En théorie, "prélèvement obligatoires stables" en 2014 ; en pratique : impôts en hausse

 |   |  287  mots
Le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, évoque une stabilité fiscale
Le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, évoque une stabilité fiscale (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pause fiscale oblige, le gouvernement communique sur la stabilité des prélèvements obligatoires. En fait, le parlement votera des impôts en hausse de six à huit milliards d'euros

La communication du gouvernement sur la politique fiscale est chaque jour mise à mal, et risque de l'être un peu plus d'ici la présentation du budget. A la suite de l'annonce d'une « pause fiscale » par François Hollande, l'exécutif a choisi d'insister sur une quasi stabilisation du taux de prélèvements obligatoires en 2014. Celui-ci augmenterait au plus de 0,1 point de PIB, soit deux milliards supplémentaires. On peut en conclure rapidement que les impôts augmenteront de deux milliards, soit, effectivement, une quasi stabilité, après les hausses votées sous cette législature (+7 milliards pour 2012, +24 milliards pour 2013, selon les documents officiels de Bercy).

>> Lire aussi : Le sondage qui confirme le ras-le-bol fiscal des Français

Des recettes provisoires

Pour autant, les Français échapperont-ils aux nouvelles hausses d'impôts ? C'est beaucoup moins sûr. Car le ministre du Budget, quand il évoque la stabilité fiscale, fait référence à l'évolution nette du niveau des prélèvements obligatoires. Or certaines mesures fiscales prises en 2012, verront leurs effets positifs pour les caisses de l'État disparaître ou diminuer fortement. Le trou dans le budget, lié à ces mesures « one shot » (concernant principalement l'impôt sur les sociétés) à l'impact positif pour le seul budget de 2013 , n'est pas négligeable. Il serait proche de six milliards d'euros.

Autrement dit, le parlement va débattre d'impôts en hausse non pas de deux milliards d'euros, mais de six à huit milliards…

Ainsi, selon le Point, le gouvernement pourrait afficher un recul d'un milliard d'euros de la pression fiscale pesant sur les entreprises. Ce qui n'empêcherait pas les impôts frappent celles-ci d'augmenter de 3,5 milliards, pour compenser les prélèvements dits « provisoires ».

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/09/2013 à 12:15 :
Dérembourser à la sécu donc augmenter les mutuelles par ricochet en plus d'en imposer le montant donc à la fin: qui paye plus ?
Sur les économies possibles, ce qui est dit et écrit de partout et que je ne recommente pas: RIEN par manque de courage et électoralisme. Le gouvernement le plus nul de la Ve a été élu. Un nul ne nomme pas des cerveaux en dessous mais que des plus nuls.
Le socialisme (ce qui en reste) fini quand l'argent des autres est dépensé.
a écrit le 09/09/2013 à 21:35 :
Quelle est la différence entre théorie et réalité ?
Vous avez 4 ans avant le ramassage des copies
a écrit le 09/09/2013 à 21:33 :
Et oui Cazeneuve n'est pas très fort en calcul.
C'est à peine si il sait faire la différence entre le + et le -, entre supérieur et inférieur, plus grand et plus petit.
Ce n'est pas Vincent Peillon qui va l'aider.
Nous sommes vraiment mal parti pour les années à venir
a écrit le 09/09/2013 à 16:23 :
d'une part ces socialos passent leur temps à mentir, faire une annonce et reprendre par une autre mesure..d'autre part ils sont totalement incompétents en gestion, plutôt que baisser ce monstre de dépenses publiques improductive, au moins 30% de gains, de quoi baisser les impôts et taxes et donc relancer l'emploi et aider els pme, ils ne savent que dépenser et taxer et donc tuer massivement l'emploi par les impôts et taxes qui augmentent les charges et plombent le pouvoir d'achat, et ce pour financer la gabegie... impossible de faire plus destructeur
a écrit le 09/09/2013 à 15:07 :
ils continuent de se moquer de nous sans vergogne!!!!!!!
a écrit le 09/09/2013 à 14:24 :
je pense que cela promet aux prochaines élections européennes et municipales.Je suis hétéro, français d'origine française , "aisé" (nouvelle définition fiscale), marié avec un enfant, salarié , je viens d' avoir la quintuple peine ( je dis quintuple car j'ai arrêté de compter) en quelques mois. Bien qu'attaché à ma République moi vache à lait je vais me défouler aux prochaines élections comme ils disent et pourquoi ? Ras le bol d'être victime d'une discrimination fiscale négative fondée sur une approche sociétale. Ras le bol d'une classe politique qui ne porte plus rien que des dogmes ( pour certains sectaires) et aucune vision de ce que devrait être ce pays. Ras le bol de voir un système sociale qui encourage plus l'assistanat que d'amener les bénéficiaires à s'en sortir...Le jour où l'on remettra les étagères droites dans ce pays on aura déjà fait un grand pas...









a écrit le 08/09/2013 à 23:36 :
Le Quatar raffle les beaux immeubles de Paris car eux , son non imposables sur leurs bien immobiliers..cela fut instaurée sous Sarko et notre Lokoum 1 er a garder ce privilège pour ce seul pays..bosser chers français car les socialos n ont que vous a plumer ..
a écrit le 08/09/2013 à 17:48 :
Que des menteurs, c'est marrant les personnes qui ont voté hollande se font très discrets ...
Modification du quotient familiale et taxation des mutuelles obligatoires c'est une taxe sur les riches....
Réponse de le 08/09/2013 à 19:59 :
voui . il faut donc tout taxer. tu taxes , tu retaxes, tu surtaxes et tu recommences le lendemain. ils en ont plus que marre les français ??, ce n'est pas grave , tu remets ça le troisième jour. ce matin sur le marché ,un camelot vendait des taxes en gros et au détail... Quand tu fais le plein d'essence tu ne dis plus je fais le plein d'essence , tu dis je fais le plein de taxes. tu prends le pistolet à essence , tu appuies et là , miracle !!!, tu remplis ton réservoir de taxes. tu brûles tes taxes et là on te dit tu paies la taxe carbone. notre président est atteint de la taxemania. c'est grave docteur ??????
a écrit le 07/09/2013 à 23:57 :
L'augmentation des frais d'enregistrement n'est pas une augmentation des prélèvements "obligatoires" puisque vous n'êtes pas obligés d'acheter; CQFD.
Réponse de le 08/09/2013 à 8:47 :
mais alors le departement avec quoi va t il payer ton rsa
a écrit le 07/09/2013 à 23:22 :
Après le prestigitateur Cahuzac! Voici l'illusionniste Cazeneuve! C'est pas un gouvernement que Hollande devait former avec cette équipe mais le "Magic Circus"!
a écrit le 07/09/2013 à 19:57 :
Des impôts, encore des impôts, toujours des impôts pour sauver le train de vie de nos chers élus.
Réponse de le 08/09/2013 à 0:20 :
Mais c'est qu'ils ont des frais non payes par l'état: par exemple.......attendez, je cherche....ah oui, l'entretien des maîtresses! Et puis non, c'est aussi payé par l'état, voyez notre Président !
a écrit le 07/09/2013 à 19:26 :
Assez de cet Etat qui nous rend esclave et nous oblige à toujours plus payer de taxes et d' impôts pour nourrir 7 millions de fonctionnaires et plusieurs millions d' assistés, et plusieurs centaines de milliers d' immigrés en situation irrégulière qui vivent aux crochets des contribuables français. En réalité l' Etat ne devrait avoir que trois rôles bien définis : la justice, la défense et la police, tout le reste est à privatiser : enfin libre !! nous serions enfin !!!!
Réponse de le 07/09/2013 à 19:55 :
chut vous parler trop fort car c'est la vérite
Réponse de le 07/09/2013 à 21:21 :
Vous avez raison sur un point : L'Etat gaspille trop, il faut rationaliser tout ça.
Par contre vous vous trompez, selon moi, sur un autre point : tout privatiser. Sans l'Etat comme garde fou dans des domaines comme la santé et l'éducation, on risquerait de vite se retrouver avec un système américain qui, même si le notre n'est pas parfait, me semble de loin plus inégalitaire. Vous avez raison sur les assistés : il en existent qui pervertissent le système pour en tirer parti. Mais que faites vous de ceux qui ont vraiment besoin d'assistance, ceux que la vie n'a pas épargné? Si nous vivons en société, c'est pour réduire les aléas de la vie sur nos existences. Si nous privatisons tout, nous passerions d'un système théoriquement solidaire à un système ou la rentabilité financière prime sur tout, y compris sur les intérêts des "clients"! Je ne dis pas que le capitalisme est un mauvaise chose. Mais comme pour l'assistance sociale, il connait des dérives, des gens qui pervertissent le système pour en tirer profit aux dépends des autres.
En fait vous vous trompez de cible. ce n'est pas l'Etat en lui-même, ses prérogatives, ses domaines de compétences, qui posent problème, ce sont ceux qui le dirigent. Et indirectement nous mêmes, citoyens électeurs, qui reconduisons toujours plus ou moins les mêmes personnes aux même postes et qui sommes trop réfractaires aux changements. Nous avons une culture de contestation, c'est bien, ça permet d'éviter bien des écueils mais quand ça tourne à l'opposition systématique sans proposer d'alternatives crédibles, ça devient autodestructeur.
Si à la base, les gens arrivaient à se mettre massivement d'accord sur certains principes à respecter (liberté, Egalité, Fraternité, au hasard) et qu'ils tapent du poing sur la table (comment, c'est une bonne question) quand ceux sensés les représenter ne respectent pas ces principes, peut-être que nous pourrions éventuellement arranger des choses.
Du moins, c'est mon opinion.
a écrit le 07/09/2013 à 18:38 :
Dette publique (celle dont on parle toujours) = 90% du PIB en hausse, Dette hors bilan (cf cours des comptes, celle qu'on oublie) = 152% du PIB en hausse, Dette totale de l'Etat = 242% du PIB ce qui ne correspond même pas à la valeur actuelle mais plutôt à la valeur comptable, enfin la Dette privée (ménages et entreprises) = 130% du PIB. Dette totale publique et privée = 372% du PIB. Mes ptits choux si vous croyez qu'on résorbe une dette pareil avec un PIB qui stagne, des taux longs en hausse, des mesurettes fiscales contre productive ou en se serrant la ceinture tout en croisant les doigts c'est que vous n'avez pas bien évalué l'ampleur de la situation, on a dépassé le stade du tipex pour corriger les erreurs..
a écrit le 07/09/2013 à 18:07 :
Il fallait pas etrebien malin pour voter Hollande. Son incompétence se voit sur son visage.
a écrit le 07/09/2013 à 16:29 :
La tactique de communication devient dangereuse: on nous prend de plus en plus pour des truffes en disant tout et son contraire et en faisant l'inverse de ce qui est annoncé. Le problème n'est même pas forcément de payer plus d'impôt (quand on a les moyens), c'est de voir la gabegie qui règne au plus haut niveau de l'état, et la stupidité de nos hommes politiques (de tout bord). Les socialistes distribuent de l'argent qu'ils n'ont pas, l'UMP pas foutu de gérer les comptes d'une minable campagne, et les extrêmes de droite ou gauche sont des beaux parleurs entourés d'incompétents notoires. Si il y a un vrai bon qui ose se lancer, tout le monde votera pour lui!
Réponse de le 07/09/2013 à 17:05 :
après votre hécatombe,il ne reste plus grand monde.
Réponse de le 07/09/2013 à 18:08 :
si il reste les netrepreneurs les indepedants de tous poils ceux qui bossent et la ferment mais pour combien de temps ...........................
Réponse de le 07/09/2013 à 18:23 :
Mais simplement parcequ'il n'y a personne, une fois tous les clowns et les cloportes écartes
il n'y a personne suffisamment " couillu " pour prendre les décisions qui s'imposent, on fait de la mesurette afin de ne pas blesser son électorat mais surtout ménager sa réélection!
a écrit le 07/09/2013 à 15:24 :
La classe moyenne qui a souvent des enfants en poursuite d'études, va regretter d'avoir voter socialiste !
Réponse de le 07/09/2013 à 17:05 :
Le droit de vote des étrangers (3,9 millions en 2013) viendra compenser cette perte d'électeurs.
Réponse de le 07/09/2013 à 18:27 :
Il fallait avoir un peu de culture, analyser les biens faits de la politique des années 1981 et prendre la décision adéquate , trop tard pour se plaindre !
Réponse de le 07/09/2013 à 19:27 :
Celui qui a voté socialiste n'a pas connu les année Mitterand avec les salaires bloqués, les licenciements, et la joie de gagner moins en travaillant moins, le socialisme est une plaie aussi importante que le communisme pour empêcher que le corps se gangrène il faut couper l'endroit atteint ,la tête
Réponse de le 07/09/2013 à 23:11 :
Ben oui mais l'ex, coupable de forfaiture, ne reviendra jamais ...
a écrit le 07/09/2013 à 15:08 :
Il faut une mobilisation de la communauté internationale pour mettre fin aux goulags fiscaux et organiser une action punitive contre leurs organisateurs et en premier lieu le gouvernement français.
Réponse de le 07/09/2013 à 18:03 :
"massacre fiscal" pourrait dire le President anormal
a écrit le 07/09/2013 à 14:43 :
le résumé en video dont on ne se lasse pas :
http://www.u-m-p.org/actualites/a-la-une/malheureusement-nous-avions-raison-90361904
a écrit le 07/09/2013 à 14:21 :

C est compliqué, on nous publie un déficit de 80,8 milliards fin juillet? ça fait combien en fin d année ? 100, 120, 150 ? On annonce 10 milliards d impôts pour l an prochain, mais la facture risque d être plus importante. On supprimerait la complémentaire santé. On nous dit que le modèle social pourrait sauter, c est inquiétant. Pour les taux on parle de 2,57%, va-t-on sur un scénario d augmentation et quelles conséquences ? Pour les retraites, on fait payer les jeunes par les cotisations, qui ont des revenus plus faibles de 10%. On parle de 20 milliards de déficit en 2020, comment est-ce calculé ? Avec 700000 par an et 13 millions de retraités, ça se calcule comment ? On compte prélever 20 milliards ou bien baisser les retraites ? Les retraites c est 200 milliards plus 80, ça fait un déficit de combien à 10 ans ? Donc comment se règle le déficit ? On parle aussi d une augmentation de l IS, donc prend-on les bénéfices ? On a 71% pour défiscaliser les heures sup, donc la société est clairement en faveur du travail. Avec cette histoire du déficit, on risque de plonger, on commence à réduire les dépenses sociales.
Réponse de le 07/09/2013 à 17:01 :
Inflation
a écrit le 07/09/2013 à 12:42 :
en théorie comme en pratique en l'aura dans l'oignon!
Réponse de le 07/09/2013 à 14:13 :
En ce moment sur internet, on a une promo sur les tubes de vaseline : 5 pour le prix de 3 ! c'est une aubaine , par les temps qui courent !!
a écrit le 07/09/2013 à 12:36 :
2014 guerre civile et ce gouvernement ainsi que le DÉSHONORANT ,;;;;DEHORS je crois que l'on a touché le fond encore DEHORS
Réponse de le 07/09/2013 à 13:40 :
Ouais sortons nos fourches !!!!
Réponse de le 07/09/2013 à 23:12 :
Ahah la révolution des gras rentiers : tant promise et tant attendue ...
a écrit le 07/09/2013 à 10:00 :
Plutot que de parler du ras le bol des français face à la pression fiscal, il faut parler du ras le bol des français face à ce gouvernement d'incompétent qui sont en train de tuer l'économie de la France et portant j'ai voté pour flanby
Réponse de le 07/09/2013 à 10:07 :
il faut mettre les politiques dehors ou tout du moins les professionnels de la politique qui ne pense qu'a leurs avantages et s'en mettre plein les poches ................................................
Réponse de le 07/09/2013 à 10:15 :
Pourquoi votez-vous donc ? Vous n'avez toujours pas percuté que ça ne sert à rien à part assurer la fortune dans les paradis fiscaux des animateurs socio culturels de l'Elysée !
Réponse de le 07/09/2013 à 10:30 :
Ou parler du ras la bol face à des plans de communication aussi chiadés que déconnectés de la réalité! Car on ne peut pas dire que l'on découvre que les membres du gouvernement sont des incapables. On pourrait juste leur demander d'assumer leur médiocrité plutôt que de se prendre pour des supermen...
Réponse de le 07/09/2013 à 10:39 :
Tout à fait d'accord avec claudus quand les français vont-il se réveiller et mettre tous ces politicards dehors, ces personnes ont toujours vécu au crochet de l'état et ne connaissent rien au monde de l'économie ni aux entreprises, il y a urgence il faut les remplacer par des personnes compétente issue de la société civile qui connaissent le terrain et le monde de l'entreprise quand les français vont-ils se réveiller il y a URGENCE
Réponse de le 07/09/2013 à 11:07 :
Les français se réveilleront quand ils arrêteront de regarder secret story, les experts à Beyrouth ou encore qui est le meilleur pâtissier de France !!! Et j'oubliais, qu'ils arrêtent aussi de se regarder le nombril et de se prendre plus génie que le génie.
Réponse de le 07/09/2013 à 11:41 :
Personnellement je pense que seul les plus pauvres peuvent se réveiller, mais ils ne sont pas taxés.

Quand tu gagnes de l'argent tu commences souvent à avoir un certain âge et tu penses plus à t'évader fiscalement et investir petit à petit dans des pays où avoir de l'argent n'est pas tabou.

Quand je vois toutes ces stars de Gauche qui sont toutes à l'étranger pour ne pas payer trop d?impôts et qui disent après au français moyen de voter PS et qui les suivent les yeux fermés, ben la révolte je n'y crois pas de mon vivant ( ca fait 30 ans que l'on en parle ).
Par contre une société à l'américaine avec les bons et les mauvais côtés on fonce...
Réponse de le 07/09/2013 à 14:15 :
+ 1
Réponse de le 07/09/2013 à 18:34 :
Ne désespérez pas, sous peu on va nous sortir les experts à Damas, mais là ce ne sera plus un feuilleton ! Cependant, il risque d' y avoir un bon nombre d'épisodes et de saisons !
a écrit le 07/09/2013 à 9:55 :
C'est qui ce monsieur sur la photo, il à pas l'air bien malin.
Réponse de le 07/09/2013 à 12:17 :
Pourtant il essaye d'avoir l'air...
Réponse de le 07/09/2013 à 14:34 :
On dirait un premier de la classe ce Cazeneuve suaf qu'il a une tête à claques
a écrit le 07/09/2013 à 9:54 :
C'est ce monsieur qui aprés avoir été nommé ministre des finances avait dit, je ne connais pas grand chose dans ce domaine mais je vais lire des livres qui traite du sujet, quand je vous dit qu'il me font peur.
a écrit le 06/09/2013 à 21:33 :
http://www.francepresseinfos.com/2013/08/hollande-en-tete-des-plus-mauvais.html
a écrit le 06/09/2013 à 21:29 :
Sarkollande : 84 nouveaux impôts en 2 ans !
Par France Presse Infos - Le Gaulois



L
'information prend tout son sens à quelques semaines de la présentation du projet de loi de finances 2014. En trois ans, le taux de prélèvements obligatoires (impôts, taxes, cotisations sociales) est passé de 42% à 46,3% du Produit intérieur brut.
En tout, 84 impôts ont été créés par Nicolas Sarkozy et François Hollande entre 2011 et 2013.
La faute à la gauche ? En 2011, le gouvernement Fillon a fait voter 10,8 milliards d'euros de nouvelles recettes sur les entreprises, rappelle le quotidien, notamment via une annualisation des allègements de charges sociales, "l'exit tax" sur les assurances, la hausse des tarifs de la contribution au service public de l'électricité, et des suppressions ou réductions d'exonérations de cotisations employeurs.¢


La précédente majorité a également perçu cette année-là 6,1 milliards d'euros de nouvelles recettes sur les ménages, en premier lieu via la taxation des contrats d'assurance-vie, la hausse de la TVA sur les box internet-téléphone-télévision, et la taxe sur les contrats d'assurance maladie solidaires et responsables. Nicolas Sarkozy avait enfin décidé cette année une baisse d'impôts de 0,7 milliard d'euros, de telle sorte qu'au total, il y a eu 16,2 milliards d'euros de recettes supplémentaires en 2011 via ces nouvelles mesures.


LA MAJORITÉ SOCIALISTE A PRIS LE RELAIS


C'est moins qu'en 2012, année durant laquelle il y a eu 19,3 milliards d'euros de recettes supplémentaires grâce à de nouveaux prélèvements, dont 15,4 milliards imputables à Nicolas Sarkozy (10,7 milliards sur les ménages, 4,7 sur les entreprises), et 7,6 milliards à François Hollande (4 sur les ménages, 3,6 sur les entreprises).


Il y a eu par ailleurs 3,7 milliards de baisses d'impôts décidées par Nicolas Sarkozy. Enfin en 2013, il y a eu 22,1 milliards d'euros de recettes supplémentaires, dont 1,6 grâce aux mesures décidées par Nicolas Sarkozy et 20,3 milliards via celles décidées par François Hollande.


De quoi atteindre le "ras-le-bol fiscal" qu'évoque le ministre de l'Économie et des Finances Pierre Moscovici ? Les entreprises ont contribué à hauteur de 21 milliards d'euros supplémentaires, les ménages à hauteur de 29 milliards, (sans tenir compte des mesures de baisses de prélèvements obligatoires (6,2 milliards en tout) ni du changement de rendement de certains impôts déjà existants).


Au total, sur cette période, Nicolas Sarkozy est responsable pour près de 29 milliards d'euros de recettes en 6 ans et François Hollande pour près de 28 milliards en 1 an seulement.¢
Avec Le Nouvel Obs (posté par Marino

voila la verite ils ne vont pas s arreter ; votons FN pour les faires sauter
Réponse de le 07/09/2013 à 8:47 :
L etat doit trouver de l argent pour renflouer les caisses d une maniere ou d une autre. Les francais etant retifs au changement ( retraite- chomage- quotient familial-35 heures- fonctionnariat plethorique et j en passe) qui tuent notre economie...
Réponse de le 07/09/2013 à 14:16 :
Je réponds : MARINE! MARINE! MARINE!!!!!!!!!
a écrit le 06/09/2013 à 20:23 :
cogner sur la classe moyenne pour faire plus d'assistés.
cogner sur les familles qui ont défilé contre le mariage pour tous. En bons reacs.
cajoler les nantis, les rentiers, les retraités et les profs. se battre pour l'exception culturelle mais proner la compétitivité (au sens vous serez contents avec le salaire d'un bangladais), lâcher les prolos pour les sans papiers.
cajoler les banquiers et anticiper le futur pantouflage pour service rendu.
redistribuer vers les fidèles assistés ce qui est pris à la classe moyenne.
a écrit le 06/09/2013 à 18:54 :
ils annoncent une pause fiscale et le lendemain ils annoncent que les contrats collectifs de sante vont etre taxes! ;-))))))) ... si ca c'est pas se foutre de la g.. des gens !!! ( bon, remarquez, plus personne ne les ecoute alors c'est vrai que ca change rien!) ;-)))))))))
Réponse de le 06/09/2013 à 20:10 :
la bateau coule et eux avec ils ne se sont pas apercu qu'ils sont sur la barque ............................
a écrit le 06/09/2013 à 18:35 :
Bref, on nous amuse !!!!!!!!
a écrit le 06/09/2013 à 18:10 :
France = Grèce !
Réponse de le 06/09/2013 à 19:13 :
Autre équation tout aussi valable : UMP=PS
Réponse de le 06/09/2013 à 20:12 :
ump=ps=verts=fn=........
Réponse de le 06/09/2013 à 20:49 :
comme déjà dit mon ami on dit PS = FN, regardez pourquoi hollande a été élu, avec les voix (une partie du FN report) de plus lors d'élections législatives partielles report socialo sur les frontistes Lot et Garonn,e Oise notamment, ceci est prouvé par les stats même élémentaires, donc maintenant on répète en choeur PS + FN ou FN = PS blanc bonnet et bonnet blancs; prouvez moi le contraire. du fiel tous les deux des grandes gueules mais c'est tout.
Réponse de le 07/09/2013 à 17:55 :
La Grèce tente de se réformer. Pour la France...
a écrit le 06/09/2013 à 18:01 :
chez les syriens c'est l'asphyxie aux gaz "x" .... chez nous.. elle est aux gaz "contributionS " !!!!!!!!!!!
a écrit le 06/09/2013 à 17:35 :
Heureusement que la droite était vent debout contre le mariage gay ... sur les impots ont ne les entend pas ... ils sont où?
Réponse de le 06/09/2013 à 18:06 :
pardon le "t" en trop ainsi que l'accent sur le "ô" !
a écrit le 06/09/2013 à 17:07 :
Je ne comprends pas que la droite n'organise pas des manifestations contre ces hausses inadmissibles des impôts. Ont ils peur d'être dépassés par le mouvement ? Il est certain que si de telles manifs étaient organisées, le gouvernement serait obligé de reculer et de s'engager enfin dans des réformes de structure pour faire baisser les dépenses publiques au lieu d'augmenter les prélèvements.
Réponse de le 06/09/2013 à 17:53 :
Je ne comprends pas non plus. Je ne comprends pas que rien ne soit organisé.
Ce gouvernement est digne d'une république bananière: il ne s'attaque aucunement aux avantages de "ses électeurs", et tape comme un sourd sur tous les autres (la fameuse classe moyenne). La perte de pouvoir d'achat et de niveau de vie en un an est hallucinante pour les gens comme moi
AUCUNE réforme structurelle n'a été menée (embauche de fonctionnaires alors qu'il y a des doublons à la pelle).
Tout ce qu'ils savent faire, c'est augmenter les impôts et soigner leur électorat.
A quand un immense seating pour forcer les députés à revoir l'imposition de leurs indemnités et leur régime de retraite? Oui ce ne serait pas la mesure la plus efficace, mais elle serait symbolique quand on rabote toutes les "niches fiscales" (franchement la déduction pour enfants dans le supérieur...mais oui c'est mieux de les déscolariser, ils auront un "emploi d'avenir" payé par les autres dans ce cas).

Il faudrait vraiment que les 70% de mécontents se bougent, ce gouvernement ne s'arrêtera pas et mettra sur la paille les classes moyennes!
Réponse de le 06/09/2013 à 18:54 :
la réponse est simple, l'UMP et le PS ont une politique commune, Fillon a bloqué les tranches de l'IR, la gauche a criée au scandale, maintenant la Gauche est au pouvoir et ils n'ont pas changé ce que Fillon a fait, au contraire ils vous enlèvent des niches fiscales et augmentent les impôts.... mêmes objectifs de politiques mêmes conséquences pour nous,
Réponse de le 06/09/2013 à 18:55 :
Votez Biquette !!!!
Réponse de le 06/09/2013 à 19:19 :
Il y a une dette à rembourser ... tout le monde casque, c'est ainsi et plus vite on aura rembourser et plus vite on sera libre. Et n'oubliez pas que vous gueulez autant que les allemands lors de l'époque Schröder et sa politique pour assainir les finances publiques, le gouvernement applique le même programme.
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Dettepubliqueetpolitique.JPG
Réponse de le 06/09/2013 à 20:19 :
Aujourd'hui, les impots, c'est pour sauver le pays, demain pour sauver la planête, après-demain, ce sera pour sauver quoi ? En vérité, les impots servent uniquement à engraisser une caste de privilégiés.
Réponse de le 06/09/2013 à 20:39 :
"Je ne comprends pas que la droite n'organise pas des manifestations contre ces hausses inadmissibles des impôts." : Je ne comprend pas pourquoi la gauche n'affirme pas clairement que les hausses d'impôts frappent des personnes qui ont bénéficié jusque là de niches fiscales indues. L'idée que l'enrichissement par l'immobilier doit être plus taxer que l'enrichissement par les entreprises est défendable! L'idée qu'un ouvrier n'a pas intérêt à envoyer ses gamins dans les bras d'héritiers touchant 150 000 euros tous les 10 ans est défendable! L'idée qu'une vieille dame de 90 ans non imposable n'a pas a payer deux fois plus cher sa femme de ménage qu'une jeune retraitée de 55 ans est défendable! L'idée qu'on n'a pas besoin de plus d'argent en retraite quand on a élevé trois enfants au lieu de deux est défendable! L'idée qu'un jeune couple de locataire d'un 30m² faisant face à une bulle immobilière ne doit pas payer plus d'impôts qu'un investisseur en Scellier est défendable! L'idée que les APL intégrées dans les loyers doivent être récupérés sous forme de taxes sur ces mêmes loyers est défendable! Que la gauche affirme ces idées, qu'elle les défendent, et bien des ouvriers et patrons comprendront que l'UMP ne souri qu'aux inactifs à la tête d'un patrimoine immobilier!
Réponse de le 06/09/2013 à 20:48 :
les faits démentent votre démonstration : plus nous payons d'impôts et plus les déficits augmentent (sauf manip + 4 % cette année). Et si la solution c'était que l'état fasse des économies et gère mieux le secteur public (et il y a du grain à moudre) ?
Réponse de le 06/09/2013 à 22:59 :
la dette on la rembourse pas, en faite on n'a jamais commencé, c'est juste les intérêts qu'on paye en impôts; indirectement on travail pour les banques et la bce....
Réponse de le 06/09/2013 à 23:52 :
"Et si la solution c'était que l'état fasse des économies et gère mieux le secteur public (et il y a du grain à moudre) ?" : Les effectifs de la fonction publique d'état augmentent peut-être? Il n'y a aucune économie de faite en remplaçant des fonctionnaires par des contractuels? Quand on les remplaçaient par l'appel à des sociétés de service à plus de 700 euros jour, vous jubiliez en pensant qu'on virait un fonctionnaire sur 2! Là, l'état tape directement sur les budgets et induit du non remplacement de plus de deux fonctionnaires sur 3! Vos enfants qui pouvaient jadis prétendre être chercheur pendant 10 ans avant de monter une boite sur la base de leurs travaux vous remercieront : C'est pas avec 1700 euros par mois et des loyers délirants en RP qu'ils se mettront en position de manger des patates le temps d'avoir des clients! Vos gosses ne sont pas chercheurs : Ils ne les embaucheront pas en tant que graphiste! Mais revenons à nos moutons! Au niveau de la territoriale, vous allez peut-être nous raconter qu'il n'y a pas plus de service face aux impôts locaux en hausse quand vous décriez vos élus? Le tri en lieu et place des décharges à ciel ouvert des années 90, c'est peut-être du vent? On pouvait peut-être compter sur un opérateur privé pour une mission non rentable? Sinon, en lieu et place des "taxis" subventionnés pour éviter aux anciens de prendre le volant à 80 ans dans les campagnes, vous préférez peut-être vos enfants sous la voiture d'un grand père qui conduit en suivant la ligne? Vous allez nous dire que les bénéficiaires des emplois induits par ces activités sont fonctionnaires de père en fils? Pour connaître nombre de personnes sortant du BTP et atterrissant dans la territoriale sur ces métiers : Vous préférez des ouvriers de 50 ans au chômage après plus de 30 ans de BTP? Allez, allez : On connait vos objectifs! Vous vous planquez derrière les fonctionnaires pour être libérés de l'impôt sur l'enrichissement par l'immobilier! Vous applaudissez des prix de vente délirant lié à la présence d'écoles, aux transports en commun ainsi qu'aux subventions, mais vous voulez laisser le paiement de ces infrastructures aux entreprises et aux actifs s'enrichissant par le travail! Qui râle le plus ces temps? Les bailleurs louant des studios à 700 euros à des étudiants à grand renfort d'APL ainsi que les guignols qui réclament des exonérations de PV sur leur enrichissement sans cause! Les hausses d'impôts, ceux qui n'ont pas connu les niches ces dernières années (piéton, locataire, partant les poches vides) s'en balancent : 2% d'augmentation du coût du logement, c'est l'équivalent de 10% d'augmentation d'IR à 2000 euros par an et ça fait plus de 10 ans que la droite subventionne cette inflation avec leurs impôts (APL, Scellier, PTZ)! Des économies de l'état : Très bien! Coupons les APL et rendons obligatoire le respect de la règle des 1/3 des revenus pour les locataires en place : Les parasites qui louent au delà vivent des aides sociales en produisant moins que le cantonnier du coin! Réduisons les dépenses de santé douteuse : Combien de ces pauvres victimes de taxe de la gauche passent leurs vacances en cure thermale pour économiser sur une Thalasso? En somme, si vous en avez marre de la gauche : Proposez nous une droite qui ne nuisent pas aux actifs de tout poil quand l'actuelle défend les acquis des retraités et des investisseurs dans l'immobilier. Nous ne prendrons plus alors le risque de payer plus d'impôt pour ne pas nous retrouver seul à en payer!
a écrit le 06/09/2013 à 17:04 :
C'est ce qu'on appele MOURIR GUERI
a écrit le 06/09/2013 à 17:03 :
SVP...changer cette photo de Bernard Cazeneuve qui semble nous demander de faire silence. J'augmente les impôts mais...CHUT taisez-vous.
a écrit le 06/09/2013 à 16:29 :
Le PS est monté au pouvoir surtout grâce (ou à cause) des journalistes qui n'ont jamais abordés les vrais sujets avec FH lors des élections. Qui a parlé à ce moment de l'affaire Caton ? Personne. Qui a parlé à ce moment des 10 ans d'inactions de FH à la tête du PS ? personne. Qui a parlé du désastre économique de la Corrèze ? Personne. Qui a demandé à FH ce qu'il avait réellement créer dans sa vie ? Personne. Pour tout un tas de raisons, nos journalistes ont préféré jouer la politique de l'autruche sachant que, de toutes façons, eux ne seraient pas touché par tous ces efforts demandés au secteur privé. Nous avons les politiques et les journalistes que nous méritons et arrêtons de penser que nous, Franchouillard, devons avoir raison sur toutes les choses de ce monde. Réveillez-vous !
Réponse de le 06/09/2013 à 16:38 :
Pour les récompenser le pouvoir leur laisse leur niche fiscale. Environ 7000? à déduire des revenus. Avec aucune raison valable évidemment.
Réponse de le 06/09/2013 à 18:55 :
La raison est l'achat de leur silence !
a écrit le 06/09/2013 à 16:25 :
Pourquoi les prélèvements obligatoires ne baissent pas?
Prenons l'assurance maladie. 16.6 jours par an et par salarié, plus de 20 dans les collectivités locales. Quel scandale
Après 43 ans de travail salarié j'ai du m'arreter pas plus de 4 semainesen ayant la grippe comme tout le monde et le reste. Mon épouse idem.
Une idée de vraie réforme : BAISSER les cotisations maladie (salarié et employeur) et ALLONGER à 10 jours le délai de carence en l'augmentant progressivement pour ne plus indemniser que les maladies graves. Que ce soit pour le public comme pour le privé.
On assitera très certainement à une baisse rapide et importante des "abscences pour maladie". Aujourd'hui personne n'est responsable car c'est le voisin qui paie. Idem pour le remboursement des tranquilisant et autres saloperies que personne dans ma falille aussi loin que je puisse me souvenir n'a jamais pris. Idem pour.............le reste.
Réponse de le 06/09/2013 à 16:45 :
Bravo. Ainsi les profiteurs du système au détriment de leurs concitoyen comprendrons ou est la limite et tous le monde pourra profiter d'une baisse des cotisations qui laissera un bonus aux comptes de la sécurité sociale.
Mais c'est en reve car pour trouver un homme ou une femme politique qui aura le courge de faire de vrais réforme plutot que renforcer l'assistanat à chaque loi
Réponse de le 06/09/2013 à 16:47 :
Commençons par aligner les fonctionnaires à 3 jours de carence. si on ne peut même plus s'arrêter pour un rhume et qu'il faille attendre que ça dégénère en bronchite pour s?arrêter je vois pas où le progrès.
Réponse de le 06/09/2013 à 17:08 :
Les vendeurs de cache-nez, de passe montagne et de mouchoirs pourront faire des affaires. S'il faut s'arreter pour un rhume on est tombé bien bas et on comprend les 16.6 jours (en moyenne) d'arret de travail
Réponse de le 06/09/2013 à 17:09 :
Il a besoin d'une bonne guerre l'enrhumé fragile
Réponse de le 06/09/2013 à 17:30 :
C'est vous qui voyez, faut mieux s?arrêter qq jours, récupérer pleinement et rapidement que de contaminer tout un open space. Les anglais le font sans problème mais en France on est les meilleurs.
Réponse de le 06/09/2013 à 17:49 :
Avec la baisse des cotisations, sur votre carrière vous pourrez compenser la perte de salaire qui interviendra si vous êtes réelement malade, pas pour la rentrée des classes par exemple
a écrit le 06/09/2013 à 16:24 :
Les Français ont voulu en majorité le PS au pouvoir! Et bien, maintenant, il faut assumer... MDR
Réponse de le 07/09/2013 à 17:58 :
C'est pas sympa de se moquer de ceux qui n'ont pas pu partir. Mauvais esprit...
a écrit le 06/09/2013 à 16:22 :
Parles, paroles, paroles......le pipeau socialiste continue !!!!
a écrit le 06/09/2013 à 16:14 :
Impots en hausse,normal gestion socialo.
Réponse de le 06/09/2013 à 19:11 :
gestion socialo ump ! même chose
Réponse de le 07/09/2013 à 17:57 :
Oui mais bon, ils font quand même super fort eux
a écrit le 06/09/2013 à 16:01 :
Parti socialiste, socialisme parti!
a écrit le 06/09/2013 à 15:55 :
Disposer d'un coin de terre et y planter un potager s'avère de plus en plus indispensable pour manger. Au moins ce qui y pousse n'est pas taxé (pour le moment).
Réponse de le 06/09/2013 à 17:47 :
tout dépend de l'impôt foncier ! "in taxes we trust" !
a écrit le 06/09/2013 à 15:49 :
Tout le monde parle de la bulle immobilière ; la bulle de l IR est pas mal non plus : + 37% en 2 ans dont 13, 5 sous NS et 23, 5 sous FH ...
a écrit le 06/09/2013 à 15:42 :
le seul coupable, cette droite gaspilleuse des deniers publics qui durant 10 ans a siphonné les caisses...avec la gauche au pouvoir ces 10 dernières années on aurait eu la prospérité et la croissance..la droit disqualifiée à jamais pour gérer le budget de la nation quand elle ne peut gérer ses dépenses de campagne....
Réponse de le 06/09/2013 à 16:01 :
dans les blagues "Carambar" il y a moins de fautes...
Réponse de le 06/09/2013 à 16:14 :
Avec un discours comme celui-là, c'est pas ma faute ce sont les autres, Monsieur doit faire de la politique non? un petit conseil, si je peux me permettre, vous devriez faire relire votre commentaire par vos assistants, car les fautes sont nombreuses!
Réponse de le 06/09/2013 à 19:22 :
Le problème, c'est que la dette même un gouvernement change, il faut quand même continuer à la rembourser, car les créanciers, ne disent pas "Bon allez ils ont changer de président, on remet à 0 les comptes", non non non, on raquera autant qu'il faudra pour rembourser le trou creusé par l'ancienne majorité. D'ailleurs NS aurai été élu, les hausses d'impôts aurai continué.
a écrit le 06/09/2013 à 15:36 :
le chômage augmente tout les mois mais un peu moins vite... donc ca va mieux... lol , c'est Sapinoux qui le dit , croyez le. :)
a écrit le 06/09/2013 à 15:34 :
Petit cours de mathématique basique : Les prélèvements en France sont progressifs. Si les taux nesont pas augmentés, mais qu'il y a croissance du PIB, alors le pourcentage des prélèvements obligatoires dans le PIB augmente mécaniquement et PLUS VITE que le PIB (progressivité des prélèvements). S'il y a une baisse du PIB, toute chose égale par ailleurs, alors le pourcentage des prélèvements obligatoires va baisser PLUS VITE que le PIB. Ce qui veut dire que comme nous allons être en récession, une stabilisation du taux de prélèvement obligatoire correspond en fait à une hausse des taux d'imposition... CQFD les impots vont augmenter ...
a écrit le 06/09/2013 à 15:15 :
Et dire qu'il y a encore 30% des français intérrogés qui font confiance à ce président!!! soit ces personnes aiment se faire mal soit elles vivent sur Mars et ne sont pas au courant de ce qui se trame... car au final tout le monde sera touché. Vive le socialisme et vive la pauvreté!
Réponse de le 06/09/2013 à 15:53 :
Dans les 30% il y en a qui lui font confiance pour ruiner la France :-) C'est pour cela que je le voulais, je savais qu'il serait plus performant que l'autre zigoto dans cet objectif.
Réponse de le 07/09/2013 à 18:00 :
C'est peut-être des gens de sa famille les 30%
a écrit le 06/09/2013 à 15:07 :
Depuis le début de la semaine Fin pour les parents d'enfants scolarisés de la déduction d'impôts + fin de la non imposition fiscale de la partie complémentaire santé payée par les entreprises, sans parler antérieurement de la baisse du quotient familial de 2500 à 1500? et du rabiotage de 15 à 10.000? de déductibilité pour garde d'enfants à domicile, on est loin du discours d'AYRAULT en septembre 2012 où par "justice sociale" on ne faisait payer que les riches. Il est à supposer que les familles Françaises notamment celles de 3 enfants et plus se sont enrichies "sans cause"; les Français eux, ne sont pas dupes, des déclarations des uns et des autres et ne croient plus une seconde dans le discours politique sur la pause fiscale ou la non augmentation des prélèvements fiscaux et sociaux.
Réponse de le 06/09/2013 à 15:31 :
et oui ,la partie de la classe moyenne qui a voté pour ces gens va s'en mordre les doigts. Ou sont les économies promises ?, partout ce ne sont que taxes et suppressions de soit disant niches fiscales ( mdr , niches fiscales ou le chien ne peut pas mordre...) c'est petit quand meme
a écrit le 06/09/2013 à 15:04 :
Hollande comme Sarkozy s'en prend toujours et encore toujours à la société civile qui trinque dans les efforts de redressement de la dette de notre pays en plus de la mondialisation alors qu'aucunes réformes des privilèges et avantages de la monarchie parlementaire et de ses vassaux de fonctionnaires y compris entreprises publiques (edf, sncf, ratp, etc) ne sont touchés alors qu'ils sont responsables de la dépense publique et du déclin de la France. SCANDALEUX ET REVOLTANT !!!
a écrit le 06/09/2013 à 14:58 :
Tant que le privé se rebelle pas ils n'ont pas tort de continuer ce qu'a fait Sarkozy. Ils sont tous du même Cérail. Ce sont des shadock. Ils pompent, pompent ... . Ils préservent les avantages patronaux et des syndicats et ponctionnent la classe moyenne .
Douce France.
a écrit le 06/09/2013 à 14:58 :
il faut virer ces guignoles aux prochaines élections, et je parle pas de voter pour l'ump qui font la même chose
a écrit le 06/09/2013 à 14:57 :
Oh Dieu que je suis content d'être parti en lisant ça... Mon entreprise n'aurait jamais survécu. Que je plains les jeunes français, ils ont entièrement raison de vouloir émigrer!
Réponse de le 08/09/2013 à 18:41 :
Je pensais exactement la même chose en lisant les conneries du gouvernement en place... Le Luxembourg ne m'a jamais semblé aussi agréable. En en plus, ma fille ne devra pas payer de droit de succession à ma mort. La France..? Même plus assez bien pour les vacances!
a écrit le 06/09/2013 à 14:55 :
Le parlement votera des impôts en hausses. Les parlementaires paient presque pas d'impôts (indemnités non imposables) raison pour laquelle ils augmentent si volontiers les impôts pour les autres. C'est vraiment une République exemplaire, tous pour les uns rien pour les autres !
a écrit le 06/09/2013 à 14:37 :
Vous avez pas l'impression de nous prendre pour des imbéciles................
Suppression de des déduction de frais de scolarité sur la feuilles d'impôts.
Suppression de l'avantage mutuelle sur la feuille de paye............ Et j'en passe.
Vive le socialisme.............????????????????????????????????????
Réponse de le 06/09/2013 à 15:25 :
la classe moyenne qui a voté pour ces clampins s'en mord les doigts , c'était couru d'avance...
a écrit le 06/09/2013 à 14:32 :
Ca c'est de la communication ! Parler des impôts futurs qui vont être stables, ça veut dire qu'on va continuer d'être assommés comme depuis le début de leur mandat. C'est vraiment nous prendre pour des pommes.
a écrit le 06/09/2013 à 14:30 :
C'est typiquement le langage sophiste socialiste...n'hésitez à relire la définition ...du sophisme...dans le Larousse (pour ceux qui éventuellement ont encore des doutes....)
Réponse de le 06/09/2013 à 14:45 :
Bastiat devait être socialiste alors ...
Réponse de le 06/09/2013 à 15:08 :
Et en quoi Bastiat était socialiste ? Par contre une chose est sûre : les socialistes en connaissent pas la logique des choses. Comme vous quoi.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :