La situation financière des départements de plus en plus inquiétante

 |   |  625  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Contraints par des dépenses importantes et des revenus volatils, les départements font l'objet d'un examen tout particulier du gouvernement qui tentera de prendre en juin des mesures pour leur maintenir la tête hors de l'eau.

L?heure est grave pour les départements qui commencent à avoir du mal à joindre les deux bouts. Le ministère de la Décentralisation a en effet annoncé ce mardi que les départements chiffrent l'écart entre ce qu'ils déboursent effectivement ce qu'ils reçoivent de l'Etat par an à entre 4,6 et 5,8 milliards d'euros au cas par cas. Pour résorber ce déficit, un groupe de travail interministériel présidé par Vincent Léna, de la Cour des comptes, et qui inclut l?Assemblée des départements de France (ADF), est chargé de rendre des propositions à la fin mai au premier ministre.

Les principales aides pèseront pour 18 milliards d'euros en 2016

La tendance à la hausse est en effet structurelle du côté des dépenses des départements puisqu'ils sont garants des aides sociales, notamment le revenu de solidarité active (RSA), l?aide sociale aux personnes âgées (APA), et la prestation de compensation du handicap (PCH). Ces trois principales dépenses de solidarité prennent un poids de plus en plus important dans le budget des conseils généraux. Selon un rapport du groupe interministériel, de 11 milliards d'euros en 2007, elles ont atteint 15 milliards en 2012 sur un budget total de 70 milliards et pourraient grimper jusqu?à 18 milliards d?euros en 2016. Ce, au regard des perspectives moroses en matière de chômage et de vieillissement de la population.

Des recettes volatiles

En matière de recettes, les impôts sur les transactions immobilières (les droits de mutation à titre onéreux, DMTO) sont en baisse ces derniers mois, ce qui affecte lourdement les départements qui en récoltent 80%. Au total, les DMTO ont reculé de plus de 1,1 milliard d?euros en 2012, soit une chute de 9,3 % par rapport à 2011, selon une note de conjoncture de la Banque Postale publiée en février dernier. Désormais, les droits de mutation ne représentent plus que 12,4% des ressources de fonctionnement des conseils généraux, contre 13,5% en 2011. Autant de marge de man?uvre en moins à la disposition des conseils généraux pour s?autofinancer. Ce, alors qu?ils ont perdu de l?autonomie fiscale à l'issue de plusieurs réformes, celle de la taxe professionnelle notamment.

Baisse des investissements à prévoir

Tout cela fait baisser l?épargne (excédent des recettes courantes sur les dépenses réelles) emmagasinée à chaque fin d?année par la section relative au fonctionnement des départements. Selon le groupe de travail interministériel, cette épargne pourrait passer de 7,6 milliards d?euros à la fin 2012 à 4,2 milliards fin 2016.
De quoi pénaliser l'autofinancement de leurs investissements. Le rapport indique ainsi que la capacité de désendettement des départements (le nombre d?annuités d?épargne nécessaires pour rembourser sa dette) passera de 4 à 9 ans d'ici à 2016.
Leur autofinancement en panne, c?est par l?endettement que les départements peuvent trouver leur salut. Seulement rien ne laisse présager un accroissement des crédits bancaires, ni une envolée des financements obligataires, bien au contraire. C?est donc dans leurs investissements que les départements devront couper. Le rapport du groupe de travail craint ainsi une diminution de 30% des investissements des départements d?ici à 2016.

Peu de marge de manoeuvre budgétaire

Au regard de ce constat, le groupe de travail proposera plusieurs pistes au premier ministre pour sortir les départements de cette spirale négative. Au ministère chargé de la décentralisation, on évoque une gestion plus rigoureuse au niveau local ; en matière logistique, mais aussi vis-à-vis des contrôles des aides à l?insertion. La maîtrise des dépenses est vue comme une obligation dans un contexte national de contraction des finances publiques. Rien de bien réjouissant pour les départements.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/05/2013 à 14:18 :
la politique départementale est résumée sur nos routes départementales des ronds points , autrement dit cela est un cercle sans fin , ce qui manque aussi fortement pour créer de la valeur en recettes fiscale c'est des entreprises qui cotisent au système , le matraquage fiscal a en a fait fuir , l'écologie a toutes les sauces aussi , certains ont preferés jeter l'éponge avant meme de se lancer dans la création d'entreprise vu les normes qui foisonnent et les gens qui râlent : genre une usine de méthane a quelques km de chez eux , une éolienne , des panneaux solaires , ecttt... mais par contre ils râlent aussi car leurs déchets ne sont pas enlevé assez vite , se plaignent qu'il n'y a pas assez de jardiniers ou de policiers a tel ou tel endroit , faudrait savoir ce qu'on veut , les élus ne sont pas non plus des surhommes , ils essaient tant bien que mal de s'adapter , beaucoup de petits élus de petites communes jettent l'éponge au bout d'un unique mandat , voir meme avant , ils n'imaginaient pas la tache aussi ingrate et si dure , les ronds points pour casser la vitesse ne sont qu'un epiphenomene on ne veut pas s'en prendre durement avec ceux qui aime l'auto et en meme temps l'alcool car il faut voir les week end c'est pas triste et il n'y a pas que des jeunes qui aiment se désaltérer , on pourra pas mettre non plus de la maréchaussée partout , en plus l'état se défausse financièrement sur les etages intermédiaires pour faire plaisir a bruxelles , on a pas fini de payer car les départements , mairies ne doivent présenter de comptes dans le rouge contrairement a l'état central .
a écrit le 06/05/2013 à 7:17 :
Les PALAIS luxueux des Princes , voitures chauffeurs pour la famille du prince ,frais de bouche ,restaurants , dons royaux au Nouvel Obs travaux , dont illimités aux associations obscures ,trop de personnel orange sur les nationales pour couper une paquerette, ce sont 22 gouffres-régions que nous entretenons . Des controles , des controles , autres que les commissaires aux comptes qui perçoivent des cadeaux !!
a écrit le 02/05/2013 à 9:29 :
à Nantes l'hôtel de région et somptueux. Des km de couloirs, des hauteurs de plafonds énormes, des salles inutiles...ils avaient même oublié l'ascenseur pour handicapés Bravo. Ils ont bricolé un truc ignoble par la suite. .un certain nombre d'agents semble ne rien faire de la journée sinon se balader avec une feuille blanche... Café abondant le matin à partir de 10:00.... Peinards , tranquille le job... Payés par qui??? je ne parle pas des voitures de fonction des salaires des avantages de la morgue de tous les types qui se prenne pour le nombril du monde... Il faut voir la salle de réunion ou du conseil je ne sais pas. : tv, micro, encore mieux qu'à l'assemblée nationale... Il manque juste le type déguisé avec une chaîne autour du cou.... C'est stupide. à l'étranger la vie des élus est beaucoup plus simple. Il est comme vous et moi. On commence quand ? Cela ferait de belles économies... Il demandait moins de fric à l'État et il pourrait réduire leurs dépenses de façon considérable. chiche?
Réponse de le 03/05/2013 à 11:16 :
Globalement vous n'avez pas tord sur le train de vie de nos élus ou les avantages anormaux dont bénéficient les employés de la fonction publique territoriale. Cependant je tiens à vous signaler que vous êtes hors sujet en parlant de l'hôtel de région à Nantes, alors que cet article traite des pb financiers des départements. A bon entendeur...
Réponse de le 06/05/2013 à 7:27 :
"Je suis un entendeur "bertlondon" et malheureusement je partage a 105% la colère et le dégout de YannAMAR.
Je vais a nantes tous les 2 jours , et cette ville est très mal gérée quand a la région ....
Les gens en ont marre de payer pour les mégalomanes que sont ces Princes -Préseidents de régions. Mais il y a tant de magouille avec les marchés publics !!!
Le gouvernement est bien embarrassé , car sous la droite les régions embauchaient des futurs votant pour eux .la Droite payait sous la pression de la presse de gauche . C'est grace a ca que la gauche a pris le Sénat . Maintenant il faut payer .
La gauche a su vous séduire ? Sachez l'entretenir !!!! A bon entendeur salut !
Réponse de le 06/05/2013 à 11:19 :
@Contribuable.... d'un article sur les pb de financement des couts sociaux transferés aux départements, d'un commentaire sur les pb d'une region.... vous faites le votre sur une gestion municipale.... chapeau bas...

a écrit le 02/05/2013 à 4:51 :
Vous ne montrez rien du tout. La crise, le retrait des banques sur le financement des achats immos et surtout le niveau des prix expliquent pourquoi les primo accedants (les anciens pigeons) n'achetent pas et pourquoi le nombre de transactions chute. Quant a ceux parmi les proprios qui preferent ne pas vendre pour ne pas payer les taxes sur les PV, ils devraient refaire le calcul : les prix baissent, les rendements chutent du fait de la stagnation des loyers et des vacances locatives et les charges et impots fonciers montent... On va bien rigoler dans quelques temps (je suis proprio de ma maison mais une maison pour se loger pas pour gagner des sous en dormant)
Réponse de le 02/05/2013 à 7:39 :
@proprio : comme il est toujours facile de demander des efforts et plus d impôts aux autres . Que pensez vous alors de cette très bonne idée d instaurer les pv sur résidence principale et si non en quoi une pv sur residence principale est plus 'morale' que sur résidence secondaire? ( pour rappel : je suis proprio de mon studio à la montagne , que je ne loue pas , pour que la famille puisse en profiter et non pour gagner des sous en dormant).

a écrit le 01/05/2013 à 20:12 :
Pas ?nnant c'est g? par des gens incomp?nts qui d?nsent sans compter dans des projets gigantesques et embauchent des feniants ?our de bras... Alors on augmente les imp?locaux et on emprunte sans rien y conna?e.. Vive le socialisme et on a voter en 2012 pour l'autre d?le d'holland le mec nul mal fringu?t qui ne sait pas marcher...
Réponse de le 01/05/2013 à 22:18 :
Vous venez de faire un excellent résumé de ma fabuleuse gestion à Levallois-Perret. Et pourtant je ne suis pas socialiste .... Mais je sais donner des leçons de gestion aux autres.
a écrit le 01/05/2013 à 20:02 :
ou est le pb? ils vont faire exploser la taxe d'habitation et la taxe fonciere, vu que les recettes basees sur les droits de mutation vont s'ecrouler...
a écrit le 01/05/2013 à 19:25 :
L'enrichissement par endettement et sp?lation immo, c'est fini ! Faut bosser les petits fran?s ! Fini la retraite ?5 ans avec des plus valus immos d?x? !!!
a écrit le 01/05/2013 à 16:28 :
ce ne sont pas des sites rentables, allez ouste on les ferme!
a écrit le 01/05/2013 à 15:52 :
je suis un archané je le sais mais faudra nous prendre pour des vaches a lait c'est que j en ai deduis et j attend beaucoup que l on reprenne ce que SARKOZY avait fait de bien et je l attend car pour moi c'est le seul qui peut avoir la force de finir ce qu il avai commencé a faire je dis cela car quand je vois que tout ce dégrade a une allure interminable et que lui fait des apparitions qui demontent qu il est presque pret;
Réponse de le 01/05/2013 à 16:08 :
simplement avec sarko LOL
a écrit le 01/05/2013 à 15:46 :
Quand on voit ce qu ils font on a la nausée tellement que cez gens la font n importe quoi et s ils ont des problemes ils courent a PARIS pourt acever des choses dont on a pas besoin comme par exemple le nouvel aéroport des landes près de NANTES et autres car on done des sous a tir, l arigot mais on en a jamais vu un qui aurait dit j ai pas de deficits aussi je vais faire cadeau a ma voisine qui a un probleme ce qui serait une chose btrillante mais non on prèfère que cette solution ne soit pas faite de peur de perdre l an prochain mes subventions ne soient pas données ce qui me parait etre un tonneau des nadaides;
a écrit le 01/05/2013 à 13:04 :
Baissez les prix de votre baraque, vous paierez moins de taxes sur les plus values et comme les prix ont fait X 2,5 en 15 ans, m? en baissant de 20 % vous restez gagnant et surtout vous trouvez des acheteurs !
Réponse de le 01/05/2013 à 14:01 :
@proprio : je ne suis gagnant de rien !!! Je suis proprietaire d un appartement ; si les prix baissent de 20 voir 50 % je suis toujours propriétaire d un seul appartement . Si je vends et rachète pour la même valeur je suis encore et toujours proprio d un appartement sauf si je suis assujetti a la pv (30%) et donc propriétaire de 0,85 environ du même appartement ...pourtant facile a comprendre .
Réponse de le 01/05/2013 à 16:13 :
Décidément, vous avez du mal à comprendre : primo votre calcul est un peu farfelu, vous ne pouvez pas à la fois vous enrichir (plus value) et vous appauvrir (pas de plus values)... par ailleurs la taxation des plus values ne s'applique pas à la résidence principale ! Si vous êtes locataire de cette résidence principale et possédez par ailleurs cet appartement en résidence secondaire ou en tant que bailleur, il vous suffira de faire de votre appartement votre résidence principale le moment venu ...Par ailleurs si les prix baissent pour tout le monde, en revendant à moins 20 ou moins 50%, vous rachetez aussi à moins 20 ou moins 50% C'est compris cette fois ou c'est plutôt que vous avez acheté au plus cher et que vous êtes furax ?
Réponse de le 01/05/2013 à 16:22 :
@proprio:Bien sur que je suis gagnant si le prix de mon appartement augmente de 50%.
Le jour ou le revendrais pour aller en maison de retraite , j?aurai 50% de plus
Réponse de le 01/05/2013 à 16:49 :
@proprio : deja c est plus sympa pour tout le monde d utiliser de 'vrais' speudos mais qu importe ..non vous n avez pas compris !!! Si je vais en maison en retraite ou vends pour claquer mon fric oui j ai gagné 50 % ; si je vends pour acheter bien equivalent je ne gagne rien que cela baisse ou augmente sauf qu avec pv ce n est plus le cas. Votre reponse est de magouiller en passant ma residence secondaire en residence principale .Donc on est bien d accord sans cette magouille je perds a cause de la pv
Réponse de le 01/05/2013 à 18:04 :
Ce n'est pas une magouille, c'est parfaitement légal de transformer une résidence secondaire en résidence principale. Donc vous êtes en train de vous énerver tout seul contre une taxation qui n'existe pas vous concernant...
Réponse de le 01/05/2013 à 18:27 :
@proprio: vous me direz le nombre de proprios qui sont locataires de leur résidence principale et qui ont résidence secondaire? Je connais très bien la fiscalité et peut vous dire que oui on peut toujours mettre sa résidence secondaire en résidence principale mais si le but est de la vendre ..le fisc risque de pas du tout aimer
Réponse de le 01/05/2013 à 18:59 :
De nombreux parisiens ou franciliens sont locataires en résidence principale vu les prix d'achat et possèdent par ailleurs une résidence secondaire en vue de la retraite en province. Vos propos confirment mon intuition : vous voulez à la fois le beurre et l'argent du beurre et le sourire de la crémière : vendre plein pot et avec une belle plus value, genre "j'ai gagné au loto" tout ça sans payer le moindre euro de taxes et si possible racheter moins cher pour refaire une plus value. Si vous êtes croyant, je vous conseille la prière, ça peut marcher...
Réponse de le 01/05/2013 à 20:12 :
@proprio 1) et nous revoila dans le microcosme parisien !!! Paris et la RP , on s en moque ! 2) Je n ai jamais dit qu il fallait supprimer les PV mais revenir à un régime beaucoup moins confiscatoire et conforme à ce qui ce pratique dans le reste du monde ; j ajoute que FH avait pendant sa campagne évoquer le retour des PV exonérees au bout de 22 ans 3) En ce me concerne je suis vendeur d un appartement loué à bon locataire et donc absolument pas pressé ; j avoue être très riche et posséder également un studio d une valeur de 50 000 e à la montagne ( petite station ) acheté il y a 18 ans 20 000e ; la belle affaire !! Je comptais le vendre car la famille s agrandit pour acheter plus grand ; ce projet est terminé ...on fera avec... bilan un emploi de moins ..et des ressources en moins pour le département . En conclusion prenez un speudo reconnaissable et je vous donne RV d ici un ou 2 ans : je reste persuadé que le régime des PV actuelles n est pas tenable car bloque le marché immobilier comme j ai essayé de vous le démontrer .
a écrit le 01/05/2013 à 13:01 :
Absolument : les rentiers vont bient?evenir g?ux ! Il faut augmenter leurs imp?pour financer leurs maisons de retraite, leurs petites chaises roulantes et leurs couches !
Réponse de le 01/05/2013 à 19:00 :
@@ps supers arguments ! On voit percer une nouvelle jeunesse pleine d idees
Réponse de le 06/05/2013 à 7:36 :
Pourquoi ",votre dignité" l'archiduc Huchon prince de la région parisienne a offert au chilli une piste pour vélo d'un montant a sa réalisation au chili d'une valeur de 300.000 ? ? la cour des compte a toussé et c'est tout ! De quel droit ce monsieur impliqué déjà dans des affaires douteuses ,se permet cette largesse avec les sous des contribuables , et reste a savoir si le projet a été éxécuté sinon ou est l'argent ? plus de nouvelles .Et il va en vacances la bas ..
Nous avons aboli la royauté , pour installer une république Royale !
a écrit le 01/05/2013 à 12:37 :
Il faudra bien entendu augmenter fortement les impots locaux.C'est notre protection sociale qui est en jeu,excusez du peu!
Réponse de le 01/05/2013 à 13:16 :
vous dites des bêtises comme d'hab. ce qui grève les finances locales c'est le populisme des gens de gauche qui soignent leur électorat, notamment les emplois bidon des fonks territoriaux pour moitié inutile, des RSA en veux tu en voila, des emplois d'avenir complètement stupides, l'explosion de tous ces "cadres" du PS percevant des "indemnités" peut être en êtes vous car votre niveau correspond à cette inutilité, des fêtes à tout va soignant le populisme, non cessez vos inepties, vous défendez des gens qui nous enfoncent chaque jour davantage sans créer UN SEUL EMPLOI à valeur ajoutée, car un travailleur ne vote plus JAMAIS pour le PS il s'en détourne totalement.
Réponse de le 01/05/2013 à 13:41 :
Les ficelles du troll UMP (certainement un rentier admirateur de Guéant et Hortefeux) qui a pris le pseudo de "élu PS" sont de plus en plus grosses ! Avant il utilisait celui de "retraité RATP" pour son petit jeu provocateur
Réponse de le 01/05/2013 à 13:49 :
si les départements et les communes faisaient attention à leurs dépenses depuis quelques années,nous n'en serions pas là. Il faut toujours dépenser plus, surtout en communication. Ne serait-ce que les journaux distribués : 1 pour la commune, 1 pour la communauté de communes, 1 pour le département et 1 pour la région, pas d'économies.
Réponse de le 01/05/2013 à 16:16 :
tout à fait d'accord
de plus comme il font tous comme a caen calvados 3 projets qui sont déja la mais pourquoi pas en refaire d'autres plus beau ect résultat bonjour les impots locaux
merci mr le maire PS de caen plus des 850e pour un app f1
Réponse de le 01/05/2013 à 19:15 :
Vous avez peut etre raison ,mais j'en doute.Pas besoin de troller,les socialistes font le job tout seuls,je pense que élu PS fait partie des encore 24 % de convaincus
a écrit le 01/05/2013 à 12:07 :
Il faut d'abord "remercier" N. S. pour la suppression de la Taxe Professionnelle et son remplacement par une dotation fixe de l'état et pour les petites entreprises qui sont les Dindons de la farce la création de la CFE contribution foncière des entreprises. Les départements voient leur recettes stagner et leurs dépenses augmenter, "merci" N. S..
D'autre part il faut récupérer intégralement l'APA dès le premier euro sur la succession au décès du dernier vivant du couple, pour permettre la pérennisation de l'APA. L'APA devenant ainsi pour les départements une simple avance(encore importante) avant récupération Ceux qui se sont dépouillés en donation diverses, récupération immédiate auprès des récipiendaires
Réponse de le 01/05/2013 à 13:22 :
excusez contentez du foot .....à la TV c'est tout . La TP remplacée utilement par la CET (CFE+ CVAE) a permis notamment aux indépendants d'alléger leurs impôts en effet la TP coûtait aux entreprises 29 milliards d'euro, depuis avec la CET 18 mds, donc gain de 11 mds pour les ENTREPRISES.monde que vous ignorez pour dire ce que vous énoncez. Quant à l'APA, l'inéffable Aubry dire la fossoyeuse, a instauré cette APA SANS JAMAIS avoir eu le moindre EURO pour la financer comme d'ailleurs la CMU ou les 35 heures, alors reprocher à NS ceci il faut être ou incompétent ou de mauvaise foi, les deux sans aucn doute. Bon foot puis c'est touit pas plus.
Réponse de le 01/05/2013 à 14:24 :
Il faut rendre NS, ce qui lui revient dans mon commentaire, la suppression de la TP avec une compensation fixe, et la création de la CET. Les très petites entreprises individuelles ne payaient pas de TP mais ont bien chargé avec la CET toutes proportions gardées.
Quant à l'APA, la récupération au premier euro et pas à partir de 39000 euros allégerait la note pour les départements.
a écrit le 01/05/2013 à 12:01 :
BOF ! Au final , ces idiots de contribuables paieront la note sous toutes les formes : impôts , bien sûr , augmentations diverses , cout de la vie etc etc Tout va très bien ( air connu )
a écrit le 01/05/2013 à 11:46 :
Les départements sous la gauche n'ont jamais réduits leur train de vie. Un contrôle sérieux des allocations devrait permettre de substantielles économies .Les investissements de prestige doivent être abandonnés ainsi que la construction de ronds points. Une diminution de personnel s'impose.
Réponse de le 01/05/2013 à 16:15 :
Et une réduction des aides sociales départementales aux petits vieux, vous prenez aussi ? Ah non bien sûr : indignation sélective typique des franchouillards accrochés à leurs petits privilèges d'assistanat
a écrit le 01/05/2013 à 11:36 :
Et hop, on supprime les départements !
Cette proposition est dans les tuyaux.
a écrit le 01/05/2013 à 11:19 :
Les 3/4 des dépenses des départements sont des dépenses contraintes (RSA, allocations personnes âgées....). Avec la crise et le vieillissement leurs dépenses explosent, seule solution pour eux, augmenter les impôts. Ils sont tenus de verser les aides qui sont décidées au niveau national.....
Réponse de le 01/05/2013 à 11:35 :
D'ailleurs les premiers à pleurer ici sont les retraités qui sont ou seront bientôt les plus gros consommateurs de services communaux & départementaux...
a écrit le 01/05/2013 à 10:55 :
Le PS ne serait-il pas au commande de tous les départements sauf 1 ???????
a écrit le 01/05/2013 à 10:51 :
Délocalisons les en Chine ou ailleurs ! Cela fera de grandes dépenses de fonctionnement ainsi que nombre d'élus inutiles en moins !
a écrit le 01/05/2013 à 10:40 :
A LIRE "ABSOLUMENT DÉBORDÉE ou le paradoxe fonctionnaire Là ou passe notre argent une réalité d' un gâchis sans nom,les palais de la débauche vous verrez par vous même!
Réponse de le 01/05/2013 à 11:03 :
Ca explique pas tout mon loconel !
a écrit le 01/05/2013 à 10:22 :
Voilà le résultat d'une politique fiscale confiscatoire. En taxant massivement les propriétaires de résidences secondaire en faisant passer l'exonération des plus-values de 15 à 30 ans le gouvernement a bloqué le marché.Les propriétaires ne bougent plus et attendent des jours meilleurs pour vendre. Pour les acheteurs pourquoi investir dans une maison dont l'État prendra la totalité de la plus-values potentiel? Sans compter la fiscalité locale toujours en hausse et pouvant représenter plus d'un mois de salaire à verser par an aux collectivités locales.
Réponse de le 01/05/2013 à 11:05 :
Et les prix délirants ? c'est pas ça qui bloque le marché ? Les proprios qui croient avoir gagné au loto parce qu'ils possèdent une maison de famille où tout est à refaire ? j'ai revendu une RS avec une décote de 25% par rapport au prix initial. Si je n'avais pas baissé le prix, je l'aurais encore sur les bras au bout de plusieurs années.
Réponse de le 01/05/2013 à 11:55 :
@gros lapin : vous faites surement parti des gaucho écolos qui pensent qu en ajoutant des taxes les prix vont baisser
Réponse de le 01/05/2013 à 16:16 :
le mossieur vient de dire qu'il a vendu une résidence secondaire : ce n'est donc pas un dangereux bolchévique (à moins que décidément, vous ayez des difficultés de lecture)
a écrit le 01/05/2013 à 9:36 :
Bonjour, cela n'est pas nouveau, à la dernière élection, il y a 1 ans Mr Sarkozy avait déjà remarque se problème..... Je reste particulièrement surprie de la réactivité du gouvernement..... Pauvre France
Réponse de le 01/05/2013 à 10:08 :
nous avons a faire dans les departements a des voyous , ou je suis la communaute de commune a cré 17 emplois pour rien ............ exemple six personnes pour recevoir des touristes cela represente 3 % des touristes qui passent dans la communaute de commune , avec internet c'est inutile de maintenir ces emplois qui ne servent a rien pas etonnant que tous les departements et stuctures similaires soient en déficit .................
a écrit le 01/05/2013 à 9:19 :
Quand on est un homme politique courageux et vraiment conscient de l' endettement de son pays, on supprime les départements et les milliers de fonctionnaires qui vivent sur la bête, on n' embauche pas des centaines de milliers de fonctionnaires dans l' éducation, on réduit le train de vie de l' état français.....mais les élus socialistes se foutent de faire payer toujours plus de taxes et d' impôts aux contribuables.....puisqu'ils sont logés, nourris, blanchis et transportés gratuitement en voitures de fonction, et qu' ils ont des retraites en or et des indemnités de rois.
Réponse de le 01/05/2013 à 9:31 :
Bah pourquoi pas étudier les économies possibles mais ça change quoi à la crise financière mondiale (qui touche aussi des pays où il y a deux fois moins de fonctionnaires) ?
Réponse de le 01/05/2013 à 13:46 :
Entièrement d'accord avec vous. Et j'ajouterai, l'aide sociale est distribuée sans que les Conseils généraux n'opèrent aucun contrôle, et pourtant ils ont le personnel en surnombre ! Quand après le portage de repas journalier (à quelqu'un qui n'est pas âgé !) vous voyez une fois par semaine, une voiture du Conseil Général 34000 venir chercher Monsieur, juste pour l'accompagner acheter quelques lames de rasoirs et babioles, alors qu'il y a une épicerie de quartier à moins d'un kilomètre, eh bien on sait pourquoi on paye tant pour l'aide sociale des Conseils généraux
Réponse de le 01/05/2013 à 16:17 :
Les retraités ont un niveau de vie supérieur à celui des actifs, pour des besoins moindres : à un moment de toutes façons il n'y aura plus personne pour payer !
Réponse de le 01/05/2013 à 22:55 :
Ce Mr n'est pas retraité, il en a pour encore 10 ans ! Mais il joue le système en ne voulant pas reprendre son travail et en jouant les aides sociales afin d'arriver à obtenir 1 PENSION d'INVALIDITE. Je vous répondrai qd même au sujet des retraités, en vous disant que nombre d'entr'eux ont travaillé et souvent plus de 40 ans puisque, je vous apprendrai qu'avant le 1er avril 1972 pour bon nombre d'entreux l'employeur n'avait pas d'obligation de payer une cotisation retraite, et quand ils sont arrivés à l'âge de la retraite il leur a été demandé les 40 ans de cotisations retraite et certains ont dû continuer à travailler ! Mon éducation m'a tjs appris à respecter les personnes et encore + les personnes retraités
a écrit le 01/05/2013 à 9:17 :
Devinez qui sont aux commandes des Départements ?
Réponse de le 01/05/2013 à 10:39 :
les socialistes
Réponse de le 01/05/2013 à 12:21 :
Ils s'inspirent de mon modèle de gestion à Levallois-Perret .Elle a fait ses preuves : je dirige la ville la plus endettée de France. Alors je peux donner des leçons de gestion à tous ceux qui le souhaitent.
Réponse de le 01/05/2013 à 16:26 :
LOL
a écrit le 01/05/2013 à 9:15 :
Debut 2013, l'ensemble des Chambres de Commerce et d'Industrie on change de logo (la belle revolution des fonctionnaires), une petite fortune de depenses de plusieurs millions d'euros, depense totalement inutile, mais les gabegies d'argent publique ne surprennent plus personne ..
a écrit le 01/05/2013 à 9:07 :
Commençons par supprimer la propagande des collectivités le journal des entités territoriales un pur produit de la bonne propagande, supprimons tous ces panneaux qui disent finnacer tel ou tel projet, finissons de voir ses élus dans les restaurrants pour des réunions bidons, controlons les frais de déplacements et autres. Vérifions les appels d'offres souvent aux m^mes sociétés, entre autres pour les ordures ménagères, les transports et cantines scoliares et autres y a t il entente!!!!!
Virons les signataires des emprunts toxiques car ses Pieds Nickelés d'élus de la fainnace ont signé des emprunts dont le variable était pour certains le Franc Suisse.
comme pour l'Etat il serait temps de mettre à la t^te des collectivités des personnes de la ste civile. Il faut que cesse toute cette politico magouille dont une majorité est issue.La France montre chaque jour combien elle est malade de sa classe politique qui continue à vivre AVEC L'ARGENT DU CONTRIBUABLE au dessus de ses moyens de compétences.
a écrit le 01/05/2013 à 9:06 :
Bien sur les seules mesures efficace et n'hypothéquant pas l'avenir par la baisse des investissements (à condition qu'ils ne soient pas somptuaires!) ne sont pas envisagés: réduire les strates administrtives, réduire le nombre des élus de 50%, réduire leur train de vie (voiture de fonction, chausseurs, logements; personnelm de service, etc.), revoir le rythmes de travail des agents, réduire leur nombre, bloquer les embauche, en particulier les embauches de clientélisme, interdire les financements structurés trop complexes pour leurs compétences . Là encore la boîte à outils ne contient que des outils usés et sans efficacité!
a écrit le 01/05/2013 à 8:42 :
il faut mettre les communes dépensières sous tutelle des Préfets
a écrit le 01/05/2013 à 8:34 :
Pour le RSA je ne faisais que relever leur solution, pas la prôner. Pour le millefeuille: chaque fois qu'ils en ont créé une couche ils en ont vanté les économies que ça allait faire... Tout ces nouveaux postes d'élus, de présidents de commissions, de fonctionnaires, faut bien les payer. ça aide vachement le pouvoir d'achat, les hausses de taxe d'habitation. ça aide aussi énormément le petit commerce, les taxes sur les enseignes, CFE & autres. Et faut aussi financer tous ces jolis ronds-points & autres travaux inutiles que nos chers décideurs jugent indispensables et qu'ils confient à des grosses boites qui la plupart du temps sous-traitent à l'étranger. Mais bon, c'est rien ça, hein mon Marcello, tout ça c'est la faute des vilaines banques, continuons à épaissir le millefeuille.
Réponse de le 01/05/2013 à 8:54 :
Marcello veut dire que tout ça ce sont des gouttes d'eau : le système financier globalisé est totalement détraqué et il va péter car les gouvernements occidentaux ne font que gagner du temps ...
a écrit le 01/05/2013 à 8:23 :
UN exemple degaspillage dans la sarthe ;en début d'année ils embauchent des ouvriers entretien pour les colléges 12 semaines congés ??,,,un gaspillage énorme sur les transports scolaires, des subventions au titre de la culture vraiment contestables etc etc
a écrit le 01/05/2013 à 7:56 :
Ben ouais : 2.000 milliards de dettes publiques, des banques zombies, des entreprises qui se cassent ou ferment (mais des milliardaires du quatar qui se portent bien, merci) : y a qu'a couper le RSA et tailler dans le millefeuille hein mon Marcel !
a écrit le 01/05/2013 à 7:42 :
Comme d'habitude la seule solution est de serrer la vis niveau contrôle des aides sociales. Supprimer quelques étages dans ce méli-mélo des instances régionales c'est hors de question, puisqu'il faudrait alors dégraisser dans la fonction publique territoriale qui ne comporte bien entendu aucune composante encartée.
a écrit le 01/05/2013 à 7:27 :
C'est vrai quoi : on peut plus arnaquer les jeunes en leur louant ou vendant plein pot nos apparts et barraques pourris mais ou qu'on va ma bonne dame nous les papys boomers !!
Réponse de le 01/05/2013 à 8:23 :
Regle no 1 : à locataire pourri appartement pourri !
Réponse de le 01/05/2013 à 8:41 :
Règle n° 2 : à propriétaire pourri, appartement pourri !
Réponse de le 01/05/2013 à 16:28 :
super sa change des commentaires a la noix sa fait du bien
Réponse de le 01/05/2013 à 21:30 :
@gigi : à femme bien ,mec bien
a écrit le 01/05/2013 à 0:27 :
" La maîtrise des dépenses est vue comme une obligation dans un contexte national de contraction des finances publiques."... J'aime bien cette phrase....
a écrit le 30/04/2013 à 23:41 :
A force de taxer l'immobilier, il n'y a plus d'intérêt d'y investir. Les français l'ont bien compris, nos politiques, non !
Réponse de le 01/05/2013 à 8:42 :
A force de privilégier la rente immobilière, on a tué ce qui restait d'industrie : les rentiers ne l'ont pas compris, nos jeunes talents qui se barrent, oui !
a écrit le 30/04/2013 à 23:07 :
Bonjour, en France les régions sont tenus par la gauche?,, Pauvre France
a écrit le 30/04/2013 à 20:26 :
En même temps, les départements soont en majorité du même bord politique que le gouvernement, alors s'ils trouvent que l'état les oblige à trop de dépenses ... ils peuvent toujours demander à leurs amis politiques de revoir les dépenses obligatoires type RSA, changement des routes nationales en routes départementales, etc ... Quand aux recettes, on tape sur le secteur immobilier à qui mieux mieux, puis on s'étonne d'une baisse des droits de mutation sur les transactions immobilières !!! Qu'ils commencent donc par fusionner les départements avec les régions, ça fera toujours des économies de fonctionnement et supprimera les doublons !!!
Réponse de le 30/04/2013 à 21:55 :
C'est forcément la faute à Sarkozy ! Il était président des 97 conseils généraux de France !
Réponse de le 30/04/2013 à 21:55 :
Pas sûr... C'est sûrement la faute à Merkel !!!
Réponse de le 30/04/2013 à 22:09 :
La taxation des pv sur 30 ans décidee par la droite et alourdie par le GVT est l exemple même de l impôt tue l impôt . L effondrement des transactions immobilières n est pas seulement du a la crise mais du à une fiscalité voulue et sans commune mesure avec nos voisins européens . Comme pour les entreprises il faudra revoir les pv pour l immobilier qui fait fuir tous les investisseurs , les acheteurs de résidences de loisirs ,qui bloque les prix , sous peine d une grave crise du btp qui viendra s ajouter a la crise actuelle. Il faudra bien pour les départements et communes augmenter les taxe d habitation et taxe foncière de façon considérable si l on s entête a conserver cette fiscalité qui bloque le marché.
Réponse de le 01/05/2013 à 9:37 :
Oh cher commentateur au comprenoir bouché : et si la baisse des transactions était due surtout au niveau de prix invraisemblable que demandent les boomers pour leurs baraques délabrées, mal isolées, pas aux normes ? Et si les primo accédants qui bossent un jour sur deux pour payer l'Etat providence (dont les 14% de PIB que coûtent les retraites Ponzi...) n'avaient tout simplement pas de réponses favorables des banques ? Chirac et Sarkozy, les présidents des rentiers ont mené des politiques qui ont fait plus que doubler les prix immos entre 95 et 2007 pendant que les revenus des actifs progressaient moins vite et que les marges des entreprises s'effondraient, hors CAC40. Et svp, arrêtez d'utiliser le terme "d'investisseur" quand vous parlez des rentiers immobiliers ...
Réponse de le 01/05/2013 à 12:13 :
@speudo bien choisi : quelle solution avez vous pour faire baisser les prix ? PV taxée à 100 % ?
Réponse de le 01/05/2013 à 16:18 :
Demandez donc à "proprio" : il est très fort pour "démontrer" dans la même phrase qu'on peut s'enrichir tout en s'appauvrissant !
a écrit le 30/04/2013 à 20:00 :
C' est vrai ! Regardez l' endettement de la Corrèze, joyau de notre président normal !!! Après ça nous donne des leçons !!!
a écrit le 30/04/2013 à 19:58 :
Pourquoi être inquiet,,il y aura toujours de l'argent public pour maintenir le train de vie.
a écrit le 30/04/2013 à 19:54 :
A qui la faute ? pour devenir fonctionnaire il faut passer un concours, pour être Élu, il faut
promettre et beaucoup, pour être élu il faut mentir, et les gogos tombent dans le panneau.
Je connais des communes,des com de com, département, région des dettes et des dettes,
ma commune est noté 19/20 par contribuable associés, il y a unautre site où on peut savoir
le montant des créances. En 2001, j'ai déménagé, et à la mairie, on m'a fait comrendre
que c'était calme, je leur ai dit je ne tiens pas à devenir élu, encore moins maire, car je ne
tiens pas à ^étre pendu, car le pire reste à venir,// Mentir ne sert à rien, et parfois il faut
frapper sur le table pour dire assez de social. Je ne suis pas un nanti, mais j'ai la chance
de faire des rêve prémonitoires, et le pire je suis athé ! Mais je me pose des questions
Sag Warum ?
Réponse de le 30/04/2013 à 22:42 :
vous êtes un sage !!il y a quelques années un groupe de personnes est venu me voir pour me mettre tête de liste pour les élections municipales !!c était gentil !!!mais j ai dit non !!!non car je n avais pas envie de mentir ,de promettre ,de tout donner et donc d alourdir les impôts ou de refuser je voulais également garder mon pouvoir de jugement ,ma liberté d expression ,ma liberté de pensée !!j ai tout gardé et je suis heureux!!!les hautes responsabilité je les avais dans mon travail et je n avais besoin de rien d autres!!!
a écrit le 30/04/2013 à 19:52 :
Il faut supprimer les department et centralise dans les regions.
Réponse de le 30/04/2013 à 21:11 :
on ne touche pas au millefeuille c est notre clientele
a écrit le 30/04/2013 à 19:50 :
evidemment personne n'a rien anticipé, personne n'est responsable de rien, ni des emprunts toxiques indexés sur le franc suisse, et personne n'a pu envisager la baisse des droits de mutation avec l'éclatement de la bulle immobilière. Alors la solution ? : la hausse des impôts bien entendu, car il est bien entendu hors de question de baisser le train de vie des collectivités territoriales..
a écrit le 30/04/2013 à 19:37 :
les 30 ans y son pour quelque chose

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :