La Cour des comptes veut moins d'enseignants, mais mieux payés

La Cour appelle à une profonde réforme du système éducatif, avec une décentralisation de sa gestion. En assouplissant règles et statuts, il serait possible de diminuer le nombre d'enseignants, de mieux les rémunérer, et d'assurer un meilleur suivi éducatif, affirment les magistrats

2 mn

Didier Migaud, premier président de Copyright Reuters
Didier Migaud, premier président de Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La cour des Comptes s'alignerait-elle sur la ligne Sarkozy en matière de gestion de la fonction publique ? A propos de l'éducation nationale, elle suggère une ligne directrice proche d'un ancien slogan de l'ex-président : moins d'enseignants, mais mieux payés. A rebours de François Hollande qui a engagé un plan de recrutement de 60.000 enseignants. Premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud se défend bien sûr d'une telle approche politique...

Changer les règles
"Le problème n'est pas celui du nombre d'enseignants ou d'une insuffisance des moyens" budgétaires: la suppression de 80.000 postes sous le précédent quinquennat ou la création prévue de 60.000 postes en cinq ans "sont vaines si elles se font à règles de gestion inchangées", juge la Cour dans son rapport .
Il faut gérer autrement le système. Les magistrats ne préconisent pas de « dégraisser le mammouth », comme avait pu le dire le ministre de l'Education, alors proche de Lionel Jospin, Claude Allègre, mais c'est tout comme. Il s'agirait d'assurer une gestion beaucoup plus proche du terrain, par groupe d'établissements pour certaines fonctions, et surtout au niveau de l'établissement scolaire.

Mieux payer les profs, tout en encadrant mieux les élèves
Avec une gestion décentralisée, dégager des économies pour à la fois mieux rémunérer les professeurs et mieux encadrer les élèves en difficulté serait possible, estime la Cour. Les enseignants des classes élémentaires gagnent 20% de moins que la moyenne de l'OCDE en début de carrière et 16% de moins après 15 ans d'exercice. Cet écart est quasiment similaire au collège et même plus important au lycée, pour les professeurs expérimentés ( la différence dépasse les 20% après 15 ans d'enseignement). S'agissant du temps de travail, il est équivalent en France à celui des pays comparables.

Annualiser le temps de travail, moins d'options au lycée
Comment parvenir à atteindre ces objectifs? Il serait possible de diminuer le nombre d'enseignants, affirme la Cour, qui ne veut pas chiffrer cette baisse. Ce serait envisageable en annualisant le temps de travail au collège et lycée, par exemple. Aujourd'hui, quand une classe sort du lycée, les enseignants qui ne l'accompagnent pas sont simplement dispensés de cours, et ne rattrapent jamais cette heure non effectuée.
En organisant la bi-valence, aussi, à savoir le fait pour les enseignants au collège d'assurer les cours dans au moins deux matières. Enfin, au lycée, la Cour suggère de revoir l'offre à la baisse. En termes très concrets, il s'agirait de diminuer le nombre d'options : beaucoup plus nombreuses qu'ailleurs, elles aboutissent à renchérir de 30% le coût d'un lycéen français par rapport à la moyenne des pays de l'OCDE.
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 93
à écrit le 23/05/2013 à 7:26
Signaler
la cour des comptes n'a rien à vouloir. elle n'est là que pour constater et dire ce qu'elle a constaté. elle a peu de pouvoirs .c'est étonnant. ce qu'elle dit est souvent oublié alors qu'elle connait les solutions à apporter.

à écrit le 23/05/2013 à 2:31
Signaler
Non pas qu'il n'y air pas de ménage à faire dans tous les domaines en France, mais la Cour des comptes pourrait-elle aussi préconiser moins de politiques avec des salaires plus raisonnables ???

le 23/05/2013 à 5:52
Signaler
De quoi je me mêle. T'as pas de politique à dénigrer au Canada ?

à écrit le 23/05/2013 à 0:08
Signaler
C'est pas nouveau que les enseignants français sont les moins payés de l'OCDE, l'OCDE avait sorti une étude en 2011. Et en plus, il faut un BAC +5, pour passer le concours!

à écrit le 23/05/2013 à 0:07
Signaler
Match FRANCE-ALLEMAGNE de l'éducation (primaire et secondaire) :COUT des dépenses publiques : 71.5 Mds en France, pour 70.3 en Allemagne. Nombre d'enseignants 708.500 pour la France, 758.000 en Allemagne Salaire moyen : 31.000 euro en France...

le 23/05/2013 à 1:15
Signaler
Vous oubliez un petit détail : il y a beaucoup plus d'enfants en France qu'en Allemagne... Donc tout votre baratin n'a aucun intérêt !!!

le 23/05/2013 à 13:30
Signaler
Nous raconter que l'Allemagne dépense moins que la France pour l'Education, et utilisé cela comme pseudo argument est parler pour ne rien dire. On est aussi au courant que l'Allemagne est le pays d'Europe où les inégalités se sont creusées le plus au...

à écrit le 22/05/2013 à 21:42
Signaler
Comme d'habitude, le Franchouillard pense qu'il détient "La Vérité" et que les autres (les étrangers, la droite, le privé...) sont des imbéciles qui ne savent pas. Commençons par virer tous ces 68tards, ces syndicats et ces "élites" et les choses se ...

à écrit le 22/05/2013 à 20:50
Signaler
la légende de la photo est surprenante : «Didier Migaud, premier président de Copyright Reuters »

le 22/05/2013 à 21:18
Signaler
Ah le bougre ! Il pantouflé !

à écrit le 22/05/2013 à 19:04
Signaler
La Cour des Comptes a omis de parler des professeurs d'universités qui font un nombre très très limité d'heures et au lieu de chercher ce qui n'est pas trouvable, ils feraient mieux de travailler davantage

à écrit le 22/05/2013 à 18:08
Signaler
Privatisez le secondaire, supprimez le bac et faites, comme toutes grandes écoles, un concours d'entrée à l'Université.L?État ne doit s'occuper que du basic, avec le retour du certificat d'étude primaire, mais en étant irréprochable a la "sortie" des...

le 22/05/2013 à 20:07
Signaler
A condition que ce soit déductible fiscalement, sinon beaucoup de parents ne pourront pas suivre financièrement..

le 22/05/2013 à 21:13
Signaler
C'est pas grave, s'ils ne peuvent se payer des bonnes écoles qui permettent à leur entreprises demain d'être compétitives, ils pourront toujours grossir la proportion des bénéficiaires des minimas sociaux. La France peut se le permettre.

à écrit le 22/05/2013 à 18:06
Signaler
C'est sur il faut moins d?enseignants publiques et comme dans la fonction publique et territoriale mettre fin "au club Med" L'état doit prendre exemple du Canada et de la Suède qui a privatisé l'enseignement avec contrat de droit privé qui caracolent...

à écrit le 22/05/2013 à 18:00
Signaler
Impossible de réformer, ils font des grèves pour un oui ou un non. Trop de grèves.

le 22/05/2013 à 21:20
Signaler
Supprimons les fonctionnaires et il n'y aura plus de grèves. Supprimons ensuite l'armée et il n'y aura plus de guerres.... On continue ?

à écrit le 22/05/2013 à 17:44
Signaler
Il n'y a que des hauts fonctionnaires gavés de primes et déconnectés de la vraie vie pour faire ce raisonnement : moins de prof mais plus payés.Cela a encore une certaine logique en période de plein emploi, mais en période longue et peut-être défini...

le 22/05/2013 à 18:12
Signaler
Nos Instituteurs étaient respectés parce que respectables. Avec leur Brevet Elèmentaire (BAC ) ils se passionnaient à nous former .Ces gars de la République ,fils d'agriculteur,ou de Specialiste connaissaient la valeur du travail .Les vacances d'é...

le 22/05/2013 à 20:01
Signaler
A l'époque nous trouvions en moyenne trois emplois par jour c'était le bon temps

le 22/05/2013 à 21:18
Signaler
Il n'y avait pas le RSA, ni le MILLEFEUILLE d'AIDES SOCIALES !

le 23/05/2013 à 1:20
Signaler
Et à l'époque les profs étaient bien mieux payés que le français moyen, donc mieux sélectionnés et plus motivés.

à écrit le 22/05/2013 à 17:40
Signaler
Il faut privatiser l'enseignement et affecter les moyens aux écoles et lycées avec obligation de résultats ! C'est le seul moyen de mettre un terme à ce terrible échec scolaire,où les enfants arrivent en 6ème, sans savoir, ni lire, ni écrire, ni com...

le 23/05/2013 à 1:21
Signaler
Tout est de la faute des profs; très drôle... Mettons l'école privée à 30 000 euros par an comme aux USA et tout ira mieux, puisque 90% des parents n'auront pas les moyens de payer l'école à leurs enfants, donc taux illettrisme à 90 % Excellente solu...

le 23/05/2013 à 5:22
Signaler
Le monsieur te dit que le budget habituellement servi au mammout ('E.N) servira désormais à financer la scolarisation dans des écoles privées ! T'es sourd ou kwé ? === http://www.contrepoints.org/2012/09/04/96211-le-cout-dun-eleve-ou-comment-gagner-d...

à écrit le 22/05/2013 à 17:26
Signaler
l'education nationale est un etat dans l'etat, cangrenée par les syndicats qui tient les gouvernements par les c.......fin de l'histoire !

le 22/05/2013 à 19:02
Signaler
Tout à fait d'accord des syndicats qui cultivent les inerties

le 22/05/2013 à 19:12
Signaler
la fourmi, dans un sens vous avez raison, il ne faut pas oublier qu'un principal ne peut pas grand chose pour "muter" un prof, même si celui-ci est un ivrogne notoire, même s'il ne fait pas grand chose (ex mon petit fils en 1ére S une prof de frança...

le 23/05/2013 à 1:22
Signaler
C'est quoi la cangrène ?

à écrit le 22/05/2013 à 17:23
Signaler
Les élèves veulent moins de profs, mais davantage présents !

à écrit le 22/05/2013 à 16:49
Signaler
généralement le gouvernement ne retient de la cours des comptes que les augmentations de charges là, nous les attendons au pied du mur

à écrit le 22/05/2013 à 16:47
Signaler
si nous voulons payer mieux les prof dans la réforme actuelle c'est possible à la place de mettre à la charge des communes le passage à la semaine de 4,5 jours laissons cette charge à l'éducation nationale . quand ils sont passé de 4,5 j à 4 jours il...

à écrit le 22/05/2013 à 16:36
Signaler
Je connaissais le petit air : Si tu avances, si tu recules, comment veux-tu... comment veux-tu que je t'** Mais là, en France ça frise le ridicule : que tu avances ou bien recules, à tous les coups... à tous les coups, je t'***

le 22/05/2013 à 17:26
Signaler
C'est bien de connaître l'air, vous le dansez ?

à écrit le 22/05/2013 à 15:16
Signaler
La cour des comptes a totalement raison, d'ailleurs lorsque l'on fait le ratio prof-élève selon les chiffres du dernier rapport de l'EN, on tombe sur 1 prof pour environ 16 élèves. Alors que des profs soient malades ou en formation, c'est bien normal...

le 23/05/2013 à 1:23
Signaler
Vous ne savez pas compter... Les profs passent 18h par semaine en classe et les élèves 30, voilà qui explique tout... Retournez à l'école, on vous expliquera...

à écrit le 22/05/2013 à 15:13
Signaler
Moins de profs et mieux payés... c'était pas le programme de Sarkozy, ça ?!

le 22/05/2013 à 15:25
Signaler
mais faut pas l'avouer!!! ou alors ft enrober dans une sauce qui dit que ca a l'air pareil mais que ca n"a rien a voir ( sur un petit air de rgpp)

le 22/05/2013 à 16:01
Signaler
Les ministère ont des services chargés d'auditer le fonctionnement des dispositifs et lois et de proposer des actions d'amélioration. En fonction de la couleur politique, et de l'"air du temps" les ministres choisissent les actions d'amélioration a s...

le 22/05/2013 à 16:07
Signaler
et? ? ? parce que ca vient d'avant et pas de son parti , c'est forcement une mauvaise idee? pfff

à écrit le 22/05/2013 à 15:01
Signaler
On ne peut que constater que l'Etat est un mauvais employeur pour les enseignants, pas de visite médicale annuelle, bulletins de salaire qui arrivent avec 3 mois de retard.... Si les profs sont fortement syndiqués, c'est surtout pour bénéficier d'une...

le 22/05/2013 à 15:24
Signaler
les profs passent leur temps ajouer aux 68-tards attardes qui defendent un peu ttes les crapules qui leurs passent par les mains... ft pas venir se plaindre quand en plus on refuse tte forme d'autorite, voire pire: la presence de la police et la jus...

le 22/05/2013 à 16:55
Signaler
je suis bien d'accord avec vous mauvaise foi -

le 22/05/2013 à 17:02
Signaler
ils ne peuvent comparer les salaires puisqu'ils travaillent moins les syndicats peuvent par exemple de proposer d'assumer les 4,5 j sous condition d'un meilleur salaire pourquoi mettre cette charge sur les communes quand ils sont passés à 4 jours le...

à écrit le 22/05/2013 à 14:57
Signaler
Il est nécessaire de rétablir les fondements de la méritocratie en France: que les professeurs qui excellent en soient récompensés. Toutes les études le prouvent: le communisme version rémunération n'incite qu'à une chose: la réduction de l'effort mo...

le 22/05/2013 à 16:59
Signaler
Non , nous avons assez de profs ce qu'il faut c'est qu'ils soient compétents pour enseigner (certains ne pensent meme qu'a leurs vacances, ce n'est pas une generalité heureusement) -je suis contre une augmentation vu les vacances qu'ils ont -

le 23/05/2013 à 1:25
Signaler
Et vous, ami paresseux avec vos 35h et vos RTT à gogo, vous méritez une augmentation ?

à écrit le 22/05/2013 à 14:50
Signaler
Serpent de mer ... Les moyens sont suffisants mais tres mal utilises . Les Profs les plus experimentes se retrouvent devant les meilleurs eleves quand , dans le meme temps , les debutants sont souvent nommes dans les lycees et colleges les plus diffi...

à écrit le 22/05/2013 à 14:33
Signaler
C'est sur il faut moins d?enseignants publiques et comme dans la fonction publique et territoriale mettre fin "au club Med" L'état doit prendre exemple du Canada et de la Suède qui a privatisé l'enseignement avec contrat de droit privé qui caracole e...

le 23/05/2013 à 1:25
Signaler
Eh eh oh oh, ridicule, voire pus haut.

à écrit le 22/05/2013 à 14:21
Signaler
le vivier de la gauche est bien l EN ... donc patouche ....

le 22/05/2013 à 17:07
Signaler
pour avoir des electeurs tout simplement

à écrit le 22/05/2013 à 14:18
Signaler
IL FAUT PRIVATISER ...supprimer le statut d intouchables .. deja...trop payes pour leurs compétences ainsi que leurs résultats

le 22/05/2013 à 15:53
Signaler
J'aimerais sincèrement savoir quel est votre métier pour vous permettre de dire que l'on est trop payé... Vous pensez qu"on gagne combien les profs ? Et qu'on fait combien d'heures ???

le 22/05/2013 à 16:21
Signaler
Pour le salaire, je dirais dans les 2000e mensuel. Pour les heures, SVP, ne lancez pas de tel sujet... !!

le 22/05/2013 à 17:03
Signaler
ils sont bien trop payes et trop souvent en vacances (ils prennent un jour avt les vac et un jour apres est-ce normal ? NON)

le 22/05/2013 à 17:06
Signaler
7 ans de carrière : 1724 euros par moi pour un bac+5 ! Pour les heures y a sujet à discuter justement. Mais encore une fois un critiqueur qui ne donne ni son métier ni ses heures ni son salaire. C est si facile derrière un mail ! Bravo

le 23/05/2013 à 8:47
Signaler
Fallait pas faire prof si vous êtes si mécontent de votre salaire... !

le 23/05/2013 à 10:13
Signaler
Je suis pas mécontent de mon salaire. Par contre tous les jaloux qui gueulent doivent avoir un vrai problème avec le leur ! y en a ras le bol de tous les français qui ne pensent qu a traiter leur voisin... C certainement ça le fond du problème. Y a...

à écrit le 22/05/2013 à 14:17
Signaler
sans blagues.. On sait tout ca depuis des lustres mais les socialo communistes sont dans une logique clientéliste , histoire de pas déplaire aux syndicats dont FSU qui composent les ministères et viennent grossir les rangs du parti. Ce gouvernement n...

le 22/05/2013 à 21:17
Signaler
Vous croyez vraiment que les non socialo communistes ne sont pas eux aussi clientélistes ?

à écrit le 22/05/2013 à 14:13
Signaler
Très très bien mais le petit François et ses amis ainsi que la droite vont vous enterrer tous ça rapidement. Quand nos taux d intérêt sur la dette seront a 6% on pourra réformer.

à écrit le 22/05/2013 à 14:01
Signaler
Enfin c est dit et par un copin Vont ils en tenir compte? Je ne pense pas ils ne veulent pas reconnaître que les prédécesseurs avaient raison Et puis et surtout c est l électorat du PS

à écrit le 22/05/2013 à 14:01
Signaler
whaouh !!! le scoop...

à écrit le 22/05/2013 à 14:00
Signaler
La cours des comptes à raison de remettre en cause la sempiternelle rengaine des syndicats qui depuis la nuit des temps s'en tiennent à" nous voulons plus d'effectifs et plus de moyens" et qui disent "non" à tout le reste . C'est quand même assez fo...

à écrit le 22/05/2013 à 14:00
Signaler
Que fait donc Peillon? On savait que son prédécesseur Chatel travaillait à cornaquer le mammouth au service des français, mais Peillon, courtise-t-il les syndicats?

à écrit le 22/05/2013 à 13:59
Signaler
De l?état d?oppression de l?administration contre la société française. Dans la presse on parle de l?examen de l?éducation par la cour des comptes. On a vu le résultat de l?étude pisa qui montre notre mauvais classement, 26ème en sciences de l?OCDE e...

le 22/05/2013 à 15:19
Signaler
Il ne faut pas exagérer tout de même. On ne dépense pas plus que n'importe quel pays... mais il est vrai que l'on dépense bien plus que des pays en haut du classement. Donc nous avons une réelle marge de man?uvre pour améliorer l'enseignement en dépe...

le 22/05/2013 à 15:43
Signaler
à la lecture des commentaires je considère que le débat se radicalise , que la plupart des internautes ne connaissent pas le collège de banlieue et les réelles difficultés des enseignants ..d'ailleurs feriez vous ce métier ?

le 22/05/2013 à 16:07
Signaler
Dans le contexte actuel en effet non et oui il y a beaucoup de commentaires binaires et par essence sans nuance... mais sachez que la plupart des enseignants sont pour ces changements... l

le 22/05/2013 à 20:30
Signaler
@mimosa La banlieue j'en connais un rayon et visiblement ce sont des professeurs condamnés plutôt que volontaires qui y enseignent... enfin à temps partiel lorsqu'ils ne sont pas en arrêt maladie (sans jour de carence) ou en congé maternité. Le seul...

le 23/05/2013 à 1:27
Signaler
Je connais Neuilly et Versailles; ça vous va comme banlieue ?

à écrit le 22/05/2013 à 13:58
Signaler
C'est sur il faut moins d?enseignants publiques et comme dans la fonction publique et territoriale mettre fin "au club Med" L'état doit prendre exemple du Canada et de la Suède qui a privatisé l'enseignement avec contrat de droit privé qui caracole ...

le 22/05/2013 à 15:54
Signaler
J'aimerais sincèrement savoir quel est votre métier pour vous permettre de dire que l'on est trop payé... Vous pensez qu"on gagne combien les profs ? Et qu'on fait combien d'heures ???

à écrit le 22/05/2013 à 13:49
Signaler
Depuis 1980, hors inflation, les dépenses d'éducation ont augmenté de 62,2 milliards d'euros. 1980 : 75,2 milliards en euros constants (corrigés de l'inflation). 2011 : 137,4 milliards d'euros. La dépense par élève a augmenté de 82% hors inflation d...

le 22/05/2013 à 14:04
Signaler
Premier poste de dépense de l'état l'éducation nationale ! Deuxième poste de dépense les salaires des fonctionnaires ! LA FRANCE EST EN FAILLITE : PRIVATISON L?ÉDUCATION NATIONALE ET LICENCIEMENT SEC POUR LES SECONDS !!!

le 22/05/2013 à 15:30
Signaler
commencez par vous en prendre aux privilèges démesurés de nos élus... aussi aux hauts fonctionnaires de bercy ou ailleurs Bruxelles que personne ne dénonce....

le 22/05/2013 à 16:13
Signaler
De quoi parlons-nous !? Là aussi nous faisons dans le brouhaha... les élus (dans leur majorité) sont ainsi sous-rémunérés au regard des responsabilités qu'ils portent... regardez les maires ? Tiens intéressante le maire et l'instituteur étaient garan...

à écrit le 22/05/2013 à 13:33
Signaler
la cour des comptes a mille fois raison!trop d'employés dans l'éducation nationale,pas assez de productivité,trop d'absentéisme

le 22/05/2013 à 13:56
Signaler
C'est surtout qu'un enseignant sur deux n'est pas devant les élevés. c'est ça le vrai problème. sur environ 900 000 enseignants de l?Éducation nationale, seulement 450 000 enseignent vraiment. Qu'ils commencent par récupérer les 30 000 profs détache...

le 22/05/2013 à 15:34
Signaler
puisque les enseignants sont "aussi privilégiés" expliquez moi comment l'éducation nationale n'arrive plus à recruter des remplaçants pour des ZEP par exemple ? avez vous déjà essayer ce job pour en parler .... un proche a essayé ce métier et tout ab...

le 22/05/2013 à 16:06
Signaler
Oui Mimosa... avec des salaires plus intéressants il sera toujours possible de mieux recruter de plus... interdisons toute promotion sans qu'il n'y ait eu passage en zone difficile par exemple... il y a plein de solutions

à écrit le 22/05/2013 à 13:30
Signaler
ils sont fous, proposer de réformer l'éducation nationale où il y a un professeur pour quinze élèves et 272 matières enseignées au Collège / Lycée , des responsables qui n'ont aucune responsabilité et des syndicats qui ont noyauté un système q...

à écrit le 22/05/2013 à 13:22
Signaler
120.000 fonctionnaires émargent au ministère de l'E.N., sans enseigner. Belle usine à gaz. Quel autre pays d'Europe peut se payer un tel ratio ?

le 22/05/2013 à 15:38
Signaler
beaucoup d'entre eux voudraient simplement enseigner plutôt que de répéter la morale que les parents n'apprennent plus à leurs enfants - des enseignants ?souvent des éducateurs parfois des flics face à des agités...

le 22/05/2013 à 16:10
Signaler
Réponsé aussi simpliste que le post originel... non vous ne connaissez visiblement pas l'EN et n'avez jamais visité de Rectorat par exemple... Comme partout il y a des nuances et certes des profs qui voudraient plus enseigner mais aussi des myriades ...

à écrit le 22/05/2013 à 13:20
Signaler
Ça ne serait pas le contraire que ce que Hollande veut faire. Bizarre! Ce mec a vraiment tort sur tout. Petit rappel: la cours des comptes est au main de socialiste (mais honnête et responsable)

à écrit le 22/05/2013 à 13:20
Signaler
Pour réaliser des économies dans l'enseignement il faut pouvoir chiffrer le temps de préparation des cours et de corrections des devoirs en imposant une présence dans l'établissement et un système de pointage ce qui permettra de chiffrer des objectif...

le 22/05/2013 à 15:36
Signaler
je ne comprends pas la haine des internautes pour les enseignants ! reportez votre haine sur les hauts fonctionnaires qui eux sont surtout des privilégiés vous parlez sans connaître ....

le 22/05/2013 à 16:12
Signaler
Mimosa... on ne peut dissiper la haine en la détournant vers quelqu'un d'autre... il y a des hauts-fonctionnaires compétents et bosseurs, dévoués... et d'autres avides de pouvoir... Tout les dirigeants ne sont pas des incompétents notoires tout de mê...

le 22/05/2013 à 20:15
Signaler
@mimosa C'est peut être cela que les internautes rejettent, la PRETENTION des fonctionnaires de l'éducation nationale qui malgré leurs qualifications sont incapables de transmette leur savoir à des gosses sans les prendre pour des ânes lorsqu'ils n'...

à écrit le 22/05/2013 à 13:12
Signaler
Sur la photo je ne reconnais pas Sarkozy?!

le 12/07/2013 à 14:17
Signaler
c'est bien Sarkozy puisque ce discours était de lui pendant la campagne2012

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.