Prime à la performance : quand les médecins jouent les bons élèves

 |   |  806  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour la première fois depuis l'entrée en vigueur du dispositif le 1er janvier 2012, les médecins en libéral percoivent une prime annuelle en fonction de leurs "perfomances" au titre de l'exercice 2012. En versant cette prime, d'un montant moyen de 3.746 euros, l'Assurance maladie entend orienter la pratique des professionnels de la santé.

Comment influencer la pratique des médecins en libéral ? Pour trouver une solution à cette interrogation, l'Assurance maladie s'est inspirée de pratiques anglo-saxonnes : verser une prime aux médecins en fonction du respect des objectifs de santé publique fixés en amont, et tenant compte des recommandations émises par la Haute Autorité de Santé. Le dispositif, appelé "ROSP" pour Rémunération sur Objectifs de Santé Publique, est entré en vigueur le 1er janvier 2012 et est issu de la convention médicale signée le 26 juillet 2011 entre l'Assurance maladie et les principaux syndicats de médecins libéraux. Cette prime annuelle, qui s'adresse à l'ensemble des médecins en libéral prenant part au dispositif, est versée en supplément des rémunérations à l'acte. A noter que certains docteur ont refusé de prendre part au dispositif.

>> Médecins : jusqu'à 8.400 euros de prime dans le cadre de la rémunération à la performance

Pourquoi une telle prime ?

Avec cette dépense, l'organisme entend atteindre différents types d'objectifs, tels que : améliorer le suivi des maladies chroniques que sont le diabète et l'hypertension artérielle, encourager le dépistage des cancers, la vaccination contre la grippe saisonnière, limiter le recours aux antibiotiques, encourager la prescription de médicaments génériques, promouvoir la communication des horaires de consultation sur le site Ameli-direct, etc.

Comment est-elle calculée ?

Concrètement, un médecin qui optimise son activité en fonction des objectifs de santé publique cumule des points, par la suite convertis en euros. Exemple, un praticien qui ajuste ses prescription en fonction des recommandations fixées par la convention du 26 juillet 2011 pourra gagner jusqu'à 400 points. Mais outre l'efficience de la prescription, d'autres catégories entrent eu jeu : la prévention, la prise en charge des pathologies chroniques, et l'organisation du système de soins.

En tout, sur ces différentes catégories de recommandations, un médecin pourra cumuler jusqu'à 1300 points. La prime à laquelle il peut prétendre au terme d'une année d'exercice est déterminée sur la base 7 euros le point. La rémunération est modulée selon la taille de la patientèle du médecin, pour les indicateurs réservés au médecin traitant.

Quels résultats au bout d'un an ?

Le temps est donc venu d'un premier bilan de ce dispositif. L'Assurance maladie relève une "progression significative de la modernisation des cabinets" et des progrès "sur le suivi des pathologies chroniques et sur le volet de l'optimisation des prescriptions". Sur le plan de la prévention en revanche, "les efforts doivent être accentués tout particulièrement concernant la vaccination contre la grippe saisonnière, (...) le dépistage du cancer du col de l'utérus et du cancer du sein" note l'organisme.

Le nombre de prescriptions d'antibiotiques pour les patients âgés de 16 à 65 ans (non atteint d'une affection logue durée) a par exemple chuté de 4,8 à 9,4% entre décembre 2011 et décembre 2012 dans 26 départements.

Comparatif du nombre de prescriptions d'antibiotiques à des patients âgés e 16 à 65 ans (sans Affection Longue  Durée) sur un an:

Crédits: CNAM d'après les données enregistrées par le Système National d'informations Inter Régions d'Assurance Maladie

Globalement, l'Assurance maladie estime le dispositif positif : "l'Assurance Maladie continuera de s'engager aux côtés des médecins pour répondre avec eux au double enjeu de la préservation du système de santé et de l'amélioration continue de la qualité des soins au bénéfice des patients" conclue d'ailleurs le bilan publié ce jeudi 11 avril.

3.746 euros de prime en moyenne pour les médecins

Le 8 avril dernier ont été versé les premières primes, pour récompenser le comportement de certains médecins "bons élèves". Selon le directeur de la CNAM (Caisse nationale d'Assurance maladie) Frédéric Van Roekeghem, cité par le Quotidien du médecin, les généralistes ayant plus de 200 patients vont toucher en moyenne 5.365 euros au titre de cette prime à la performance, calculée sur la base de leur activité en 2012. C'est davantage que prévu initialement par l'Assurance maladie, qui tablait sur une moyenne de 4.500 euros par an selon le journal.

Sur l'ensemble des 75.444 médecins généralistes inclus dans le dispositif, la prime moyenne perçue sera de 3.746 euros. Plus précisément, les généralistes percevront 4.752 euros de prime à la performance. "Pour les médecins généralistes, cela correspond en moyenne à une hausse de 3% de leurs honoraires, ciblée sur la qualité et l'efficience des soins" note la CNAM. Selon elle, le versement de ces primes pour l'année 2012 coûtera 282 millions d'euros à l'Assurance maladie, une dépense provisionnée dans l'ONDAM, c'est à dire dans le montant des dépenses prévisionnelles de l'Assurance maladie, fixé à 170,8 milliards d'euros pour 2012.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/03/2017 à 21:18 :
Dieu bénisse le docteur Arthur lune pour m'aider à guérir mon type de diabète 2. Frères, j'ai souffert du diabète pendant une longue période de temps, j'ai essayé tant de remède, mais connu semble fonctionner. Mais j'ai eu un contact avec un médecin à base de plantes que j'ai vu tant de gens témoigner sur la façon dont ils ont tous été guéris de leurs diverses maladies et virus par ce médecin. Alors je lui ai expliqué tout mon problème, et il m'a promis de me guérir. Alors je lui ai donné tout bénéfice de doute, et voici qu'il a préparé le mélange de plantes, et me l'envoyer dans mon pays. Aujourd'hui, je suis fier de dire que je suis diabète libre, et mon niveau de sucre a été restauré à la normale. Donc, dans le cas où vous êtes là souffrant de diabète et d'autres maladies ou le virus, je veux vous dire de contacter rapidement: Arthur Moon pour votre guérison. Courrier électronique: arthurmoon01@gmail.com
a écrit le 26/08/2016 à 13:16 :
j'accuse!
je vis en co propriété avec un généraliste. cette personne a trouvé tous les filons pour "se faire du fric" permanence téléphonique au 15: 2fois par semaine de nuit minimum pas trop dérangé; la secrétaire a des consignes; je l'ai vécu, il le faisait de la maison et dormait la plupart du temps: 1000 euros la nuit au bas mot (il prend plutôt les dimanches et jours fériés) NON IMPOSABLE: dégrèvement des impôts de 14 000 euros en 2014! je ne sais même pas si c'est légal.... 1 dimanche par mois à la MMG (maison médicale de garde) 1 client toutes les 10 mn 5000 euros sur la journée.
je suis prof. il paye moins d'impôt que moi et se fait entre 10 000 et 20 000 euros par mois. dégoût.
si je vais mal, il me dit de prendre des anti inflammatoires ou des antalgiques et de me taire.
je ne vais plus jamais voir le médecin.
fataliste ecoeurée
a écrit le 11/06/2016 à 16:49 :
Je trouve que les médecins sont lacssistes en refusant des clients alors que les salles d'attentes sont vides ; dans notre commune, les médecins ('3 ) lorsqu'un ouvrier de la
mairie se blesse ils refusent de l'examiner. Je considère que nous sommes mal soignées
et je ne comprends pas la réaction des médecins qui ne font pas le maximum et pourtant ce sont les patients et nos parents, leurs enfants, qui ont versé l'argent à la Sécurité sociale ainsi que nos employeurs.
a écrit le 25/04/2014 à 13:54 :
Certains commentaires sont d'une ignorance, d'une vision si étroite et d'une bêtise dans la vision de ce qu'est la médecine ou l'implication du corps médical et de la difficulté de cette profession aujourd'hui que cela en est affligeant et désolant.
a écrit le 16/04/2014 à 18:41 :
nos médecins genéraliste vont etre recompenses pour avoir bien travailler .......

je suis tres surprise car je pensais que nos medecins pouvaient suivre les consignes de la secu sans obligation de récompense assez confortable........

il est certain qu il faut protéger notre caisse qui nous permet de nous soigner et prendre des mesures afin d éviter les dérapages ....... Mais comment faire des économies
si l argent est distribué ainsi!!!!!

je pensais que nos médecins etaient assez conscients sans avoir a les soumettre au régime de la carotte!!!
a écrit le 08/03/2014 à 9:18 :
Il serait indispensable de mieux cibler les choses car pour certains arrêts de travail de complaisance, ça peut s'avérer être efficace, (encore que ça peut être abusif car certains risqueraient d'envoyer au travail des gens réellement malades pour toucher la prime), mais pour ce qui est des économies sur la prise en charge des malades, tels prescription de radio, médicaments, analyses etc ....(j'ai failli mourir d'une péritonite pour l'économie d' une radio), c'est carrément exagéré et je crois qu'on peut s'attendre à être beaucoup moins bien soignés.
a écrit le 07/11/2013 à 11:44 :
Ca me dégoutte de lire ça, franchement perso je vais plus voir de "pros de la santé" même quand je suis malade comme un chien ou que j'ai un accident, je refuse, je me soigne moi même et/ou je vie avec, c'est souvent moins grave.

Mes voisins sont mort suite à un très mauvais diagnostic de 2 médecins avec un traitement qui a grandement accéléré leur décès.
Une tante également.
Un oncle a été traité 4mois avec des sirops pour la toux malgré ses plaintes et demandes répétés pour avoir des examens.... ensuite sa peau présenté des anomalies, les médecins l'ont dirigé vers plusieurs dermatologues...pendant encore des mois et là mon oncle est tombé sur enfin un bon qui a dit que c'était sans doute plus grave et qu'il devait passer d'urgence des examens... en effet c'était un cancer généralisé.
Et ils ont eu le culot de dire que s'il été venu plus tôt ils auraient pu le sauver !!!

Un voisin a été mené à l'hopital où ils ont diagnostiqué des calculs rénaux... il est renvoyé chez lui après quelques jours mais rien ne change un soir les douleurs reviennent atrocement avec une forte fièvre sa femme l’emmène donc à nouveau à l'hopital et là ils persistent...ca doit être des calcul même si on voit rien parce que parfois on ne les voit pas bien.. sa femme a refusé de le leur laisser une seconde de plus et l'a emmené à la clinique et là par magie non aucun calcul, en revanche ils ont découvert que c'était une appendicite mal opéré qui s'infecté et que si il avait laissé ça trainer il aurait rapidement figuré à l'article de la mort !!

Une voisine a vu sa fille handicapé à vie parce qu'un docteur a refusé de revenir suite à un mauvais diagnostic.

Un autre voisin s'est plaint après un accident de la route, de douleur et d'une sensation de liquide qui coulé en lui sur un endroit, à l'hopital personne ne l'a écouté, ils l'ont laissé dans son coin en disant que c'était psychologique et qu'ils verraient cela demain. Ce jeune est mort au petit matin !!! Hémorragie interne...

J'ai eu une tendinite qui a mal été diagnostiqué pendant des mois... puis un jour avec mes changements de docteurs et mes demandes systématiques oui ils se sont aperçu que mince...en réalité c'est une tendinite, bien entendu c'était devenu chronique et les crèmes et compagnie n'y changé rien. On m'a donc dit que la seule solution c'était des infiltrations... sures à 100%, j'accepte donc .
Seulement ca a mal été fait la personne n'était franchement pas doué et j'ai eu des problèmes liés à la mauvaises procédure... en plus de ma tendinite à vie !!

Je ne parlerai pas des médecins qui font exprès de mal soigner afin de vous revoir 2,4,5 fois au lieu d'une seule ^^
Ceux qui vous soignent bien (miracle ^^) mais vous demande de revenir rapidement afin de contrôler une chose importante...et au final quand vous revenez ils vous demandent surtout 22ou 23€ ...
Les médecins qui ruinent la sécu' en faisant de fausses feuilles de remboursements, en magouillant avec des gens pour des arrêts maladie...etc

Une amie est en médecine et c'est catastrophique quand on sait ce qu'il se passe dans les hopitaux, à bordeaux par exemple un chirurgien a handicapé à vie un patient venu pour une opération gastrique parce que ce chirurgien a jugé plus important de partir à l'invitation de son collègue sur le bateau pour le weekend plutôt que de rester opérer le patient...patient qui a été laissé à l'équipe en plus et débrouillez vous ^^ Seulement ces gens n'avaient pas assez d'expérience et ça a foiré ....cet homme devra avoir des soins et ne pourra plus jamais mangé normalement toute sa vie !!!
Et devinez ce qu'a eu le chirurgien ? RIEN, juste une réprimande, mais il peut continuer à exercer sans problème alors que ca fait la 2ème affaire de ce monsieur avec les mêmes fautes très graves ...
Il y a à l'hopital des gens qui ont de mauvais diagnostics car les chirurgiens et médecins sont plus occuper à se tirer les internes qu'à s'occuper des patients... beaucoup d'erreur à cause (directement ou indirectement) de cela.

Donc leur travail est très mal fait, sans aucun respect, sans aucune écoute (souvent malgré vos pistes ils se moquent de vous en disant qu'ils connaissent mieux leur métier que vous...et ca foire souvent avec ceux qui se prennent pour dieu comme ça...), ais en plus ces gens sont exigeants avec les autres.

Les gens doivent savoir que malgré les morts qu'ils occasionnent suite à la mauvaise pratique de leur métier, les médecins, urgentistes, chirurgiens... trichent sur le plan économique.

Par exemple à la trésorerie où j'étais de passage un jour le "chef" de cette trésorerie appel un médecin du coin en demandant pourquoi il fait la demande d'une sorte de prime donnée à ceux qui sont obligé de rouler sur des routes de montagnes difficiles enneigées... alors qu'il n'y a aucune montagne proche qu'on est en plaine et en ville...
Là la réponse a été que tout le monde triche donc lui aussi la voulait.
Le chef de la trésorerie a refusé et il y avait le haut parleur, la réponse du docteur a été (ca je m'en souviens très bien) : "Si je ne l'ai pas j'en référerai à de très bons amis très bien placés qui vous le feront regretter professionnellement !!"

Les docteurs, chirurgiens... pleurent tout le temps, comme s'ils étaient pauvres, mais c'est pas le cas du tout, tous ceux que je connais gagnent très très bien leur vie et ont un train de vie élevé.
Ces gens ont des primes pour prescrire des médicaments génériques (on sait aujourd'hui malgré les mensonges dis depuis 10ans qu'ils sont inefficaces pour certains voir dangereux car avec une enveloppe différente, des quantités parfois différentes etc par rapport à l'original). Donc le pro a le choix entre gagner plus d'argent en faisant mal son travail...super pour la santé.

La prime à la performance ne veut rien dire, est difficilement quantifiable objectivement et comme beaucoup l'ont dénoncés est carrément contre productive souvent, encore le patient qui paye. (dans tous les sens du terme d'ailleurs).

Quand j'entend des médecins me dire que la moyenne des médecins généralistes c'est un salaire de 2 000€ je rigole... ceux qui travaillent en comptabilité ou aux impôts savent que la moyenne de ces médecins généralistes est putôt autour de 6 500€ ^^
Pour les libéraux (et ayant travaillé en cabinet comptable) je sais que beaucoup font des heures mais gagnent plus de 10 000€ par mois (l'un de mes clients gagnait 19 000€/mois et s'amuse à passer en frais professionnels n'importe quoi. Quand vous parlez de cela dans des repas les mêmes vous jurent ne pas gagner plus de 3 000.... les pauvres mdr. C'est drôle comme leurs déclarations, leurs bénéfices sont en total inadéquation par rapport à leur discours.

Alors Ouinnn on fait payer que 23€.... oui mais moi je me souviens petit quand on allait avec ma soeur se faire vacciner ou malade tous les 2 le médecin faisait payer 1 seule consultation, aujourd'hui si vous y allez avec votre femme ca m'étonnerait que ca marche ainsi. Avant quand vous alliez chez le médecin et qu'il savait pas il vous faisait pas payer souvent il vous dirigeait vers un autre qui lui travaillait et se faisait payer pour son acte.
Avant si il fallait voir 1 fois le médecin c'était réglé. aujourd'hui pleins s'amusent à vous faire venir 2 à 5 fois pour rien et à chaque fois 23€ ^^

Ouinn on est pauvres.... savent-ils que pleins de gens font des métiers bien plus durs et usants pour un SMIC et ce à vie ?
Ouinn oui mais nous on fait des études ... savent-ils qu'un tas de cadres touchent 1500 à 2 000€ par mois en travaillant parfois 13h par jour et devant rembourser les prêts pour leurs longues études ?
Ouinn 23€ c'est pas assez, c'est moins qu'un mécano.....
Seulement 23€ c'est par patient ^^
Donc quand ils disent parfois bonjour, au revoir en moins de 2 minutes ca fait cher horaire...
Quand il y a plusieurs frères soeurs et qu'ils disent bon l'un à ça et l'a refiler aux autres ça fait 23€ par personne... idem
Quand ils auscultent généralement les patients moins de 10 minutes, 23€x6 = 138€ de l'heure c'est bien payé ^^ sans compter les primes à côté ^^ plus les dessous de tables des commerciaux de l'industrie pharmaceutique pour prescrire leur marque plutôt que les concurrentes ^^

Il faut pas oublier que la majorité de la sécu est financé par les cotisations sociales, donc plus les médecins soignent mal les patients, moins les gens peuvent travailler convenablement et donc moins il y a de cotisations ^^ et plus il y a de dépenses de santés par la suite pour réparer ou amoindrir les conséquences du mauvais travail fait.
a écrit le 24/04/2013 à 13:34 :
C'est bien beau tout ça ! Quand vont-ils s'intéresser de près aux dépenses de santé réelles des patients, comme les frais dentaires ou d'ophtalmologie ? Et le déficit, c'est oublié ?
a écrit le 12/04/2013 à 16:25 :
Au sujet des médecins on a eu peur car on sait que cette profession estplutot tournée vers la droite et qu elle peut insister auprès des malades a voter pour la droite qui a toujourrs été droitière depuis très longtemps;
a écrit le 12/04/2013 à 10:59 :
Donc si je comprends bien, ils reçoivent une prime pour faire correctement leur travail . Mais il est vrai que les medecins vivent largement en dessous du seuil de pauvreté et que cette prime leur est indispensable.
Réponse de le 12/04/2013 à 14:56 :
Quelque soit le gouvernement il donne des incitations fiscales ou financières pour réaliser la politique mise en place: prime à la casse, déduction des interets pour un achat immobilier,bonus malus auto , déduction des frais de garde des enfants etc........dans le cas présent le but est au final de réduire le déficit de la sécu .
Réponse de le 12/04/2013 à 16:27 :
Normalement un medecin doit prescrire à bon escient et au meilleur cout pour la sécu et le patient. C'est son travail et il est remuneré pour (sachant qu'en contrepartie la sécu prends en charge une partie de leur cotisation retraite ainsi que differentes primes selon les patients dont le medecin s'occupe). Donnez vous plus d'impôt que ce qui vous est demandé parce que leur service vous à fait parvenir à temps votre feuille d'imposition ?. Le deficit de la sécu diminuerait encore plus rapidement si elle ne donnait pas cette prime.
Réponse de le 12/04/2013 à 19:40 :
Normalement un médecin prescrit a bon escient ? Au vu du nombre de médicament prescrits aux français on ne peut plus le croire. Les labos payent les médecins pour qu'ils prescrivent plus. C'est malheureux et a moral mais c'est comme ca des longtemps.
a écrit le 12/04/2013 à 10:41 :
personnellement j'ai refusé ce système de" prime" pour faire mon travail comme je l'ai toujours fait. Cette dérive administrative et technocratique de notre exercice est pitoyable.
Je ne sais pas comment nos syndicats ont se compromettre dans un tel système (catastrophique en plus en terme d'image) au lieu de revaloriser des actes bloqués depuis 25 ans (imaginez les tarifs de l'électricité ou les loyers bloqués depuis 25 ans!). Ce sont les patients qui seront les perdants d'un tel système à long terme, quand les libéraux seront payés au "forfait", pour remplir des cases avec un système à l'anglaise.
Réponse de le 12/04/2013 à 11:12 :
A PHIL. Voilà ce que j'appelle l'amour du métier et bravo à vous .Personnellement je viens de comprendre le pourquoi de la brusque transformation de mon médicament en générique. Pour un mal qui me taraude depuis quinze ans voilà qu'on me prescrit des génériques malgré mes protestations.Résultat je suis obligé de doubler mes prises alors je me demande où est le gain pour la sécu et ma santé.
Réponse de le 12/04/2013 à 19:43 :
On t'a reconnu docteur PSoleil :-)
a écrit le 12/04/2013 à 9:48 :
J'ai lu autre part que c'était 7 euros par patient, en citant une moyenne de 800 patients(clients) par médecin. Un peu beaucoup, 800. Peut-être une coquille.
Désolé pour mon médecin virtuel, je ne lui ai pas fait gagner 7 euros, n'en ayant pas (pas encore, ne jamais dire jamais), pourvu que ça dure.
a écrit le 12/04/2013 à 8:28 :
Un seul mot : lamentable
Réponse de le 12/04/2013 à 10:37 :
"lamentable" mais que proposez vous pour maitriser les dépenses de santé ? vous noterez quand meme que les syndicats médicaux ont signé ce qui est rare !
a écrit le 11/04/2013 à 22:25 :
Numerus clausus + médecin référent + prime à la réduction = impossible de voir un médecin dans les déserts médicaux.
C'est une volonté de la sécu de brider et ca devient n'importe quoi !
Le seul métier qui refuse des clients c'est médecin ! (il y a bien longtemps que le terme patient a disparu ...)
Ça autorise la médiocrité la plus totale, aucune obligation de résultat et le recours à de nombreux médecins étrangers dont la valeur du diplôme laisse pantois !

a écrit le 11/04/2013 à 21:54 :
Vivant dans un état de stress permanent, surtout lorsqu'on passe aux heures d'été (avec deux heures d'avance sur le lever du soleil), je suis obligé, enfin ça m'aide, de prendre un peu de somnifère pour m'aider à m'endormir et surtout oublier la sinistrose républicaine de ces dernières années.
Les somnifères étant limités à 2 boîtes de 14 comprimés par mois, je dois aller voir mon médecin tous les deux mois (il est gentil, en téléphonant il me fait parfois une ordonnance intermédiaire).

J'ai demandé à ma pharmacienne, qui me connait depuis des années et des années : " Délivrez moi ces somnifères sans aller chez mon médecin, vous savez que je n'en abuse pas, et ça fera des économies à la Sécurité Sociale vu que je ne pourrai en demander le remboursement"!

Nonnonnon, monsieur, la loi est comme ça, il faut payer 23 euros votre médecin, je vous délivre votre ordonnance (pour environ 18 euros mensuels) et votre SS vous remboursera 35 euros (environ).

Donc, même si un citoyen veut payer de sa poche une médoc, on lui interdit!

Et on s'étonne que la France marche sur la tête et de la faillite de le SS et des autres régimes...
Réponse de le 12/04/2013 à 10:03 :
ca serait la porte ouverte a tous les drogués !
a écrit le 11/04/2013 à 21:47 :
je ne vois aucune obligation de résultats pour ces médecins, je ne vois pas pourquoi on leur fourgue une prime de vertu. Ce sont des fonctionnaires gâtés par l'argent public de la sécu, leur statut est à remettre en cause dans la mesure où leurs diagnostics ne sont que visuels au cabinet, aucun appareil à part une balance!!!c'est molière encore de nos jours.
a écrit le 11/04/2013 à 21:31 :
Le seul objectif de cette prime est de réduire les prescriptions (arrêts de travail, médicaments, soins paramédicaux _ infirmiers et kinésithérapie). Les autres objectifs ne servent que de prétexte. La sécu paye les médecins pour rationner et restreindre le volume de soins, c'est scandaleux! Sérieusement, il est où le modèle de sécurité sociale à la française?! Pour être bien couvert, il faut déjà une mutuelle (où est le mythe de la gratuité des soins?). Bientôt, pour être bien soigné il faudra aussi payer plus cher un médecin dé-conventionné? A part ça, non, il n'y a pas de risque de médecine à deux vitesses...
Réponse de le 11/04/2013 à 21:58 :
Et 15 millions donnés par des labos pour vendre aux patients des médicaments comme si n'était des cachous ! C'est pas du gaspillage ? Si la sécu se bouge pour limiter le gaspillage alors j'en suis ! On sait tous qu'il y a trop de médocs et trop chers. Quand les labos corrompent les politiques et médecins, qui paye au final ? Nous !
Réponse de le 12/04/2013 à 1:52 :
entièrement d accord avec les 2 commentaires ci dessus, mais je rajouterais largement tous les soins paracliniques (radio, scan irm ), selon leur protocole de logique financière et non en fonction du diagnostique, résultat: retard des diagnostiques d'où erreurs de traitements...
en gros encore une politique hypocrite qui fait toujours passer les acteurs de soins pour "les méchants" et "nuls" et la sécu pour la victime...et pas un seul journaliste pour étudier sérieusement les raisons du trou de la sécu... Aujourd'hui la sécu nous prépare nos mauvais soins de demains...(ça coûte moins chère)
a écrit le 11/04/2013 à 20:15 :
C'est purement scandaleux.
Réponse de le 11/04/2013 à 21:54 :
mettre la discorde entre les mèdecins c'est "divisez pour mieux regner"
a écrit le 11/04/2013 à 19:04 :
Ok, donc pour les encourager une petite prime. Pourquoi pas.
Sinon, pour les autres corps de métiers, ou populasse de bas étages que nous sommes, pas de prime de prévue? C'est que les temps sont dures tout de même.
Est-ce qu'en tant que, chef de petit entreprise ,bon élève, qui ne se paie pas depuis 3 mois, j'ai le droit à une petite prime ou réduction d'impôts? Ah non, moi on m'envoie le fisc histoire de trouver 3 francs six sous.
Non franchement faut le lire pour y croire.
Réponse de le 11/04/2013 à 23:44 :
+1
Réponse de le 12/04/2013 à 1:59 :
ne pas se tromper: sécu= patron des médecins, si pression sur médecin: moins de soins = moins de sous dépensé... cette mesure n'est qu'une entrave dans la mise en place du diagnostique et leur décisions thérapeutiques... les seuls perdants sont les acteurs de soins mais surtout les PATIENTS.
Réponse de le 12/04/2013 à 10:40 :
Je comprend bien l'intérêt de la mesure, mais je n'en suis pas moins atterré.
Si, la population était mieux "éduquer" et n'allait pas chez le médecin pour se faire prescrire tout ce dont ile n'a pas besoin, nous n'aurions pas besoin de ce genre de mesure, complètement stupide. Par la même, un médecin est censé faire son job correctement, et il ne devrait pas avoir de prime pour cela, surtout étant en libéral. En France, on marche toujours avec la carotte ou le baton, il serait peut être temps de marcher avec l'éducation.
Je me dis vraiment qu'une privatisation rendrait service à la France, les médecins mis au pas, obligation de soigner correctement le patient pour éviter pression assurance, des prix médicamenteux en baisse(assurances feraient pressions), et on mettrait juste un filet de secours pour les plus démunis. Et en prime ça baisserait les charges.
Réponse de le 26/04/2013 à 18:54 :
Mourons tous plus jeunes , ils toucherons moins de primes !!!
surtout les fonctionnaires , vu ce qu'il bossent , ils vivent vieux !!
Réponse de le 26/04/2013 à 21:35 :
Non sans rire !! regarder vos commentaires ........
medecins , secu , labos , politiques , tous pourris !!!
Vous seuls êtes parfaits !! jamais malades , jamais en arrêt de maladie , jamais à profiter du système !!
mais allez vivre ailleurs ........ si on veut de vous , râleurs avec vos baguettes et vos bérets
Vous vivez dans un pays génial , même si on est gouverné par des flamby , la France est un pays génial où même les blaireaux ont le droit a la parole
Je suis heureux d'être en France
Réponse de le 28/04/2015 à 10:46 :
je connais un cas a juillac correze ou un medecin ne veut pas prescrire un traitement pour 3 mois a un malade presentant un toux presque normal de diabète lui a prescrit un appareil pour mesurer son taux mais lui envoie une infirmiere 2 fois par semaine pour lui faire une prise avec cette appareil malgré les refus du patient est normal il y a des medecinsqui n ont pas beaucoup de travail ainsi agissent ils sur une population qui doit se taire
Réponse de le 28/04/2015 à 11:14 :
a juillac correze je connais des assures qui n ont jamais achete une paire de chaussures le pharmacien vend le docteur prescrit quand il faut un taxi vient les prendre devant leur porte les ment a brive 30km les ramenent pour essayer et une 3ème fois chercher le paquet, pendant ce temps ils vont aux champignons a 4 heure du matin n ont pas de mal a chausser les bottes aigle huttinchon marche bien et la secu paye ; par contre mon mari en urgence avec un cancer 2 jours a l'hopital taxi non rembourse c est un honte

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :