Retraite : les jeunes sont peu optimistes

 |   |  452  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : HUGUES LAWSON-BODY)
Selon un sondage Ifop, près de la moitié des jeunes de moins de 25 ans estiment qu'ils partiront à la retraite après 70 ans.

Interrogés par l'Ifop pour Dimanche Ouest France, 48% des jeunes de moins de 25 ans estiment que le seuil de départ en retraite sera pour eux supérieur à l'âge de 70 ans. Seuls 26% des personnes interrogées se disent "confiantes" dans la garantie de toucher une retraite "satisfaisante" par rapport à leurs revenus.
 
Ce sondage est publié alors que le gouvernement est aux prises avec une nouvelle réforme des retraites, censée aboutir avant la fin de l'année. Le chef de l'Etat, François Hollande, a indiqué samedi qu'il ne passera pas en force. "Le rapport sur l'avenir des retraites mettra toutes les options sur la table et le gouvernement fera ensuite ses choix après concertation", a-t-il expliqué lors de son déplacement Tokyo. Vendredi, Yannick Moreau, la présidente de la commission d'experts sur l'avenir des retraites remettra son rapport au Premier ministre, en prélude à la conférence sociale des 20 et 21 juin. Lors de cette conférence, ce sera Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales qui supervisera les négociations entre les partenaires sociaux sur ce sujet.

Le rapport de Yannick Moreau dévoilé avant la conférence sociale

Les grandes lignes de ce rapport ont été présentées oralement cette semaine aux syndicats. Il énumère les pistes de réforme du régime français de retraite par répartition pour en assurer l'équilibre à court et long termes.  Ce rapport "n'a pas à sélectionner" des formules, "il va mettre tout, de manière à ce que la concertation puisse être engagée avec les partenaires sociaux sur toutes les solutions possibles, le gouvernement ensuite fera ses choix après concertation", a déclaré François Hollande. 

En 2012, 7% des retraités travaillaient 

La publication de ce sondage intervient alors qu'une étude de l'Insee indique que 7% des retraités sexagénaires occupaient un emploi en 2012. Une proportion qui a doublé depuis 2006. La moitié d'entre eux continue à travailler "car leur retraite ne leur suffit pas pour vivre", précise l'Institut. La moitié de ces retraités âgés de 60 à 69 ans, ayant travaillé après 50 ans, déclarent travailler principalement parce que leur retraite "ne leur suffit pas pour vivre aujourd'hui" et 7% car "cela leur permet de cotiser plus pour améliorer leur retraite de demain". Quatre sur dix (43%) le font en revanche pour des raisons non financières.

"L'assouplissement des conditions du cumul emploi-retraite intervenues à partir de 2009 a favorisé cette évolution", souligne l'Institut national de la statistique et des études économiques. Ce cumul permet, sous conditions, de bénéficier d'un revenu d'activité tout en conservant l'intégralité de sa retraite. Le cumul emploi-retraite, "très souvent pratiqué à temps partiel", concerne un peu plus souvent les hommes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/02/2016 à 18:20 :
Pour quoi les jeunes ils critique les retraites ils payant pour aux non !! J ai travailles 43 ans je mérites m as retraites les 30 t'es glorieuses a300 f parts moi ? J ai payer ils payez c est la répartition voir les politiques c est ridicul !! C est la répartitions point et pas autres ments j au travail à 14 ans pas a 20 ans alors écrasés merci retraite pas riche ?
a écrit le 15/02/2016 à 18:20 :
Pour quoi les jeunes ils critique les retraites ils payant pour aux non !! J ai travailles 43 ans je mérites m as retraites les 30 t'es glorieuses a300 f parts moi ? J ai payer ils payez c est la répartition voir les politiques c est ridicul !! C est la répartitions point et pas autres ments j au travail à 14 ans pas a 20 ans alors écrasés merci retraite pas riche ?
a écrit le 11/06/2013 à 19:09 :
Le travaille c'est bon pour les jeunes allez mes petits au boulot que l'on voit ce que vous êtes capables de faire au moins cela remplira les caisses .35 heures quand même c'est déjà trop pour certains.
Réponse de le 11/06/2013 à 20:19 :
Très emblématique de cette génération qui demande à la jeunesse de faire des efforts pour mieux lui piquer son fric que ce soit en cotisation retraite ou par le biais de l'immobilier... L'heure des comptes viendra.
Réponse de le 11/06/2013 à 20:54 :
Prenez exemple sur vos députés et Sénateurs qui se démènent sans compter !
a écrit le 10/06/2013 à 14:40 :
Comme si les jeunes sur cette photo me donnaient des signes d'inquiétudes? Les jeunes en France ne ressemblent pas ce panel d'enfants gâtés. Quand à la retraite tous les jeunes feraient mieux de penser à s'amuser à danser et à travailler bien sûr.
a écrit le 10/06/2013 à 12:25 :
Il y a longtemps que je cotise sur un "plan retraite" en faveur de mes enfants afin de prévoir leurs retraites, et j'espère qu'ils pourront en profiter, d'autant plus de tous ces "fameux paybommers" n'existeront plus. Quant à la mienne, bof je ne sais pas si j'en aurai une, je continuerai de subir comme actuellement : que je vote à droite ou à gauche, de toute manière, tout est déjà prélévé sur mon salaire alors contente ou pas je paie.. et en plus, super maso, je paie mes impôts..
Réponse de le 10/06/2013 à 14:23 :
ben, oui, sinon bonjour les huissiers !
Réponse de le 10/06/2013 à 14:53 :
a Queenie : "les fameux papyboomers" n'existeront plus, comme vous dîtes, il s'agit de vos parents ou de vos grands parents!!
a écrit le 10/06/2013 à 12:20 :
Que veut dire "peu optimistes" .
L'age de leur propre retraite est très loin d?être en jeu, leur propre fécondité, l'espérance de vie , l'état sanitaire à 70 ans dans une trentaine d'année sont totalement inconnus.
Par contre le niveau de contribution des jeunes travailleurs d'aujourd'hui pour payer les retraites de ceux qui arrêtent aujourd'hui est calculable aujourd'hui.
Sont-ils prêts à donner 25/30% de leur salaires pour la retraite de leurs grands parents? Leur demanderont-ils de se serrer la ceinture en leur disant qu'ils auraient du y penser avant en économisant? ... ce sont des choix possibles aujourd'hui.
a écrit le 10/06/2013 à 11:14 :
Pour ceux qui ne comprennent pas les jeunes:
La génération "Y" dite Pc, smartphone, Facebook a besoin de communiquer avec les autres pour échanger, se rassembler, partager...chose que certaines générations ne faisaient pas ou plus car elles se sont repliées sur elles même. L'union fait la force...et aujourd'hui les jeunes entre autre l'ont bien compris en se retrouvant sur des réseaux sociaux. Ils savent de mieux en mieux dénoncer les choses qui ne vont pas et se coordonner pour manifester.
Aidons les à construire Demain!
Bien cordialement,
a écrit le 10/06/2013 à 7:04 :
Que les employeurs ne nous considère plus comme des seniors à 50 ans, et qu'on le nous fournisse des déambulateurs à 65 ans
a écrit le 10/06/2013 à 6:57 :
Eh La tribune, pourquoi ne pas nous faire un bel article: Pouvoir d'achat et conditions de vie, les retraites ne sont pas optimistes. Lol
a écrit le 09/06/2013 à 22:20 :
Jeunes daujourd'ui dite MERCI :a mitterand retraite a 60 ans, a aubry 35h par semaine ,a hollande 44 ou 45ans de cotisations voir plus. VOYEZ dans quel MERDIER vous etes a CAUSE des SOCIALITES.Prochainement des élections arrivent ne VOUS trompez pas de bulletin.Sinon soyez courageux car vous aller vivre beaucoup plus longtemps que moi.Et RETRAITE a 70 ans .
Réponse de le 10/06/2013 à 0:27 :
A Troll ; Vous oubliez d'indiquer les réformes de la retraite en 1971 de Robert Boulin sous Pompidou, 1993 Balladur (NS ministre budget), 2002 Fillon, qui ont fait passer les contisations de 30 ans à 42 et de 10 ans à 25 ans de base pour le calcul des meilleurs années, passage à 62 ans en 2010 (gouvernement Fillon). il me semble qu'ils n'étaient pas socialistes, curieusement vous oubliez de les citer.
a écrit le 09/06/2013 à 21:26 :
500 euros c'est déjà le RSA si on supprime le RSA et toutes les aides sociales, la CMU, les retraites, les fonctionnaires, les allocations tout le mille feuille Français et qu'on redistribue les richesses les 1500 euros sont jouables. On règle le problème du chômage, des retraites de la sécu, des fraudes en tout genre, des patrons, des salariés, des fonctionnaires en créant juste un REVENU UNIVERSEL.(cumulable avec les salaires)
Un seul revenu pour TOUS LES FRANCAIS . Le système est obsolète il faut un nouveau logiciel à la France ... Riche, Vieux, Jeunes, Patrons, Educateurs, Artistes, Salariés, Policiers, Médécins .... chacun ajoutera à ces 1500 euros le FRUIT DE SA CONTRIBUTION A LA SOCIETE ... LIBRE ET CHOISI
Réponse de le 09/06/2013 à 22:53 :
Le point amusant avec les utopiques des revenus minimum à 1500 euros, c'est qu'ils n'ont pas compris que ce revenu serait alors absorbé par les premiers postes de dépenses obligatoires! Même avec plus d'argent, les plus pauvres n'achèteront pas ce dont ils ont besoins s'il est possible d'augmenter les prix en fonction de leurs "aides". Si l'aide devient universelle, le carnage est assuré.
Réponse de le 10/06/2013 à 6:31 :
@ Revenu machin, Y a du y avoir du soleil par chez vous parce que visiblement vous avez fondu un plomb.
Réponse de le 10/06/2013 à 12:16 :
Il ne s'agit pas d'une aide universel mais bel et bien d'un droit, d'un revenu sans conditions laissant à chacun le choix de vivre sa vie comme il l'entend ... les fonctionnaires et les retraités bénéficient déjà de ce revenu à vie universel car il ne produise aucune richesse on ne les traite pas d'assisté non ? Je vous invite à regarder ce qui se fait ou s'étudie en Suisse, Allemagne, Brésil, Alaska plutôt que de DEMEURE dans vos petits raisonnements au ras du sol conformiste et résigné
Réponse de le 11/06/2013 à 19:32 :
"les fonctionnaires et les retraités bénéficient déjà de ce revenu à vie universel car il ne produise aucune richesse on ne les traite pas d'assisté non ?" : Premier cas, vous travaillez pour l'état, vous n'êtes pas pour autant bénévole; deuxième cas, c'est un contrat de génération où vous avez payé pour d'autres avant. Dans votre magnifique système, d'où vient le pognon? La planche à billet? Vous courrez après une utopie qui ne peut fonctionner. Si vous aviez un peu l'esprit systémique, vous seriez vous aussi conformiste et résigné : Vous joueriez à ce jeu cruel qui est la vie, sans chercher à changer les règles, en faisant au mieux avec les cartes qui sont dans vos mains. Là, vous attendez sagement qu'il y a cinquante as dans la partie pour faire un carré, vous n'êtes même pas fichu de comprendre que tout le monde fera alors un carré et que vous ne gagnerez pas... Pour votre anti-conformisme, vous repasserez sans écrire sur un PC qui n'est qu'un des éléments qu'on vous conduit à acheter pour faire tourner la machine : La société de consommation. Si vous vouliez sortir du système, vous le pourriez, mais vous y être trop accroc comme nous tous.
a écrit le 09/06/2013 à 20:43 :
bizarre!! Pourquoi les jeunes pensent-t-ils à la retraite alors que leur cycle d'actifs démarre à peine. Je dirais mettons les choses dans l'ordre : trouver un emploi, gagner sa vie pour fonder une famille puis avec l'âge commencer à penser à sa retraite suivant sa carrière et ses cotisations. Mais de nos jours je veux tout ,tout de suite et sans mesure.
Réponse de le 09/06/2013 à 21:13 :
"Mais de nos jours je veux tout ,tout de suite et sans mesure." : Pauvre ami, de nos jours, on prépare un apport jusqu'à 35 ans pour pouvoir trouver un toit pour sa famille et ce même si on a décrocher un bon métier... Arrêtez voir de critiquer et de prendre de haut la jeunesse : C'est elle qui paye vos pensions. Quand elle aura compris qu'elle n'y aura pas droit et qu'elle cotise dans le vent : Vous ferez moins les fiers.
Réponse de le 09/06/2013 à 22:38 :
Certainement. D'ailleurs les plus lucides ne voient pas leur avenir ici. Et comment, pourrait-on les blâmer.
Réponse de le 10/06/2013 à 6:46 :
On prepare un apport jusqu'a 35 ans, et alors vous croyez que c'etait different avant ? Imaginez vous qu'a 20 ans avec son premier job on devenait proprietaire comme ca les doigts dans le nez ?Y avait qu'a demander ? Le probleme c'est cette croyance absurde que tout etait facile avant (c'etait mieux avant) et cet apparent refus de l'effort. Tout, tout de suite. La jeunesse paye nos pensions. Nous avons cotise pour un droit a notre retraite tel que cela nous etait impose, le produit de nos cotisations a servi a payer celles de nos aines, celles de nos enfants paieront les notres, du moins en partie et pour un temps. Mais que les gens s'informent, s'eduquent, reflechissent avant de se plaindre et de rejeter toute responsabilite sur les autres: la crise, les banques, les gouvenements, les anciens, les fonctionnaires, les riches, les pauvres, les bleus les verts et pourquoi pas deja en mettre sur le dos de la generation future, des gamins d'aujourd'hui qui coutent chers tant qu'on y est ? Ce qui transparait dans beaucoup de commentaires c'est le refus de s'assumer, de prendre ses responsabilites et plus grave le refus de l'effort. Juste pleurnicher et se plaindre. les temps sont durs, ce n'est pas la premiere fois, ce ne sera pas la derniere. Alors retroussons nos manches et ne confondond pas solidarite et collectivisme.
Réponse de le 10/06/2013 à 11:23 :
@@@psoleil, prix d'un studio de 25m² en 1999 : 3 ans de salaire de JING. Prix d'un studio identique aujourd'hui 6 ans de salaire de JING (salaires bruts). Tout est dit, le reste n'est que branlette intellectuelle. JING = Jeune INGénieur.
Réponse de le 11/06/2013 à 14:26 :
@Thargor
Clair, net et précis. C'est ça la vraie situation pour les jeunes aujourd'hui.
Et vous parlez de 6 ans "seulement" ... sans penser à rajouter les emprunts pour les études pour certains !
a écrit le 09/06/2013 à 20:08 :
La "retraite" est une mesure socialiste issue de la destruction des cellules familiales lors de l'industrialisation. La "fin" de l'industrialisation impose le retour de la famille.
Réponse de le 09/06/2013 à 21:14 :
La mobilité c'est finit peut-être?
a écrit le 09/06/2013 à 19:08 :
Avec des salaires de 35 heures , on ne peut pas se financer une retraite à 55 ans plutôt 75 ans pour qu'elle soit correcte. Nos anciens travaillaient beaucoup plus donc il y avait plus d'argent dans les caisses. Moi je serai disposé à travailler plus tant que je suis jeune et en pleine forme que travailler péniblement après 60 ans.
Réponse de le 09/06/2013 à 19:48 :
@abiwoin : mentalité servile qui ne peut qu?encourager nos Maîtres socialo à continuer leur travail de massacre organisé pour notre génération (vous dîtes être jeune), travail débuté il y a fort longtemps, à la décharge de Hollande (eh oui je suis un beau spécimen du cocu du hollandisme... par antisarkozysme viscéral).
Réponse de le 09/06/2013 à 22:28 :
Si l'on veut construire sa vie , il faut travailler à volonté tant que notre force le permet , ce n'est pas plus tard qu'il faudra s'y mettre. La liberté pour ceux qui veulent gagner leurs vie et s'en sortir, rien de plus. Ceux qui veulent se reposer avec le système social c'est leur problème.
Réponse de le 10/06/2013 à 14:32 :
et ceux qui travaillent et sont payés avec une misère, vous trouvez ça normal? tant que notre force le permet faudra travailler? vous oubliez qu'il faudra aller travailler sur "les genoux", 67, 70, 72, 75...il n'y a aucune raison que ça s'arrête, vous pensez etre d'attaque et performant à 70 piges , vous ? système social, elle est bonne celle là, comment voulez vous etre encouragé, quand ceux qui restent couchés et foutent rien touchent à l'arrivée plus que vous, une fois les frais d'essence ou de déplacement comptés? vous devez être un retraité bien nanti vous même pour parler de la sorte, à coté de la plaque!
Réponse de le 10/06/2013 à 17:11 :
Reclamer le droit au travail, le rêve des esclavagistes prend forme!! Au 17ème siècle et à 18 ans, La Boetie était plus lucide que vous. Au secours les gens deviennent fous
Réponse de le 10/06/2013 à 21:03 :
quelle mentalité dès que l'on parle travaille cela semble vous arrachez le c?ur , et bien non moi j'aime bien retrouvez mes collègues de travaille et la satisfaction du travail accompli et je souhaite à celui qui en recherche d'y arriver. Nous ne sommes pas du même monde.
a écrit le 09/06/2013 à 18:27 :
Suppression de toutes les allocations (fonctionnaires, retraites, RSA, Allocation logement familiales ++++)et versement d'un revenu universel 1500 euros SANS CONDITIONS dès 18 ans cumulable avec toute autre forme de revenus et réservé aux citoyens FRANCAIS quelque soit leur origine, ... certains veulent faire des études d'autres travailler d'autres du sport d'autres du bénévolt d'autres de l'associatif, certains veulent être patron ou policiers ou médecins ...

Le système actuel est obsolète les autres pays l'ont déjà compris Suisse Brésil Allemagne ... THINK ABOUT THAT ...





Réponse de le 09/06/2013 à 19:32 :
Suisse Bresil Allemagne Revenu Universel, vous blaguez sans doute!
Réponse de le 09/06/2013 à 21:36 :
Revenu de base oui, 1500 euros non. Démonstration : revenu moyen des français = 2000 euros => taux d'imposition moyen pour financer votre revenu de base (même en supposant qu'on s'achète avec tous les services publics) : 1500/2000 = 75% soit le gadget fiscal de Hollande mais appliqué à tout le monde dès le premier euro. Evidemment ça ne fera pas de mal à ceux qui sont en dessous du revenu moyen, par contre pour les autres ce sera un peu dur !
a écrit le 09/06/2013 à 17:08 :
a mon époque,si on nous avait demandé de travailler jusqu'a 70 ans nous l'aurions fait,juste une question de moralité .aujurd'hui,je ne sais plus ce qu'on peut éspèrer des jeunes!
Réponse de le 09/06/2013 à 17:24 :
+1, on nous a forcé à partir à la retraite !
Réponse de le 09/06/2013 à 19:36 :
"aujurd'hui,je ne sais plus ce qu'on peut éspèrer des jeunes!" : Vous espérez des pensions plus élevées que leurs salaires tout en les asphyxiants sur le coût du logement... C'est fou que ça finisse par coincer!
Réponse de le 10/06/2013 à 6:52 :
"Vous espérez des pensions plus élevées que leurs salaires tout en les asphyxiants sur le coût du logement... C'est fou que ça finisse par coincer! " C'est quand meme inquietant de voir les raccourcis que font certains. Ce qui est gracve c'est que de tels individus ont le droit de vote. Je me demande si on ne devrait pas insituer un examen pour obtenir sa carte d'electeur, simplement pour verifier qu'on la donne a quelqu'un qui a un minimum de sens commun.
Réponse de le 10/06/2013 à 14:14 :
c est pourtant exactement ca. les jeunes actuellement paient bien plus qu avant en cotisations sociales (comparez une feuille de paies des annees 70 et 2013), afin de maintenir un niveau de vie eleves aux retraites (pas seulement leur pension mais aussi l assurance maladie: on est plus malade a 70 ans qu a 20). De l autre cote, les salaires tendent a aller vers le bas (3 millions de chomeurs, concurrence des chinois et autres) mais le cout de la vie explose (eh oui la hausse des prix de l immobilier c est une malediction si on n est pas un baby boomer)
a écrit le 09/06/2013 à 16:56 :
Avant de tomber dans la sinistrose totale, nous Français, il faut arrêter de se regarder le nombril, et de pleurnicher sans cesse. Le problème des retraites est commun à tous les pays (rallongement des cotisations, départ retraite retardé (l'âge légal). Le meilleur exemple est l'Allemagne où la population très vieillissante et très nombreuse, voient de très fortes contigences économiques et en étant en retraite, un nombre croissant est amené à cumuler un temps partiel (maximum autorisé 320 euros) avec leur retraite. Le seul point "positif" qu'ils ont en Allemagne, et ce n'est pas vraiment positif, en fait, mais bon c'est qu'ils ont une fécondité très basse, et qui fait baisser la population (en plus ils viennent de s'apercevoir qu'ils avaient compter en trop 1,5 Millions d'habitants mdr). De moins en moins de jeunes arrivent sur le marché de l'emploi allemand forcément. Pour un français, partir en Allemagne est possible pour des postes spécifiques (ingénierie, techniques, spécialisés). Ce qui est non qualifié est très mal payé. J'en reviens à mes moutons, la retraite. Le problème actuel du financement des retraites est dû, au vieillissement de la population et d'une population active en part de population totale inférieure. Vient se greffer le problème des périodes de chômage là-dessus, pour les générations actuellement actives (qui vont de 25 à 60) qui résultera forcément en des retraites inférieures. Personne ne se fait d'illusion sur le montant des retraites à l'arrivée. On le sait depuis des années et même en début de carrière que les retraites vont être basses.
De plus, on assiste à une arrivée tardive sur le marché du travail, lié à la poursuite d'études supérieures (en soit ce n'est pas négatif), mais cela rend quasiment impossible d'obtenir toutes les annuités (donc les retraites pleines il faut oublier) et ça on le sait dés que l'on a fini la scolarité. Je ne saurais trop vous rappeler que les anciens avaient très souvent commencé à travailler 14, 16 ans. La situation actuelle est que plus de jeunes font des études supérieures, ce qui en soit n'est pas à critiquer. Bien sûre les débouchés, se voient amoindris. Faire des études, ne peut être qu'à l'avantage des jeunes. Je n'ai pas de solution pour les retraites, sauf qu'il est quand même bien, d'être conscient que leur montant sera bien inférieur, mais pour ce qui est du travail, je pense, sincèrement qu'un jeune aurait tout intérêt a taper dans des études techniques et également taper dur dans les langues étrangères en même temps (Anglais/Allemand) pour se préparer un jour à exercer à l'étranger, si cela est nécessaire. L'important c'est d'être prêt en étant conscient de la situation et voir au-delà de nos frontières.
Réponse de le 09/06/2013 à 19:54 :
Problème commun à tous les pays car nous sommes entourés de gérontocraties qui refusent obstinément de renoncer à la répartition. Chacun doit constituer sa retraite à sa guise. Mon Dieu, ce que j'aurais pu faire de toute mes cotisations perdues (définitivement car je n'aurai pas de retraite, soyons en certains). !! Bourse, immo, loisirs, toujours mieux que de voir des vieux débris partir en croisière ou encombrer les routes des plages avec leurs berlines allemandes sur le compte de ma génération (hold-up intergénérationnel des boomers)...
Réponse de le 10/06/2013 à 0:34 :
@miami..: au lieu de pleurnicher, fais comme eux pusique tu sembles avoir tout compris :-)
Réponse de le 10/06/2013 à 1:37 :
Pourquoi croyez vous qu'on s'oppose à leur filer des pensions de retraite qui leur permettent de continuer à investir dans l'immobilier et à leurs payer leurs maisons de retraite pour qu'ils ne soient pas contraint de vendre? Vous commencez à comprendre pourquoi on a pris le risque de payer plus d'impôt au lieu d'en libérer nos quinquagénaires? Pourquoi croyez vous que les boites embauchent des jeunes cadres aux dents longues? Patience, l'heure des comptes approchent!
Réponse de le 10/06/2013 à 6:55 :
Je sais pas quel est le rachitique du bulbe qui a repondu a Patrickb mais il en tient une couche celui-la. J'aurais pas aime etre ses parents ou grand-parents, il a du les mettre au trou vite fait pour s'installer chez eux et vivre avec leurs economies, sans trop bosser et surtout sans reflechir.
Réponse de le 10/06/2013 à 11:35 :
@Patrickb : Contrairement aux boomers, ma génération est minoritaire et donc tous les gouvernements ont voté en VOTRE faveur sans distinction de couleur politique. Mais le temps fait son effet, et lorsque NOUS serons au pouvoir, nous saurons avoir de la mémoire.
PS : je suis cohérent avec mon idéologie, je pratique à fond la capitalisation malgré la répartition qui m'est imposée. Mais c'est toujours ça de perdu...pardon d'offert à mes chers aînés.
Réponse de le 10/06/2013 à 13:59 :
@miami..: bravo, la Bourse a besoin de pigeons pour engraisser les zinzins et autres spéculateurs :-)
Réponse de le 10/06/2013 à 14:04 :
@@Patrickb: c'est sûr qu'avec leurs prestations, les retraités font la queue pour acheter des apparts tous les matins :-) Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre comme âneries :-)
Réponse de le 11/06/2013 à 20:13 :
"Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre comme âneries :-)" : Avec 2000 euros, ils vendent louent en région parisienne et achètent en province. Au passage, quand ils ont les largesses financières pour lâcher 50 000 à 100 000 euros à leurs enfants, le résultat est le même sur la hausse des prix.
a écrit le 09/06/2013 à 16:43 :
Il semblerai que certain pensent travailler à l'étranger pour avoir une retraite!? Seul une famille permet aux plus jeunes de s'occuper des plus vieux et vice versa! Ce n'est pas une affaire économique...!
a écrit le 09/06/2013 à 16:27 :
a 25 ans je me moquais totalement de l'age légal ou meme ou j'aurai pu prendre ma retraite si c'est la pensée des jeunes quel dommage, a 25 ans on reve de conquérir le monde et non pas d'etre à la retraite quel est l'imbécile qui a lancé cette étude, et je suis plus précis j'ai deux enfants 40 et 39 ans ils se moquent de leur age de retraite, et en plus ils savent qu'ilsn'auront pas grand chose s'ils restent en france
Réponse de le 09/06/2013 à 17:01 :
Tout à fait d'accord. Un seul bémol à ce que vous dîtes, les retraites à l'étranger c'est peau de chagrin aussi, les retraites.
Réponse de le 09/06/2013 à 17:14 :
@linus: tout à fait, il faut cesser de croire que l'herbe est plus verte chez les autres.
Réponse de le 29/08/2016 à 17:13 :
blablabla et plouf ! la cours des comptes crie dénonce gueule pour un résultat inaudible. Ainsi va la dette de la France à plus de 2200 milliards...
a écrit le 09/06/2013 à 14:39 :
Faut être confiant en l'avenir que se passera t-il entre 2035 et 2050 personne ne le sait , et il y aura beaucoup plus de chance que ces partis qui ruinent le pays depuis 32 ans aient disparu soit de façon normale ou brutale.
a écrit le 09/06/2013 à 13:10 :
Soyez optimiste, le systeme va exploser sous peu! Vous pouvez vous assurer en sécu ou vous voulez en europe! J'ai 43 ans , je suis à ma retraite depuis 4 ans, je n'ai pas payé mes cotisations depuis +-12 ans je les ai contestées devant le TASS , une seul cotisation m'est restée sur les bras 3000? (j'etais parti en vacance). Le RSI est une compagnie assurance privée de droit PRIVE qui s'est attribuée simplement une partie du marché de l assurance en accord avec les autres assureurs tels des mafias qui se partage un secteur géographique à terroriser.
Vous avez remarqué que je n'ai pas de pseudo! Et ce sont toutes les caisses qui tremblent ! Voyez sur you tube quitter le rsi en recherchant mon nom ....
Alors il suffit qu'une petite partie ai les "corronesss" et la plus belle pyramide de Ponzi du monde, celle que tout le monde nous envie s'effondrera d'un coup!
Elle est pas belle la vie!
Réponse de le 09/06/2013 à 16:15 :
Très, très intéressant. En tous cas, votre démarche est à faire connaitre : http://h16free.com/2013/06/06/24076-les-vilains-mensonges-de-la-securite-sociale/comment-page-1
a écrit le 09/06/2013 à 12:45 :
Il y a de quoi! à voir leurs propres parents qui bataillent, sont dans la m. rde, ce n'est guère enchanteur pour leur propre avenir! de plus, il y a les grands parents, leur propre famille qui leur répètent sans cesse (et c'est malheureusement la vérité), qu'il leur faudra s'en aller, car dans leur pays il n'y a plus de vision à long terme...ecoutez les conversations, c'est l'unanimité !! sinistrose?...sûrement pas, triste réalité !
a écrit le 09/06/2013 à 12:00 :
Ah, ces jeunes !! Ils sont toujours optimistes, ils sont "confiants" dans la garantie de toucher une retraite "satisfaisante" par rapport à leurs revenus. Ils peuvent être surtout confiants de payer de lourdes cotisations pour la retraite de leurs aînés !! Une retraite à un âge supérieur à 70 ans ? Pour la majorité ce pourrait être un remerciement du patron et une retraite entre 6 planches pour un repos éternel bien mérité.
a écrit le 09/06/2013 à 11:29 :
Ahahahaha mais quelle retraite, il ne restera même pas des miettes quand ils auront l'âge légal!
a écrit le 09/06/2013 à 10:50 :
Ne faites pas confiance en l?État, il vous a si bien vendu à l'Europe et continuera à vous duper!
Réponse de le 09/06/2013 à 12:41 :
Malheureusement, c'est bien vrai. Les jeunes n'ont rien à espérer en ce qui concerne leur retraite.
a écrit le 09/06/2013 à 10:41 :
Si vous voulez vous reposez sur vos enfants comme il se sont reposer sur vous durant l'enfance; faites une véritable famille...ni l'individualisme, ni l'administration ne vous mettra en confiance, ni a vos enfants!
Réponse de le 10/06/2013 à 7:13 :
pour votre info, le quotient familial vient d'être sérieusement raboté...
Notre génération ne peut pas faire comme la votre, à aucun point de vue
a écrit le 09/06/2013 à 10:14 :
Ils ne pourrant probablement jamais prendre leur retraite et de plus ils vont cotiser pendant des années pour payer le système de retraite par répartition, la plus grande escroquerie Ponzi de tous les temps, système qui va bien evidemment s'effondrer sur lui-meme.
a écrit le 09/06/2013 à 10:07 :
Les jeunes devraient faire comme nous, investir dans l'immobilier, attendre sagement que les prix triplent , que l'inflation érode leurs traites ainsi arrivés à 45/50 ans ils auront un complément de revenus fonciers grâce à la location et à 60 ans vendre qui leur rapportera un jack pot de plusieurs centaines de milliers d'euros. Ce que nous avons fait, moi à 30 ans j'avais acheté un pavillon dans le 94 pour en euros en gros 90 000 euros, je l'ai vendu pour près de 600 000 l'année dernière
Réponse de le 09/06/2013 à 10:21 :
Comment investir dans l'immobilier avec si peu de revenus? Avec ma paye de plein temps et mes deux enfants, tout ce que je parviens à faire c'est payer mes factures! Vacances, habits, loisirs, inaccessible. Et les prix de l'immobilier sont inabordables!!!
Réponse de le 09/06/2013 à 10:34 :
D'accord , mais pour acheter il faudrait déjà qu'ils aient un travail avec un salaire décent sur les quels ils peuvent compter durant quelques décennies sans être inquiétés par la perte de son emploi. Et qui était valable il y a 30 ans ne l'est plus aujourd'hui . Hélas !
Réponse de le 09/06/2013 à 12:49 :
Exact peur de l'avenir plus qu'incertain, se lancer dans un achat sur décennies est pure folie actuellement ; c'est les visites des huissiers assurées et la perte du bien, de plus avec les séparations de couples fréquentes, c'est même souvent la grande précarité assurée...
Réponse de le 09/06/2013 à 17:31 :
C'est sûr, pour 2 mariages, c'est 1 divorce.
Réponse de le 09/06/2013 à 17:59 :
Il cavalieri : Eh bien, on est content pour vous que vous ayiez fait une PV. Et je le dis sans aucune forme de jalousie. Vous l'avez dit vous même, il valait 90000 euros. A ce moment là, peu de gens achetaient et les prix étaient tombés bas et vous avez bien fait d'acheter, d'autres ne l'on pas fait et sont restés locataires. Par contre, aujourd'hui, vous ne trouvez rien à ce prix là. Donc, ce que vous dites des PV avec des biens achetés au prix actuel, il n'y en aura pas. C'est valable pour les biens avant 1998 en gros. Aujourd'hui, acheter en rêvant d'une spéculation n'est pas réaliste, par contre acheter pour avoir son toit semble approprié. Bien sûr, je suis sûr que dès que je vais poster, certains vont sortir en disant c'est plus intéressant de louer! On a l'habitude.
Réponse de le 09/06/2013 à 19:16 :
La bulle immo ne durera pas éternellement et avec la déflation la bulle risque d'éclater ! acheter aux prix 2013 est très risqué car beaucoup de chances de se faire plumer !!
Réponse de le 09/06/2013 à 19:46 :
"acheter aux prix 2013 est très risqué car beaucoup de chances de se faire plumer !!" : Arrêtez, vous allez faire pleurer tous ces pauvres jeunes retraités qui espèrent faire vendre à 2 ou 3 fois le prix d'achat...
Réponse de le 09/06/2013 à 19:53 :
Mimosa, Pourquoi se faire plumer? parce que vous voyez l'aspect spéculation et faire des PV quand vous partirez en retraite. Si c'est quelqu'un qui achète pour y vivre, et que quelqu'un a un CDI, et un apport conséquent, il résoud le problème des logements précaires (la location c'est précaire et sujet à variation en cas de vente par le propriétaire et tendus au niveau offre). Après, si quelqu'un achète aujourd'hui, il n'est pas garanti que quand il partira à la retraite il puisse réaliser la même PV que celles actuelles! Si c'est juste ça votre but en achetant votre logement, oubliez. En fait ce que vous espérez c'est la même situation qu'aux Etats-Unis, Espagne où les crédits immobiliers sont des hypothèques à taux variable et qui dit taux variable veut dire qu'en cas de crise économique, financière les primes hypothécaires des emprûnts ont explosé, et les personnes qui avaient acheté à un certain taux, ne pouvait plus payer les mensualités. C'est ce qui est arrivé dans ces pays. Donc les emprûnteurs ont été saisis et continuent à l'être d'ailleurs.
Réponse de le 09/06/2013 à 23:02 :
Ce que vous espérez, c'est que le marché de l'immobilier français ne connaîtra pas la baisse... Vous gavez les "emprunteurs" dans l'idée qu'il faut toujours acheter et ce quelque soit le prix pour maintenir des PV. Assumez vos responsabilités quand vous racontez qu'il vaut mieux acheter 30m² à 150 000 euros que rester locataire ou se barrer et ne reportez pas la faute sur ceux qui refusent de se plier aux délires des papis qui vendent à ce prix.
Réponse de le 10/06/2013 à 13:36 :
Je n'ai rien dit de tel, reprenez le fil du post. Le 30 m2 à 150000 Euros que vous prenez comme exemple, il dispose de cheminée marbre, parquet en bois! Si pour vous argumenter, c'est prêter des propos que je n'ai pas tenu, et prendre des exemples bidon, comme si quelqu'un allait prendre un 30 m2 pour loger sa famille!!
Réponse de le 11/06/2013 à 14:29 :
Aujourd'hui la personne qui veut loger sa famille c'est 60m² minimum à 4000?/m² pour une grande ville on tourne dans les 240000?... ce n'est pas donné à tout le monde.
a écrit le 09/06/2013 à 10:01 :
quand j'affirme "se battre" c'est simplement changer de société : la notre '( société capitaliste mortifére) va vers le mur e t s'effondrera comme la société collectiviste ;
elle ne génére que pollution , délinquance , égoisme , pauvreté etc...
les politiciens de tous les bords ne posent que des cautéres sur des jambes de bois
toutes les commentaires écrits sont des assertions oiseuses
Réponse de le 09/06/2013 à 10:16 :
Comme ton commentaire.
Réponse de le 09/06/2013 à 12:54 :
tu dois faire partie des nantis qui se sentent bien dans cette société ; continue ainsi pour tes descendants ,t u n'as meme pas de commentaires précis à effectuer , tu me donnes envie de pleurer ( pour ne pas dire autre chose)
Réponse de le 09/06/2013 à 15:10 :
Tu veux un mouchoir ?
a écrit le 09/06/2013 à 9:51 :
S'ils sont peu optimistes, il y a un mot pour cela : pessismiste
a écrit le 09/06/2013 à 9:47 :
Les jeunes pourront espérer un avenir uniquement si l'on change de politique économique et monétaire sinon qu'ils commencent a faire leurs bagages car la France ne sera pas en mesure de les aider..!!
a écrit le 09/06/2013 à 9:14 :
J'espère bien pouvoir travailler jusqu'à 70 ans et au-delà. J'ai une activité indépendante qui me passionne. La retraire, j'espère jamais.
Réponse de le 09/06/2013 à 9:44 :
tu dois surtout avoir un boulot pas très fatiguant ! moi 40 ans de 3x8 c'est déja bien de trop !
Réponse de le 09/06/2013 à 10:12 :
@zaza : Ce que ne dit pas notre pépère "vive la vie" c'est qu'il est déjà en retraite et que faire son jardin c'est travailler.
Réponse de le 09/06/2013 à 10:57 :
Travailler jusqu'à 70 ans et + si l'on est en bonne santé et qu'on aime son travail, pourquoi pas ? Mais ne nous illusionnons pas : malgré les discours qui tendent à dire qu'on reste jeune même quand on est vieux (?), je doute que l'on soit tous logés à la même enseigne. Quant à imaginer les entreprises gardant leurs seniors jusqu'à pas d'âge... j'ai carrément un doute ! Ca leur coûtera beaucoup moins cher de prendre des jeunes. Depuis quelques années, le profit étant le maître mot des sociétés, au détriment même de la qualité et de la sérénité au travail, je ne vois pas ce qui changera les choses. En tout cas, pas les politiciens qui se sont couchés devant le MEDEF lors des derniers accords passés pour la "flexi-sécurité" censés créer des emplois... et qui, j'en suis sûre, permettront uniquement aux boîtes de faire encore + de bénéfices (soigneusement engrangés dans les paradis fiscaux) au détriment des travailleurs. Vous avez dit "régression sociale" ?
Réponse de le 09/06/2013 à 12:51 :
BRAVO pour le commentaire ! ++++++++++
Réponse de le 09/06/2013 à 16:16 :
Pour être heureux, il faut prendre son destin en main et sortir du salariat ou du fonctionnariat. Il n'est pas possible de changer la société mais il est possible de changer sa vie.
Réponse de le 09/06/2013 à 18:20 :
Pour vivre heureux il faudrait sérieusement envisager un revenu universel ... Brésil, Suisse, Allemagne ... supprimer toutes les aides sociales et offrir à chaque personne dès 18 ans ce revenu universel à 1500 euros (cumulable à toutes autres revenus et SANS CONDITIONS). Ensuite libre à chacun de travailler, de créer son entreprise, de faire des études, du bénévolat, du sport de l'art de la musique ... là les gens seraient heureux et ne seraient plus des marchandises ou des méchants patrons, des assistés ou des retraités privilégiés, des jaloux fonctionnaires ou toutes les inepties que chacun déverse sur l'autre ... vive la vie d'accord avec toi mais chacun a le droit d'être heureux en fonction de sa propre nature il faut changer la vie de tout le monde pas seulement la tienne ou la mienne ...

Réponse de le 09/06/2013 à 19:19 :
EXCELLENT ! ++++++
a écrit le 09/06/2013 à 7:16 :
Je vais peut-être dire une platitude, mais maginer travailler jusqu'à 70 ans, c'est faire preuve de peu de réalisme. C'est science-fiction. J'ai du mal à imaginer les entreprises avec des personnes âgées dans une quarantaine d'années, déjà actuellement le nombre de seniors employés est en baisse.
Réponse de le 09/06/2013 à 17:20 :
@Linus: pour l'instant, les jeunes se croient immortels et le gouvernement est sans doute heureux que l'on fasse porter la responsabilité de la débâcle actuelle aux anciens plutôt qu'à eux-mêmes. Mais il va y avoir des réveils difficiles pour ces jeunes dans quelques années, même si certains seront dans un meilleur état que d'autres :-)
a écrit le 09/06/2013 à 7:04 :
La retraite Made In France est morte au 20 siècle ...faudrait que les politiques improductifs....aient au moins un minimum d'honnêteté et de courage pour expliquer au gens... que le système de retraite par répartition est obsolète et plus viable ...et qu'il vaudrait mieux au 21ème siècle penser a l'élaboration d'un nouveau modèle de conception moderne....
a écrit le 09/06/2013 à 6:55 :
Regardez le graphique de comparaison de la productivité et des salaires:il faut trouver un nouveau système de répartition des richesses qui soit indexé sur les richesses et non sur les salaires,comme la TVA sociale ou une contribution de l'énergie
a écrit le 08/06/2013 à 22:44 :
Nos jeunes ont de la lucidité. Mais n'ont pas encore suffisamment de recul. Retraite à 70 ans pour ceux qui ont 20 ans aujourd'hui ? Impossible. Compte tenu du taux de natalité actuel, des progrès de la technologie qui réduisent les besoins de main d??uvre, d'un intégrisme écologique digne de Soleil Vert et de la dérive autoritariste de nos politicards, cette équation ne pourra plus avoir de solution. Même approchée. Alors, les jeunes : profitez de l'instant présent et crachez sur la gueule des politiciens.
Réponse de le 09/06/2013 à 10:23 :
Pas faux...
Réponse de le 09/06/2013 à 10:40 :
Je dirais même plus : carrément vrai :-)
Réponse de le 09/06/2013 à 12:53 :
Comment concevoir avec de plus en plus de jeunesse(ou carrémment + d'individus sur terre), de moins en moins de travail? Quelqu'un pourrait éclairer ma lanterne ? ...
Réponse de le 09/06/2013 à 15:15 :
ça se discute ...
a écrit le 08/06/2013 à 21:10 :
il y a au moins deux millions de jeunes déroutées ! mais qui peut prévoir l'avenir ! le monde continuera à tourner quand nous seniors auront disparu et on laissera tout...c'est l'incertitude complète ... qu'ils profitent de leur jeunesse quand ils le peuvent...
a écrit le 08/06/2013 à 21:00 :
Moi je suis entrepreneur, à 60 ans j?arrête ma boite et je bosse au black encore 5 ans. Je tiens à ma retraite à 60 ans.
Réponse de le 09/06/2013 à 4:33 :
Du pur individualisme assaisonné d' une petite fierté; tes parents et tes enfants seront fiers de toi
Réponse de le 09/06/2013 à 16:15 :
quelque part, il n'a pas tord, désolé ! pour filer encore plus à l'état? vaut mieux que ses enfants en profitent , plutôt que les cancrelas toujours plus avides du gouvernement !
a écrit le 08/06/2013 à 20:53 :
Avant de savoir ce que sera la retraite dans 40 ans, il serait bon de se demander dans quel état sera l´économie du pays, malheureusement avec une terre finie nous nous acheminons vers la raréfaction des matières premières non-renouvelables principalement des fossiles, sans elles le monde perd sa mobilité et la presque totalité de tout ce qui nous entoure. Grâce à elles, l´humanité c´est offert 200 ans d´un immense développement. Et comme nous arrivons au pic de production de pétrole (10 ans max), et que la seule chose que nous savons faire est de transformer des ressources naturelles grâce à l´énergie en produits finis. Il est évident que l´état entrera en déconfiture et sera incapable de payer les salaires et les retraites. L´énergie électrique ne pourra pas être, modifié (les renouvelables), augmenté, ni maintenu, nous serons donc sans communications et système bancaire. Adieu la police et les armées. Résultat, nous retournerons en 1800 avant la révolution industrielle. Un bon conseil, achetez un terrain de 5 ha et plantez, vous en aurez besoin plus vite que vous ne le pensez. Nous devrions parler plutôt de la résilience de notre société et comment y faire face, programme beaucoup plus vaste et complexe que le discours actuel qui n´a aucune vision sur le monde qui nous attend.
Réponse de le 08/06/2013 à 21:39 :
Les déchets d'aujourd'hui seront les ressources de demain et c'est déjà le cas pour nombre de pays sous-développés où les pays développés envoient leurs déchets. Inutile de s'alarmer sur le fin de l'ère pétrolière, des alternatives existent et ne sont pas encore rentables mais le deviendront par nécessité. La question est plutôt de savoir combien de personnes pourront y accéder? Probablement très peu, d'autant plus avec une natalité soutenue.
Réponse de le 09/06/2013 à 8:27 :
l'erreur de l'humanité est l'expension démographique.....
a écrit le 08/06/2013 à 20:50 :
Nous avons dans cette Europe des présidents qui jouent à caucescu? je détruis le pays, je m?enrichis. Personne n?est dupe ! L?occupant de l?Elysée est un bon vampire qui fabrique du chômage et tire le social vers le bas ! Trop nul ce système !
Réponse de le 08/06/2013 à 22:44 :
Et pourtant vous aviez le choix en 2012. Il est hélas bien tard pour se plaindre. Vous aurez l'occasion d'exprimer votre mécontentement l'année prochaine alors vous savez ce qu'il vous reste à faire...
Réponse de le 09/06/2013 à 6:39 :
Cela fait 40 ans que l'UMP (ex RPR) et le PS se partagent le pouvoir avec des résultats catastrophiques. J'espère que les français seront plus lucides lors des prochaines élections.
Réponse de le 09/06/2013 à 11:27 :
Lucides pour voter quoi ? Si vous faites allusion au FN, j'espère que vous réalisez bien les conséquences d'un(e) président(e) frontiste au sommet de l'Etat : chemin tout tracé pour la haine et la violence.
Réponse de le 09/06/2013 à 12:48 :
Le FN ne peut être pire que ce que l'on vit aujourd'hui. Quand à la haine et la violence, Hollande a déjà amorcé le processus ...
Réponse de le 09/06/2013 à 12:54 :
+ UN !
Réponse de le 09/06/2013 à 13:00 :
++++++ 1000000 Bien dit voir les agressions, violences en tous genres actuellement dans notre pays, les voyous relâchés aussitôt....les cités où l'on ne rentre plus? et que fait on de concret pour enrayer tout celà?QUEDALLE ! hormis les sempiternelles promesses de sévir de Valls ! (on avait connu les réprimandes au "karcher" aussi, un temps...et puis, rien, évidemment, là aussi ! ) oui, le pire est là aujourd'hui , et pour ma part, et j'en connais tellement d'autres , perso, ma voix sera pour MARINE !
a écrit le 08/06/2013 à 20:15 :
Nécessairement le pourcentage de retraitables sur l'ensemble de la population devra rester inférieur à 25% dans les 50 ans à venir sinon on ne pourra pas garantir un pouvoir d'achat des retraités évoluant comme celui des actifs (d'où les mesures d'age ou de durée)...mais s'imaginer que c'est cela qui va suffire pour équilibrer les comptes est grotesque. On finance en fait des droits acquis par les salaires passés avec les salaires d'aujourd'hui...or même si avec le plus grand optimisme on imagine que le chomage va baisser et que la balance commerciale va s'améliorer, il reste que le poids des salaires rapporté à la valeur ajoutée consommable par les français va nécessairement diminuer. Il faut donc changer l'assiette (affecter la TVA par exemple en la mettant à 25% et en compensant le manque à gagner de l'état par un impôt sur le free cash flow ce qui ferait un "effet Gallois" significatif). Là on va encore bricoler et on remettra tout sur la table dans 3 ans...
Réponse de le 08/06/2013 à 20:34 :
@Théophile: le problème, c'est pas les retraités, mais le système. 1) Tous ces régimes privilégiés devraient commencer par disparaître et ceux qui n'ont pas cotisé ne devraient rien toucher. 2) le gouvernement devrait créer des conditions favorables à la création d'entreprises et cesser l'assistanat permanent. On est dans un système où tout le monde veut, mais sans rien faire !!! c'est vrai que partager les biens des autres est plus facile que de retrousser les manches, mais on connaît le sort de la poule aux oeufs d'or :-)
Réponse de le 09/06/2013 à 4:40 :
les régimes spéciaux sont en effet injuste et n' ont plus lieu en grande majorité en 2013 CEPENDANT le nombre de retraités par rapport a la population active reste le problème principale que tout le monde fait mine de ne pas voir en cherchant des bouc-émissaires, le dernier commentaire l' illustre parfaitement
Réponse de le 09/06/2013 à 8:58 :
L'unification des régimes relève de la justice de la répartition dont je n'ai pas parlé. Avec un système à points on y arrive. Mais ça ne change absolument rien au problème du financement. Même si on contraint l'age et la durée, même si on unifie les régimes, on se plantera si on conserve les salaires comme assiette.
Réponse de le 09/06/2013 à 12:50 :
Chacun doit cotiser pour sa pomme. Point barre
Réponse de le 09/06/2013 à 14:30 :
@Théphile: dans le système actuel, on cotise un certain montant qui donne droit à un nombre correspondant de points. Ces points sont indexés et donnent droit à un certain montnat de retraite. Donc, je vois pas très bien de quoi tu parles, si tu sais de quoi tu parles that is :-)
Réponse de le 09/06/2013 à 18:00 :
Le soi disant droit est purement théorique. Aucune somme d'argent n'est réservée pour vous. Si donc vous prenez votre retraite un jour en faisant valoir ce droit mais que la société à ce moment-là n'a plus d'argent en provenance des salaires simplement parce que tout le monde est au chômage et vit d'allocations redistribuées à partir des rentes de quelques uns en achetant des produits chinois, alors il n'y a plus de cotisations pour vous payer tout simplement...Après cotiser pour sa pomme c'est gentil mais ça ne vaut que pour les jeunes qui démarrent...pour les autres on fait comment ? Ca s'appelle une pyramide de Ponzi, elle a été initialisée par Pétain et maintenant que les machines remplacent les travailleurs, on voit bien arriver l'effondrement du système...
Réponse de le 10/06/2013 à 0:26 :
@Théophile: si le monde s'écroule, ça s'appelle Armageddon, et toutes tes supputations s'envolent aussi :-)
Réponse de le 11/06/2013 à 18:02 :
@ Patrickb C'est exactement cela Armageddon. Bien dit. Par contre, les retraités Etats-Uniens qui avaient investi dans les fonds de pension leurs économies (c'est facultatif heureusement), en 2008 lors de la crise boursière, ils l'ont vu passé Armageddon).
a écrit le 08/06/2013 à 19:58 :
eh bien ils se battront comme l'ont fait avant eux les générations précédentes !!
a écrit le 08/06/2013 à 19:33 :
Pour lundi,'Retraite les seniors sont peu optimistes'....Pour mardi,'Retraite les fonctionnaires sont peu optimistes'... Pour mercredi, 'Retraite les parlementaires sont peu optimistes'...Pour jeudi, 'Retraite les militaires
sont peu optimistes'... Pour vendredi 'Retraite les hétérosexuels sont peu optimistes'... Pour samedi ' Retraite les
caisses sont peu optimistes'.. Pour dimanche' Retraite un concept optimiste'..
a écrit le 08/06/2013 à 19:10 :
il est navrant de voir une génération qui ne sait pas ce que combattre veut dire, combattre pour les droits ,combattre pour autrui ;
on voit qu'ils ont été trop aidé trop gaté par les parents mais aussi grands parents ( voir revenus de substitution)
une société de jeunes attendant que les vieux se battent est une société morte!
Réponse de le 08/06/2013 à 19:27 :
Les jeunes trop aidés?? La crise, le chômage, la précarité, les prix de l'immobilier, l'avenir très très sombre qui nous attend, la retraite que nous n'aurons pas, et j'en passe... C'est ce que vous appelez être gâtés?? Nous n'avez pas connu et vous ne connaitrez jamais les problèmes que vivent les jeunes d'aujourd'hui, trop obnubiles à cracher votre venin sur nous. Pourquoi tant de mépris??? La roue tourne.
Réponse de le 08/06/2013 à 19:45 :
Peut etre une génération qui a compris que l'état providence n'est plus d'actualité et que la mondialisation ainsi que les pays emergents ne permettent plus au pays du nord de dicter les regles économiques. Il est peut etre temps de repenser ce système pour le bien de tous, il y a bien longtemps que les jeunes ne comptent plus sur les vieux qui ne se battent que pour leurs interets! Alors un peu de respect pour la jeune genration qui n'a plus la sécurité de l'emploie mais surtout l'optimisme de votre génération.

La pluspart de cette jeune génération vivra moins bien que ses ainés, une premiere depuis l'apres guerre!
Réponse de le 08/06/2013 à 19:47 :
Pauvres Jeunes et Pauvres Vieux il est plus facile de s'invectiver plutôt que d'imaginer une nouvelle société, c'était mieux avant, c'est trop dur aujourd'hui ... le système actuel est obsolète voilà tout ...
Réponse de le 08/06/2013 à 19:50 :
Il ne faut pas avoir d'enfant pour invoquer tant d'inepties en cinq lignes
Réponse de le 08/06/2013 à 21:51 :
@pauvres jeunes
On sait ce que se battre veut se dire, et pour beaucoup de "vieux" même si nous n'avons pas suffisamment d'expérience, si on faisait péter la pyramide des âges et qu'on récompensait l'envie de réussir, la proposition d'idées, l'utilisation des nouvelles technos pour augmenter la productivité, le bon sens plutôt que de préserver les processus tels qu'ils sont juste parce que ce sont des "vieux" donc des supérieurs hiérarchiques (ou qu'ils ont simplement le pouvoir en tant qu'actionnaire) qui doivent garder les prérogatives alors que d'un point de vue qualité de service : disons le ouvertement leur méthodes sont affreusement mauvaises
Réponse de le 09/06/2013 à 4:52 :
Petit rappel quand même, la génération qui "a su se battre" issus du baby boom était proportionnellement la plus importante du pays, Hélas, aujourd'hui nous sommes confronter a une société vieillissante face a cette même génération sans oublier que la natalité a chuter depuis donc comparez ce qui est comparable
a écrit le 08/06/2013 à 19:07 :
Encore cette même photo pour illustrer un sujet concernant les jeunes..
En panne d'inspiration le web master ? eh j'déconnais hein.. elle est bien cette photo.
sinon j'hésite encore entre la grandasse située à droite et celle assise..enfin j'dis ça...
Réponse de le 09/06/2013 à 13:10 :
croyez vous que les "vieux", n'aient pas eu à lutter? certains y ont laissé leur vie! il serait temps que vous défendiez vos droits! votre avenir! montrez vous dans les manifs, ne restez pas à vider votre sac sur internet, il faut agir, parler n'est que du vent, seules les actions peuvent quelque chose, puisque , parait il le monde change", il faut vous montrer à la hauteur en faisant connaitre votre mécontentement de ne pas exister" aux yeux des politicards, et votre volonté forte de vouloir un avenir à tout prix ! VIVRE, et non survivre, ou CREVER...et tant qu'à faire on a le temps pour cela, AVANT il faut faire sa vie, et la moins pourrie possible !
Réponse de le 09/06/2013 à 15:15 :
EXCELLENT COMMENTAIRE je vous rejoins 100%
a écrit le 08/06/2013 à 18:47 :
Quand on voit le climat en France, mieux vaut aller voir ailleurs. Dans notre pays, être riche, patron, de droite ... devient un délit et être d'extrême gauche une qualité. Mais où va t'on ?
Réponse de le 08/06/2013 à 19:03 :
mieux vaut aller voir ailleurs ??

Qu'attends tu donc ?
Réponse de le 08/06/2013 à 19:05 :
Le rapport avec les retraites?
Réponse de le 08/06/2013 à 19:43 :
Allez dire çà à Cahuzac, Fabius, DSK ... la richesses, la pauvreté, être patron ou salarié n'ont pas de couleur ... politique peau social ou religion ... le revenu universel n'est pas une idée d'extrême gauche ... Brésil, Suisse, Allemagne ... think about that ...
a écrit le 08/06/2013 à 18:39 :
Suppression de toues les aides sociales, versement d'un revenu universel pour chaque adulte de plus de 18 ans ... 1500 Euros SANS CONDITIONS cumulables avec un salaire ... juste parce que tout être humain doit pouvoir vivre dignement .. qu'il préfère le bénévolat, travailler, faire carrière ...

Brésil, Suisse, Allemagne y pensent sérieusement .. nous on France on se demande combien d'agents Pole Emploi embauchés ? Combien de contrat aidés ? Combien d'années de cotisations à ajouter ....

Ce revenus universel existe déjà il faut simplement l'étendre (et le financer ...) Retraités, Fonctionnaires qui perçoivent un salaire sans auncune création de richesse ...

Think about that ...
Réponse de le 08/06/2013 à 20:04 :
Oui c'est très bien le Revenu de Base mais pas 1500 euros car c'est juste impossible : le revenu de base est égal au taux d'imposition direct moyen multiplié par le revenu moyen des français (qui lui même ne dépasse pas 2000 euros) et avec ça il faut facturer par ailleurs l'assurance maladie à 250 euros par mois...La réalité est qu'on ne peut guère dépasser 40% de taux d'imposition MOYEN (pas confondre avec les 75% de Hollance) ce qui fait environ 800 euros et si on tient compte du fait que le revenu de base des enfants contient non seulement l'assurance-maladie mais aussi les AF (environ 200 euros de cash) et le chèque scolaire, ça revient en fait à verser 500 euros en cash à chaque adulte..Mais ça permet par contre de supprimer toutes les allocs (RSA, API, PPE, API...), de dégraisser dans les CAF, de supprimer aussi le minimum vieillesse...et de baisser le SMIC brut à 1000 euros (tout en maintenant identique le revenu des smicards). C'est donc un choc libéral qui serait utile à la France fort probablement.
Réponse de le 08/06/2013 à 21:14 :
théophile veut la révolution ? il suffit de taxer un peu plus les biens immobiliers ( grosses bulles) et de mieux répartir les revenus car le pays et l'économie ont besoin de consommateurs pour fonctionner ; l'argent est confisqué et le système
bloque ; tout est à réinventer .....
a écrit le 08/06/2013 à 18:28 :
Un conseil aux jeunes qui veulent travailler dans le privé, surtout ne restez pas en France, allez voir sous d'autres cieux, là où les pays ne sont pas encore dirigés par des dégénérés et ont encore du respect pour les gens qui créent de la richesse..
a écrit le 08/06/2013 à 18:24 :
mais il n'y a pas que les jeunes, en raison d'études longues, la durée de cotisation, ne peut-être atteinte, c'est donc une retraite obligatoirement avec décote. Ce n'est donc pas après demain que l'on aura des retraités pauvres, mais dès maintenant. J'espère simplement encore pouvoir vendre mon entreprise, sinon je continuerais jusqu'au bout.
Réponse de le 08/06/2013 à 19:11 :
"Ce n'est donc pas après demain que l'on aura des retraités pauvres, mais dès maintenant." : ce qui est amusant avec ce genre de remarque, c'est que ceux qui les sortent se contrefichent de l'émergence de travailleurs pauvres parmi les plus jeunes... A l'heure où les familles ouvriers louent des caves à des pauvres retraités, il faudrait peut-être arrêter la dramaturgie avec des personnes qui ont pu accéder à la propriété et qui ont un reste à vivre supérieur à des jeunes gagnant 1800 euros une fois le logement payé. Pour votre entreprise, bonne chance : Ceux qui ont du fric achètent de l'immobilier en espérant bénéficier de rentes subventionnées.
a écrit le 08/06/2013 à 18:23 :
La France sociale et prospère a vécu, bonjour la France paupérisée pour 80% de sa population avec sa nomenklatura de fonctionnaires surprotégés et sa classe d'apparatchiks indétrônables.
a écrit le 08/06/2013 à 18:08 :
Il y a quelque chose de surprenant chez ces jeunes, c'est leur fatalisme. Que diable, en 40 ans ou plus, cela laisse du temps pour améliorer leur situation. Incroyable.
Réponse de le 08/06/2013 à 21:31 :
Qui peut prédire l'avenir ? notre système ne fonctionne plus à moins qu'on trouve autre chose et surtout qu'on répartisse mieux les richesses ... l'économie doit tourner pour l'état et pour tous !
Réponse de le 08/06/2013 à 21:53 :
Pour envisager l'avenir il faut avoir du courage. Visiblement cela fait cruellement défaut à la jeunesse de 2013, cependant tout n'est pas à mettre intégralement à leur propre compte. Leurs parents sont tous aussi responsables car on ne fait pas des enfants sans en préparer l'avenir (sans béquille de la CAF). Pour ma part j'observe que même des personnes de ma propre génération se comportent comme des enfants dans un corps d'adulte. L'état providence a développé la culture de l'assistanat au sein de la société française et cela est aussi contre-productif que l'éducation de l'enfant roi sans aucune fessée méritée.
Réponse de le 09/06/2013 à 5:48 :
Du courage pour esquiver ce que vous souhaitez nous incomber? Retroussez vos manches, réfléchissez et essayez d'apporter des solutions. "Pour ma part j'observe que même des personnes de ma propre génération se comportent comme des enfants dans un corps d'adulte." en effet cela est une évidence, et cela est une évidence pour beaucoup de monde, pour les jeunes qui les ignorent et pour les moins jeunes qui les rejettent, alors que faire? En l'état nous allons au clash générationnel.
Réponse de le 09/06/2013 à 7:18 :
Je pense qu'il faut, non pas répartir la richesse, mais répartir les EFFORTS pour que tous profitent de la prospérité. Lorsqu'on répartit la richesse, cela fait fuir les riches ou les amène à être moins riches pour ne pas être spoliés. De l'autre côté, celui à qui on distribue ce qu'il ne gagne pas, perd toute dignité et toute envie de se démener pour s'en sortir. Le résultat est que tout le pays et tous s'appauvrissent. L'idéologie ne peut fonctionner, c'est le comportement individuel humain pour s'adapter au système qui est essentiel.
a écrit le 08/06/2013 à 17:53 :
Actuellement 50% des français sont encore au travail à 60 ans et ceci grâce aux fonctionnaires qui sont obligés d'attendre 62 ans pour faire valoir leur droit à la retraite. Il est donc illusoire de vouloir faire travailler les français jusqu'à 70 ans. Il faut les laisser partir à 60 ans mais avec des retraites hélas plus faible. Tout autre solution est un mensonge car la France a une spécificité sociologique particulière liée aux territoires d'outre mer, à l'immigration de peuplement et non de travail et aux indemnités de chômages généreuses. Puisque le gouvernement ne veut pas diminuer par deux les charges patronales, l'emploi et la croissance ne reviendront jamais en France et il faudra constater année après année la chute d'un pays qui avait des atouts mais qui à préférer garder les rentes de situation des élus et des fonctionnaires à travers leur régime pervers de primes.
a écrit le 08/06/2013 à 17:44 :
Bonjour à tous
malheureusement je ne crois pas que se soit en se bouffant le nez entre génération que les problèmes vont se résoudre , j ' ai 3 enfants qui travaille ils ont des problèmes et des joies que je n'avais pas , les temps change et de tous temps il à fallu s'adapter si on ne s'adapte pas on disparaît, J'ai travaillé 40 ans 50 à 70 heures par semaines ( et je n'ai pas encore fini ) j' ai pas l'impression d'avoir volé les générations future ,
Il est vrais que pendant que les gens peuples s'écharpent entre eux pour des miettes certain ce gave allégrement
a écrit le 08/06/2013 à 17:29 :
attendez de voir ces 68ards qui refusent aujourdh ui de voir leur retraite reduite.. ils vont etre mis dans des maisons de retraite et vont s etonner de voir très peu de gens avec très très très bas salaires s occuper d eux. On appellera cela une situation de catastrophe gérontologique et sanitaire. Allez les 68ards qui ont fait de la dette, repensez tout (ce que vous n avez pas voulu faire) , soyez gentils avec vos enfants, et acceptez que la dette, vous allez la retrouver quand vous n aurez plus les capacités de la gérer car vous serez bien trop vieux pour cela. Il y aura un retour du baton. Comme toujours.
Réponse de le 08/06/2013 à 17:48 :
floppy, va ranger ta chambre, je serais pas toujours là pour subvenir à tes besoins !!!
Réponse de le 08/06/2013 à 19:06 :
Ta mere, ne vous inquiétez pas, bientot les jeunes feront exactement ce que la generation 68 a fait a celle de l'apres guerre! La generation la plus nombreuse est toujours celle qui règne ! Continuez de bloquer tous, tant que vous en avez les moyens, mais la force vive de demain c'est la jeunesse, tout le monde n'a pas envie de faire partie de la generation sacrifiée. Espérons que l'on en arrivera pas la !
a écrit le 08/06/2013 à 17:17 :
Que les jeunes qui ont envie de bosser et créer de la richesse aillent voir ailleurs, en France la gauche et la droite vous prendront tout.
a écrit le 08/06/2013 à 17:07 :
L'énergie permet de travailler moins pour produire autant;travailler moins correspond à travailler moins longtemps,dans l'année ou dans la vie.Grace à l'énergie,les jeunes peuvent espérer travailler moins et doivent s'organiser pour ça.Ils devront envisager de financer leur retraite par une contribution de l'énergie.Développez cette idée!
Réponse de le 08/06/2013 à 20:29 :
La réflexion est juste mais ne concerne pas que l'énergie. Il faut repenser tout le système en effet à l'aulne de ce que le salaire (à la base du financement de toute la sécu aujourd'hui) deviendra demain un revenu d'appoint...en tout cas pas un revenu finançant ce qui est vital qui en effet doit nous être fourni par les machines et les nouvelles ressources naturelles
Réponse de le 08/06/2013 à 21:00 :
Alors,il faut trouver le moyens de se répartir la production des machines.En attendant que les robots fabriquent des robots et extraient l'énergie dont ils ont besoin,mettons au point une répartition des richesses qui soit une évolution de la situation actuelle.Et ne perdons pas trop de temps pour règler le problème de nos retraites,car après 2035,cela ne sera plus nécessaire
a écrit le 08/06/2013 à 16:42 :
Michel, Encore un 68ard qui viens nous donner des leçons! (très fort...) Nous vous remercions pour la dette colossale, les petits salaires, les apparts pourris que votre génération essaie de nous vendre à prix d'or, la retraite que nous n?aurons pas...
Je ne veux pas faire dans le conflit intergénérationnel, mais là bravo..!
Nous insulter alors que nous payons votre retraite (chapeau l'artiste..!)
Mais, comme certains de votre génération nous le disent "après moi le déluge!"
Réponse de le 08/06/2013 à 17:29 :
«Aide-toi et le ciel t'aidera!»... C'est la seule recette qui permet de "réussir" sa vie depuis que l'Homme est Homme...Si vous êtes dans la force de l'âge, pleurer et trépigner ne sert qu'à vous enterrer et perdre à coup sûr, que vous soyez ou non soixante-huit tard, du passé très lointain, ou d'un futur éloigné, en France ou ailleurs...Un peu plus de niaque, et un peu moins d'amertume... Cela dit, bon succès pour vous...
Réponse de le 08/06/2013 à 17:32 :
c est de la provoc ou bien une nombre important de petits rouges dans le bistro près de l'église d'un patelin qui fait écrire "michel". Moi, je garde mon humour et je l'embaucherai bien dans une série télévisée pour remplacer "les chiffres et les lettres".. ;-)
Réponse de le 08/06/2013 à 17:38 :
@Désabusé: 1) comme si tu n'avais rien à voir dans la "dette colossale". Elle augmente de manière exponentielle ces dernières années, mais toi tu vis sur une autre palnète et tu ne participes donc pas à cette augmentation :-) 2) tu crois que nos salaires étaient mirifiques ? mon premier salaire mensuel était de 136 francs 3) t'es pas obligé d'acheter ou de louer un appart pourri 4) c'est pas "après moi le déluge", mais après moi une génération responsable et courageuse...et là on a en effet un sérieux problème !!!
Réponse de le 08/06/2013 à 17:40 :
Comment rester optimiste face à un avenir pour le moins sombre
Réponse de le 08/06/2013 à 18:01 :
@Wisigoth, Pour info je suis un autodidacte (menuisier étant plus jeune, je suis banquier à ce jour, sans aide sans diplôme et sans piston) donc la niaque je sais ce que c'est..! (merci!)
Par contre, mon commentaire précédent était un constat!
Bonne soirée
Réponse de le 08/06/2013 à 18:29 :
@patrickb en attendant c'est ta génération qui a mis des incapables au pouvoir pendant les 30 dernières années. Merci les gars! La nouvelle génération vous le revaudra. Cordialement.
Réponse de le 08/06/2013 à 20:02 :
Avec 136 francs à l'époque tu faisais quoi? Et aujourd'hui tu fais quoi?
L'augmentation de la dette s'explique par les intérêts, si nous n'avions pas ouvert la boite de Pandore à une certaine époque et que nous avions accepté de vivre avec les moyens qui étaient les nôtres, nous ne subirions pas une augmentation exponentielle de cette dette.
Aujourd'hui et si nous continuons à fermer les yeux pour sauver un système sous perfusions c'est que nous acceptons de déléguer la charge de notre mode de vie déficitaire sur les générations futures et la jeunesse actuelle.
La jeunesse actuelle et les générations futures accepteront-elles d'assumer ce que les générations antérieures ont refusé d'assumer, je ne le pense pas.
Réponse de le 08/06/2013 à 20:23 :
@complices: tu ne votes pas ? ah, c'est vrai, j'avais oublié, toutes les personnes d'un certain âge votent toutes de la même manière :-)
Réponse de le 08/06/2013 à 20:28 :
@Pandémie: pour l'instant, les gens acceptent tout et n'importe quoi, et personnellement je ne pense pas que la génération Z (comme zéro) soit capable de se rebeller, mais j'espère me tromper. Chaque génération a ses propres défis (ce n'était pas plus facile avant), mais encore faut-il avoir le courage de les affronter au lieu de toujours pleurnicher.
Réponse de le 08/06/2013 à 20:37 :
@Complices: tu ne votes pas ? ok, comme d'habitude les responsables, c'est les autres :-)
Réponse de le 08/06/2013 à 21:21 :
@Désabusé

Un soixante-huitard de moins de 45 ans en 2013, il faudrait revoir vos classiques. Sur ces mots je vous laisse à vos certitudes... ;-)
Réponse de le 08/06/2013 à 23:01 :
@désabusé: passer de la menuiserie à la banque n'est pas incompatible s'ils te mettent au service de traitement des chèques en bois :-)
Réponse de le 09/06/2013 à 5:50 :
PatrickB le B de bois alors, vous en connaissez un rayon à n'en pas douter.
Réponse de le 09/06/2013 à 13:41 :
@ patrickb et ça change QUOI , de voter ? en réalité, ça change rien de rien ! mais votre science sera, éventuellement la bienvenue
Réponse de le 09/06/2013 à 14:32 :
@Michel K: ça ne change en effet rien puisque c'est toujours la faute des autres :-)
Réponse de le 09/06/2013 à 20:17 :
"3) t'es pas obligé d'acheter ou de louer un appart pourri" : Il te suffit de faire 2h de transport par jour! Sinon, tu peux toujours lâcher ton boulot d'ingé pour devenir techni-commercial en province, tu vivras mieux! Allez, allez, foutons le camp et laissons ces gens avec leurs gosses qui pleurnichent sur les droits de succession! Qu'ils se débrouillent en famille pour leurs retraites!
Réponse de le 10/06/2013 à 0:33 :
@@Patrickb: 1) tu peux aussi trouver du boulot plus près de chez toi ou créer ton entreprise chez toi. 2) je ne crois pas que les actuels propriétaires pleurnichent sur les droits de succession, car ce sont leurs héritiers et pas eux qui vont morfler. 3) rien ne t'empêche de partir si tu en as les compétences 4) quant aux bacs + obtenu grâce à la dépréciation des diplômes voulue par Jospin, on sait ce qu'ils valent :-)
a écrit le 08/06/2013 à 16:40 :
Une retraite à 70 ans lorsqu'on entre dans le monde du travail entre 25 et 30 ans, cela fait 40 à 45 ans d'activité. Est ce si inéquitable, ? je ne le crois pas.
Réponse de le 09/06/2013 à 13:26 :
le mieux, c'est travailler jusqu'au bout de ses forces, puis intégrer un endroit où tout le monde à le droit de se reposer éternellement ! plus personne pour vous faire ch. er! et ainsi, le gouvernement sera gagnant! c'est ce qu'ils cherchent tous de toute façon, nous faire avaler cette couleuvre de taille ! néanmoins, pour tous ceux qui nous pondent ces lois....il en sera autrement bien sûr..très bonnes retraites, avantages, la "Dolce Vita", quoi! Tiens, c'est pas l'"agité", qui voulait ça, en "sortant de la politique".....hummmm ....
a écrit le 08/06/2013 à 15:43 :
Michel, au lieu de vous plaindre et de critiquer la jeune génération, que savez-vous faire d'autre? Votre vie a été bien plus facile qu'elle ne l'est aujourd'hui pour nous les jeunes : logement, boulot etc... Alors stop aux insultes. Vous êtes mal placé pour ça!
a écrit le 08/06/2013 à 15:40 :
"Je vous parle d'une chose que les moins de 30 ans ne pourront pas connaitre, la retraite... la retraite..."
Réponse de le 09/06/2013 à 16:26 :
à chacun son époque.....nostalgie quand tu nous tiens !
a écrit le 08/06/2013 à 15:37 :
@Michel : je vois que vous êtes nostalgique de votre jeunesse passée. La roue tourne, pas la peine d'insulter les jeunes et d'en faire une généralité. Profitez bien de votre retraite!
Réponse de le 08/06/2013 à 21:16 :
Je ne suis en aucun cas nostalgique de ma jeunesse car tout n'était pas rose en mon temps, cependant c'est hélas bien pire pour la nouvelle génération qui est encore moins respectueuse et moins courageuse que les précédentes. Rassurez-vous, je ne compte pas sur votre génération pour s'occuper de mes vieux jours.
Réponse de le 08/06/2013 à 21:59 :
Elle non plus ne compte pas assurer vos vieux jours... gardez votre mépris.
Réponse de le 09/06/2013 à 13:14 :
+ 1000
a écrit le 08/06/2013 à 15:31 :
Le problème est l'incertitude, savoir si la "question" se posera encore lors de leur mise au rebut par la société! Il faut leur dire que l'esprit de famille doit revenir pour leur survit! Que toute réforme et loi allant dans le sens de la dégradation de la cellule familiale sera leur disparition. Ne compter que sur soi ou sur une administration ne les assurera pas sur l'avenir!
a écrit le 08/06/2013 à 15:15 :
Les jeunes seront les dindons de la farce. Le système est contre eux. Fait pour les baby boomers.
Réponse de le 08/06/2013 à 15:53 :
Tout à fait d'accord avec Laurent
Réponse de le 08/06/2013 à 18:46 :
non nous on a 60 an s cette année et on va morfler je pense comme tout le monde,!!! alors que diable arretez!!!!
Réponse de le 08/06/2013 à 21:17 :
@hyouki

Histoire de donner un exemple : Avez-vous eu l'occasion de vivre en banlieue pourrie, d'avoir bosser pour obtenir un bac +5 puis, parce qu'arrivé en pleine crise sur le marché du travail où il faut avoir les bonnes chaussures (remarque qu'on m'a fait), il faut avoir un deuxième bac+5 pour espérer ne pas avoir trop de difficulté à trouver un emploi. Ce deuxième bac+5 étant assorti d'un crédit de 20000? (à 2% d'intéret sur 10 ans soit 24000?). A la suite de ceci, vous êtes vous repris une seconde vague de crise dans la figure qui vous a poussé à frôler le chômage et aller postule auprès d'entreprise (publiques ou privées) qui vous "offraient" l'énorme somme de 1500 à 1800? net/mois quand les loyers sont , en province (ce qui est déjà pas si élevé) de 13?/m²).
Et j'ai oublié de préciser, nous maintenant les jeunes, si on se fait virer, on paie un forfait social de 20% au lieu de 8% sur notre indemnité de licenciement et dans certaines sociétés (notamment informatique très répandues) si on ne veut pas partir à 'lautre bout de la france (voir de l'europe selon les contrats) on est viré sans indemnités pole emploi.

Alors, c'est vraiment la dur de vie de quasi retraité ?
Réponse de le 09/06/2013 à 13:46 :
Pas faux ! hélas mais la solution, elle est où?..........
a écrit le 08/06/2013 à 14:26 :
J'ai 65 ans et je pensais exactement la même chose à leur age. Les prévisions se réalisent rarement, même les mauvaises prévisions. Tant mieux si les jeunes ont envie de prendre en main leur destin et reconstruire la collectivité sur un mode de solidarité moins tordu que celui qui prévaut actuellement.
Réponse de le 08/06/2013 à 15:51 :
Oui oui oui, ce mode de solidarité est tordu mais comme il nous est profitable nous avons laissé faire sans réfléchir et sans penser à l'avenir, laissons aux jeunes le fruit de nos dettes, ils trouveront une solution eux, de toute façon ils n'auront d'autres choix.
Réponse de le 08/06/2013 à 18:39 :
@Pandémie: la dette c'est les autres et toi tu profites de rien depuis que t'es né :-)
Réponse de le 09/06/2013 à 14:22 :
+ 1
a écrit le 08/06/2013 à 14:15 :
Aujourd'hui il faut être réaliste. Depuis à peu près 40 ans, les différents gouvernements ont presque tout cassé. Le système actuel va vite se gripper et imploser. Personne ne pourra le sauver, pas même les meilleurs économistes. Les jeunes de maintenant sont plus lucides que leurs aînés et moins rêveurs...Bref, ils sont conscients qu'il n'y à plus vraiment de bel avenir devant eux.
Bonne chance à tous dans ce pays en déclin. :(
Réponse de le 08/06/2013 à 14:40 :
Les jeunes s'en tapent de la retraite tant qu'ils auront toujours avec eux un smartphone et un accès Facebook pour glander au boulot le jour où ils en auront un. Pour eux ce serait l'idéal de glander plus de 70 ans plutôt que trimer plus de 40 ans comme leurs aînés. Parler de lucidité pour une génération 100 % connectée à des pseudo-réseaux sociaux est une vaste fumisterie.
Réponse de le 08/06/2013 à 15:04 :
Bravo pour cet esprit ... pas du tout réducteur !
Vous avez l'air de vous y connaître "en jeunes ".
Réponse de le 08/06/2013 à 15:35 :
Parler de lucidité pour une génération qui a soi-disant trimé à peine 40 ans, ils furent pléthores les "jeunes" retraités encore immatures à se retrouver désoeuvrés à l'âge avancé de 53-54-55 ans, depuis ils glandent... (on les retrouve sur les réseaux sociaux) ils jalousent les jeunes d'aujourd'hui qui ont accès au multimédia car ils se rendent compte qu'un jeune de 20 ans aujourd'hui possède une culture et un rapport au monde en tout point supérieur à celui qu'ils avaient à leur époque. Sieur Michel, votre génération selon vous à tant trimé, jusqu'à 55 piges, et jusqu'à 85 piges elle fait quoi sinon glander et jalouser? Votre génération à tant trimé, alors comment se fait-il qu'elle laisse autant de dettes à ses enfants?
Réponse de le 08/06/2013 à 19:08 :
@Pandémie

Vous vous fourvoyez, je ne suis ni vieux ni jeune cependant je déplore une jeunesse qui se berce d'illusions dans un monde virtuel et sa culture du tout gratuit. Je déplore également l'égoïsme des retraités qui se refusent à payer pour leurs propres erreurs comme celles d'avoir engendré une génération de chômeurs et d'avoir voté massivement pour l'actuel président car il est de notoriété publique que la jeunesse n'a que faire de la politique, c'est bien là son erreur.
Réponse de le 09/06/2013 à 9:11 :
il n'y a pas d'argent pour les retraitès ,mais il y a de l'argent pour certain.
Réponse de le 09/06/2013 à 11:41 :
bx33., tout à fait ! De même, c'est la crise, mais pas pour tout le monde !
Réponse de le 09/06/2013 à 13:16 :
+ 1
Réponse de le 10/06/2013 à 11:10 :
M. Michel,
La génération "Y" dite Pc, smartphone, Facebook a besoin de communiquer avec les autres pour échanger, se rassembler, partager...chose que votre génération ne faisait pas ou plus car vous vous êtes replié sur vous même. L'union fait la force...et aujourd'hui les jeunes l'ont bien compris en se retrouvant sur des réseaux sociaux. Ils savent de mieux en mieux dénoncer les choses qui ne vont pas et se coordonner pour se manifester.
Cordialement,

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :