Hollande veut que tous les chômeurs aient une formation dans un délai de six mois

 |   |  510  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le Président de la République accélère le tempo dans la lutte contre le chômage. Il souhaite qu'une formation soit proposée à tous les chômeurs, dont la moitié dans un délai de deux mois suivant la perte de leur emploi. François Hollande entend par ailleurs "imposer de nouvelles règles" pour que la taxe d'apprentissage ne finance que l'apprentissage.

"Il n'y a pas d'exigence plus forte pour le gouvernement que la lutte contre le chômage"... En difficulté dans les sondages face à une situation économique catastrophique, François Hollande a profité d'un déplacement lundi 4 mars dans le Loir-et-Cher pour marteler une nouvelle fois son objectif d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année en cours. 

L'une des armes que le gouvernement entend dégainer pour lutter contre ce problème d'emploi, c'est la formation. Le Président de la République veut accélérer le tempo et sans attendre la négociation sociale sur le sujet en juillet, fixe le cap. Un cap pas très différent de celui qu'avait voulu impulser son rival Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle au printemps de l'année dernière lorsqu'il avait proposé d'agir sur ce terrain par référendum...

Selon le chef de l'Etat, "l'objectif" de la réforme de la formation professionnelle est de permettre "qu'un chômeur sur deux se voit proposer une formation dans un délai de deux mois" après la perte de son emploi. Pour l'instant, cette proportion n'est que de 1 sur 4. François Hollande a déploré qu'"aujourd'hui, un chômeur sur quatre peut passer quinze mois à Pôle d'emploi sans se voir offrir une formation".

Du coup, "le système de formation doit être modernisé, car c'est un atout dans la lutte contre le chômage. Ce qui compte c'est de savoir qui va pourvoir bénéficier d'une bonne formation" a ajouté François Hollande.

"Doubler les moyens"

"On va doubler les moyens pour que très rapidement une formation soit proposée", a poursuivi le Président. Il a promis que le délai entre la perte d'un emploi et l'offre de formation "ne pourrait plus dépasser six mois".

Il a fait valoir qu'il s'agissait "d'affecter plus de ressources vers les demandeurs d'emplois" et "de rationaliser les rôles entre régions et Pôle emploi". La région sera "pleinement responsable de la commande de formation" et Pôle emploi du suivi des formations.

En cinq ans, le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de plus d'un million en France. Les chiffres publiés la semaine dernière ont annoncé une hausse pour le 21e mois consécutif. Le taux de chômage atteint 10,5% en France.

"La taxe d'apprentissage (...) doit être entièrement consacrée à l'apprentissage"

Par ailleurs, toujours sur le thème de la formation, le chef de l'Etat entend "imposer de nouvelles règles" concernant la taxe d'apprentissage. Celle-ci "doit être entièrement consacrée à l'apprentissage" a lancé M. Hollande. Sur les deux milliards que rapporte chaque année la taxe d'apprentissage, près des deux tiers (62%) sont effectivement affectés à l'apprentissage proprement dit. Le reste va à des établissements d'enseignement secondaire ou supérieur publics et privés ainsi qu'à des structures comme les écoles de la 2ème chance. Ce problème, connu depuis de longues années, est régulièrement soulevé par les responsables politiques

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/07/2013 à 13:02 :
la "formation " crée plus d'emplois et de retombées pour les "formateurs" que de reels retours a l'emploi ...

par ex :créez une structure de formation professionnelle ,par exemple des metiers d'aide a la personne c'est a la mode
vous aurez des aides, c'est la "doublement" pour la bonne cause
liez la structure avec une association ou autre qui capte et vous draine des personnes sans emploi ,asso elle meme subventionne pour les meme raisons .
la structure en place formera des gens sans ressoursces et l'etat et ou a la région paie vos factures ou subventionnera les stagiaires ,

en détails :

POINTS NEGATIFS
-le deséquilibre financier est trop important pour etre rentable pour la collectivité et ou l'état :le peu d emplois crées sont précaires et peu rémunéres ne permettant pas l autonomie financiere ni accentuation de la consomation ,les taux de cotisations et prélevements faibles empechent aussi le retour sur investissement par "l' impot".
-dans beaucoup de nouveaux metiers pseudo sociaux ou autre le salaire des personnes une fois formés et employés il y a un dégrévement de l'etat pour le "client" accentuant encore plus la non rentabilité du processus une fois l'emploi retrouvé ...
-pas de statistiques et surveillance de l' efficacité sur le retour a l'emploi "non précaire" ,ni etude du rendement "financier" des structures "formatrices" ainsi que les imbrications de leurs "satellites"
-les filières diverses de captation de candidats ,et donc de subventions, sont développées créant un développement exponentiel du deficit

POINTS POSITIFS
-les emplois viables crées des structure formatrices
-structure formatrices a fort revenus et potentiel évolutif elevé
- travail pour la bonne cause "de la baisse du chômage" :c'est valorisant et inattaquable .
-le nombre de chomeurs baisse pendant les durées de stage et baissera globalement une fois la pompe amorcée et les rotations de nouveaux stagiaires faites
-l'augmentation de lu déficit de l?état génére des revenus exponentiels et de l'emploi pour les préteurs
-opportunités de création d'emploi dans les stuctures "satellites" qui sont destinées a trouver les "prospects" a former et celles destinées a offrir promouvoir les services des personnes une fois formées ,mettant chacune en avant l'attractivité des formations subventionnés ou prestations "dégrévées ",ainsi que des opportunites d'emploi dans les structures admministratives periphériques qui gérent la facturation, la pub etc ...evidement vous pouvez imbriquer dans la structure une autre qui forme vos futurs formateurs ...
hup hup barbatruc ! exponentiel je vous dis !


he ho , hummm finalement pas que des mauvais points non ? !

lancez vous "c'est nous qui payent " comme disait mitch !

hup hup barbatruc !

a écrit le 10/05/2013 à 14:51 :
je suis franchi est je suis 20 jour est Common fer pour touchai les remise qui puis je fer
a écrit le 26/03/2013 à 18:31 :
il y a pas besoin de suivre une formation pour faire les vendanges ou recolter des pommes ou des pêches ! pourtant on a fait rentrer 12 000 espagnols pour les dernieres vendanges ! sans compter tous les autres etrangers ! ce qui manque c'est des coups de pied au cul aux chômeurs qui refusent du boulot
Réponse de le 17/04/2013 à 14:29 :
peut être un peu facile...... et ceuillir le pommes ne vous fait pas vivre très longtemps.....

il vaudrait mieux s'intéresser aux ouvriers du bâtiment, sous payés... qui viennent du portugal, d'espagne ou de roumanie, qui bossent 7 jours sur 7 payés pour 35 heures, et pas toujours au prix francais... pendant ce temps la, les gens qui y travaillaient en france ne trouvent pas de boulot.....

et il y a au bas mot 300 000 ouvriers extérieurs..... ça, c'est un vrai problème.....

j'espère que vous ne serez pas au chômage un jour..... vous verrez que ce n'est ps si simple....
a écrit le 07/03/2013 à 7:01 :
Décidément, vous ne comprenez rien à l'humour de Hollande !.. Il veut simplement que vous soyez formés, dans les 6 mois,...à rester au chômage toute votre vie !! A ceux qui n'auraient pas encore compris qu'ils rejoindront, de toute façon, la destinée de la Grèce, du Portugal, de l'Irlande, de l'Italie, de l'Espagne, des Etats-Unis ... et de 80% des pays de l'union européenne (les vrais chiffres)... Flamby adresse ce message fort : françaises, français... si vous ne trouvez pas de travail, c'est parce que vous n'êtes pas formés!! Et certainement pas, parce qu'il n'y a plus de travail!!
a écrit le 06/03/2013 à 22:19 :
Moïse à selon la légende ouvert l'océan en 2 partie mais c'est comme Hollande il veut que tout les chômeurs aient une formation laquelle il le sais même pas lui même, et si elle ont à la clef un job à temps plein et ça il l'a proposé et c'est aux gens de pôle emploi qui se débrouille il faut dire qu'ils sont tellement aimable, d'avoir les yeux rivés sur l'horloge car à 17 h on ferme.
a écrit le 06/03/2013 à 17:10 :
Une promesse à tout hasard, pour le cas où il y aurait encore des naïfs pour croire aux promesses hollandaises !
a écrit le 06/03/2013 à 15:07 :
Il veut beaucoup de choses, mais içl ne fait rien
a écrit le 06/03/2013 à 14:09 :
Chomeur à 58 ans je voudrai bien une formation de retraité LOL
a écrit le 06/03/2013 à 12:52 :
La formation des chomeurs: une belle utopie qui ne sert qu'à engraisser des pseudo organismes de formation. Le résultat au final est nul archi nul. Par contre, certains s'en mettent plein les poches. ce n'est pas comme cela que l'on remettre la france au travail et que l'on va baisser la dépense publique..
Réponse de le 07/03/2013 à 10:46 :
Demandez le catalogue des formations bidons proposées par le Plan Régional de Formation.

Le GOSPLAN de la formation en région connait par voie d'appels d'offre les formation dont personne ne veut et qui ne menent à rien ! Heureusement , il reste l'AFPA sous perfusion de l'Etat providence ! Gardez vos M...... !
a écrit le 06/03/2013 à 5:41 :
le président ne doit pas attendre il doit s'inscrire immédiatement pour avoir une formation de chef d'état il n'a jamais été ministre et encore moins président.
a écrit le 05/03/2013 à 21:47 :
arrêtez de vous plaindre, rester en activité et en formation malgré le chômage, ca maintient les gens dans une dynamique dans des liens sociaux au lieu de les rompre brutalement quand on arrête de travailler; Le "comment" des formations et les débouchés sont des responsabilités régionales.. Arrêtez de crier sur le gouvernement qui lui au moins propose quelque chose / l'état des lieux, c'est Sarko qui ne l'a pas fait !
Réponse de le 06/03/2013 à 6:51 :
Sauf que la direction était la bonne en remettant la valeur travail au premier plan , en encourrageant l'initiative, en commençant à réduire les depenses publiques. La croissance c'est l'emploi. C'est pas en continuant de steriliser les ressources du pays qu'on changera grand chose.
Réponse de le 17/04/2013 à 14:32 :
la valeur travail, quand les entreprises embauches à moindre coût des ouvriers du batiment portugais et roumains, vous me faites doucement rigoler..... ce n'est pas pour ça que vous payer votre appartement moins cher.....

quand à Sarkosy..... 600 millliards de dettes et 1 millions de chômeur de plus, vous trouvez ça efficace comme politique?
a écrit le 05/03/2013 à 21:30 :
Après les bons mots,les promesses,les mensonges,voici l'utopie.
a écrit le 05/03/2013 à 18:53 :
Le clown de service a t il demandé la permission aux syndicats qui font la pluie et beau temps.
a écrit le 05/03/2013 à 17:41 :
Il faut faire comme certains chômeurs qui ont monté leur boîte de formation pour sortir du chômage. Ils se sont bien souvent spécialisés dans les formations qui vous expliquent comment sortir du chômage!
La grande braderie des stages est organisée par les Régions, qui pour donner satisfaction à tous, saupoudre les stages sans mettre nécessairement en priorité l'efficacité des formateurs.
a écrit le 05/03/2013 à 17:16 :
HONTEUX MOYENS MIS EN PLACE POUR RECONVERSION EX POMPIER 4 ANS ACTIVITE MËME PAS!!!
FRANCE ARRETE CELA TOUT DE SUITE ON A A MARRE!!

Ma reconversion professionnelle, me permet d'intégrer un organisme de formation qui me permettrais d'exercer dans un premier temps des formations SST, mon stage de formateur étant prévu début juillet, puis de la formation P.R.A.P. (stage prévu à partir de septembre). Cette période d'adaptation en entreprise (P.A.E.) me permet d'être rémunéré par l'armée, tout en travaillant pour un organisme de formation.
a écrit le 05/03/2013 à 16:41 :
Ce n'est pas une formation qu'ils attendent, c'est du travail.
Évidemment quand ils sont inscrits à la formation ils ne sont plus chômeurs et c'est excellent pour les statistiques.
Réponse de le 05/03/2013 à 17:20 :
regerder ci-dessous....un chômeur de l arme avec a peine 4 ans d'activité se voit payé par l'état pour travailler gratuitement pour un centre de formation!!!

Le probleme dans ce pays c'est que ce qui est payant est paye par le peuple...et que ce peuple n'a plus de revenu puisque pole emploi n a à luis proposer que des postes non rémunérés...
DYNAMICADRE!!! un enfer créé par la gauche!! des cadre chômeur non rémunérés travaillent gratuitement pour une association...ça nourri pas son homlme de travailler gratuitement!!
un peu de benevolat soit...mais seul job jusqu'à la retraite IMPOSSIBLE
fuyons ce pays
Réponse de le 05/03/2013 à 20:26 :
@@ pat, pour allez-ou quittez sa région c'est une solution mais pour faire quoi et à quelle prix, je sais qu'à Pôle Emploi cette organisme n'est plus au top de sa forme, elle n'est plus compétitif, quand vous dîtes DYNAMICADRE et APEC ne sont là plus qu'à être présent car je ne suis loin d'être cadre mais du fait qu'une personne se retrouve au chômage on est tous dans la même galère je suis apolitique mais ne pensez-vous pas que c'est uniquement crée par la gauche on à eue des élus de droite au pouvoir et il n'ont pas fait mieux, pourquoi mettre systématiquement la faute du chômage sur la gauche, je suis en chômage et en plus handicapé et je pense que je suis dans la même galère que vous.
a écrit le 05/03/2013 à 16:14 :
Voyez un peu brave chômeur du privé!!
===< ci-dessous trouvé sur internet, un fonctionnaire qui cherche un job!!
===> clairement indiqué l?inégalité des chances!
====> pendant sa reconversion....il est rémunéré par l'armée pour bosser gratuitement pour un centre de formation...
2 poids et 2 mesures...nous les salariés des tpe et pme <20 salariés...on se fait virer et une fois à pôle emploi....on ne récupère qu'une petite indemnité chômage...pour ma part j'ai cotisé aux assedic durant 25 ans...
Voilà, ce pays est bourré d?inégalité...
Je n'en veux à personne...mais c'est super dur d'être sur le bord de la route et de garder espoir...


Ma reconversion professionnelle, me permet d'intégrer un organisme de formation qui me permettrais d'exercer dans un premier temps des formations SST, mon stage de formateur étant prévu début juillet, puis de la formation P.R.A.P. (stage prévu à partir de septembre).

Cette période d'adaptation en entreprise (P.A.E.) me permet d'être rémunéré par l'armée, tout en travaillant pour un organisme de formation. Convention entreprise / ministère de la défense.

J'en appel donc à vous tous, qui pourriez m'aider à rebondir dans cette vie civile !
a écrit le 05/03/2013 à 15:15 :
l'idée de former est excellente...à condition que ces formations pourvoient les secteurs en manque , qu'il y ait des volontaires motivés - en fait que cela soit èfficace -
et les petites entreprises qui disparaissent ? par qui sont elles remplacées ?..
autre interrogation : qui et comment va t'on financer ?
rendez vous en décembre 2013- l'heure du bilan de la grande promesse -
Réponse de le 05/03/2013 à 16:08 :
le bilan en décembre 2013....? aie, pourvu que ça tienne jusque là..!
Réponse de le 17/04/2013 à 14:38 :
le bilan fin 2011... 550 milliards de dette et 1 million de chômeur en plus...... pas terrible non plus.......

arrêtons de trop attendre de nos politiques, sauf un cadre propîce au développement économique... et sarko n'était pas meilleur que hollande sur le sujet. à propos, en allemagne, certaines entreprises paient même certaines formations initiales.....

et ce n'est pas en embauchant les gens pour 1,2 ou trois mois qu'on leur donnent envie de s'investir........ et qu'on peut les "former" à la culture de l'entreprise, hors c'est presque devenu la règle....... il faut que chacun balaye devant sa porte......
a écrit le 05/03/2013 à 14:51 :
Ce gouvernement comme les précédents a l'art de dissimuler son inaction sans risque car dans 6 mois c'est l'emploi saisonnier estival qui va pointer son nez. Le fameux mois d'Août où la France active devient complètement inactive, une bouffée d'oxygène éphémère pour des chômeurs à temps complet.
a écrit le 05/03/2013 à 14:49 :
Cela a été dit plusieurs fois: beaucoup de ces formations sont bidons. C'est l'occasion pour certains de se faire de l'argent facile. Les confidences de ma femme de ménage, en formation (!), sont édifiantes. En fait, M.Hollande est parfaitement au courant de la situation mais ces arnaques ne le dérangent pas dans la mesure où elles particpent à l'enfumage global de son gouvernement. Le principal est de réduire les listes de chômeurs pour montrer l'inversion de la courbe en fin d'année.
D'autre part, M.Hollande revient sur les antennes avec une régularité de métronome pour annoncer d'un ton martial: "nous allons faire..., "nous voulons que...", "nous consacrerons..." etc. Ce sont de très bonnes intentions. On aimerait que l'une de ses interventions commence par: "voici le bilan de ce que nous avons effectivement réalisé." Dans ce cas, une interview a la télévision ne sera peut-être pas nécessaire. Un tweet suffira.
Réponse de le 05/03/2013 à 17:02 :
On peut dire beaucoup de choses avec un tweet !
a écrit le 05/03/2013 à 14:46 :
Bravo Hollande qui a décidé de redresser la France au risque de ne pas être ré-élu, ceux que les autres donneur de leçons de droite n'ont pas fait et qui nous a mis dans cette situation !
Réponse de le 05/03/2013 à 15:51 :
@kADOUDOU ...Un risque de ne pas être réélu ? MDR ;-))))) Tout le monde le sait et le dit depuis des années... sauf qu'il reste à réformer maintenant et là, M. Hollande n'a rien à proposer. Rien de neuf sous le soleil, toujours le même enfumage du PS qui prend dignement la suite de l'UMP. A vrai dire, un cran au dessus encore dans la nullité et c'est une sacrée performance !
Réponse de le 05/03/2013 à 16:09 :
oui, ça s'appelle "tomber de Charybde en Scylla"
Réponse de le 05/03/2013 à 17:38 :
Il est évident qu il s aligne en tous point sur l'Allemagne, il a un travail a faire et il va le faire, vos remarques et pleurnicheries n'y changeront rien. Je pense que c'est le contrat conclu avec Merkel.
a écrit le 05/03/2013 à 14:39 :
"Si ça bouge, tu taxes !! Si ça bouge encore, tu taxes encore !! Et si ça ne bouge plus, tu subventionnes !!!" Ronald Reagan
Réponse de le 05/03/2013 à 16:10 :
c'est ainsi que l'on "tient par la barbichette.."...
a écrit le 05/03/2013 à 14:15 :
il y a un grand menage à faire dans la formation continue ! deja c'est un moyen de faire du chômage sans le dire , on n'a plus de boulot ?on va faire de la formation ! quelle formation , n'importe laquelle ! on peut la faire en interne ou avec des organismes agrées ! mais l"employur n'a pas autorité pour imposer une formation qui corresponde à ses besoins ! c'est le comité d'entreprise qui decide : on peut même faire passer de la formation syndicale sur le budget ! et ces organismes de formation sont souvent n'importe quoi et à n'importe quel prix , un vrai scandale !
a écrit le 05/03/2013 à 14:07 :
former les chômeurs , oui mais à quels metiers ? aux metiers qui embauchent ! mais 25% sont illettrés et n'ont aucune formationde base ! on va en faire des informatitiens , des ingenieurs ? quand on a besoin de 25000 vendangeurs qui ne necessite aucune formation , pourquoi ce sont les espagnols , les roumains ou les polonais qui prennent le job ! pourquoi ne pas obliger les chômeurs français à prendre les jobs sans formations qu'ils refusent parce qu'avec le RSA et les alloc diverses , ils en ont assez !
a écrit le 05/03/2013 à 14:06 :
Hollande ne forme pas les chomeurs , il les fabrique. Tous les dispositifs visent a subventionner les gens et les entreprises qui vont de travers en detruisant les entreprises et les gens qui travaillent et produisent.
a écrit le 05/03/2013 à 14:02 :
Formation à quoi en combien de temps et par des formateurs qui ne connaissent rien du travail ni des vrais besoins...
Vu des entreprises nous savons que la quasi totalité des formations n'existent que parce qu'elles sont obligatoires et financées par l'obligation: mais sont trÚs rarement utiles !!! Ça fait parti des métiers de service obligatoires
a écrit le 05/03/2013 à 13:59 :
Avec 50000 organismes de formation déjà en action pour les chômeurs on peut toujours ouvrir quelques nouveaux
institut de formation cela créera au moins du boulot bien payé pour les formateurs.....et du débat sur le sujet!
a écrit le 05/03/2013 à 13:57 :
A quand un numerus clausus dans toutes les filières universitaires? A quoi sert-il de former un grand nombre d'étudiants en lettre, histoire-géographie ou même archéologie sans débouché à la clé? Entretenir les comptes des universités sur le dos des étudiants?
Réponse de le 05/03/2013 à 15:14 :
Michel ! Faites-en des chercheurs ! C'est une profession qui manque toujours de bras ! On en cherche de plus en plus ! Ne serait-ce que pour chercher dans nos rues ! Ils l'ont déjà fait une fois mais ils n'avaient Rien trouvé !!!
a écrit le 05/03/2013 à 13:33 :
Former de gens pour exercer un travail qui sera moins payé que s'ils restaient chez eux. Je pense que cette idée va faire fureur.

Puis je vois bien la petite secrétaire avec un bac +3 se faire offrir une formation de manutention ou pour devenir maçon. Je n'ai rien contre les métier manuels, mais les aberrations de pôle emploi sont légions.

Ou le vieux maçon usé par son métier manuel et pénible se voir offrir une formation pour un métier qui va finir de l'achever.

Former les chômeurs c'est bien, mais il faut faire cela sérieusement, et avec les guignols de politique que nous avons, nous partons avec un sérieux handicap. Je vois déjà les organismes de formations se frotter les mains, dans le lot il doit bien y avoir des copains de nos politiques. Et qui va encore payer c'est nous les éternelles vaches à lait, la poule aux ?ufs d'or qui n'en n'a plus pour longtemps pour finir comme la Grèce.

Puis il y a formation et formation, depuis que j'ai quitté les bancs, je n'ai jamais eu une formation digne de ce nom, seulement des trucs fait a l'arrache en accéléré jamais mis en pratique, seulement pour le pas être dans le mauvaise cases du tableau excel de mon employeur.
a écrit le 05/03/2013 à 13:08 :
Quel boni-menteur, comme si c'était possible. Il noua a réenchante ce loser
a écrit le 05/03/2013 à 13:03 :
Il faut arrêter avec ces formations bidons ou dans des domaines où il n'y a AUCUN DÉBOUCHÉS ! Par ex (pris dans ma famille), il est inutile de former des ingénieurs du son pour plateau télé...
Réponse de le 05/03/2013 à 14:46 :
Qui plus est un ingénieur du son n'est pas un ingénieur mais un technicien du son. Que de modestie dans le monde du spectacle!
a écrit le 05/03/2013 à 12:35 :
un jour viendra, les chômeurs en formation ne seront plus considerer comme des chômeurs(tout du moins plus en catégorie A)! la courbe du chomage s'inversera donc...bien vu Gouvernement!
a écrit le 05/03/2013 à 12:04 :
si il savait ce que sont véritablement ces structures de formation , je ne pense pas qu'il marcherait dans la combine .

D'où l'art de faire n'importe quoi quand on a plus de solution .
Réponse de le 05/03/2013 à 16:12 :
+ UN
a écrit le 05/03/2013 à 11:48 :
Le gâchis continue !
Former tous les chômeurs, oui, à la condition que la formation soit pleinement adaptée à chacun d'une part, aux emplois à pourvoir d'autre part.
On peut prévoir, sans grand risque de se tromper, une augmentation significative -et coûteuse- des "formations parking" !
a écrit le 05/03/2013 à 11:34 :
très bonne idée de développer la formation!en plus c'est une mesure qui ne coutera presque rien,il suffit d'augmenter les cotisations RSI de 0.5 pour cent,une mesure quasi indolore pour la pluspart des français.bref du gagnant-gagnant!
Réponse de le 05/03/2013 à 13:36 :
Bien sûr. Avec nos braves gouvernants c'est toujours indolore. 0,5% par ci, 0,5% par là, à la fin cela finit par faire pas mal, mais il est vrai que chez les socialistes c'est toujours "demain on rase gratis". Dorénavant ce sont eux qui commencent sérieusement à me raser avec leurs enfumages continuels et coûteux.
Réponse de le 05/03/2013 à 13:36 :
@ élu ps, moi j'aurais voulu être un artiste, mais le problème c'est que si cette formation ne débouche sur rien, retour à la case départ, mais on ne touche pas 20000 euro, commentaire ridicule d'un camarade du ps.
Réponse de le 05/03/2013 à 14:11 :
bien de former les chômeurs aurons t ils du travail par la suite? j 'en doute.
Réponse de le 05/03/2013 à 15:38 :
Non pas de travail par la suite, mais la France aura les chômeurs les mieux formés !
Réponse de le 05/03/2013 à 16:06 :
et polyvalents avec ça : maçon/informaticien ou secrétaire/boucher, voire même esthéticienne/marin, couvreur/cuistot. On a de l'avenir.....
Réponse de le 05/03/2013 à 16:52 :
Pourquoi 0.5% ? 0.99% serait bien mieux, ça doublerait les sommes et les cotisants au RSI ne regardent pas les lignes en dessous de 1%. Moi, je trouve que vous manquez d'ambition pour un élu PS
a écrit le 05/03/2013 à 11:33 :
Faut-il rappeler que des milliers emplois sont non pourvus dans l'Hostellerie et la restauration ? Ils sont où les chômeurs ? C'est très simple, essayez de recruter du personnel de salle (Smic à 1 500 euros nets avec avantages en nature). Introuvable. Il est vrai qu'il faut travailler ....
a écrit le 05/03/2013 à 11:28 :
Même les vieux?
a écrit le 05/03/2013 à 11:22 :
encore de la fumée! la seule réponse apportée depuis des mois par le président et le gouvernement à la destruction d'emplois en France : plus d'emplois aidés, des fonctionnaires, de la formation bref tout ce qui pèse sur le contribuable; en terme de création de vrais emplois fondés sur de nouvelles activités productives qui permettraient d'exporter et de rapporter des devises à la France: rien, rien rien. Et encourager ceux qui travaillent, créent des entreprises, réussissent: surtout pas on préfère les ponctionner fiscalement jusqu'à ce qu'ils partent ou ne fassent plus grand chose.
Réponse de le 05/03/2013 à 14:14 :
entièrement d'accord avec vous,beaucoup de Français n'ont pas encore compris? que se gouvernement n' a aucune compétence?
a écrit le 05/03/2013 à 10:54 :
Le fait de former la moitié des chômeurs, (?) va avoir pour conséquence soit d'avoir des structures de formation bidon (ce qui existent déjà), soit les dites structures vont devoir embaucher des chômeurs pour former d'autres chômeurs. Tour de passe passe.
Si Monsieur Hollande connaissait bien le problème de la formation professionnelle continue, il saurait qu'une grande partie de ceux qui exercent sont des margoulins attirés par cette manne.
Réponse de le 05/03/2013 à 13:42 :
Bien d'accord avec vous. Sur toutes les formations que j'ai eu dans ma vie professionnelle, bien peu m'ont été profitable. Bien des sociétés utilisent la formation pour se mettre en adéquation avec la loi ou pour se donner bonne conscience mais ce sont rarement des formations vraiment valorisantes.
Réponse de le 05/03/2013 à 13:55 :
Ou des incapables qu'on ne met pas ailleurs pour éviter les dégâts.
a écrit le 05/03/2013 à 10:49 :
je viens de vous envoyer un texte je sait que vous ne le publié pas car vous dite que la presse et libre mais vous ne dite pas se que pense la majorités des français et sa ces pas normal
Réponse de le 05/03/2013 à 11:40 :
Ce qui n'est pas normal, c'est votre orthographe!
Réponse de le 05/03/2013 à 11:44 :
Si c'est dans le même genre que celui du dessous, il est est normal qu'il ne soit pas publié.
Réponse de le 05/03/2013 à 12:07 :
Non ce qui n'est pas normal c'est votre orthographe. Une formation bescherelle ne vous ferait pas de mal!
Réponse de le 05/03/2013 à 12:29 :
tout a fait d accord avec jojo,j ai envoyé des commentaires qui non jamais étais publié et l on dit qu on est libre de exprimés!!!!!!
Réponse de le 05/03/2013 à 13:18 :
le mien non plus n'a pas été publié...et non il n'est pas normal de censurer la pensée de citoyen français
Réponse de le 05/03/2013 à 15:30 :
Ce qui est anormal, c'est que le texte a été publié puis retiré. Jojo expliquait que tout ça c'est de la faute des étrangers.....
Réponse de le 05/03/2013 à 16:14 :
Ben, oui, et alors?
Réponse de le 05/03/2013 à 17:05 :
Ben rien, chacun pense ce qu'il veut, c'est aussi pour ça qu'on a des extrémistes !
a écrit le 05/03/2013 à 10:45 :
Combien y a t'il de chomeurs ?, avant 2012 les plus de 57 ans n'etait pas des chomeurs alors qu'ils reprensent 13% aujour'hui. Pouquoi ne pas financer les retraites pour permettre a ceux qui ont 60 ans qui ont leurs trimestres de partir et de laisser leurs place au plus jeunes. Avec 30 milliards pour la formation et 22 milliards pour les retraite il y a une marge positive de 8 milliards de plus techniquement c'est moin couteux de payer un retraité q'un chomeur et si en plus certains retraité laisse leur place a un chomeur c'est gagnant. Je ne suis pas enarque, mais gagner 8 millards reduire le chomage de 13% minimum et trouver de l'argent pour les retraites, c'est pas une bonne solution ( je rappel au grincheux que l'age moyen d'un retraité en 2012 n'est pas de 83 ans, mais de 73,3 ans que le bebeboum est déjà en retraite, qu'il y a 13,2 millions de retraite payé en 2012 selon la cnav et non 16 selon l'etude du gouvernement, ce qui fait un ecart de 87 milliards euro qui sont absent des caisses ?, pour financer je ne sais quoi?). Sans oublier les 2 milliards qui financement ARE qui seront aussi economise.
Réponse de le 05/03/2013 à 13:57 :
Et oui gouvernent PS ou UMP tous des menteurs qui cache la vérité, et aprÚs avoir stigmatise les emmigres et aprÚs les retraites et les chômeurs qui seront les suivant, mais j ai une réponse pour les 87M c est pour financement de la restructuration des entreprises comme EDF avec la complicité de tous les syndicats, de plus vous oublier les 35 milliards de la réserve Jospin.
a écrit le 05/03/2013 à 10:41 :
Mais c'est que vous nous surprenez agréablement Monsieur François, en voilà une bien bonne idée.Seul bémol, je crains que vous ne rentriez dans le pré carré d'une corporation qui est une des bases solides de votre électorat:L' EDUCATION NATIONALE. Mais il faut que vous persistiez dans cette voie de meme que pour la formation tout au long du parcours professionnel ( qui utilise le pourtant formidable DIF (droit indivduel à la formation) aujourd'hui ?). Bon courage Monsieur Hollande
a écrit le 05/03/2013 à 10:40 :
Je suis dans la formation professionnelle , quand on voit les pseudo- officines de formation sont des paravents pour remplir les poches d'associations bidons ou pour faire d ela propagande, On va récompenser maintenant tous les encartés pour qu'ils soient nommés à de nouveaux instituts de pseudo formation à la solde du PS
Un professeur d'université et enseignant en CFA
Réponse de le 05/03/2013 à 11:15 :
Merci pour votre témoignage...on s'en doutait !
Réponse de le 05/03/2013 à 13:55 :
C'est simple: si ce n'est pas les CFA, les GRETA, ou les AFPA, on peut parier que ce sont des instituts de formation bidons! J'ai 41 ans et en 2011 j'ai passé un CAP de mécanique auto dans un lycée pro (et alternance en garages autos) par le GRETA. La formation est très bonne et permet de travailler immédiatement. Le secteur de l'automobile étant maintenant HS (la pauvreté pousse les particuliers a faire leur mécanique eux-mêmes; même la grosse méca, alors les garages ferment...), j'ai besoin de me former encore, et çà sera certainement à l'un des 3 ci-dessus que j'accorderai ma confiance.
a écrit le 05/03/2013 à 10:39 :
Certes en mettant tous les chômeurs en formation, ils n'apparaîtront plus dans les chiffres du chômage et la presse pourra relayer cette "baisse" du chômage bien artificielle !...
La vraie question est comment faire en sorte que la formation permette aux chômeurs de retrouver un VRAI EMPLOI, c'est à dire un emploi non financé par les contribuables....
Mais c'est un autre débat...
a écrit le 05/03/2013 à 10:36 :
Cool, on aura des chômeurs formés
a écrit le 05/03/2013 à 10:24 :
Il m'y a pas que la reconversion: pourquoi perdons nous tant d'emploi là ou nous étions traditionnellent du forts et compétents alors que d'autres pays y parviennent ? Le vraiproblème c'est la compétitivité: la rendre aux entreprises et redonner du pouvoir d'achat est la seule solution .,
Réponse de le 05/03/2013 à 11:22 :
Et la créativité qui fait cruellement défaut en ce moment dans tous les domaines.
a écrit le 05/03/2013 à 10:20 :
C'était clivant le projet de référendum sur la réforme du chômage avec obligation de formation. Avec notre belle démocratie, le référendum est imposé par les élus quand en Suisse, il est à l'initiative des citoyens...
a écrit le 05/03/2013 à 10:04 :
Je suis retraité avant j était au chômage, mais on embauche pas les plus de 59 ans même si il sont sur un marche ou il y a de emploi, j ai posé 600 candidatures plus de la moitié sur des postes disponible mais on embauche pas un ancien. J au demande une formation pour créer mon entreprise pas de crédit pour les préretraite, pire Pôle emploi ma obliger à faire ma demande de retraite alors que je voulais encore travailler, sous peine de radiation. Maintenant je suis utile plus que pôle emploi aide les chômeurs à faire des entretient d embauche c est un paradox ils me disent tous qu ils ont plus aide avec nous qu avec pôle emploi, alors donner de argent à ce gouffre d imcompetence c est une hérésie.
Réponse de le 05/03/2013 à 10:22 :
à Vision Evidemment ! + UN
a écrit le 05/03/2013 à 9:49 :
Actuellement en France, il ya plus de 500 000 emplois qui ne trouvent pas preneurs.. peut être faudtrait-il accentuer les formations vers ces emplois tout simplement. Sûr, si tous les chomeurs veulent avoir un emploi surpayé à ne rien faire.. il leur faudra revenir dans la réalité. Il n'est certe pas facile pour un ex cadre sup de redevenir à un niveau qu'il qualifiera d'inférieur mais n'est ce pas un peu l'affaire de tous si l'on veut s'en sortir ?
Réponse de le 05/03/2013 à 10:16 :
Les 500000 emplois qui ne trouvent pas preneurs sont une légende urbaine.

Je cite le JDD:

"Le chiffre de 500.000 offres d?emplois 'non satisfaites' ne repose sur aucune base statistique sérieuse. S?il s?agit d?appréhender le volume des emplois vacants ou non pourvus, les statistiques disponibles débouchent sur des ordres de grandeur bien plus faibles", confirmait en juin 2008 Pierre Concialdi, économiste, chercheur à l'IRES (Institut de Recherches Économiques et Sociales).

Quant à Michel Abhervé, professeur d'économie sociale à l'université de Paris-Est Marne-la-Vallée, il évoquait lui aussi en mars 2012 un "mythe" autour de cette question. "Les chiffres annoncés varient considérablement, selon le contexte, car personne n?a été à ce jour capable de produire une méthode un tant soit peu fiable d?élaboration d?un chiffre reconnu : au bout de combien de temps considère-t-on qu?une offre d?emploi n?est pas pourvue? Personne ne le dit avec précision", affirme-t-il.

De plus, dans un rapport d'avril 2009, le Centre d'études pour l'emploi (CEE) prévenait : "Offres d?emploi non pourvues ou non satisfaites" ne signifient pas "emplois vacants"

Réponse de le 05/03/2013 à 10:28 :
ils faudra pas non plus sous payer certains emplois "qui ne trouvent pas preneur" ! travaux difficiles, et très peu payés! Ben, oui, c'est l'affaire de tous, et l'on veut s'en sortir, mais faudrait voir aussi de ne pas se faire truander, et qu'avec "ce salaire si minable, le 10 du mois, on n'a plus rien une fois payé le loyer, et les factures...et le reste? Remarquez, on peur faire l'économie de factures et loyer, en "logeant, sous les porches, ou dans sa voiture(si on en a 1 !)eh! oui, faut s'en sortir... !
Réponse de le 05/03/2013 à 10:50 :
J'ajoute qu'un article récent dans La Tribune parlait de ce mythe en montrant que ce chiffre de 500 000 offres est largement surévalué.
Réponse de le 05/03/2013 à 10:56 :
@Ex chômeur. Les 500 000 emplois dont vous parlez j'ai connus. Il fallait ma voiture et l'essence de ma poche pour, en porte à porte vendre des alarmes, des téléphones portables, des pub dans un journal religieux je l'ai fait, j'ai arrêté ça me coûtait de l'argent et c'est arrivé à beaucoup d'autres vous savez. Ces boites recrutaient sans arrêt car les gens ne restaient pas. (je vous la fait courte mais je pourrais développer vous savez)
Réponse de le 05/03/2013 à 12:59 :
Je vous comprends très bien, j'ai "donné " aussi là dedans ! des emplois de m..de! tout simplement, mais chacun a sa propre expérience, plus ou moins "dure, et certains ne se doutent même pas que cela se passe ainsi...
Réponse de le 05/03/2013 à 16:02 :
@Ex chômeur

En ce moment nombre de ces emplois vacants sont des contrats précaires par exemple en contrat de professionnalisation ou d'insertion où il est demandé aux candidats de posséder une expérience professionnelle significative au poste auquel ils sont supposé être formé. Ce sont des abus du système de la formation professionnelle qui se généralisent!
Réponse de le 05/03/2013 à 17:11 :
Le coût de la vie et du logement expliquent aussi une partie des emplois non pourvus en IdF et en PACA.
a écrit le 05/03/2013 à 9:49 :
Malheureusement, la question n'est pas de savoir si il faut former les chômeurs - évidemment que oui - mais comment réformer un système complètement dévoyé ? Hollande n'apporte à cela aucune réponse et fait les même constats que ces prédécesseurs. Vu le charisme du personnage et les très faibles résultats de sa soi disant méthode de concertation (qui en fait n'a strictement rien de différent de la précédente puisqu'encadrée par la loi dans les mêmes conditions), on voit mal comment il pourrait faire mieux. Sans compter qu'après avoir tant menti pendant la campagne pour finalement reprendre en tous points le programme de son opposant (TVA, immigration, retraites...), il cumule un handicap supplémentaire par rapport à Sarkozy, déjà pas aidé.

La conclusion, c'est qu'en faisant abstraction des effets de communication 1 Sarkozy = 1 Hollande... et je n'ai pas de doute même que c'est aussi à peu près ce que vaudrait une Marine Le Pen.

Quelque soit son bord politique, ces dernières élections laissent un goût vraiment amer en bouche. Nous, français, ne sommes finalement que des pions dans une démocratie complètement factice. Les partis politiques, les meetings, les grandes idées : tout est bidon, manipulation. Il s'agissait uniquement pour Hollande de prendre le poste de Sarkozy comme ce dernier l'avait fait avant lui. Le souci, c'est qu'avec Hollande, ça se voit comme un nez au milieu de la figure. Ce cirque finira par très mal tourner.
a écrit le 05/03/2013 à 9:47 :
La majorité de chômeurs ont moin de 25 ans ou plus de 50 ans, ils ont ou de expérience ou des diplômes. Plutôt que de vouloir donner une formation il faudrai éviter pour les jeunes des filiÚre sans avenir et impose des formations de reconversion ou d amélioration des compétences pour les plus de 40 ans afin d éviter cette situation autrement dit faire de la prévention. Pour les chômeurs la solution est de supprimer pôle emploi, pour le remplacer par des cabinet d outplacement avec des objectifs, le personnel de ses cabinets devrai être pbligatoirement des chômeur de plus de 50 ans qui ont une expérience d encadrement. De plus selon Sarkosy pour former tous les chomeurs il faudra 30 milliards donc 1/2 fait 15 milliards qui pourrai être utiliser pour exonérer les entreprises qui embauche des chômeurs de charges pendant 2 ans ( CDI obligatoire)
Réponse de le 05/03/2013 à 10:54 :
C'est vrai que de la prevention pour eviter les fillieres saturées, c'est un gage de reduction des jeune chomeurs a 3 ou 5 ans, avec le chomage la preuve est faite que c'est notre système educatif qui n'est pas a la hauteur, entre les diplomes inutile et les jeunes qui sortent sans savoir ni lire ni ecrire. L'utilisation de experience comme au japon est une bonne chose, mais nous nous preferons jetter nos seniors, pour encore confier notre avenir a des formateurs ou profs sans experience formater a des methodes asbines.
a écrit le 05/03/2013 à 9:31 :
Des formations pour tous les chomeurs?
Est ce que pole emploi est compétent pour ce type d'action, j'en doute !
Ont ils les moyens de proposer des formations adaptés aux chomeurs en fonction de leurs souhauts;j'en doute.

Je pense que pole emploi imposera des formations aux chomeurs sans que ces derniers puissent dire quelque chose, vue le nombre de chomeurs que le personnel de pole aura à s'occuper cela sera baclé vite fait afin d'atteindre les objectifs fixés par le gouvernement.

De toute façon, nous allons rejoindre la Gréce, l'Espagne et l'italie dans peu de de temps.
Et nous serons des milliers hommes,femmes et enfants dans la rue pour essayer de survivre.

Merci aux différents présidents, politiciens, députés, sénateurs qui brassent du vent et qui ne cherchent qu'à se procurer une retraite dorée car ils savent qu'ils ne peuvent rien contre le monde de la finance.
a écrit le 05/03/2013 à 9:25 :
Que l'on redonne aux entreprises la liberté de l'emploie , ce n'ai pas à l'état de faire de la formation.Que l'état taxe moins le monde du travail et les entreprises et le reste viendra tout seul.
Réponse de le 06/03/2013 à 7:31 :
bonjour j ai connu trois fois le chomage et quand je retrouvais du travail je me retrouvais a recommencer avec un salaire de base et au dernier licenciement trop vieille pour etre reprise dans une autre entreprise j ai voulu essayer de monter ma petite affaire
problème dans ce pays pour se mettre a son compte trop de démarches et surtout savoir avant tout ce qui va nous tomber sur le dos au niveau des charges que nous impose l état
les Français ne sont pas fainéants pour moi on leur coupe juste l herbe sous les pieds
le moindre euros gagné est surveillé afin d en taxer les trois quart
les Français n ont plus qu' à travailler pour entretenir ce nombre incroyable de politiciens qui eux trouvent leur bonheur et n ont pas de problème de fin de mois
pour moi ce n est pas une république j ai plus le sentiment d etre au temps de la feodalité
le roi et sa cour et de l autre cote les cerfs qui sont sans arret pris en otage pour leur bien etre
a écrit le 05/03/2013 à 9:24 :
A la formation, pour quoi faire dans un pays ou les bac +5 ou +8 ne trouvent pas de travail ?
Réponse de le 05/03/2013 à 9:56 :
Pourquoi avoir poursuivi des études si longtemps si l'on sait que cela n'aboutira à rien ? il faut revenir sur terre et se dire qu'il y a un grand écart entre ce que l'on désire faire et ce que l'on peut faire. Il aurait été plus utile (mais certes moins valorisant pour certains sur-diplomés) d'avoir un CAP de plombier, l'une des corporation sans chomage... Il y a du travail en France : infirmier, informaticien....etc mais êtes vous capable de répondre à ces offres ?
Réponse de le 05/03/2013 à 10:29 :
On peut très bien avoir suivi des études longtemps, avoir travaillé longtemps et ne pas trouver de travail à l'orée de la cinquantaine car perçu comme trop vieux ou trop cher par les entreprises malgré de solides connaissances et compétences. manou a raison : à quoi ça sert la formation pour ces gens là? Sans compter ceux qui sont bien formés mais qui doivent s'expatrier parce qu'on ne leur donne pas leur chance en France...
Réponse de le 05/03/2013 à 10:31 :
donc, on peut mettre de côté des espérences de faire un travail ou l'on s"éclaterai ,ou on serait bien , fini tout ça, ou alors se casser ailleurs, si je vous suis, faut faire un travail non désiré, ou l'on s"emmerde, qui nous déplait, tout ça pour "avoir" un travail ?? OK! dans ce cas, je me casse voir ailleurs, avec mes diplômes, ça peut le faire CIAO !
a écrit le 05/03/2013 à 9:17 :
Ben nous on voudrais que hollande et ses sinistres suivent des stages d économie ...
Réponse de le 05/03/2013 à 10:10 :
+1, surtout Bateau qui ne comprend rien à l'énergie et au secteur pétrolier !
a écrit le 05/03/2013 à 9:14 :
Y a pas de BOULOT! vous formez, et PUIS?? ! non, mais faut être sorti des grandes écoles, pour nous inventer ça ?? Mamamia !!
Réponse de le 05/03/2013 à 10:18 :
oui
a écrit le 05/03/2013 à 9:09 :
Il faut surtout se former à l'anglais et à l'allemand pour aller dans des pays où il y a du boulot.
Réponse de le 05/03/2013 à 9:49 :
Pourquoi pas au slovÚne et au chinois pour gagner une misÚre , c est du n importe quoi.
Réponse de le 05/03/2013 à 10:00 :
Il faut d abord savoir lire ecrire et compter !
La premiere formation a reformer est lEDUCATION NATIONALE ! 150.000jeunes nesavent pas lire ecrire ! FAUT IL FORMER LES INSTITS OU PROF DES ECOLES ?
Comment lire une annonce ,prendre une cde sur ordi ? cherchez le client CES PABLO NERUDA si l on ne sait pas lire !

REVENIR AUX BASES ET RECONNAITRE QUE L EN NE MARCHE PAS !
Réponse de le 05/03/2013 à 11:22 :
ils ont voulu réformerceci, cela, changer les façons d'apprendre à lire, écrire, compter, eh! bien, on voit les résultats, ces gouverneux", ne savent faire que cela , tour à tour pour s'occuper...ne pas oublier non plus dans les comptes, le nombre d'enfants de falmilles "Françaises, de diverses origines, qui ont du mal à se faire à la langue...Faut tout englober, lorsque l'on fait un sondage...
Réponse de le 05/03/2013 à 12:42 :
@ rebelle: l'Education Nationale accueille des milliers d'enfants qui ne parlent pas français et qui ne le parleront pas chez eux. Le problème n'est pas aussi simple, et on n'est pas dans le cas de la Finlande ou de la Norvège avec des populations plus homogènes.
Réponse de le 05/03/2013 à 15:04 :
Nuance! Que beaucoup refuse de parler!
Réponse de le 05/03/2013 à 18:24 :
Oué t'as raison, quand ils entendent parler français, ils se bouchent les oreilles.
a écrit le 05/03/2013 à 9:08 :
a quoi ça serre d'avoir des chômeurs plus qualifié..? quand la matière vive de l'économie , les entrepreneurs et le capital se barrent ailleurs , que la pression fiscale est maximale , que la crise vide les carnets de commandes et que l'image de la France à l'étranger se dégrade ...les socialistes dogmatiques comme d'habitude mettent la charrue avant les boeufs...pour mieux avancer droit dans le mur.....!
Réponse de le 05/03/2013 à 9:30 :
Les commentaires me font bien sourire. Les chômeurs qui ne trouvent pas de travail, faute d'emploi dans leur secteur d'activité doivent évidemment envisager une reconversion, voire une création. Pour cela, il faut une formation ou une spécialisation et savoir faire le deuil de son ancien métier.
De nombreux secteurs peinent à trouver du personnel mais manifestement, c'est un forum de défaitistes.
Réponse de le 05/03/2013 à 10:08 :
Exact, le monde bouge plus vite que nos élus, la demande de polyvalence est de plus en plus présente, le soucis de la formation en France, c'est les limites d'ages complétement inutile, même les organismes de formation sont dépassés par la vitesse et les besoins de ce monde...


Les employeurs également, des générations incapable de concevoir demain autrement... Pas de véritable réforme dans la structure hiérarchique, aucune recherche de performance du groupe formel, des dogmes et des vues courtes...

Réponse de le 05/03/2013 à 10:29 :
Mais ,il y a plein de chômeurs dûment qualifiés, qui ne trouvent pas d'emploi ... même pas en intérim...en acceptant des job parfois ,qui demandent moins de qualifications...!! donc , en qualifier d'autres moins qualifiés , ça ne fabrique pas de l'emploi....!
Réponse de le 05/03/2013 à 10:55 :
MMrs J'ai une question (que je n'arrive pas à vous envoyer) :Tout va très vite ...BIEN ! et Certains peinent à trouver du personnel.....très BIEN ! ...Mais ,alors (?) : Y a-t-il des formateurs déjà formés pour former ces personnels nécessaires pour ces besoins nouveaux ??????
Réponse de le 05/03/2013 à 13:29 :
Là tu soulève encore un problème, la mise en place d'un dispositif adéquate capable de répondre très rapidement, entres les demandes de chimiste ayant le CACES (ce genre de formation prend 3 voir 5 jours) et des comptables ayant une expérience de magasinier ou d'autres "plus" exigé et le temps que les individus y parviennent bah l'annonce à déjà disparu, c'est pas "un formateur" qui va offrir la polyvalence nécessaire mais une structure ayant des individus formant dans chaque compétences...

Le pire, c'est que c'est sur ce genre de petite formation que bloque le recrutement...

Mais il est clair qu'aujourd'hui, beaucoup d'entreprise ne se contentent plu d'une seule formation mais d'une multitude de compétences, de la polyvalence et de l'adaptation rapide, ce monde bouge à la vitesse de la 4g, de l'informatique, de l'information "immédiate", les domaines se multiplie et sont simplifiés par les différents instruments, demain les PGI feront tout le boulot d'un comptable alors il aura que la surveillance et payer juste un surveillant pour si peu c'est pas possible car les PGI sont un coût...

L'homme est et doit devenir aussi multi-tâches que ses instruments...


Je suis moi même en formation (financé par mes moyens) pour répondre aux attentes de mon patron, l'international est devenu un dominant dans mon secteur, sans ça tu survie pas...


Nous entrons dans un monde où le mot le plus important est : Polyvalence.
Réponse de le 05/03/2013 à 13:58 :
ah! il est expéditif Chirs, on voit bien qu'il ne connait pas exactement cette situation , tout particulièrement comme faire le deuil de son ancien métier, lorsque l'on approche des 60 balais ! défaitistes, qu'il nous dit, tu parles!
Réponse de le 05/03/2013 à 15:07 :
C'est du : Strangers in the night ! Une bonne nuit fera du bien pour vous assimiler !!! On va à dodo !
Réponse de le 05/03/2013 à 15:24 :
Ne déformez pas S V P : C'est : xxx ...ET ...au dessous : à Stranger ! Ce qui n'est PAS pareil !
a écrit le 05/03/2013 à 9:07 :
comme si la formation allait appeler l'embauche, actuellement ! pfffffff
a écrit le 05/03/2013 à 9:03 :
La formation crée des emplois par elle même tout en formant, cela devient un cercle vertueux que la confiance amplifie, l'investissement est vraiment minime et la monnaie circule! C'est une dynamique!
a écrit le 05/03/2013 à 9:01 :
Encore faut-il que tous les chômeurs aient envie de travailler...
Réponse de le 05/03/2013 à 9:55 :
Retraite des 30 glorieuses je suppose pour dire des horreurs pareil, si il y a quelques personnes qui profitent du chômage la grande majorité veulent travailler, je suis bénévol dans une association est je ne trouve que du désespoir parmis les personnes qui n ont pas de travail les 2/3 sont en fin de droits donc ne profitent pas du systÚme est souhaite vivement retrouver une place dans la societe. Mais pour eux pas de dispositif de formation.
Réponse de le 05/03/2013 à 10:19 :
C'est ça, Jules, le problème c'est pas la crise. Non le problème c'est une gigantesque épidémie de gens qui veulent pas bosser.
Réponse de le 05/03/2013 à 10:27 :
Raté, je n'ai même pas la trentaine... ! Ce que je dis n'est pas une "horreur", seulement une part de vérité ! Et si vous lisez correctement ma phrase, vous comprendrez que je ne vise pas la totalité des chômeurs, évidement ! Mais d'un autre côté, comme je le répète souvent, quand on veut vraiment travailler, on peu toujours, il suffit de s'en donner la peine... ! Je peux comprendre un chômage de quelques mois, mais quand au bout de deux ans, on à toujours pas retravaillé, ce n'est plus une question de système ou de crise, mais bien de motivation... !
Réponse de le 05/03/2013 à 11:04 :
si ce n'est pas egoisme d'un septagenaire, cest donc l'ignorance du trentenaire vivant dans la bougeoisie dorée. vous n'avez jamais etait au chomage si non vous sortriez de votre vision naive de la réalité. Je vous invite a vous rendre dans une association d aide aux chomeurs pour vous faire une veritable opinion.
Réponse de le 05/03/2013 à 11:30 :
Tout accepter, actuellement est le mot majeur....à n'importe quelle rémunération, à n'importe quelle distance, pourvu que l'on est ce "luxe" que de travailler, petits boulots ou l'on est bien exploités, très mal payés, MAIS ! on travaille, voyez vous...Pauvres de nous, oui, et sans être ni chômeur, ni feignant,ni assisté, je dirai plutôt, pauvres de vous ! ( ait ce luxe : rectif)
Réponse de le 05/03/2013 à 12:12 :
Chaque fois la même rengaine, on essai de se donner bonne conscience ! La bourgeoisie dorée ? Bien sur, ma mère est une simple secrétaire, et mon père à monter son entreprise qui ne lui rapporte que de quoi vivre simplement, tous ce que j'ai, je ne le dois qu'à moi-même ! J'ai été au chômages plus d'une fois en sortant de mes études. Étonnement, je n'y suis jamais resté plus de 2 mois consécutifs... Je dois être un miraculé, d'après ce que vous dites, c'est la seule explication possible ! De nous deux, je ne pense pas que ce soit ma vision de la réalité qui soit la plus "naïve". Sinon, comment expliquer que certains se débrouillent toujours à avoir un emploi, quel qu'il soit, et que d'autre, se plaignent constamment de ne jamais rien trouver ? Il n'y a pas de miracle, pour travailler, il suffit de le vouloir. Raz le bol de ceux qui se contente de se plaindre, en se reposant sur Pôle Emploi. C'est pas eux qui aiderons à trouver un travail...
Réponse de le 05/03/2013 à 13:14 :
on se rend compte par vos dires que vous ne connaissez pas la question! que vous n'en avez pas bavé...question de motivation! franchement, vous offensez presque tous ceux, qui étant chômeurs ont accepté un travail, ou il fallait mettre la moitié du "salaire" en frais, ceux qui ont fait du porte à porte, ceux qui se sont fait chier pour une misère, la MOTIVATION! d'après vous, ils sont tous des faignants !pas assez courageux, faudrait plutôt voir les sales conditions de travail actuellement, quand il y a du boulot, ensuite, vous pourrez en reparler !
Réponse de le 05/03/2013 à 14:05 :
Vous ne trompez personne, j ai touché le point sensible, vous n avez jamais connu le
Chômage si non vos réactions seraient différentes même 1 mois sans emploi rend humble et non donneur de leçon, retourner à vos affabulatilons
Réponse de le 05/03/2013 à 14:28 :
@13h14 : Je n'en ai pas bavé ? Désolé de vous décevoir : J'ai travaillé de nuit pour une société de nettoyage des Mc Do, 0h30 à 7h du matin, 6 nuits par semaine (autant dire pas de repos, vu que le jour sans travail, on dort...), pour un smic. J'ai fais les vendanges quand c'était la saison, j'ai été VRP, donc porte à porte, payé à la commission, pour vendre des contrats invendables en me faisant insulter la moitié de la journée, j'ai travaillé à la chaine dans l'usine Ford de Bordeaux, j'ai fais des inventaires en tout genre (missions de deux ou trois heures max) payées une misère, puis des missions de 3h pour aller vider des camions de livraison (où je dépensais plus en essence que ce que je gagnais), vous en voulez d'autres ? J'en ai plein des comme ça... Certaines mission que j'acceptais faisais diminuer mes droits Assedic, mais je prenais quand même !! Bizarrement, c'est à force de faire ce genre de travaux plutôt "dégradants" une fois mes diplômes en poche que j'ai fini par me faire remarquer par une agence d'intérim qui a fini par me proposer des missions de mieux en mieux jusqu'à me trouver un CDI dans ma branche... J'ai mis 3 ans avant de trouver un contrat bien payé et en CDI. Donc désolé, je persiste, je signe, et re-signe autant de fois que nécessaire, tout est question de motivation !
Réponse de le 05/03/2013 à 15:07 :
@14h05 : Haha, Quel point sensible ? Vous essayez de vous rassurer ? Vous voulez mes feuilles de suivi Pôle Emploi peut être ? Je ne vois pas en quoi rester un moins au chômage rends humble... N'importe quoi ! Personnellement, ça ne me rends pas humble, ça me déprime juste. D'où l'envie de vite recommencer le travail ! Maintenant, si vous essayez seulement de vous déculpabiliser ou de trouver une raison à votre chômage de longue durée, faites donc, si ça peut vous aider... Mais vous plaindre en pensant qu'il n'y plus de travail ne vous aidera pas à réussir !
Réponse de le 05/03/2013 à 16:51 :
C est qui mordrait l animal, et non je ne suis pas au chômage, c es vrai qu il n est jamais bon de démasqué un affabulateur, je vous plaint de vivre dans le menseonge et vous conseil de consulter.
Réponse de le 05/03/2013 à 17:34 :
D'accord, j'en déduis que pour vous, une personne qui travail en ayant plus ou moins galérer avant, n'a pas le droit de penser qu'une grande partie des chômeurs longue durée manque de motivation ? C'est vrai que ça parait improbable ! C'est à se demander qui devrait aller consulter...
Réponse de le 05/03/2013 à 19:26 :
vous admettez vous même que vos propos ne tiennent pas, je travail sur des cas comme le votre, vous avez un vrai problÚme, vous vous voulez convaincre pour vous convaincre et cette volonté de vous justifier est un signe de malaise.
a écrit le 05/03/2013 à 8:54 :
Comme s'il n'y avait pas déjà suffisament de gabegie dans la formation pour adulte ? comme si le formation actuelle n'étaient pas pour la grande majorité imposée aux chomeurs, inadaptée au marché de l'emploi ?

J'ai honte d'avoir voté pour ce gouvernement.....

Ce que veulent les chomeurs, c'est du boulot !!!!

Et que l'argent aille aux entreprises qui prendraient en charge le chomeur, le formerait....
Réponse de le 05/03/2013 à 9:08 :
+ 1 @ Cap2006
a écrit le 05/03/2013 à 8:46 :
Les chômeurs en formation ne sont pas comptabilisés dans les statistiques. Hollande comme Sarkozy ou comment mettre la poussière sous le tapis .Des bonimenteurs qui trouvent toujours des moyens lamentables pour cacher leurs incapacités.Nos politiques devraient partir au Canada ou en Suède en formation pour savoir comment ramener un état à des fonctions régaliennes et mettre fin à cette politique du tous fonctionnaires paresseux et de pauvres et smicards de plus en plus majoritaire dans notre pays...
Réponse de le 05/03/2013 à 9:05 :
+1
Réponse de le 05/03/2013 à 9:06 :
Qui a instituez le comptage du nombre de chömeurs? Il se sont, visiblement, tiré une balle dans le pied!
Réponse de le 05/03/2013 à 9:14 :
+ 2
a écrit le 05/03/2013 à 8:43 :
Les retraités et les propriétaires bailleurs seront aidés de toute façon, tant mieux.
a écrit le 05/03/2013 à 8:42 :
Il n'y a pas de boulot donc inutile de faire des formations, les emplois vacants se trouvent en région parisienne ou dans les fermes, payés une misère ils ne permettre pas de payer un loyer de 600 euros pour un 25m2. Les seules formations utiles seraient des cours intensifs d'anglais et d'allemand pour peut être trouver un emploi correct à l'étranger.
Réponse de le 05/03/2013 à 9:10 :
@ IL CAVALIERE + 1
a écrit le 05/03/2013 à 8:42 :
celà c'est toujours produit,la courbe du chômage varie avec le temps;dans cette attente,Hollande propose des mesurettes(sans effet notoire)pour le moment venu ,s'attribuer le mérite de la diminution du chômage.
a écrit le 05/03/2013 à 8:28 :
Le lobby de la formation, il y a tellement de gens qui y croquent, ils font croire qu'en formant les gens, les chômeurs, le travail va être plus accessible. C'est comme pour être pilote d'hélicoptère en France, Pour être pros et transporter du public, une formation coûte environ 110 000 ?. Une fois votre licence obtenue, il n'y a pas de travail ! Avec ce programme plan plan, ce sera pareil ! Cela va coûter beaucoup d'argent, il va y avoir beaucoup d'espoir et au final, rien. C'est pourtant simple à comprendre. Lorsqu'une entreprise donne 185 ? à un salarié, il y a 85 ? environ qui va dans le dédale de la grande lessiveuse. L'Etat n'embauche que les meilleurs. Au privé de se débrouiller avec les 150 000 jeunes qui sortent de l'école sans formation (on dépense des sous pourtant mais avez-vous vu les programmes !). Quelqu'un qui n'a pas de métier, , comment voulez-vous qu'il travaille avec un tel smic ! Ce n'est pas possible. Non, ce pays va dans le mur et pas pour les raisons à la sauce ketchup de Mélenchon, ni les solutions apportées par ce gouvernement (le précédent n'aurait pas fait mieux) !
Réponse de le 05/03/2013 à 9:05 :
Vaste chantier pour enrichir les sociétés de formation. ce qui est valable aujourd'hui ne l'ai pas demain.il y a des formations en forme de cul-de-sac.arrêtez toutes ces subventions déguisées.
Réponse de le 05/03/2013 à 9:11 :
Magic + 100 !
a écrit le 05/03/2013 à 8:27 :
ma seule question : pour quoi faire? actuellement on licencie chaque mois plus de 15000 personnes deja formees pour des postes;le chomage n'est donc pas forcement un probleme de formation,non?
Réponse de le 05/03/2013 à 9:17 :
Yes ! Le problème c'est l'étranglement des entreprises par des taxes et autres charges sociales dans un Etat obèse qui ne veut pas entendre parler de régime ! Hollande et son gouvernement de pieds-nickelés le savent très bien ! Et comme l'a très bien dit plus bas un intervenant, c'est le gouvernement dans sa totalité qui devrait suivre une formation pour apprendre comment redresser un pays en voie de sous-developpement !
Réponse de le 05/03/2013 à 9:22 :
Ben justement pour former ceux qui se font licencier sur des sujets ou il y aurait de l'embauche.... Ha ben on me dit que tout le monde réduit la voilure pas peur du lendemain donc personne n'embauche!
Ha ben vous avez raison en fait...
a écrit le 05/03/2013 à 8:19 :
le plein emploi passe par un fort pouvoir d'achat. Quand plus personne ne peut acheter une voiture, se payer le restaurant, partir en vacances ou meme manger normalement ça crée du chomage alors il faut diminuer les impots pour créer de l'emploi. Le' reste n'est que bla bla de politique (voir ou l'autérité et l'augmentation des impots a mené la Grèce)
Réponse de le 05/03/2013 à 18:55 :
Voilà une saine réflexion . D'ailleurs le bouffon en a parlé (refus de l'austérité!)mais il n'assure pas la suite logique que vous devriez lui expliquer . Pourtant,il est allé en Grèce pour voir de plus près , mais il a oublié les bonnes lunettes !!!
a écrit le 05/03/2013 à 8:13 :
Simple pour baisser le nombre de demandeurs d emplois : on comptabilise un chomeur en personne en formation.
Réponse de le 05/03/2013 à 9:12 :
Hélas, c'est ça
a écrit le 05/03/2013 à 8:12 :
HOLLANDE a probablement prévu d'embaucher 60 000 formateurs pour assurer ces stages bidons.
a écrit le 05/03/2013 à 8:07 :
la formation continue pour des "formés, par L éducation nationale , en psychologie, histoire du moyen-âge, etc .; etc .. vers les métiers horribles, car non-intellectuels : boulanger, plombier, agriculteur, etc ... risque d' être une formation continue de plusieurs années.. les éducateurs ne seront pas au chômage, d' autant qu'il ne faudra pas oublier les séquences sur les acquis sociaux et les droits..; pas les devoirs ...
cela commence par une inadmisssible sélection : un chômeur sur deux.. on choisit comment et qui choisit ????
a écrit le 05/03/2013 à 7:52 :
comme quoi les solutions recherchées sont les mêmes , à droite comme à gauche . Mais tout est dans l'exécution . Vont-ils avoir le courage d'affronter la mainmise des syndicats sur la formation professionnelle dans les entreprises et la réorienter vers les chômeurs , par définition, hors de l'entreprise? une solution serait peut être que chaque entreprise "parainne" des chômeurs ?
a écrit le 05/03/2013 à 7:48 :
Ah! Le sésame des formations bidons....!
a écrit le 05/03/2013 à 7:45 :
Quelle est le coût prévisionnel de cette mesure pour les 3 millions de chômeurs recensés et inscrit officiellement chez Mr Paul Emplois? Quels moyens et en combien de temps la mise en application de ce programme? Quels sont les métiers où les branches demandeuses de salariés? La lutte contre le chômage bravo mais un dossier plus construit sur le sujet plutôt qu'un effet d'annonce me paraîtrait plus sérieux sauf à imiter dans la méthode 'de la communication et encore de la communication' son prédécesseur!
Réponse de le 05/03/2013 à 7:58 :
Coût = 0 c'est le rôle de Pôle emploi non ?
Faudrait pas qu'ils se foutent de nous quand même. A quoi servirait Pole Emploi sinon ??
Réponse de le 05/03/2013 à 9:17 :
le pole emploi? c'est pas mal ça! vaut mieux chercher soi même ou par connaissances si on en a, qu'avec pôle emploi!! à Grognard....sont payés à rien foutre! sont débordés, il parait..
Réponse de le 05/03/2013 à 9:21 :
@Grognard bis : et c'est qui qui finance Pole Emplois.... Reflechissez un peu... C'est l'etat, donc vous, vos cotisation, vos impots....
a écrit le 05/03/2013 à 7:16 :
pour que la formation redonne accès à un emploi, encore fallut-il qu'une seule formation dans ce pays soit apte à donner un emploi !!!
avec près de 40 % de jeunes au chômage à la sortie de l'école, je ne vois pas très bien la solution !!!
a écrit le 05/03/2013 à 7:14 :
il faut aussi effectuer des bilans de compétence plus nombreux:tous les six mois serait un bon rythme
Réponse de le 05/03/2013 à 8:14 :
Il est surper top TON IPHONE
Réponse de le 05/03/2013 à 8:57 :
Je crois que vous ne savez pas ce qu'est un bilan de compétence !!!

Vous confondez peut être à une évaluation régulière des compétences par le manager ?
Réponse de le 05/03/2013 à 9:02 :
Ca c'est ben vrai .
Réponse de le 05/03/2013 à 10:17 :
A fond la caisse pour les compétants !
a écrit le 05/03/2013 à 6:00 :
C'est nouveau que l'état se considère à la disposition des citoyens et non l'inverse.
a écrit le 05/03/2013 à 3:50 :
Inverser la courbe du chômage? Okay : 1. Aligner la gratifications de stage sur le SMIC pour empêcher les entreprises d'abuser du système (stagiaire à la chaîne ultra-compétents et sous-payés + vivier qui se renouvel chaque année + manager formés pour encadrer des novices = cercle vicieux), 2. Déverrouiller le système qui bloque l'accès aux stages pour les JD (ca n'existe qu'en France le principe de convention de stage, beaucoup se retrouvent le cul entre 2 chaise avec 6mois d'expériences, soit le stricte minimum, contre des pré-requis de 2ans pour les employeurs), 3. Déverrouiller les formations supérieures construites sur un modèle d'entenoir pervers (les JD de nos meilleures formations n'ont pas de mal à s'insérer, rendre possible l'accès à ces formations sans conditions de discrimination par l'argent/race permettrait d?insuffler un peu d'air frais) et pour ça il suffirait de faire de doubler la taille des promotions de 20 à 30 au lieu de 10-15 comme c'est le cas actuellement 4. Réserver des places aux chômeurs en université et dans les grands établissement et subventionner ces-derniers au lieu du GRETA, AFPA, etc... qui sont complètement obsolètes et inutiles (en contre-partie de la reconnaissance des diplômes par l'Etat concernant les formations privées par exemple). 5. Donner de l'air aux entreprises fiscalement parlant, mais ça c'est une évidence sauf pour les gauchos 6. Restructurer l'offre de formation supérieure pour quelles soient mieux comprises et donc mieux valoriser en limitant à 50, au lieu de 400, le nombre de Master (même les recruteurs n'y comprennent plus rien et préfère se tourner vers les écoles supérieures de commerce et d'ingénieur, pas parce qu'elles sont meilleures, mais parce qu'il n'y a que quelques programmes - souvent une dizaine - et que compte tenu de cette lisibilité, le risque est moindre.) 7. Moderniser ces mêmes formations pour former nos jeunes AUX vrais métiers d'avenir et pas ceux d'hier!
Réponse de le 05/03/2013 à 8:01 :
Dans ce que je vois , aucune obligation donc pour les stagiaires?
Réponse de le 05/03/2013 à 10:32 :
Les gratifications aligner sur le SMIC devrait empêcher de cannibaliser les offres de JD, pas besoin d'un interventionisme à outrance. Si les dérives perdures, un encadrement est nécessaire.
a écrit le 05/03/2013 à 1:00 :
C'est pas des formations qui vont créer des emplois ! Ah si, des emplois pour les formateurs ! C'est comme les chômeurs qui donnent de l'emploi pour pôle-emploi.
Réponse de le 05/03/2013 à 9:19 :
EXACT ! +1@ lollilo ce sont effectivement les CHOMEURS qui donnent du travail à Pôle emploi, et surtout pas le contraire !
a écrit le 05/03/2013 à 1:00 :
On parle emploi ? Parlons de la corporation des taxis et de l?immobilier. On nous dit pour l?immobilier que c?est la faute aux banques ? On a bien 500 milliards d?évaporés, un tiers de la dette qui provient des Etats-Unis via la dissémination des risques. On a vu le même mécanisme au Japon. On nous annonce qu?il y a une bulle en France. On pourrait prendre 25 à 50 points de PIB. Seulement sur ces 500 milliards une partie des retraites puisqu?on a par exemple pas prévu le financement des régimes. On nous parle de pénurie, logique, c?est un dysfonctionnement flagrant de marché. Il y aurait trop d?entraves à l?activité. On devrait avoir plus d?acteurs. Un million de logements manquants. Une construction de 300 000 pour une estimation de 500 000 alors que 700 000 jeunes arrivent dans la vie active par an. Ainsi l?Etat dérégule le marché, est-ce volontaire ?
a écrit le 05/03/2013 à 0:48 :
Question simple admettons qu'ils arrivent à leur donner une formation valable et non pas un formation bidon comme cela se pratique actuellement,où sont donc les entreprises capables de donner un travail à ces chômeurs ?, certainement pas en France car la grande majorité de l'industrie à disparue depuis longtemps à moins qu'il soit prévu d'en faire des fonctionnaires !
Réponse de le 05/03/2013 à 8:14 :
+1
Formation ne veut pas dire travail.
a écrit le 05/03/2013 à 0:31 :
Apres 20 ans de droite molle, enfin la gauche dure !
Réponse de le 05/03/2013 à 7:20 :
qui détruit encore plus !!!!
Réponse de le 05/03/2013 à 8:03 :
dure pour les classes moyennes, essorés fiscalement, socialement, juridiquement...
Réponse de le 05/03/2013 à 9:22 :
mais pas pour les HAUTS fonctionnaires, millefeuille, etc..(eh! oui, c'est du dit et redit, mais c'est pourtant la vérité..
a écrit le 05/03/2013 à 0:19 :
Une bonne initiative sur le papier... Mais après?
a écrit le 05/03/2013 à 0:18 :
Et une fois encore une attaque cachée: ici celle du financement des grandes écoles notamment. S'attaquer par contre aux chapelles dans la formation continue et ses dérives n'est pas à l'ordre du jour.. on se demande bien pourquoi?
a écrit le 04/03/2013 à 23:56 :
La France a besoin d'ingénieur et d'entrepreneurs c'est indéniable, mais également de structures de financement pour les créateurs d'entreprise.
Il n'y a pas assez d?incubateurs de projets pro et leur pendant de financement est inexistant.
Former les chômeurs est indispensable mais dans le cadre d'un véritable plan de carrière et non avec des formations bouche-trou.
Ensuite il faut bien commencer par quelque chose donc cela va dans le bon sens.
Cela dit quelqu'un qui n'a pas le bac ne sera pas opérationnelle avec une simple formation surtout lorsque l'on sait que les recruteurs se focalisent sur minimum des bac+2 avec expériences en temps d crise. Le problème du chômage suit un triptyque destructeur : 1 - Les seniors dont les entreprises se séparent 2- Les jeunes sans diplômes 3 - Les diplômés dont les compétences sont obsolètes ou en adéquation avec le marché du travail.
Réponse de le 05/03/2013 à 9:43 :
@Marousan. On veut des sous des sous des moyens, des moyens des "assauces" des bureaux pour réclamer. Le bureau des pleurs va être fermer dépêchez-vous. Une parenthèse quand l'informatique est arrivée sur le marché personne n'était formé et tout le monde s'est débrouillé. Du boulot et on se démerdera parole ! Virons tous ces formateurs brasseurs de vent qui nous coûtent si cher. L'idéologie me gonfle, mais me gonfle.
Réponse de le 05/03/2013 à 14:02 :
@ Y qu'à demander ça suffit + UN !
a écrit le 04/03/2013 à 23:54 :
Ben tu parles avec tous les emplois que notre illustre Ministre du redressement productif va nous faire surgir à partir de bientôt, faut pas se laisser surprendre et former de la main d'oeuvre. Il l'a dit fin 2013 la courbe du chômage devrait s'inverser. Nonobstant, si il n'y a qu'un pédalo ce n'est pas utile de former tout un peloton pour nager derrière hein !
Si c'est pour nous mettre les chômeurs en formations et ainsi faire baisser la courbe... , c'est bon on connait le coup.
a écrit le 04/03/2013 à 23:46 :
Incapables de penser différemment, les socialistes de droite comme de gauche reviennent toujours chez maman, proposent invariablement les mêmes solutions usées jusqu'à la corde qui ne font que produire encore plus de misère. Le chômage s'explique exclusivement par l'excès d'impôts et de réglementations dans ce pays. Autrement dit, il y a trop de dépenses publiques, trop d'Etat. Vous voulez des emplois ? Ne comptez plus sur nous, nous sommes déjà trop taxés.
a écrit le 04/03/2013 à 23:45 :
Hollande ne réagit que comme le fonctionnaire qu'il a toujours été, il ne comprend pas que sans les entreprises dont il fait fuir les patrons et la croissance, l'apprentissage ou formation ne sert à rien, il faut qu'il y ait du travail pour créer des emplois et de la croissance pour pouvoir avancer. Il veut dépenser de l'argent pour aucun résultat. Il ne sait que pondre des taxes et impôts supplémentaires qui vont restreindre le pouvoir d'achat des Français et si les Français n'achètent plus, la croissance sera encore en berne.
Réponse de le 05/03/2013 à 1:01 :
"et si les Français n'achètent plus, la croissance sera encore en berne." au lieu de gueuler sur le GVT,demande à tes potes patrons d'augmenter les ouvriers,la croissance reviendra,c'est tout.Arrête de répéter des poncifs éculés de droite.Ce sont les banquiers qui ont créé la crise,retourne toi contre ceux qui,selon la loi du marché,auraient dû couler au lieu d'être renfloués par du fric de nos impôts.C'est carrément "soviétique" et c'est la droite qui l'a fait.Ne t'y trompes pas,les patrons sont l'origine de la crise pas la solution.
Réponse de le 05/03/2013 à 5:42 :
Augmenter les ouvriers...:)
Quand on parle d'un sujet, le minimum serait de savoir de quoi on parle.
Si tu as de la haine envers la société, si tu es frustré de ta réussite, ou de t'on salaire, prend toi une paire de c.....s, et lance toi. Après, et seulement après, on verra si tu tiens le même discours.
Quant aux banques, je suis pas sûr que tu comprennes les tenants et les aboutissants. Tu as un discours "tout appris".
Et après on se demande pourquoi certains seront toujours ouvriers.......
Réponse de le 05/03/2013 à 9:23 :
+ 100
Réponse de le 05/03/2013 à 10:05 :
à izpegi ! Depuis l'arrivée de nos Zorros, ils ont démoli tout ce qu'ils ont pu des prédécesseurs conseillez-leur donc de faire rapidement les réparations nécessaires(suite au désastre du quinquennat précédent) d'après les conseils avisés que vous leur prodiguerez pour mettre les banksters au trou et faire que tous vos tenants et aboutissants soient compris et surtout réalisés !!! Si possible en améliorant les priorités (genre bisou homo ,en fin de mandat !!!)
Réponse de le 05/03/2013 à 12:19 :
Ce sont les gens comme vous qui tue notre pays à petit feu. "Ne t'y trompes pas,les patrons sont l'origine de la crise pas la solution." Cette phrase est tout simplement aberrante. Sans patrons, tous ces vilains patrons, qui travaillerez ? "demande à tes potes patrons d'augmenter les ouvriers,la croissance reviendra,c'est tout" De belles paroles qui témoignent de votre total ignorance de notre système... Vous dîtes "Arrête de répéter des poncifs éculés de droite", pourtant, ce que vous faites est la même chose, mais en remplaçant "droite" par "gauche", rien de plus... Vos propos sont totalement dénués de sens !
a écrit le 04/03/2013 à 23:39 :
On va former des gens pour récupérer les coups de pieds au c.. qui se perdent.
a écrit le 04/03/2013 à 23:30 :
Il va nous former des gens pour gonfler les hélices des éoliennes.
Réponse de le 04/03/2013 à 23:55 :
...ou pour brasser du vent, ça les fera tourner !
a écrit le 04/03/2013 à 23:28 :
De la formation , pourquoi pas. Mais beaucoup de gens déjà suffisamment formés ne trouvent pas de travail!
Mr Hollande, ou vous le faites exprès ou décidément vous ne comprenez rien à rien.
C'est l'emploi qui manque, c'est le problème qu'il vous faut traiter.
Mais voilà, vous êtes incapable de faire ce qui est important pour vos concitoyens.
J'espère que vous rendrez des comptes pour votre incompétence !
a écrit le 04/03/2013 à 23:05 :
Ce n'est pas la formation aussi bonne soit-elle qui donne un emploi, c'est la croisssance.
Réponse de le 04/03/2013 à 23:46 :
@simplet: tout à fait d'accord, mais les mesures du délégué syndical Hollande et du PS sont faites pour récupérer des voix, pas pour trouver des solutions !!!
Réponse de le 04/03/2013 à 23:57 :
La croissance est un terme abscon qui pousse le productivisme jusqu'au paroxysme de ses aberrations sur l'environnement. Depuis la révolution industrielle jusqu'aux dernières innovations technologiques la main d'oeuvre humaine est vouée à disparaître et à n'être qu'une variable négligeable dans la chaîne de production. Comment pouvons-nous continuer à bâtir une société sur la valeur de la main d'oeuvre humaine tandis qu'elle entre en compétition avec des machines nettement plus performantes. Ne devrait-on pas plutôt adapter notre système de valeur afin de nous défaire de cette contrainte? Si nous souhaitons continuer à profiter des progrès technologiques sans sacrifier des vies humaines au passage c'est la décroissance HUMAINE qu'il faudrait viser. Pour être clair, il faudrait que notre pays soit en mesure de maîtriser sa démographie au risque de régresser dans notre évolution. Le financement de notre couverture sociale est un argument fallacieux pour pratiquer une politique familiale nataliste.
Réponse de le 05/03/2013 à 0:34 :
Si on vous disait que c est ce qui se fait en Allemagne vous trouveriez ça génial ! Complexé !
a écrit le 04/03/2013 à 23:04 :
Une formation ? et après ? rien...
a écrit le 04/03/2013 à 22:51 :
Il veut !!? Et quand dans six mois son voeu ne se sera pas réalisé il va limoger la personne qu'il aura chargé de le réaliser. On va finir par l'appeler "le grand timonier" ou "le petit père du peuple".

Réponse de le 04/03/2013 à 23:43 :
le grand capitaine de pedalo
a écrit le 04/03/2013 à 22:32 :
Une formation a la confection des origamis?
a écrit le 04/03/2013 à 22:29 :
et pourquoi on ne dirigerait pas tout cet argent pour renforcer les PME et leur permettre d'exporter..?ça créerait des emplois ça au moins...
Réponse de le 05/03/2013 à 8:12 :
bah non, les pme technologiques, puisque pour exporter, il faut apporter une valeur technologique, sont là pour servir les grands groupes nationaux, constructeurs automobiles, télécommunications et autre, uniquement. Ces groupes ont capturés ces pme et prennent les bénéfices sur ces contenus technologiques. Imaginez que ces pme puissent faire plus de marges à l'export, les grands groupes français serraient obliger de payer le juste prix pour leur produits. Enfin, voyons, les actionnaires de ces grands groupes ne vont plus rien toucher...
a écrit le 04/03/2013 à 22:13 :
oui ,mais pour quel travail ??
a écrit le 04/03/2013 à 22:06 :
Les deux premiers à former : hollande et ayrault...
Réponse de le 04/03/2013 à 23:02 :
Tres bon, et très juste !!
a écrit le 04/03/2013 à 22:02 :
Sans doute, certains bénéficieraient d'une formation... A commencer par "notre" President...tout au moins un stage chez l'épicier du coin de façon a comprendre le système des recettes et dépenses... La formation ne crée pas vraiment d'emploi mais peut être masque le nombre de chômeurs?! Pour sur il va falloir davantage d'enseignants pour former les chômeurs. Un peu comme la taxe de la taxe, on va avoir bientôt le chômeur/enseignant du chômeur... Il va donc falloir IMPOSER de nouvelles règles! De façon a faire empirer la situation... Question: quelles sont les procédures légales pour destituer un President et son équipe de bras casse sous notre république?!... Seule la liberté d'entreprendre (et non la bureaucratie) permet de créer (et de les maintenir!) les emplois.
a écrit le 04/03/2013 à 21:56 :
Encore faut-il que le chômeur puisse choisir sa formation! Dans le cadre d'un licenciement économique - donc doté de crédits confortables pour la reconversion des salariés - j'ai fait 4 demandes toutes refusées par Pôle Emploi. Je devais impérativement choisir soit dans le "catalogue Région" soit dans les habituels non stages de Pôle Emploi pour "m'aider" dans ma recherche. Mais poursuivre ma spécialisation dans mon emploi, explorer un début d'entreprenariat ou me reconvertir selon mes souhaits, non. Au fait, j'ai 52 ans... C'était probablement le vrai motif aussi. Quant aux crédits alloués, à ma DIF et au reste... je ne sais toujours pas où sont partis les moyens donnés à ce plan.
a écrit le 04/03/2013 à 21:47 :
Parce que si les gens sont chômeurs c'est qu'ils ont pas de formation ? La France est riche, encore de l'argent dépensé pour une efficacité douteuse où bien c'est peut-être que, en formation, ils ne seront pas comptés comme chômeurs ?
Réponse de le 05/03/2013 à 0:09 :
c'est sûrement ça! un camouflage" de chiffres...Vous voyez..?
a écrit le 04/03/2013 à 21:45 :
Le probleme ce n'est pas le niveau de formation , c'est qu'il n'y a pas de travail !!
a écrit le 04/03/2013 à 21:36 :
Seule la formation peut résoudre le chômage en la dirigeant vers les secteurs employeurs qui ne trouvent pas preneurs ensuite en conditionnant le maintien des indemnités par l'acceptation d'une offre de formation....
Réponse de le 04/03/2013 à 23:06 :
80% d'une classe d'âge doit avoir le Bac aujourd'hui en France. Poursuivre des études supérieures à l'Université est ensuite un droit. Et pourtant il y a toujours plus de chômeurs. La formation, c'est bien, mais malgré tous les discours sur le fait qu'il est normal de changer de métier dans sa vie professionnelle, pourquoi un employeur recruterait-il un senior nouvellement formé ou reconverti plutôt qu'un jeune beaucoup moins cher et "tellement plus malléable" ? C'est la croissance qui créera les emplois, pas la formation...parce que là on aura même besoin des personnes qui seront moins formées...
a écrit le 04/03/2013 à 21:35 :
Deux gros bémols : quel type de formation sera proposé et la volonté du chômeur.

Au Danemark, la flexi-sécurité impose des formations aux chômeurs, non pas en fonction de leurs désirs, mais des capacités et des besoins du bassin d'emploi. De plus, en cas de refus, on sucre les allocations et dans le cas ou le chômeur ne prouve pas qu'il recherche du travail de manière active : idem.

Si on appliquait ces règles de bon sens, le nombre de chômeurs se réduirait, les résiliations auraient un sens et les "profiteurs du système" dégageraient.
Réponse de le 05/03/2013 à 0:18 :
et aussi, si on appliquait ces "règles de bon sens" à nos chers politiques, avec tout ce qu'ils promettent et ne font pas, on leur sucrerait leurs émoluments, et on ferait de sacrés économies..pour finir, on leur demanderait de dégager, ça nous ferait le plus grand bien
a écrit le 04/03/2013 à 21:35 :
J'ai une idee, mais je crois que c'est dur a comprendre pour ces technocrates qui balancent notre argent par la fenetre en se tenant en dessous poches grandes ouvertes : et si on baissait les charges sur le travail ?
a écrit le 04/03/2013 à 21:34 :
blabla.... Ce n'est pas cela qui créera des emplois.
a écrit le 04/03/2013 à 21:31 :
Les formations bidons et ruineuses ... un formateur en anglais ... étudiant qui faisait écouter des match de foot à ses élèvesn un organisme de formation qui explique que la formation a seulement pour but de pouvoir réserver un billet de TGV ou une chambre d'hotel en anglais !!! Hollande donne dans les gabegies et va s'enliser dans le merdier ... Hollande ferait mieux de créer les conditions pour fournir des fonds propres suffisants à des créateurs d'entreprises innovantes !!! pour y arriver il faut commencer par boucler toutes les structures de l'innovation qui sont dans un échec piteux depuis 10 ans ... allons Mr Hollande, vous ne réussirez rien, rien du tout avec des structures sarkolo-fillonno-raffarino toutes plus bancales les unes que les autres !!!
a écrit le 04/03/2013 à 21:30 :
Le pipo continu! Ingénieur Electronicien au chomage j'ai eu une formation de 6 mois en Gestion! Bien sûr cela m'a sorti du décompte des chomeurs! Tout benef pour Pole Emploi et ses stats...Sauf que...diplome en poche, Pole Emploi n'a JAMAIS pu me proposer un poste dans la Gestion. Pis, ils n'ont pas de poste quand ils vous poussent en formation. Au final, j'ai compris pourquoi quand un patron m'a dit "Môsieur, votre formation vaut pas un clou face aux grandes écoles de Gestion...remballez votre diplome!". Merci Pole Emploi!
Réponse de le 05/03/2013 à 0:21 :
Ben, voilà, c'est bien ce que l'on pense, pôle emploi= double Zéro! foutage de gueule et chant du pipo, comme vous le dites si bien
a écrit le 04/03/2013 à 21:30 :
Cela va permettre de réduire le nombre de chomeurs de catégorie A ... Mais sur le fond cela ne sert à rien car ce n'est pas la quantité qui compte mais les cursus en fonction du besoin des entreprises. J'ai fais le tour de gens (amis) qui travaillent à Pole Emploi ou dans les missions locales, et tous me disent qu'il n'y a aucun service de prospection des entreprises pour connaitre leurs besoins à 3-6-9-12 mois voire à 3 ans suivant leur plan d'affaires (si tout va comme prévu). Résultat on forme des milliers de gens dans des métiers/compétences dont on n'a pas besoin ... Cherchez l'erreur ... La formation professionnelle nous coute 35 milliards par an ...
a écrit le 04/03/2013 à 21:28 :
si y'aurai plus d'etranger il y'aurai déjà + de boulot!!!!
a écrit le 04/03/2013 à 21:27 :
Une formation à 58 ans, alors que, consultant expert de métier, je suis plutôt amené à former les autres, je ne vois absolument pas à quoi ça me servirait !
Encore une idée jetée à la hâte par un capitaine de bateau (pardon, de pédalo...) qui prend l'eau de toutes parts...
Réponse de le 04/03/2013 à 23:41 :
@Pascal C

Vous êtes plus fort que "Dieu" pour savoir tout sur tout? Un peu de modestie vous ferait le plus grand bien!
Réponse de le 05/03/2013 à 9:23 :
@Michel. Beaucoup de modestie aurait fait beaucoup de bien a M. François Hollande.
Réponse de le 05/03/2013 à 9:27 :
justement si à 58 ans vous étes au chômage pourquoi rester dans le même créneau..peut être faudrait-il changer de voie ou alors avoir l'honneté de reconnaître que vous n'êtes pas chercheur d'emploi bien que chômeur....
Réponse de le 05/03/2013 à 11:36 :
à 58 ans, vous voudriez qu'il fasse quoi? imaginez vous à sa place un instant, non! mais on rêve là ..il n'a pas tord n'en déplaise à certains
Réponse de le 05/03/2013 à 13:45 :
@Rastakouère

A 58 ans il a 2 possibilités: attendre sa retraite décôtée de nombre de trimestres manquant ou bien se former et racheter ses trimestres manquants. Je conviens que remettre son nez dans une formation à 58 ans n'est pas chose aisée pour qui aurait abandonné les bancs de l'école très tôt néanmoins pour le cas présent un consultant expert (le domaine d'expertise reste à préciser) j'ose espérer que ses conseils sont soutenus par un bagage solide. Le saut à franchir pour se former dans un domaine peu éloigné ou très proche ne devrait pas être surhumain à qui à le goût de l'effort. Le vrai problème à mon avis ce sont les indemnités chômages non dégressive qui encouragent les chômeurs à se conforter dans l'inactivité car économiquement plus rentable!
a écrit le 04/03/2013 à 21:25 :
Droit dans le mur encore et encore.
a écrit le 04/03/2013 à 21:00 :
C'est très bien, mais une formation au GRETA et à l'AFPA, n'ouvre pas les portes d'une entreprise. C'est un lissage virtuel du chômage, Il faut proposer une formation par l'apprentissage, chez un employeur,,en alternant la théorie et la pratique. Une aide en faveur des employeurs sera plus productive que d'entretenir des enseignants qui ne comprennent rien au monde du travail.
Réponse de le 04/03/2013 à 22:02 :
Les entreprises ne veulent pas former car elles comptent sur l'argent public pour tirer profit d'un personnel qualifié. Rendre obligatoire l'apprentissage d'au moins 10 % de la masse salariale devrait rappeler le devoir des entreprises à investir pas seulement dans des machines performantes mais aussi dans des salariés qualifiés. Les incitations fiscales ne suffisent plus!
Réponse de le 05/03/2013 à 8:16 :
vrai mais il va manquer beaucoup d'argent au bout du compte...
a écrit le 04/03/2013 à 20:48 :
Il faudrait aussi faire passer le message qu'il est anormal que certains jeunes qui ont profité de quinze ans d'enseignement gratuit lors de leurs scolarité s sortent du système éducatif complètement ignares..décidément, entre St Paul et son "qui ne travaille pas ne mange pas", et "aide-toi et le ciel t'aidera", je vire au catho..
a écrit le 04/03/2013 à 20:31 :
Totalement irréalisable! Les agents Pole Emploi sont sous l'eau, et ca coûte cher aussi
a écrit le 04/03/2013 à 20:28 :
avec çà les chiffres des chomeurs va descendre c'est sûr..... ils seront devenu des étudiants.
Réponse de le 04/03/2013 à 21:33 :
et apres que tu as fais la formation es ce que c'est pour cela que tu aura du boulot a la cle ...ce nest pas une solution ,il faut areter de taxer les entreprise pour quelle puisse embaucher elle est la la solution
Réponse de le 04/03/2013 à 21:36 :
D'ou la baisse annoncée pour 2013
Réponse de le 04/03/2013 à 22:04 :
Bien bien bien... Avec des sociétés qui sont non compétitives, je me demandes qui va embaucher tous ses nouveaux étudiants (qu'on appelleras plus chômeurs car ça fait peur) si diplômés ...
Réponse de le 04/03/2013 à 22:14 :
Tout à fait. Ce gouvernement comme les précédents ne propose que des rustines cache-misère sans même égratigner le fond du problème. A l'image des emplois d'avenir qui sont des emplois captifs d'un gouvernement socialiste comme les emplois jeunes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :