52 mois de hausse du chômage en cinq ans !

 |   |  509  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
La hausse du nombre des demandeurs d'emploi a été de 0,6% en février (+ 18.400). Il y a désormais 3,187 millions de dômeurs inscrits en catégorie "A" en France métropolitaine. A une encablure du triste record de 1997 (3,195 millions). Mais, en réalité, il est difficile de comparer les deux périodes, en raison de modifications intervenues dans les méthodes de comptage. Il n'en reste pas moins que sur 5 ans (60 mois), la France a connu 52 mois de hausse du chômage. Si l'on tient compte de l'ensemble des catégories "A,B et C", la France flirte avec les 5 millions de chômeurs.

Le triste record ne sera pas pour février ! Avec une progression de 0,6% (+ 18.400) le mois dernier (+ 10,8% sur un an) du nombre des demandeurs d'emploi en catégorie « A », le nombre total des chômeurs inscrits dans cette catégorie atteint désormais en métropole 3.187.700, à une encablure du record absolu de 1997 (3,195 millions). En vérité, ce cap est purement symbolique, tant comparaison n'est pas raison. Les deux époques ne sont pas exactement les mêmes.


Difficile de comparer 2013 et 1997


Ainsi, en 1997, les dispositifs de préretraites existaient encore, ce n'est quasiment plus le cas aujourd'hui. Et, depuis 2009, le système de comptabilisation du nombre des chômeurs a été modifié. En d'autres termes, entre 1997 et 2013, les différentes catégories de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi ne sont plus les mêmes, pour mieux tenir compte, notamment, des demandeurs d'emploi ayant exercé une très courte activité à temps partielle. Enfin, maintenant, les statistiques concernant les chômeurs dans les DOM doivent être comptabilisées dans les données officielles. En réalité donc, en incluant les DOM, le nombre des demandeurs d'emploi fin février s'élève à 3.443.200 (+ 0,6% sur un mois et + 10,6% sur un an). Le niveau « officiel » par rapport à 1997 est donc déjà dépassé, mais, insistons, comme les bases ne sont plus les mêmes, la comparaison a un intérêt mineur.


52 mois de hausse depuis 2008


Il est peut être plus intéressant de constater que la progression du nombre des demandeurs d'emploi apparaît comme une tendance lourde. La hausse de février est à peine inférieure à celle de janvier (en neutralisant l'effet provoqué par les nouvelles règles régissant les radiations). Et, depuis février 2008, soit 60 mois, le chômage a connu (toujours pour la seule catégorie « A ») 8 mois de baisse et... 52 mois de hausse.
Si, cette fois, on tient compte du nombre des demandeurs d'emploi inscrits dans les catégories « A, B, C », leur nombre atteint(avec les DOM) 4.997.600, soit 30.100 de plus un mois (+0,6%) et un progression de 9,7% sur un an. On remarquera, là aussi, qu'un autre cap symbolique, celui des 5 millions de chômeurs inscrits dans ces trois catégories, est en passe d'être dépassé.


Des données préoccupantes


Quand on regarde dans le détail les données fournies par le ministère du Travail, il y a de quoi s'inquiéter. Si le chômage en métropole (catégorie A) des moins de 25 ans est en hausse de 10% sur un an, soit légèrement en dessous de la moyenne ( 10,8%), en revanche, celui des seniors des plus de 50 ans explose avec une hausse de 16,6% sur un an. Et le chômage de longue durée (plus d'un an) n'en finit plus de monter. Il concerne maintenant 1.873.100 personnes, soit une hausse de 14, 7% sur un an. Pis, le chômage de très longue durée touche plus de 500.000 personnes, en progression de 18,3% sur un an. Enfin, l'ancienneté moyenne dans le chômage s'élève maintenant à 482 jours, soit... 19 de plus en une année.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/06/2013 à 19:07 :
le chomage ce sont les politiciens qui le creeent et non les francais
a écrit le 16/05/2013 à 15:08 :
Le chômage est un réel problème. Plus largement, c?est un problème économique : veut-on faire vivre les gens ou pas ? Dans les actualités, nous avons un appel du pape aux chrétiens. Il dénonce une dictature en Europe d?un système économique qui n?a pas de respect pour l?être humain et qui nie le primat de l?homme. Il dénonce la précarité, la peur et la désespérance. Il dénonce la violence et le fait que la joie de vivre se réduit. Il dénonce la baisse du niveau de vie d?une majorité de la population et une tyrannie invisible. Il dénonce la corruption et l?évasion fiscale. Il dénonce des politiques contraires au bien public et enjoint le personnel politique à changer d?attitude. En effet, aux actualités, nous avons un fait terrible d?un enfant tué à coups de marteau et la question des casseurs. La violence est institutionnalisée par l?Etat, c?est le règne de la Terreur. Les salariés se plaignent de harcèlement à tel point qu?on note des suicides en chaîne sur lieu de travail. Récemment une policière s?est donné la mort suite à des harcèlements de sa hiérarchie. 70% de la population se dit en dépression et c?est un des pays à plus fort taux de suicide parmi les pays développés. L?Etat est coupable de persécuter de persécuter la population. En terme économique, l?Etat est coupable d?attenter au salut public par la dévastation de notre économie et le chômage permanent qui explose aujourd?hui. L?Etat est coupable d?incurie et de persécution administrative. L?Etat est coupable de distribuer des prébendes à la fonction publique sur la précarité des salariés. L?Etat est coupable en matière de retraites d?injustice contre les salariés. L?Etat est coupable de cherté et d?inefficacité. L?Etat est coupable du déficit public qui plonge la société dans la misère. L?Etat est coupable d?empêcher les jeunes d?accéder à la vie active. La liberté du travail est foulée aux pieds. On dénonce la faiblesse du niveau de l?éducation. On dénonce le droit au travail qui n?est pas appliqué. Humanistes, chrétiens, nous avons un devoir de révolte ! On vit sur le déficit, en musique républicaine jouons le titanique coule ! On nous sert Waterloo, 1870, la déroute de 40 ! On fait de la France un pays concentrationnaire !
a écrit le 01/04/2013 à 20:29 :
Contrairement aux idées reçues, et au regarde des chiffres produits par l'INSEE, le taux de natalité n'est pas une chance, mais une fabrique de chômeurs.
Il aurait fallu 150 à 200 000 naissances de moins par an ces 30 dernières années pour échapper à ce fléau.
Il est temps de revenir sur une politique nataliste catastrophique.
D'ailleurs les USA qui n'ont pas de politique nataliste, ont le même taux de natalité, ce qui montre qu'il n'est pas utile de disperser nos ressources pour faire des enfants.
Ce qui était probablement utile après guerre ne l'est plus maintenant, et le raisonnement peut être étendu au niveau mondial.
La principale cause de chômage dans le monde comme en france est la surpopulation.
Réponse de le 03/04/2013 à 10:31 :
Pour ajouter de l'eau à votre moulin, la Chine anti-nataliste s'en sort bien mieux que l'Inde nataliste, l'Allemagne que la France. Les ressources naturelles s'épuisent, et l'environnement se dégrade. Le Bengladesh est devenu un enfer à force de surpopulation. Avec les connaissances acquises, la Terre serait un paradis si nous n'étions pas plus nombreux qu'il y a un siècle.
Réponse de le 04/04/2013 à 14:19 :
D'ailleurs les créations d'emplois mensuelles aux USA nous semblent enviables, mais il faudrait les rapprocher de la croissance de leur population pour mieux se rendre compte du déficit qui se creuse à long terme. Non, dans les conditions actuelles, et pour très longtemps, la natalité n'est nulle part l'aubaine que nous vantent des médias d'un autre âge.
Réponse de le 06/05/2013 à 7:50 :
Vous avez raison,le chomage est lié à la démographie,mais actuellement,en France,le chomage est lié à l'effet du baby boom:il augmente de 100 000 chaque année,et cela jusqu'en 2035.Reste à trouver la parade à ce phénomène avant 2035 évidemment.Après cette date,nous serons avantagés.Patience!
Réponse de le 16/05/2013 à 13:15 :
N'importe quoi. Si les naissances augmentent, la demande intérieure augmente avec, ce qui neutralise le chômage potentiel. Donc le taux de chômage devrait être plus ou moins constant (ce qui est la cas), sauf en temps de crise et de boom. Par contre, une baisse des natalités introduit une assymmétrie dans la pyramide des âges; par conséquent, il n'y a plus assez de travailleurs pour payer les retraites, ceci entraîne une baisse des retraites et donc un baisse de la demande, ce qui entraîne un augmentation du chômage.
a écrit le 01/04/2013 à 18:32 :
Le jour où la presse d'information documentera les informations au lieu de laisser dire tout et son contraire, il y aura probablement moins de polémiques stériles.
Il serait temps de cesser de ne parler que des trains qui arrivent en retard. Il y en a beaucoup plus qui arrivent à l'heure.
a écrit le 01/04/2013 à 18:23 :
Emploi total en milliers (source INSEE)
en 1975 = 15 098,8
en 2009 = 26 121,4
en 2010 = 26 259,4
en 2011 = 26 336,2
Il n'y a jamais eu autant d'emplois en France, et ceci est vrai depuis les années 70, tant en quantité qu'en proportion de la population en situation de travailler.
Le taux d'emploi est de 70,4% en 2011, et c'est le plus élevé depuis 1975 (68,5%), le pus bas étant 67,4% en 1991.
Certains parlent de baisse en 2012, mais aucun chiffre n'est officialisé.
Il ne faut donc pas chercher la croissance du chômage dans la perte des emplois.
Probablement dans leurs déplacements et la mutation des métiers.
Certainement dans une progression de l'activité inférieure à celle de la population en situation de travailler.
Il est intéressant de noter que "Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale" ont perdu moins de 30 mille emplois dans la même période.
Le chômage est un drame individuel qu'il faut compenser, et un coût que la société doit assumer.
Mais il ne faut pas accuser les employeurs pour autant.
a écrit le 01/04/2013 à 17:54 :
source INSEE
"De 1975 à 2007, la France a gagné 3,5 millions d?emplois, mais la population active a augmenté de 5 millions. La progression de l?emploi n?a donc pas entièrement répondu à celle de la population en âge de travailler, bien que l?on ait observé depuis une quinzaine d?années un nouvel enrichissement de la croissance en emplois. Au cours des dernières décennies, c?est l?expansion des secteurs tertiaires, et notamment le développement des services, qui a plus que compensé le recul de l?emploi industriel. Traduisant pour une part l?externalisation des fonctions connexes à la production de biens, ce mouvement s?est accompagné d?une montée en qualification avec beaucoup plus de cadres et professions intermédiaires, et moins d?ouvriers. Les petits établissements (moins de 10 salariés) ont été les plus dynamiques avec 62 %d?emplois supplémentaires entre 1976 et 2006. Ce taux diminue régulièrement avec la taille et devient franchement négatif (? 36 %) au-dessus de 500 salariés. Statuts et formes d?emploi se sont transformés l?emploi indépendant s?est réduit, les contrats flexibles se sont répandus. Distribués différemment parmi les secteurs et les actifs, ces derniers ont beaucoup contribué à l?intensification des mouvements d?entrée et de sortie de l?emploi. En 2007, si 17 %des actifs sont à temps partiel, 30 %d?entre eux préfèreraient travailler davantage. La population en emploi a également beaucoup changé depuis les années 1960. Plus féminine ? on est aujourd?hui proche de la parité ?, mieux formée, elle s?est fortement concentrée sur les âges de pleine activité (25 à 54 ans)."

Donc le chômage c'est, au choix (et par boutade évidement) :
- L'augmentation de la population, il faut stopper les naissance et l'immigration.
- Le travail des femmes, il faut les remettre aux fourneaux (et supprimer au passage le travail dans l'agroalimentaire des produit transformés).
- La diminution de l'âge de la retraite qui réduit le pouvoir d'achat des seniors.
- Les grosses sociétés qui ferment ou "dégraissent" en externalisant à l'étranger.
- Les taxes sur les investissements entreprises.
a écrit le 27/03/2013 à 15:26 :
Moi je voudrais connaitre les origines précises du chômage ? Patrons ? travailleurs ? charges ? impôts ? état ? administration ? autres origines ? Quelles sont les vraies origines du chômage en France ?
Réponse de le 27/03/2013 à 15:59 :
Très bonne question! si vous voulez quelques chose, par exemple connaitre les origines du chômage, commencer par prendre en main votre autoformation! c'est ce que pourrait vous répondre aujourd'hui un salarié pôle emploi.
Vous comprenez maintenant d'où vient le chômage...
Autre piste: c'est Chirac dans les années 70 qui a créé l'ANPE...hum...un mec RPR qui créé l'ANPE!!!! le chômage serait il devenu un business qui rapporte à la haut!! une variable d'ajustement qui permet à la france de gouverner!!!!!!!
Et ump...faire travailler de force les chômeurs..un gestionnaire de 25 ans deviens balayeur obligatoire...hum le travail obligatoire..ça vous ne vous rappelle rien..la france championne pour déshériter ses enfants!!
et le MEDEF qui veut une loi pour licencier plus à pas cher...son job ne serait il pas de penser à aller chercher du business!!!!
Notre code du travail 3X plus gros que les autres...hum députés sénateurs tjours plus nombreux avec plus et plus de salaires de fonctionnaires...hum ça coute tout cela
Chomage chomage...d'ou viens-tu qui es tu????à qui profites tu???le travail est un droit ..droit de l'homme personne ne dit rien la dessus.
Les humains ne sont pas si développé qu'ils le pense......
au katarrr 20 % touchent 2000 euros sans bosser des la naissance...et 80 sont parkés comme des esclaves ....
Réponse de le 27/03/2013 à 16:18 :
Vaste sujet ! Paradoxalement le chômage et la croissance sont lies. Historiquement avant la révolution industrielle, les rythmes de changement était très lents , chacun avant sa place dans la société a sa naissance. La revolution industrielle a tout chamboule et il nous faut nous adapter continuellement, c est durant cette phase que le chômage est difficilement supportable.
Réponse de le 27/03/2013 à 22:22 :
Les origines du chômage? On a dépensé pour relancer l'économie. Et on n'a rien relancé. On a creusé l'endettement, dont les intérêts pèsent sur l'équilibre budgétaire. On continue toujours de dépenser, toujours sans résultat. On fait peser sur la bonne marche de l'économie des plans de sauvegarde de l'emploi et des créations artificielles d'emplois (forts recrutements dans les collectivités locales, mille-feuille administratif). Le chômage n'est pas une fatalité. La Suisse est à moins de 3%, l'Autriche à 5%.
Réponse de le 28/03/2013 à 8:54 :
La vraie origine du chômage ! C'est le travail !!! Si l'on avait pas inventé ce truc-là le chômage n'existerait PAS ! Maintenant,il faut reconnaître que Normal 1er est en train de régler le problème à sa manière ! Il embauche vaillamment ,à coup de 60 000 ! Une fois qu'il aura embauché tous les Français il n'y aura PLUS de chômeurs !!! Après tout pourquoi PAS ! Car y a-t-il une raison pour que ,seulement(!), une portion du peuple ait droit à cette ""garantie de l'emploi"" ??? Sont-ils plus ""méritants"" que les autres ??? On pourrait encore développer plus avant mais j'arrête car mes méninges fatiguent,je reviendrais sur le sujet à la prochaine occasion ! Il y a toujours une solution ! J M AYRALUT le sait BIEN !
a écrit le 27/03/2013 à 13:50 :
Presque 10 millions de chômeurs si on inclut les stages pour occuper les gens ici ou là, les emplois précaires etc. + quelques millions de fonctionnaires + presque un million d'élus, + quelques millions de retraités + quelques millions d' enfants scolarisés (ou pas).... Il ne reste plus grand monde pour travailler et créer de la richesse (celle-ci est de toute façon tout de suite taxée au maximum pour décourager les meilleures volontés) Combien de temps ce système peut-il durer ?
Réponse de le 27/03/2013 à 14:49 :
effectivement, votre constat est en phase avec la réalité que je rencontre quotidiennement dans ma recherche de job.
L'état, pour planquer les chômeurs, a même créé le travailler gratos sous couvert bidon de formation: suivez ce lien Dynamicadre! http://www.iledefrance.fr/uploads/tx_base/Dynamicadres_depliant.pdf
Je m'y suis présenté, j'ai+15 ans d'expérience pro!! la belle opportunité pour des boites peu scrupuleuses...
Principe clair: vous travaillez gratos pour des boites "souvent tpe...pme) et peut être après 6 mois...l'espoir de vous faire embaucher!!
UNE ARNAQUE UN SCANDALE je cherche un job pour manger pas pour faire manger les profiteurs
===> c'est en france, ça fait penser au travail obligatoire gratos...
Désespoir! désespoir! help la vie!! help la vie!
Réponse de le 27/03/2013 à 15:12 :
je précise que travailler gratos ne me déplait pas ...mais ça nourrit pas ma famille!! les indemnités chomage ne nourrissent pas ma famille non plus..après 3 ans de chômage j'ai 0 euros/moi
Passé 45 ans, si on se retrouve viré on est mort!!
je ne touche pas rsa car inutile de rêver!!! rsa = rien du tout pour manger
mare, mare, mare....
Si je ne faisais pas bien mon job...en me virant la boite devrait aller mieux...hors ce n'est pas le cas puis qu'elle continue de couler
Braves gens, ne soyez pas aveuglés...c'est pas de ma ou de votre faute....pas la faute des entrepreneurs...c'est la faute à tous: nous avons mis le trafavil et donc le frix en N° 1 de nos besoins...donc quand plus de fric...plus de travail...tout s'écroule...
changeons de business model...stopper la colère et donner les moyens de survies apres on refera autrement!!!
le fric est une bombe humaine...le fric est une bombe humaine
Réponse de le 27/03/2013 à 19:20 :
heureusement que le travail "EST UN DROIT"!, parce que sinon, qu'est ce que serait la situation....
Réponse de le 27/03/2013 à 19:54 :
le FRIC, ça dépend comment il est utilisé! il peut faire des choses magnifiques pour l'humanité, comme il peut trahir, être employé pour des choses écoeurantes et inommables, et c'est l'homme , le grand fautif, le responsable...et coupable!!!!! "au plus je regarde agir, penser les hommes, au plus j'adore mon chien " !!
Réponse de le 28/03/2013 à 15:42 :
Homo homini lupus ! Les Romains le savaient déjà !!! On n'a rien ""inventé"" .....mais .....l'on cherche des "inventeurs"" ou des""innovateurs""....c'est davantage au goût du jour !!!
a écrit le 27/03/2013 à 11:51 :
3,187 millions de chômeurs inscrits mais une étude en parallèle récente a fait valoir que 9 millions de français(se) seraient en recherche d'emploi sujet hautement sensible enfin d'éviter une crise sociale l'état a préféré étouffer cette étude.
Réponse de le 27/03/2013 à 15:21 :
combien sont chômeurs avec des travaux aux noirs,récurrent????
languedoc-Roussillon,PACA,sont les champions,mais faut bien vivre.
Pas vu,pas pris,c'est le pricipe gagnant-gagnant;
alors les chiffres!!!
a écrit le 27/03/2013 à 11:48 :
52 mois de hausse 30 ans que cela dure....................................................................................................................
a écrit le 27/03/2013 à 10:48 :
et oui, moi je viens d'etre llicencié sur plan social signé en 2009 avec accord gvt sarkozy ...
Réponse de le 27/03/2013 à 11:52 :
Sakko & Holland tous dans le même panier des incompétents
Réponse de le 27/03/2013 à 15:05 :
moi j'ai été viré sèchement juste à -1 de mes 6 mois de préavis...12 personnes ont été embauchées et virées de la sorte durant l'année..la boite prend ces périodes d'essai imposées pour des cdd et hop dehors!! AUCUN droit aux même prestat d'accompagnement à retrouver un au job qu'en licenciement éco...
Je bosse depuis 25 ans ds les PME et ça se passe comme ça..on est nombreux à être sur le bord de la route...dégoutés et désespérés..
Inutile de culpabiliser...impossible pour un chômeur de s'en sortir! croissance nulle...
Réponse de le 27/03/2013 à 19:28 :
TRISTE!!!! quand on voit des écrits de certaines personnes, ici même, qui crient haut et fort que si "on cherche, on trouve" !ouais!.....que les patrons sont des enfants" de coeur, tout à l'heure! que les chômeurs sont tous, ou presque, de "sales faignanil n'y a qu'à lire l'exemple de ,@ alouette 15:05, pour se rendre compte ce que beaucoup de personnes endurent actuellement !! désespoir, tristesse,découragement profond....la France est "triste", parait il...les Français le sont encore plus!.....COURAGE !+ 1000 @@ alouette ,
Réponse de le 27/03/2013 à 22:01 :
merci Martial, oui i faut du courage mais pas seulement...il faut de l'espoir et donc un avenir...c'est pas le courage qui me manque...c'est l'avenir.

Merci à ceux qui comprennent enfin !
a écrit le 27/03/2013 à 10:20 :
Les hommes vivent dans des clapiers et des taudis. L'esprit d'initiative est totalement bridé par l'administration et récompensé par des amendes et huissiers quand on ne fait pas tout dans les "normes" édictées par des personnes qui n'y connaissent rien. Les nuisibles sont excusés et pardonnés par la société civile et judiciaire tandis que leurs victimes sont stigmatisées. La censure est de rigueur, les rumeurs circulent en tout sens noyant la réalité de fausses vérités. Des taxes et impôts nouveaux sont imaginés chaque jour. La révolte gronde et les dirigeants accroissent la pression sur les honnêtes gens tout en affichant un train de vie luxueux. 1789? non maintenant.
Réponse de le 27/03/2013 à 15:14 :
vous n'en êtes pas au niveau de Hong6kong!!!
dans cette version,vous pourrez hurler;
mais à ce jour,le probléme EST QUI PEUT DIRIGER UNE SOCIETE QUI FERA DES BENEFICES?avec une structure Elus et Syndicats idéologique communiste des années 50
a écrit le 27/03/2013 à 9:35 :
belle réussite, vive nos politiques gauche et droite confondues !
en 5 ans Sarko n'a rien fait, en 10 mois Hollande a montré qu'il prenait le même chemin.
Aucune vision de la France, aucune sur une Europe en panne. Nos politiques n'ont pas de courage, la rue va leur rappeler bientôt.
Réponse de le 04/04/2013 à 14:29 :
En résumé, Sarko n'a rien fait, Hollande fera le double!
a écrit le 27/03/2013 à 9:29 :
Il serait peut-être temps que les politiques se mettent ensemble pour élaborer une revue des dépenses publiques, des inégalités les plus criardes entre publique et privé (garantie d'emploi, rythmes de travail, retraites plus longue et 25% plus élevées, statut de l'enseignant, régimes spéciaux, ) le dépenses publiques inefficaces (logements, formation profressionnelle, education nationale, gestion paritaire, dépenses hospitalières, states administratifs, priviléges des élus, etc. etc.), freins à la création d'entreprise et à l'embauche, etc. etvc. et décide nt enfin d'un plan de réformes. Nous allons droit dans le mur comme lmes espagnom, les itliens et les grecques avec la même classe politique incapable de se remettre en question!
Réponse de le 27/03/2013 à 9:59 :
Et supprimer les commentaires inutiles ?
Réponse de le 27/03/2013 à 10:53 :
@ Libre Et si on supprimait l'assistanat permanent des entreprises, les aides pour les 35H ainsi que TOUTES LES AIDES trop nombreuses, et enfin renforcer considérablement la traque à la fraude fiscale des entreprises, commerces, professions libérales et artisans. Ce sont des centaines de milliards qui rentreraient par "miracle" dans les caisses de l?État.
Réponse de le 27/03/2013 à 12:12 :
Ce n'est rien auprés des gros fraudeurs de haut niveau y compris ceux qui nous gouvernent..
Réponse de le 27/03/2013 à 19:02 :
Je ne discute pas les niveaux de prélèvements ou de mesures d'aide aux entreprise par l'etat. Apres que l'on soit de droite ou de gauche le curseur est placé de manière différente. Mais une chose doit être remise en place. L'etat et la fonction publique apporte un service au privé, pour que le privé soit dans les meilleures conditions possible pour amener de l'argent à l'etat. On ne peut pas nier le fait que le privé finance l'etat, ou doit le financer (la dette à tendance à prendre de plus en plus de place). Aucun fonctionnaire ne doit oublier que c'est le privé qui fait rentrer l'argent, qui finance le public. Il ne peut en être autrement, ou alors c'est facile, on embauche tous le monde en tant que fonctionnaires, 100% de fonctionnaires. Si se sont eux qui font rentrer l'argent dans les caisses, la France deviendra un pays de cocagne.... Tirelire, n'oubliez jamais que c'est le privé qui finance l'etat, et non l'inverse.
a écrit le 27/03/2013 à 8:52 :
Ce sont les entreprises (petites et grandes) qui en se développant créent naturellement des emplois. Baisser leurs charges et impôts, stabiliser les règles fiscales voila les 2 actions à mener. Mais je doute que les socialistes, encore en 1930 dans leurs têtes, y songent une minute.
Réponse de le 27/03/2013 à 9:42 :
@entreprise. 52 mois de hausse en 5 ans ,qu'est-ce que ça aurait à voir essentiellement avec les socialistes ? faut essayer de réfléchir et ne pas se contenter de débiter des slogans .
Réponse de le 27/03/2013 à 10:13 :
Baisser les impots sans tenir compte des recettes et en augmentant la dépense publique, on a déjà donné en 2007. Finalement, il a fallu revenir dessus; conclusion les impots ont finalement augmenté et la dette a grimpé de 50%.
Il faut d'abord réduire les dépenses et ensuite baisser les taxes. Seulement, la baisse des dépenses, tout le monde est pour, à condition que cela ne le concerne pas !
Réponse de le 27/03/2013 à 10:23 :
@riri : c'est aux socialistes que nous avons donné le pouvoir pour 5 ans. On s'en fout du passé, ce qui compte c'est l'avenir et qu'ils nous sortent de la situation actuelle. Qu'ils arrêtent de se comporter comme des gamins et de dire "c'est pas moi c'est lui".
Réponse de le 27/03/2013 à 11:21 :
Soit mais pour comprendre la situation actuelle il faut aussi faire le constat du passé ..... Et il est éloquent ......
Réponse de le 27/03/2013 à 13:38 :
Quelle tristesse...
20% vivent aux crochets des 80% ..
a écrit le 27/03/2013 à 8:47 :
A force d'avoir SAUVE des emplois pendant des années, personne a pensé de créer des emplois, et comme les salariés (ceux qui ont un emploi) et des syndicats refusent toute réforme, ainsi que les gouvernement qui racontent tjrs pouvoir tout arranger, sans dire comment, il ne faut pas s'étonner. La faute à qui? = l'Europe, l'Euro, la mondialisation, les autres, quoi.
a écrit le 27/03/2013 à 8:45 :
faire un test grandeur nature c'est à dire fermer toutes prestations chômages duranr deux ans ! ou plus !! et vous allez voir comment les gus vont chercher .. et trouver du travail !! je dis bien du travail ! pas un emploi planqué bien payé ! un job qui permet de vivre en attendant une éclaircie pour repartir vers les beaux jours . ils sont tous attachés au pompon du manège assédic ça suffit maintenant .
Réponse de le 27/03/2013 à 9:54 :
Si seulement c'était possible... !
Réponse de le 27/03/2013 à 10:19 :
Et baisser fortement les retraites, pour que les retraités se remettent au boulot et créent de la richesse. Grâce à leur expérience, ils pourront embaucher des jeunes.
Quant à fermer les prestations chômage, on y va, puisque en 2011, 63% des chômeurs étaient indemnisés et seulement 41% en 2012.
Combien en 2013 ? Et ont-ils trouvé du travail ? Ben non, puisqu'ils sont toujours chômeurs.
Réponse de le 27/03/2013 à 10:44 :
peut être un peu facile.... 5 millions de chômeurs et... 500 mille emplois non pourvus..... reste..... 4.5 millions.....

je peux vous garantir que nombre de chômeurs font tout ce qu'ils peuvent pour trouver un job..... et comme vous dites, pas un job de planqué mais un qui permette de vivre......
Réponse de le 27/03/2013 à 12:11 :
D'où sortez vous votre chiffre de 500 000 emplois non pourvus ? Les estimations vont de 200 000 à 500 000...
Réponse de le 27/03/2013 à 13:23 :
Moi, pour moins qu'un smig, je vais pas bosser! pas assez pour vivre correctement...je me casse avec mes economies, l'herbe sera plus verte ailleurs et je ne serai pas exploité !! bonne chance à tous !
Réponse de le 27/03/2013 à 13:46 :
Je vous mets au défi de contacter les 500 000 offres! derrière, il y a des postes tous pourvus en interne. .Comme vs le savez, beaucoup de boites publics (un comble) sortent leurs postes à pourvoir en double...en externe et en interne! ils font cela parce que la loi les oblige! mais majorité des postes sont pourvus en interne pour caser ceux dont le service ferme. Voilà pourquoi ces offres n'existent pas et troublent la réalité.
Également des postes fictifs sortis par des "start up" des écoles supérieures et autres qui rêvent...ces jeunes sont obligés de se prendre pour des patrons (stage) et de créer un projet d'entreprise pour valider leur diplome.
Imaginez le nombre d'étudiants!!
bref, vous seriez surpris de trouver 10Millions de chomeurs et pas 5 en france
Réponse de le 27/03/2013 à 15:00 :
ok pour fermer les indemnisations chômage!!! en contrepartie, ne plus pomper les cotisations assedics sur nos fiches de paaye!! plus de cotisation chômage, plus de cotisation apec...
fermer les aide à l'achats des voitures aides (des impostures) pour les boites!!

oui oui...les chômeurs vont se marrer...mais vous, vous allez couler et vous rendre compte que votre soit disant "job" n'en sont pas en fait...vous comprenez: en tapant sur les chômeurs...vous sciez la branche sur laquelle vous pensez être confortablement assis

Hors mis la haine et la peur de vous retrouver au chôm du...vous avez quoi comme ambitions? hein messieurs les 'encore en poste"...votre &avenir, vs le construisez comment???? et vous les petrons de start up...20 ans tout tassé!!! hors mis travailler gratos...vs faites quoi?????
==> bon courage à tous les privés d'emploi! garder le moral, garder vos compétences...elles vont bientôt servir à remplacer ceux qui nous marchent dessus et qui vont tomber...
Oui, oui...si ceux qu?étaient au chômage étaient de mauvais collaborateurs, les boites iraient mieux...hors ce n'est pas le cas!!! donc c'est ceux qui restent en poste qui sont les mauvais
a écrit le 27/03/2013 à 8:43 :
freetv75 depuis son arrive c est plus 20% de chômeurs
Qu a t il fait pour PSA pôle emploit
Qu a t il fait pour arcelor pôle emploit
Qu a t il fait pour good year pôle emploit
Qu a t il fait pour petroplus pôle emploit
Qu a t il fait pour doux pôle emploit
Bref le drôle et son équipe n ont rien fait contre la crise
a écrit le 27/03/2013 à 8:41 :
le temps est peut-être venu de poser la question de la part de responsabilité des chefs d'entreprises dans les difficultés économiques du pays .(manque d'ambition ,d'innovation ,réveil tardif face à la mondialisation ,frilosité à l'export ,difficultés à déléguer ,à s'entourer de compétences ,...)il y a des études sur ces sujets .
Réponse de le 27/03/2013 à 10:25 :
Quand un chef d'entreprise est désigné par des actionnaires qui cherchent la rentabilité à court terme plutôt que du long terme, ils exécutent la mission qu'on leur confie.
Réponse de le 27/03/2013 à 10:47 :
oui....... en particulier un rapport sur l'innovation livré à Madame lagarde en mars 2009...... dont personne n'a jamais entendu parler, mais très éclairant sur le sujet......
Réponse de le 27/03/2013 à 10:50 :
@thargor .vous semblez oublier les PME .
Réponse de le 27/03/2013 à 10:58 :
@ pm Votre commentaire est excellent et même SUBLIME! En 4 lignes vous avez résumé l'incompétence des chefs d'entreprises français et cerné la source de tous les problèmes de l'économie française. BRAVO!
Réponse de le 27/03/2013 à 11:00 :
à PM: rapport Morand avril 2009 sur l'innovation

je n'ai pas trouvé le lien mais...... ce rapport a été édité à la documentation française.... c'est une mine d'intelligence...... mais manifestement pas à la portée de nos élites économiques et politique
Réponse de le 27/03/2013 à 11:48 :
@pm:je suis entièrement d'accord,en france il n'y a plus que le secteur public qui tient son rang et assure la croissance.le secteur privé trop timoré et aidé est devenu un boulet!
Réponse de le 27/03/2013 à 15:51 :
@ tous les trolls qui rajoutent de l huile sur le feu, pas tous en même temps.
@ pm on voit que vous n avez jamais dirige une entreprise, commencez a créer la votre, vous apprendrez a être humble face a la complexité de la réalité et de la difficulté a estimer le futur.
Réponse de le 27/03/2013 à 21:02 :
@tahiti .pour certains ,peut-être que ça appuie où ça fait mal ,mais ,dans les chaumières ,ça cause de plus en plus sur ce sujet ,et même sur les ondes .
Réponse de le 27/03/2013 à 21:12 :
@tahiti la notion de remise en question est valable pour tous .
a écrit le 27/03/2013 à 8:34 :
le temps est peut-être venu de poser la question de la part de responsabilité des chefs d'entreprises dans les difficultés économique du pays .(manque d'ambition ,d?innovation , frilosité à l'export ,réveil tardif face à la mondialisation ,difficultés à déléguer ,...)il y a des études la dessus .
Réponse de le 27/03/2013 à 11:05 :
100% d'accord. Depuis des années l'état s'endette à coup d?exonérations fiscales dans tous les sens et tous les secteurs. Pour quel résultat?! L'état ne peut être responsable de tout. Nos amis du MEDEF à part gémir pour des subventions, payer les gens au lance pierre ou filer des CDD de 15 jours, ils ont des idées?! Réélire Sarkozy, merci on a donné!
a écrit le 27/03/2013 à 8:25 :
Avec ce président courageux lol
on a
Baise des retraite
Augmentation de la violence
Augmentaton des impôts
Augmentation du nombre de chômeurs
Mais rassurez vous on a le mariage pour tous
Le changement on le voit la grece c est maintenat
a écrit le 27/03/2013 à 6:56 :
eh oui, 5 années de FILLON/SARKO laisse des traces....car il ne faudrait pas se méprendre. Nous payons les frasques de notre super Premier ministre Fillon et ses décisions courageuses?????? Hollande n'est aux commandes que depuis Juin 2012!
Réponse de le 27/03/2013 à 10:46 :
Oui, parlons de Hollande et de ce qu'il a fait en 8 mois : +25% alloc de rentrée scolaire => hausse de prix de 20% des fournitures scolaires. Fausse tentative de rabaissement du salaire du président et des ministres. Ridiculisation de la voix de la France à l'International (échecs : volet croissance pour l'Europe, intervention militaire en Syrie, mise au pas d'Angela, Mittal qui ferme, ...). Baisse des crédits de l'armée alors qu'elle manque de pièces détachées et que le renouvellement de son équipement a des années de retard. Dénie de démocratie dans les discussions sur l'ayraultport : Vinci veut son contrat, Hollande et Ayrault lui paieront et envoient les CRS aux contestataires. Blocage temporaire du prix de l'essence, aucun effort structurel pour réduire le déficit. Aller-retour sur la TVA sociale. Augmentation du plafond du livret A pour les riches, maintient de toutes les commissions parasitaires. Placement d'un repris de justice en porte parole du PS, et la liste n'est pas finie. Cumul des mandats, réforme des retraites toujours pas commencée, augmentation des prélèvements sur les entreprises et salaires pour réduire le chômage ... Nous payons certes le manque de volonté des prédécesseurs, mais ceux qui sont actuellement en place ne font pas mieux et rien pour vraiment arranger les choses.
Réponse de le 27/03/2013 à 13:25 :
BONNETS BLANCS & BLANCS BONNETS !! CQFD
a écrit le 27/03/2013 à 6:01 :
Chomeur depuis 3 ans, pe m'a humilié, rien d'autre à son actif
cette france a été dans le déni complet de ses chômeurs
j'ai 47 ans, cadre 25 ans d'expérience, diplomes ok, un vrai métier..mais rien n'y fait, je suis dehors! la derniere boite m'a embauché en cdi et m'a viré au 6eme mois de période d'essai..je n'ai pas fait la fine bouche..j'ai accepté 6 mois d'essai..des employeurs qui confondent la période d'essai des cadre avec un cdd puis qui vs jettent.
désespéré effondré...aucun espoir...foutu et la france qui est toujours dans le déni...insupportable!
Réponse de le 27/03/2013 à 12:42 :
Dans quel secteur cherchez-vous ? Je suis désolée de l'épreuve que vous vivez.
Réponse de le 27/03/2013 à 13:32 :
triste, en effet...combien sont dans votre cas, hélas ; et dire que certains sont persuadés" que les individus manquent " de volonté, courage....ou sont trop exigeants! ceux qui disent cela, n'ont pas encore mangé de la vache enragée...que vous dire, sinon courage ! le "vent peut tourner" pour les volontaires..
Réponse de le 27/03/2013 à 14:42 :
Bonjour Claire, merci de m'avoir lu, désolée pour mon précédent coup de calgon?je suis du genre battante?mais les coups sont parfois si forts !

En réponse à votre question :
Mes compétences sont transversales et donc tout à fait transférables à tous les secteurs.
J'ai une grande expérience (25 ans) en management d?équipes, gestion de projet, conduite du changement, knowledge management et NTIC (nouvelles technologies de l'information et de la communication). J?ai monté plusieurs centres de compétences, pour petites et grandes boites privées et publics.

Vous constatez que toutes ses compétences sont celles réclamées par la France pour s?en sortir ?Je suis là !! et vous invite à me solliciter sans modération !!

Actuellement, suis en train de passer par correspondance un diplôme BAC+4 de formateur numérique (l?Europe et le pays en manque d?après les études économiques 2013) et en parallèle je suis consultante formatrice en communication, management gestion de projet et conduite du changement. J?interviens sur demande des entreprises pour former et accompagner leurs équipes et projets en souffrance..il y a bien des besoins..mais pas d?argent pour financer ; là est le problème

Je suis un cadre autonome en portage salarial (toute la souplesse tante réclamée par les boites): je développe des prestations sur mesure (toute la personnalisation réclamée par les boites), les commercialise, les délivre, les factures? comme expliqué plus haut, il y a bien des besoins?mais pas d?argent pour financer ; là est le problème !
Les prestations que j?arrive à commercialiser, malgré la crise, ne suffisent pas à me faire vivre?

Ce dernier métier de consultante formatrice en entreprise me passionne! les besoins existent, ce que je délivre à le ROI souhaité par les boites?mais pas assez de financement pour en vivre.
Je suis reconnue pour la mise en ?uvre efficace et immédiate des acquis de l'expérience (de manière novatrice, j?ai une méthode qui permet concrètement d?accompagner sur le terrain, les équipes formées à résoudre leur problématique. Je développe des formations et accompagnements sur mesure pour mes clients.
Malheureusement, les boites ont des besoins et des attentes mais pas assez de financement pour me faire vivre.
Que ce soit en statut salarié ou non : le constat est le même, pas budget !!
Si vous croisez des besoins et des budgets associés..contactez moi ! j?ai besoin de bosser
Merci


Réponse de le 27/03/2013 à 21:01 :
Certains organismes de formation importants (ex : CEGOS) vous font passer des sélections pour devenir consultant formateur chez eux (prestation au coup par coup mais calenrier à l'année) testez,. Cela peut vous aider à réguler certains revenus sur l'année. Compte tenu de vos compétences, il est effectivement dommage de les laisser inemployées. Bon courage à vous...
a écrit le 27/03/2013 à 5:55 :
On compte sur vous...
a écrit le 27/03/2013 à 5:25 :
52 moi de chômage pas plus 0.4 oints de croissance et une dette qui s' aggrave enccore (rsa), résultat les comptes du budget reservés à l' investissement industriel diminuent, la situation se bloque en ce point car la machine - outil est le point de départ de l' histoire de L Economie
a écrit le 27/03/2013 à 2:20 :
allez dire çà aux Allemands !
a écrit le 27/03/2013 à 1:08 :
Une lettre attribuée à Gérard Lanvin ou à Depardieu circule sur le net et illustre parfaitement la situation de la France et de ceux qui gouvernent le pays. Quand on a lu cette lettre on a tout compris. L'étendue du désastre en est la juste conséquence.
a écrit le 26/03/2013 à 23:37 :
Il faut noter que en plus les chiffres sont truqués, avec 25 000 radiations en décembre 2012, pour des dossiers de personnes qui ont omis de "pointer" ou qui sont découragées de retrouver un travail : MERCI HOLLANDE POUR LE CHANGEMENT !!!
Réponse de le 27/03/2013 à 10:00 :
C'est vrai que sous Sarko il n'ont jamais été truqués !

a écrit le 26/03/2013 à 23:20 :
Ou est le problème, attendons la fin du quinquénat il y a que 10 mois que nous avons un nouveau président courageux et fonceur.
Réponse de le 27/03/2013 à 8:16 :
Si les 4ans qui restent sont du meme tonneau, que les dix mois ecoulés....ca ne presage rien de bon !! et quand j'entends ce matin qu'il croit (FH) qu'il va inverser la courbe du chomage...c'est limite du foutage de gueule ! il prend vraiment les Francais pour des imbeciles !!! d'ailleur il n'est pas a une betise pres, c'est pas lui qui a dit que la crise etait derriere nous ??? Les francais le savent, le pire reste encore a venir !! et c'est pas du French Bashing (nouvelle expression a la mode) mais bien la realité !!!
a écrit le 26/03/2013 à 23:04 :
Poôe emploi va embaucher 2.000 fonctionnaires au mois de septembre, voyez bien que l'embauche repart. Alors la courbe du chômage s'inversera et si c'est pas, assez, évident le gouvernement embauchera encore plus. Montebourg est là pour la croissance et sauver les emplois.
Réponse de le 27/03/2013 à 12:07 :
On peut faire confiance à Montebourg c'est l'homme que tous les français attendaient!
a écrit le 26/03/2013 à 22:56 :
Voilà donc une activité ,le chomage ,où la France est très productive .Notre"Pole Emploi" devrait etre un modèle depuis plus de 30 ans que ça dure! ça a démarré dans les années 78 à 85 ,si ça mémoire est bonne .Apparemment ce n'est pas le cas .il doit donc y avoir qqchose qui échappe aux Français et à nos gouvernements successifs!
a écrit le 26/03/2013 à 22:54 :
Et pendant ce temps la Suisse reste sous les 3% de chômage tout en intégrant des populations actives des pays frontaliers...
a écrit le 26/03/2013 à 22:27 :
Finalement en 10 mois les socialistes n'auront pas réussi a inverser une tendance qui existait depuis 42 mois ! pas très glorieux tout ça.
a écrit le 26/03/2013 à 21:33 :
52 mois de hausse du chômage dont 42 sous Sarkozy!
Qu'a-t-il fait pour l'enrayer?
Réponse de le 26/03/2013 à 21:53 :
@Compta: qu'a t-il fait, qu'a t-il fait, faut pas non plus utiliser les grands mots, il a conservé son poste pendant toutes ces années difficiles, en se débrouillant pour que son salaire augmente :-) c'est-y pas un exploit ça madame par les temps qui courent :-)
a écrit le 26/03/2013 à 21:25 :
Il est vrai que tout ce que l'on nous vendait au niveau argent a bien explosé avec l'avènement de Lehman. Magnifique révélation qui va nous donner l'envie de voter pour des personnes pour se feront un plaisir de récupérer cette situation. Ne nous laissons plus avoir... Les extrêmes sont mauvais en tout.
a écrit le 26/03/2013 à 20:50 :
Contre les délires fiscaux du gouvernement et la reputation de patrons voyous que l'on construit tous les jours, il nous reste la grève des embauches. C'est le seul vrai pouvoir contre personne ne peut rien. Alors résistons ! 0 embauches !
Réponse de le 26/03/2013 à 21:40 :
Facile, c'est déjà presque le cas, très très peu d'embauches en France. Vous ne changerez rien finalement.
Réponse de le 26/03/2013 à 22:11 :
on verra bien. Attendons, nous ne lacherons rien et on verra qui cedera à la panique. Zero embauches !!!
Réponse de le 26/03/2013 à 23:39 :
Je participe activement à cela et en plus consomme à titre personnel le moins possible.
a écrit le 26/03/2013 à 20:32 :
Comment voulez-vous faire reculer le chômage, tant que ceux qui touchent le R.S.A. gagnent plus que ceux qui sont au SMIC...et sans rien faire !!! Elle n'est pas belle la vie en France...cherchez l'erreur !!!
Réponse de le 26/03/2013 à 21:32 :
Les allemands et les britanniques l'ont bien compris !! mais pas nous visiblement
Réponse de le 26/03/2013 à 23:15 :
c'est en effet la vérité; on vit mieux avec un rsa environ jusqu'à 1120 euros ycompris l'aide au logement; qu'un smicard qui doit tourner au environ de 900 ? net !
Réponse de le 27/03/2013 à 6:04 :
rsa!! = smic a bon!! vous gagné 460 euros/mois avec 1300 euros de brut???CESSEZ D ENFUMER LE MONDE si vous enviez le rsa, donner moi votre poste et je vous donne mon rsa!!
mare mare!!!
Réponse de le 27/03/2013 à 12:40 :
Malheureusement c'est vrai : en France, il est plus intéressant pour certains de cumuler les aides sociales de l'Etat, du dépatrement, de la commune et pour les transports (RATP et autres réseaux) et autres activités que de se lever tous les matins pour gagner un SMIC. Le tableau des différents minima sociaux est consultables sur .gouv.fr. Allez y faire un tour et réfléchissez...
Réponse de le 27/03/2013 à 15:34 :
J'ai vu sur gouv.fr.
Madame, vous faites erreurs de penser que je touche cela, je vous l'assure...nous sommes si nombreux à être dans le gouffre...vs n'imaginez pas
Je vous invite aussi à réfléchir, laisser la misère s'installer dans un pays...c'est le mener à la guerre interne..."aucun partie prix de ma part j'ai été salarié, entrepreneur, salarié..autant vous dire que mon objectif est bien de bosser pour vivre..peu importe le statut!
- syndicat: patrons, salariés et tout autre...enlever leur les financement de l'état..il ne produisent rien pour le pays
- OPCA: agence de l'état qui consomme et ne produit rien
-AGA: agence de gestion agréée soit disant pour contrôler les comptes de résultats...pf il ne contrôle... rien mette un tampon et voilà 250 euros/an des tpe + subventions de l'état: agence de l'état qui consomme et ne produit rien
- informatique de santé et dossier patient: 2 agence de l'état qui consomment et ne produisent rien..des milliards engagés dans un projet commencé il y a 8 ans!! rien , rien rien....du vent...
-liquider aussi tous les postes déportés pole emploi des mairies: rien rien non plus..
- en université: 50 euros pour inscription études à distance!! 50 euros un cartons rose qui ne sert à rien...rien rien
Vous aussi réfléchissez et surtout le plus important TROUVER DES SOLUTIONS


-bref du ménége
Réponse de le 27/03/2013 à 21:11 :
S'il ne tenez qu'à moi, je stopperais pendant une semaine toutes allocations ou aides à qui que ce soit pour quoique ce soit i.e. individus comme entreprises, juste histoire d'attendre les différents lobbies qui ne peuvent s'empêcher de crier au drame ou de pleurer. Ce serait insoutenable pour la France... Mais quelle prise de conscience !!!
Je ne dis pas que, si vous êtes honnête et ne recevez effectivement que votre RSA, la vie n'est pas difficile. Mais malheureusement le système dans son ensemble crève de tous les malhonnêtes. Et elle est là, l'injustice !!!
Réponse de le 27/03/2013 à 22:23 :
Oui Claire, je suis maintenant d'accord avec votre deuxième contribution, "le système dans son ensemble crève de tous les malhonnêtes. Et elle est là, l'injustice !!!"

En attendant, énergie,envie, plaisir de travailler, goût de l'effort ..envie d'être heureux tous ensemble...RIEN NE MARCHE PLUS
Quelles sont vos idées pour quels objectifs...
Moi je raccroche!! plus de jus plus rien...
a écrit le 26/03/2013 à 20:31 :
C?est pas fini, maintenant on a la réduction des dépenses qui commence et ça traduit nécessairement en emplois publics. On parle de la Défense, effectifs 350 000, une réduction de 50 000 plus autant en répercutions sur les entreprises. Encore 60 000 entreprises vont fermer cette année, on revient à notre niveau? On a joué à la baudruche, on a inventé des emplois au lieu d?investir. Et on a déjà le double du chômage allemand. Ce qui nous fait des tas de victimes ! Et c?est pas fini puisque les prélèvements sont disqualificatoires. On parle de la filière automobile qui plonge alors celle de l?Allemagne fonctionne ! Nous ne sommes pas assez spécialisés.
Réponse de le 27/03/2013 à 8:34 :
en Allemagne certaines personnes travailles pour 6? de l'heure et seulement quelques heures par semaine a ce compte la oui en Allemagne il y a moins de chomage mais autant de gens dans la precarité
Réponse de le 27/03/2013 à 13:36 :
c'est évident! on nous ENFUME AUSSI sur l'Allemagne, faut pas croire! toujours montrée en exemple, tu parles !! + 1000
a écrit le 26/03/2013 à 20:11 :
"Il y a désormais 3,187 millions de dômeurs inscrits en catégorie "A" en France métropolitaine". ? .ça me rappelle quelque chose... "Nous partîmes 500 et par un prompte renfort nous arrivâmes 5000 au port"
Réponse de le 26/03/2013 à 21:33 :
Les DOM-TOM alors, ils n'ont pas de chômage ?
Réponse de le 26/03/2013 à 21:51 :
@Marine: allez, reprends un coup de Cid re, comptes les pattes et divise par 4 comme le fait Pôle Emploi pour ses statistiques :-)
a écrit le 26/03/2013 à 19:54 :
arreter de censurer les retraites realistes sur les chomeurs
a écrit le 26/03/2013 à 19:42 :
FH et les socialistes au pouvoir sont des intégristes à l image de cette taxe de 75 % qui brise la confiance et l investissement en france ; ils avouent même que cette taxe ne rapportera rien mais le font parce que cela est inscrit dans leur bible : il faut taxer les riches par souci d équité , pour rassurer le bon peuple. Il n y aura aucun renversement de tendance avec des gens aussi doctrinaires et sectaires
Réponse de le 26/03/2013 à 20:41 :
Les électeurs ont toujours été floués par la droite. La plupart des gens ne sont pas des riches et leurs qualifications ne leur rapportent rien. C?est la différence entre la démocratie et la dictature esteuropéenne. Les classes moyennes se sont toujours fait avoir ! A toutes les élections, c?est des factures ! Faut pas s?étonner si 4 français sur 5 considèrent qu?ils ne pensent qu?à eux ! On voit les résultats sur l?économie, l?emploi et le pouvoir d?achat ! La plupart des gens y en ont marre !
a écrit le 26/03/2013 à 19:34 :
Record battu.... mais on peut faire mieux attendons le mois suivant et ceux après, le chomage n'est pour nos gouvernants qu'une source de discussion bien après le mariage des couples de même sexe, et de l'adoption par ces derniers, l'emploi dans l'administration les hausses d'impôt taxes et autre contribution, mais l'emploi dans le public le seul qui nourrit nos fonctionnaires vient bien après, notre président doit encore planifier ses vacances comme l'an dernier et mettre dix mois pour essayer de comprendre ou est le probléme
a écrit le 26/03/2013 à 19:30 :
au moins la moitié de feneants dans les chiffres
Réponse de le 26/03/2013 à 20:13 :
T'as raison gaston. Moi je les vois tous les jours de ma fenêtre et c'est fatiguant à la longue.
a écrit le 26/03/2013 à 19:22 :
Y a du boulot, mais au lieu de le donner aux français, les patrons les donnent à des étrangers car moins chers, souvent des pays de l'est. Vrai ou faux ?
Réponse de le 26/03/2013 à 20:28 :
@boulot ...le chômage de la faute des patrons dites-vous ..!!!!.Eh bien , ce matin a 7H nous étions 5 dirigeants de PME ...dans le Cadre d'une CGPME départementale ...pour essayer de trouver une solution pour sauver une entreprise de 12 salariés proche de la liquidation judiciaire ....
Réponse de le 26/03/2013 à 21:19 :
Faux si l'emploi est sur le territoire français. Le SMIC (horaire ou mensuel) quoi...
Réponse de le 26/03/2013 à 21:42 :
La faute à qui ? Qui gère une boite ? Qui est le patron d'un boite ? Et qui est responsable si elle marche ou non ? Le père noël ?
Réponse de le 27/03/2013 à 6:45 :
c'est vrai qu'il y a de plus en plus d'étrangers payés moins cher.il viennent de boites d'intérim de l'est beaucoup moins cher.des boites espagnoles viennent aussi et sont moins chères.
Réponse de le 27/03/2013 à 15:46 :
Cessez de vous victimisez, moi aussi je suis chef d'entreprise!
c'est la boite que vous sauvez pas ces salariés...cessez de prendre les gens pour des idiots..assumer comme j'assume.
Une boite créé de la valeur ajoutée..récupère du fric. Les salariés se sont des "outils" pour y arriver. Alors oui, mécaniquement quand la boite à besoin de produire plus elle embauche et dans le sens inverse elle optimise par dégraisse ment
Pas de sentiment à mettre la dedans...pas de victimisation des uns et des autres...l'économie n'est pas affaire de sentiment, l'économie est fait pour avoir toujours plus de fric...
Pour clarifier: le fric est l'objectif..le reste est du sentimentalisme qui n'a aucun pouvoir dans les affaires
Voilà la réalité.
Expliquons à nos salariés cela, ne pas les prendre pour des idiots et surtout...surtout..dépassionner les débats..Commande = embauches...pas de commandes = débauche..
Si on ne veut plus de cela, c'est une autre affaire, il faut changer de business modèle...
Ok!! plus de sensiblerie les gens en ont marre
Réponse de le 27/03/2013 à 19:44 :
c'est tout ç fait cela! des KLEENEX ! comme vous le dites, on ne veut plus de cela, mais voilà, c'est UNE AUTRE AFFAIRE! il faut changer de business modèle, et on fait comment avec cette p.tain de mondialisation?? !!!ouais, dans les affaires, il n'y a pas de sentiment, c'est archi connu, en attendant on vit dans un monde déshumanisé, dégueulasse, ou il ne fait plus du tout bon vivre! ce business modèle, ouvre la porte aux suicides, de plus en plus, la porte à la criminalité de plus en plus, à un monde de merde, en définitive! sensationnel comme avenir..!!
a écrit le 26/03/2013 à 19:19 :
formidable, ils ont encore en bon marxistes trafiqué les chiffres pour faire clamer dans toutes les télés du pouvoir que le triste record de 1997 n?avait pas encore été atteint. Quand ce régime d?escrocs va t'il se transformer en banal régime chaviste ???
a écrit le 26/03/2013 à 19:17 :
ces chiffres sont faux ! hollande avait dit pdt la campagne qu'il n'y avait pas de crise; pas de crise, pas de chomage ( c'est un peu comme ' pas de bras pas de chocolat)
a écrit le 26/03/2013 à 19:10 :
Bravo Hollande, superbe efficacité et quelle perspicacité! Encore un petit effort, continuez de matraquer les classes moyennes , continuez d'embaucher des fonctionnaires et de payer sans aucun contrôle les prestations sociales.
Encore 4 ans et la France sera complètement ruinée










a écrit le 26/03/2013 à 19:04 :
Il serait plus que temps d'arrêter de croire que l'état (tous bords confondus !) est responsable du chômage et doit être le garant de l'emploi ! Sa seule mission est de veiller à la bonne application et au respect par tous du code du travail !

Si la France connaît un chômage de masse c'est la faute du patronat, des investisseurs et des syndicats qui ne font pas leur boulot ! 

Eh oui, le marché du travail est une triangulaire entre eux trois et quand l'un d'eux ne fait pas son boulot (les investisseurs qui n'investissent plus, les syndicats qui foutent la merde dès qu'ils en ont l'occasion, le patronat qui souhaite revenir à l'esclavage) et bien tout s'écroule !
Réponse de le 26/03/2013 à 21:29 :
l?état ne peut pas être le garant de tout les emplois, mais quand il met constamment des politiques foireuses, il est RESPONSABLE du chômage, ce n'est ni la faute des investisseurs, des syndicats, du patronat, si il a pondu des lois a faire fuir n'importe quel homme ayant un peu de bon sens !!
a écrit le 26/03/2013 à 18:53 :
L'avenir professionnel en France ne concerne plus que les fonctionnaires (60000 embauches prévues dans l'enseignement public + 2000 embauches prévues chez Pôle Emploi). Pour tous les autres c'est à dire pour ceux du privé l'avenir est ailleurs et même plus en Europe qui est maintenant dépassée économiquement par le reste du monde. Aussi devant ce constat industriel, économique et social désastreux on doit se poser la question suivante. Quand il n'y aura plus de travail en France pour les salariés du privé qui paiera les fonctionnaires du public ??? Comme à CHYPRE tous les épargnants sans doute et ensuite qui, quoi et comment ???
Réponse de le 26/03/2013 à 21:08 :
C'est bizarre dans les administrations territoriales, les effectifs dans la catégorie "technique" et "ouvrière" sont en baisse constante, certaines taches autrefois faites par des fonctionnaires ont été confiées a des entreprises du secteur privé, paradoxalement au lieu de constater une baisse des budgets de fonctionnement, on constate tout simplement l'inverse ! (et le service fait n'est pas a la hauteur du prix demandé)
A vous d'en tirer les conclusions qui s'impose !
A vous lire tout devient si simple, OK licencions tout les fonctionnaires ! mais serez vous prêt que l'on vous demande votre carte bancaire aux urgences avant de savoir ce que vous avez ? serez vous prêt a payer 1500 euros pour vous faire soigner une carie ? serez vous prêt a faire un emprunt de plus 100 000 euros pour les études de votre progéniture? (aux USA c'est plus de 100 000$ par élève pour 4 ans d?études sup) serez vous prêt a vous faire payer tout document et démarche administratives ? et enfin serez vous prêt a payer une assurance maladie privé, qui a n'en pas en douter sera très bon marché, moins chère que les cotisations de secu ? (aux USA même un travailleur n'arrive plus a payer une assurance, tant le prix demandé devient excessif !)
A mon avis on a plus a y perdre qu'a y gagner (sur le moyen long terme)
La ou je vous rejoins est sur le fait de dégraisser le mille feuilles ! supprimer les doublons,voir plus, redéployer intelligemment les effectifs la ou les secteurs sont en flux tendu ! bah oui il y a quand même des fonctionnaires qui bossent !!!
Réponse de le 01/04/2013 à 9:18 :
Normal, les administrations finissent par recruter que des cadres A et A+. Conclusion : vous supprimez un ouvrier par un A, ce qui augmente d'autant la masse salariale. Pas plus compliqué que ça.
a écrit le 26/03/2013 à 18:50 :
Et ce ne sont pas les mesures étatiques mises en place qui freineront le phénomène. La France, dirigée par des amateurs, est prisonnière d'une spirale infernale
Réponse de le 26/03/2013 à 20:46 :
Voila au moins un pro ! Il sait quoi faire lui.Bravo Gilou.
a écrit le 26/03/2013 à 18:40 :
et ce n'est pas fini.
a écrit le 26/03/2013 à 18:28 :
le nombre de chomeurs augmente , pourtant on a fait rentrer 12 000 espagnols pour les dernieres vendanges sans compter les polonais , les roumains , les bulgares dans le Champagne le beaujolais ,et la recolte des fruits ! pourtant il n'est pas nécessaire d'avoir fait l'ENA pour vendanger ! quand est ce qu'on obligera les chômeurs de prendre les boulots qu'on leur propose sous menace de perdre leurs Assedic: et il y a pas besoin d'embaucher 2000 personnes de plus aux Assedic
Réponse de le 26/03/2013 à 19:06 :
On fait venir ces travailleurs parce qu'ils coûtent moins cher, tout cela étant parfaitement légalisé dans la merveilleuse UE à laquelle nous continuons d'adhérer. Donc, même si on "obligeait les chômeurs" à prendre ces boulots, les employeurs n'en voudraient pas et continueraient d'employer une main d'oeuvre moins chère. C'est encore l'une des belles règles européennes que l'on doit à nos chers technocrates bruxellois !!!
Réponse de le 26/03/2013 à 19:17 :
@ chômage : on préfère engager 2000 personnes de plus aux Assedic pour soit disant un renfort de suivi pour les chômeurs et quand ces personnes guère formés pour ce genre de poste vont quitter leur emploi ou se suicider, car leurs anciens collègues vont guère les aider, il y à en prévision des suicides dans cette belle société, en ce qui concerne les vendanges je suis entièrement d'accord avec vous, mais ce genre de personnes quand ils seront payés ils vont être très heureux car dans leur pays les vendanges sont l'équivalent d'une somme très importante dans leur pays, en plus quand on vendange avec eux ils sont jovial, travailleur, par rapport au jeune français qui ont perdu le gout du boulot il préfère bosser dans un bureau ou ne rien faire en plus il sont payé, quand les viticulteurs et l'état va se réveiller contre l'inactivité et de l'oisiveté des chômeurs le chômage aura encore de beau jour devant lui.
Réponse de le 26/03/2013 à 19:42 :
Et bien il faudrait interdire en France d'embauche des étrangers, et fermer les frontières et les renvoyer chez eux. Si vous continuez, le fn a de beaux jours devant lui.
Réponse de le 26/03/2013 à 21:05 :
@ TC : vous êtes complêtement déconnecté de la réalité ; l'origine ou la nationalité d'un individu n'interviennent pas dans le calcul du salaire pour un emploi sur le territoire français! (et heureusement...). Ne mélangez pas avec l'industrie qui elle délocalise à l'extérieur du territoire français. Le taux horaire est le même pour un français, un moracain, un allemand ou un luxembourgois qui travaille en France! L'argument pour expliquer pourquoi pôle emploi déborde et que l'agriculture manque de main d'oeuvre est ailleurs...
Réponse de le 26/03/2013 à 23:06 :
@ xfilees, la vérité est ailleurs, et je vous rassure le fn à de beaux jours devant lui, mais hélas plus pour longtemps, on ne peut plus fermer les frontières car elles sont ouverte depuis les années 70 et il y à tellement d'étranger qu'un de plus ou de moins qu'est-ce que ça va changer, à moins de faire comme aux Etats Unis, la frontière entre le Mexique il y à une barrière pour pas que les étrangers venant de l'Amérique du Sud s'arrêtent de peur de la franchir, eh bien nous sommes en France et on ne pourras pas embaucher les gens si ils veulent pas faire les vendanges.
Réponse de le 27/03/2013 à 0:26 :
@jb84 : c'est vous qui êtes déconnecté de la réalité. Des employeurs en France font appel à des prestataires de service étrangers qui fournissent de la main d'oeuvre étrangère à bas coût et tout cela dans un cadre juridique parfaitement légal (libre prestation de services de l'UE). Pour votre information : http://www.eurogersinfo.com/actu1212.htm lisez l'intégralité de l'article (4 pages). La jurisprudence de la CJE est plutôt contradictoire dans ses arrêts étant donné que la législation l'est elle-même (article 56 du TFUE et directive 96/71). Et puis, il y a ça aussi : http://www.leparisien.fr/economie/emploi/des-interimaires-polonais-a-prix-casse-28-11-2012-2362547.php
Réponse de le 27/03/2013 à 11:56 :
@ TC : Mea-culpa ! Je n?étais pas au courant de telles pratiques qui, au passage, sont injustes et à proscrire. Cela dit ; je pense que la pratique est très marginale et nouvelle (cf. date de l?article et tournure de l?article du Parisien) car autour de moi, TOUS les employeurs emploient dans le droit français. Par ailleurs, le premier problème n?est pas le coût de la main d??uvre (contrairement à ce que veut nous faire croire la syndicaliste dans l?article du Parisien) mais trouver de la main d??uvre. Je suis désolé si la vérité ne convient pas à certain(e) (je ne vous vise pas vous en particulier) mais le problème est bien là : si ces entreprises d?intérim se développent, c?est qu?il y a un besoin sans réponse.
a écrit le 26/03/2013 à 18:17 :
Bravo à François Hollande, Jean Marc Ayrault et Michel Sapin qui n'ont pas démérité ...
30000 chômeurs de plus pour un mois qui ne compte que 28 jours ...
Réponse de le 26/03/2013 à 20:50 :
Je propose de revenir à l'URSS où l'état employait tous les chomeurs.
Réponse de le 26/03/2013 à 21:11 :
C'est bien connu c'est de la faute a SARKO !! d'ailleurs FH a dit que la crise était derrière nous, il faudrait peu être qu'il se retourne ce bonhomme, comme ça il la verra en face ! comme bon nombre de Français !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :