Le plan Hollande-Montebourg est-il celui de la dernière chance pour l'industrie française ?

 |  | 593 mots
Lecture 3 min.
François Hollande, le président de la République
François Hollande, le président de la République (Crédits : Reuters)
Le président de la République et son ministre du Redressement productif lancent ce jeudi le programme de la Nouvelle France industrielle. A travers 34 plans, la transition énergétique, la santé et le numérique sont les priorités affichées de l’exécutif pour les dix prochaines années. Pour être bien certain que les produits du futur auront bien un marché, l’État a décidé de confier la gestion de cette initiative au secteur privé.

Alors que la reprise industrielle se fait désespérément attendre, que pas une semaine ne passe sans qu'une usine ferme ses portes, l'exécutif présente ce jeudi la cartographie de la France industrielle de demain. Pour élaborer cette stratégie en 34 plans, le ministère du Redressement productif s'est reposé sur deux éléments : d'un côté, les atouts dont disposent actuellement les entreprises françaises,et ceux qu'elles sont en train de construire via leur R&D, et, de l'autre, le potentiel du marché futur. En procédant ainsi, le gouvernement veut éviter de financer des projets sans doute géniaux techniquement, mais qui seront invendables car inutiles.

Trois priorités affichées

Ces nombreux chantiers couvriront-ils de manière exhaustive tous les secteurs économiques ? Pas réellement. Ils devront favoriser la transition écologique, l'amélioration de la santé et le développement du numérique. Seront-ils futuristes ? Pas du tout. La plupart de ces objets, de ces process doivent irradier l'ensemble de l'industrie et les services qui y sont rattachés. C'est le cas par exemple du plan robotique qui doit d'une part combler le retard de la France par rapport à ses concurrents et améliorer la productivité globale de l'industrie. Selon le rapport Gallois, la France ne compte que 34.500 robots contre 62.000 en Italie et 157.000 en Allemagne. 

Si certains de ce projets ont déjà été lancés, notamment la voiture qui consomme moins de deux litres au 100 kilomètres ou la borne de recharge électrique, d'autres sont en train d'être structurés. C'est par exemple le cas des textiles innovants, des réseaux électriques intelligents, de l'hôpital numérique ou du véhicule à pilotage automatique.

Interrogé ce jeudi matin sur Europe 1, Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, a également précisé qu'un projet d'avion électrique est également initié par Airbus et qu'un partenariat entre Renault et le groupe Bolloré était lancé pour créer une voiture électrique.

Concrètement, le véritable coup d'envoi de ce plan s'effectuera dans six mois, le temps que toutes les équipes opérationnelles soient constituées .

Près de 500.000 emplois concernés au cours des dix prochaines années

Selon les estimations du ministère du Redressement productif et des cabinets de conseil qui ont collaboré à cette nouvelle initiative pour sauver l'industrie française, dont McKinsey, celle-ci concernerait 480.000 emplois sur dix ans, entre les créations de postes et les substitutions. « Cette estimation est à prendre avec des pincettes car on ne peut deviner avec certitude quels seront les plans qui connaitront le succès. Une chose est certaine, si ces chantiers ne sont pas lancés, le déclin de l'industrie tricolore se poursuivra », martèle-t-on à l'Elysée.

Le plan de la dernière chance ?

Evidemment, ce plan, que d'aucuns pourront considérer comme étant celui de la dernière chance a un coût, estimé à 3,5 milliards d'euros. Il sera pris en partie en charge par le Programme des investissements d'avenir dirigé par Louis Gallois, mais aussi par la Caisse des Dépôts. L'Etat, qui espère également favoriser la réussite de ces projets via la commande publique, ne sera pas le seul à mettre la main à la poche. « L'intervention publique doit déclencher l'effet de levier le plus large possible », explique l'entourage du président de la République. C'est pour impliquer les entreprises, pour les inciter à travailler ensemble, mais aussi pour s'assurer que les objets du futur intéresseront, en effet, les consommateurs, que ces 34 projets auront des chefs d'entreprises pour chef de file.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/09/2013 à 15:44 :
Montebourde toujours aussi fin. Le secteur privé investira et paiera la facture globale. L'état vous montrera le chemin en vous taxant à mort...!!! Génial...!
a écrit le 13/09/2013 à 12:45 :
J'ai répondu à pm 10:25, ce matin. Pas vu mon commentaire ??? Où est l'éthique des journalistes ?
a écrit le 13/09/2013 à 10:53 :
Ce n'est pas la 1e industrie française en ce moment ? Et vous pensez que les autres pays ne font pas d'effort en ce moment ? On sera toujours la 1e destination touristique ? Marrant comme tout le monde s'en fout, il n'y a même pas un ministre à plein temps. Le club Med est déja à moitié chinois ....
a écrit le 13/09/2013 à 10:33 :
C'est très simple: publication de toutes les comptabilités publiques, associatives, syndicales, ce, etc ... sur internet. Publication en pdf de la facture originale. Le lendemain vous avez des millions de comptables en herbe ou qualifiés qui vont pointer les anomalies, surfacturation, corruption, fausses factures, société du beau-frère ou de la maitresse, emplois fictifs, voyages bidon , etc ....
L'ARC, URBA, les comptes de Balladur, les hlm au prix du résidentiel, le chauffage qui coute 3 x fois plus cher au m² que chez vous, le m² de bitume au prix du pavé à l'ancienne, etc .... Tout ça, ça tombe petit à petit et ça s'appelle la transparence.
a écrit le 13/09/2013 à 10:24 :
Qui peut dire combien la France et chaque pays européen versent par an à Microsoft pour des Win foireux (alors que XP marche très bien de nos jours sauf les softs où on vous impose 7 ou 8 pour rien), des Ofiice (qui se remplacent par OpenOffice gratuit), des pub Google car il ne reste que Google et Bing (US les 2), etc ....
Un système d'exploitation libre, européen, adopté déja par toutes les administrations européennes, idem pour un moteur de recherche. Bref il faut un Microsoft et un Google au moins Européen. Mr Montebourg qui êtes aux cieux, donnez nous .....
a écrit le 13/09/2013 à 10:15 :
Ils ne seront même pas capables d'en entamer un seul.... Toujours des mots, des phrases creuses pour noyer le poisson et tenter de nous endormir. Demain ils inventeront une nouvelle connerie pour occuper les médias ..
Regardez, l'on ne parle presque plus de Hollande et de la Syrie, il est retourné dans sa niche, ridiculisé après avoir joué les va t'en guerre de pacotille...
a écrit le 13/09/2013 à 9:18 :
Hier soir au 20h00 Montebourg vantant ce travail fait et payé à Mc Kinsey ,a dit " je ne parle pas aux patrons , je parle aux salariés , aux ouvriers , aux cadres ..."
méditons
a écrit le 13/09/2013 à 8:53 :
Ce sont les entreprises (de toutes tailles) et les entrepreneurs qui innovent: plutôt que de les assommer, FH et le PS feraient mieux de leur rendre de l'autonomie.
a écrit le 13/09/2013 à 4:19 :
Concernant la voiture électrique, Hollande se plante, c'est un peu comme quand les voitures françaises limitaient leur puissance et leur vitesse de pointe et quand les voitures allemandes l'augmentaient, le résultat est qu'on a perdu notre avancée détenue par citroen en matière de berlines. La voiture de demain sera une voiture à pile à combustible et non électrique (et terriblement polluante). Concernant la robotique c'est tout à fait exact, j'ai été surpris qu'étudiant l?informatique, mon fils dans les facultés françaises; ne déniche pas une seule UV (unité de valeur) robotique. Enfin, concernant les technologies environnementales, l'énergie solaire à l'échelle individuelle est chère et contenu de la brève durée de vie réelle de certains panneaux solaires, elle est polluante lors de la fabrication de ces panneaux et finalement coûteuse. La voiture qui se pilote toute seule, c'est dément et cela n'intéresse personne, qui aime le train?. Les textiles modernes, c'est par contre effectivement l'avenir, si on n'est pas dépassé par les USA qui piquent leur technologie dieu sait où, dans ces domaines.
a écrit le 12/09/2013 à 23:13 :
trois priorités : transition écologique (?) , santé , numérique . On tourne en rond . La France se désindustrialise comme tout pays développé . La révolution industrielle a vidé les campagnes , la révolution numérique délocalise les taches d' exécution et développe les services source de valeur ajoutée ..Notre société exige toujours plus de compétences intellectuelles et donc d 'éducation de haut niveau . C'est le rôle de l' Etat d' assurer un enseignement performant . Cette noble tache n' est malheureusement pas en voie d'être satisfaite ce qui ne donne pas beaucoup d' espoir de réussite au plan .
a écrit le 12/09/2013 à 22:26 :
Un 35ème thème que le gouvernement devrait étudier.

http://www.latribune.fr/technos-medias/internet/20130911trib000784500/un-bon-investissement-les-toilettes-bill-gates-vous-explique-pourquoi.html#xtor=EPR-2-[Lactu+du+jour]-20130912

Une taxe pourrait très facilement se greffer
a écrit le 12/09/2013 à 21:18 :
propagande, tout est propagande, rien que de la propagande !
propagande, le mot rime très bien avec hollande.
a écrit le 12/09/2013 à 20:11 :
C'est un peu ce qu'on obtient si on demande une stratégie à un cabinet comme McKinsey: Ils regardent ce que font les autres et recommandent de faire la même chose. Il n'y a rien d'original dans ces projets. Même le dirigable pour les charges lourdes a été essayé en Allemagne il y a 15 ans avec beaucoup de subventions pour rien (Cargolifter). En fait, le plus intéressant, c'est peut-être qu'il n'y a pas de projet lié au nuclaire, pourtant le chouchou des pouvoirs publics pendant des décennies.
a écrit le 12/09/2013 à 19:44 :
Le moteur du capitalisme c'est le profit. Le socialisme, c'est le capitalisme sans le profit.
Réponse de le 12/09/2013 à 20:53 :
avec ça on avance!!!
a écrit le 12/09/2013 à 18:46 :
La fraise des bois a lancé un hochet aux français en espérant qu'ils vont retomber en enfance. Verdict dans les urnes dans 6 mois. Ça va être dur les socialistes. Préparez les kleenex roses.
a écrit le 12/09/2013 à 18:43 :
Qu'ils commencent par supprimer les 35 heures et ils aideront vraiment nos entreprises.
Réponse de le 12/09/2013 à 22:08 :
Il leur faut un peu de vaseline pour s'y resoudre
a écrit le 12/09/2013 à 18:04 :
Las, quand le Président nous montre la lune, nous ne voyons que le doigt (cf le Petit Prince) !
La situation de la France n'est pas brillante et ne va pas s'améliorer significativement dans les deux ou trois années qui viennent : offrons donc aux français les chimères d'un avenir radieux !
a écrit le 12/09/2013 à 17:46 :
Oui nous avons tout inventé mais ça c était avant. inventons des produits pour milliardaire il y en aura de plus en plus et ils payent cash
a écrit le 12/09/2013 à 16:59 :
L espagne produira dans 3 ans plus de voitures que la France, dont l industrie automobiile pourrait litteralement disparaitre dans les 10 ans si rien n est fait .
Le problème de l industrie francaise c est la double peine : elle fait du bas de gamme mais en plus elle a un cout du travail bien plus elevé que ses concurrents bas de gamme.
Personne n a la solution ideale, on ne peut pas drastiquement baisser les salaires et charges sociales , on ne peut pas faire du haut de gamme a court/moyen terme.
a écrit le 12/09/2013 à 16:48 :
Vous voulez dire qu'ils annoncent leur démission?
a écrit le 12/09/2013 à 16:48 :
On se croirait vivre en ex-URSS et ses plans quinquennaux !:)
a écrit le 12/09/2013 à 16:47 :
Mais il suffit de le regarder Hollande. Même une mauvaise voyante a 10? la journée concluerait au naufrage. Le kraken fiscal socialiste n'est jamais rassasié.
a écrit le 12/09/2013 à 16:23 :
"la transition énergétique"...Ils se moquent de nous. La transition vers quoi? Oh il y a des idées... mais bien trop cheres. Alors leur "transition", ce n'est qu'un mot. Ils feraient mieux de financer la recherche, car pour l'instant, le changement en matiere d'energie, c'est pas encore pour demain!
Réponse de le 12/09/2013 à 17:33 :
le plan pour l'industrie c'est du bidon , c'est vide , en France il n'y aura pas de reprise tant qu'on ne touchera pâs aux charges sur les entreprises etranglées par le public................................
a écrit le 12/09/2013 à 16:22 :
C'est du pipo tous ces projets existaient déjà
Il s?agit uniquement d?un show !!!
a écrit le 12/09/2013 à 16:06 :
Même les chefs d'entreprises ne comprennent STRICTEMENT PLUS RIEN à la situation. L'Intelligence se serait-elle ...envolée ?
Réponse de le 12/09/2013 à 17:26 :
@pata...quand on voit le déficit commercial on se dit quece n'est pas impossible !
a écrit le 12/09/2013 à 16:06 :
pour réussir il fallait 35 plans. C'est bête de s'arrêter à 34!
Réponse de le 12/09/2013 à 16:39 :
Il n'y a pas 36 solutions;-)
Réponse de le 12/09/2013 à 17:19 :
@mais +1 :)))
Réponse de le 12/09/2013 à 17:26 :
cette affaire releve du 36
a écrit le 12/09/2013 à 15:28 :
Comme Mitterrand, Hollande aura fait faire un grand bon en avant au F.N. La gauche meilleure alliée du F.N. !!!!
Réponse de le 12/09/2013 à 17:12 :
VIVE la couleur BLEU MARINE! OUUIIIIIII !
a écrit le 12/09/2013 à 15:26 :
Un plan qui va surtout renforcer l'industrie de la vaseline française.
Réponse de le 12/09/2013 à 17:27 :
Oh ouiiii Christiane de la vaseline
Réponse de le 12/09/2013 à 19:21 :
Tu ne serai pas plutôt HuguesMontalenvers !!!
a écrit le 12/09/2013 à 15:24 :
"34 plans d'avenir comme la voiture sans pilote, le dirigeable gros porteur ou l'hôpital numérique dont le but est de recréer 475.000 emplois en 10 ans"
François, passe directement a 102 plans parce que sous ton mandat, la France risque fort d'atteindre 1425000 emplois détruits. Et tous ne finiront pas chez tes amis verts pour faire tourner l'éolienne.
Réponse de le 12/09/2013 à 17:29 :
En même temps @robert , il vaut mieux 34 plans que 0 plan , vaut mieux une vision d'avenir même si c'est un avenir a tres court terme . Quels etaient les plans et les visions de nos élites UMP ????
a écrit le 12/09/2013 à 14:59 :
je suis chef d'entreprise (pme plus p que me) (non ne me jeter pas en prison je paye mes impôts), et je vois surtout que le gouvernement ni ne comprend, ni de répond, ni n'apporte de solutions concrètes à nos problématiques concrètes, alors peut être que les 34 plans auront un effet sur la France de 2025 je n'en sais rien, mais si on ne se concentre pas rapidement à redresser la France de 2013 je vois pas comment on pourra s'en sortir en 2025... je sais bien que mon avis n'est absolument pas consulté ni même n'intéresse les gens au gouvernement mais que l'on ne vienne pas nous dire après qu'on 'aura pas essayé de prévenir, ou que l'on vienne nous reprocher notre manque d'anticipation.
Réponse de le 12/09/2013 à 15:56 :
Rassurez-vous, nous n'interressons pas nos gouvernants sauf pour nous ruiner...! Pays de m.... !
Réponse de le 12/09/2013 à 16:25 :
Vous devriez baser votre entreprise ou en Espagne ou en Angleterre si le pouvez au plus vite car ce pays sombre!!!
Réponse de le 12/09/2013 à 16:45 :
Je dirais même qu'il en a du culot d'être chef d'entreprise petite, moyenne ou grosse. Il mérite une surtaxe écologique et des cotisations patronales majorées.
Réponse de le 12/09/2013 à 17:30 :
Le propre d'un traitre est de trouver toutes les excuses a sa future trahison .
a écrit le 12/09/2013 à 14:58 :
Puisqu on parle désindustrialisation, c est donc que nous faisons une économie de bas salaires dans les services. On met les classes moyennes sur la paille et nombre de diplômés français alors que l énarque peut accéder directement au sommet des entreprises en faisant des notes de papier, en disant n importe quoi voire des mensonges à la moubarak sans respect pour la volonté populaire, les rois de la république des valises, commémorations et comptes, genre on fait une dictature en grèce alors que diplômé lambda doit faire la manutention. On un dit bien que les allemands ont un mittelstand que nous n avons pas et c est en Allemagne que les gens vont chercher du travail pour il y existe aussi du chômage ! Ce problème numéro un des souci des français n a jamais été résolu. On compte 5 millions de chômeurs dans ce qui est publié et un quart d ingénieurs exclus? la faute à qui ? N est-ce pas un système bétocrate ? Où en sommes-nous de l accord libre échange et du conflit syrien, va-t-on faire la guerre ou pas et sortirons-nous de la zone euro ? On pourrait très bien, comme d habitude faire 5 millions de retraités ou de fonctionnaires, ce qu on a fait jusqu à présent, ce qui ne règle pas le problème de la précarité de l emploi et des temps partiels ou des CDD perpétuels comme la question du déficit. Il est parfaitement normal d accueillir des étrangers, mais il faut comme aux français leur donner une maison, une auto et une retraite et une allocation globale de 1500 euros pour les droits non appliqués ! Ils n ont pas de grande fortune mais les députés en ont comme les artistes et footballeurs. Quels sont les critères du mérite et de l ordre républicain alors que l OCDE nous dit cher et inefficace et que le distributeur de papiers de l assemblée peut 7700 euros brut. Où est la justice, l emploi ?
a écrit le 12/09/2013 à 14:51 :
Là, c'est du "partenariat" public-privé. Soit, c'est l'état qui va ouvrir les vannes en grand pour alimenter les "investisseurs". "investisseurs" qui sont là pour faire du court -terme, soit, ne rien développer du tout. Bravo...
a écrit le 12/09/2013 à 14:42 :
ou 34 manière d'amener la France dans le mur, qu'est ce qu'on va rigoler !
a écrit le 12/09/2013 à 14:32 :
Il vous a bien enfumé aux élections. Voilà la réalité qui dépasse largement vos fausses espoirs qu'il a réussi à vous faire miroiter, nous payons tous pour l'avoir mis au pouvoir. Entouré qui plus est d'une équipe de choc (ou plutôt anti choc), incompétent, ils vont mettre définitivement la France à genoux pour quelques années.
Avec leur mesurette, non seulement ils minent la confiance du peuple déjà mise à mal depuis quelques années, ils sclérosent encore plus le pouvoir d'achat en nous ponctionnant d'avantage (nous venons pour la plupart reçu nos feuille d'impôt, n?est ce pas !! vous êtes contents !!!), ils brisent la dynamique de croissance en minant la confiance. Ce n'est pas un voeux pieux sur un rapport qu'il faut, c'est redonner concrètement du pouvoir d'achat aux gens et moins taxer les entreprises petites, moyennes ou grosses. Favoriser l'esprit entrepreneurial, s'attaquer courageusement aux réformes nécessaires de ce pays, réduire les dépenses dispendieux de l'état, bannir le mot "fonctionnaire" qui me donne de l'urticaire à chaque fois que j'entends ce mot mais plutôt donner à ces personnes la motivation et l'envie de venir au travail, donner un sens à chaque travail, qu?ils se sentent utiles (oui bien entendu un pays a besoin malgré tout d?un système administratif) ce n?est pas tel qu?organisé et avec l?état d?esprit actuel de la « fonction public » qu?on valorise ces personnes, .. Ce n'est pas nivelant par le bas qu'on élève un peuple ou qu'on renforce un tissue économique....
J'ajoute, lors d?un colloque qui s'est passé dans une école d'ingé, le président de cette entreprise qui était invité a dit: "Vous les jeunes ou futurs diplômés de grandes écoles scientifiques, il faut faire de la politique, car c'est vous qui plus tard sauraient comment fonctionne une entreprise, une usine, une PME, ..connaitrez les vrais besoins,..
Nos politiciens assis au pouvoir sur leur chaise n?ont pas conscience de la réalité, nous pondent des lois et mettent en place des mesures inadaptées... merci à nos faux intellos coupés de la réalité?
Réponse de le 12/09/2013 à 15:16 :
Ce qui nous pose la question des grandes fortunes tout court et de celles de l Etat, mais ne change rien à celle du chômage et de la récession alors qu on parle simplification des papiers. Il n y a pas d emploi correspondant à notre formation.
Réponse de le 12/09/2013 à 18:35 :
ce n'est pas ENA, c'est ANE... au pouvoir!
a écrit le 12/09/2013 à 14:29 :
qui a facturé les Zozos du ministère tout heureux de découvrir la vie industrielle
il y a 8 mois en plein PSE PSA Montebourg avait annoncé un plan voiture électrique qui devait sauvé grâce à lui la filière avec 25% des parcs auto d'état qui devait être électrique
mrs les journalistes pourriez vous un point à date de ces promesses ( nombre de bornes installées dans le villes , % de voitures électriques dans le parc de la ville de Paris , EDF , PTT ....., histoire que au delà des baratins nos sinistres ministres soient évalués sur leurs promesses journalières
a écrit le 12/09/2013 à 14:27 :
L'état devrait surtout prendre exemple sur l'esprit "stratege" de m. Cahuzac. Il se remplirait vite les poches.
a écrit le 12/09/2013 à 14:05 :
Écoutez plutôt Olivier Delamarche sur BFM TV le lundi. Vous saurez où va le monde et la France..!
a écrit le 12/09/2013 à 14:01 :
A part "beaucoup de bourricots", je ne vois encore que du dénigrement. Et des commentaires imbéciles. Je pensais bêtement que la France était une nation intelligentes, la plupart de commentaires ci dessous me porterait à revoir mon jugement.

Beaucoup de négativisme, pourtant nous sommes toujours là. Et n'en déplaise à certains, le plan Hollande Montebourg est cohérent. Et au moins le mérite d'exister.

Moi qui était électeur de droite, je dois bien reconnaître que la droite n'a pas fait grand chose pour l'industrie ces 20 dernières années, à part céder des fleurons industriels à des étrangers ( Péchiney pour ne citer que le plus bel exemple de connerie gouvernementale...), et pousser ainsi notre pays vers la désindustrialisation...
Réponse de le 12/09/2013 à 14:45 :
Nous aussi les français de droite d'en bas, nous avons rejeté massivement les bons à rien de l'UMP UDI et nous ne comprenons pas pourquoi la Hollanderie conserve tous les machins brics à bracs trucs machins parapublics peuplés de pseudo fonctionnaires et de faux experts créés par la Sarkologie ... YA rien à attendre de bon des annonces pompeuses faites par Hollande, ce sont les mêmes balivernes que celles de Sarkozy... ce sont des vrais jumeaux.
Réponse de le 12/09/2013 à 15:47 :
je ne vois pas ce qu'il y a d'intelligent à jouer au Monopoly industriel comme l'URSS et la Chine (qui ont compris leur erreur depuis) au début du XXème siècle. Le recul de la France dans les classements mondiaux montre au contraire que nos gouvernants (UMP et PS) ne comprennent plus le monde moderne. L'ENA est une grande école du jurassique.
Réponse de le 12/09/2013 à 17:32 :
je te soutiens dans ton dur combat contre le defaitisme et le negativisme de tous ces petits commentateurs
a écrit le 12/09/2013 à 13:54 :
Pas besoin de 34 plans... ou comment enfumer les Français. Un seul suffit: La baisse des dépenses publiques... Il y a du boulot qu'ils ne feront JAMAIS, en bons collectivistes..!
a écrit le 12/09/2013 à 13:52 :
Vous êtes tous des "analystes" de boudoir...Vous ne COMPRENEZ STRICTEMENT rien à rien...Pas étonnant que l'Industrie soit dans l'état où elle est.
Réponse de le 12/09/2013 à 14:08 :
Les analystes de boudoir, il savent très bien où vont la France et l'industrie, dans le mur... vous allez sûrement nous expliquer...?
a écrit le 12/09/2013 à 13:39 :
Trop tard, la confiance, pour ce gouvernement, m?existe plus, avec les investisseurs qui sont insultés, les entrepreneurs qui sont fiscalement brimés et les travailleurs qui sont découragés.
Il n?y a que les fonctionnaires et les élus (Trop souvent les mêmes personnes) avec les assistés (La aussi trop souvent les mêmes personnes), qui trouvent leur compte dans la politique actuelle du gouvernement, et ce ne sont pas eux qui vont relancer l?industrie et encor moins l?économie de la France. Ils ne savent qu?augmenter les impôts pour financer leurs privilèges et leurs incompétences, en prennent comme « bouc émissaire » les riches pour dissimuler leurs incapacités à gérer les 5.5 millions de fonctionnaires qu?ils ont créé?..
a écrit le 12/09/2013 à 13:38 :
Il faut en finir avec avec le fantasme du robot, juste bon à rassurer les noobs, une bonne automatisation bien conçue est plus performante et moins coûteuse.
Seul avantage, on peut le déplacer pour faire autre chose et utiliser du personnel de bien moindre compétance pour le piloter, mais le taux de pannes (plantages) est rédhibitoire.
Avons-nous des soucis pour trouver de bons techniciens en France, non!, eux ils font avec ce qu'ils trouvent et ça vole pas haut. (même en allemagne l'automatisme c'est pas leur truc)
S'ils veulent relancer l'industrie , ils devraient s'intéresser à ce qui est extérieur à l'entreprise.
Prix du courant électrique(à part nous mettre en danger elles servent à quoi les centrales?), pourquoi un minimum de verdure autour, le prix de l'eau, des égoûts, des taxes locales, la logistique.
pourquoi un colis venant de chine ou d'Allemagne coûte la moîtié du prix payé en France.
Comment lutter contre des pays ou l'autoroute est gratuite.
L'absence de transports ferroviaires ou fluviaux.
Tiens un truc, au lieu de nous bassinner avec un aéroport en surplus, et 3,5 milliards de dépenses pour les pays de loire, pourquoi ne pas enfin faire le méga port de st nazaire et impacter les dizaines de milliers d'emplois dont rêve Ayrault.
Faire arriver des trucs à hambourg pour nous les ramener chez-nous, plus débile tu meurt!
Réponse de le 12/09/2013 à 14:07 :
Quelques remarques :
Autoroute gratuite : les routes sont très bonnes chez nous, réseau concédé ou non, c'est d'ailleurs un bon appréciable pour l'économie française. Le problème n'est pas essentiellement là.
Fluvial : en croissance très forte ces dernières années, pourvu que ça dure.
Ferroviaire : ça se casse la gueule, mais les raisons sont plus profondes que ça et ne viennent pas que (en partie mais loin d'être l'unique cause) du réseau.
Port de Saint-Nazaire : il est plus satisfaisant d'améliorer le port du Havre, loin de générer le trafic que ses installations pourraient lui permettre d'avoir. La Loire n'est pas navigable aussi aisément que la Seine, loin s'en faut, et ne dessert pas de villes importantes (à part Nantes mais bon...). D'un point de vue ferroviaire, la desserte de Saint-Nazaire permet de faire a le même gabarit que Le Havre, mais pas mieux non plus. En revanche la desserte est moins congestionnée qu'en direction du Havre, des travaux sont déjà en route pour contourner Rouen et le noeud de trafic, donc j'espère que ce point ne posera plus problème d'ici 2017. Concernant le réseau routier je ne sais pas bien, ni sur le potentiel de tirant d'eau à Saint-Nazaire, alors qu'il est déjà très conséquent au Havre (des travaux ont été fait dans le cadre de l'amélioration des infrastructures).

Je pense que la bonne idée n'est pas de créer un nouveau port alors qu'il en existe déjà un très bien équipé et pas encore utilisé à son plein potentiel, mais plutôt d'améliorer l'accès à l'arrière-pays, chose en laquelle il me semble Le Havre est mieux positionné que Saint-Nazaire.

Concernant le coût du colis venant de Chine ou d'Allemagne, là je suis un peu dubitatif. Pour l'Allemagne je ne comprends pas bien ce que vous voulez dire (si l'Allemagne paye la moitié et la France l'autre moitié, c'est qu'a priori globalementl les coûts sont les mêmes...), pour la Chine on ne va pas comparer un colis transporté en camion et un autre transporté dans un porte-conteneur de 15 000 EVP, ça ne me semble pas pertinent.

Bien à vous
Réponse de le 12/09/2013 à 15:16 :
St Nazaire n'empècherait pas d'améliorer le Havre, nous sommes de toute façon courts en terminaux pour porte-conteneurs.
Et puis st Nazaire, c'est une demi journée de moins de voyage pour les tankers voire plus avec les risques de collisions et d'encombrement dans la manche.
Sur le plan routier, tout un réseau primaire et secondaire d'excellente qualité capable d'alimenter le tiers de la france. bretagne,centre,pays de la loire, poitou charentes voire l'auvergne.
Et pas soumis aux encombrements.
Pour le ferroviaire il y a tout un réseau ferré excellent et pratiquement inutilisé, on ne sait pas ce que l'avenir nous dira, il commence timidement d'avoir des flottes de trains privés.
Pour moi c'est un passé d'avenir.
Pour le fluvial, ça ne peut pas dépasser Angers (mais on peut remonter vers le mans et laval comme avant)
et vers la Bretagne.
C'est l'inverse du ferroviaire, les grands travaux pour rejoindre Orléans au 19 ème sciècle n'ont jamais étés terminés.
Quand aux débouchés, il n'y a pas que l'île de france, nos régions de l'ouest sont extrèmement dynamiques, un très grand port serait très vite utilisé à 90% de ses moyens.
Pour les colis, c'est simple, je reçois souvent des colis de pièces informatiques d'allemagne ou angleterre, la taxe postale est la moîtié de ce que je paye pour envoyer la-bas pour le même poids.
Quand à la chine il m'arrive de recevoir des colis postaux recommandés pour 3 euro franco de port.
Alors imaginez un fabricant de petits objets voulant vendre à l'internationnal, il fait quoi?
Réponse de le 12/09/2013 à 16:47 :
Zut j'ai envoyé le mauvais message, je disais dans l'autre que Saint-Nazaire ne subissait effectivement pas l'encombrement de la Manche...
La demi-journée de moins n'est pas réellement un avantage je pense, sauf si l'on vise le nord de l'Afrique (mais pour cela autant privilégier la méditérranée) vu le temps de transport total en destination de l'Asie ou d'Amérique.
Intéressant votre commentaire sur la "taxe postale". Le coût est le même (il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement vu que vous envoyez au même endroit que vous recevez), donc il y a autre chose que le transport "pur". La Poste est peut-être plus chère par son organisation, peut-être y a-t-il des taxes supplémentaires en France (ça m'étonne venant de l'espace Schengen quand même), ce serait à étudier.
Je ne connais pas le tirant d'eau de Saint-Nazaire, donnée indispensable pour constituer un grand port maritime. Ca coûte un fric fou de l'augmenter d'à peine un mètre. Peut-être est-il très favorable, je ne sais pas. Enfin pour le ferroviaire, effectivement le réseau est bien moins utilisé vers Saint-Nazaire ce qui est un avantage considérable. Point de vue intéressant.

Bien à vous,
Réponse de le 12/09/2013 à 22:49 :
De toutes façons, si les dockers ont les mêmes syndicats sur la cote atlantique que sur Marseille, le trafic portuaire ira sur Rotterdam !! (comme il part sur l'Italie en méditerranée)
a écrit le 12/09/2013 à 13:30 :
Montebourg prône le retour au vélosolex! Il prévoit que le niveau de vie des français va baisser, que les taxes sur le carburant vont augmenter, que les constructeurs de voitures français disparaîtront et que les citoyens pourront donc se déplacer en solex ! Belle perspective, bel investissement d'avenir !
Réponse de le 12/09/2013 à 13:43 :
La France c'est le solex, les Allemands, la BMW, la Mercedes et l'Audi...! Cherchez l'erreur ?
a écrit le 12/09/2013 à 13:15 :
le french bashing et le hollande bashing semblent toujours à la mode. Rien n'est plus dur que de faire entendre ou espérer quelqu'un qui ne veut ni entendre ni espérer. Je constate avec regrets qu'il y a beaucoup de mes concitoyens qui s'inscrivent dans une attitude très critique et négative, à la limite du sabotage. C'est la France que vous sabotez, c'est l'avenir de vos enfants que vous sabotez. Moi, j'en ai un peu marre de voir cette attitude dogmatique et imbécile de sabotage systématique de la France. Quels intérêts visez-vous ou servez-vous ??
Réponse de le 12/09/2013 à 13:41 :
+1.pour les intérêts visés ,il suffit de lire certains journaux ,d'écouter certains éditorialistes qui courent les plateaux , certains économistes ,pour avoir une idée .
Réponse de le 12/09/2013 à 13:56 :
Ça ira mieux quand chacun aura sa salle de shoot futuriste a côté de chez soi. A deux pas des assedics, de la caf et de son bureau de poste
Réponse de le 12/09/2013 à 14:44 :
mais bon, notre pays a les résultats économiques qu'elle mérite...

Quand on vois les réactions sur le site...
Réponse de le 12/09/2013 à 18:13 :
+1. Beaucoup de commentaires negatifs pourtant ce plan industriel a du bon. Et il faut faire confiance aux entreprises francaises pour parvenir à ces performances. La preuve qu'avec du travail on y arrive : nous bouclons à +5%de croissance ce premier semestre dans le secteur des cosmétiques
a écrit le 12/09/2013 à 13:13 :
Le meilleur plan pour relancer notre industrie est de sortir de l'ue/euro. Tout le reste n'est que pansement sur une jambe de bois. Pour comprendre : http://www.upr.fr/videos/conferences-en-ligne/la-tragedie-de-euro
Réponse de le 12/09/2013 à 13:45 :
sortir de l'euro, payer le pétrole en francs, faire concurrence à la Chine avec un Franc????
Réponse de le 12/09/2013 à 13:49 :
Oui, et puis de réinstaurer des monnaies locales comme au moyen âge. Des monnaies différentes pour Lyon, Marseille, Lille, Paris, Bordeaux, Renne, etc On restaurerait également les droits de douane aux frontières de chaque commune. Si cela vous paraît stupide, votre proposition l'est tout autant.
Réponse de le 12/09/2013 à 14:16 :
Montebourg saura nous dessiner un avion électrique en design archaeopteryx et en même temps saura traçer les nouveaux murs de lamentations autour des frontières du jurassic parc france. Pour le visiter, il faudra payer en rustique dinofranc.
Réponse de le 12/09/2013 à 14:18 :
@ @PLAN : le prix du pétrole est essentiellement constitué de taxes (70/75%). Le surcoût éventuel porterait donc sur 25/30% du prix actuel, soit pas grand-chose. Je vous rappelle que les prix du pétrole n'ont jamais étaient aussi élevés que depuis que nous sommes passés à l'euro. En ce qui concerne la Chine, elle était là avant que nous passions à l'euro, non ? C'est l'UE et sa politique ultra libérale aux frontières (fin des quotas, des barrières douanières, ect...) ainsi que sa monnaie débile qui ont permis à ce pays de se développer (L'UE est le 1er marché de la Chine) aux détriment de nos emplois. Regardez l'état de l'industrie textile en France depuis la fin des quotas chinois (2005). L'UE est la seule zone du monde ou tout un tas de produits peuvent rentrer sans aucune barrière ! @THARGOR : ou sont vos arguments ? En quoi retrouver sa monnaie et sa souveraineté monétaire serait un retour au moyen âge ? C'est la Grèce, l'Espagne, le Portugal et bientôt-nous qui retournerons au moyen âge si on ne se réveille pas. Pour finir, vous pouvez avoir une opinion différente de la mienne sans être impoli, non ? C'est facile d'insulter les gens derrière son écran au chaud, ça démontre le niveau de votre courage qui n'a d'égal que votre niveau de réflexion.
Réponse de le 12/09/2013 à 15:23 :
Dommage d'utiliser cet espace d'échanges pour sortir un post aussi pauvre. J'attends vos arguments objectifs pour nous "vendre" cette sinistre UE.
Réponse de le 12/09/2013 à 17:33 :
@@planZ@déni 15.23

Ils n'ont aucun bon argument à nous opposer pour rester dans l'Europe, la seule vraie raison, il n'en existe pas...
a écrit le 12/09/2013 à 13:04 :
Un seul plan suffit pour redresser le pays: TIREZ VOUS
a écrit le 12/09/2013 à 13:00 :
C'est le plan de la dernière malchance. Laissez les chercheurs, les trouveurs, les entrepreneurs, les battants trouver leur voie. Faîtes des lois simples et logiques arrêtez de démolir ceux qui peuvent nous enrichir, ils ont prouvés que ça marchait. Arrêtez de démolir les entreprises par les impôts, les taxes et le verbe. Vous ne pouvez pas donner la force aux faibles en affaiblissant le fort, ni faire pour les autres ce qu'ils devraient et pourraient faire pour eux mêmes.
Réponse de le 12/09/2013 à 14:10 :
"Ils ont prouvés que ça marchait"

Ah bon ? Quand ?
Sûrement pas pendant les trente glorieuses où l'économie était quasiment administrée par l'Etat. On libéralise depuis des décennies, il ne me semble pas que ce soit très efficace...
a écrit le 12/09/2013 à 12:49 :
En tout cas, les socialistes sont trop fort pour faire des annonces bidons. Mais malheurseusement, cela va se transformer en taxe.
a écrit le 12/09/2013 à 12:42 :
"Le plan Hollande Montebourde."..? Des taxes, des prélèvements, des réunions, des hauts comités à la connerie et la faillite au bout du chemin..!
Réponse de le 12/09/2013 à 13:37 :
+1000
a écrit le 12/09/2013 à 12:40 :
L'industrie fait des plans de licenciement d'urgence et à court termes, le gouvernement fait des plans sur 10 ans, il est vrai l'horizon a été doublé par rapport au plan quinquennal à l'époque de l'URSS
a écrit le 12/09/2013 à 12:38 :
RE-PRODUIRE EN FRANCE, OUI! MAIS QUOI et? COMMENT s'y PRENDRE?
Deux données stratégiques :
1 ? Nous devons produire des matériels, matériaux, logiciels, services CONCURRENTIELS en coûts ou hors coûts.
Sachant qu'il est illusoire de penser pouvoir "produire mieux" des produits déjà commercialisés par d'autres...
Eu ÉGARD à NOS COÛTS DE PRODUCTION (Main d'?uvre),
Nous DEVONS TRAVAILLER sur le HORS COÛTS en INNOVANT,
En nous POSITIONNANT sur les PRODUITS et SERVICES du FUTUR.

2 ? La plupart des process Industriels sont encore basés sur le socle d?une
CONSOMMATION NON RÉGULÉE de l?ÉNERGIE ET DES MATIÈRES PREMIÈRES.

Une NOUVELLE INDUSTRIE DURABLE est à IMAGINER CONSTRUITE sur des MINIMAS de CONSOMMATIONS d'ÉNERGIES et de MATIÈRES PREMIÈRES
Alors, Que et Comment Faire?
------> GAGNONS de la VITESSE sur les CONCURRENTS et ACCÉDONS à des VICTOIRES RAPIDES en INNOVANT DURABLEMENT en METTANT en ?UVRE une STRATEGIE d'OUT-NOVATIONS. Qu'est-ce que l'OUT-NOVATION?
OUT-NOVER c'est croiser des technologies, logiciels, outils et savoir-faire qui non à priori peu ou pas d'adjacence; c'est aller découvrir ailleurs, dans d'autres environnements industriels ou de laboratoires les mises en ?uvre des dernières innovations, brevets, mises en ?uvre. OUT-NOVER c'est SORTIR TOTALEMENT du CADRE de REFERENCE de son ENVIRONNEMENT QUOTIDIEN afin de voir le monde différemment pour importer des technologies et/ou modes opératoires au sein de son cadre de référence. SORTIR DU CADRE, voir le TERRITOIRE et non la CARTE!
Réponse de le 12/09/2013 à 13:01 :
parfait... donc faite le vous meme, parce que ca n'interesse personne ( et soi dit en passant innover rapidement, ca en dit long sur votre comprehension de l'economie.... mais comme dit ' l'experience forme la jeunesse, quand vous aurez fait le 10eme de ce que vous proposez avec votre temps votre argent vos competences et en faisant une croix sur votre vie de famille, ca sera certainement bcp plus clair...)
Réponse de le 12/09/2013 à 13:31 :
Des idées générales.....de la soupe à Gloglo....
lance toi Bernard...monte ta boite et devient un actionnaire riche.

Réponse de le 12/09/2013 à 17:25 :
il faut arreter la coke Bernard , en tout cas ne pense surtout pas a te lancer en politique
a écrit le 12/09/2013 à 12:38 :
Le problème essentiel auquel Hollande devrait s atteler est la remise à plat de l état et de la protection sociale, cette question résolue l horizon industriel s éclaircirait naturellement MAIS ÇA C EST UN REVE
a écrit le 12/09/2013 à 12:37 :
pour info : Hollande est passé par la french american foundation , Montebourg aussi , Moscovici aussi , je pense donc que ce plan va bien servir les interets de la multinationale USA.
a écrit le 12/09/2013 à 12:37 :
Ils ne savent visiblement pas encore que les robots ça sert dans les usines, notamment de voitures, d'où le delta en nombre avec l'Italie et l'Allemagne... La voiture pour tous: parce qu'aujourd'hui on a bien compris que celles que nous avons déjà sont interdites, mais quel est l'intérêt d'avoir une brouette qui roule a 10 a l'heure si de toutes manières on ne peut pas s'en servir en ville? Un dirigeable pour transporter des charges lourdes: oh oh oh, on revient dans les années 30, une epoque affectionnée par la gauche (tram), et vu le volume et la vitesse de ces engins, la cohabitation avec l'avion rc électrique prevu, qui a une autonomie de 5 min, va être problématique pour les atterrissages et les décollages, sauf à notre dame des landes qui pourra donc être construit ! Finalement le seul truc que l'état pouvait et devait à mon sens développer dans le cadre de la transition énergétique annoncée, la géothermie, avec un programme lourd de R&D comme ça à été le cas avec le nucléaire, ne le sera pas. Plutôt que ça cette caste, veut diriger les industriels français pour faire une France à leur image: lente, nulle, arriérée. Or, cette politique menée déjà depuis 10, 20 ans nous a conduit là où on en est... Ce pourquoi l'italie a dépassé notre production industrielle, comme la gb d'ailleurs. Et dire que la France a payé en plus un cabinet américain, pour se faire aider à pondre ce truc bien collant qui continuera de nous emmener au fond, c'est à ne pas en croire ses yeux. Marjorie au secours !
Réponse de le 12/09/2013 à 12:50 :
Margerie pardon!
a écrit le 12/09/2013 à 12:36 :
"plan de la dernière chance" : le titre est profondément débile et révélateur de l'époque , d'ou nous vient un tel sentiment d'urgence ??? la vie c'est vivre et prend le temps de vivre c'est justement parce qu'on se sent pressé que tout va mal . IL suffirait de dire aux ricains , vous nous avez espionné , on ne veut plus de vous sur le territoire ou de dire aux allemands : gardez vos berlines on peut tres bien rouler avec des 2 CV . A l'hreure dela mort on emmenera pas nos ipads ni nos mercedes dans la tombe . Il sera temps de se demander : ai je vécu ???
Réponse de le 12/09/2013 à 17:37 :
Bravo, salutaire, je suis absolument pour et les forums sont pollués par des trolls pro européens au service de Mister Barroso et qu'on paie avec nos sous, vigilance, vigilance.
a écrit le 12/09/2013 à 12:31 :
juste des incompétents ! facile de jouer avec l'argent du contribuable, au mieux on augmente les impôts au pire on creuse la dette en empruntant...
Réponse de le 12/09/2013 à 12:44 :
Vous vous rendez compte.. 34 plans...?? pour mener droit à la ruine...!
Réponse de le 12/09/2013 à 12:47 :
Flamby et ce gouvernement pensent que leur communication, pour masquer leur incompétence, va nous convaincre...!? Ils ne feront jamais rien sauf des conneries..! Français remuez-vous les fesses ???!!
Réponse de le 12/09/2013 à 12:56 :
Un seul plan serait nécessaire et non 34. Parquer tous les socialos au fin fond de la Sibérie.
Réponse de le 12/09/2013 à 13:02 :
Ah la révolution des rentiers ! Chic on va se marrer !
a écrit le 12/09/2013 à 12:30 :
Tant que notre croissance sera vampirisée par les paradis fiscaux pour être investi en asie, et par là même nous faire une concurrence déloyale, je ne vois aucune solution. Et continuer à travailler comme un malade pour que les chinois puissent devenir milliardaire, je ne vois pas l'intérêt. La solution serait que la France fasse faillite pour que l'Europe anti-sociale disparaisse, et l'ultra-libéralisme avec. Après la Révolution Française politique de 1789, la nouvelle Révolution Française économique.
Réponse de le 12/09/2013 à 13:06 :
votre revolution, c'est pour rattraper l'avance de la coree du nord? si vous faites un tour dans les pays de l'est il y a encore plein d 'immeubles ' facon gauche plurielle' ou les gens vivent ' dans le progres', comme on dit chez vous ( en clair il fait 4 degres en hiver et on y entend l'e voisin du 14 eme, quand il se mouche), bon sous reserve qu'on ne finisse pas electrocute avec les fils qui depassent, bien sur...
Réponse de le 12/09/2013 à 13:35 :
Tu as raison chruchill, puisqu'on a plus de pain en France, mangeons de la brioche...
Réponse de le 12/09/2013 à 15:36 :
oui @churchill, vive la révolution économique, comme en 89 confiscation des biens (en cours) puis émission d'assignats pour financer la réindustrialisation
a écrit le 12/09/2013 à 12:25 :
Ca va dans le bon sens
a écrit le 12/09/2013 à 12:22 :
Nous sommes sauvés avec cette fine équipe !!
L'avion électrique ? Ca fait longtemps que Moumou 1er en a inventé un ... Le Flying Dutch !! Autonomie : 500m ... Ben oui, après, y a plus de place pour stocker la rallonge ...
a écrit le 12/09/2013 à 12:20 :
L'industrie française fonctionne très mal due à l'imbécilité généralisée du système, de la finance, de l'organisation massives d'improductifs, administratifs, due à la corruption, aux inhumanités, aux égoïsmes, aux intellectuels véreux... tout ça pour le profit diabolique d'une petite poignée de gens.
Ce matin, je voyais une promo sur le kg de pâte, 1?09... je pensais... on arrive à un point de l'imbécilité de l'économie où brûler des pâtes est plus économique que de brûler un carburant alors que l?énergie utilisée pour obtenir ce kg de pâtes a déjà coûté neuf fois cette énergie sous forme de pétrole.
Réponse de le 12/09/2013 à 12:27 :
Nous sommes bien d'accord avec Paulo.
Réponse de le 12/09/2013 à 12:32 :
Vous oubliez la ribambelle d'incapables au sein même ou à la tête des entreprises qui se cassent la gueule...
Réponse de le 12/09/2013 à 13:08 :
Incapables car socialos et non libéraux...!
Réponse de le 12/09/2013 à 14:34 :
Paulo (bis) : je vous remercie par avance de ne plus utiliser mon pseudo que j'emploie depuis plusieurs années sur le site de la Tribune. Merci.
Réponse de le 12/09/2013 à 18:40 :
Ha ouais ?? Désolé mais j'ai aussi le droit de m'appeller Paulo , non mais de quel droit...Merci
Réponse de le 12/09/2013 à 19:44 :
DE : Paulo 12/09/2013 à 12:20 : -A- Paulo 12/09/2013 à 14:34
pb de pseudo. Désolé, j'utiliserai un autre pseudo comme Tipolo, ou autre.
S'il y a d'autres Paulo, ça ne sera plus moi.
Réponse de le 12/09/2013 à 21:28 :
Merci.
a écrit le 12/09/2013 à 12:14 :
le titre est une plaisanterie en soi.... les grands plan de'tat, quand ils marchent sur le plan industriel, dans le meilleur des cas, ca donne le concorde qui a quand meme ete un fiasco commercial retentissant.... l' industrie n'a aucun avenir en france pour la simple est bonne raison qu'elle est intensive en capital, et que c'est un sport national d'insulter les gens qui en apportent ( surtout s'ils veulent etre remuneres pour leur risque, au lieu d'accepter de tout perdre pour que des gens aient un emploi bien paye ou on travaille pas trop)
Réponse de le 12/09/2013 à 12:26 :
Bah.... une plantation de cannabis 2 ha... pas de TVA pas d?impôts ni d'écotaxe ... et le RSA bien entendu bientôt revalorisé !
a écrit le 12/09/2013 à 12:13 :
2014 ... la France devient la Grèce ! Merci François !
a écrit le 12/09/2013 à 12:08 :
Arnaud M., il faut te battre pour localiser de l'offre en France! Pas de faire des logiciels en mode usine à gaz de technocrates de cabinets ou d'économistes fumeux! Un logiciel de relocalisation? j'ai peur qu'il ne soit pas beaucoup piraté. Et pourquoi pas lire la bible, le coran ou le talmud pendant qu'on y est... Mon Dieu! fais descendre des commandes sur la France STP... ;)
"Dernière chance? "... Ca fait peur. Ca veut dire que si un homme politique ne comprend pas un probleme... et les socialistes versus le monde de l'entreprise de l'industrie ... je vous fais pas un dessin ... donc quand un homme politique est impuissant, il fait quoi? Plutot que de descendre de sa tour d'argent, d'ouvrir le probleme aux gens qui savent y faire il passe tout au lance flamme? Bah finalement c'est déjà ce qu'on constate au travers du sort qu'ils font subir aux entrepreneurs et aux industriels. Finalement bravo messieurs les politiques, si le logiciel qui démontre que l'on peut relocaliser n'aboutit pas à des relocalisations... vous aurez fait votre maximum... Ca fait longtemps qu'on le savait que votre maximum en terme de politique industrielle avait été atteint.
a écrit le 12/09/2013 à 11:56 :
"La guerre est trop sérieuse pour être confiée aux militaires" mais l'économie on peut la confier à des Enarques? On a vu le résultat de l'URSS, le parti décrétait ce qu'il faut produire et ce dont le peuple a besoins! Ainsi il n'y avait pas de chômage!
a écrit le 12/09/2013 à 11:55 :
Encore des réunions, des colloques, des observatoires, des commissions de réflexion.....! En fait du vent, tout ces méthodes rassurent les incapables qui disent travailler...?? L'on ne débouche jamais sur rien. Bienvenue en France, pays de la réunionite...!
a écrit le 12/09/2013 à 11:53 :
Bravo. Ce plan est en droite ligne avec la stratégie industrielle pratiquée actuellement : promotion de la production de gaz de schiste depuis les réserves nationales : énergie bon marché = industries, mesures favorisant le transport routier pour recréer une industrie automobile, encouragement du capital risque et attitude accueillante envers les industriels étrangers (les raffineurs, les métallurgistes...), promotion de l'innovation sur nos secteur forts : application de la génétique à l?agroalimentaire, recherche active sur les OGM pour produire des plantes résistantes, détaxation des industries financières de marché, immigration d'étrangers qualifiés par l'ouverture de notre enseignement supérieur... etc.
a écrit le 12/09/2013 à 11:40 :
Comment parvenir enfin à promouvoir une perspective sérieuse à long terme, à l'échelle d'une France possible ? Intéressant et juste article qui va animer les vitupérations entre colbertistes et libéraux purs & durs. Toutes les classes sociales ne réclament-elles pas soutien de l'Etat, comme hier du seigneur ou du roi ? Il faudrait bien allier tous ces gens : encourager l'épargne privée aux investissements productifs plutôt qu'à la spéculation , avec des professionnels utiles et non engoncées dans leur opaque technicité ? la capitalisation massacrée il y a cinq ans pouvant alors être conseillée ; ne pas réclamer à l'Etat l'essentiel du prix de l'enseignement, à "l'employabilité" notamment ; et alors, annoncer honnêtement les coupes sombres aux uns et aux autres, avec cette condition de solidarité utile indispensable.
a écrit le 12/09/2013 à 11:35 :
Le drame de nos sociétés, c'est que l'on confie des moyens bien trop importants à des personnes -les politiques- probablement au prétexte qu'ils sortent de sciences pipo-, certes pas débiles, mais qui n'ont pas fait la preuve de leurs compétences, de leurs génies. Alors, il faut le marteler: l'Etat Stratège, c'est une fumisterie, c'set une blague, c'est la mort annoncée. Il n'y a aucune alternative à se reposer sur l'initiative privée et l'entreprenariat. Cela ne veut pas dire que l'état ne peut pas accompagner des initiatives privées dans le financement. Mais Montebourg en chef d'entreprise capable d'apprécier des projets dans le numérique? Ce n'est pas un doux rêve, c'est un cauchemard! Le mur de la dette s'épaissit..
a écrit le 12/09/2013 à 11:32 :
Sans dec., il a vraiment une tête de gagneur !!
Ayez pitié et arrêtez de lui foutre des photos de looser , il va créer un avion électrique pour bombarder la Syrie et il l?appellera "un drone" Quoi? Comment ça existe déjà?, Mheuuuuuuuuuuuuuuu........
a écrit le 12/09/2013 à 11:32 :
Français votre avenir dépend de vous et ne croyez pas au salut de l'Europe, l'Europe a échoué, décidez d'en sortir....
a écrit le 12/09/2013 à 11:21 :
Je lis : "programme de la Nouvelle France industrielle". Aaahhh ! Enfin ! Puis : "stratégie en 34 plans". Ah bon ? C'est si compliqué ? Et : "le gouvernement veut éviter de financer des projets certes géniaux techniquement mais qui seront invendables". Soit, du bon sens mais comment ça, "financer" ? Il s'agit encore de donner des sous qu'on n'a pas ? Continuons de lire : "favoriser la transition écologique, l'amélioration de la santé et le développement du numérique". Soit pour le premier et le dernier mais le deuxième ? On n'est pas assez bien soigné en France, à coût astronomique ? Plus loin : "Evidemment, ce plan ... a un coût, estimé à 3,5 milliards d'euros". Ben voyons ! Et la réduction des charges, efficace à court terme (donc immédiatement, avec effet instantané sur la trésorerie des entreprises, une clé du problème), on n'en parle pas ? Et enfin : "L'Etat... espère également favoriser la réussite de ces projets via la commande publique". Ahhhh ! Voilàààà ! Commande (donc dépense) publique ! Le grand thème est lâché ! Quant à favoriser la baisse des prix au client final, notamment par la réduction des charges et impôts, pour être plus protégé face aux importations et compétitif à l'exportation, en a-t-il jamais été question dans ce Grand Programme MultiPlans ? On peut en douter, hélas !
a écrit le 12/09/2013 à 11:18 :
Ne soyez pas défaitistes. Je lis que Fabus va nous ramener quelques moles de réfugies. Ce septembre, ce seront des syriens. Oui, avec les maliens, ils commençaient a se lasser les services des préfectures.
Commencer a sortir vos porte monnaies par prévention quand même. Et si certains veulent les prendre en contrat de génération, emplois francs ou emplois associatifs....qu'ils se fassent connaître.
a écrit le 12/09/2013 à 11:16 :
Français, votre avenir est dans les cabinets de conseils -à tendance anglo-saxonne- désormais richement doté par l'état français (Un conseil: maitrisez l'anglais et ne vous présentez tout de même pas comme une exception culturelle, si vous voulez être embauché)
a écrit le 12/09/2013 à 11:02 :
Un avion de ligne électrique n'est rien d'autre qu'une hérésie scientifique.

Le stockage de l?électricité impliquerait en effet de trop nombreuses et trop lourdes batteries. L'appareil ne pourrait en aucun cas décoller. Cette solution constitue donc un véritable contresens tant sur le plan technique que financier.

Et je n'ose évoquer les ailes et le fuselage d'un A380 qui seraient recouverts de cellules photovoltaïques, car l?électricité ainsi produite représenterait moins de 5% du nécessaire !

Conclusion : Un monoplace ultra-allégé peut-être, un dirigeable (Zeppelin) électrique oui, mais un avion de ligne capable de transporter plusieurs centaines de personnes à mach1 et propulsé par la seule électricité... très sincèrement, là, ce n'est qu'un doux rêve !

Jean-Christophe Destailleur


Réponse de le 12/09/2013 à 11:32 :
Oui, on nous rebat les oreilles de projets "tout électrique" pour l'aviation civile. Mais quelle solution de rechange pour l'après-kérozène ? Hydrogène ?
Réponse de le 12/09/2013 à 11:36 :
Les Atouts de la France :
- Un impôt sur les sociétés à 16 % (moyenne réèlle).
- De bonne infrasctructures
- De bon ingénieurs.
- Un cadre de vie somptueux (si si si..)
Les handicaps :
- Un peuple de rats achetant des produits étrangers concurrents des mêmes produits français (automobile , alimentation...).
- Le même peuple de rats denigrants systématiquement son pays et ces hommes..
- Un état qui achete des fourgon Ford pour ses flics et qui insulte PSA.
- Les 35 H
- La taxe à 75 % destinée uniquement à offir une érection à JL Mélenchon.
- ISF debile dans son asiette et son taux ( devait être trés trés trés large et trés trés faible).
- Ces abrutis de Colmar qui votent contre la fusion des hauts et bas Rhin et de la région Alsace..
- Ses hommes politiques qui ne rêvent que de l'échec du concurent au pouvoir.
- MOI ... VOUS .. NOUS TOUS ..
Réponse de le 12/09/2013 à 12:03 :
Le pétrole est irremplaçable pour les avions. Un avion électrique, une utopie. Stocker de l'hydrogène sous haute pression dans un avion, une bombe à retardement, sans compter le coût de production de l'hydrogène. Charbon, gaz ou nucléaire, on oublie. L'avion à pétrole, comme la voiture, le camion, le bateau, le tracteur, les engins de chantiers sont condamnés avec même que la dernière goute de pétrole ne soit consommée.
Même en exploitant les pétroles et gaz de schistes, la messe est dite, le pétrole est une matière Non-Renouvelable.
Réponse de le 12/09/2013 à 12:43 :
Comment on fait les allemands durant la seconde guerre mondiale. Ils ont produit du pétrole synthétique. Le fin du pétrole sous la forme fossile est certes attendue dans les 50/60 années à venir, mais des energies de substitution vont apparaître à partir du moment que l'on sera décidé à faire de la R/D à ce sujet au lieu d'engraisser les grandes démocraties que sont l'Arabie Saoudites et les émirats dont le trop célèbre QSG.
Réponse de le 12/09/2013 à 13:05 :
N'importe quoi ! Les allemands se sont rués sur la Caspienne pour justement le pétrole pendant la WW II ! Vous niez que la croissance infinie est impossible dans un monde fini ? Vous allez tomber de haut ...
a écrit le 12/09/2013 à 10:56 :
l'urgence est de dire enfin où seront les mesures d'économies annoncées pas les bricolages .
avec une caisse à outils du moyen age nous ne résoudrons rien.
a écrit le 12/09/2013 à 10:51 :
Un petit président entouré d' une équipe incapable de restructurer efficacement le pays durant son mandat et qui nous parle de la France de 2030 !!!!! Quand on a rien à dire on ferme sa gueule et on travaille vraiment !!!! Vivement les prochaines élections en 2014.
Réponse de le 12/09/2013 à 11:09 :
Vous devriez vous appliquer la formule à vous même (quand on a rien à dire...)
Réponse de le 12/09/2013 à 12:37 :
Vous ne savez pas lire ?
Réponse de le 12/09/2013 à 13:06 :
Visiblement vous ne savez pas, vous ...
a écrit le 12/09/2013 à 10:51 :
3,5 milliards de gâché, plus les dépenses public pour " lancer la machine " ils n'ont toujours rien compris à l'économie de marché qui est le fait d'une initiative privé dans un écosystèmes stable fiscalement ayant vocation à promouvoir la création de richesse
Réponse de le 12/09/2013 à 11:02 :
Sarkozy a laissé filer les déficits et généré 500 milliards de dettes en plus pour sa relance foireuse. Les deux peuvent se donner la main !
Réponse de le 12/09/2013 à 11:20 :
Exact, en 2013 après 18 mois de gouvernement hasardeux et approximatif Hollande Ayrault Montebourg et leurs piètres ministraillons ont conservé toutes les structures parapubliques ruineuses stupides brouillonnes approximatives inefficaces inutiles mises en place par Chirac Raffarin DeVillepin Sarkozy Fillon et leurs piètres ministraillons entre 2004 et 2012 ... toutes les agences blas blas banquets bourrées de fonctionnaires impotents carriéristes, tous les faux centres de faux experts autoproclammés frustrés de n'avoir jamais rien fait eux mêmes de leurs diplômes vieillots creux qui sentent la naphtaline ... à commencer par ceux d'Oseo ex anvar et de ses troubles officines et auassi dans les agences de développement de rien du tout ... dans les CCI qui ont à leur passif le déclin de l'industrie ...bref quelle chianlie qui perdure depuis plus de 15 ans avec les mêmes incapables mauvais à tout et bons à rien ...
a écrit le 12/09/2013 à 10:50 :
Si c'est la dernière chance, on est mal!
a écrit le 12/09/2013 à 10:45 :
enfin ! Un ministre qui fait de la prospective, du diagnostic, de l'analyse avant de décider d'un plan d'action ! Forcément, ça a une autre gueule que de s'autoproclamer ingénieur financier en Chef d'entreprises en difficulté à tout bout de champ? Avec les résultats qu'on lui connaît. Il a enfin compris que c'est plutôt à ça qu'il devait servir ! Et il pond enfin un truc susceptible d'avoir durablement un vrai impact favorable sur l'industrie française. En espérant qu'il ait quand même lu lui-même la totalité des rapports d'expertise, comme cepoint çi, par exemple : là : "celle-ci concernerait 480.000 emplois sur dix ans, entre les créations de postes et les substitutions". 480 000 emplois en 10 ans ça fait 48 000 Par an?sachant qu'on inscrit 60 000 personnes par mois à pôle emploi...et que nombre de ces postes seront créés par substitution-sans création effective d'un nouvel emploi.
Réponse de le 12/09/2013 à 11:37 :
Montebourg est un type agaçant par sa forfanterie mais il est un bon connaisseur/analyste des dossiers et de la prospective et voit par ailleurs beaucoup plus loin que la plupart.
a écrit le 12/09/2013 à 10:40 :
Mais ou allez vous Mr Le President, apres avoir dénigrer une parties des français en leur faisant bien comprendre qu'ils ne représentaient plus la vision de notre pays ( les riches, les investisseurs, les entrepreneurs, les familles ), vous faites maintenant appel encore une fois a leur porte-monnaie pour espèrer redresser la barre pour sauver vos futures salaires et distribution pour soigner vos privilégiés et votre lectorat. Et bien non. Un cancer on le soigne en lui coupant son alimentation en Sang. Et si on y arrive pas on arrête de se battre, et la mort du corps humain entraine aussi la mort du Cancer. Vos plans ne tiennent pas dans la santé, le numerique, la robotique. Allez donc visiter le vrai monde, les vrais colloques internationaux, vous decouvrirez qu'il sera bien plus facile d'acheter les produits a venir ils sont déja la... alors que nous commencons seulement a reflechir. L'avenir est ailleurs dorenavent
Réponse de le 12/09/2013 à 10:46 :
Hollande et sa clique seraient ils le cancer de la France?
Réponse de le 12/09/2013 à 10:56 :
C'est une métastase du cancer sarkozyste ...
a écrit le 12/09/2013 à 10:36 :
tant que les actionnaires n'auront que leurs yeux pour pleurer en cas de perte et la spoliation de leurs gains en cas de succés, il n'y aura pas de flux financier vers l'activité, le reste n'est que du blablabla....
Réponse de le 12/09/2013 à 11:07 :
c'est tellement bien de collectiviser les pertes et privatiser les profits !pile je gagne ,face tu perds .par ailleurs ,si aujourd'hui ,par exemple ,les allemands produisent + de voitures que nous ,de haut de gamme ,des machines outils qui s'exportent, etc... ,alors que ce n'est pas le cas chez nous ,les dirigeants d'entreprises des 15 dernières années y sont peut-être bien pour qq chose .
Réponse de le 12/09/2013 à 11:41 :
puisque vous faites allusion a l'Allemagne, la-bas la taxation des PV, dividendes est forfaitaire
a 25%.
a écrit le 12/09/2013 à 10:29 :
Depuis le temps que le patronat engrange les baisses de cotisations qui ce chiffre en milliard , le chômage perdure les actionnaires sont les responsables de ce gâchis; on va encore leur donner une bonne couche.
Les salariés vont encore en faire les frais. Je fais référence à l'ani du 13 juin, la fausse réforme des retraites, la loi des finances; tout tout est dans les mains du capital. Hollande le sais le savais; le gouvernement ( de gauche faut le souligner) fait la part belle de ce monde, alors qu'il a manifesté durant des années contre cette vision au temps de la droite .Que doit-on en conclure? droite gauche même combat.... ça se confirme
a écrit le 12/09/2013 à 10:20 :
C'est plutot Hollande qui a brulé les dernières chances de la France de s'en sortir ... Maintenant, cela devient très très hypothétique ...
Réponse de le 12/09/2013 à 10:30 :
700.000 emplois industriels détruits sous l'UMP mais heureusement y a les emplois à domicile défiscalisés !
Réponse de le 12/09/2013 à 10:33 :
La capacité de flanby et de montebourde de faire foirer tout ce à quoi ils touchent est déjà proverbiale !
Réponse de le 12/09/2013 à 10:37 :
+1! Ce que vous ectrivez est une evidence. Encore que, les gauchistes portent des lunettes tres fumees.
Réponse de le 12/09/2013 à 10:57 :
A ce propos, ça serait bien que vous remettiez au travail dans votre glorieuse nouvelle patrie...
Réponse de le 12/09/2013 à 11:01 :
Arreter avec votre politique Paulette, il faut impérativement sortir la France de ce massacre, et si la gauche réussit à y parvenir, tant mieux! Mais en attendant pour info les emplois détruit en 2009 proviennent des 35 heures en 2002. Le partage du travail c'est bien, mais à 39h par semaine car en dessus cela coute beaucoup trop cher :
De 39 à 35 par semaine ca fait 4h en moins par semaine et pour une entreprise de (par exemple) 10 000 salariés cela représente 40 000heures en moins par semaine soit (40000/35) 1143 salariés a embaucher!!! Cela coute très cher, avec plusieurs conséquences négatives dont la forte diminution du taux de marge qui en découle, donc forcément tout cela se ressent ultérieurement en particulier dans une crise sans précédent, provenue de la finance mais aussi due a tout un enchainement de conneries! Donc dénoncer les vrais erreur de la droite si vous le souhaiter (et ils en font aussi comme tous le monde) mais arrêter de dénoncer un bilan dont les résultat ne sont pas toujours du à un effet court terme!
Réponse de le 12/09/2013 à 11:29 :
Aucun pays comparable n'applique les 35 heures (quoi que les 32h00 sont très courants dans les grandes entreprises européennes et que de très nombreux travailleurs français ne sont pas aux 35h00) et bizarrement la situation de ces pays est aussi préoccupante qu'en France... C'est donc, excusez-moi, que le problème est un tantinet plus compliqué ce que ce vous nous dites...
Réponse de le 12/09/2013 à 13:51 :
Tout a fait daccord, il y a des choses plus compliquées que cela, c'est très compliqué et je suis loin de tout savoir! Par contre les autres pays n'ont pas un coût du travail aussi ahurissant que le notre! J'ai rien contre les 35h mais une partie de l'origine du problème vient de la (voir la majeur partie!). Donc priorité en france maintenant abaisser le coût du travail (il a aussi des bonnes choses, on lui doit beaucoup certaines avancées social et une partie du financement de celle-ci). C'est prioritaire et aussi faire des économies (niches fiscales démontrées comme inefficaces par exemple) baisser les impôts. Tout cela permettra d'équilibrer offre et demande sur les marchés même si bien entendus des tas d'autres choses sont à prévoir!
Réponse de le 12/09/2013 à 14:12 :
Pour en finir sur les 35heures, ca a crée des dégâts dans le passé mais maintenant que l'effet direct est passé et que les 35h sont bien acquis autant les gardés. Mais concernant les autres pays en grandes difficultés, chaque pays à son fonctionnement et il faut comparé ce qui est comparables. Enormément de chose pour un pays sont à prendre en compte pour bien identifié les causes des grandes difficultés actuelles. Bien sur que les 35h ce n'est pu le problème majeur du pays, mais bien l'abaissement du cout du travail et des tas d'autres choses, je disais juste que dans le passé il a été un sérieux handicap. Bref je nai pas la prétention de tout savoir mais l'avantage d'être passionné de l'économie depuis 5 ans et de l'étudier en toute indépendance je maitrise un minimum le sujet et si je met tout ces com, c'est dans le but de faire avancer les choses a mon niveau. Et c'est pas pour autant que je ferai mieux mais ce qui et sur, ce qui tant que les décisions prises ne seront pas bonnes on ne pas espérer de l'état quelle fasse mieux et dans ce cas il faut attendre pour que les améliorations viennent d'ailleurs! (adaptation des entreprises, et surtout conjoncture qui finira par repartir un jour, mais progressivement)
Réponse de le 12/09/2013 à 14:39 :
@réaliste : les 35h ne sont pas les seules responsables, il y a aussi les charges et le terrorisme syndical ... Les charges devraient être calculées que pour la protection sociale des salariés et pas de tous les bénéficiaires de la CMU, APE, APA ... L'Etat devrait financer la solidarité par l'impot, et les charges sociales des entreprises et salariés ne devraient couvrir que leur seule protection sociale. Au moins les francais pourraient arbitrer à chaque élection le niveau d'impots pour payer la solidarité, et pas noyer le tout dans des charges et expliquer ensuite que le système est en faillite. Cela nous permettrait de ramener les charges à 15% au lieu des 51% actuels (seulement 19% en allemagne, 12.5% au Luxembourg, et la sécu est excédentaire).
Réponse de le 12/09/2013 à 16:03 :
Pas de soucis : on ramène les charges à 12,5% et tout ce que ça finance (allocs, chômage, retraites, sécurité sociale etc.) et bien chacun se débrouille pour se prendre en charge. Pas certain que vous soyez gagnant ...
Réponse de le 12/09/2013 à 17:23 :
@Paulette : Le reste est payé par les impots, car en Allemagne ou au Luxembourg cela fonctionne parfaitement et en plus il y a une assurance dépendance qui prend 100% de vos frais en maison de retraite en charge. La sécurité sociale au Luxembourg c'est remboursement à 88% de quasiment tout, et à 100% de tout ce qui est hospitalisation et le système est excédentaire de 650 Mio. Le chomage est pris en charge par l'Etat via les impots et pas dans les charges sociales des entreprises (c'est la seule exception). La retraite est à 67 ans mais avec un taux de remplacement de 70%. Il y a aussi plus de contrôles, et quand quelqu'un fraude la sanction est une vraie sanction. Il n'y a pas non plus d'immigration humanitaire, car pour avoir le droit d'être là (aussi en Allemagne) alors vous devez démontrer que vous avez un CDI et suffisament de ressources pour vous et votre famille. C'est d'ailleurs à l'issue d'une enquête de Police de 2 ou 3 semaines que vous savez si vous recevez un avis favorable ou non pour devenir résident. Comme en Allemagne, l'immigration est choisie et sélective donc chaque personne qui arrive contribue de suite au pays, et à dans certains cas une période de 5 ou 10 ans pour bénéficier des memes droits sociaux que les résidents de longue date. Si demain en France, on décide que le financement de la solidarité s'appuie sur les impots (des sociétés et des particuliers) et plus sur les entreprises alors on verra pour sur ce que cela coute et croyez moi que les mentalités vont changer, en particulier envers l'immigration subie.
Réponse de le 15/09/2013 à 18:12 :
Paulo
Actuellement il est vrai que ce système fonctionne parfaitement bien en Allemagne. En revanche à l'avenir cette politique mené posera, un sérieux problème de démographie (en particulier par rapport à l'immigration et surtout le faible taux de natalité), qui rendra l'économie fragile (car l'Allemagne est un pays dont le marché et beaucoup plus basée sur l'exportation et les entreprises sont très compétitives ce qui donne beaucoup d'offres d'emplois, donc baisse de la population entrainera un déficit du nombre d'actifs (l'inverse du chômage). Et pour la France, le déficit est beaucoup plus lourd actuellement quand Allemagne ou au Luxembourg, est c'est actuellement les impôts qui comblent une partie du déficit. Donc votre solution perso je la trouve bonne mais elle ne peut se mettre en place actuellement.
En revanche, Mr hollande devrait rétablir la tva dite sociale (il a qua trouvé un autre nom comme ca personne ne sera que c'est la majorité précédente qui en est à l'origine), cela permettrai : - transfert des charges (une partie) en tva (car l'entreprise ne payent pas le tva sur le mais le consommateur, est dans le cas ou quelle la paye c'est une avance reversé ensuite par l'état) donc baisse des charges pour l'entreprise sans augmenter l'inflation car il s'agit bien d'un transfret (à condition que l'entreprise joue le jeu et n'en profite pas pour faire croire que ca leurs coûtent)
- De crée à long terme de l'emploi car il y a baisse des charges
- de favoriser la consommation française car le produit importé aura aussi la tva augmentée mais pas les charges diminuée (= produit importé dont le prix augmentera pour le consommateur).
Aspect négatif, cela na pas trop d'intérêts a court terme (hormis la baisse immédiate des charges aux entreprises) mais seulement sur le long terme.
Pour finir, cette mesure, ajouter y des économies au niveau de l'état comme certaines niches fiscales démontrées inefficaces, plus une diminution des taux d'impôts en contrepartie, tout sera très loin d'être réglé (surtout dans le détail, par exemple la fiscalité) mais l'économie sera moins étouffée par les dépenses et les fort prélèvements actuels, plus compétitives et plus attractive et en face : baisse des impôts = pouvoir d'achats moins touchés donc plus de facilité à consommer, cela permettra (peut-être faiblement) à contribuer à élever la consommation ce qui permet un certain équilibre entre l'offre et la demande dans le mesures prises est c'est essentiel dans une économie.
Tout n'est pas réglé loin de la, mais l'économie se portera déjà mieux!
Réponse de le 15/09/2013 à 18:17 :
J'ai oublié, renforcement de tout les contrôles surtout au niveau du social et maitrise de l'immigration ainsi que surveillance de l'économie parallèles pour éventuellement trouver des solution pour que se croissance cesse de croitre.
Bonne soirée, c'était très intéressant pour ma part de débattre avec vous.
a écrit le 12/09/2013 à 10:18 :
"la cartographie de la France industrielle de demain", en dehors de l'aéronautique et quelques survivors, un grand vide.
Réponse de le 12/09/2013 à 11:29 :
optimiste, si Airbus se met à produire des avions à pile, il ne restera plus grand monde dans les usines
a écrit le 12/09/2013 à 10:17 :
Robotique, réseaux électriques intelligents, etc... sans doute, pourquoi pas... C'est amusant, chez les politiques qui n'ont jamais foutu les pieds dans une entreprise plus que pour un stage, cette certitude que l'Etat saurait mieux que tout le monde ce sur quoi il faut investir. Le PDG de Samsung disait qu'il ne connaissait pas encore les produits
qui feraient 80 % de son C.A. en 2020.... Apparemment, l'Etat, lui, SAIT !!
Toujours pareil, foutez la paix aux entreprises, diminuer drastiquement les prélèvements de tous ordres tout en débranchant la pompe à morphine des aides en tout genre, et ça repart...
a écrit le 12/09/2013 à 10:14 :
Un avion électrique !!! Pourquoi pas un TGV à pédales et un hélicoptère à élastique ?
a écrit le 12/09/2013 à 10:12 :
Catastrophe ! Si c'est le plan de la dernière chance, on est foutus... vu la capacité de flanby et de montebourde à faire capoter tout ce qu'ils touchent !!!
a écrit le 12/09/2013 à 10:11 :
Il a une tete a faire décoller l'industrie, va falloir qu'il mette aussi une marinière, ca fera décoller l'industrie des farces et attrapes
a écrit le 12/09/2013 à 10:11 :
"........L'Etat, qui espère également favoriser la réussite de ces projets via la commande publique,....." encore de la distorsion "socialiste" du marché. Un tas de copains avec des "projet geniaux" vont se sucrer au passage, puis leur projet fera plouff, comme pratiquement tout ce que l´´ Etat entreprend et qui ne peut pas etre subsidier indefiniment.
Réponse de le 12/09/2013 à 13:52 :
pas de distorsion du marché en faveur d'entreprises privées, telles que Bouygues ou Bolloré.
a écrit le 12/09/2013 à 10:09 :
On a eu les plans Sarkosy. Il y avait un plan par semaine : le plan canicule, le plan alzeimer, le plan emploi, le plan compétitivité..... Blabla bla.
La, c'est du lourd avec Montebourg et Hollande. Il ne suffit pas de sortir victorieux d'une primaire socialiste pour avoir raison sur tout. Ça va être un gâchis d'argent comme d'habitude servi par un rabâchage publicitaire a chaque conseil des ministres.
Ouvrez grand le porte monnaie et regardez les pièces et les billets dans l'égout.
a écrit le 12/09/2013 à 10:08 :
Le seul plan qui marche(rait) est le suivant:
1. division par deux de tous les impôts pesant sur les entreprises (financé par une dimniution des dépenses de l'état et des collectivités d'autant)
2. abrogation du Code du travail remplacé par deux pages de principes du contrat de travail unique qui ne changera pas tous les matins
3. Suppression de toutes les normes non essentielles (ce qui reviendra à en supprimer 8 à 9 sur 10)
Avec cela toutes les industries repartent, soulagés des carcans et boulets imposés (dans tous les sens du terme) par cet état obèse (et qui le serait beaucoup moins si on applique le 1)..
Réponse de le 12/09/2013 à 10:26 :
Personnellement, abroger le droit du travail, je ne suis pas pour.
On peut régler mieux paramètres.
Mais je vous rejoins sur l'effet slim fast applique rien que sur le gouvernement, l'assemblée nationale et le sénat. Diminution par 10 du nombre de députes et sénateurs. Suppression des fonds spéciaux et des fonds dormants. Diminution par 4 du nombre de ministres. Enfin, quota de 20000 naturalisations par an maximum. Vente de la moitié de la flotte automobile de ces derniers.
Ça, c'est la 1 ère chose a faire. Le droit du travail plus tard.
Réponse de le 12/09/2013 à 10:35 :
@Ger555: tu as oublié 4.suppression des aides sociales parasites qui ce cumulent (au moins une sur deux) et 5.embauche massive de personnes pour controler et sanctionner (surtout au niveau Assedic, Urssaf, SécuSoc) ce qui va rapporter plus que ca ne coute
Réponse de le 12/09/2013 à 11:31 :
et le retablissement de l'esclavage!
a écrit le 12/09/2013 à 10:06 :
Il y a belle lurette que les chances de la France sont passées. L'on note simplement une accélération de la connerie avec les génies qui nous gouvernent depuis plus d'un an...! Nous allons assister à la liquidation judiciaire de notre Pays. Ce sont les Français qui en seront responsables par leur aveuglement collectiviste. Les champions du monde du crétinisme...!
Réponse de le 12/09/2013 à 10:31 :
Ruinés, mais tous égaux et dans la justice sociale ! Il est pas beau, le socialisme ?
Réponse de le 12/09/2013 à 11:51 :
Vu le nombre de transferts financiers qui existent en france, on est tout sauf égaux.
a écrit le 12/09/2013 à 10:06 :
C'est surtout la dernière chance pour le gosplan, l'industrie d'État (et elle est perdu d'avance). Sauf intervention de Jeanne d'arc, il faudra attendre 2017 pour que peut être, quelqu'un pense à libérer les forces vives de ce pays!!!
Réponse de le 12/09/2013 à 10:32 :
Libérer les forces vives ? Comme la TVA à 5,5 dans la restauration pour réchauffer des plats sous vides ? Les micro-ondes ne sont plus fabriqués en France...
Réponse de le 12/09/2013 à 23:05 :
Perso, je choisis mes restos et sais qu'une carte de 150 plats ne peut pas proposer que du frais... encore que le sous-vide... je mange bio, et n'utilise le micros ondes que pour réchauffer des liquides !! Mais je sais aussi que pendant que d'autres pays européens attirent les touristes et les emplois qui vont avec, nous, on passe la TVA à 10% au lieu de 5,5 sur l'hotellerie, mais par contre, on veut descendre la tva sur le cinéma à 5% : peut-être que notre gouvernement cherche à attirer les frontaliers dans les salles obscures en France !!! Quand aux micros ondes, ils seraient peut être toujours fabriqués en France si le système fiscal n'obligeait pas à fermer ou produire ailleurs : ...mais peut être Avez-vous une meilleure explication sur le fait que Renault (exemple parmi des milliers d'autres) fabrique de plus en plus ailleurs et de moins en moins en France? Et pourquoi leur siège social (Renault-Nissan) est en Hollande ? Et leur service financier à Londres ? Ah, au fait : l'état n'est-il plus le premier actionnaire de Renault ??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :