Décote de l’impôt sur le revenu, 15 milliards d'économies... ce que prévoit le projet de Budget 2014

 |   |  632  mots
Jean-Marc Ayault promet un budget de pour le redémarrage de l'emploi (Photo Reuters)
Jean-Marc Ayault promet un budget de "pour le redémarrage de l'emploi" (Photo Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le gouvernement dévoile ce mercredi les grandes lignes de son projet de budget pour 2014. Voici les principales annonces de Jean-Marc Ayrault à l'issue du conseil des ministres.

Un milliard de plus. Les économies budgétaires prévues par le gouvernement devraient atteindre 15 milliards d'euros, comme l'a annoncé Jean-Marc Ayrault après le conseil des ministres ce mercredi. Jusqu'ici, le chiffre de 14 milliards était évoqué d'après une estimation signalée le 29 juin par le rapporteur du Budget Christian Eckert

"Il était important pour les Français de dire exactement ce que le gouvernement veut faire (...) tout faire pour consolider la croissance". "C'est un budget pour le redémarrage de l'emploi, c'est la bataille centrale", a argué le Premier ministre ce 11 septembre. 

Les économies budgétaires font l'objet de promesses répétées par l'exécutif qui tente de désamorcer les inquiétudes sur les hausses d'impôt. Bercy a également pointé la suppression éventuelle de niches fiscales comme source possible de recettes supplémentaires. Autrement dit, des hausses d'impôts, passant par la suppression des réductions d'impôts pour enfants scolarisés ou la moindre déduction des cotisations aux mutuelles de complémentaire santé.

  • 7  milliards d'euros d'impôts en plus pour une  pression fiscale en hausse de 3 milliards

La hausse de la pression fiscale ne sera "que" de 3 milliards d'euros l'an prochain, soit moitié moins qu'envisagé initialement a annoncé ce mercredi le ministre du Budget Bernard Cazeneuve.

Lors d'une conférence de presse, Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie, et Bernard Cazeneuve ont expliqué qu'il faudrait toutefois "documenter" neuf milliards d'euros de recettes supplémentaires, compte tenu des 6 milliards d'euros de recettes fiscales prenant fin en 2013, et qu'ils entendent compenser. Deux milliards viendront de la lutte contre la fraude fiscale. Les nouvelles hausses d'impôts proprement dites atteindront donc 7 milliards, comme l'a indiqué La Tribune.

  • Pas de hausse de la CSG 

A propos du projet de loi de Finances pour 2014, le chef du gouvernement a confirmé qu'il n'y aurait pas de hausse de la CSG. Quant à la TVA, elle ne devrait subir que les hausses déjà prévues pour financer le crédit d'impôt compétitivité. Qui représentent tout de même 6,5 milliards d'euros d'impôt en plus...

  • Décote sur les plus modestes

Il a en outre prévenu que le gouvernement entendait mettre en place une "décote" afin d'exonérer les plus modestes de l'impôt sur le revenu. Concrètement, il s'agirait de réindexer du barème de l'impôt sur le revenu sur l'inflation, afin "d'éviter à des personnes d'entrer dans l'impôt sur le revenu". Les "retraités les plus modestes" sont eux aussi concernés. 

>> En 2014, l'impôt sur le revenu augmentera pour la quatrième année consécutive

Dans la matinée, à l'Assemblée nationale, le rapporteur du Budget Christian Eckert affirmait que l'ensemble des mesures de soutien au français les moins aisés représenterait "un milliard et demi" d'euros. 

  • Croissance revue à la baisse

Pour ce projet de budget, le gouvernement table désormais sur une croissance de 0,9% en 2014 pour un déficit public de 3,6%. Ce dernier atteindrait 4,1% du PIB en 2013 d'après ces prévisions annoncées par Pierre Moscovici. 

  • Le diesel épargné

D'autres mesures attendues ont fait l'objet d'une mise au point. C'est le cas notamment de la suppression de l'avantage fiscal dont bénéficie le diesel qui avait été pointé du doigt par la Cour des comptes. Le ministre de l'Ecologie et de l'Energie Philippe Martin a indiqué que le projet de budget 2014 ne prévoit pas de "disposition  qui concerne de manière spécifique ce qu'on peut appeler la convergence fiscale du diesel et de l'essence". 

>> Une prime à la casse sur les voitures d'occasion à l'étude?

 

>> "Résoudre les problèmes par des impôts nouveaux, c'est le degré zéro de la politique" (Ségolène Royal)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2013 à 17:08 :
Ces chiffres de 15 milliards de réduction de dépenses sont faux, le budget global augmente de 25 milliards en fait

a écrit le 12/09/2013 à 9:27 :
POUR RÉDUIRE LA DÉPENSE PUBLIQUE, IL FAUT RÉDUIRE ET TAILLE DANS LA FONCTION ÉTAT, PUBLIC, CHU, TERRITORIALES, MILLE FEUILLES, ENTREPRISES PUBLIQUES Y COMPRIS PARLEMENTAIRES PAR DES FERMETURES D?ADMINISTRATIONS EN DOUBLONS OU SANS UTILITÉS, SUPPRESSION D'AGENTS PUBLIQUES OU TERRITORIAUX EN SURNOMBRES SANS TACHES DE TRAVAIL A FAIBLE PRODUCTIVITÉS, Y COMPRIS SÉNATEURS DÉPUTES, POUR TOUS SUPPRIMER LEURS PRIVILÈGES ET AVANTAGES... LES CONTRIBUABLES DU PRIVE NE VEULENT PLUS PAYER POUR ENTRETENIR CETTE CASTE DE NABABS DE MONARQUE PARLEMENTAIRE ET LEURS VASSAUX DE FONCTIONNAIRES QUI RUINENT NOTRE PAYS ET ACCÉLÈRE SON DÉCLIN !!!
Réponse de le 12/09/2013 à 10:12 :
NON ! Pour réduire la dépense publique il faut tailler dans les dépenses sociales et l'état providence à crédit . C'est d'ailleurs ce qu'il se passe dans les pays du sud de l'Europe, en UK, Irlande etc. Baisse des pensions, baisse de la couverture sociale etc. Tout le reste ce ne sont que des élucubrations du café du commerce où les mimiles en Marcel passent leurs journées !
a écrit le 12/09/2013 à 0:01 :
Je ne suis pas 1 expert, mais tant que les mega ets paieront 8% de IS et que nos politiciens umps ne feront pas le ménage sur les 610000 élus ainsi que dans le 1000 feuilles local, nous les français continuerons à payer pour du clientélisme et les planques. Ce n'est ni au privée, public, chômeurs, étudiants, retraités, la sécu',... de subir tout cela!
a écrit le 11/09/2013 à 23:05 :
Cher concitoyen ma reforme est équitable.
Vous voulez continuer à bénéficier d ' un crédit d' impôt pour vos enfants! .Mais non cela n est pas possible je viens d embaucher 60000 profs supplémentaires (maintenant il faut les payer). Vos enfants me coutent déjà beaucoup trop.

D' ailleurs j' envisage que cette belle reforme soit rétroactive .(je vais donc demander a Ségolène de rembourser les crédits d ' impôts qu elle a encaissé pour mes enfants , cela est équitable)
La cotisation à votre mutuel devient imposable, Mais cela est équitable, Comment voulez vous financer la CMU .
Hollande est donc un homme équitable (Mais non imposable) Car ses revenus sont des indemnités non imposables .
a écrit le 11/09/2013 à 21:12 :
La pression fiscale additionnelle ne sera "que de 3 milliards" qui sont ciblés sur les salariés et commerçants qui travaillent pour élever correctement leur famille afin de financer le secteur public et de financer des emplois aidés sans avenir. Le changement, c'est maintenant !!
a écrit le 11/09/2013 à 20:49 :
L'argent qui manque est là:
http://www.arte.tv/guide/fr/047158-000/evasion-fiscale?autoplay=1
il reste 7 jours pour voir ce film !!!
Réponse de le 25/09/2013 à 10:51 :
Quelle est votre recette pour récupérer cet argent ?
a écrit le 11/09/2013 à 20:30 :
suite...et c'est sans compter ce que souligne coyotte ,à savoir que dans les" economies ",on ne parle pas de reduire les coûts de fonctionnement de la sphére publique ,de revoir les structures ,les process etc..bref ce que fait toute entreprise bien gérée ,non ,il s'agit en effet pour une large part de reduire les niches fiscales donc d'une augmentation de la pression fiscale
a écrit le 11/09/2013 à 20:22 :
à ce niveau ça depasse l'entendement ! mepriser l'intelligence des citoyens à ce point c'est du jamais vu !!On annonce +6 milliards ,on raméne à 3 et on dit qu'on allége !Dans les "economies",on parle des dotations aux collectivités sauf que dans le même temps on les autorise à augmenter les droits de mutation ..le mepris est sans doute l'offense la plus grave et il faudra en payer le prix !
a écrit le 11/09/2013 à 19:41 :
Pour faire des économies, déjà virer les incapables de l'éxécutif.
a écrit le 11/09/2013 à 18:35 :
Et toujours rien contre l'optimisation de ....la fraude fiscale .
a écrit le 11/09/2013 à 17:01 :
La commission des Lois du Sénat a rejeté ce mercredi le projet de loi interdisant le cumul d'un mandat parlementaire avec un mandat d'exécutif local. Heureux , ils font se qu'ils veulent
aux autres les sacrifice et à nous le fric. Nous sommes au-dessus des lois, nous faisons
ce que nous voulons, je crois qu'il y a eu moins de quarante votants. ? Et si, nous ,nous
faisions de même lors des élections de briller par notre absence ? Et pour éviter qu'un
individu ne soit élu qu'avec une voix, la sienne, il faudrait instituer que Nul ne peut
être élu s'il n'y a pas eu 5O % des inscrit qui ont voté (Nul et autre candidats compris)
Réponse de le 11/09/2013 à 21:18 :
Mais c' est cela la démocratie à la française: être élu avec 50,1%de 10% de votants inscrits!
En langage politique, cela s'appelle une majorité absolue et la volonté du peuple.
a écrit le 11/09/2013 à 16:55 :
15 milliard cela fait 250 euros par français soit 20 euros par mois, soit une bouteille de ricard environ par mois,
Réponse de le 11/09/2013 à 19:04 :
@ malpensant : génial votre commentaire merci pour ce moment de détente
Réponse de le 11/09/2013 à 19:48 :
Pour un obtenir 250 euros par mois, cela signifie que vous divisez par 60 millions. J'en déduis 1) que vous excluez les dom Tom ( a fuse du rhum ?) 2) que vous excluez les enfants de moins de 2 ans. Entre nous : est ce bien raisonnable de faire boire des enfants dès 2 ans ??
Réponse de le 11/09/2013 à 19:53 :
A 20 euros, vous payez trop cher. Une recherche sur un comparateur de prix permet d'en trouver a Acheres, chez Leclerc a 13,53 ce qui fait une bouteille et demie par mois.
Réponse de le 11/09/2013 à 21:02 :
en andorre pour ce prix la tant à trois
a écrit le 11/09/2013 à 16:34 :
Lors du PLF2013 réalisé au même moment en 2012, le déficit structurel de l'année était prévu à - 3% pour un PIB à +0,8%... pour enfin finir à -4,1 % et +0,1% de PIB.

Pour le PLF 2014, ils prévoient une déficit de -3,6%, soit -0,6% de plus qu'au PLF2013... Si on suit la logique, on pourrait dire que l'on terminera à -4,7 % ?
a écrit le 11/09/2013 à 16:28 :
Malgre le matraquage fiscal de fin d année , le déficit sera supérieur à 4 % , c est l échec complet
Réponse de le 11/09/2013 à 19:36 :
Ce n'est pas un échec, car la part de l'état dans le PIB du pays est plus importante qu'en 2012 et moins importante que ce qu'elle sera en 2014. Cela s'appelle le socialisme. D'ailleurs c'est écrit sur le nom du parti du président de la république.
a écrit le 11/09/2013 à 16:28 :
en 2014 vous êtes exclus par les FRANÇAIS
Réponse de le 11/09/2013 à 16:58 :
a partir des élections de 2014 vous serez limogés par les FRANÇAIS
a écrit le 11/09/2013 à 16:04 :
Mais au nom de quoi une décote pour les uns, des impôts en plus (+50% l'IR estimé à l'horizon 2014/15 par rapport à 2009) pour les autres ? On n'est plus égaux devant cette charge ou alors c'est seulement aujourd'hui qu'ils s'en rendent compte ??? Maintenant ils envisagent de taxer les propriétaires (si si c'est la nouvelle du jour) habitant dans leur logement !!! On va habiter dans la rue alors ? Ils vont nous y mettre oui !!!
Réponse de le 11/09/2013 à 17:07 :
@zorro: de 2011 a 2013 l ir est passé de 50 milliard à 70 soit 40 % de plus payé par 50% des français .Je pense que vous n avez pas bien compris ce qu est la justice fiscale pour le PS : on peut créer 1 impôt par jour s il est juste, c est à dire payé par les plus riches voir les classes moyennes..
Réponse de le 11/09/2013 à 18:21 :
Impôt du jour : taxe diesel et bien sur une décote pour les plus pauvres
a écrit le 11/09/2013 à 15:58 :
le coup de pied dans la fourmilière ce n'est pas en SYRIE mais dans les COLLECTIVITÉS
a écrit le 11/09/2013 à 15:14 :
je prends les paris : en fait d'économies, ils vont supprimer des niches fiscales en plus (ils ont déjà commencé!) et appeler ça des économies alors que ce sont des augmentations d'impôts pour les personnes concernées qui sont de plus en plus nombreuses !
a écrit le 11/09/2013 à 15:06 :
la decote ok si elle est par exemple compensée par la suppression de la moitié des élus mais si elle set compensée par une dette supplementaire alors là AUCUN SENS
a écrit le 11/09/2013 à 14:51 :
Au fait, Mr le 1er ministre nous parle pas des nouvelles taxes que nous allons avoir sur les morts, mise en application à partir de 2015 !!! Allez sur les sites internet , tapez " taxes sur les morts " et vous n' allez pas être déçus en lisant les articles !! L' europe a donné son feu vert ! Mr Hollande attends que les élections 2014 soit passées pour en parler avant !!! Quel franchise de nos bons et compétents socialistes !!!
De mieux en mieux !!!
Réponse de le 11/09/2013 à 15:04 :
l'article est daté du 1er avril
Réponse de le 11/09/2013 à 15:06 :
c'est un gouvernement de rigolos et de pantins il faut mettre la classe politique dehors ....................................
Réponse de le 11/09/2013 à 15:25 :
j' ai fais une faute à quel , je rectifie quelle !!! et une faute à attends, il n' a pas de S !!! Je préfère corriger maintenant sinon je vais me faire incendier par lol !!
Réponse de le 11/09/2013 à 18:46 :
Merci Momo. Tant qu'à faire : monsieur s'abrège en M. et non en Mr qui signifie Mister en anglais.
Mettez "ne" devant la négation de votre première phrase. Ce sera mieux.
Enfin mettez "soient" au lieu de "soit"
Voilà ! J'ai fini ! Comment vous voyez je suis toujours très attentif a ce que vous écrivez. Bonne soirée.
Réponse de le 11/09/2013 à 19:32 :
On dit comme vous voyez et non pas comment vous voyez, M. le correcteur!
Réponse de le 11/09/2013 à 20:04 :
C'est un hoax, une désinformation. Le gouvernement n'a jamais dit ça. Comme s'il y avait besoin d'en rajouter pour faire campagne contre Hollande. N'avez vous pas assez de faits réels et prouvés ( augmentation de la pression fiscale, des dépenses..) pour faire campagne contre Hollande sans avoir besoin d'en inventer ?
Réponse de le 11/09/2013 à 20:08 :
Et pourtant j'avais relu ! Je vais de ce pas au coin avec mon bonnet d'âne pendant 1h.
a écrit le 11/09/2013 à 14:50 :
"décote afin d'exonérer les plus modestes": ils ont déja une décote, de plus tout le monde devraient payer des impots meme symbolique, c'est inadmicible qu'il existe des impots à 0 !
Réponse de le 11/09/2013 à 15:27 :
T'inquiète pas, personne n'échappe à la TVA, la CSG/CRDS voire les impôts locaux
a écrit le 11/09/2013 à 14:17 :
On entend dire qu il va y avoir un plan de sauvetage pour l Espagne qui emporterait le MES et l euro. On nous dit que l Etat a 150% de dettes compte tenu des engagements, va-t-on faire faillite comme la Grèce et supprimer le social et les emplois publics ? On parle d un accord de baisse de salaire pour les employés mais pas pour les fonctionnaires qui seraient seulement gelés, quelle est la définition du social ? Le lyonnais aurait fait des dettes non sanctionnées à la société, mais kerviel est sanctionné. Va-t-on encore supprimer des emplois publics et dérembourser les médicaments?
a écrit le 11/09/2013 à 14:11 :
J'espère qu'on va bien parler d'économies c'est à dire d'une réduction des dépenses... Pour ce gouvernement, malheureusement, "économies" signifie plutôt hausse de la fiscalité.
a écrit le 11/09/2013 à 14:09 :
l'Etat français peut réaliser de grosses économies immédiatement disponibles, il suffit de supprimer toutes les agences de développement économiques qui ne développement rien du tout et autres agences blas blas banquets et tous les faux centres de faux experts ... supprimer aussi les CCI Chambres de Commerce et d'Industrie qui ont le lourd passif de la désindustrialisation ... supprimer toutes les structures parapubliques, nationales, régionales, départementales et des grandes agglomérations ...
a écrit le 11/09/2013 à 13:43 :
Mais mes compatriotes que pensaient-ils le jour de l'élection de Hollande ? Selon "The
Economist à l'époque ;Hollande ou Sarkozy? Peu importe, la France ira mal The Economist prédit des années noires à la France, dont les candidats à la présidence semblent ignorer les graves problèmes économiques. Les deux favoris des sondages, François Hollande et Nicolas Sarkozy, n'apportent pas les solutions dont la France aurait besoin, selon The Economist. Presse Allemande// Sarkozy Lebt wie Gott in Frankreich :
Sarkozy vit comme Dieu en France ! Toute la France est concernée par la nécessité d'économie. Un seul n'y contribue pas c'est le Président de la République Française.
Dans les 300 m2 des appartements privés de l'Elysée les fleurs doivent toujours être fraîches : 280 000 ? par an. Les voyages privés de Sarkozy se font toujours dans un avion vide où il est seul au cas où il faudrait qu'il rentre à Paris d'urgence. Il bénéficie de 61 voitures de service, 2 Airbus et 6 Falcon Jets. (le plus récent de 60M d'euros a été baptisé Carla (comme sa 3ème épouse) Il a près de 1000 employés (2 x plus que la Reine d'Angleterre), 44 chauffeurs, 87 cuisiniers.
Les chefs cuisiniers peuvent se servir librement dans la cave à vin de l'Elysée. Le repas de midi est servi par des Laquais. (Presse Allemande) de moi, comment voulez vous que
ce Pays puisse s'en sortir vu le décorum de toutes nostre politique Senat Assemblée
nationale, pléthore d'élus inutiles etc etc Pauvre de nous
Réponse de le 11/09/2013 à 14:23 :
Il existe des pauvres en augmentation mais la présidence est royale sur ses propres dépenses. On fait fortune dans l Etat qui administre le chômage !
Réponse de le 11/09/2013 à 14:51 :
Oui et rien ne va s'arranger, Bayrou qui semblait ête censé se laisse séduire par les magouilles de la Borlooserie !!! Rien ne va plus ... reste une bonne révolution et ensuite Marine LEPEN pour botter le cul aux Parlementaires trop nombreux, inutiles et ruineux.
Réponse de le 11/09/2013 à 16:48 :
En meme temps, The Economist n'est pas le plus pro-french des magazines...
Il faudra d'ailleurs qu'il fasse un dossier pour nous expliquer pourquoi, avec tant de defauts, la France s'en sort tout aussi bien (ou mal) que le Royaume-Un ou l'Allemagne, en terme de PNB/habitant, taux d'endettement et autres...
a écrit le 11/09/2013 à 13:35 :
Pas de nouvelles impositions : taxe carbonne sur l'essence, augmentation de la TVA ...
Déjà un premier mensonge, ensuite, pause pendant 6 mois le temps que les élections se fassent et hop de nouvelles taxes fin 2014.

Réponse de le 11/09/2013 à 16:31 :
Oui mais on va mettre la TVA à 5% sur les tickets de cinéma car c est un produit de première nécessité pour les bobos !!!!!
Réponse de le 12/09/2013 à 8:20 :
En parlant de cinéma ... Arrêtez le vôtre ! Ici vous pleurez avant d'avoir mal mais le jour où vous allez vraiment avoir mal, vous allez faire quoi ?
a écrit le 11/09/2013 à 13:34 :
Pour l'instant, on ne voit pas grand chose de concret. L'article parle des réductions, et indique qu'on ne touche à rien et qu'on faire attention à ce que les modestes ne payent pas d?impôt... Bref, parfait pour les éoliennes..
Réponse de le 11/09/2013 à 14:20 :
Le gouvernement veut que les citoyens voyent clairement ce qu'il veut. Pour le moment je vois clairement qu'il y a de la confusion dans un épais brouillard.
a écrit le 11/09/2013 à 13:28 :
L OCDE, un organisme international juge notre Etat cher et inefficace. On gaspillerait nos ressources alors que le chômage et la pauvreté augmentent. Il existe des huissiers à l assemblée qui touchent 7700 euros brut en moyenne pour distribuer des papiers et 25% des ingénieurs français en exclusion. On apprend que chez Air France, il y aurait de faux médecins. Nous serions donc en régime arbitraire avec des gens sortis d université sans concours et sans emploi adéquat, chose étrange. On nous publie du présentéisme et de l absentéisme, alors certains pourraient paresser et d autres ne rien faire ou bien vivre dans l insécurité de l existence et la précarité de l emploi comme nos profs qui se font agresser. Quand on parle mérite républicain et justice sociale on entend quoi ? Si les français sont majoritairement contre l Europe, nous sommes-nous encore un peuple libre ? On nous parle d une union bancaire, donc on autorise certaines banques à faire faillite et les autres payent ? Pourtant certains sites de production sont fermés et on parle d entreprises subventionnées sans débouchés pour les produits fabriqués? Si on fait des ristournes pour l automobile, la production est réduite de 50% mais pour ceux qui n ont pas de pouvoir d achat est-ce de justice ? La réduction des dépenses, est-ce encore du déremboursement de médicaments, des dépenses sociales en moins, une hausse de TVA, alors qu on nous dit moins 15% pour les salaires depuis 2000. Et 25% de jeunes sans emplois, c est de la justice sociale ? Le déficit, c est moins de social que les allemands dont les salaires montent alors que chez nous c est l inverse. Il existe des gens qui ne sont jamais entrés dans la vie active, études ou pas à qui on dit débrouillez vous et que sur les offres d emplois il écrit expérience, c est un système discriminatoire et fasciste !
a écrit le 11/09/2013 à 13:19 :
Ha oui 15 Milliards d'économies, attendez la suite pour savoir d'ou viennent ces économies. Je fais un Pari : Réduction des niche Fiscale, = 15 Milliards d'impots en plus. Vive moi je !
Réponse de le 11/09/2013 à 14:09 :
@coyote En effet, les réductions de niches fiscales, de déductions, d'abattements, etc ... sont comptabilisés comme des réductions de dépenses. C'est très pratique, cela permet aux dirigeants politiques d'annoncer une pause fiscale et une réduction des dépenses plutôt que d'annoncer une nouvelle augmentation des impôts ou des prélèvements. En début de mandat, l'augmentation des impôts était revendiquée pour faire payer aux riches l'indispensable retour à la maîtrise des déficits. Aujourd'hui, le discours politique cite les déficits presque comme une anecdote !!!
a écrit le 11/09/2013 à 13:10 :
... paroles ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :