Moscovici : "la dépense de l'Etat sera maîtrisée en 2013"

 |   |  444  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le déficit de l'Etat sera plus important que prévu selon des représentants de l'opposition à l'Assemblée. Réponse du ministre de l'Economie, Pierre Moscovici: les dépenses ont été maîtrisées depuis l'élection de François Hollande et le seront à nouveau cette année.

"Je les trouve singulièrement gonflés", s'est insurgé Pierre Moscovici. Le ministre de l'Economie a renvoyé la responsabilité du creusement des déficits au gouvernement précédent. "Ils n'ont pas de leçon à donner, ils ont mis la France dans une quasi faillite", a-t-il poursuivit, au micro de RTL ce mardi matin. 

80 milliards d'euros de déficit en 2013?

Pierre Moscovici s'exprimait après que Gilles Carrez,  président UMP de la commission des Finances de l'Assemblée, a rendu publiques les principales conclusion de son rapport qui doit être remis ce 25 juin. "Le déficit public pourrait dépasser 4% du PIB en 2013, au lieu des 3% prévus à l'origine", affirme le député dans une interview publiée par le Figaro. Le texte, rédigé par des membres de l'UMP et de l'UDI, également obtenu par l'AFP, signale qu'en fin d'année ce déficit pourrait atteindre 80 milliards d'euros au lieu des 61,6 milliards prévus par la loi de finance. Ces députés de droite estiment que les recettes fiscales seront inférieure d'environ 15 milliards d'euros aux attentes, en raison notamment de recettes de TVA plus faibles qu'attendues.

En mai, le Haut conseil des finances publiques avait lui aussi mis en garde le gouvernement contre un possible dérapage des dépenses publiques.

>> Le Haut conseil des finances publiques s'inquiète d'un dérapage possible du déficit public

"La croissance dans la zone euro n'a pas été au rendez-vous"

Pour le ministre de l'Economie, s'il est "exact que les recettes sont moins importantes", cela s'explique par une conjoncture économique en berne. "La croissance dans la zone euro n'a pas été au rendez-vous (...) alors que le budget pour 2013 était établi avec une croissance de 1,7% par le gouvernement de François Fillon", s'est-il défendu. Il jusitifait ainsi le déficit de 3,7% au lieu des 3% initialement prévus. Un objectif validé par Bruxelles qui a accordé un délai à la France pour atteindre la limite des 3%.

Une réévaluation des recettes?

Sur l'aggravation de la situation, l'actuel occupant de Bercy s'est montré sûr de lui: "là où il y a un énorme mensonge de la part de la droite c'est que contrairement à eux, nous tenons les dépenses. La dépense de l'Etat a été maîtrisée en 2012, elle sera maîtrisée en 2013". Il a évoqué les "lettres de cadrage" envoyées ce mardi aux membres du gouvernement pour définir les grandes orientations de dépenses. Pierre Moscovici s'est cependant montré plus évasif sur la réévaluation des recettes. "Nous ferons les ajustements nécessaires", à l'automne au moment de la présentation du budget 2014, a-t-il seulement indiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2013 à 1:23 :
Il est décidément totalement obtus, Mosco. La dépense est maîtrisée, dit il sans rire. Certainement pas en tous cas le coût exorbitant et désormais insupportable, au sens propre, du fonctionnement de l'Etat: c'est pas son collègue Peillon ( qui a sûrement de hautes ambitions et veut prendre dans le sens du poil ses clients et futurs électeurs) qui vient de rajouter une cinquantaine de milliers de nouveaux fonctionnaires enseignants ( on sait pas trop quoi vu leurs résultats) a une éducation nationale déjà pléthorique selon la Cour des comptes ?
a écrit le 26/06/2013 à 14:58 :
C'est comme chez mon coiffeur, sur la vitrine s'était écrit en grand : DEMAIN ON RASE GRATIS, c'est promis.
Hélas pour lui, il y a longtemps que sa boutique a fermée, J'ai même pas pu profiter de sa promotion: c'était toujours pour demain!
a écrit le 26/06/2013 à 8:50 :
Tout IRA mieux demain, grâce au PS. Le parti du "futur" (grammatical)
a écrit le 26/06/2013 à 8:46 :
Les dépenses seront en baisse, le chomage va diminuer, moi je crois que le PS va disparaître.
a écrit le 25/06/2013 à 23:17 :
Depuis qu'il est aux affaires, ce ministre s est régulièrement trompé dans ses prévisions. Alors pourquoi voudriez vous que cette fois ci il ne se trompe pas encore. Il dit toujours le contraire des économistes dont beaucoup sont pourtant de son coté politiquement.
a écrit le 25/06/2013 à 22:30 :
tous les pays européens sont en difficulté . Qui les a mis là? les français? Non ! Se défausser sur les prédécesseurs a ses limites et n'apportera aucune solution.il ne s'agit plus de s'affranchir du problème.
a écrit le 25/06/2013 à 21:47 :
c'est pour nous faire rire ??? pas vraiment drôle vu que la plaisanterie envoie 12000 travailleurs à l'échaffeau du chômage. et incapable de voir les éléphants dans le couloir : le mille feuille, la dépense publique, les régimes spéciaux...de quoi autofinancer la relance, baisser les impôts, commencer à rembourser la dette... non pas vu, on chasse les souris, les mesurettes pour la distraction, jouer les arrétet de jeu, et la faute aux autres, à l'europe, à la mondialisation, aux banques...et on dit qu'on est sur la bonne voie !! laquelle, la descente au fond du gouffrre, assurément, tout converge pour y arriver !!
a écrit le 25/06/2013 à 21:38 :
Hollande a décidé de ne rien faire, si ce n'est attendre une embellie qui ne viendra pas.
a écrit le 25/06/2013 à 21:03 :
Au pays des promesses de Mosco,on meurt de faim.
a écrit le 25/06/2013 à 19:49 :
et la dette de 1800 milliards d',e qui coute 50Md chaque année??? on n'en parle plus? pourquoi?
il faut vendre les bijoux et d'autres au prvi : urssaf , sécu, pole emploi, etc chiche?
a écrit le 25/06/2013 à 19:24 :
rien sur la colossale dépense publique, la masse salariale de la fonction publique augmente !! rien sur les régimes spéciaux, rien sur le mille feuille, rien sur les caisses noires des députés et sénateurs... il maitrise quoi au juste ?? le chomage, la dette, la dépense publique !!! il faut lui expliquer qu'une bonne gestion serait de travailler pour inverser tous ces chirffres, il maitrise trés bien la descente aux enfers !!
Réponse de le 25/06/2013 à 19:38 :
Il est fort probable qu'il sache tout cela (et pas que lui !), mais il n'en est tout SIMPLEMENT PAS QUESTION !!! ce n'est même pas envisageable à leurs yeux, c'est tout .. !
Réponse de le 25/06/2013 à 20:15 :
hélas, bien sûr qu'il est conscient, mais après avoir préché pendant des décennies la démagogie, que la solution c'est dépenser plus qu'on a de recettes, qu'il faut raccourcir l'age de la retraite... trés trés difficile de faire avaler le boa de la réalité économique et de faire accepter les solutions évidentes... mais à droite comme à gauche, même combat, ça fait 30 ans que la dépense publique est à veau l'eau, aucune maitrise, aucune efficacité, record européen y compris de mauvais résultats....le potentiel de la france n'a d'égal que le gâchis du monde politico-administratif !! ils transforme toute la richesse produite par le privé en dette, via le monstre insatiable !!! on n'est pas prets d'inverser la tendance !!!
a écrit le 25/06/2013 à 17:32 :
il faut garder ce texte et le ressortir en fin d'année pour une nouvelle prouver que moscovici ne fait que mentir au peuple de France, montrant ainsi son mépris comme hollande d'ailleurs qui n'a rien à foutre de la populace vous savez celle qui ne grossit pas à vue d'oeil ou celle qui ne fait entretenir sa favorite avec des fonds publics.
a écrit le 25/06/2013 à 16:57 :
"la croissance n a pas ete au rendez vous ' , lamentable ils mettent une previsions exageree dans le budget et après ils accusent la croissance , c pas leur previsions !
On va rigoler pour cette annee avec leur 0,8 % alors qu on estime majoritairement a +_0,1%
il dira encore que la croissance n est pas au rendez vous .
a écrit le 25/06/2013 à 16:56 :
dépense maitrisée= dont le déficit est conforme aux prévisions
a écrit le 25/06/2013 à 16:48 :
commencer a supprimer la moitié des élus nous en sommes a un élu pour 81 citoyens ,ensuite supprimer les trois quart des fonctionnaires et assimilés ,réduire les retraites des élus de moitié et ils seront encore trop renté pour le travail effectué pendant leur carrière de lèche bottes et pendant que nous y sommes supprimer illico presto notre président anormal et tout ses sbires ,voila des économies rapides et pas trop douloureuses pour les contribuables ,mais ce n'est pas demain la veille que ce changement radical se fera ,notre orchestre gouvernemental pipeaux,flûtes et binious soignent surtout son remplissage de poche sachant que le petit tour de manège ne se reproduira pas de sitôt ,les français vont être guéri du socialisme pour de nombreuses années, tout du moins je l'espère
a écrit le 25/06/2013 à 16:31 :
la depense sera maitriseé en 2013 mais comme on aura une recession les rentrees fiscales seront mauvaises et donc on aura un deficit qui s'envolera au dela du previsionnel
a écrit le 25/06/2013 à 16:29 :
Ce monsieur, tout comme son chef ! n'en est pas à un mensonge près aux Français ... mais les Français sen souviendront le moment venu ...
a écrit le 25/06/2013 à 16:17 :
moscovici est un bon ministre,mais il doit maintenant s'entourer d'économistes chevronnés:il est temps de faire entrer au gouvernement les attali,fitoussi,karine berger et milton friedman!
Réponse de le 25/06/2013 à 18:16 :
Je crains que le dernier cité des économistes ne soit pas en phase avec la pensée socialiste pour qu'il accepte de rentrer au gouvernement, et de toute façon, il est mort. Mais pour Karine BERGER, elle ne demande que ça, elle doit surement être plus compétente que SAPIN, mais n'est pas le pote du président qui veut.
Réponse de le 25/06/2013 à 18:52 :
A élu ps. "il doit maintenant s'entourer" sous entends tu qu'il était trop prétentieux au départ pour s'entourer de personnels qualifiés ? Non mais allo quoi élu ps ! Arrêtes de provoquer. Hier tu disais que le lobbyisme était utile aux collectivités, as tu lu l'article sur les prêts toxiques de ce jour ? Et Karine Berger, à part se prendre pour une déesse de l'olympe, c'est une économiste de gauche. et ça c'est déja pas clair.
a écrit le 25/06/2013 à 16:01 :
prix de l'humour politique assuré.
a écrit le 25/06/2013 à 15:58 :
dans tout les commentaires que je viens de lire je me retrouve un peu , c'est bien dommage que Le président normale ne lise pas la tribune , il est surement trop occupe a se contempler dans sa boule a facettes ? mais le plus blamable c'est le troupeau d'idiots qui ont élus cet incappable a la tete de l'état , Mais maintenant que le mal est fait , qu'attendez vous pour descendre dans la rue et hurler votre mépris , a celui que vous avez adulé, peut etre faut il plus de courage pour etre de droite que de voter bettement socialo !!!! en espérent que prendre aux riches pour donner aux pauvres est possible , il faudrait pour cela que tout les menbres du gouvernement se fassent eux meme la peau, ce serait drole , ! on denonce en ce moment ceux qui trichent en se dopant, pour gagner le tour est ce si grave, CEUX qui mentent et trichent sur leurs magouilles dans le seul but de s'enrichir quoi qui en disent, se son des voleurs , car c'est bien ainsi que l'on nome une personne qui prend de l'argent destinée aux autres ,je parle dans le vide , ils font les lois, c'est pas pour se faire pendre ?
Réponse de le 25/06/2013 à 22:44 :
Ils ne vont qu'en même pas se tirer une balle dans le pied
a écrit le 25/06/2013 à 15:48 :
Les recettes diminuent en partie du à l'envolée du chômage les entreprises ferment ,les dépenses ne sont pas réduites bien au contraire La Cour des Comptes avait dit en 2012 que le seul point positif sur le budget 2013 était la RGPP qui est supprimée. Moscovici toujours le roi des menteurs ,depuis 1 an nombre de fois il a été démenti
a écrit le 25/06/2013 à 15:46 :
Forcément il ya un menteur. Attendons; les mois prochains donneront raison ou tort à quelqu'un. Pour que la parole est une valeur il faut s'appuyer sur du concret. Regardez notre gouvernement il donne en permanence les chiffres de la précédente législature ........ ce sont les seuls qu'ils maîtrisent.
a écrit le 25/06/2013 à 15:43 :
Le problème pour ce monsieur c'est que les rentrées fiscales ne seront pas à la hauteur de leur attentes et c'est encore plusieurs dizaines de milliards qu'il faudra emprunter.
Au minimum le déficit annuel sera le même qu'en 2012, si on a beaucoup de chance.
Donc si on regarde bien, en gérant l'après crise, les socialos feront en 5 ans plus ou moins 500 milliards de dettes supplémentaires et en augmentant au maximum les impôts. Heureusement qu'ils n'étaient pas au pouvoir au moment de la crise, sinon c'est 1 000 milliards de dettes en plus que l'on aurait.
a écrit le 25/06/2013 à 15:42 :
Il me semble que le PS est au pouvoir depuis mai 2012. Et Moscovici reproche la prévision de croissance de 2013 au gouvernement Fillon ?? Le PS a voté son budget a l'automne 2012, il doit donc assumé seul son vote y compris le ministre des finances qui en est garant. Responsable mais pas coupable vous connaissez ? c'était Mme Dufoix, une ministre a qui ce genre d'arguments n'ont trop réussi...
a écrit le 25/06/2013 à 15:32 :
Trop cool l'article
a écrit le 25/06/2013 à 15:14 :
la dépense de l'Etat sera maîtrisée en 2013
Mais oui bien sur !!!
a écrit le 25/06/2013 à 15:10 :
TOUS DES VOLEURS AUTANT QU ILS SONT DE TOUS LES BORDS
a écrit le 25/06/2013 à 15:04 :
En vrai, en France, le déficit d'état, comme dit, ne doit pas exister. Si on peut tout organiser comme il faut, on peut citer certains états, comme l'Amérique et l?Allemagne ou le taux de chômage est bas. L?État est lui-même responsable de son déficit. L'état a dit que la dépense sera maîtrisé en 2013. La dépense d'état, pour nous, c'est un investissement. Par exemple, si le Chef d?État et le Gouvernement ne voyagent pas, ne communiquent pas avec les autres états pour présenter nos entrepreneurs, nous ne pourrons pas entrer dans le marché international, et nos produits resteront inconnus au monde. Alors si on arrive à maîtriser la Dépense, si nous restons assis comme des prisonniers, ce ne sera pas une façon de maîtriser la Dépense d?État. La dépense n'est pas le problème majeur, ce n'est en maîtrisant ce truc que nous arriverons à baisser le déficit. Nous ne le pourrons pas si on partageant notre politique avec les verts et les communistes, comme nous sommes honorés de l'actuel gouvernement!le système communiste est un genre de dictature, et les Verts au nom de l'écologie, sont toujours un peu égoïste. Si nous voulons vraiment faire quelque chose pour la France, on doit partager immédiatement notre politique avec les politiciens « progressifs ». Il ne faut pas juste appeler le vote pour l'UMP juste pour faire perdre le FN que nous gagnerons, et après avoir été éliminé au second tour. On a mis la main sur deux problèmes. 1) le problème économique et 2) nous sommes en train de perdre notre confiance auprès du peuple. L'élimination du vote à Villeneuve-sur-Lot est le premier signe de notre défaite.alors dès maintenant, on doit faire le nécessaire, dont la première chose est supprimer le droit de grève, puis éliminer le système syndicat. Voilà ce qui est à faire pour diminuer les dettes d'état et augmenter notre économie. Aucun état ne peut se développer par une petite maîtrise des dépenses ridicules ! Si nous arrivons juste à faire c'truc, la roue de notre économie se mettra à marcher à fond !!
Réponse de le 25/06/2013 à 18:32 :
Tu penses que Merkel et Obama se trimballent avec des chefs d'entreprises en voyageant pour vendre à l'internationale ? Tu penses comme quelqu'un qui travaille dans le public, qui ne sais pas comment les choses se passent en économie réelle. Ou tu moins, tu as l'air d'ignorer les vrais acteurs de l'économie. En économie, l'argent n'a pas d'odeur, et comme disent les autres, business is business, les acteurs économiques ont besoin juste que l?État dépense moins, car, c'est eux qui payent cette dépense croissante de l?État, à travers les milles et une taxe et impôts, ils ont besoin de leur marge de liquidité pour gérer et exporter, et aucunement besoin d'un président qui exporte à leur place. Je trouve qu'on confond trop les prérogative de l?État, et du secteur économique. Si le président souhaite aider les acteurs de l'économie, c'est pas en les asphyxiant de charges diverses et variées car après, il n y a pas grand chose à exporter, ou du moins, il y aura pas grand monde pour acheter vu le rapport qualité prix.
Réponse de le 25/06/2013 à 20:59 :
Je ne pense juste pas à Merkel et Obama, je les apprécie aussi. Même s'ils sont présidents, ils nous sont étrangers je ne pense pas comme ROYAL pensait en 2007 pendant le débat avec SARKOZY. A la réponse de SARKO au sujet des étrangers, elle a répondu : « si on renvoi les étrangers, qui va nettoyer les rues ? » Je ne penses pas aux Noirs, comme dans « Intouchable », ce n'est pas parce qu'ils sont noirs qu'ils seront esclaves. Je ne pense pas comme toi, « intelligent économiste », l'économie ne passe pas que par le CAC 40 et la NASDAQ, mais elle passe par nous, les ouvriers, par l'industrie, l'agriculture, la pêche, l'élevage, et bien d'autres. L'économie passe par nous comme nous pensons toujours au développement, et comme nous qui arrivons à cibler ou le problème de l'économie de France. Ou est-il bloqué, notre économie qu'on arrive pas à sortir de la crise. Et ça moi j'ai réussi à le découvrir, par ma méthode privé. Moi je pense que nous français, on arrive a accepter la réalité de la démocratie, comme l'USA a monté sa vrai démocratie par Barack Obama. Nous en France, quand une femme est premier ministre on n'arrive pas à l'accepter, alors comment peut-on penser à un noir qui devient président ? Quand Angela Merkel est chef d'état d'Allemagne, elle a été élu deux fois par le peuple Allemand, et les allemands ont montré pourtant une égalité entre homme et femme. Donc si je pense a Merkel et Obama, et avec si moi si quelqu'un pense, ce sera un bonheur pour la France.
a écrit le 25/06/2013 à 14:59 :
La depense sera maitrisee à la meme hauteur....et l equilibre sera trouve grace à une augmentation des impots
En resume les politiques et leurs copains multinat et banquiers vont continuer à se goinfrer jusqu 'à epuisement de la bete
a écrit le 25/06/2013 à 14:54 :
Regardons dimanche le résultat des élections dans le Lot-et-Garonne : ils ont encore élu comme député 1 UMP ! Les Français n'ont pas encore compris qu'avec un coup de balancier à droite (UMP), puis un coup à gauche (PS), on n'en sortira jamais. Que faire ? RIEN. Attendre que ça craque, mais en attendant ce sont les travailleurs et les retraités qui payent ! Le FN n'est peut-être pas l'idéal, mais on n'a pas grand chose à perdre, que de les essayer, surtout qu'ils sont tous jeunes, et si la DEMOCRATIE ETAIT RESPECTEE à L'ASSEMBLEE NATIONALE, ce ne serait qu'1 apport d'idées nouvelles !
a écrit le 25/06/2013 à 14:51 :
parle toujours et on va te croire aussi je dis que c'est encore un enfumage que l on nous sert alors la seule solution c'est de ne plus les regarder car ce sont tous des menteurs et qui n ont font que de conneries et ils parlent mais en voit pas le résultat alors je suis méfiant en ce que raconte MOSCOVICI car cela ne suis pas ce que BRUXELLES a comandée tout en mentant pour que l on les croit
a écrit le 25/06/2013 à 14:47 :
Bien joué Gilles, si effectivement il s'avérait que le déficit soit bien de 80 milliards d'euros en 2013 qui c'est qui va passer pour un Mickey ? Euh à oui mais non, parce que là ce sera de la faute à Cahuzac, Dominique Strauss Kahn, Barroso, Merkel, Cameron, La reine d'angleterre, Rajoy, Letta, Berlusconi (pourquoi pas au point ou il en est), Giorgio Napolitano, Barack Obama à la droite, à l'extrême droite, à l'extrême gauche, aux conditions climatiques, ..., mille excuses pour ceux que je n'ai pas cités
a écrit le 25/06/2013 à 14:40 :
cahuzac 2 au pouvoir, il ment comme il respire, coment peut il annoncer la maitrise aund les salaires publics augmentent en permanence, qu'il n'y a aune réduction des services redondants, du mille feuille, ... rien
a écrit le 25/06/2013 à 14:36 :
Bruxelles s'inquiète du blocage des expulsions de surendettés en Andalousie. Voilà la politique de Bruxelles appuyée par M Moscovici alors comment voulez-vous qu'en France cela aille mieux. Il faudrait pour cela que toutes ces personnes aient un cerveau. La guerre ou la guerre civile c'est tout ce qui nous attend.
Réponse de le 26/06/2013 à 0:15 :
Vous faites référence à un article paru dans la revue "Valeurs Actuelles" je n'ai rien lu dans "La Tribune"ni "Le Monde". Pour reprendre les termes d'Arnaud Montebourg "le carburant du FN" ce sont les politiques et les juges et là c'est du super additivé, comme vous le dites c'est explosif il suffit d'une étincelle
a écrit le 25/06/2013 à 14:35 :
1800 milliards de dette, des rapports inombrables d'économies possibles dans la mauvaise dépense publique, celle qui est inefficace, mal ciblée, les effectifs pléthoriques, le mille feuille...et avec ça la masse salariale publique qui augment (gel des indices mais les échelons à responsabilité constante galopent + primes..), le record absolue de dépense publique d'europe avec des résultats en chute libre, aucune remise en cause des régimes spéciaux, du mille feuille, des caisses noires... que des mesurettes insignifiantes face à la gabegie généralisée, et on nous affirme que la dépense publique sera maitrisée......si c'est avec les mêmes méthodes qu'actuellement, certes, mais ce n'est pas de la maitrise c'est le laxisme et l'immobilisme habituel seront maitrisés, et donc toujours 12 000 chômeurs de plus par mois et la dette qui galope, le privé qui trinque...drôle de maitrise !!!!
a écrit le 25/06/2013 à 14:34 :
"c'est de la faute des autres"... gnagna "mais non c'était déjà de votre faute avant.." gnagna Sans rire ca fait 40 ans que ca dure, et au lieu de prendre les problèmes à bras le corps et les traiter, ils en sont toujours à faire de la com', à droite comme à gauche. Tout ce qu'ils racontent a peu d'importance, il n'y a que ce qu'ils font qui importe et pour le moment c'est au même rythme que leurs prédécesseurs depuis 40 ans: quelques réformettes, plus d'impôts parce que jamais il ne faut commencer à réformer l'Etat, et basta on s'arrête là, on attend les prochaines élections. On connait déjà le thème de la prochaine campagne quelque soit le bord: "avec les autres c'est moins bien", et on repartira pour un tour de temps perdu. Encore 40 ans de plus et on sera au même niveau que l'Egypte, on fera visiter la tour Eiffel et pas grand chose de plus, si jamais on arrive à la faire tenir debout aussi longtemps.
a écrit le 25/06/2013 à 14:28 :
Même technique que son pote Cahuzac ... il ment avec un aplomb incroyable.... hélas la boîte à outils du Pandore socialiste va rapidement être ouverte ..... et le boomerang des réalités économiques et financières va revenir vous sauter à la face .....
a écrit le 25/06/2013 à 14:18 :
comme en 2012 on est pas à 8 10 milliards pres qaund on est dans la bande à Hollande
les Français paieront la difference enfin , ceux du prive
a écrit le 25/06/2013 à 14:08 :
Sacré Moscovici, toujours une petite blague pour nous faire rire.
a écrit le 25/06/2013 à 13:50 :
Encore à cause du précédent gouvernement ! MAIS QUAND LES SOCIALISTES S'ESTIMERONT RESPONSABLES ? JAMAIS ? Tout ce qui va mal est de la faute des autres. Mais quelle mauvaise foi ! A la vue de sa déclaration de patrimoine, il devrait se faire moins présent le mosco (comme Fabius, Pourquoi il se cache ?). Minable, vous avez dit minable ! Les plus heureux en France doivent être les aveugles, les sourds, les élus et les trés riches. Pas les autres.
a écrit le 25/06/2013 à 13:00 :
Résumons : un déficit 2013 hors de contrôle (alors qu'il n'y a aucune rigueur en France !), un chômage qui explose (alors qu'on utilise massivement les emplois aidés et que de milliers de gens partent à l'étranger !), des taux qui commencent à se tendre doucement, une réforme des retraites qui a toutes les chances de finir en bérézina, une croissance 2014 qui sera au mieux nulle (plus vraisemblablement négative), une hausse de la TVA prévue en début d'année prochaine, une hausse généralisé des TH/TF en 2014 suite au désengagement de l'état vis à vis des collectivités locales. S'il n'y a pas très rapidement un changement radical de politique, EN 2014 CA EXPLOSE !!
a écrit le 25/06/2013 à 12:55 :
L'attelage Hollande- Moscovici (il y avait un troisième larron, Cahuzac, qui, lui, a été démasqué) a déjà un impressionnant palmarès de mensonges et de fabrication de chômeurs: promesses répétées de tenir -3% PIB en 2013, d'infléchir la courbe du chômage, de réduire la dette etc.. Toutes non tenues, d'ailleurs c'est Cahuzac qui, interrogé sur son mensonge répété de compte suisse, a déclaré très récemment que son mensonge n'était rien comparé aux mensonges que Hollande profère sciemment depuis son élection. Alors Mosco, bien aidé par Apathie, peut raconter ce qu'il veut, on sait qu'il ment.
a écrit le 25/06/2013 à 12:51 :
et oui exactement comme la retraite des fonctionnaires
a écrit le 25/06/2013 à 12:46 :
le gouvernement presedent a laisse 600milliard de dettes en plus ET favorisse l evation ficale dans des exoneration de charges et dans les niches ficale.. donc ne reproche pas a la gauche d aissaye de remettre l economies francaisse sur les bon rails pour voir le bout du tunnel comme disse Remon Barre qui roubille tellement bien a l assenble???
a écrit le 25/06/2013 à 12:44 :
qui peut encore croire ce charlot. Ne devait-il pas arriver à un déficit e 3%, retoqué depuis à 3.7% sous la pression du FMI, OCDE, UE, etc....(un mensonge, un) depuis monsieur Carrez penche plus vers les 4%. D'autre part n'est ce pas moscovici qui déclarait que la croissance en 2013 searit de 0.8% conte l'avis de TOUS, Or aujourd'hui on parle récession (un mensonge, deux). La seule politique de ce personnage set la survie par le mensonge, il faut dire qu'il a eu un chef en la matière puisque hollande a été élu sur une série de mensonges et de diffamations. Le problème est que CETTE EQUIPE D'INCOMPETNETS NOUS MENE A LA RUINE. Chaque jour, chaque chiffre prouve leur incurie.
a écrit le 25/06/2013 à 12:44 :
Bravo pour la photo... Ce Monsieur respire la franchise et la bonne foi, cela se voit sur son visage.
Sinon merci à la Tribune pour qui la liberté d'expression est plus qu'un concept, c'est une réalité.
a écrit le 25/06/2013 à 12:40 :
branche extreme du fn les francais vont bientot vivre plus heureux
a écrit le 25/06/2013 à 12:39 :
le dilemme de ce genre de politicard, ils se taisent et s'evaporent doucement, ils "la ramenent" et seront eliminés surement...
a écrit le 25/06/2013 à 12:30 :
l année n'est pas finie, la volonte de hollande de baisser le chomage avec ses contrats pour l'embauche va couter 4000 euros par salarié et par an pour les nouvelles embauches, et par ailleurs n'oubliant l'augmentation des premiers 10000 enseignants, sans compter l'augmentation du nombre de salariés dans la fonction publique, et la baisse des rentrées de TVA, le ministre du budget a du travail sur la planche au lieu de répeter c'est pas mois c est les autres !!!
a écrit le 25/06/2013 à 12:24 :
CARREZ, MIGAUD, l'OFCE, tous donnent les mêmes indications et ont préconisé les mêmes remèdes, inverses à ceux d'HOLLANDE et de ses marionnettes gauchistes: Carrez est dans son rôle de président de la commission des finances de l'assemblée nationale, avant lui un certain Didier MIGAUD, aujourd'hui président de la Cour des Comptes, et socialiste bon teint a publié dans son dernier rapport les efforts à faire en matière de maîtrise des dépenses publiques, notamment en baissant la dépense publique plutôt que le matraque fiscal, en n'employant pas de nouveaux fonctionnaires notamment à l'éducation nationale qui en a trop mais mal gérée, et bien sûr l'OFCE et l'OCDE qui table sur un déficit bien supérieur aux 3% en 2013, sans doute une récession et pire plus de 4% en 2014 avec un chômage qui continuera d'augmenter !
Enfin il est de notoriété publique de tous les experts qu'un matraquage fiscal comme celui imposé par ce gouvernement, n'aboutit JAMAIS AUX RECETTES ESPEREES, donc il manquera bien sûr de 15 à 20 milliards d'euros au 31 décembre 2013 ce qui correspond à peu près au supplément demandé aux ménages dans les dispositions fiscales votées.
Alors pour 2014 se pose la vraie question pour HOLLANDE encore plus d'impôts et de prélèvements obligatoires, ou réduction de la dépense publique ?
En 2014 il deviendra hasardeux de continuer avec les échéances électorales à se cacher derrière l'héritage SARKOZIEN.
a écrit le 25/06/2013 à 12:15 :
J'ai écouté ce matin ce monsieur. En premier, grosse salve sur les prédecesseurs , les enjoignant de se taire et les traitant de quasi incapables. En deuxième , posture genre droit dans mes bottes mais en automne , on recomptera les patates et on avisera. Les deux attitudes ne sont pas celles d'un ministre d'un état comme la France. Ces gens nous serve un triste spectacle.
a écrit le 25/06/2013 à 12:10 :
Qui pourrait expliquer à Mr Moscovici que sa mission n'est pas la recherche de la réalité des responsabilités pour la situation financière de l'état?! Pourtant, le périmètre de sa mission devrait être clair: en fonction de la gestion du passé, de la situation présente et surtout mais surtout de la situation financière future qui se dégradera (et son attention particulière est recherché pour les inquiétants pronostics de l'évolution des systèmes sociaux et comptes publics dans l'avenir), nous attendons de lui qu'il supervise les décisions concernant les dépenses ET recettes publics orientées vers un avenir pérenne de l'état français et de sa société. Si ce Monsieur était sous mes responsabilités et qu'il s'intéresserait tellement à la qualité du travail de ses prédecesseurs, je lui proposerais de prendre la direction: de la porte et puis pôle emploi.
a écrit le 25/06/2013 à 12:06 :
Mr Carrez pourrait aussi rappeler que les déficits publics de 2009 - 2010 -2012 2012 étaient de 144 - 137 - 106 et 99 milliards d'euros. 80 milliards serait donc un assez bon score sachant que le gouvernent UMP a laissé une dette cumulée qui a explosé et dont le remboursement des seuls intérêts coute maintenant 55 milliards d'euros chaque année (51 milliards en 2007).
Pour les fanatique du 3% de déficit, sachez que M Sarkozy avait laissé le déficit filer jusqu?à 8%, que la moyenne de son quinquennat est de 5,6% , qu'en 2012 il était encore à 4.8%. Certes les turpitudes des uns ne sauraient excuser les insuffisances des autres mais il faut remettre les choses dans leur contexte.
a écrit le 25/06/2013 à 12:03 :
Une incantation parmi d'autres en provenance d'un incompétent non crédible.
a écrit le 25/06/2013 à 11:52 :
ce personnage vit dans le mensonge depuis longtemps et bien avant les élections présidentielles.
a écrit le 25/06/2013 à 11:51 :
Et naturellement, c'est la faute du précédent gouvernement. Quand on est responsable, il faut savoir admettre ses erreurs et en tirer les leçons. Quand c'est la faute des autres, on persiste et signe !
a écrit le 25/06/2013 à 11:49 :
pourquoi ne pas faire confiance au gouvernement sur la question des déficits?nous sommes en fin de cycle de récession,on peut donc parier que les recettes fiscales vont repartir a la hausse(l'activité est relancée par le restockage).si c'était insuffisant,le gouvernement pourrait jouer sur les taxes écologiques ou lacher la bride aux collectivités locales en leur permettant de s'endetter et de lever de nouveaux impots.ce serait un scénario gagnant-gagnant puisque les collectivités relanceraient l'activité économique
a écrit le 25/06/2013 à 11:47 :
Quand moscovici dit quelque chose, c'est tout le contraire qui se produit.
Réponse de le 25/06/2013 à 22:51 :
Finalement, c'est une sorte de voyant...mais a l'envers
a écrit le 25/06/2013 à 11:42 :
UN MENSONGE DE PLUS ! On a l'habitude.
a écrit le 25/06/2013 à 11:40 :
Les français découragés et désespérés devant tant de mauvaise foi sont prêts à voter pour l'extrême droite : des gens qui n'écoutent pas mieux que des socialistes, mais qui réduiront vraiment l'état à l'essentiel : l'armée et la police.
a écrit le 25/06/2013 à 11:33 :
Mais ce Monsieur Moscovici n'était-il pas déjà impliqué dans le scandale et la faillite du Crédit Lyonnais ? Directeur général je crois... Ayant fait ses preuves de gestionnaire, il peut progresser avec le budget de la France!
a écrit le 25/06/2013 à 11:31 :
Les dépenses de l'Etat seront maîtrisées en 2013, mais pas les recettes dit Moscovici.
Conclusion, de nouveaux impôts nous attendent à l'Automne 2013 pour boucler la fin de l'année.
Réponse de le 25/06/2013 à 22:52 :
Moralité, il ne faut jamais prendre de vacances
a écrit le 25/06/2013 à 11:30 :
C'est la démocratie, même si cela vous déplait, monsieur Moscovici.
Vous devez prendre en compte la critique, surtout quand elle est justifiée, même si elle vient de vos adversaires. Grace à Sarkozy, la commission des finances de l'assemblée nationale est présidée par l'opposition, et c'est bien pour le pays. Et ne vous en déplaise, vous n'êtes sans doute pas le premier fautif, pris en étau au sein d'un gouvernement d'incapables, mais la situation de la France se dégrade et en grande partie à cause des décisions prises depuis 1 an. Trop d'impôt tue l'impôt. Pas assez de coupes dans les dépenses. On vous avait prévenu que la politique actuelle était mauvaise.
Réponse de le 27/06/2013 à 0:52 :
Sarkozy avait même taxer les sodas,

pour apaiser ses 150 milliards de dettes par ans

le ridicule tue de tout les cotés
a écrit le 25/06/2013 à 11:23 :
Mr Moscovici pourrait il recalculer le déficit budgétaire à périmètre fiscal équivalent avec le gouvernement précèdent.
Il devrait surtout songer à réduire le train de vie de l'état au lieu de s'épuiser à se justifier....
a écrit le 25/06/2013 à 11:15 :
mdr il est seul a y croire ce rigolo menteur
a écrit le 25/06/2013 à 11:13 :
Pour réduire la dépense publique, il faut faire les réformes structurelles de la fonction publique en fermant les administrations intitules ou en doublons comme les sous-préfectures, agences banque de France, etc, licencié les fonctionnaires sans tâches de travail, etc. s'attaquer au mille feuille administratif et collectivités territoriales, etc... Mais le manque de courage et de leurs propres intérêts comme Sarkozy, Hollande envoie la France dans son déclin..
a écrit le 25/06/2013 à 11:11 :
Le probleme est qu'ils peuvent dire n'importe quoi sans que cela prete a consequence. Il est clair que les depenses de l'Etat ne seront pas maitriser en 2013 mais quand les chiffres officiels seront publier en 2014, il n'y aura personne pour lui rappeler sa promesse et meme si quelqu'un le faisait il s'en tirerait par une pirouette et en imputerait la faute a la crise. La verite est que tout le monde sait que ce qu'il faudrait faire n'est pas fait mais que tout le monde fait comme si. Pourtant si un politique avait le courage de faire face a la realite, il ne serait pas reelu, il aurait a faire face a une fronde populaire mais il laisserait son nom dans l'histoire. Il n'aurait meme pas a etre visionnaire, il lui faudrait juste dire ce que nous savons tous. En attendant, Portugal, Italie, Irlande, Espagne, Grece et autre Chypre , nous allons bientot vous rejoindre dans le groupe des sinistres
a écrit le 25/06/2013 à 11:11 :
Franchement, autant d'aplomb, d'inconscience ou de malhonneteté intellectuelle de la part d'un Monsieur qui n'est ni plus ni moins le N-5 ou N-6 de l'encore cinquième puissance mondiale........ça fait peur!
a écrit le 25/06/2013 à 11:04 :
Quel français croit encore à ce gouvernement de menteurs ????
a écrit le 25/06/2013 à 10:58 :
En 2013, le déficit budgétaire sera ramené a 3%, nous inverserons la courbe du chômage, l'Europe deviendra sociale, la crise de l'Euro sera derrière nous et la dépense de l'Etat sera maîtrisée... Nous prendraient pas un peu pour des jambons ces guignols là ?
a écrit le 25/06/2013 à 10:55 :
"nous tenons les dépenses"...et demain je rase gratis
a écrit le 25/06/2013 à 10:48 :
Aujourd'hui, le gouvernement a décidé de verser une prime de 400 euros aux instituteurs. C'est la crise pour tous, sauf pour les fonctionaires.
a écrit le 25/06/2013 à 10:46 :
l'impot tue la croissance ,l'impot tue l'impot faire dE VRAIS économies ne tue pas GENRE supprimer les agences d'etat 1244 les comités theodule 600 ,moitie moins de ministeres ,d'élus ,de fonctionnaires,une moyenne de 12 éléves par fonctionnaire de l'education ce n'est quand meme pas la mer à boire ,ex de notre petite communauté de communes 13000 habitants seulement mais 5 maires 25 adjoint 1 president 5 vices soit 36 élus payés sans compter tous les doublont au niveau des services
a écrit le 25/06/2013 à 10:44 :
C'est normal, plus on a d'impôts moins il y a de rentrées fiscales. On ne doit pas apprendre cela a l'ENA.
a écrit le 25/06/2013 à 10:37 :
c'est exact les Echos parle de plus de 80.milliards.Alors on est foutu.Partir partir et vite avant que
Moscovici nous mets les mains dans le sac et nous dévalise nos comptes..
C'est bien que la Suisse,Benelux ne sont pas loin ......



a écrit le 25/06/2013 à 10:36 :
Tous ces impots balancés sur les Français pour ce résultat.
Réponse de le 25/06/2013 à 16:52 :
Inscrire une nouvelle loi pour interdire les claques: ça coûte.
Offrir à Mr Mittal l'entreprise Arcelor: ça coûte.
Faire vivre les technos des multiples commissions de Bruxelles afin que Barroso et nos politiciens puissent offrir l'Europe aux USA, le tout sur un plateau: ça coûte.
Créer une commission inutile par semaine: ça coûte.
Faire voter un traité par les parlementaires alors que nous l'avons refusé via les urnes: ça coûte.
Inviter Kadhafi en grandes pompes à l'Elysée: ça coûte.
Rayer le même du monde des vivants quand il devient gênant (+ son clan et une partie de sa population, en guise de dommages collatéraux), laisser en même temps le champs libre à Total et au Quatar (qui ne payent pas d'impots en France) et éviter que Kadhafi crée une devise africaine qui ne ferait plus du dollar la monnaie reine sur ce continent, tout en faisant de la pub au sordide BHL: ça coûte.
Maintenir en activité des centrales nucléaires hors d'âge qui vont nous péter à la figure: ça coute.
Renflouer les pertes honteuses des banques: ça coûte.
Les parlementaires européens gagnent en moyenne 878% de plus que le citoyen européen moyen: ça coûte.
etc.
C'est démoralisant, la liste est trop longue.
a écrit le 25/06/2013 à 10:33 :
Menteur! C'est le seul mot qui vient à la bouche. Certes l'UMP n'a pas été irréprochable, loin s'en faut, mais est-ce une excuse pour mentir effrontément?
a écrit le 25/06/2013 à 10:28 :
Tous les mêmes!
Cela étant, on peut constater qu'il a de plus en plus de chômeur? Dc moins ir et moins de conso.
Que les entrepreneurs sont pris à la gorge dc moins d'embauche, moins IS et moins de charge.
Dc il semble que le délire de taxer tout ce qui bouge est à bout de souffle. Non?
Le temps serait-il venue de faire des réformes structurelles? Embrayer sur une simplification générale? Faire le ménage sur le nombre d'élus? Coût de la classe politique?
a écrit le 25/06/2013 à 10:22 :
VOICI UNE INFO PUBLIEE HIER PARTOUT (sauf en France):

http://www.express.be/business/fr/economy/lallemagne-veut-sauver-les-banques-en-difficulte-en-operant-une-ponction-sur-les-dpots-et-les-actifs-de-8.htm

<<Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble a proposé que les actionnaires, les créanciers, les déposants et les titulaires de comptes subissent une ponction de 8%, affirmant que cette solution demeurait plus favorable pour eux, car leurs pertes seraient beaucoup plus importantes si les banques faisaient faillite.>>

La suite des négociations aura lieu mercredi, c'est demain. Ainsi, nous n'aurons plus le temps de réagir.
Quand on dit que la presse est complice du pouvoir!

Dormez brave gens, nous conseillent-ils.
a écrit le 25/06/2013 à 10:07 :
C'est vrai que la droite devrait balayee devant sa porte. Maintenant reste le pb de fonds qui est l'equilibre budgetaire or sur ce point personne ne donne de precision a droite comme a gauche.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :