Cet impôt sur le revenu qui augmente, augmente....

 |   |  969  mots
François Hollande a déclaré le 16 mai vouloir stabiliser le taux de prélèvement sur les ménages. Depuis, il a décidé d'augmenter l'impôt pour financer la politique familialeCopyright Reuters
François Hollande a déclaré le 16 mai vouloir stabiliser le taux de prélèvement sur les ménages. Depuis, il a décidé d'augmenter l'impôt pour financer la politique familialeCopyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Aucun gouvernement n'a annoncé officiellement une hausse globale de l'impôt sur le revenu depuis 2009. Et pourtant, son poids rapporté à la richesse nationale aura augmenté de 50% à la fin de cette année. Avec les nouvelles mesures qui se profilent (quotient familial, disparition possible de l'abattement sur les pensions...) cela semble loin d'être fini.

Quel ministre de l'Economie, quel premier ministre, a annoncé ces dernières années une hausse de l'impôt sur le revenu ? Tout juste ont-ils mis en avant des mesures d'alourdissement touchant les « riches », des mesures au rendement relativement marginal. Et pourtant, le poids global de l'IR a fortement augmenté depuis 2009, et la tendance ne va pas s'inverser. Entre la baisse du plafond du quotient familial annoncée mardi, la remise en cause des niches -dont l'abattement de 10% du revenu imposable au bénéfice les retraités, que le rapport Moreau préconise de supprimer- , l'impôt sur le revenu rapportera toujours plus à l'Etat. Sans jamais que cet objectif d'augmentation de la pression fiscale, liée à ce prélèvement, soit clairement affiché.
En 2009, l'impôt progressif représentait 44 milliards d'euros, soit 2,3% du PIB. En 2012, c'est le seul impôt dont le rendement (59,5 milliards, ou  2,9% du PIB) a été plus élevé que prévu. En 2013, il rapportera 71,9 milliards, soit 3,4% de la richesse nationale. Une hausse de la pression fiscale de 50% en quatre ans...

Une hausse en 2013 due autant à Sarkozy qu'à Hollande
Une petite partie de cette hausse est certes artificielle, elle tient à des transferts de certains prélèvements sur l'épargne, auparavant, comptés à part. Mais c'est en surtout en raison de décisions prises sous Nicolas Sarkozy, et applicables maintenant (pour 4,2 milliards d'euros) et à l'automne dernier, sous François Hollande (près de 4,5 milliards d'euros) que l'impôt augmente à ce point. Et pas seulement pour les riches. La non indexation du barème en fonction de l'inflation, décidée par l'ancien chef de l'Etat, c'est 1,4 milliard d'euros en plus, selon les calculs officiels de Bercy. La fin de l'exonération fiscale des heures supplémentaires, c'est 500 millions d'euros à payer pour des salariés souvent modestes et moyens. L'abaissement à 2000 euros -dès 2013, avant les 1500 euros de 2014- du plafond du quotient familial, c'est aussi 500 millions. La tranche d'impôt à 45% pour les plus aisés rapportera, elle seulement 320 millions.

Moins de "dépenses fiscales" = plus d'impôt
Et le mouvement, qui concerne donc de nombreux contribuables, ne va pas s'arrêter de sitôt. François  Hollande a déclaré, lors de sa dernière conférence de  presse, le 16 mai, qu'il tenterait de stabiliser le taux de prélèvements obligatoires des ménages en 2014. Mais le gouvernement a d'ores et déjà annoncé sa volonté de poursuivre sa chasse aux niches fiscales. Il  évoque la suppression de dépenses fiscales, insistant sur le mot dépenses, pour donner l'idée d'économies, comme le faisait l'ancien ministre des Finances François Baroin. Mais cela ne trompe pas grand monde: supprimer une "dépense fiscale", c'est supprimer une possibilité de réduire son impôt, c'est donc l'augmenter...

La suite en 2014

La cour des comptes, dans son tout prochain rapport sur la situation finances publiques, devrait lui suggérer des pistes à cet égard.  Surtout, depuis sa conférence de presse, François Hollande a décidé de financer la politique familiale non pas par des économies sur les dépenses, mais par un impôt supplémentaire. Il faut s'attendre à un milliard d'euros lié à la baisse du plafond du quotient familial, qui sera suivie en 2014 par la suppression de la réduction d'impôt pour frais de scolarité (300 millions). La disparition de l'abattement de 10% sur les pensions, préconisée par le rapport Moreau, publié la semaine prochaine, rapporterait pas loin de 3 milliards d'euros (l'abattement total représente un manque à gagner de 3,3 milliards pour l'Etat, mais il concerne aussi les pensions alimentaires).

Bientôt 4% du PIB pour l'impôt progressif
Bref, l'impôt progressif pourrait bientôt représenter 4% du PIB. Contrairement à une idée reçue, c'est peu au regard des autres pays industriels. En Belgique, l'IR représente 12,2% du PIB, selon l'OCDE, en Italie 11,7% du PIB, en Grande Bretagne 10%.... même aux Etats-Unis, il atteint 8,1% du PIB. La moyenne de l'OCDE est de 8,4%.
Mais c'est sans compter avec la CSG, qui est en France le premier impôt sur le revenu, proportionnel, celui-là. Avec cette contribution, la taxation des revenus, en France, représentait déjà 7,3% du PIB en 2010, avant l'alourdissement du prélèvement.

Rentrer dans le rang?
Bercy pourra arguer que, même augmenté, l'impôt sur le revenu en France restera dans la moyenne, voire en dessous. Car la France pouvait se prévaloir d' un taux de taxation sensiblement plus faible, et les autres pays industriels sont engagés dans un processus similaire. Ce qui conduit la France à afficher l'un des taux globaux de prélèvements obligatoires les plus élevés du monde, c'est surtout, on le sait, le poids des cotisations sociales à la charge des employeurs.
Si elles étaient diminuées, à due proportion de la hausse de l'impôt sur le revenu, la France rentrerait petit à petit dans le rang, se rapprochant de la moyenne des pays industriels. La hausse de la TVA, applicable le premier janvier 2014, va dans le même sens, puisque les recettes de TVA sont plus élevées ailleurs. Mais les cotisations patronales ne seront sans doute pas diminuées.
Cela peut se justifier par le maintien d'un système assurantiel (maladie, retraites), qui reste plus largement public que dans les autres pays industriels. L'Allemagne a privatisé une partie de ces retraites : nos voisins sont contraints de cotiser à des systèmes privés -leur cotisation n'est donc pas comprise dans les prélèvements obligatoires- s'ils veulent obtenir une pension d'un niveau correct. Du coup, le poids des retraites dans le PIB est l'un des plus élevés, en France (13% du PIB, contre 10% en Allemagne). Ce qu'il faut bien financer.
Il n'empêche que l'impôt sur le revenu a été lourdement augmenté sans que cela soit vraiment dit, et que cela va continuer.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2015 à 19:07 :
je pensse que le gouvernement meprise le travailleur je suis dans le bâtiment j ai enormement perdu en pouvoir d achats depuis hollande je suis decourager parfois d aller au boulot car l etat le dépouille un peu plus chaque jour pourquoi l etat m enpeche de consommer de profiter du fruit de mon travaille je suis tellement revolter jammais plus je voterais la gauche et la droite il le degoute trop vous Couler la france a petit feux messieurs en ne laissant au contribuables que des miettes sur leurs revenus
a écrit le 11/10/2014 à 15:14 :
jeune cadre célibataire
+1000euros de salaire annuel entre 20012 et 2013 et +1000 euros d'impot.
je suis heureux d'apprendre que je suis "riche"
je ne suis certes pas à plaindre mais mes revenus annuels sont inférieurs aux revenus mensuels de nos cher députés... ce sont eux qui vivent sur une autre planète!
merci l'état communiste !
a écrit le 24/08/2013 à 1:07 :
Bonjour,
Je viens de recevoir mon avis d'imposition sur le revenu de 2013. Je ne suis pas imposable.
a écrit le 25/06/2013 à 15:39 :
Problème: tous les impôts et taxes augmentent alors que leurs taux sont élevés.
a écrit le 17/06/2013 à 7:51 :
Bonjour,
je déclare des revenus moindres que l'année précédente et pourtant je passe de 1570 à1870euros d'impôts?! ma situation personnelle n'a pas changée...Je ne comprends pas cette hausse si importante...
Réponse de le 05/09/2013 à 18:59 :
@carinef c'est du hollandisme , c'est magique mais aussi très destructeur
Réponse de le 05/09/2013 à 19:09 :
vous faite parti de la classe moyenne comme moi mes revenus n'ont pas bouger mais mes impots ont presque doublés , merci francois , il faut bien payer pour ceux qui ne branlent rien et les assistés
Réponse de le 12/09/2013 à 12:19 :
Complètement d'accord,je viens de recevoir ma feuille d?impôt,et là surprise 100 euros d'augmentation par mois, pendant 10 mois de prélèvement, ras le bol de cette gauche caviar,pas mieux que sarko.je suis en couple sans enfants nous gagnons net 3600 euros par mois et nous payons aux impôts 4230 euros d?impôts sur le revenus,soit une augmentation de 1000 euros pour cette année,nous en avons assez de payer pour les assistés et les glandeurs,au prochaines élections nous ne voterons plus pour la gauche ni pour la droite, à bons entendeurs sa suffitttttttttttttttttttttttttttt
a écrit le 16/06/2013 à 9:57 :
je reponds a marre raz le bol qui veux faire payer aux retraites san enfants. A priori cela ne vous a jamais gene que les gens sans enfants aient toujours payes les impots en tout genre pour vos enfants
a écrit le 12/06/2013 à 9:06 :
"Aucun gouvernement n'a annoncé officiellement une hausse globale de l'impôt sur le revenu depuis 2009"

D'pù ma question : Depuis 2009, quel gouvernement n'a pas officiellement annoncé de hausse de l'impôt sur le revenu ?

a écrit le 10/06/2013 à 12:11 :
Le peuple doit être solidaire. La France doit entièrement changer car aujourd'hui elle n'est plus écoutée. Le gouvernement prend des décisions sans consulter la patrie. Ce ,n'est plus une question de parti politique. Car gauche comme droite, extrême, centriste ou écolo, le résultat sera le même. Merde merde et merde. L'on doit tous s'allier pour renverser un gouvernement qui ne fonctionne plus avec notre temps. Ils ne nous dirigent pas, car c'est l'argent qui a cette fonction. Les flux financiers font notre malheur généralement. Et cela personne n'est près à l'entendre car l'on se renvoie la balle les uns les autres. Alors que c'est la fraternité qui nous sauvera. Nous ne devons pas nous appuyer sur les exemples de nos pays voisins car eux aussi se font diriger par l'argent. La politique n'a plus de sens car c'est le monde qui nous dirige. Comprenons cela, et agissons ensuite. Mais ENSEMBLE. Sans essayer de se rejetter la faute.
a écrit le 09/06/2013 à 7:48 :
C?est le fond de commerce du capitalisme libéral à travers les fonds souverains.
Les rentiers des fonds souverains empocheront cette année en France 50 milliards d'intérêts. La règle d'Or n'a qu'un seul but, sécuriser les intérêts du capitalisme libéral.
Une seule réponse pour ceux qui sont contre ce système, ne plus vivre à crédit au-dessus de ses moyens.
Si plus personne, les états en premier, ne vivent plus à crédit le capitalisme s'effondrera de lui-même.
Ceux de gauche qui s?indigne contre la sphère financière et s?endettent malgré tout, mangent leurs chapeaux !
a écrit le 07/06/2013 à 11:33 :
c est sa de tous donner aux personne qui boss pas nous on se tue a la tache pour eux et franchement sa me donne la nosé hollande demissionne va tu sert a rien
Réponse de le 31/08/2013 à 13:00 :
J'ai travaillé durant 44 ans je suis maintenant à la retraite, l'année dernière je n'ai payé que 107 euros d'impôts sur le revenu cette année je dois payer 441 euros pour les mêmes montants déclarés. C'est inadmissible que ce soit ceux qui travaillent ou ceux qui ont travaillé toute leur vie qui soient taxés de cette manière et qui doivent payer pour tous les assistés les fainéants notoires beaucoup se plaisent trop dans cette situation, certains cherchent vraiment du travail et ne trouvent pas là je suis d'accord pour la solidarité mais pas pour les autres.
Réponse de le 27/10/2013 à 13:40 :
nous avons mon mari et moi travaillés 42 ans mon mari a fait 28 amis de service militaire dont 24 mois en algérie, nos 2 filles ont suivis une bonne scolarité et sont fonctionnaire, le bien que l on a est le fruit de notre travail aussi nous n avons aucun repect pour nous,mon grand pere mort à la guerre de 14 mon père et mon beaupère prisonniers en allemagne ces souffrances n ont absolument à rien, alors que nos parents disaient que c était pour nous
a écrit le 07/06/2013 à 10:01 :



Je suis retraitée, je paie des impots, j'ai cotisé 45 ans et élevé 2 enfants. Mes 2 enfants travaillent , cotisent pour les caisses de retraite et paient des impots. Il faut taxer les retraités qui n'ont pas eu d'enfants. La solidarité ça vaut pour des situations égales, marre de se faire taxer parce qu'on a bosser et qu'on est réglo.
Réponse de le 07/06/2013 à 13:41 :
C'est quoi être reglo pour vous d'avoir eu 2 enfants donc vous voulez taxer plus les retraites qui n'ont pas eu d'enfant!!! je trouve votre propos absolument choquant!!
Je ne suis pas encore retraitée, cela faits 32 ans que je cotise et pourtant je ne suis pas sure a l'allure ou vont les choses de toucher une retraite; Secondo je n'ai jamais eu de quotient familial ni d'allocations d'aucune sorte pour la bonne raison que je n'ai pas pu avoir d'enfant. Donc j'ai payé plein pot mes impôts au service de la nation depuis que je travaille je ne vois pas pourquoi ceux qui n'ont pas d'enfant sont discriminés par rapport aux autres!!!!
Réponse de le 07/06/2013 à 14:07 :
Quel beau raisonnement ! Ça montre bien la mentalité de notre société. Chacun voit ce qui l'arrange pour sa petite personne ! Parce que vos enfant cotisent, vous ne devriez plus payez d?impôts ? Les retraités qui n'ont pas eu d'enfant pourraient dire l'inverse... Ils ont cotisés mais ont moins profité du système social (scolarisation, santés, plus tard indemnités chômage des enfants...). Bref, il s'agit là d'un raisonnement par l'absurde.
Réponse de le 07/06/2013 à 19:45 :
Alors les travailleurs devraient arrêter de vous payer votre retraite ? Vous voulez ça ou bien vous arretez de vous plaindre.
Réponse de le 12/06/2013 à 7:05 :
@marre raz le bol ... propos choquants. Vous semblez être contre l'égalité entre citoyens. Vous etes fonctionnaire?
Réponse de le 29/08/2013 à 13:08 :
@marre raz le bol.
Je vous pose une question. Supposons qu'un de vos enfants où plusieurs choisisse de ne pas faire d'enfant, trouverez-vous normal qu'on leur dise : "ah ben désolé, on vous décote votre retraite parce que vous n'avez pas contribué à la démographie" ? Tant qu'à faire on n'a qu'à inséminer de force les femmes célibataires qui ne veulent pas faire d'enfants.
Mais rassurez-vous, vos enfants tout comme moi n'aurons pas de retraite du tout de toutes façons.
en tant que célibataire sans enfants avec ma seule force de travail (aucun patrimoine à hériter en vue) et compte tenu de la bulle immobilière historique, ma vie est toute tracée : esclave d'un employeur pour payer des impots astronomiques m'otant tout espoir ou perceptive d'acheter un jour mon propre toit pour mes vieux jours quand il n'y plus qu'1,63 actifs pour un retraité soit pas de retraite du tout.
La "future vieille pauvre" que je suis aura pourtant sur ses 42 ans de travail payé en impots (pour les enfants des autres) et en loyers aux rentiers plus d'un demi million d'euros. Apparemment cela n'est pas encore suffisant pour certain(e).
Un des enfants dont j'aurais payé l'éducation avec mes impots ou un des enfants des propriétaires à qui j'ai construit le patrimoine avec mes loyers m'offrira t'il le gite et le couvert ?
S'il y a des grands perdants dans la scène qui se joue au 21ème siècle, ce n'est surement pas vous qui perçevez une retraite, ce sont TOUTES LES GENERATIONS qui vous suivent. Le début de l'émergence de l'iceberg aura lieu quand ma génération celle née dans les années 70 arrivera à la retraite et qu'il n'y aura personne pour la payer si rien ne change. Ce qui me surprend moi, c'est que l'on joue les étonnés car cette situation était totalement prévisible et anticipable

On peut tourner les choses comme on veut, rien du système actuel ne résoudra les problèmes que nous rencontrons et le pire est à avenir.
La croissance ne reviendra pas et ce n'est d'ailleurs pas souhaitable. Le travail salarié continuera de se faire de plus en plus rare : il n'y a pas matière à s'étonner puisque nous travaillons à l'automatisation depuis plusieurs siècles. Au fait pourquoi nous construisons-nous des outils depuis l'âge de pierre ? Pour nous libérer du .... travail et que constatons-nous en ce début de 21ème siècle ? Que nous souhaitons rester enchainé au travail salarié ?
Si vous réfléchissez bien, y'a comme une ENORME ABSURDITE.


Comparer des situations individuelles devenues complexes (en raison de l'émancipation de la femme de son rôle purement reproductif), c'est rester enfermé dans le cercle vicieux où chacun aura toujours une bonne raison de se sentir floué par rapport à son voisin.

La seule solution est de radicalement changer de paradigme en imaginant par exemple que le sens de la vie n'est pas nécessairement le travail salarié. Un revenu de base inconditionnel avec suppression de l'héritage du patrimoine par le sang au profit d'une redistribution à part égale vers les jeunes générations est à mon sens les seuls décisions rationnelles pour mettre en oeuvre ce qui n'est aujourd'hui qu'une idée sans réalité : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.
Etant donné ma situation je suis particulièrement bien placée pour savoir qu'il n'y a ni égalité et encore moins de liberté dans le système actuel.
a écrit le 06/06/2013 à 20:29 :
'Quand t'as rien, tu ne manque de rien" - Gandhi
a écrit le 06/06/2013 à 18:04 :
Alors pour moi la note est salée. Mais pour cela un peu de concret. Je gagne 1670 ?/mois et l'an dernier, j'ai payé 1 900? d'impot sur le revenu. Cette année, mes revenus n'ayant pas changé, je vais devoir payé 3500 ?. Je suis écoeuré ... Mon pays me fais profondément du mal, alors "le changement" de crèmerie, ben ... je l'envisage
Réponse de le 07/06/2013 à 7:29 :
En effet, je vous conseille de vous installer dans un pays où on responsabilise les malades et où vous verserez des primes importantes d'assurances privées à des compagnies qui feront des bénéfices.
Réponse de le 07/06/2013 à 12:34 :
Bonjour,

Votre situation est impossible, à moins de gagner ça en 20 mois.

1670 net par mois, c'est 300? d'impôts sur le revenu.... et c'est pareil cette année... 1900 euros d'impôts c'est 2000? net par mois et 3500? d'impôts sur le revenu c'est 2700? net par mois...

Va falloir se renseigner.

Bonne journée,

Réponse de le 08/06/2013 à 19:13 :
Ceux qui ont quitté la sécu ne s'en plaignent pas forcément !
Arrêtez de faire croire que hors du système français la vie est impossible.
Les citoyens des autres pays ne sont pas forcément des débiles profond et ils ont les mêmes préoccupations que vous.
C'est une illusion bien franchouillarde. Posez vous simplement une question.
POURQUOI certains ont tant intérêt à ce que la sécu soit obligatoire?
Pour votre bien c'est évident! Naïfs ou aveugles ?


Réponse de le 29/08/2013 à 14:00 :
Il y a 2 possibilités et seulement 2 :
1- vous mentez sur vos revenus
2- la situation qu vous décrivez est tout à fait possible si les 1670? dont vous parlez sont votre Allocation de Retour à l'Emploi en 2013 parce que vous avez été licencié en 2012 avec une indemnité compensatrice de congés payés d'environ 6500? qui a fait explosé votre revenu imposable en 2012

a écrit le 06/06/2013 à 17:34 :
L'impôt devient insoutenable pour les classes moyennes. Ce sont toujours les mêmes qui paient : ceux qui travaillent et ceux qui on travaillé. Moralité : le découragement total ! puisque bosser ou avoir bosser devient une véritable punition.
Réponse de le 29/08/2013 à 13:14 :
@Marie : les chomeurs dont vous parlez font-ils partie de nouveaux rentiers assis sur le capital immoblilier de leur parent papy-boomers ...

@jesus : les chomeurs dont vous parlez sont sans doute des gens comme moi avec leur seule force de travail pour payer des loyers aux premiers.
a écrit le 06/06/2013 à 17:28 :
Toujours plus d'impôts ! Les hommes politiques voudraient la révolution qu'ils s'y prendraient pas autrement !
Tous les soirs je fais ma prière : "Seigneur, faîtes que le quinquennat s'achève dans la nuit !"
Réponse de le 07/06/2013 à 13:42 :
Oui, mais Charles De GAULLE, visionnaire, a déclaré, en son temps; " les Français sont des veaux..!"
Ils attendent que le ciel leur tombe sur la tête et après ils vont pleurer.... DESESPÉRANT.
a écrit le 06/06/2013 à 17:13 :
Normal de se faire plumer!, l'emblème de la France n'est-il pas le coq?.
Réponse de le 29/08/2013 à 14:06 :
Vous avez raison, seul l'humour et donc la distance peuvent nous préserver de la folie présente et à venir
a écrit le 06/06/2013 à 15:56 :
il va nous mettre sur la paille cela s est sur maintenant aussi je prie le bon DIEU tout les soirs pour pour qu il nous l enleve cet homme que l on voit sur la photo aussi je dis que si c'était SARKOZY qui était a sa place cela serait certainement mieux car on ne peu pas dire qun il a fait grand chose je parle de HOLLANDE mais si l autre revient il aura plus de gens qui auront confiance car maintenant il a été echaudé une fois et l on pourra alors le prendre car c'est un homme tès correct et que meme mme CHIRAC lui trouve toutes les qualités;
Réponse de le 27/07/2016 à 12:24 :
ce que l'article ne dit pas, c'est que justement, Cyril dion, le réalisateur, exprime bien dans son livre qu'il ne retient pas tous les inconvénients. Et que si nous nous bornons aux points négatifs, nous n'arriveront à rien
a écrit le 06/06/2013 à 15:40 :
Notre pays est endetté les impôts ne font que augmenter nous régressons chaque jour le pouvoir d'achat diminue par contre ce qui est logique le chômage augmente mais nous nous payons un gouvernement avec 28 ministres et un régiment de conseillers une assemblée pléthorique un sénat pour le fun
Que faut il faire pour réveiller les Français ?
a écrit le 06/06/2013 à 14:20 :
L?impéritie et l?aboulie du présiment choque la société et l?entendement qui entre en révolte. On suicide la France, l?Europe et notre industrie. Tuer le travail, c?est pas une bonne idée ! Ce qu?on fait c?est de la démolition ! Ne pas produire de croissance et de richesses, il ne reste que le partage de la misère ! C?est que le début de l?enfer ! On a décrété l?archaïsme et la bêtise institutionnalisée ! La non réforme de l?Etat choque la société. L?excès d?impôts sur les classes moyennes qu?on fait disparaitre est contraire au progrès ! C?est l?économie de la dette qui tourne depuis de nombreuses années au lieu de donner du travail à nos diplômés. On se demande bien pourquoi. C?est tout un système qui est fondé sur un Etat non pas régulateur mais étouffeur de l?activité.
a écrit le 06/06/2013 à 13:26 :
Bien sûr il faut bien financer les indemnités et retraites de nos élus préférés. Il est vrai que la pénibilité de leurs travaux (dormir dans un fauteuil à paris plutôt que dans son lit en province) justifie pleinement leurs surrénunérations.Sans compter les cadeaux du pouvoir aux amis fidèles ; cf le retraite de préfet au président de la chambre, ce grand démocrate qui ne supporte pas le public dans son hémicycle.
a écrit le 06/06/2013 à 13:18 :
L'auteur a omis, je suppose involontairement la non indexation du barème de l'impôt en fonction de l'inflation conservé par ce gouvernement, c'est aussi au moins 1.4 Mds. Dire que les hausses d'impôts sous l'ancien et le nouveau gouvernement révèle une analyse partisane. Un bon indicateur, le taux de prélèvement obligatoire s?est élevé à 45 % de PIB en 2012 (contre 43,7 % en 2011) selon les comptes publics détaillés publiés par l?Insee le 15/5/2013. Le record de 1999, un taux de «?PO?» à 44,9 % est donc battu. Il sera de toute façon largement dépassé en 2013 et 2014, puisque le gouvernement table sur un pic à 46,5 % de PIB l?année prochaine (après 46,3 % en 2013), en raison des hausses d?impôts votées à l?automne dernier. A titre perso, ma fille, bien qu'ayant gagné en 2012, un peu moins qu'en 2011, va voir son «?IR?» augmenter de 500 euros. Il faut se souvenir de cette phrase de Mme Tatcher, "le socialisme s'arrête avec l'argent des autres".
a écrit le 06/06/2013 à 12:58 :
Maintenant faut se poser la question est ce que je vais au travail ou je vis tranquillement sur le dos des autres ?
Malheureusement, la limite de salaire ou cela vaut le coup augemente de plus en plus.
C'est vraiment triste d'en arriver la ou les plus fénants sont entretenu par des travailleurs. Car il faut arrêter de dire qu'il n'y a pas de boulot. Il y en a plein. Bien sur il est au SMIC.
Réponse de le 07/06/2013 à 7:43 :
Cela ne vous effleure pas l'esprit que les smicards travaillent pour dégager des bénéfices afin d'enrichir les gros détenteurs d'actions qui ne travaillent pas et vivent confortablement. Ou les malins qui jouent de la finance pour faire la culbute en spéculant sans produire.
a écrit le 06/06/2013 à 12:44 :
pourquoi le lui reprocher il fait ce que tout bon socialiste ..fait depuis 20 ans il Taxe ! Et l' UMP suit derriere pas tres loin !
Réponse de le 09/06/2013 à 13:08 :
La dernière affiche de L'UMP... "Hollande échec, venez à l'UMP". Il ne faut pas manquer d'air lorsque l'on sait que la soi disante droite a mené une politique socialiste depuis plus de 30 ans..! l UMP préfère les socialistes..!
Si elle était moins bête elle s'associerait avec le F.N. pour gagner. Elle sera responsable, une fois de plus, de la réélection de la gauche en 2017. Plus crétin c'est impossible....!
a écrit le 06/06/2013 à 12:43 :
Nos dirigeants sont de mauvais paysans. ils vont traire la vache et faire pondre la poule jusqu'a epuisement. Apres ils vont faire un boeuf bourguignon et un poulet roti avec le boeuf et la poule morts d'epuisement. Tant pis pour demain. Le ventre plein d'abord.
a écrit le 06/06/2013 à 12:35 :
Ne soyons pas moroses : enfin un domaine où la France rejoint un peloton de tête, c'est devenu tellement rare.
Hausse des prélèvements, pressurisation des classes moyennes (au passage bataillon électoral du PS ) et hausse du chômage, de quoi regarder l'avenir avec sérénité et confiance ! Mais que l'UMP ne fanfaronne pas trop en espérant tirer profit du décrochage du pays. La gestion de la Droite a été calamiteuse ...
Et ce n'est pas fini, réforme des retraites, hausse de la TVA en début d'année prochaine.
les bonnes nouvelles c'est pas pour maintenant...
a écrit le 06/06/2013 à 11:33 :
Je savais bien que je pouvais compter sur Hollande pour couler la France plus rapidement que Sarkozy. Mais je ne pensais pas qu'il serait aussi rapide.
a écrit le 06/06/2013 à 11:29 :
Depuis avant hier, je paierai désormais 2000 euros de plus d'impôts
Je recevrai moins de réductions pour la nounou qui garde mes enfants
Je ne recevrai plus d'allocations familiales

OK, c'est normal, l'état est en faillite. C'est la faute de tous les présidents qui se sont succédés après Giscard et pour qui nous avons voté en majorité, à commencer par Mitterand qui a commencé à creuser le trou dans lequel nous sommes avec ses politiques de nationalisation. C'est ma faute aussi d'avoir cru que Chirac était un homme de droite et que Juppé ne céderait pas aux manifestants

Donc je suis d'accord pour payer. Mais ce que je réclame désormais c'est de l'égalité. Tout ceux qui ont voté pour ces politiques doivent aussi payer. Tout ceux qui sont déscendu dans les rues pour défendre leurs privilège exhorbitants (SCNCF, Pharmaciens, Taxis,...) doivent payer, allonger leur retraite... Comme tout le monde

Sinon je ne serai plus d'accord pour payer et je quitterai ce pays que je qualifierai de mafieux.

a écrit le 06/06/2013 à 11:09 :
La France bien aimée est fini.
a écrit le 06/06/2013 à 10:38 :
Hollande tient sa promesse en faisant de la France un pays de fonctionnaires surpayés aux privilèges et pour la majorité des salariés privés : travaillé plus pour gagner moins laminés par les charges et les impôts voir chômage et larmes comme pour les entreprises du secteur marchand...
a écrit le 06/06/2013 à 10:27 :
Oui, pour moi l'impôt augmente cette année de 20%. Je récupère cet argent en faisant mes courses à l'étranger, grâce à Internet : Super télé-objectif NIKON acheté en Grande Bretagne, 1000 euros d'économie, meubles de salle de bain et porte de douche achetés en Pologne, 500 euros d'économie, et ainsi de suite ... Tant pis pour toute la TVA que je ne paie pas en France. J'avais l'habitude de faire tourner le commerce local. Je n'y reviendrai que lorsque l'état aura donné des signes clairs de bonne gestion. Fini les débats d'idée, maintenant je fais mes comptes et globalement ja vais même réussir à augmenter mon pouvoir d'achat. Je crois que c'est à nous de trouver les moyens de réagir, au delà du vote il ne s'agit plus de se laisser tondre sans rien faire. Par ailleurs je suis tellement heurté par cet égalitarisme où tout le monde devrait avoir les mêmes revenus, qu'ils aient fait 10 ans d'étude ou pas, qu'ils travaillent 60h par semaine ou pas, qu'ils aient choisi d'économiser et d'investir ou de dépenser, .....
a écrit le 06/06/2013 à 10:16 :
Je couine à longueur de temps sur les étrangers qui envahiraient le pays mais au fond je suis bien content qu'ils soient là : ils créent une tension sur le prix des logements et sur les loyers et moi j'encaisse les APL au final après avoir annulé mon impôt sur le revenu depuis des années grâce aux dispositifs Robien, Borloo, Scellier etc.
a écrit le 06/06/2013 à 10:12 :
Revenu 2012 en baisse mais hausse de l'impôt de 178?...chercher l'erreur. Après ça ils n'augmentent pas, la belle blague. Depuis 2 ans la liste est longue.... Sarkozy avait inauguré la série et Hollande la continue en pire. Au milieu de tout ça on apprend que 70% des revenus du président de l'assemblée nationale ne sont pas imposables !
a écrit le 06/06/2013 à 9:50 :
IL faut virer FH le plus vite possible ... sinon ce qui nous attend c'est la ruine totale, le chômage de 50% de la population active, la diminution des retraites par 2, le nombre de voilés qui augmentent, les mariés pour tous de tous pays, j'en passe ... mais c'est l'apocalypse .....!!!
Réponse de le 06/06/2013 à 10:09 :
J'attends avec impatience : quel spectacle délicieux que celui des rentiers aigris faisant la révolution de (pantalon de) velours ...
a écrit le 06/06/2013 à 9:47 :
Pensez vous que baisser les impots des entreprises entrainera un regain d'activité donc création d'emploi, j'en doute car il faut alléger aussi les impots des francais, les augmentations diverses.
La derniere : Augmentation du prix de l'elctricité pour assuer la rentatbilté de EDF, ne faudrait il pas se pencher sur le mode de fonctionnement de ces nantis qui ont certainement un niveau d'efficicacité et de rendement trés faible ( j'exclus les coups de bourre lors de certaines catastrophes météos ! )

Et il doit bien y avoir d'autres secteurs du publiques dans ce cas
Réponse de le 06/06/2013 à 10:35 :
ET ,dans les coups de bourre c'est surtout les sous-traitants qui bossent ! plus ceux que l'on appelle au secours ! Les professionnels-maison font la jonction téléphonique et médiatique (toutes choses très-très supérieurement importantes !!!
a écrit le 06/06/2013 à 9:46 :
"L'Allemagne a privatisé une partie des ces retraites", c'est faire confiance au privé pour gérer des fonds qui doivent assurer la vie de personnes qui ne sont plus en capacité de travailler, donc d'assumer simplement leur survie. Tant que la croissance est au rendez-vous et que ces sociétés privées font des bénéfices, pas de problèmes, mais qu'en sera-t-il si elles périclitent et font faillites? La solidarité nationale sera sollicitée...quel intérêt à prendre ce risque? Aucun, sauf peut-être à donner à la finance la possibilité de faire du "gras" sur le dos de ses assurés. L'assurance qui est une mutualisation des risques ne devrait jamais être confiée à un secteur privé soumis à un actionnariat privé individualiste, à l'opposé d'un objectif collectif.
Réponse de le 06/06/2013 à 10:15 :
On l'a déjà entre aperçu en 2008/2009 (et on en reparlera certainement si DJ/NASDAQ sont effectivement surévalués) avec les fonds de pensions américains et anglais qui ont dus constater d'énormes pertes suite à des investissements quelque peu mal sentis...
Réponse de le 06/06/2013 à 10:15 :
le seul problème, c'est que si l'assurance ne travaille pas bien vous pouvez aller à la concurrence, si le public ne marche pas bien, vous n'avez aucun solution.
D'autant que, pour votre information, l'Etat utilise l'argent des cotisations retraites pour son budget personnel, et vous le rend sous forme d'impôts prélevé sur vous. Cela s'appelle de l'escroquerie, mais c'est ainsi.
a écrit le 06/06/2013 à 9:36 :
En France l' état ne récolte plus des impôts, l' état est le plus grand racketteur du pays et le plus grand proxénète aussi : les contribuables ont pourtant la possibilité de s' unir et de faire la grève de l' impôt !!! Qu' est-ce qu' ils attendent ?
a écrit le 06/06/2013 à 9:16 :
Il me semble que le sondage sur la suppression des 10 % pour les retraités, c'était juste
un sondage sans conséquence ? C'est l'habitude des dirigeants pour voir la réaction des
chalands
il serait souhaitable de pouvoir déduire sa mutuelle santé, car c'est plus de 240 euros de taxes que je paie, la suppression des 10 % me fera payer moins de 200 euros en plus. Je constate que les apprentis qui nous gouvernent veulent couler le pays ? Veulent -ils encore des retraités en France ? Car ceux qui partent au Maroc Ont bien plus d'abattement qu'en France (je n'ai pas le temps de voir le n° du magazine qui traite de ce probléme ?) Quand aurons nous le montant du fric qui part vers les pays dont sont originaires les bénéficiaires ? L'Allemagne , la Suisse etc ont réalisé cette expêrtise
a écrit le 06/06/2013 à 9:04 :
Nous sommes toujours bien loin de la réduction des dépenses nécessaires! On attend toujours la réduction du nombre de fonctionnaires et l'alignement des régimes de retraites des fonctions publiques et des régimes soéciaux sur le régimes général. On s'est si peu attaquer aux 200 milliards qui nous séparent de l'Allemagne! Notre écart de prélévement obligatoire ne cesse d'augmenter pour bientôt atteindre 10 points de PNB. Etonnez-vous de la stagnation!
a écrit le 06/06/2013 à 9:03 :
et toujours 38 ministeres 577 deputés sénateurs 36000communes etc etc mais tous ces rapports n'en parlent pas ils sont faits par des fonctionnaires alors pas touche aux priviléges
Réponse de le 06/06/2013 à 10:21 :
Il y a 600 000 élus en France.
7 couches locales
Accessoirement 668 commissions
http://www.lemonde.fr/politique/visuel/2013/06/05/explorez-les-668-commissions-ministerielles-et-leurs-budgets_3422776_823448.html
Je passe tous les éléments européens...

On comprend que tous en ont rien a faire de nous tous.
Juste la place.... 1 monarchie quoi!
a écrit le 06/06/2013 à 8:34 :
le FN vas faire péter les sondages
Réponse de le 06/06/2013 à 9:10 :
Tout à fait d'accord ....
a écrit le 06/06/2013 à 8:19 :
FH aurait bien tort de se gêner puisque les français l'ont cru ,au moins une partie d'entre eux ! Il avait promis qu'il n'y aurait plus de hausses d'impot en 2013 Il avait promis aussi , pendant la campagne électorale , de ne s'attaquer qu'aux riches objet de sa haine , avec la finance ! Nous y voilà !
Réponse de le 06/06/2013 à 9:56 :
Les riches vont très bien sous le règne de Pépère. Sous son maître Mitterrand les riches ne se sont jamais aussi bien portés et d'ailleurs on vient d'apprendre de la bouche de Henri Guaino que les riches "négociaient" leurs impôts. Personnellement, faisant partie de la classe dite moyenne écrasée d'impôts et de charges (20% de mon revenu en IR, 33% de mes bénéfices sociétés en IS, sans compter la CSG, mes 20% de cotisation pour payer les pensions des boomers etc.) je n'ai aucune solidarité avec les ultra riches qui planquent 600 milliards d'euros dans les paradis fiscaux ou échappent à l'impôt grâce à leurs liens consanguins avec l'oligarchie étatique
Réponse de le 06/06/2013 à 10:22 :
Si le 20% que vous évoquez correspond à votre taux moyen d'imposition alors je ne crois pas que vous puissiez affirmer votre appartenance à la classe moyenne... Vous êtes plutôt dans 5% des français les plus "riches"!
a écrit le 06/06/2013 à 8:15 :
L impôt tué l impôt rendez vous fin 2014, monsieur le president
a écrit le 06/06/2013 à 8:02 :
Tant qu'il n'y aura pas une réelle explosion sociale en Europe les politiques continueront dans la même direction...
a écrit le 06/06/2013 à 7:25 :
Je ne comprends pas bien la tactique des sarkolatres : ils devraient attendre un peu avant de présenter leur "héros" comme un recours à Hollande. On a pas tous la mémoire courte : le sarkozisme c'est un socialisme honteux avec un soupçon de beaufitude pour faire plaisir aux mimiles xénophobes ...
Réponse de le 06/06/2013 à 8:01 :
Le hollandisme c'est un capitalisme honteux avec un wagon de populitude pour faire plaisir aux mimiles travaillophobes.
Réponse de le 06/06/2013 à 9:40 :
Et bien, quelle répartie!!!
Réponse de le 06/06/2013 à 9:51 :
Bof, c'est pas terrible...
Réponse de le 06/06/2013 à 10:04 :
C'est ironique biensur!!!
a écrit le 06/06/2013 à 7:17 :
Les rétro commissions que touchent certains élus sont-elles imposables ? Non bien entendu ...
a écrit le 06/06/2013 à 7:08 :
Tous ces impôts ne font que ralentir la croissance du paye plus d'impôt est égale à pas de bouleau ,pas de consommation , tous le monde y perd même le gouvernement . On se dément si ce n'est pas voulus pour emmener la France et les français au niveaux des payes sous développer ?
Réponse de le 06/06/2013 à 8:27 :
Détrompez vous les bouleaux vont très bien : pluie et soleil, ils adorent ! Par contre l'éducation va visiblement très mal....
a écrit le 06/06/2013 à 7:06 :
Notre grand timonier ne sait faire que mépriser les Français et augmenter les impôts, il est bien incapable d'améliorer la gestion de l'état.
Réponse de le 06/06/2013 à 8:24 :
Vous avez raison je crois avoir compris il es totalement incapable, c'est donc un incompétent qui dirige le pays
Réponse de le 06/06/2013 à 10:12 :
Vous n'avez pas remarqué le nombre d'incapables depuis 40 ans ? J'espère que vous n'allez pas nous sortir que le nain était compétent avec par exemple ses 600 milliards de dettes en plus pour sauver la finance casino ?
a écrit le 06/06/2013 à 2:57 :
si vous ne voulez pas payer d'impot fait du black
vous aurez toujours le mini vieillesse
Réponse de le 06/06/2013 à 8:36 :
qui est souvent plus élevé qu'une petite retraite. Dans ce cas il faut s'organiser dix ans avant la demande.
a écrit le 06/06/2013 à 1:26 :
J ai toujours voté a gauche et la prochaine fois aussi si Hollande met les députés et autres fonctionnaires au même traitement que le salarié du privé , si non ci c est 100% a l extreme droite et cela sans le moindre remord.
Réponse de le 06/06/2013 à 6:55 :
Ce n'est pas les maîtres chanteurs qui décident mais les urnes...
Réponse de le 06/06/2013 à 7:45 :
ni l'un ni l'autre(le contrepoison ne vaut pas mieux que le poison)
Réponse de le 06/06/2013 à 8:28 :
Chiche n'est pas un maître chanteur je crois avoir compris c'est bien son bulletin de vote qu'il va mettre dans l'urne. Votre commentaire est incompréhensible il n'a pas parlé d'insurrection mais d'un avis personnel. Encore un donneur de leçon, peut être Bobo.
a écrit le 06/06/2013 à 1:11 :
L'impôt sur le revenu augmente... d'où l'intérêt des indemnités non-imposables. Les petits malins ont tout compris. Pourvu que ça dure !
a écrit le 06/06/2013 à 0:18 :
Et pourquoi nos représentants européens ne paieraient pas leurs impôts en France au barème du Français lambda ?
Cela les sensibiliserait peut-être aussi à cette flambée du poids des impôts et de la gabegie de l'Etat
a écrit le 06/06/2013 à 0:16 :
J'aimerais bien savoir si la déclaration ISF de Hollande tient compte du patrimoine de sa compagne notoire
et si ses évaluations sont réalistes.
Les impôts c'est pour les autres.
rabotons et censurons
Réponse de le 06/06/2013 à 2:51 :
il ne paie pas isf il n'est pasmarie ni paxer
l'impotces pour vous papour les autres
a écrit le 05/06/2013 à 23:11 :
Des mensonges ou des conneries à chaque fois qu'il ouvre la bouche !
Réponse de le 06/06/2013 à 8:29 :
Un seul mot Bravo
Réponse de le 06/06/2013 à 10:01 :
Comme son prédécesseur : cette génération de boomers jouisseurs n'a que le mensonge à la bouche
a écrit le 05/06/2013 à 22:44 :
Diminuer les réductions d'impôts ce n'est pas faire des économies, c'est augmenter les impôts. Quand les premières mesures de réduction des dépenses vont-elles être annoncées?
a écrit le 05/06/2013 à 22:28 :
si les 10% d'abattement sur les retraites sont supprime beaucoup vont se retrouver avec 50 ou 100% d'impots direct supplementaire et sa le gouvernement a deja fait ces calculs ,c'est le jakpot pour les caisses de l'etat et rapidement !!!
Réponse de le 06/06/2013 à 0:05 :
Pour voir l'IR monter de 50% ou 100% en perdant l'abattement de 10%, il faut être proche du zéro d'IR. Après, si vous voulez du sensationnel, allez y gaiement : Parlez d'une augmentation infinie pour ceux qui partent de 0 euro et se retrouveront à payer ne serait-ce que 1 euro...
a écrit le 05/06/2013 à 22:17 :
La justice selon les socialistes, c'est augmenter les impots de ceux qui travaillent et ne touchent aucune prestations sociales pour privilégier ceux qui ne branlent rien, c'est baisser les retraites de ceux qui ont cotisé toute leur vie pour indemniser des "voilés" qui n'ont cotisé à rien; c'est de noir dire que la démographie française se porte bien en Europe alors que celle ci est porté par les musulmans qui ont de 3 à 4 enfants. C'est bizarre car lorsque je discute avec mes amis, nous avons tous le même diagnostic mais lorsque j'écoute la radio, j'entend des journalistes qui sont dans le monde des bisounours. Allez chiche, vous envoyé une équipe de journaliste à la CAF de Seine St Denis et sur 100 personnes, on compte le nombre de voilés et les autres !!!

Leur rêve, c'est de faire voter les voilés pour pouvoir rester au pouvoir.
Réponse de le 05/06/2013 à 22:32 :
les journalistes ont recupere leur 7650 euros de deduction de frais professionnel par hollande que sarkozy avait reduit vous comprendrait pourquoi ils ne vont pas critiquer le gouvernement actuel!!
Réponse de le 05/06/2013 à 22:39 :
+1000, le clientelisme du PS dans toute sa splendeur. Suffit d'aller a la CAF en debut de mois et l'apres midi au bureau de Poste pour les voir tous faire des virements a Western Union pour envoyer de l'argent du contribuable francais vers "leurs pays"
Réponse de le 05/06/2013 à 23:43 :
"C'est bizarre car lorsque je discute avec mes amis, nous avons tous le même diagnostic mais lorsque j'écoute la radio, j'entend des journalistes qui sont dans le monde des bisounours. "

Choisis des amis avec un QI à au moins trois chiffres et ça ira mieux.
Réponse de le 06/06/2013 à 0:10 :
"Suffit d'aller a la CAF en debut de mois et l'apres midi au bureau de Poste pour les voir tous faire des virements a Western Union pour envoyer de l'argent du contribuable francais vers "leurs pays"" : Quand vous aurez compris que la droite à besoin de ça pour faire oublier son noyau dur (ceux qui se mettent les APL des pauvres dans la poche), vous comprendrez son inaction sur le sujet ces dix dernières années...
a écrit le 05/06/2013 à 21:58 :
le gars a fait en sorte que les francais entretiennent sa maitresse. Chapeau bas!
a écrit le 05/06/2013 à 21:53 :
Il faut quitter ce pays de dingues ou l'on préfère financer les aides sociales au détriment des 50 % des français qui travaillent encore.
Réponse de le 05/06/2013 à 23:44 :
>TRop c'est trop

Personne ne retiens ta précieuse personne.
Réponse de le 07/06/2013 à 8:00 :
Il ne faut pas le dire, mais le faire.
Réponse de le 07/06/2013 à 8:00 :
Il ne faut pas le dire, mais le faire.
a écrit le 05/06/2013 à 21:47 :
Les différents gouvernements ont trop souvent penché vers la facilité; Taxer, faire des réformettes est tellement plus facile qu'entreprendre des réformes structurelles. Cela demande tellement plus de courage !

Et nous, en attendant, on subit, on étouffé, on est asséché !
a écrit le 05/06/2013 à 21:14 :
Cet impôt sur le revenu qui augmente, augmente....et la côte de Hollande qui baisse, qui baisse...
Réponse de le 05/06/2013 à 22:47 :
Ce chômage qui augmente, augmente et cette croissance qui baisse, baisse ^_^
a écrit le 05/06/2013 à 21:12 :
Arrivera un point de non retour....sachons que je paie 20% sur le moindre produit que je consomme hormis nourriture et que je paie plus de un mois de salaire en impôts sur le revenu , arrivera tôt ou tard ou le ras le bol sera tel que.....Nous vivons une époque formidable, non? Notre économie est en chute depuis 2008, notre PIB régresse, le chômage explose, les ventes de voitures en baisse dramatique sous les hausses régulières de l'essence, des taxes, de la baisse du niveau de vie etc..... et notre gvt, dogmatique à souhait, au lieu de relancer l'économie en privilégiant les investissements , en baissant les charges sur le travail, continue à engraisser ceux qui dépendent des subsides de l'état au non de la solidarité....il est vrai que supprimer les alloc à des couples avec enfants qui gagnent plus de 5000 euros par mois n'est pas démocratique....il vaut augmenter les impôts des autres afin de financer les dépenses dont nous n'avons plus les moyens....ce gouvernement sera vite oublié en 2017, mais nous serons dans un tel état de détresse que des partis conne le FN ou pire la Gauche de la gauche risque de prendre le pouvoir....
Réponse de le 05/06/2013 à 23:04 :
N'ayez crainte, FH fera monter le FN pour gagner dans un remake du 21 avril.
Mais cette fois ci à son avantage.
Réponse de le 05/06/2013 à 23:52 :
"Notre économie est en chute depuis 2008, notre PIB régresse, le chômage explose, les ventes de voitures en baisse dramatique sous les hausses régulières de l'essence, des taxes, de la baisse du niveau de vie etc....." : Je paye plus d'un mois de salaire en IR et le fait que je serre les vis sur mes dépenses est bien moins lié aux impôts qu'au 10 000 euros que je devrai donner chaque année pour me loger tant que j'aurai les poches vides. Je sais d'ailleurs pourquoi j'ai pris le risque de payer plus d'impôt quand ce brave Sarkozy en libérait les quinquagénaires qui investissaient dans l'immobilier : 2% d'augmentation de loyer sur 10 000 euros, c'est l'équivalent de 10% d'augmentation d'IR; quand aux 100% à 200% de plus value à payer sur 15 ans à une pauvre victime des taxes sur ces dernières, je préfère encore l'ignorer... Ha! Nous l'avons vu à l'oeuvre votre belle droite! Du Scellier et de PTZ pour doper une bulle immobilière, le tout en défendant un marché libre et subventionné (i.e. le droit d'augmenter les loyers en fonction des APL)! Pendant ce temps là, les entreprises crevaient sur des refus de prêt de 5000 euros et le chômage montait en flèche! Les subventions pour l'achat de voiture neuve, les aides pour se payer un jardinier, les aides pour changer les fenêtres : Que de réformes structurelles en lieu et place de mesurette pour permettre aux plus aisés d'épargner plus!!! Ce sont ces belles mesures qui nous ont permis de passer de 900 milliards de dette à plus de 1700 milliards en 5 ans!
a écrit le 05/06/2013 à 21:05 :
oui, c'est 3.5%, avec 50% des gens qui ne paient pas d'irpp, et une ' progressivite' plus que colossale, dont les effets sont en train de se faire sentir pour le plus grand etonnement des experts..... on en rie de bon coeur de voir ces gens s'etonner au quotidien de choses ' que personne n'aurait jamais imaginees'
a écrit le 05/06/2013 à 20:44 :
AUDIARD dirait "si nous taxions la connerie la reconnaissances de ceux avec laquelle ils s'habillent se ferait dans l'urne " !!! BEN!!!!OUAIT
a écrit le 05/06/2013 à 20:41 :
50% de hausses sur les 50% des ménages qui payent l'IR ? Ai-je bien compris ???
Réponse de le 05/06/2013 à 21:00 :
Vous oubliez la CSG que pratiquement tout le monde paie.
C'est d'ailleurs pour cela que certains veulent la fondre dans l'impôt direct pour exonérer un maximum d'électeurs en punissant davantage ce qui ont le culot de trop gagner !
Réponse de le 05/06/2013 à 21:18 :
Vous avez compris ce qu on appelle justice fiscale
Réponse de le 06/06/2013 à 9:00 :
non , c'est 50 %de hausses sur les 100 % des ménages qui payent l'impôt, pour être plus précis mais on comprend l'idée.
a écrit le 05/06/2013 à 20:40 :
On attend toujours le volet économies et la, silence radio. A chaque nouvelle ponction on nous dit que c'est fait dans un esprit de justice et de solidarité. C'est vrai: il est juste de dire qu'il n'y a que ceux qui contribuent qui sont solidaires...Et ce n'est pas fini. On est déjà passé du stade affirmatif : il n'y aura plus de hausse d?impôts au stade dubitatif: nous essaierons de faire en sorte qu'il n'y ait pas de hausse des prélèvements etc...
Réponse de le 05/06/2013 à 20:51 :
Les économies, c'est souvent une baisse de l'augmentation prévue ou prévisible. Vu que ça augmente moins que ça aurait dû, ça fait des non dépenses, donc des "économies"... Si l'on peut dire. Mais pour tailler dans le gras, c'est pas facile. Ça fonctionne comme ça, donc attention à ne pas perturber, casser le système. Point mort.
Réponse de le 05/06/2013 à 21:09 :
oui, les allemands vont taper tres fort sur la table en septembre, car hormis decourager tt le monde pour un pseudo-cataplasme cache misere ( les impots, en clair), ce gvt ne ft rien..... peut etre qu'avec 300 000 chomeurs de plus en fin d'annee, il va commencer a prendre le pb par le bon bout... mais c'est pas sur...
Réponse de le 05/06/2013 à 23:03 :
Ce gouvernement a défini ses priorités : mariage homosexuel, vote des immigrés, fin du jour de carence des fonctionnaires (dont l'absentéisme est le double du privé).
Et en face, augmentation de la pression sur les familles et les retraités.
a écrit le 05/06/2013 à 20:27 :
L impôt sur le revenu ne représente hélas que la moitié du montant dépensé chaque année en remboursement et paiement des intérêts (142 milliards en 2011) !
De façon très moyenne,la France emprunte chaque année de deux a trois fois plus qu'elle ne rembourse......
Chauffez vos chéquiers !
Réponse de le 05/06/2013 à 20:37 :
Disons les choses telles qu' elles sont : l'Etat est insolvable et tout le monde le sait.
Réponse de le 05/06/2013 à 22:13 :
merci à sarko 600 milliard de dette en plus en trois ans (30% de la dette actuelle), n'en déplaise à la droite et à ses electeurs
a écrit le 05/06/2013 à 20:19 :
Les dépenses fiscales sont infinies.On a oublié de nous taxer sur les rayons de soleil que l'on reçoit et sur l'air que l'on respire, ce sont d'autant de dépenses fiscales faites par l'état. Vite arrêtez les dépenses.Que fait l'état?
Réponse de le 06/06/2013 à 1:31 :
Cela se nomme la taxe d'habitation.
a écrit le 05/06/2013 à 20:14 :
le matraquage fiscal c'est maintenant !
Réponse de le 05/06/2013 à 21:03 :
Ce n'était pas mieux avant.
Mes impôts ont fortement augmenté l'an dernier (augmentation à 2 chiffres), alors que mon revenu fiscal de référence était sensiblement le même. Je ne vous parle pas des impôts locaux qui ont doublé en 5 ans (municipalité UMP).

Mais ça peut être pire plus tard.
a écrit le 05/06/2013 à 20:11 :
La tribune: journal de gauche? ben voyons....Est ce que la droite au pouvoir aurait fait mieux? Probablement pas. Apres tout, les gouvernements responsables a l epoque (Chirac+ sarkozy) ont accru les deficits dans des proportions inedites. Le gouvernement d hier est devenu l opposition d aujourd hui. Il passe son temps a critiquer la politique economique des socialistes, critiques justifiees tant cette derniere est inadequate. En revanche , il ne propose aucune alternative.
Réponse de le 05/06/2013 à 22:58 :
Chirac et sarkozy n'ont pas fait une politique de droite. La droite c'est supprimer les dépenses publiques, les fonctionnaires, l'assistanat et les dépenses sociales. Ils n'ont pas fait ça malheureusement.
Réponse de le 05/06/2013 à 23:00 :
Entièrement d'accord. C'est foutu...
Comme je le dis depuis longtemps, nos enfants serviront de guides aux touristes chinois et indiens...
a écrit le 05/06/2013 à 20:02 :
J'écoutais ce soir en voiture Dupont-Aignan sur une radio en voiture, et il m'a gaché ma soirée en me rappelant que les impots sur les GROS salaires des fonctionnaires européens ne sont que de 15 %, et oui, ceux qui gouvernent vraiment. Enfin, merci quand même de réveiller les pauvres pécores.
Réponse de le 05/06/2013 à 20:34 :
Un taux d'impôt ne veut rien dire. A un taux correspond une assiette. Il faut donner les 2 valeurs. Sinon on ne sait pas de quoi on parle et on compare les choux et les carottes.Vous serez étonné de rapporter votre impôt réel à vos revenus. Vous verrez que le taux global est peu être de 10%. et peut être même moins. Donc 15 % de quoi?
Réponse de le 06/06/2013 à 8:31 :
15% d'un très haut salaire...vous êtes fonctionnaire européens? actuellement ce genre de revenu est imposé au minimum à 60/70% en France.
a écrit le 05/06/2013 à 19:54 :
N'oublions pas le grand principe qui va bientôt se vérifier : trop d'impôt tue l'impot. A chacun de le mettre en oeuvre pour leur montrer qu'on peut resister
Réponse de le 05/06/2013 à 20:27 :
Les montagnes ne montant pas au ciel, quand vous arrivez au sommet et que vous continuez à avancer, vous redescendez forcément sur l'autre versant.
a écrit le 05/06/2013 à 19:37 :
Dire que la" hausse en 2013 (est) due autant à Sarkozy qu'à Hollande" releve de la manipulation....d'un journal de gauche tel que LaTribune. J'aurais écrit que la hausse en 2013 due a Sarko n'était pas suffisant pour Hollande et que Hollande en a rajouté une couche..., car c'est cela la simple vérité.
Réponse de le 05/06/2013 à 20:13 :
Hollande a augmenté les impots par plaisir pour se rendre volontairement impopulaire ou à cause de la situation d'endettement et defecit que lui a laisser son predecesseur ? Sarkozy a quitté l'elysee en laissant une ardoise de 600 milliard et un deficit de 5.2%; il faut bien payer un jour.
Réponse de le 05/06/2013 à 20:38 :
@@ Kazabo : Sarkozy a vraiment les épaules larges...
Réponse de le 05/06/2013 à 21:00 :
c'est des chiffres verifiable, j'invente rien.
Réponse de le 05/06/2013 à 22:19 :
Tu sais Plouf tu me fera pas changer d'avis Kazbo. Mais oui tu as raison 30% de la dette actuelle c'est Sarko en trois ans.....merci Sarko, la France est en stagnation depuis mi 2011 en plus merci Sarko, le chomage augmente depuis 2008, merci Sarko (chiffres vérifiables sur INSEE (mais bon je sais à l'insee ceux sont des fonctionnaires à la solde de ce gouvernement socialo syndicaliste et ils participent surement au grand complot...lol)
Réponse de le 05/06/2013 à 22:41 :
Sarko sera l'excuse de Hollande pendant 5 ans ... C'est pas de ma faute, c'est de la faute a mon predecesseur, un bel argument de cour de recreation.
Réponse de le 05/06/2013 à 22:58 :
Reconnaissons que Sarko a très mal joué et qu'il a continué la politique étatiste de ses prédecesseurs.
Reconnaissons également, que Hollande, c'est Sarko en pire.
Quant aux pots cassés, ils sont pour nous, et pas pour la nouvelle aristocratie des fonctionnaires et autres privilégiés du système (SNCF, RATP, Presse...).
Une petite pensée humide pour Anne Hidalgo, partie en retraite à 51 ans...
Réponse de le 09/10/2014 à 22:20 :
difficile de dire des vérités on nous coupe(3éme tentative)
l' A M E VOUS CONNAISSEZ????
qui en bénéficie exclusivement?????? je vous le dirai pas parceque on sera accusé de racisme et pourtant Les politiques comme le Maire de Bordeaux le dénonce
750 millions d'euros uniquement pour soigner à 100 pour cents des gens venus d'ailleurs n'ayant cotisés en rien
chiche que cette annonce passe!
a écrit le 05/06/2013 à 19:36 :
"Ah ça ira ça ira ça ira. Les aristocrates à la lanterne. Ah ça ira ça ira ça ira. Les aristocrates on les pendra".
Le problème, c'est qu'il n'y aura plus personne à pendre, car tous les Entrepreneurs -créateurs de richesses-, seront tous ruinés ou tous partis. Il n'y aura plus de richesses et donc plus d'impôts.
Réponse de le 05/06/2013 à 19:52 :
Erreur les politiques sont devenus les nouveaux arristocrates.
Réponse de le 05/06/2013 à 19:55 :
Tout les créateurs de richesses sont déjà parti. Ils sont loin maintenant (ils ont mis leur pécule et leur travail à l?abri) . Ne reste que ceux qui n'ont pas mes moyens de partir, les classes moyennes (malheureusement, j'en fais parti), les assistés, les délinquants et le politiques. Je ne me fais aucun souci pour les politiques, les délinquant (si Taubira dégage) n'auront que ce qu'ils méritent, les assistés le resterons. Par contre, pour nous les classes moyennes, ça va être chaud...
Réponse de le 07/06/2013 à 12:42 :
Pour moi un impôt juste est un impôt payé pareil par tout le monde.
Que l'on soit smicard ou millionnaire, le pourcentage de l?impôt devrait être le même.
Plus de niches pour les riches, plus d'exonérations pour les pauvres! tout le monde pareil.
Réponse de le 13/06/2013 à 17:53 :
Il a été dit que le barème kilométrique pour le calcul des rais réel n'avait pas été réévalué. J'ai regardé les chiffres de l'année dernière et en fait ils ont été revus à la baisse.
Le gouvernement considère que cette année ,ça coutait moins cher d'aller travailler que l'année dernière !!
Le jeu du Monopoly s?arrête quand un seul joueur possède toutes les richesses. Le "peuple" français est en passe de mourir ... Fin de la partie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :