5 milliards d'euros d'économies à trouver en 2014 dans les ministères

 |   |  404  mots
Copyright Sylva Villerot/REA
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a adressé ce vendredi un lettre de cadrage à ses ministres afin de préparer le budget de l'année prochaine. Il demande à ses équipes de passer au crible toutes les économies envisageables pour tenter d'atteindre l'objectif du maximum de 3% de déficit public; et promet de ne pas toucher à la masse salariale.

Des économies, encore des économies... le gouvernement prépare le budget de l'année prochaine et c'est officiel, Jean-Marc Ayrault demande à ses ministres de trouver 5 milliards d'euros d'économies nouvelles à réaliser en 2014 pour tenter de parvenir à l'objectif d'un déficit maximum de 3% du Produit intérieur brut (PIB).

Le gouvernement espère toujours revenir à un équilibre des comptes publics en 2017. "Ces économies permettront de garantir le redressement des comptes publics tout en assurant le financement des mesures que nous avons décidées pour renforcer la compétitivité de notre économie, lutter contre le chômage et conforter la solidarité envers les plus démunis", explique Jean-Marc Ayrault dans un communiqué envoyé vendredi 8 mars.

" Nous nous sommes trop endettés"

Jeudi, le ministre du Budget Jérôme Cahuzac avait prévenu que ce serait plus que 4 milliards d'euros et avait expliqué qu'il s'agissait d'un effort "auquel notre pays ne peut hélas plus se soustraire, tant il est vrai que nous nous sommes trop endettés ces 20-25 dernières années, et surtout ces 10 dernières années: 900 milliards d'euros de dette de plus depuis 2002, c'est beaucoup, c'est trop".

Dans sa lettre aux ministères, Jean-Marc Ayrault souligne sa volonté de ne pas toucher à la masse salariale qui dépend de l'Etat. Mais, après le gel du point d'indice des fonctionnaires en 2013, la mesure pourrait bien être reconduite en 2014...  Plus largement, l'exécutif passe actuellement au crible l'ensemble des politiques publiques pour définir sur quels postes des économies demeurent réalisables, afin d'éviter au maximum de rogner sur les aides sociales... ou,  en tous cas, pour essayer de repousser au maximum cette éventualité dans le temps. L'effort "ne sera pas assuré par des mesures uniformes, mais reposera sur la mise en ?uvre d'ambitieuses réformes structurelles sur les dépenses de chaque ministère et de ses agences", assure le Premier ministre dans sa lettre de cadrage budgétaire.

Le cap de chaque ministère fixé en juin

"Des échanges auront lieu aux mois de mars et avril" entre chaque ministre et Bercy", précise le chef du gouvernement. C'est ensuite en juin que Jean-Marc Ayrault "fixera les crédits de chaque ministère pour 2014" dans des "lettres-plafond", qui seront "présentés au Parlement dans le cadre du débat d'orientation des finances publiques". En bref, et ce n'est pas un scoop, la rigueur va continuer en 2014.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/03/2013 à 14:47 :
Les économistes disent que pour faire de l?emploi, il faut soutenir l?économie. Pourquoi le gouvernement ne le fait pas ? Comme vous dites, bientôt ils vont taxer la pluie ! Taxer le suicide aussi.
a écrit le 11/03/2013 à 14:06 :
Là on comprend pas. On a 6 millions de chômeurs et le gouvernement qui ne fait rien selon ce que nous publie le point. On nous annonce 60000 faillites et il faudrait trouver ça bien ? Ne devrait-on pas réagir ? Voyez les malheurs de l?Espagne, c?est terrible de voir autant de jeunes sans avenir parce qu?une bureaucratie l?a décrété. On trouve même dans la presse que le gouvernement ne met pas en prison 80 000 personnes, on se demande bien pourquoi ? A quoi ça sert de parler chômage alors qu?on nous annonce 500000 emplois non pourvus ? N?y aurait-il pas une volonté perverse de destruction ?
a écrit le 10/03/2013 à 23:47 :
Faudrait peut etre commencer pas couper des retraites acquises ilicitement
Ou injustifiees sans merite et surtout des retraites parachutes dores.
Réponse de le 11/03/2013 à 22:44 :
oui, il faut supprimer le salaire alloué aux ex Présidents de Mrs Giscard à Sarkozy. Ils ont d'autres sources de revenus, ils ne sont pas dans le besoin : cela soulagera beaucoup la France.
a écrit le 10/03/2013 à 21:14 :
Il y a 40 milliards par an e subventions à l'immobilier, source de grosse économies potentielles, des retraités à plus de 2000 euros par mois, de chomeurs à 6000 euros par mois (si si, incroyable mais vrai, payés à rien foutre 6000 euros par mois !!!), 3 milliards par an pour payer les taxis ramenant les malades à leur domicile, 3 milliards par an de baisse de TVA pour restaurateurs, 300 millions par an pour les buralistes pour compenser les hausses de taxes sur le tabac-qui-tue, etc.
a écrit le 10/03/2013 à 14:05 :
Une bonne piste, supprimer l'immigration qui nous coûte chaque année 70 milliards d'euros!.
Réponse de le 12/03/2013 à 20:12 :
C'est vrai, mais vous êtes loin du compte : http://www.contribuables.org/2012/11/20/limmigration-en-france-depenses-recettes-investissements-rentabilite/
a écrit le 10/03/2013 à 10:36 :
Suggestion : supprimer la cagnotte parlementaire et tous les privileges de parlementaires qui nous ont mene la ou nous sommes.
a écrit le 09/03/2013 à 18:59 :
La société française porte plainte contre l?Etat pour avoir subventionné des ONG qui se sont rendues coupables de trafic d?enfants dans le monde. Nous espérons que les Nations Unies auront à connaissance qu?il existe au sein du PSOE des traficants de drogue. La société porte plainte parce que l?Etat a laissé fermer un bon millier d?usines et fait de nombreuses faillites d?entreprises.
a écrit le 09/03/2013 à 16:52 :
moins de ministres moins de deputes qui passent leur temps a faire la sieste sur les bancs de l assemblee apres un bon repas , et les 5 milliards seraient vite trouves sans compter tous ses gens nommes pour des commissions (jospin ,lang et j en passe ) payes par le contribuable
Réponse de le 09/03/2013 à 17:06 :
...qui passent leur temps à faire la sieste....", et encore lorsqu'ils viennent , une fois sur 2, ils ne sont mêmes pas présents !
Réponse de le 09/03/2013 à 18:25 :
Sans compter les frais de toilette de ces dames !!!!!!
a écrit le 09/03/2013 à 14:35 :
Dans les grands groupes français, beaucoup de cadres mentent sur les tableau de bords, et déguise la réalité, et pipote leur estimation future d'une manière positive...car les directeurs sont leur client interne. Il en est de même avec les politiciens, le client c'est le peuple....Un cadre dans une TPE qui baratine, c'est la clef sous la porte pour lui et la boutique entière...Je vous le dit : les hommes politiques en place ne sont pas là pour aider la france, ils sont la pour appliquer les décisions d'en haut...il n'est donc pas question de compétence ou de capacité comme beaucoup en parle ici, mais de pouvoir de conviction, d'obscurantisme et d'obeissance. Les nombreux cadres dans les grands groupes français sont incompétents, et n'hésitent pas à gaspiller de l'argent pour favoriser les indicateurs qui vont dans le sens du poils des directeurs...mais ne rendent pas service à l'entreprise en tant que tel, efficience et compétitivité. Il font de la politique. Il en est de même pour tous les gouvernements, de droite ou de gauche...
Réponse de le 09/03/2013 à 14:43 :
Oui, le seul moment où le peuple est client, c'est durant les élections !
Réponse de le 09/03/2013 à 14:58 :
Exacte ! ensuite, il y a une stratégie à mettre en place...en s'étant assurer par avance que les candidats éligibles soient des " pions "....souvenons de Bush fils, un pion écervelé servant les interets de papa et des multinationales de l'armement - pétrole. Idem pour Mitterand, qui avait Jacques Attali comme guru : notion de nouvel ordre mondial (terrifiant) et de dette mondial envers le peuple juif ( citée en interview). Tout ce qui arrive n'est pas le fruit du hasard...demandez vous ce que Mario Monti et Pompidou ont en commun...cherchez vous trouverez ;)
a écrit le 09/03/2013 à 10:19 :
Les économies demandées seront des non-dépenses, pas des optimisations pour fonctionner pareil avec un tout petit peu moins, trop difficile à faire (il faut (ré)organiser, lire LaTribune ou autre pour avoir des propositions éclairées, .....) mais couper des lignes dans un tableur, c'est plus facile et immédiat. Comme quand on cherche 7 milliards, on dit "tiens, TICPE sur gazole insuffisante", ou on va mettre les collectivités à l'amende pour financer le Grand Paris, elles sont à sec et doivent aussi économiser, tiens, doubler les PV.
Ne pas toucher ce qui fonctionne, les ministères ont leurs défauts, mais c'est fragile ces trucs là. Les ENArques n'ont pas eu la formation adaptée. Vite des stages !
a écrit le 09/03/2013 à 7:42 :
En pourcentage, combien représentent 5 milliards par rapport au budget de l'état ?
2 % ? 10%? 20% ?
L'important, ce n'est pas le chiffre en lui-même mais le pourcentage d'effort à faire.
Réponse de le 09/03/2013 à 18:53 :
le budget général de l'Etat en 2013 = 1.914.921 millions d'?uros Site du Ministère du budget
a écrit le 09/03/2013 à 0:04 :
Quelqu'un pourrait dire à nos bouffons de gouvernants de lire les commentaires de la Tribune et d'appliquer certaines des mesures de bons sens qui y sont listées.
Réponse de le 09/03/2013 à 14:37 :
Pensez vous vraiment que ce soit au peuple qu'ils ont à rendre des comptes ?
Réponse de le 09/03/2013 à 15:26 :
Ben, non! pour sûr, nous on est juste bon à les élire pour qu'ils nous tondent à mort la laine sur le dos
a écrit le 08/03/2013 à 22:40 :
Ce gouvernement est une calamité : il supprime les emplois publics qu?il avait inventé pour payer des retraites qu?il ne peut payer parce qu?il n?y en a pas. Il démolit l?industrie avec rage et passion. Enfin il détruit la jeunesse en faisant des illettrés. Ne parlons pas de l?avenir puisque nous sommes nuls en technos !
a écrit le 08/03/2013 à 22:10 :
Je te le fais pas dire, faut voir la différence nord sud? le travail ou la paresse, la misère ou le progrès, la vie ou la mort. Faites votre choix. Qui sont ces gens qui gouvernent pour trucider l?humanité et accumuler des centaines millions à la mode Papandréou du PSOE !
a écrit le 08/03/2013 à 22:05 :
Le socialisme c?est l?exploitation de la misère à fins d?enrichissement personnel, cf Brejnev. On en voit le résultat.
a écrit le 08/03/2013 à 20:13 :
Et toujours rien du coté des Collectivités, une véritable mine pour les économies.
a écrit le 08/03/2013 à 19:23 :
aux us les ponctionnaires rentrent chez eux lorsque les caisses sont vides chez nous il y a 40MDS a gagner des le rétablissement ils reviennentEn FRANCE cela passerais inaperçu. eh! oui les cantonniers sont dans des bureaux!!!!!!900 salaires pour 15000 habitants bel exemple de laxisme
a écrit le 08/03/2013 à 19:14 :
Quelques pistes : Aligner les retraites et la durée du travail entre public et privé
supprimer de nombreuses niches fiscales (y compris celles des journalistes) contrôler
toutes les aides et la CMU ( Rappel avant la CMU la sécurité sociale n'était pas en déficit)
Eviter tout doublon genre département et région , Etc Etc Avec tous les énarques au gouvernement ils vont y arriver ...
Réponse de le 08/03/2013 à 20:54 :
L'assurance maladie est déficitaire depuis bien plus longtemps que la création de la CMU en 2000. La cmu complémentaire est une complémentaire santé gratuite octroyée aux personnes qui gagnent moins de 650 euros par mois. Son surcoût correspond a 0,5 milliards sur près de 215 milliards.
Source : rapport d'activité du Fonds CMU.
Réponse de le 09/03/2013 à 8:56 :
@ Zorro17 non non ce n'est pas depuis la création de la CMU que la sécurité sociale est déficitaire, j'ai depuis mon entré dans le monde du travail on m'a toujours dit que la sécurité sociale était en déficit c'est le nombre des malades qui à augmenter, et il fallait trouver une solution pour combler cette afflue de nouveau malade et non par la création de ce système, qui est pour moi une arnaque au gouvernement qui ont été en place.
a écrit le 08/03/2013 à 19:08 :
Il a falloir m'expliquer qu'avec 70 Millirds d'euros de déficit (+ de dépenses que de recette)
tous les ans on peut rembourser la dette . Pour pour commencer à rembourser il faudrait un budget en excédent et ce n'est pas demain la veille


Réponse de le 08/03/2013 à 21:35 :
La dette public ne ce rembourse pas... Elles s'érode par l'inflation . Cours d'économie chapitre 1 petit 1 petit a .
Réponse de le 09/03/2013 à 6:02 :
@poncif, c effectivement vrai historiquement, mais l euro a change la donne. Il faudrait changer le role de la BCE, on refait les referendum en france et en allemagne ? Chiche !
Réponse de le 09/03/2013 à 10:05 :
Lorsque la dette ne se rembourse pas, elle génère d'énormes profits sous forme d'intérêts payés aux voyous de la finance qui vérolent les grandes écoles d'économies en formant des traitres de la nation, à l'ENA par exemple.
Réponse de le 09/03/2013 à 16:07 :
@tahiti6 : l'inflation ruine les épargnants et les rentiers . Cours d'économie, chapitre 1 petit 2 petit H . La majeur partie des Français étant de bon petit soldat de la bulle immobilière , l'inflation forte rendré caduc 25 ans de bon et loyaux remboursement mensuel à la banque . Et la guerre des monnaies serait redoutable avec les nouveaux acteurs mondiaux : pétromonarchie , chine , inde , etc . Les solutions existe mais quelqu'un devra toujours payer l'addition . Le peuple Français semblent dire : Pas moi mais mon voisin . Donc que l'état saupoudre un peu sur tout le monde .
a écrit le 08/03/2013 à 18:00 :
Et n'oublions pas les collectivités territoriales au nombre stratosphériques d?agents territoriaux inutiles ainsi que les présidents de départements et leurs sous-présidents, secrétaires, etc etc etc. La France n'a plus de moyen mais a les moyens de faire des économies sur l'état et services publiques etc etc etc...
a écrit le 08/03/2013 à 17:53 :
Pour faire des économies baisse des salaires des fonctionnaires, sénateurs, députés et fin des privilèges pour cause de surendettement. Fermeture des administrations publiques avec licenciement sec inutiles ou en doublons etc. Privatisation de l'éducation nationale, Établissement pénitenciers etc pour cause de faillite. L'état doit revenir à des fonctions régalienne...
a écrit le 08/03/2013 à 17:45 :
Tu as raison Jean-Marc ce sont les salaires du privé qu'il faut baisser.Félicitations pour l'accord chez Renault.
Réponse de le 08/03/2013 à 22:46 :
Je frappe au numéro 2, je demande mam'zelle Angèle, la concierge me répond "mais quel métier fait-elle". Elle fait des pantalons, des jupes et des jupons, et des bonnets de coton :-)
a écrit le 08/03/2013 à 17:06 :
l etat versera 6.5 milliards d euros pour les régîmes spéciaux de retraites .EDF GDF SNCF pour les plus gros
et pourquoi pas tout le monde sur le même régime général .on peut faire des economies faut simplement le vouloir !
a écrit le 08/03/2013 à 16:54 :
5 milliards ça fait 0,5% de la dépense publique. C'est symbolique et déjà on entend des pleurs. Quand il faudra remettre les comptes à 0 (100 milliards) ou commencer à rembourser la dette (120 milliards), je serais curieux des réactions. En attendant continuons de vivre sur notre nuage : il y a 171 milliards à allez emprunter sur le marché en 2013... Plus le réveil sera tardif plus il sera douloureux.
a écrit le 08/03/2013 à 16:52 :
On noie le peuple, comme dans le Sud!
a écrit le 08/03/2013 à 16:31 :
On voit au budget 2013 que le déficit est évalué à 61,6 milliards pour une croissance de 1%. Or on publie pour Janvier un déficit de 12,8 milliards pour une croissance de 0,1. On est déjà sur un déficit double de la prévision? on peut tabler sur 120 milliards, ce qui fait 40 de plus puisqu?en 2012 nous étions à 83,6. Donc, les prélèvements nous font tomber loin en avant sur la courbe de Lafer? Les salaires et pensions de l?Etat c?est 126 de prévision? Le gouvernement annonce 5 milliards d?économies sur 60 sur la législature, lesquelles ? Sous Sarkozy on avait par an 1,8 de dépenses pour 0,5% PIB de créé. C?est bien de la croissance à crédit? L?IR est prévu à 72 en 2013 contre 50,6 en 2011. L?IS à 53,5 contre 38,4. N?avons-nous pas le naufrage du Titanic sous nos yeux ébahis ?
a écrit le 08/03/2013 à 16:24 :
Toucher à la masse salariale de la plèbe sera suffisant.
a écrit le 08/03/2013 à 16:15 :
j'en appelle aux journalistes de bonne volonté...libre et indépendant..... vous êtes maintenant notre seul espoir .... car le peuple de FRANCE ne bouge pas... vous..journalistes de la Tribune ou autres... ..sauvez notre démocratie... vous êtes le 4ème pouvoir..Dites aux GVT socialistes ...STOP...ASSEZ LES TAXES;...IMPÔTS STOP STOP STOP.... Vous journalistes...enquêtez, dénoncez et traquez les patrons voyous.. (les marchés publics? par ex etc.. il y a des journalistes en caméra cachée qui font des supers bons reportages..bravo à eux.. mais jamais diffusés aux heures de grande écoute...tiens pourquoi? .). les actionnaires étrangers..( voire Français)... qui volent notre patrimoine.. ex ; un Quatariste Milliardaire à acheté des îles grecques... ..patrimoine qui appartient aux peuples Grecs..non?..... Il faut rendre l 'argent aux peuples. .. la droite/gauche nous volent. nous rackettent.
Ce n'est plus gouverner ça.... Je sais..faut argumenter.. mais je peux pas ici..
CELA VA FINIR.TRÈS MAL.. CETTE EUROPE ULTRA LIBÉRAL OU CETTE MONDIALISATION ...ARCHIVEZ CE POST .... UN JOUR... CELA SERA UNE PREUVE ÉCRITE QU UN SIMPLE CITOYEN AVAIT VU JUSTE
LE PIRE ARRIVE .. et l'argument ....faut être optimiste ..ne tient plus.. vous verrez bien, si on laisse faire...
Réponse de le 08/03/2013 à 16:33 :
MERCI pour votre sincère commentaire !! j'espère qu'il sera "entendu"!+++++++++++++++++,très très juste, et prévisible conclusion..hélas!
Réponse de le 08/03/2013 à 16:47 :
Vous avez raison, appelez vos voisins qui appelleront les leurs. On tire sur le pouvoir d?achat et on supprime les allocations. De l?autre côté on démolit l?emploi. C?est une aberration ! Il y a trop de cancrelas naufrageurs ! C?est la démocratie vers le bas ! Et pendant ce temps ils se payent des primes en millions. Le gouvernement a les mains dans nos poches. On nous sert du moud idéologique à la mode caucescu?
Réponse de le 08/03/2013 à 16:50 :
Les iles grecques appartenaient à un propriétaire privé et non à l'état.
Réponse de le 08/03/2013 à 16:54 :
S'ils font ça, ils peuvent dire adieu à leurs 30% d'abattement fiscal, donc tu peux toujours rêver. Le clientélisme, il n'y a que ça qui marche ... :(
Réponse de le 08/03/2013 à 17:37 :
une réponse? ok mais brève..pour les îles grecques? ce n'est pas ce que j'ai entendu dans un reportage sur ARTE.mais admettons.;c'était du privée.. très bien. ..et .le port du Pirée d'Athènes aussi? bref.. ,les 30% d'abattements fiscaux pour les journalistes.. ils ne feront rien.. certains rien .. on est d'accord.... mais pas tous.. certains osent et font un super boulot.. je compte sur eux pour sauver notre démocratie..... j'ai vu des reportages.. hallucinant en caméra cachée.; sur la Goldmann Sach.,les députés européens..les marchés publics..
et j'en passe... Bonne soirée ..on verra bien
Réponse de le 08/03/2013 à 17:57 :
Au lieu de se plaindre tout le temps, regarde ce que tu as fais. Qui a voté ces gouvernements de droite et gauche depuis des années ? C'est nous, les francais. Nous voulons une protection sociale (chomage, retraite, maladie ect.), cela a un cout. Lors de période de récession, il faut bien le trouver le cash pour payer tout cela.
Donc arretons de tout critiquer, nous avons élu ces personnes !
Réponse de le 08/03/2013 à 19:08 :
Nous en France, l'eau, les autoroutes, les ports ... l'acier, l'aluminium, l'automobile renault ont déjà été bradés à leurs amis intimes par les Copé et Sarkozy Raffarin De Villepin Chirac Accoyer ... donc pour suivre la grèce, les socialistes dont le portos violent Valls va pouvoir parquer les esclave Français à Drancy et les faire garder par les milices en attendant de trouver des acquéreurs ...
Réponse de le 08/03/2013 à 20:37 :
je prends acte.....trouver le cash? chez qui? le peuple? je ne conteste en aucun cas la nécessité du financement de la protection sociale... ceci dit.. la question n'est pas de se plaindre... là je te rejoins... tu sais que beaucoup de gens n'ont jamais cotisé... un ex ? mais il me gène.... Mayotte? l'immigration clandestine?.. je n'invente pas.. tu peux trouver sur le net les explications.. mais je comprends pas une chose...on n'a pas élu ces gens pour vivre de plus en plus mal....si oui...argumentes un peu... partager .. d'accord... se faire racketter?...perso.. là...suis un peu moins d'accord.. je t'accorde un point... c'est vraiment pas facile...et je ne suis pas DIEU....juste un simple citoyen qui essaye de comprendre ..avec le risque que des personnes ont un autre avis.... heureusement d'ailleurs...
bon, on réfléchira nouveau demain... ont trouvera peut-être une bonne idée..tu sais ..à force...ensemble
Réponse de le 08/03/2013 à 21:47 :
Homme de bonne volonté ! merci pour vos commentaires! ++++++++
Réponse de le 09/03/2013 à 13:23 :
Avons nous élu une personne qui nous disait : françaises, français, nous finançons notre modèle par la dette, et la part des intérêts de la dette augmente. Dans notre monde mondialisé, les travailleurs étrangers (allemands, chinois ect) coûtent moins cher car ils n'ont pas droit à tous nos acquis. Nous ne resterons pas éternellement compétitifs avec notre modèle. Il faut choisir, une hausse d'impôt pour financer notre modèle, une hausse de la dette (les enfants paieront, nous serons mort pour le voir), une baisse de notre qualité de vie (assurance chômage, maladie ect). Françaises, français, nous devons reformer.
Personne ne le dit et je le comprends car personne ne serait élu en disant cela. Bayrou s'est pris une fessée aux dernières élections, ce n'est pas pour rien.
L'allemagne a réformé pendant les périodes fast, la colère des citoyens n'était pas trop visible car en période de croissance nous y faisons moins attention.
Nous avons élu des personnes nous disant, dormez tranquille, tout restera en état, notre modèle est bon. Pas un propose une vision à long terme pour l'avenir des français.
a écrit le 08/03/2013 à 16:14 :
Quelques chiffres : Me Taubira=18024,86eyu.......Vals=18052,21eur.........Moscovici=16352;21eur..........peillon=16352;21eur.......Hamon=19279;34eur....Fabius=18859;27......Duflot=19279;34eur........voir la suite sur le lien http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/4/08/60/68/Doc-HTML/Elus-2.html (dièse) il y a de quoi "rêver de chiffres faramineux, il y en a plusieurs pages! Bonne lecture !
a écrit le 08/03/2013 à 16:14 :
Mais non, la crise est finie. S&P a relevé ses perspectives concernant la dette souveraine française. Au surcroit, les marchés rebondissent furieusement depuis quelques mois. Vive la gauche !
a écrit le 08/03/2013 à 16:09 :
"Dans sa lettre aux ministères, Jean-Marc Ayrault souligne sa volonté de ne pas toucher à la masse salariale qui dépend de l'Etat."

Tout est dit, malheureusement... Dans une série à 2 balles américaines c'est à ce moment là que le procureur dirait "je n'ai plus de question, votre Honneur"... Pourtant pour le travail fourni on pourrait sans problème se passer de 20 à 25% des employés de la "fonction" publique.
a écrit le 08/03/2013 à 15:50 :
5 milliards sur 1100 milliards de dépenses publiques et 340 milliards de budget de l'Etat. Effort surhumain !

Mais un autre article nous indique que sur ces 5 milliards, 3,5 viendraient du rabotage de 5% des niches fiscales. Traduction : économie de l'Etat veut dire augmentation des impôts.

Il faut qu'on m'explique.
a écrit le 08/03/2013 à 15:45 :
4 milliards hier, 5 milliards demain, peut-etre 6 milliards lundi jusqu'où va-t'on aller ?
a écrit le 08/03/2013 à 15:44 :
La France compte 1400 officines publiques à savoir:autorités machins,agences trucs,commissions X,conseils Y;etc; nous coutant 50milliards d'euros par an.En supprimant
la moitié,le gouvernement économise 25milliards d'euros+des fonctionnaires à recaser dans
d'autres fonctions.Le Parlement et le gouvernement ont du travail pour une législature.Quel silence dans les médias et à l'hémicycle!
a écrit le 08/03/2013 à 15:34 :
D'ailleurs la base de l'economie c'est l'equilibre dépenses/recettes, comment pouvons nous tolerer un deficit de 3% du PIB, cela consiste à dire que nous acceptons d'avoir un fonctionnement deficitaire tous les ans... Et en ce cas je ne vois pas comment la situation peut se redresser !
Réponse de le 08/03/2013 à 17:22 :
Et en plus c'est le déficit mesuré en rapport au PIB,
en Réel :
Recette : Autour de 310 Miliards
Depense : Autour de 370 Milliard

C'est ca la vrai vérité !!!
et tout les jours on emprunte.. un jour il faut rembouser, ou faire tourner la planche a billet qui dans un monde mondialisé menera de toute facon au même resultat.. Appauvrissement...
Il fallait y penser avant.
Et la priorité c'est reduire les depenses.. IL n'y en a pas d'autres !!!!!
a écrit le 08/03/2013 à 15:31 :
je pense qu'on peut supprimer la prime de présence dans les collectivités locales.ensuite les "journées de congé du maire"dans les mairies,ils n'en ont pas besoin,les congés maladie suffisent
a écrit le 08/03/2013 à 15:26 :
4 milliards dans l'article precedent, 5 milliards maintenant... Encore un effort messieurs et bientot les ministeres gagneront de l'argent !! Pour comparaison disons que je vais voir ma banque, je gagne 2000eur par mois et je suis à decouvert de 20000eur... j'annonce à mon banquier que je vais reduire mon train de vie de 4 ou 5eur par mois !! Pensez vous que je vais m'en sortir ??
Gouvernement d'incompetents tout juste bon à gesticuler, à placer les copains et à gaspiller l'argent du contribuable !! Le reenchantement c'est pas pour maintenant !!
Réponse de le 08/03/2013 à 15:45 :
Même avec la meilleur volonté du monde, étant donné la somme de cette dette, elle ne pourrait être rembourser en 10 ans.
Si déjà elle pouvait ne pas augmenter ce serait une avancée. C'est juste étonnant que c'est la gauche qui s'y colle alors que ce n'est pas sa tasse de thé, on verra bien mais j'ai peur. L'objectif d'attendre un déficit à 0% est encore loin et presque illusoire.
a écrit le 08/03/2013 à 14:50 :
5 milliards c' est même pas 0,5 % de ce que la fonction publique nous coûte !!!!!!!! Encore un petit effort de l' aristocratie républicaine s' impose .
a écrit le 08/03/2013 à 14:41 :
Mais ..., d'où vient celle sale manie des politiques socialistes , de dépenser l'argent qu'il n'ont pas créé ! et de réclamer toujours plus ...après ! aux même personnes qu'ils l'ont économisé , il y a une injustice de classe quelque part...!!
a écrit le 08/03/2013 à 14:28 :
Pour être efficace, il faut serrer très très fort la ceinture aux collectivités locales, aux Régions ... / ... Départements ... / ... Agglomérations qui ont gaspillé des sommes FARAMiNEUSES en structures stupides, médiocres, ruineuses, bourrées de fonctionnaires inutiles, dispendieux avec leurs trains de vie arrogants, blablateurs à souhait de conférence de la plus grande vacuité, comédiens sans aucun talent de plus minables jeux de rôles, pourvoyeurs de fausses missions à des faux experts externes ... / ... L'Etat peut s'alléger immédiatement de toutes les structures désastreuses inutiles et ruineuses... par exemple ...1/ le DéFiCiT du Commerce extérieur est constant depuis 2003 67Milliards d'euro en 2012 : conclusion UBIFRANCE est inutile et juste bon à être fermé sans regret ...2/ La France est classée 64ème mondiale et 27ème Européenne sur 27 pays en matière d'efficacité de l'innovation : conclusion OSEO Innovation ex Anvar avec ses pléthoriques dépendances CRITT CFI inutiles ruineux et inefficaces sont juste bons à être fermés sans ménagement, sans regret et sans délai, immédiatement ...3/La France a perdu plus de 900 sites industriels (proche de 1000 à ce jour) et perdu plus de 1 200 000 emplois industriels ces 5 dernières années : : conclusion les AGENCES DE DEVELOPMENT ECONOMIQUE nationales, régionales, locales, Agglomérationales, n?ont servit à rien en création de nouvelles industries et sont parfaitement inutiles et juste bonnes à être fermées sans regret, dès ce mois de mars 2013 ...4/ La France recule en matière de tourisme et perd quatre place dans le classement réalisé par le Forum économique mondial : conclusion les Chambres de Commerce et du Tourisme sont avérées inutiles et contre-productives et juste bonnes à être bouclées immédiatement SANS REGRET. Voilà Mr CAHUZAC de très importantes éCONOMiES iMMEDiATEMENT RéALiSABLES ?
Réponse de le 08/03/2013 à 14:45 :
Sans ces agences à la noix, cela aurait pu être pire...
Réponse de le 08/03/2013 à 15:02 :
Allons, faut pas rigoller, ces agences et ces faux centres sont inutiles et très contre productifs.
Réponse de le 09/03/2013 à 8:18 :
Tres bonne analyse..particulieremnt sur ubifrance qui ne sert absolument a rien a l export !
a écrit le 08/03/2013 à 14:22 :
je suis bien curieux de savoir où seront réalisées les économies annoncées : pas dans l'éducation (+ 60000 embauches annoncées), pas à la Défense (mali), pas à l'intérieur (ou alors les policiers et les gendarmes vont bientôt devoir se déplacer en vélo), pas à la culture (déjà ric-rac). Peut être va-t-on supprimer le téléphone et commniquer en morse ? Par contre, j'ai une assez bonne idée des impôts supplémentaires à venir...
Réponse de le 08/03/2013 à 15:19 :
Il y a 34 ministres, donc 34 ministères, c'est donc qu'il y a du grain à moudre dans les 30 minitères que vous ne nommez pas, exception faite de la justice et de la santé. Il y a même des ministres inutiles avec leurs conseillers. Si le gouvernement veut savoir où se trouvent les niches d'économies, il n'a qu'à lire les commentaires des lecteurs de La Tribune, et faire son marché ,il y a plus que le nécessaire.
a écrit le 08/03/2013 à 14:18 :
Sortir de l'ue : 8 milliards (différence entre ce que l'on donne et ce que l'on récupère) et retrouver notre souveraineté monétaire : 50 milliards (intérêts payés aux banques sur la dette). Tout le reste ce sont des économies de bouts de chandelles.
a écrit le 08/03/2013 à 14:12 :
Hollande fait ce que n'a pas fait la précédente équipe qui a beaucoup brassé du vent pour de piètres résultats .voir le non remplacement de 1 fonctionnaire sur 2 qui a fait économiser peu à l'inverse de ce que l'on nous disait . de même la réforme des régimes spéciaux qui va bientôt couter + qu'elle ne rapporte .
Réponse de le 08/03/2013 à 15:39 :
parceque pour le moment à part accumuler des résultats pires que la précédente équipe (croissance, dette, chomage, impôts) j'ai du mal à comprendre en quoi c'est mieux. Mais c'est vrai que la carte "c'est la faute à Sarko" est tellement plus simple...
a écrit le 08/03/2013 à 14:10 :
hier soir lors d'une reunion conseil municipal des elus on reclamés une rallonge pour les restos du coeur,la reponse on en marre a nourrir des couleuvre
a écrit le 08/03/2013 à 14:01 :
Un "effort qui portera "principalement sur les dépenses hors masse salariale, car l'engagement est pris de stabiliser les effectifs de l'état; "....Donc, les sources de dépenses fixes vont continuer! ILs ne se serreront JAMAIS, la ceinture !! nous n'avons pas les "mêmes valeurs", que voulez vous..!
Réponse de le 08/03/2013 à 14:17 :
MATHEO ceux qui gouvernent se protegent entre eux ........normal nous d abord on se regalent entre nous l opposition est muette les medias aussi la vie est belle pour lomptemps
Réponse de le 08/03/2013 à 14:24 :
MATHEO ceux qui nous gouvernent ...se regalent du mille feuille et pour longtemps ...la prochaine fois croyez aux progames de tout ces profiteurs
a écrit le 08/03/2013 à 13:51 :
tout est dit on ne touche pas à la masse salariale ON NE TOUCHE PAS AUX FONCTIONNAIRES POUR NE PAS TOUCHER AU TROP GRAND NOMBRE d'élus donc rien n'est résolu
Réponse de le 08/03/2013 à 14:03 :
et dire que tous se valent!! tous des incapables, avec ça, on compte sortir de ce souk? peu de chance, pour ne pas dire, pas du tout !!
a écrit le 08/03/2013 à 13:39 :
Avec une récession qui ne veut pas dire son nom et donc des recettes fiscales en baisse, il ne faut pas attendre 2014. Il faut un big bang, on ne peut continuer à arrondir les angles pour ne pas froisser tel ou tel corporatisme.
Une réforme en profondeur des administrations centrales et territoriales est indispensable.
a écrit le 08/03/2013 à 13:18 :
Fausse annonce! il ne s'agit pas d'économie pour les français...car il s'agit de prendre 5 milliards dans tel
ministère pour le mettre dans un autre.
Un vrai économie pour les français serait que l'état supprime cet dépense!
a écrit le 08/03/2013 à 13:15 :
Ce n'est pourtant pas difficile de diminuer les dépenses : il suffit de supprimer les Régions, de réduire le nombre de départements et de communes et, surtout, le nombre de députés et de sénateurs pour en aligner le nombre sur celui des autres pays d?Europe, voire sur les USA. Les 5 milliards seront vite atteints et dépassés.
Réponse de le 08/03/2013 à 14:06 :
L'argent y est pour TOUT! simplement on VEUT nous faire croire le contraire, et de plus, est très mal géré, mais il est LA!... à d'autres !
Réponse de le 08/03/2013 à 14:33 :
Regardez le nombre de fonctionnaire par habitant en France Vs l'Allemagne. Il fallait le réduire en période de croissance. Et pas maintenant, car cela implique une hausse du chomage et une diminution de la dépense des ménage donc moins de rentrée de TVA.

Comment peut-on lutter avec tous nos acquis sociaux + une main d'oeuvre plus cher qu'en Asie ? Si l'Allemagne s'en sort mieux c'est grâce à l'absence de salaire minimum, des salaires bas, une protection social moindre, l'obligation de prendre un travail, et un coût de vie faible (acheter du shampoing la bas par exemple) et on comprend donc bien pourquoi ils veulent maitriser l'inflation. Tout à un coût. La France l'a financé par la dette.
L'Allemagne a tiré profit de l'Euro et nous n'avons pas été intelligents. Sans l'Euro, l'Allemagne aurait une monnaie plus forte et exporterait moins, au lieu de cela, ils utilisent un Euro faible grâce à l'Espagne and co.
Il est temps d'avoir un Président avec une vision de la France et non une vision électorale à 5 ans !
Réponse de le 08/03/2013 à 15:26 :
@banker

C'est pas comme si l'Allemagne profitait d'une main d'oeuvre à bas coût (payée au lance-pierre) provenant d'Europe de l'Est. La population allemande comme française vieillit et quand l'Allemagne exploite la misère pour redresser ses comptes la France creuse sa dette pour l'accueillir dans les respects des "droits de l'homme". Deux visions complètement opposées de l'Europe et pourtant nombreux sont les ignorants béas devant les chiffres économiques de l'Allemagne sans aborder le bilan humain de sa relative ascension.
Réponse de le 08/03/2013 à 16:43 :
bonne analyse.
Réponse de le 08/03/2013 à 17:42 :
Michel, la main d'oeuvre allemande est bon marché sur 2 plans, le salaire brut est faible (pas autant que le salaire des pays de l'Europe de l'Est effectivement, mais je vous assure pour y avoir vécu, les salaires sont plus bas qu'en France). Enfin, cette main d'oeuvre est flexible (hausse/baisse des salaires et heures travaillées).
Le bilan social de l'Allemagne est facilement critiquable bien sur, ils ne peuvent pas tout avoir non plus. Une partie des personnes agées par exemple doivent retourner sur le marché du travail pour obtenir une retraite décente.

Mais l'Allemagne marque un point: ils n'endettent pas leurs enfants et petits enfants. Ils ont eu dans les années 2000 une vraie vision pour le pays. C'est ce que je reproche au gouvernements successifs, mais en fait à moi qui leur ai donné ma voie. Il nous faut un leader visionnaire. Seul Bayrou avait en semblant de vision, mais pas plus qu'un semblant.
Réponse de le 09/03/2013 à 6:16 :
@banker +1
a écrit le 08/03/2013 à 13:14 :
Le gouvernement s'obstine dans une voie sans issue. La France va encore plonger. Les meilleurs vont quitter le navire. Les autres vont souffrir.
Le plus facile est de rogner sur les investissements (l'avenir) et l'entretien des équipements, à moins que cet entretien ne soit internalisé.
Toujours plus de fonctionnaires sur-diplomés et sur-payés avec moins de moyens va conduire nécessairement à une baisse dramatique du service public. Les administrés pourraient perdre patience.
Réponse de le 08/03/2013 à 16:04 :
Oui ! mais quand on aura chassé tous les riches, on sera tous égaux dans la pauvreté et la justice sociale ! C'est la grandeur de la gauche...
a écrit le 08/03/2013 à 13:10 :
Il fallait peut être commencer par là pour le budget 2013 avant de décider d'augmenter les prélèvements,
ce qui a des conséquence sur la croissance.
mais il ne faut pas se contenter de faire des petites économies il faut des réformes de structure notamment
réduire le mille feuille administratif drastiquement en le simplifiant en enlevant un échelon territoriale comme le département ou la commune avec le développement des intercommunalités.
Réponse de le 08/03/2013 à 14:49 :
+1
Mais ils ne le feront jamais car, ils se tiennent tous par les co@@@les...
a écrit le 08/03/2013 à 12:56 :
"et promet de ne pas toucher à la masse salariale" => dommage, c'est bien là que se cachent les sources d'économies les plus grandes!
a écrit le 08/03/2013 à 12:52 :
Je pense qu'on peut y arriver sans problème. Quand on voit l'argent gaspillé dans des réunionnites à répétition à l'échelon central, la somme incalculable de lois et normes (souvent à l'initiative des hommes politiques) qui sont prises chaque année ou les gabegies des collectivités locales... Oui il y a des économies à faire ! Oui, il y a des services qui ont une valeur ajoutée très faible. Deux sujets parmi d'autres : la réforme du calendrier scolaire qui occupe beaucoup de monde est-elle vraiment indispensable ? Le Grand Paris, alors que cette ville est déjà surpeuplée et qu'il faudrait plutôt développer les villes de moyenne importance, est-ce vraiment nécessaire ? Que les politiques arrêtent déjà de vouloir systématiquement renover l'endroit où ils arrivent de fond en comble, se contente de faire tourner correctement la boutique en répondant aux soucis des Français et pas en leur créant de nouveaux, et ce sera déjà pas si mal...
a écrit le 08/03/2013 à 12:46 :
Et oui, la droite Française, qualifiée à raison de plus bête du monde, est aussi la plus mauvaise gestionnaire , en plus d'être retrograde sur les questions ee société. D'ailleurs, et ceci prouve la lucidité des français, la droite devrait perdre lourdement les municipales en 2014.
Réponse de le 08/03/2013 à 13:50 :
A gauche toute, un troll payé par le PS pour pourrir les forums ???
Réponse de le 08/03/2013 à 13:55 :
il est temps que vous appreniez à lire et à écouter le discours de vos chouchous.
Vous allez tomber de votre armoire sous peu.
Tout le monde ne peut pas comprendre ce que nous raconte notre "cher" gouvernement.
En fait d'economie, il faut lire augmentation de nos impôts, et donc perte de pouvoir d achat pour les Français, enfin : ceux qui paient des impôts, autrement dit les 50% qui en paient.
Mais comme la TVA qui ne devait pas augmenter, va passer à plus de 20%, tout le monde paiera. Il est temps qu il y ai un peu de justice.
Réponse de le 08/03/2013 à 14:00 :
ha ha hahah haha à mourir de rire ! La gauche de Mitterand qui dévalue 3 FOIS ! Invente le RMI qui a détruit les jeunes ! ensuite Les 35 H ! Les fonctionnaires ! le refus des contrats jeunes ! La réforme des retraites ! Le traité de Lisbonne (approuvé) ! Dans la rue comme des bourrins ! Et maintenant on a carrément bien pire et vous sortez un truc pariel ! Tout ça avec presonne dans la rue ?! Pour exactement les même réformes ... Vous appelez ça la droite,!!!?? Continuez de vivre avec votre doctrine d'un autre âge probablement liée à une influence familiale, il y a longtemps qu'il n'y a plus de droite ou de gauche !
Réponse de le 08/03/2013 à 14:11 :
@ Opinion tout à fait ok avec vous!
a écrit le 08/03/2013 à 12:45 :

La baudruche se dégonfle, le cycle de déficit permanent arrive à son terme. Pourtant une croissance se fonde sur des excédents. En URSS on a déporté des gens pendant de longues années. Peut-on savoir pourquoi en France nombre de diplômés ne peuvent accéder à la vie active et pourquoi certains jeunes vivent dans l?exclusion permanente ? Voyez le désastre en Europe, on atteint 25 à 50% des moins de 30 ans? tu parles d?un système !
a écrit le 08/03/2013 à 12:38 :
J'ai trouvé il faut augmenter le RSA, la CMU pour la planète entière, l'APL et créer 2000000 fonctionnaires, ensuite il faut taxer l'air, la pluie car c'est injuste pour ceux qui n'ont pas de pluie, taxer le soleil (pareil), mais attention que de ceux qui gagnent 1500 Euros et qui travaillent car on peu avoir 1500 en ne foutant rien !
Réponse de le 08/03/2013 à 16:01 :
Importer des pauvres, produire des dépenses sociales et exporter les riches !
a écrit le 08/03/2013 à 12:27 :
100MDS d'euros d'economies a faire maintenant... et largement faisable d'ailleurs!
a écrit le 08/03/2013 à 12:23 :
On va peut-être enfin supprimer des tas d'organismes, commissions et autres comités inutiles, avec tous les privilégiés qui y sont rattachés.
Réponse de le 08/03/2013 à 14:07 :
alors là! vous êtes plus que candide, mon cher !
a écrit le 08/03/2013 à 12:22 :
La bonne idée qu'ils vont avoir, au lieu de dégraisser la mammouth socialisant, ça va être de réduire les prestations ! Pourtant, il y a du gras, mais ce sont les clients de la gauche, alors on n'y touche pas !
Réponse de le 08/03/2013 à 13:07 :
Ils ne dégraisseront jamais. Le pays crèvera avant qu'ils n'envisagent de toucher à leurs privilèges et à ceux de leurs électeurs...Nous sommes en route pour un sous développement soft, processus qui prendra plusieurs années...
Réponse de le 08/03/2013 à 14:08 :
@ Miloo; exact!! ++++
Réponse de le 08/03/2013 à 14:26 :
@ Miloo : + 1000 Exact !! Il se passe pour la France ce qui s'est passé pour la GB de 1962 à 1977 : une nation en voie de sous développement et de paupérisation ....
Réponse de le 08/03/2013 à 15:59 :
Merci flanby, on sombre, mais on sombre doucement...
a écrit le 08/03/2013 à 12:20 :
Comme nos sous-nuls de ministres disent autre chose que ce qu'ils font, ça va déboucher sur une augmentation des prélèvements. C'est pour ça qu'ils ont pris un chirurgien aux finances.
Réponse de le 08/03/2013 à 13:03 :
Le scalpel pour une meilleure esthétique budgétaire. Mais au fond, les démons sont toujours là!
Réponse de le 17/03/2013 à 21:05 :
Regardez sur le site du conseil général de Côte d'Or les subventions accordées, en 2011, aux Associations. 48 pages, j'ai fait le total pour vous 10 538 873,63 euros. En France, nous avons 101 Conseils Généraux. En supposant que chaque Conseil donne autant, cela nous fait 1 064 426 23?63
Et je ne compte pas ce que, ces mêmes Associations demandent à chaque commune....
Ne faudrait-il pas rappeler aux Associations ce que signifie le caractère. Les communes mettant déjà à leur disposition gracieusement les stades, les salles, le matériel pour leur permettre de faire leur loto, brocante... sans oublier les cocktails! Ces Associations n'ont pas besoin de subventions. Et si elles veulent s'offrir un beau voyage tous les ans ou un bon gueuleton... au travail... le contribuable en a marre de payer pour vous!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :