Contrôleurs aériens : un régime de retraite très spécial et qui devrait... le rester

 |   |  844  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les contrôleurs aériens bénéficient de conditions de départ à la retraite très avantageuses. Non seulement parce que leur conditions de travail sont difficiles et qu'ils occupent une fonction stratégique mais aussi car ils sont obligatoirement mis à la retraite à 57 ans (bientôt 59 ans). Résultat, ces fonctionnaires disposent d'un véritable régime spécial dérogatoire - régulièrement montré du doigt - au sein de la fonction publique. Ils perçoivent de nombreuses bonifications sur leur retraite ainsi qu ''un complément de retraite de 1.200 euros mensuels versés durant 13 ans.

Les 4.300 contrôleurs aériens français sont en grève ce mercredi 12 juin pour protester contre un projet de « ciel unique européen » qui pourrait les amener à perdre leur statut actuel. Pour l'instant, le gouvernement français leur a donné des assurances. Aussi, ils ont renoncé à poursuivre leur mouvement jeudi 13 juin. On peut comprendre les aiguilleurs du ciel, de leur vrai nom : « Ingénieurs du contrôle de la navigation aérienne » (Icna). Ces fonctionnaires très spéciaux dépendant de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) bénéficient en effet d'un régime très particulier, qu'il s'agisse de leur temps de travail (32 heures par semaine) ou de leur retraite. A ce titre, ils sont certainement les fonctionnaires les plus montrés du doigt. Certes, leurs droits sont totalement hors du régime commun mais il faut avoir à l'esprit que leurs conditions de travail sont aussi très particulières (travail de nuit, le week end, etc.) et que leur activité est soumise a un très haut niveau de sécurité. Et le fait également qu'ils occupent une fonction hautement stratégique : un fait de grève leur part... et tout le trafic aérien peut être bloqué (ils sont tout de même soumis à une obligation de service minimum).
Des données qui expliquent bien des choses...

Des conditions de travail difficiles et une place stratégique

Heureux aiguilleurs du ciel donc, s'agissant de la retraite. Jusqu'à récemment, dès lors qu'ils avaient exercé leur activité durant 15 ans et atteint l'âge de 50 ans, il pouvaient liquider leur droit à pension. Et, pour des raisons de sécurité (acuité visuelle, résistance à la fatigue durant leur long tour de garde, etc.) l'âge limite du départ à la retraite des contrôleurs aérien était fixé à 57 ans. Effets de la loi Woerth sur les retraites de 2010, ces différents paramètres vont progressivement évoluer pour les Icna. En 2015, la durée minimum de travail sera portée de 15 à 17 ans, l'âge requis progressivement de 50 à 52 ans et l'âge maximal pour le départ passera, lui aussi, progressivement, de 57 ans à 59 ans en 2023.

Départ à la retraite obligatoire à 57 ans (bientôt 59 ans)

Mais, paradoxalement, se système avantageux n'arrangent pas tous les contrôleurs aériens. Certains veulent rester en poste, pour pouvoir percevoir une pension complète, ce qui nécessite, comme dans le privé, d'avoir cotisé plus de 41 ans (selon l'âge). Or, selon un arrêt du 6 juillet 2010, le Conseil d'Etat considère que l'article 93 de la loi du 17 décembre 2008 qui permet le maintien en activité au-delà de la limite d'âge des fonctionnaires classés en catégorie active ne s'applique pas à ceux pour lesquels une disposition spéciale interdit toute prolongation d'activité. Dans ces conditions, il n'y a pas de maintien en activité possible des Icna au-delà de la limite d'âge fixée par une loi du 31 décembre 1989. En d'autres termes, et ce n'est pas assez connu, la DGAC peut imposer aux contrôleurs de quitter leur poste à 57 ans (59 ans en 2023).

Des pensions gonflées par de nombreuses bonifications

Résultat, les « vieux » contrôleurs sont particulièrement « bichonnés » pour partir. Jouant à  fond sur cette obligation de limite d'âge, leurs syndicats parviennent chaque  fois à "neutraliser" les éventuels plus gros effets néfastes des différentes réformes des retraites. Déjà, ils bénéficient de rémunérations avantageuses (le salaire net annuel peut dépasser les 50.000 euros). Ils ont en effet obtenu en 2006, l'accès à « un 4è grade d'avancement culminant à la hors échelle A » pour les contrôleurs âgés. Soit le sommet de la fonction publique. Ils bénéficient aussi depuis 1999, autre conquête, d' une « bonification indiciaire » de 55 points, à partir de l'âge de 35 ans, qui est pris en compte dans le calcul de la pension de retraite. Et ce n'est pas fini. A l'instar d'autres fonctionnaires (les policiers par exemple), ils ont droit également à la bonification dite du « cinquième ». Concrètement, ils ont droit à quatre trimestres gratuits tous les cinq ans (dans la limite de cinq années) dans le calcul de leur retraite.

Un complément de retraite durant 13 ans

Last but not least, depuis une loi de décembre 1989, les contrôleurs aériens perçoivent également au moment de leur retraite une « allocation temporaire complémentaire », justement destinée à combler un manque éventuel d'annuités cotisées. Cette allocation, égale à environ 1.200 euros bruts mensuels, vient s'ajouter au montant de la pension. Elle est versée à 100% durant cinq ans puis devient dégressive les huit années suivantes. Elle n'est cependant plus servie si l'ancien contrôleur reprend une autre activité.
Et tout ça pour une cotisation (part salariée) de 8,66% en 2013 qui atteindra 10,55% en 2020. Il sera instructif de regarder ce que deviendront ces dispositions de départ à  la retraite hors du commun lors de la prochaine réforme des retraites dont les contours se dessineront dès la fin de la semaine avec la remise du rapport  Moreau.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/06/2013 à 17:26 :
j'ai un ami , contrôleur aérien .... il a effectivement quelques jours et nuit de garde , mais, à côté de mon médecin, il fait beaucoup moins d'heures, et a beaucoup plus de congés ... il va chercher sa fille à 17 h à l'école , presque tous les jours ... etc ..... et son train de vie ferait pallir plus d'un ... alors, ....
a écrit le 13/06/2013 à 18:02 :
à l'auteur de l'article : merci pour votre article qui complète celui qui concernait les régimes spéciaux de la SNCF et d'EDF. Si vous souhaitez des précisions sur les salaires des contrôleurs de la navigation aérienne, tapez dans votre moteur de recherche "la gestion du personnel de la navigation aérienne" et vous tomberez sur un rapport de la Cour des Comptes de 2010 qui vous donne le montant des rémunérations des contrôleurs en page 85, ligne ICNA : vous aurez les montants mensuels en début, milieu et fin de carrière avec d'un côté, le fixe, de l'autre, les primes et le total (fixe + primes). Les chiffres donnés sont beaucoup plus élevés que les 50.000 euros annuels que vous citez dans votre article (huit mille euros mensuels en fin de carrière).
a écrit le 13/06/2013 à 14:49 :
J'ai été diplômé d'une grande ecole en 2012. Je vis maintenant à l'étranger, je ne cotise ni a la retraite, ni au chômage, pour la simple raison que je n'aurai jamais de retraite, ce que très peu de jeunes semblent avoir compris, et qu'il est hors de prix de cotiser pour le chômage (mieux vaut épargner, et je ne me sens pas très en phase avec le gaspillage des impôts, la CMU pour des gens qui je la méritent pas, etc., etc...!). Quand je vois ces débats, je me dis que le pays a un gros problème et qu'il refuse de regarder le désastre qui se profile depuis quelques années. Le jour où les caisses seront vides pour de bon, il ne faudra pas venir se plaindre. Il va y avoir de la casse....
Réponse de le 13/06/2013 à 18:21 :
le ciel unique europeen est en route depuis longtps et les controleurs y sont favorables, je crois que tu n as pas compris pour quoi les controleurs etaient en greve, mais on ne peut pas t en vouloir de focaliser sur notre paie et notre retraite speciale?.
Réponse de le 16/06/2013 à 17:54 :
ben alors, où est le probleme ?
Réponse de le 01/07/2013 à 15:35 :
pqoi s'"acharner contre 4000personnes qui assurent un niveau de sécurité ? par simple jalousie. Le concours est ouvert à tous...
a écrit le 13/06/2013 à 13:37 :
Le projet de Bruxelles est un évidence...Il faut absolument passer d'un contrôle aérien national à un contrôle européen. A la clé, des économies pour tout le monde. Mais comment faire comprendre cela aux grévistes français et à leur ministre qui les soutien honteusement au détriment des voyageurs ? En fait nos chers contrôleurs français ont peur de perdre leurs nombreux privilèges, celui de partir en retraite très tôt en étant un. Si leur métier est si pénible, pourquoi ne ferait-il pas autre chose après un certain âge ?
a écrit le 13/06/2013 à 13:35 :
On nous parle toujours d egalite on ferait mieux de parler de clientelisme...en France plus votre pouvoir de nuisance est grand plus vos avantages seront importants...alors assumons cette politique....
a écrit le 13/06/2013 à 13:35 :
On voit que les controleurs ont une activité intense jusqu'ici même pour défendre leurs droits. Ces droits mérités ou non, que les autres obtiennent par leur valeur, leur rareté ou qui sont communs à tous, eus les obtiennent par le chantage à l'insécurité et la grève systematique, quitte à mettre l'economie du pays par terre. Reagan les avait quasiment tous virés aux USA et quoiqu'ils en disent, l'aviation americaine tourne toujours. Hors de tout jugement sur leurs avantages, à comportement jusqu'au boutiste, il ne peut y avoir que de réponse totalitaire.
a écrit le 13/06/2013 à 13:13 :
Je ne comprends pas l'objet de cet article de LT

Cette grève est une action pour laquelle les syndicats ont appelé à la grève dans 10 pays. Réduire ceci à une défense des retraites des contrôleurs français c'est, me semble t'il, être à coté de la plaque. Le vrai sujet c'est le projet de ciel européen unique promu par certains à Bruxelles mais dont ni les gouvernements français ni allemands ne veulent.
a écrit le 13/06/2013 à 12:59 :
CEUX SONT des privilégiés qui se plaignent, on leur demande simplement de faire un tout petit effort pour préserver un système social qui s'effondre, c est trop demande ?? et les générations futures doit on les sacrifier ? tout ça c est bien français, mon petit metre carré et les autres je m en fous. j espere que le gouvernement ne va pas ceder...........mais ne revons pas
a écrit le 13/06/2013 à 12:38 :
Wam, Bam, Splatch ça plane pour eux, eux, eux , Hou hou hou hou ça plane pour eux !
a écrit le 13/06/2013 à 11:17 :
Faisons comme aux USA, on vire tout ce petit monde (avec impossibilité de postuler à nouveau dans le job), et ne vous faites pas de souci, il n'y aura plus jamais de mouvement de grève!.
Réponse de le 13/06/2013 à 11:44 :
Aux États-Unis, le corps des contrôleurs aérien (le PATCO) est célèbre pour la grève qui l'a opposé au président américain Ronald Reagan en août 19817. Après deux jours de grève, le président Reagan a mis ses menaces à exécution et a licencié 11 345 des 13 000 contrôleurs8. Cependant, ce fut un échec. En effet, de nombreux incidents aériens et des retards phénoménaux découlèrent du manque d'effectif ainsi engendré. Encore aujourd'hui, cette action comporte des conséquences fâcheuses sur l'effectif des contrôleurs aériens américains, qui connait une pénurie récurrente. y en a qui lisent tous les post avant de dire des conneries ?
Réponse de le 13/06/2013 à 14:16 :
@bonne idee, quoique?.
Il y a moins de 3 ans, je me suis déplacé aux états unis en avion, et je peux vous dire que le service était au au rendez vous, peut-être 3/4 d'heure de retard à Atlanta lors d'un changement de ligne, mais c'est à peu près tout, normal, Atlanta est le noeud principal des liaison aux States.
Sinon rien à redire, le service des transports aérien aux USA est au top!.
Réponse de le 13/06/2013 à 18:24 :
effectivement, tu as apparemment une tres grande experience du controle aerien americain avec ça?...
a écrit le 13/06/2013 à 10:55 :
Lorsque vous évoquez 50 k?, vous êtes très très loin du compte ! Je suis retraité, ancien pilote de ligne. J'avais un copain Commandant de bord dont l'épouse était contrôleur aérien au centre d'Aix en Provence: à l'époque, elle gagnait plus que lui en travaillant moins ! Je ne sais pas si cela se pratique toujours, mais je me souviens que en fin de soirée ou le week end, quand le trafic était moins dense, un seul contrôleur tenait plusieurs postes ce qui permettait à ses petits camarades de rentrer chez eux, tout en étant toujours payés.... Elle est pas belle la vie ?
Réponse de le 13/06/2013 à 11:05 :
tu vas trop au cinéma
Réponse de le 13/06/2013 à 11:20 :
Tu nages en plein delire ou alors la mauvaise foi t etouffe; Ton post est bourré de desinformation; j espere tout du moins que c est par ignorance que purement intentionnel; Je suis controleur erien dans un grand centre et mon cousin est commandant de bord à Air France; Pour info, il gagne (avec leur 13e mois) presque deux fois mon salaire !!!!! De plus il ne bosse pas plus (systeme de rotations puis jours de repos, astreintes pas forcement declenchees). Deja , apres cette VRAIE info, j aimerais ta reaction de bonne foi. De plus, un controleur ne tient pas plusieurs "postes" pour faire partir ces collegues; C est technique, mais l espace aerien est formé de plusieurs volumes appelés secteurs; en fonction des pointes de trafics aeriens, plusieurs secteurs peuvent etre regroupés ensemble et redegroupent quand le trafic remonte; il y a toujours des controleurs presents pour ouvrir les secteurs necessaies : 2e idiotie.
Comme le dit golb88, tu vas trop au cinema
Réponse de le 13/06/2013 à 19:31 :
Pour ce qui est du temps de travail, vous parlez du long courrier. Sur moyen courrier, on volait entre 60 et 90 h par mois avec 4 jours de repos mensuels, loin des 3 jours hebdomadaires que vous avez... Pour le salaire, il s'agissait aussi de salaires sur moyen courrier, qui comme vous le savez certainement sont très inférieurs à ceux sur long courrier. Vous n'avez pas ce genre de problème ! Pour ce qui est des secteurs, vous faites semblant de m'avoir mal compris: Je ne parlais pas des secteurs géographiques mais d'un contrôleur qui fait l'approche, la tour et le sol par exemple...Alors pour la mauvaise foi, vous pouvez vous présenter au concours...
Réponse de le 13/06/2013 à 19:57 :
@gogol88
Fonctionnaires, tous unis ! Même combat pour rester dans le fromage...
a écrit le 13/06/2013 à 10:51 :
Les conclusions et commentaires de ce journaliste me font gerber .

Voila une profession qui comme les autres a une tâche à remplir avec des contraintes et des risques choisis et connus à l'avance ...!

Toujours demander plus par l'intermédiaire de leurs syndicats et surtout le conserver en utilisant le chantage ..!

Combien de "crèves la fin pour justifier de cette générosité des pouvoirs publiques .

Pour ma part j'ai travaillé de jour comme de nuit dans un environnement contraignant et surtout avec une astreinte de 365 jours/an . je n'en fais pas un fromage et surtout je ne bénéficie de rien de plus que le régime commun à tout salarié ***********

Ce qui me désole c'est que l'on puisse justifier d'avantages avec des arguments fallacieux et moi qui comme eux ai été contraint dans ma vie professionnelle non seulement je ne touche rien de plus mais je dois payer pour eux*******;

cupidité quand tu nous tient...
Réponse de le 13/06/2013 à 11:13 :
Là, on ne tient pas un beau specimen aigri et frustré?.. c etait quoi ton taf 365j par an payé une misere et avec que des inconvenients sans aucun avantage ?
Qui demande plus ? Qui fait crever de faim qui? T en en plein delire. De plus que la greve d hier n absolument rien à voir avec ton discours delirant et haineux. Et si ça peut te rassurer, tu ne paie vraiment pas grand chose pour nous?..
a écrit le 13/06/2013 à 10:50 :
Ok c'est un métier à responsabilités, mais dans le contexte actuel cette grève relève de la provocation. Je rappelle qu'en 1981 Ronald Reagan avait viré 11 350 contrôleurs aux EU sur les 13 000 en activité, parce qu'ils s'étaient mis en grève. En France tous ces fonctionnaires peuvent faire ce qu'ils veulent et prendre le peuple en otage sans aucun risque. Cela aussi fait partie des avantages inadmissibles de nos jours, mais le pire c'est qu'ils n'en sont même pas conscients.
Réponse de le 13/06/2013 à 18:24 :
Aux États-Unis, le corps des contrôleurs aérien (le PATCO) est célèbre pour la grève qui l'a opposé au président américain Ronald Reagan en août 19817. Après deux jours de grève, le président Reagan a mis ses menaces à exécution et a licencié 11 345 des 13 000 contrôleurs8. Cependant, ce fut un échec. En effet, de nombreux incidents aériens et des retards phénoménaux découlèrent du manque d'effectif ainsi engendré. Encore aujourd'hui, cette action comporte des conséquences fâcheuses sur l'effectif des contrôleurs aériens américains, qui connait une pénurie récurrente. y en a qui lisent tous les post avant de dire des conneries ?
a écrit le 13/06/2013 à 10:06 :
Oui, le métier de contrôleur aérien est un métier stressant, c'est vrai et auquel des vies humaines sont en jeu .
Voilà pourquoi, la sélection à ce métier est impitoyable et pas accessible par le moindre piston.
C'est l'un des concours les plus difficiles et disposé d'un esprit analytique très performant.
Mais une fois concours en poche, c'est 3 ans de formations et après c'est le pérou : Salaire en début de carrière: au moins 3000 euros et de multiples avantages.
Mais bon tout le monde ne peut pas devenir contrôleur aérien....
Réponse de le 13/06/2013 à 10:29 :
donc les controleurs américains qui travaillent 5 fois plus de temps que vous sont des extra-terrestres ou alors le ciel américain est aussi sur que la somalie
Réponse de le 13/06/2013 à 10:50 :
C est bien connu , les controleurs aeriens americains travaillent 160h par semaine sans pause. El manici, quand vous aurez fini de raconter des idioties pareilles, on pourra debattre correctement
Réponse de le 13/06/2013 à 15:32 :
@popaul : vous avez raison, ce n'est pas 5 fois moins feignasse que les ricains mais 6.5 fois :

http://www.ifrap.org/Les-controleurs-aeriens-de-la-DGAC-des-privileges-exorbitants,1351.html

C?est donc sans surprise que nous livrions en 2003 les chiffres représentant la charge moyenne de chaque contrôleur français comme étant 6 fois moins importante que celle de son homologue américain et 2,5 fois moindre que ses homologues anglais et allemand ;


Réponse de le 13/06/2013 à 18:36 :
jolie reference, l ifrep , institut supporté par la droite des droitistes ! son patron, Mr Zimmern, a ecrit un petit facicule nommé "dictature des syndicats", tout un programme; je rappelle encore qu on a un service minimum depuis 1985 !!! ne confonds pas statistiques avec la densité de trafic et la charge de travail; pour faire court, tu peux avoir 20 avions en fréquence et ne rien avoir à faire et en avoir 5 avec plein de choses à gerer; ta "charge moyenne" n a aucun sens; je rappelle aussi que la cours des comptes a ecrit noir sur blanc que les controleurs aeriens avaient 20 semaines de vacances alors qu ils ont 6 semaines et 3 jours?..tout le monde raconte bien ce qu il veut en somme
a écrit le 13/06/2013 à 9:22 :
Y'a qu'en France, qu'on voit des absurdités pareilles. Egalité des régimes de retraites. Ca devrait être simple pourtant.
Réponse de le 13/06/2013 à 9:48 :
C'est clair, retraite par répartition des sommes collectées au prorata des cotisations versées durant la vie professionnelle. Avec minimum vieillesse égal au rsa (pour ceux qui n'ont quasiment rien cotisé).
Réponse de le 13/06/2013 à 10:14 :
Si tu veux celine, les controleurs peuvent aussi faire 9h-18h du lundi au vendredi.
Avant d'esperer l'egalité des regimes de retraites, il faudrait mettre un place l'egalité des regimes de paiments des salaires, des tours de services et de durees des etudes?...
Réponse de le 13/06/2013 à 10:32 :
La contrepartie des conditions de travail est le salaire, pas autres choses. Ben voyons, vos arguments égalitaristes ne riment à rien. Vous voudriez être fonctionnaires pour les horaires, la sécurité de l'emploi, traders pour le salaire, politiques pour la responsabilité...
Réponse de le 13/06/2013 à 10:48 :
mais ma chere celine, vous vous egarez; le salaire n est pas la contrepartie des conditions de travail, mais du niveau d etudes et de formation requis ainsi que duniveau de risque ou de complexité d un metier. Les conditions de travail et le niveau de vigilence determinent le tour de service et les jours de repos, donc les conditions de travail (jours de repos apres avoir travaillé la nuit par exemple); je suis desolé de vous dire que tout n est pas si simple et que vous melangez tout; et si vous voulez des details sur la retraite des controleurs, regardez le post ci dessous "à cassis"
Réponse de le 13/06/2013 à 11:18 :
Oui, je vous rejoins sur un point, c'est jamais simple avec les gens qui essaient de noyer le poisson et d'enfumer pour faire pleurer dans les chaumières. Rien ne justifie vos revendications.
Réponse de le 13/06/2013 à 18:37 :
celine, peux tu me dire quelles sont nos revendications stp ???
a écrit le 13/06/2013 à 9:22 :
Y'a qu'en France, qu'on voit des absurdités pareilles. Egalité des régimes de retraites. Ca devrait être simple pourtant.
Réponse de le 13/06/2013 à 10:24 :
tu fais des études d?ingénieur
tu passes le concours après tu pourras parler
Réponse de le 13/06/2013 à 10:33 :
Merci, je suis ingénieur... Autre chose
Réponse de le 13/06/2013 à 10:38 :
Et par ailleurs, je réfute cette façon de me dire de me taire. Il s'agit d'un sujet de société les retraites, comme tout citoyen j'ai le droit de l'ouvrir pour donner mon avis. Sinon, t'as pas de gosses, tu la ferme sur les profs, tu fumes pas tu la ferme sur les prix de la cigarette etc
Réponse de le 13/06/2013 à 10:54 :
ça ne sert à rien de faire des amalgames; le fait est que tout n est pas comparables, sinon, ça ferait belle lurette qu il n y aurait qu un regime de retraite
Réponse de le 13/06/2013 à 11:04 :
il manque une chose passe le concours
Réponse de le 13/06/2013 à 11:19 :
pourquoi ? J'ai déjà un travail ...
Réponse de le 13/06/2013 à 11:47 :
tu as la trouille peur de l' échec pour un cadre ?
Réponse de le 13/06/2013 à 11:58 :
Je me demande bien quelle association d'idée hasardeuse vous amène à penser ça ? Pourquoi devrais-je passer un concours alors que j'ai un boulot qui me convient bon an mal an ?
a écrit le 13/06/2013 à 9:01 :
C'est inadmissible de garder tous ces régimes spéciaux, dignes d'un autre siècle.

Il est certain que ces salariés vont tout faire pour garder de tels avantages. Et, si les gouvernements (toute tendance confondue)sont incapables de les recadrer par faiblesse, cela n'est pas prêt de s'arrêter.

Et, qui va encore payer ? ... Trouvez l'erreur ! Reste que cela n'est plus possible, n'est plus supportable, n'est plus acceptable !
Réponse de le 13/06/2013 à 10:20 :
esemple : un controleur aerien commence à bosser à 23a; depuis peu il a le droit de s arreter à 57a et de continuer jusqu à 59a. 59a-23a= 36 annuités. pour avoir 42 annuités (et donc une retraite à taux plein), il faudrait qu il travaille jusqu à 65a (et encore plus si on allonge la duree des 42a comme ça devrait arriver); Alors, comment au fait, on laisse des personnes gerer des milliers de vies tous les jours jusqu à 70 ans ????? Je rappelle par ailleurs que le sytement de paiment des controleurs aeriens etant basés pour pres de la moitie de s on salires sur un systement d eprimes, les controleurs aeriens partent deja à la retraite avec 40% de leur salire seulement (ce qui n est pas du tout le cas general); alors si en plus ils ne peuvent pas partir avec un taux plein , ils font comment ?
Réponse de le 13/06/2013 à 10:57 :
Ils font comme les autres !
Réponse de le 13/06/2013 à 13:23 :
Quel charabia !! j'espère que vous êtes moins confus dans votre metier
Réponse de le 13/06/2013 à 18:39 :
quel est ton salire de fon de carriere? combien touches tu à la retraite? nous t ecoutons avec impatience...
c ets vrai que les pilotes d air france ne font jamais greve et n ont aucun privileges...
Réponse de le 07/09/2016 à 17:57 :
administration publique = incompétence , rien de 9 !
a écrit le 13/06/2013 à 8:42 :
Image d'une France très très inégalitaire entre le public et le privé; Rien d'équivalent au monde.
a écrit le 13/06/2013 à 8:11 :
Qu'ils en profitent comme les gardiens de phares ils seront remplaces par des procédures automatiques.un peu de patience.dans dix ans rien ne justifiera l'emploi de 4000 contrôleurs ( les pilotes ne sont déjà plus dans les drones)
Réponse de le 13/06/2013 à 11:01 :
T es plutot drole comme garçon; je suis sûr que tu derais le premier à ne pas monter dans un avion sans pilote; d autre part, viens visiter un centre de controle un jour orageux et je te promets que tu feras pipi dans ta culote la prochaine fois que tu monteras dans un avion
Réponse de le 13/06/2013 à 11:10 :
bien répondu
Réponse de le 13/06/2013 à 12:48 :
Les contrôleurs se prennent pour des pilotes???marrant .pour info on ne remettra pas de radios dans les postes pour faire le point et vous serez pour beaucoup remplaces par des logiciels
Réponse de le 13/06/2013 à 13:22 :
tu reves
Réponse de le 13/06/2013 à 14:07 :
Exemple: l'OACI preconise la prevalence des instructions du tcas sur celles des contrôleurs aériens
Réponse de le 13/06/2013 à 18:57 :
quel est le rapport ?
a écrit le 13/06/2013 à 7:58 :
Hollande tient sa promesse d'une France de fonctionnaires paresseux surpayés aux privilèges non justifié et pour la majorité des français du privé travaillé plus pour gagner moins laminé par les taxes, impôts, chômage et larmes et pour ceux qui font vraiment un travail pénible dans le secteur marchand "vous pouvez grever" voilà le message du gouvernement Hollande !!!
Réponse de le 13/06/2013 à 11:00 :
Les fonctionnaires sont tellement bien payés en france qu il y a 20 ans quasiment tous ceux qui avaient le choix entre le privé et le public optaient pour le privé; les salaires du public n ont pas plus augmenté que l inflation; alors posez vous la question, que sont devenus les salaires du privé??? Ils ont stagné ! A cause de qui? Des politiques ? Peut etre. Des patrons qui profitent des crises successives? Surement! Vous combattez les mauvaises personnes et melangez tout. C est bien connu, les profs sont bien payés en France?. Le probleme des jaloux, c est qu ils prefernt tirer les conditions de travail des autres vers le bas plutot que de se battre pour les leurs?..
a écrit le 13/06/2013 à 7:39 :
Au lieu de s'attaquer au auto-entrepreneurs, qui tentent simplement de survivre, l'Etat devrait, par justice sociale, remettre à plat ce régime inique clairement hors du temps.
a écrit le 13/06/2013 à 6:49 :
dans la mesure où certains travailleurs bénéficient de conditions avantageuses en matière de retraites,la logique voudrait qu'ils sortent totalement du régime général(capitalisation par exemple) où qu'ils cotisent en conséquence.
a écrit le 13/06/2013 à 4:58 :
Le télescopage visuel des deux titres: "Contrôleurs aériens : un régime de retraite très spécial et qui devrait... le rester" et "Auto-entrepreneur : régime limité à deux ans au delà d'un certain chiffre d'affaires" au sein d'une même une de La Tribune en dit plus long que tout commentaire sur l'état de polarisation idéologique et clientéliste de notre nation. Pour simple rappel: un contrôleur aérien, c'est en gros un auto-entrepreneur tous les mois si on prend en compte toutes les charges. Et notre brave Pinel, elle en pense quoi?
a écrit le 13/06/2013 à 0:50 :
Pour les contrôleurs que cela intéresse... Vous avez bien plombé l économie française ... Merci, nous en avions vraiment besoin. J ai vu l impact direct cette semaine. Merci encore . Mes clients sont allés ailleurs. Un grand merci à vous.
a écrit le 13/06/2013 à 0:11 :
pour ceux que ça interessent et qui refusent de faires des amalgames et de dire des contre verité sur la greve d aujourd hui, je le rappelle, mouvement europeen afin de protester conter des decisions impertinentes et arbitraires de la comission europeennes, voici un articles des ecjos : http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0202821343205-controle-aerien-paris-et-berlin-desamorcent-le-conflit-574625.php
a écrit le 12/06/2013 à 21:52 :
le hic c' est que tous ces régimes super généreux acquis de haute lutte sur le patronat dirait on à la CGT sont financés en grande partie par l' état et donc par les impots et les salaires de ceux qui travaillent (au lieu de reposer) jusqu 'à 60 ans et plus pour payer les retraites de ceux qui partent plus tôt. Elle est où la justice ?, si ces braves gens veulent partir plus tôt qu' ils augmentent leurs versements salariés à leurs caisses. L ' état est le pire des employeurs, il confond toutes les poches. stop aux régimes public et spéciaux.
Réponse de le 12/06/2013 à 23:29 :
pour ma part, contoleur aerien, je pense que je paie largement ma part d impots, et je ne m en plains pas; a lors quon ne vienne pas me dire que TU paies mon salaire et ma retraite parce que c est absolument faux; "tous ces regimes super generaux acquis de haute lutte sur le patronat"??? pauvre patronat ! j ai failli verser une larme dis donc
Réponse de le 13/06/2013 à 9:25 :
Paul, vous n'êtes pas le seul à payer votre part d'impôt.
Réponse de le 13/06/2013 à 18:58 :
qui a dit ça ??? je reponds à ceux qui pensent qu ils paient tout pour nous et que nous sommes une sorte de rentiers
a écrit le 12/06/2013 à 21:23 :
D abord devenir comntroleur c´est pas donné a toiut le monde. Il faut un avoir super IQ, maitrisier l´anglais parfaitement, et surtourt vouloir faire ce boulot tres lourd de responsabilité.
C est vrai l´erreur n est pas pardonable- ( voir le crash de Überlingen il y a 10 ans).
Actuellement il y a une penurie de Jeunes pour faire ce boulot. Raison beaucoup de candidats n´ont pas le format requis.
Par contre là ou ca coince: en France a 4000 contrôleurs. L´Allemagne fonctionne avec seulement 2000 contrôleurs. Et le trafic est supérieur à la France.
En Allemagne les contrôleurs (la DFS a ete privatisée ) ne sont plus fonctionnaires et ont le droit de greve. Pas comme avant.

Réponse de le 21/11/2013 à 2:28 :
Le concours d’accès pour devenir contrôleur aérien n'est pas aussi difficile et il est basé surtout sur l'anglais qui est éliminatoire pour beaucoup de gens. Je connais quelqu'un qui n'a pas été retenu pour aucune ecole et qui a fini par intégrer l'ENAC qui était la seule école qui l'avait accepté. Il est pas très à l'aise pour son choix parce que ce diplôme n'est reconnu nulle part sauf en France et l'ENAC ne donne pas le titre d'ingénieur comme les autres écoles pour ce métier.
a écrit le 12/06/2013 à 21:21 :
un seul régime avec des modalités spécifiques pour des cas très rares cas particuliers .
Pour tous mêmes contraintes. Justice. Si les controleurs ne sont pas satisfaits ils changent de boulot . Chiche?
Réponse de le 12/06/2013 à 22:44 :
bravo yann amar, beau raisonnement, c ets d ailleurs comme ça que raisonnent les chefs d entreprise en temps de crise : si t es pas content, change de taf, change de boite, degage! beau nivellement par le bas, c est ça ton avenir pour la france ! clap clap
a écrit le 12/06/2013 à 20:21 :
Chaque emploi a ses avantages et ses contraintes ... mais si on commence à faire des spécificités pour ceux qui ont un pouvoir de nuisance, on avancera JAMAIS !!! régime unique pour Tous ... et pis c'est tout !
Réponse de le 12/06/2013 à 22:51 :
oui, vive l union sovietique Lyon69 !
Réponse de le 13/06/2013 à 6:49 :
Tout à fait Jérémy, le président Hollande et toute sa clique sont d'ailleurs de votre avis.
Réponse de le 13/06/2013 à 18:59 :
???
a écrit le 12/06/2013 à 19:54 :
On voit bien que les dits avantages reposent en majorité sur le taux de nuisance plutôt que sur le travail accompli. Il a quoi le conducteur de camion dont on connait le salaire mirifique ?
Réponse de le 12/06/2013 à 20:13 :
bien sur c'est le continuel chantage des services dits "publics", des mafias qui campent sur leurs privilèges quand dans le meme temps les socialos font la peau des auto entrepreneurs, pme et pmi.
Réponse de le 12/06/2013 à 23:31 :
si ça c est pas faire de l amalgame, je ne m y connais pas; bravo toto, t as fait avancer le debat (zero + zero = la tete à toto); toto, de quel chantage s agit il pour cette greve du 12 juin ???? explique moi
a écrit le 12/06/2013 à 19:38 :
ce n est pas parce que tout le monde, depuis la mondialisation, se fait plumer comme des pigeons par les actionnaires des grandes boites et par les evades fiscaux, que d autres ne doivent pas se battre pour leur profession; c est tjrs la meme choses eb temps de crise, on prefere jalouser et tirer sur certains plutot que sur les vrais fautifs : financiers, grands actinnaires et politiques
Réponse de le 12/06/2013 à 19:56 :
tu es sur de n'avoir oublier personne ? la cia , les chinois ? la grande famille demago est bien représentée, bien plus que ceux qui vont bosser ou cherche un travail et n'attendent pas que l'Etat et surtout les autres fassent tout pour eux.
Réponse de le 12/06/2013 à 20:11 :
C'est bien vos grandes théorie fourre tout Canal + et France Television, mais ce sont les contribuables qui paient leur privilèges et à ce titre il me semble qu'ils ont leur mot à dire. Et il n'y a aucun rapport avec ce que vous appelez "les évadés fiscaux", aucun, alors essayez de faire mieux pour vendre votre bouilli collectiviste. Je parie que vous faites partie de ceux qui profitent du système de l'état providence (fonctionnaire ou autre), sur le dos des contribuables. N'est ce pas ?
Réponse de le 12/06/2013 à 22:51 :
encore une contre verité : ce ne sont pas les impots qui paient les controleurs aeriens, mais les redevances en route (budget annexe de la dgac); ça vous va bien de sortir contre verités sur contre verités, ça fait vachement avancer le debat; lesdites redevances qui sont en france, parmi les plus basses en europe, que la mandature precdente a encore baissées afin d aider air france en mauvaise posture (entreprise nationale privatisee!) alors qu en allemagne, on les augmentait pour augmenter recrutements et investissements; donc, pour repondre à tes accusations gratuites, NON! pourquoi tire t on sur les controleurs? juste parce qu ils font greve; sais tu pourquoi font ils greve? explique moi, toi qui semble maitriser le sujet; quels sont les enjeux?
Réponse de le 12/06/2013 à 23:00 :
hum, ni les contrôleurs aériens ni leurs retraites ne sont payées par les impôts. renseignez vous cher ami
a écrit le 12/06/2013 à 19:36 :
Oui, d'accord, mais ce qui nous intéresse, c'est les ELUS. Que vont ils mettre en oeuvre pour rejoindre le droit commun des retraites ? S'agissant des concubin(es) de nos ministres ? Sont-ils (elles) soumis(es) aux mêmes règles ?
Réponse de le 12/06/2013 à 23:26 :
mais mon pauvre?? les elus, ce sont ceux qui n ont pas souhaités mener l action de chasse aux evadés fiscaux jusqu au bout alors quil avaient une liste de plus de 8000 noms français?. et pourquoi ??? parce que de nombreux elus sont justement s ur cette liste; alors t attends quoi de personnes qui s en mettent plein les poches et qui, eux, se votent des retraites à vie pour des mandats de 5ans?.??????
a écrit le 12/06/2013 à 19:16 :
savez vous au moins pourquoi les controleurs aeriens sont en greve ?
pour offrir une journee de travail à leur employer ? non;
quand le controle aerien sera privatisé, les prix tirés au maximum vers le bas, la formation et l investissement materiel baclés, vous viendrez pas pleurer en disant que vous ne vous sentez pas en securité ; c est pas un plaisir de faire greve, et en plus, avec presque 100% de grevistes, presque la moitie du trafic aerien est assuré (merci le service minimulm special controleurs mis en place depuis 1985 avec negociation bilaterale !!)
Réponse de le 12/06/2013 à 19:45 :
pourquoi ne pas faire la greve du zele comme dans de nombreux pays européeens, cela allonge le temps des rotations mais evite de penaliser les voyageurs ??? merci les fonctionnaires français.
Réponse de le 12/06/2013 à 22:55 :
les allemenands ont fait la greve du zele aujourd hui car ils n ont plus de droit de greve; on a appliqué les stictes procediures il y a qq annees pour eviter une greve, mais cela doit se faire sur la duree pour avoir un impact; et resultats, les memes mecontentements des compagnies et des passaagers mais sur plusieurs jours : plus de gene sur la duree mais de petites genes, je pense qu au final, pour la plupart des passagers, une greve d un jour est moins douloureuse qu une greve du zele longue; de plus une greve n est pas faite pour gener les passagers mais pour faire pression sur une entité qui refuse discussion et negociation; et au final, parmi tous ceux qui nous crachent dessus sur ce forum, j imagine fort bien qu aucun n avait un avion à prendre aujourd hui?.. comble de l ironie n est ce pas ?
Réponse de le 13/06/2013 à 9:29 :
C'est toujours la même rengaine avec les grévistes : c'est pour le bien des clients... Ben voyons, vos difficultés ne me concerne pas.
a écrit le 12/06/2013 à 19:09 :
Ronald Reagan a eu le même problème avec les contrôleurs et il l'a régler en quelques jours. Peut-être il faudrait faire la même chose, comme cela les problèmes dans d'autres domaines vont se régler tout seul.
Réponse de le 12/06/2013 à 19:29 :
Aux États-Unis, le corps des contrôleurs aérien (le PATCO) est célèbre pour la grève qui l'a opposé au président américain Ronald Reagan en août 19817. Après deux jours de grève, le président Reagan a mis ses menaces à exécution et a licencié 11 345 des 13 000 contrôleurs8. Cependant, ce fut un échec. En effet, de nombreux incidents aériens et des retards phénoménaux découlèrent du manque d'effectif ainsi engendré. Encore aujourd'hui, cette action comporte des conséquences fâcheuses sur l'effectif des contrôleurs aériens américains, qui connait une pénurie récurrente
Réponse de le 12/06/2013 à 19:42 :
seul détail qui limite la comparaison c'est qu'à l'époque les ATC américains ne disposaient pas du droit de grève compte tenu de leur statut de fonctionnaire. En faisant une greve illégale ils ont permis à RR de les virer et de ne pas leur donner satisfaction sur les demandes d'augmentation, de reduction du temps de travail et de congés supplémentaires. Chez nous c'est le contraire ils ont dejà tout ça, dont la securité de l'emploi, et le droit de greve.
Réponse de le 12/06/2013 à 19:43 :
ce que vous dites est vrai mais cela a calmé l'armée des fonctionnaires américains pour de nombreuses années !
Réponse de le 12/06/2013 à 20:18 :
Mais alors, la soltion en France serait donc de nomer les aiguilleurs du ciel "fonctionnaires" et comme ça ils perdraient leur droit de grève ...non ? ah, en france, ça marche pas pareil !!! ben voilà aussi ourquo l'exceptio française nous coulera !!!
Réponse de le 12/06/2013 à 23:01 :
on y vient; les opposants au droit de greve se devoilent; pratique pour le passage en force, sans discussion ni negociation de toute hierarchie; pour exemple, en terme de restructuration de l espace aerien, il y a qq annees, l administration a voulu tarncher sur un dossier technique en se passant des critiques negatives des controleurs aeriens; ce projet etait jugés dangereux par les controleurs et l administration a voulu l imposer en force; un boycott des formations et une menace daller plus loin (greve eventuelle) a permis de tout remmettre à plat et de repenser ce projet avec l expertise technique des controleurs : ce projet a finalement vu le jour, sans la dangerosité initiale; c est un exemple dans la profession des controleurs; le droit de greve n est pas un abus, et meme si vous pensez que les controleurs sont tout le temps en greve, vous vous trompez; d autre part, je vous rappelle que les controleurs ont signé un accord de service minimum depuis 1985, service minimum qui n esixtatit dans aucun autre corps de metier jusqu au mandat sarkozy
Réponse de le 13/06/2013 à 0:26 :
Mais je ne comprends pas bien ce qu'il y a à négocier ... Tout le monde doit se serrer la ceinture, et tout le monde doit avoir le même système général de retraite. Tout comme dans tous les domaines nous devons être raisonnablement compétitifs. Tout autre système nous conduira inéluctablement à la ruine, ou alors il faut se retirer de l'UE et devenir protectionnistes.
a écrit le 12/06/2013 à 19:08 :
le métier de contrôleur aérien est usant (postes de nuit, le week-end, les jours fériés) et stressant (pas de droit à l'erreur). Mais ceci est (très) largement compensé par tous ses avantages (salaire de 5.000 à 7.000 euros nets /mois), congés et retraite (très) anticipée. Ce qui peut paraître scandaleux, c'est quand ils usent et abusent du droit de grève, sachant leur pouvoir de nuisance, ils savent pouvoir tout obtenir (ou presque). Cependant, leur attitude est assez française, puisque le dialogue social est médiocre, il ne reste que les rapports de force... Les lobby de tous poils l'ont bien compris.
Réponse de le 12/06/2013 à 19:22 :
a chaque fois qu'une organisation syndicale generale de la fonction publique depose un preavis de greve, les controleurs aeriens, fonctionnaires, ont le droit de faire greve et la DGAC met en place un service minimum, ce qui annule des vols, meme si 0% des controleurs sont en greve; ne faites pas l amalgame ! Les nombreuses greves de la fonction publique chaque annee ne sont pas suivies par les controleurs mais generent quand meme retards et annulations sur le principe de precaution; les greves PURES de controleurs aeriens sont tres tres rares !!!! cependant, si la commisiion europeenne persiste à vouloir privatiser le secteur en depit de la volonté des gouvernement français, allemands et des personnels de la navigation aeirenne, ça va certainement devenir plus frequent
a écrit le 12/06/2013 à 19:06 :
Presenté comme ça c est sûr, tout le monde jase et jalouse
Ce que l article oublie de dire, petit detail qui n est pas des moindres, c est que pour les controleurs, pres de la moitie du salaire est sous forme de primes qui, malgre leurs demandes, ne sont pas comptabilisées pour la retraite.
Du coup, à la retraite, les controleurs partent avec env 40% de leur salaire (taux de remplacement le plus faible et de la fonction publique)
D où cette retraite complementaire, absolument pas gratuite
Réponse de le 12/06/2013 à 19:31 :
Vos primes ne sont pas comptabilisées pour la retraite ? Qu'est-ce qui vous empêche de le gérer vous même en en défiscalisation une partie pour une retraite complémentaire ? On vous a jamais appris a gérer vous même votre argent ? Ca craint pour le reste alors...
Réponse de le 12/06/2013 à 23:05 :
c est exactement ce qui se passe, une partie d une prime est amputée pour retraite complementaire; mais toi qui a l air si malin, si ton salaire actuel etait pour sa moitié non comptabilisé pour les retraites alors que tu paies des impots dessus, tu trouverais cela normal ?? et si ça craint pour le reste, ne prends plus l avion alors si tu penses qu on fait si mal notre boulot et qu on passe notre temps à rien foutre?.
t es bien content d avoir des pilotes et des controleurs aerien quand tu prends ton charter à 4h du mat pour les iles dominicaines?.
a écrit le 12/06/2013 à 18:53 :
Bonjour, tout vas bien, gros salaire, système de retraite très intéressant, prime automatique de 5 ans après le départ à la retraite..... Bien tout vas bien..... Vive la France.. Est surtout il ne faut surtout pas changer.... Pauvre de nous.
Réponse de le 12/06/2013 à 23:09 :
c est bien rogger, t as fait avancer le debat...
a écrit le 12/06/2013 à 18:53 :
Le chirurgien qui vous opère le cerveau a un métier difficile qui met votre vie en danger, le conducteur du car scolaire sur les petites de montagne en hier a un métier difficile qui met en danger la vie des douzaines d'enfants matin et soir, l'égoutier qui assure le fonctionnement des réseaux souterrains que nous ignorons tous les jours a un métier difficile, le grutier qui du haut de sa cabine manipule des objets lourds a un métier difficile qui peut mettre en danger la vie des passant en dessous... Il faut arrêter avec cette comparaison sans fin. Une fois à la retraite, tout le monde est forcément cuit de sa vie de travail (en principe), et il n'y a aucune raison qu'on se vote des droits privilégiés... On constate que la seule raison d'existence de régimes spéciaux est liée au fait que vous pouvez prendre la population par les c... ou pas dans votre activité, et comme par hasard, ils sont tous dans la fonction publique...
Réponse de le 12/06/2013 à 19:14 :
aucun droit privilegié de retraite
le conducteur de bus part il a la retraite avec moins de la moitié de son salaire?
renseignez vous avant de cracher votre venin
Réponse de le 13/06/2013 à 5:21 :
Les primes ne sont pas des salaires, quel que soit le métier!!!!

ne mélangez pas tout!!!
Réponse de le 13/06/2013 à 12:10 :
Appelez ça comme vous voulez cela n'en reste pas moins un privilège, resurgi un peu partout dans les services dits publics, après leur abolition en 1789.
Si ce n?était pas un privilège ils ne se battraient pas pour le conserver !
Réponse de le 13/06/2013 à 19:04 :
tu me me rappeler les revendications de cette greve stp, toi qui sait tout ???
a écrit le 12/06/2013 à 18:51 :
Vous n'aviez qu'à passer le concours, bande de jaloux. Pourquoi les autres salariés du public auraient des avantages et pas nous ?
Réponse de le 12/06/2013 à 19:45 :
il faut quoi pour passer le concours ?
Réponse de le 12/06/2013 à 20:35 :
Avoir suivi le stage de voleur
Réponse de le 12/06/2013 à 21:49 :
Descendez un peu de votre tour d'ivoire, car, comme disais Gustave Flobert, "une marée de merde en bat les murs, à la faire crouler".

Par ailleurs, il faudrait vraiment avoir un grain pour viser les concours de l'ICNA avec en tête les avantages sociaux...

Soit dit en passant, intégrer l'ICNA, ce n'est vraiment pas intégrer l'X, l'ENS ou même centrales et les mines (d'un point de vue "méritocratique"), mais les débouchées salariales n'ont rien à envier à ces écoles prestigieuses. Avouez qu'il y a de quoi faire des jaloux!
Réponse de le 12/06/2013 à 23:13 :
je suppose qu il s agit d une blague Volare?...
c ets quoi ton metier ? controleur aerien : bac scientifique +2 puis concours ENAC, 3 ans d ecole et de formation, puis une fois affecté, environ encore un an et demide formation sur le centre de controle (total BAC + 6,5); c est pas une gloire, mais je ne pense pas avoir volé quoi que ce soit; apres, que tu sois jaloux, ça peut se comprendre et personne ne t en voudra
Réponse de le 13/06/2013 à 5:18 :
Merci Paul,

Je résume:
début d'activité à 25 ans
mis à la retraite d'office à 57 ans
Soit 32 ans de travail effectif.

Je veux bien comprendre que pour des raisons de sécurité, cette activité soit interdite à partir de certaines caractéristiques de santé. Mais ne pouvez-vous pas postuler à d'autres postes dans la fonction publique?
D autrs métiers sont harassant, et pourtant, pas de mise à la retraite d'office!
a écrit le 12/06/2013 à 18:48 :
faux, archi faux
le complement de retraite est en 2 parties, et bcp plus faible les 5 dernieres années
ce n est pas un cadeau car il s agit d une sorte de retraite complementaire pour laquelle coisent les controleurs
enfin, les controleurs sont payés pour pres de la moitie de leurs salaires en primes sur lesquelles sont prelevés impots, charges mais qui ne comptent pas pour les retraites si bien qu a la retraite, un controleur gagne moins de la moitie de son salire, d ou cette retraite complementaire, absolument pas gratuite
votre journal serieux devrait s informer de meilleur maniere plutot que de jeter l opprobe sur une profession juste parce qu elle fait greve
a écrit le 12/06/2013 à 18:47 :
Est ce que le ratio actifs inactifs dans la corporation des contrôleurs aériens est le même qu'a la SNCF un actif pour 2 inactifs(retraités)? Est ce qu'il est justifié d'avoir un régime spécial de retraite pour la SNCF, EDF où les contrôleurs aériens ainsi que les marins, les parlementaires, les notaires etc etc ....d'autant que ces régimes sont largement déficitaires dans leur ensemble!! Avec des critères d?âge et des modes de calcul différents, les régimes spéciaux sont aujourd?hui une cause d?inégalités, une source de suspicions et de frustrations. . La pension mensuelle moyenne du régime général est de 1256 euros quand elle est de 1937 euros dans la fonction publique d?Etat. Elle s?élève à 2104 à la RATP et à 1840 euros à la SNCF. La gauche
osera t'elle réformer structurellement le système de retraite en France où se contentera t'elle des recettes habituelles avec comme baudet principal le privé...... sauf que cette fois ci elle ne sera pas dans la rue comme en 2010 pour s'opposer à la réforme des retraites...
Réponse de le 12/06/2013 à 23:07 :
comme dans tous les corps de metier, la pyramide des ages s inverse, ça n a rien a voir avec etre controleur aerien ou conducteur de train; ceci dit, ya bcp de retraités controleurs qui decedent avant d avoir pleinement profiter de leur retraite (merci les horaires decalés)...
Réponse de le 13/06/2013 à 11:06 :
La loi sur la pénibilité a été mise en application dans le privé sous la réforme 2010, travail en posté où taux d'invalidité avec départ à 60 ans au lieu de 62 ans si conditions remplies, là aussi de nombreux salariés en 3x8 dans la chimie, dans la métallurgie etc etc arrivent bien abîmés à la retraite voir décèdent avant. Il ne s'agit pas de pyramide des âges il s'agit du nombre d'actifs cotisant pour les retraités, dans un système par répartition les actifs payent la retraite de leurs aînés.Une grande majorité des régimes de retraites spéciaux obtenues par le passé pour corriger certaines inégalités n'ont plus lieu d'être avec l'amélioration des conditions de travail et la majorité de ces régimes restent déficitaires. Une partie des déficits de ces régimes est comblée par le régime général de retraite du fait de la mutualisation et le reste par l'état. Ces régimes souhaitent garder leur statut je peux le comprendre par contre qu'ils s'auto financent en passant à un régime de capitalisation.
Réponse de le 13/06/2013 à 19:05 :
je suis d accord
a écrit le 12/06/2013 à 18:47 :
La fonction publique française met le pays à genoux. Suez sang et eau, travailleurs du privé: vous payez les privilèges des fonctionnaires !! Mais ça, on le sait tous...
Réponse de le 12/06/2013 à 23:16 :
oui, bien sur, la fonction publique; c est marrant comme ya 20a, personne ne voulait etre fonctionnaire (trop mal payés) et maintenant tout le monde les jalouse?..
c est la fonction publique qui fout la france par terre mais pas les 80 milliards de perte fiscale due aux exilés français privés dans les paradis fiscaux, 80 miliards qui de plus ne sont qu une goutte d eau par rapport aux entreprises evadees fiscalement?.
Réponse de le 13/06/2013 à 0:16 :
Si la situation des fonctionnaires a autant évolué, c'est, comme vous le dites, que le privé s'est totalement cassé la figure. Espérez vous vraiment continuer comme si de rien n'était ?
Réponse de le 13/06/2013 à 11:11 :
Le problème c'est surtout que pour etre fonctionnaire il faut etre français et avoir un casier vierge et passer un concours. Pour faire des economies, il suffirait de recruter des conducteurs de train pakistanais, des controleurs aériens chinois et policiers malgaches.... Mais rassurer vous, c'est vers ça que nous allons, il faut juste patienter un peu
a écrit le 12/06/2013 à 18:36 :
en France moins on en fait et mieux on est payé et plus on a d'avantages ! de qui se moque-t-on ! 150 jours de travail par an ! des absences injustifiées ! des primes de tous ordres ! quand la République va t-elle cesser d'entretenir des milliers de paresseux !
Réponse de le 12/06/2013 à 18:48 :
En fait, en matière d'aéronautique, les otages ne sont pas ceux que l'on peut voir parfois au 20h, ce sont tous les autres...
Réponse de le 12/06/2013 à 19:12 :
n en deplaisent aux jaloux tels WARS, les controleurs ont 55j de vacances (pas de jours feriés qu on denombre à une dizaine), du coup, il reste 45j pour comparer
Or, ils bossent tous les jours de la semaine, donc 45j de vacances = 6 semaines (6x7=42) + 3 jours
Je rappelle que de nombreux cadres ont 6 semaines
Les controleurs ont effectivement un cycle avec de nombreux jours de repos, mais leurs vacations sont parfois longues (8h19h, 11h-22h, 19h-6h), ils trvaillent aussi la nuit, et commencent certains services à 6h du mat, 7h du mat et en terminent certaines journees à 22h et 23h
Les horaires decalés sytematiques sont fatigants et je defie quiconque qui a bossé une nuit entiere de ne pas devoir se reposer suffisemment pour effectuer son travail de maniere secure la fois d apres
Réponse de le 12/06/2013 à 19:38 :
ça veut dire quoi secure en français svp ?
Réponse de le 12/06/2013 à 19:54 :
il y a d autre metier qui sont comme vous , il n ont pas le droit de gréve et non plus tous les avantages financiers , par exemple certains emplois cher les militaires , gendarmes ou police , arreter de vous plaindre et de faire gréve
Réponse de le 12/06/2013 à 23:23 :
Qui se plaint ? Je ne me plains, pas je reponds à des accusations, jalousies, inexactitudes.
C est quoi ta solution? Tout le monde aux memes conditions, aux memes salaires ? Vive le soviet supreme ! Tu vis dans un monde de bisounours ??? tu parles d autres metiers qui sont comme nous??. lesquels ????? controleur militaires ? mais ce n estpas du tout le meme metier, mais absolument pas du tout?. et si tu comprends pas pourquoi les militaires n ont pas le droit de greve, je peux pas t aider
a écrit le 12/06/2013 à 18:29 :
LIBERTE_EGALITE_FRATERNITE...made in france
a écrit le 12/06/2013 à 18:28 :
Plus de sens a ces avantages
a écrit le 12/06/2013 à 18:17 :
une honte !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :