ! + 2
a écrit le 01/03/2013 à 11:25 :
isolation=désolation. Oui la France ne va pas dans la bonne direction. Ce n'est pas un scoop, l'ami!
Réponse de le 01/03/2013 à 11:51 :
@ilot Est-ce que la France va dans une direction?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :