Le contre-budget de l'opposition pour 2014 : pas vraiment révolutionnaire

 |   |  823  mots
Gilles Carrez, président (UMP) de la commission des Finances de l'Assemblée nationale
Gilles Carrez, président (UMP) de la commission des Finances de l'Assemblée nationale
Emmenés par le président de la commission des finances de l'Assemblée, Gilles Carrez, des députés UMP suggèrent notamment de supprimer 15.000 postes de fonctionnaires, de geler les pensions de ceux-ci, et de couper dans les crédits de l’État aux départements

 « Dans tous les colloques, se trouve toujours un intervenant pour appeler à un recentrage de l'Etat, à l'abandon de certaines missions ; nous avons cherché un exemple d'intervention à supprimer, mais n'avons pas trouvé».

Cet aveu du président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, Gilles Carrez (UMP), qui s'est livré avec ses collègues de l'opposition à l'exercice du « contre budget » de l'Etat, en dit long sur la difficulté à passer des grands discours sur la baisse dépense publique à des propositions concrètes.

L'impossible suppression de missions pour l'Etat...

Ce groupe de députés, parmi lesquels on compte l'ancien ministre du Budget, puis des affaires sociales, Eric Woerth, l'ex ministre de l'agriculture, Bruno Le Maire, défend farouchement la baisse de la dépense. Mais il a voulu sortir des discours généraux, pour proposer, très concrètement, des économies. Et des suppressions de missions.

Le groupe avait bien une idée : mettre fin à l'action de l'Etat en matière sportive, notamment dans les départements. Une mission largement assumée par les collectivités locales. Mais l'ex ministre des sports, ex épéiste, Jean-François Lamour, s'est opposé à cette piste. Exit, donc, l'exemple de mission à supprimer.

 Un plan de cinq milliards, pour commencer

Tout en soulignant que leur exercice de recherche d'économies serait poursuivi et amplifié au cours des mois à venir, les députés ont présenté un plan de cinq milliards d'euros d'économies, qui permettraient d'éviter cinq milliards d'euros de hausses d'impôts en 2014. Il s'agit d'aller au delà des 15 milliards d'économies annoncés par le gouvernement, dont les députés UMP doutent de la réalité, faute de documentation précise de des coupes budgétaires.

« L'effort" de cinq milliards d'euros d'économies permettrait, selon les élus UMP, « de ne pas pénaliser le pouvoir d'achat des ménages », en annulant la nouvelle baisse du plafond du quotient familial (un milliard) prévue par le projet de budget 2014, ainsi qu'en maintenant la réduction d'impôts pour enfants scolarisés (500 millions d'euros), et de « ne pas pénaliser la compétitivité de nos entreprises », en annulant la taxe sur l'excédent brut d'exploitation (EBE, 2,5 milliards) et en compensant « véritablement » le coût du relèvement des cotisations retraites (un milliard).

A cet égard, le gouvernement a prévu de le compenser pour les entreprises, mais aucun article ne figure dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale : cette compensation aura lieu par décret, dit-on à Matignon.

 Supprimer 15.000 postes de fonctionnaires

Les députés emmenés par Gilles Carrez suggèrent notamment de revenir à la pratique du gouvernement Fillon en matière d'effectifs de fonctionnaires : le non remplacement d'un départ à la retraite sur deux, soit 15.000 suppressions de postes (450 millions d'euros d'économies).

Sur ce sujet, Gilles Carrez reconnaît volontiers que l'expérience des années 2007-2012 n'a pas toujours été concluante, notamment s'agissant de l'éducation nationale : les suppressions de postes dans ce ministère n'ont été possibles, en fin de mandat, qu'au moyen d'une manipulation budgétaire (suppression d'une année de formation pour les futurs instituteurs).

Gel des pensions dans la fonction publique

Ces mêmes fonctionnaires verraient leur pension gelées pendant deux ans (les députés estiment l'économie à 960 millions d'euros dès 2014), tandis que la réforme des régimes spéciaux serait accélérée (170 millions).

Une grosse économie sur les départements

Les collectivités locales fourniraient la plus grosse économie : le gouvernement Ayrault accorde aux départements une dotation supplémentaire de 930 millions d'euros, via le transfert aux conseils généraux du prélèvement de l'Etat pour frais de gestion de la fiscalité locale ; les députés UMP suggèrent d'annuler ce transfert.

La situation financière de nombreux départements est pourtant très difficile... mais les députés UMP estiment qu'il suffirait que l'Etat leur laisse plus de liberté pour réaliser des économies sur les dépenses sociales (RSA...).

Moins de dépenses médicales, économies sur l'allocation adultes handicapés

Enfin, des dépenses sociales feraient l'objet d'économies. La prime pour l'emploi serait réduite de 400 millions (soit plus d'un quart de baisse), via un recentrage sur les ménages à plus faibles revenus, et le droit de timbre serait restauré sur l'aide médicale d'État (aide accordée aux demandeurs d'asile et sans papiers), soit une économie de 350 millions.

Des économies peuvent être faites, aussi, sur l'Allocation adultes handicapés, estiment les députés : celle-ci est de plus en plus attribuée, par les conseils généraux, à des bénéficiaires du RSA (les départements réalisent ainsi une économie, puisque l'allocation handicapé est à la charge de l'Etat). Il s'agirait de revoir les critères d'attribution (300 millions d'euros d'économies). Une proposition dont la mise en œuvre risquerait de faire du bruit.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/10/2013 à 17:05 :
Quelle fumisterie ces 15 000 postes à supprimer ! ce serait 15 000 retraites supplémentaires à payer avec des impôts nouveaux, car les retraites de l'état (ou traitements continués) n'ont pas été provisionnées! avis aux politiques de tous les bords : lire les rapports de la Cour des Comptes !!
Réponse de le 06/10/2013 à 16:47 :
+1 avec faux, d'une part il ne suffit pas de provisionner, ça c'est la "gestion" publique des écritures, il faut qu'il y ait les recettes en face, lesquelles quand on a déjà 2000 milliards de dette et la dépense publique inutile record d'europe ? d'autre part raisonner en statique est un non sens, la vie économique est une dynamique, le chômage attire le chômage, l'emploi attire l'emploi. La Suéde a supprimé les fonctionnaires et les gains mis dans l'économie ont relancé la machine! il faut supprimer l'usine fantome qui ruine le pays
a écrit le 04/10/2013 à 21:01 :
droite comme gauche,; ça fait 30 ans qu'ils nous votent des budgets et déficit, qu'ils dépensent sans compter, jusqu'à atteindre le s2000 milliards de dette, 5000 avec la retraite des planqués. alors qu'on a le record de dépense publique d'europe, mais surtout de mlauvaise dépense, au moins 30% qui serait trés utile à la relance tout en apportant plus dde service après avoir amaigir et professionnalisé le monde politique et public. mais non, rien à proposer de mieux si ce n'est cette même gestion de cochon, absence totale de logique qui coulerait n'importe quelle pme en 2 mois. décidemment on a le splus nuls de la planète, il faut mettre la france sous tutelle de la suéde ou du canada et là on va reprendre le chemin de la croissance. pitoyable et désastreux pour la nation, que des archi nuls !
Réponse de le 06/10/2013 à 16:50 :
c'est clair, gauche comme droite, aucun gestionnaire à l'horizon, il n'y a que le centre qui a abordé le sujet, mais ils restent discret de peur sans doute d'atttirer le mécontentement de ceux habitués à l'état providence et qui refusent de voir la vérité en face, car c'est aussi 30 ans de démagogie, de propos trompeurs, d'acculturation économique... la moitié de la france est encore dans la russie d'avant Gorbatchev
a écrit le 04/10/2013 à 19:23 :
la France malade de sa démocratie, et de ses palais de la république.
On prête à James buchanan le texte ci-dessous :
Même dans les meilleures conditions, le fonctionnement du processus démocratique engendre des excès budgétaire.
Les dirigeants politiques, (et les fonctionnaires), contrairement à ce qu?ils passent leur temps à essayer de nous faire croire, n?agissent pas en fonction de l?intérêt général, mais en fonction de leur intérêt personnel. A travers l?action publique, les dirigeants politiques cherchent avant tout à « maximiser leur propre bien être (le goût du pouvoir plus que l?argent). Leur objectif principal étant d?être élu ou réélu, les dirigeants des pays démocratiques ont une propension naturelle à augmenter les dépenses publiques pour séduire les électeurs, gagner du pouvoir ou s?y maintenir.
De préférence en les finançant par l?emprunt, puisque les générations futures à qui incombera la tache de les rembourser ne votent pas.
Réponse de le 04/10/2013 à 21:09 :
+ 1000, on n'est pas en démocratie mais en monarchie dans l'esprit de tous le spolitiques et administratifs, voire dans une dictature politioco-administrative qui nous saigne pour assurer son confort sans aucun espoir de changement
Réponse de le 04/10/2013 à 21:38 :
C'est une vision intéressante. L'individualisme des élus les poussent a faire ce que veulent les électeurs, eux aussi individualistes : avoir des dépenses sans avoir à les payer. Le déficit et la dette sont expliqué non par une faiblesse de la démocratie mais par l'individualisme. Les perdants sont les générations futures. Dans une dictature, le dictateur penserait a lui et pas aux autres. Les perdants sont tous les autres.
a écrit le 04/10/2013 à 19:11 :
Monsieur Gilles Carrez avant de supprimer 15 000 postes de fonctionnaires devrait proposer de supprimer des élus et des échelons administratifs... les 15 000 postes suivraient à terme.
Le problème, par exemple, c'est que pour un sénateur ou un député, il y a trois fonctionnaire au sénat et il touche une indemnité pour employer 3 personnes pour faire son travail. donc si on supprime 200 sénateurs et 200 députés, ce qui ne changera rien au fonctionnement de notre démocratie, on supprime indirectement 1200 fonctionnaires et 1200 attachés. Pour un ancien président il y a 7 personnes à son service sans compter la sécurité... Nous avons trois anciens présidents, bientôt 4... ça fera 40 fonctionnaires ou contractuels ! Supprimons, les sous préfets (342), quelques fonctionnaires seront automatiquement disponibles pour d'autres missions. Supprimons les conseils généraux... combien de fonctionnaires ? 36 000 mairies remplacées par 6 000 communautés de commune, ça fait au moins 36 000 secrétaires de mairie !
finalement c'est facile à trouver 15 000 fonctionnaires, il suffit de supprimer 5000 élus ! supprimons en 50 000, les économise suivront... sans compter les projets mégalo qui ne se feront plus
Réponse de le 04/10/2013 à 21:07 :
en suéde ils ont supprimé les fonctionnaires, professionnalisé les services, et ils ont de meilleurs services qu'en france tout en dépensant moins ! logique ! nos fonctionnaires sont dans une usine fantôme qui produit des textes inapplicables à l'infini, ils ne se posent nullement la question de l'utilité ni de l?efficacité : 11 000 articles dans le code du travail conter 54 en suisse ! et si on ne touche à rien, on aura 2 0000 articles dans 10 ans !! il y a la moitié de la fance qui est dans la russie d'il y a 30 ans et l'autre moitié qui bosse trés dur est est rackétée pour financer la première ! il serait temps de supprimer cette sangsue, de diminuer la dépense publique inutile pour financer la croissance
a écrit le 04/10/2013 à 15:35 :
La Gauche est mauvaise mais ce qui est clair aussi c'est que la Droite est tout aussi mauvaise, et ne serait pas plus capable de faire aujourd'hui ce qu'elle n'a pas fait pendant les dix ans où elle a assumé le pouvoir. Il fat commencer par faire le ménage tout en haut de l'Etat, diminuer le nombre de Ministres de secrétaires d?État, réduire le nombre de régions, mais aussi de communes.
Il faut surtout aussi faire payer ceux qui fraudent dans tous les domaines. 80 milliards de fraude fiscale ce n'est pas rien !
Réponse de le 04/10/2013 à 16:58 :
A propos de fraude fiscale, l'exemple vient de haut (comme les poissons qui pourrissent en commençant par la tête) : Le président vit avec une femme, or ils ne sont ni mariés ni pacsés, ils sont donc concubins....et assujettis de facto à l'ISF. Le payent ils ?????????
Réponse de le 04/10/2013 à 17:03 :
Pour lutter contre la fraude fiscale, si j'avais un poste de dirigeant aux services fiscaux, le premier indice que j'exploiterais serait le fait qu'un commerçant ne remette pas systématiquement de ticket de caisse pour un achat, exemple :marchands sur marché, pharmacie (hors ordonnance), etc...
Réponse de le 04/10/2013 à 19:13 :
ephw - le fait d'être concubins assujeti de facto les ceux ci à l'ISF ? quelle drôle d'idée !
a écrit le 04/10/2013 à 15:32 :
Il y a 50 ans, un petit cadre, voire un agent de maitrise, pouvait économiser et ainsi "monter" son entreprise! aujourd'hui, l'état prend TOUT et ne laisse à peine de quoi vivre, ou survivre !
a écrit le 04/10/2013 à 15:02 :
Au moins cela rassure. Etant donné que ceux qui suggèrent un contre-budget étaient les mêmes qui s'en occupaient avant, le fait de n'avoir pas grand chose à proposer reste conforme aux exécutions de budgets des années passées. Pas de quoi avoir des regrets. Mais ce qui m'attriste, en terme de citoyen, est que cet exercice a été fait, pas mieux, par nos gouvernants actuels avant qu'ils retrouvent le "pouvoir". Et que cela fait 40 ans que la pauvreté des idées proposées et des actions effectuées nous plombe gravement.
a écrit le 04/10/2013 à 14:59 :
Exemple qui sera suivi par notre Président : Cuba licencie 500 000 fonctionnaires ! Ce que ne veulent pas appliquer UMPS Hollande/Sarkozy pour en arriver là !
a écrit le 04/10/2013 à 14:18 :
Caste de nababs! Houuuuuu ! scandaleux !
a écrit le 04/10/2013 à 14:17 :
Quelques chiffres concernant le gouvernement , puisque l'on nous parle souvent de l'Allemagne : comparaisons :Exemples allemands = 1 chancelière+ 8 ministres = 9 personnes Exemples français = 1 président + 25 ministres+9 secrétaires d'état= 35 personnes , + un 1er ministre = 36 personnes, coût 17 millions/an Lieux de résidence = Merkel = appartement dont elle paye le loyer et les factures, comme chacun de ses 8 ministres Hollande= un 1er ministre= logis de fonction (310m2) à Matignon, ses collègues ministres regagnent en limousines les hôtels particuliers que la R budget = 36épublique met généreusement à leurs dispositions !! 906 personnes travaillent à la présidence de la République.....Allemagne à peu près 300 personnes.... Parc Autos Elysée = 121 véhicules, déplacements Airbus A330-210, 2 falcons7x, 2 falcons 900 régulières, 2 falcons 50, 3 hélicos super puma......Merkel = 37 véhicules, soit le train ou sur lignes aériennes régulières ..... Salaires : Hollande = 21026 eur, Budget culmine à 113 000 000......Merkel salaire = 15 850 eur,budget= 36 400 000.........voilà, un sacré différence de chiffres, éffectivement entre la France et l'Allemagne...en France, cela ressemble beaucoup à une "monarchie"..au lieu de taxer les retraités ayant travaillé plus de 40 h/ semaine et cotisés plus de 40 années, ces messieurs feraient bien de commencer à se serrer eux mêmes la ceinture...! (et la liste est loin d'être exhaustive pour faire "des économies"!)
Réponse de le 04/10/2013 à 17:34 :
Vous avez entièrement raison.
Réponse de le 07/10/2013 à 0:49 :
les PME allemande payent , leurs ouvrier étranger au prix du pays d'origine donc 4 euros de l'heure, DONC CONCURRENCE DÉLOYALE , voila comment l?Allemagne qui n'a pas de main d??uvre fait , elle a mis tous les pays a genoux pour profité de leurs bas salaires.

ceci me fait penser a 1942 ou l?Allemagne manquer de main d??uvre avait demande a leurs pays occupés des STO ( Service du travail obligatoire.) pour le REICH
Réponse de le 07/10/2013 à 14:50 :
Chacun midi à sa porte. On préfère perdre 8 millards d'heures par an (ce sont les heures perdues du chomage) et en plus payer pour les perdre. D'une manière ou d'une autre, j'en verrais bien l'utilisation d'une partie et ce dans différentes causes (dépendance, écologie, sécurité, formation, apprentissage, etc ...) alors on reste cloué à sa chaise où on bouge ....
a écrit le 04/10/2013 à 14:01 :
Les zéros sont à leur place ?? Si les zéros sont à gauche cela fait 005Mds, s'ils sont à droite cela peut faire 50, 500 Mds.. ça n'est plus très clair... les zéros sont-ils inutiles .. . ???
a écrit le 04/10/2013 à 13:38 :

Avons nous vraiment besoin d'empiler arrondissements, communes, intercommunalités, "pays", cantons, départements, régions et Etat? Avons-nous besoin de 37 ministres et de 577 députés?


Réponse de le 04/10/2013 à 19:18 :
Bien d'accord
avons nous besoin de 370 sénateurs, du CES, des sous prefets, des conseils généraux, de 36000 communes la liste est longue.
a écrit le 04/10/2013 à 12:24 :
Comme quoi la différence entre le PS et l'UMP, est insignifiante!
Merci à ce bel aréopage de fonctionnaires déguisés en brillants politique de nous le démontrer une fois de plus...
Quelques exemple d'économies: Le Sénat, le nombre des députés, Météo France (effectifs...), DGAC (effectifs de contrôleurs très bien payés pour des aéroports au trafic insignifiant, AME , Retraite aux étrangers venant habités en France après 65ans, Département qui ne représentes plus rien, tous les doublons administratifs qui n'existent que par leur pouvoir de nuisances, etc etc etc........
Entre un PS Communiste et une UMP socialiste et ils s'étonne de la montée du FN malgré un programme plus que creux!
Le vote FN est malheureusement la seule solution pour donner un coup de pied dans ce panier de crabes UMPS totalement insupportable. Basta les guignols!
a écrit le 04/10/2013 à 12:01 :
Gauche ou Droite, il y a des progrès à faire pour un budget courageux qui pourrait sortir la France de sa situation difficile. L'état (au sens large) doit renoncer à certaines de ses missions et maigrir de 200 milliards annuel. La rustine proposé par l'UMP ne sert à rien. Les politiques doivent initier un changement de mentalité en France pour passer d'une société d'assistés à un société d'entrepreneurs et qui motive la prise de risque. Prendre exemple sur les chinois qui on demandé à leurs citoyens de s'enrichir pour se développer. Le discourt devrait être l'état vous met en condition de réussir, à vous de faire le nécessaire pour y parvenir. Pour le moment le message c'est ne faite rien l'état s'occupe de tout, le résultat est calamiteux évidemment.
a écrit le 04/10/2013 à 10:43 :
Excellent idée de faire des économies sur cette caste de nababs de 5,2 millions de fonctionnaires mais il faut de même avec la monarchie parlementaires sénateurs, députés en surnombre avec leurs avantage et privilèges injustifiés. Pour faire des économies, il faut taper sur l'état, public et territoriales... Le contribuable du privé ne veut plus payer cette république bananière !!!
Réponse de le 04/10/2013 à 11:59 :
c'est cela ou intégrer la caste de nababs : pour l'équité il devrait y avoir au moins un fonctionnaire par famille ou chaque individu devrait avoir la possibilité d'être fonctionnaire(par voie contractuelle) au moins 10 ans dans sa vie (surtout sur la fin de carrière d'ailleurs).
Réponse de le 04/10/2013 à 12:31 :
Il est évident que celui qui vous a précédemment répondu, est un pur produit de la fonction publique et de l'assistanat aux frais des autres! Il souhaite même créer des dynasties de fonctionnaires.
C'est très exactement de cela que l'on crève!
a écrit le 04/10/2013 à 9:15 :
Vu ce matin sur un rond point : trois agents de la DDE. Un pour passer le souffleur (et qui ne fait que faire voler la poussière) et deux autres en train de le regarder les mains dans les poches. Il fallait au moins ça pour un rond point et conduire le camion.... sinon non il n'y a pas d'économie à faire....
Réponse de le 04/10/2013 à 12:12 :
ca s'appelle "traitement social" du chomage....
Réponse de le 04/10/2013 à 14:18 :
mais non, dans la fonction publique c'est un métier très connu : il consiste à faire du ''roubignolage'' lol
a écrit le 04/10/2013 à 0:02 :
si vous réduisez encore les pensions des handicapés , certains ne peuvent même plus bricoler , est sont obligeaient de prendre des aides pour beaucoup de taches , qu'il faut remunere avec sa pension

LES HANDICAPES ENCORE LÉSER, dans tout les domaines,

faisons des économies sur les étranger qui sont des millions a venir se faire soigner en France gratuitement
Réponse de le 04/10/2013 à 8:46 :
on ne peut rien pour les handicapes du cerveau
a écrit le 03/10/2013 à 23:42 :
Ce ne sont pas ces mêmes cadres de l'UMP qui étaient au pouvoir pendant ces dernières années et qui ont augmenté la dette de l'Etat de l'ordre de 400 milliards d'euros en 5 ans (source AGENCE FRANCE TRESOR) ? Ce ne sont pas ces mêmes personnes qui ont sollicités leurs adhérents pour renflouer les caisses de l'UMP ??? et maintenant ils voudraient donner des leçons ? la première consisterait à supprimer plus de la moitié des niches fiscales dans un premier temps (70 milliards de "dépenses fiscales" économisées = retour à l'équilibre budgétaire) la seconde serait de revoir les aides à la formation professionnelle qui finances des formations bidons dont les agréments sont données à tord et à travers alors que ces fonds gaspillés pourraient améliorer le financement de l'apprentissage des jeunes et adultes dans les entreprises artisanales notamment, combien d'emploi à la clef ?? Sans parler du cumul des mandats, de la justification des frais des parlementaires qui touchent aujourd'hui plusieurs milliers d'euros par an d'indemnité sensées couvrir des frais professionnels......Bref c'est toujours facile quand on est dans l'opposition, mais quand ils sont au pouvoir c'est un autre discours .
a écrit le 03/10/2013 à 22:58 :
qu au pouvoir ils ne font jamais le 10 ème de ce qu ils proposent courageusement dans l opposition . c est bien tout le problème francais .
a écrit le 03/10/2013 à 20:07 :
Commençons par économiser 50 milliards d"euros. - 30 milliards d'euros sur l'éducation. Comme le signale Agnès Verdier-Molinié, la France consacre 30 milliards d'euros de plus pour ses écoles, ses collèges et ses lycées que l?Allemagne et le Royaume-Uni pour le même nombre d?élèves scolarisés. - 9,7 milliards d'euros en supprimant les régimes spéciaux.

Malgré les promesses de Sarkozy, les régimes spéciaux existent toujours. Ils coûtent 9,76 milliards d?euros par an. - 10 milliards d'euros dans les collectivités locales. Depuis 2007, les dépenses de fonctionnement des collectivités locales ont augmenté de 10 milliards d'euros (euros d'aujourd'hui). Il faut revenir sur ces 10 milliards d'euros de hausse.
Réponse de le 04/10/2013 à 6:43 :
+1000 !
Réponse de le 04/10/2013 à 10:39 :
+1000000
a écrit le 03/10/2013 à 19:51 :
Mesdames et messieurs de l'UMP, il serait temps de vous mettre au boulot pour réfléchir à des propositions plus intelligentes et plus précises que :

- baisser le salaire horaire net des gens avec les 39h alors qu'il y a des moyens 100 fois plus intelligents de baisser le coût horaire du travail

- ne pas trouver une seule autre source d'économie réelle que de baisser ce qui est versé aux plus faibles

- reprendre le "1 sur 2" sans regarder quelle est l'activité et quel est le service fourni (dans certains cas il faut fermer y compris les activités de l'état dans le domaine sportif et par contre vous comptez appliquer le "1 sur 2" à la justice et au primaire ?)

Finalement 3 ans et demi c'est très peu pour que vous renouveliez votre logiciel et ayiez ainsi ne serait-ce qu'une petite chance de reprendre le pouvoir face à Marine Le Pen qui monte et François Hollande qui profitera peut-être à ce moment-là de l'embellie économique.
Réponse de le 03/10/2013 à 20:51 :
Nous ne voulons plus de ces gens...!
Réponse de le 04/10/2013 à 10:17 :
Ils ne sont pas capables de changer de logiciel. Pas plus que le PS, qui a d'ailleurs le même logiciel.
Melenchon, le Pen, ou Dupont-Aignan, eux, on une manière de penser qui peut sortir le pays de la merde... Espérons que les français sauront en mettre un à la tête de l'Etat, et, si possible, comme disait l'autre, espérons qu'ils sauront choisir le moins dogmatique
Réponse de le 04/10/2013 à 10:55 :
Et une fois au pouvoir, le nouveau se comportera comme les anciens. Il y a le programme un tout petit vrai de celui qui risque d'avoir le pouvoir, celui un peu plus faux de l'outsider et celui totalement non crédible de celui qui est certain de ne pas être au pouvoir. Vous tournerez toujours en rond et userez votre vie 2017, 2022, 2027, .... Il fait se battre pour remettre plus de règles de démocratie, se battre pour que l'on puisse se faire entendre et rester une contrainte, une fois l'élection passée.
a écrit le 03/10/2013 à 19:51 :
Dans cette minable affaire nous sommes en politique donc on ne vase tirer une balle dans le pied les Pieds Nickelés de la République ne peuvent en aucun cas être les acteurs d'une baisse des charges de l'Etat, car ils sont les acteurs et bénéficiaires soit pécuniairement soit électoralement de toute cette magouille politique.AlORS L'ump qui adéjà menti lorsque notre Président nous racontait la fable de la RGPP le rapport de l'IGF commandé par M. fillon en 2011 DISAIT que le nombre de salariés du parapublic avait augmenté de 6 pour cent et la charge salariale de 10 milliards de 2008 à 2011. Pour ce qui est des économies j'invite les internautes à aller sur le site du Conseil d'Etat concernant les agences de l'Etat, organisation exclusivement administratives pour un coût de 72,8 milliards et 145000 fonctionnaires. pour redresser la France et s'attaquer à cette maladie de notre République bananière la dépense structurelle autant le PS, l'UMP, les Verts, l'UDI sont incapables de mettre en place les actions pour passer par la case restrucration de la pieuvre étatique.
a écrit le 03/10/2013 à 19:48 :
je suis un plutôt un radical de gauche, je rêve d'un Mendes-France, en bref, un homme d'etat sachant compter et mettant un stop à cette "gauche" de bouffons socio-clientélistes. UMP est aussi pitoyable que le PS et les deux nous envoient la France dans les bras du pathétique et anti-france (avec le petit f) FN. (melenchouinard compte pour du beurre)
a écrit le 03/10/2013 à 18:43 :
Nicolas avait commencé à redresser la France car ce n'est pas pour rien que Mme Merkel l'a soutenu pendant la campagne de 2012. Malheureusement les français ont écouté les mensonges de la presse communiste et ne l'ont pas élu. S'il était là, nous serions dans le même état que l'Allemagne aujourd'hui. Notre pauvre pays perd 5 ans.
Réponse de le 03/10/2013 à 20:00 :
Le petit Nicolas a surtout créé plus de 100 milliards de dettes en 5 ans quand l'Allemagne n'en a pas créé plus de 65 Mds dans les mêmes conditions économiques. le décrochage de la France par rapport à l'Allemagne, avec la France incapable de sortir de la spirale dette récession s'est passé durant le mandat du petit Nicolas... Le futur de la France ne se regarde pas dans un rétroviseur.
Réponse de le 03/10/2013 à 21:09 :
Les pépés de l'UMP n'en ont rien à f... Tout ce qui compte, c'est "l?ivresse". Apres moi le déluge.
Réponse de le 03/10/2013 à 21:59 :
Votre président chéri reviendra régulièrement dans le bureau du juge. Il va devoir se trouver d'excellents avocats !
Réponse de le 04/10/2013 à 0:13 :
MERKEL est SARKOZY ont ruiner l?Europe a la laissant partir dans des déficits budgétaires a prés de 10 % il y a 3 et 4 ans,,,, mais il y a le revers de la médaille l?Allemagne doit verser au MES ( mécanisme européen de stabilité)190 milliards d'euros,, et la France 142 milliards euros, et l?Italie 120 milliards

total de tout les pays zone euro 700 milliards pour sauver les pays du sud
Réponse de le 04/10/2013 à 12:25 :
et ceux actuels ils vont ruiner encore +
a écrit le 03/10/2013 à 18:34 :

Les histoires de budget, c est comme en 40, du munichisme : on part en guerre sans armes, qui est le traitre coupable de millions de morts, comme la république sur les tas d os et la sous technologie dont on parle ? Maginot, c est une belle muraille qui ne protège rien. La révolution en Europe est normale l exclusion à grande échelle des jeunes générations par la précédente, et on parle d humanisme et de progrès économique. Si certains ont le droit au parasitisme les autres ont le droit au chômage. Allez bonsoir à 16h mais pas pour tous, les esclaves du régime doivent mourir au travail. En Chine on fait des excédents, ailleurs on défaille? Et Normale sup en incompétance banquière ou normale sup est-elle bien classée 65 mondiale. En commerce international il reste des marges de progrès.
a écrit le 03/10/2013 à 18:28 :
Des économies peuvent être faites, aussi, sur l'Allocation adultes handicapés... par contre ne pas toucher aux politiques !!!!!!!!! C'est quoi ce scandale ! ... Réduire par deux au moins le nombre de politiques suppression des conseils généraux ... la liste est longue !.... et bien-sur le congé paternité on y touche pas ????? ... ni aux jours de carence des fonctionnaires !
Réponse de le 03/10/2013 à 20:07 :
Décidément , les ministres du buget et des affaires sociales , de droite , puis de gauche , memes sérénades : pour ma catégorie de niche fiscale , 700 euros d'impots de plus/annuel , arrivé en fin de vie , je peux faire un effort pour m'en passer , et on va découvrir que les véritables niches fiscales ne sont pas celles auxquelles le commun des mortels pensent , mais celles représentées par les cétegories des misérables , enfermés dans des asiles psychiatriques , etc... : déjà découvertes entre 1930 et 1940 : l'histoire est un éternel recommencement !
Réponse de le 03/10/2013 à 22:20 :
lire "les catégories des misérables" "et non "les cétégories des misérables" : faute de frappe , c'est ce que me disaient les secrétaires , et elles avaient raison !
a écrit le 03/10/2013 à 18:16 :
Un budget c'est simple, les dépenses doivent s'équilibrer avec les rentrées, point barre.
Ce Pays n'a aucun homme d'état capable de prendre des décisions courageuses.
Réponse de le 04/10/2013 à 10:45 :
Remarque simple et pleine de bon sens.
Pas besoin d'avoir fait l'X pour comprendre ce principe trivial.
Le problème c'est que les politiques sont juge et partie, et qu'aucun de sciera la branche sur laquelle il est confortablement assis...
L'autre problème, c'est que vous ou moi ferions 1% des voix si nous nous présentions aux élections sur ce type de programme...
Réponse de le 04/10/2013 à 11:15 :
C'est pour celà qu'il faut simplement se battre pour des règles qui vous donnent plus de démocratie directe une fois le vote passé. Vous n'aurez pas le pouvoir, moi non plus. Mais faire imposer des règles permettant de reprendre la main (référendum, renouvellement 2 mandats, transparence par publication, etc ....)
a écrit le 03/10/2013 à 18:12 :
Quelle tristesse ! Ce n'est pas avec ce contre-budget qu'ils vont réenchanter le rêve français ! A peine quelques ajustements à la marge par rapport au budget officiel. Pour l'essentiel, des choix discutables qui ciblent certaines dépenses sociales et le sempiternel non remplacement d'un fonctionnaire sur deux sans aucun discernement. Nos élites politiques sont engluées dans leurs schémas, incapables de prendre en considération les défis du 21ème siècle.
Réponse de le 03/10/2013 à 20:27 :
"Nous aurons le destin que nous aurons mérité" (Albert Einstein Comment je vois le monde)
Réponse de le 03/10/2013 à 23:01 :
Sûrement volontairement triste! pourtant la Cour des Comptes a donné des pistes.
en ce qui concerne les associations il y a sûrement du tri à faire entre les associations humanitaires et les associations pour les vacances des personnels de l'administration financière ce n'est pas pareil.
a écrit le 03/10/2013 à 18:12 :
Moi, je propose un truc tout simple : la suppression de l'administration de la sécurité routière. A part répondre favorablement aux lobbys des fabricants d'éthylotests et de ceux des radars, elle ne sert plus strictement à rien. Tout est déjà en place. Ce qui vient est soit de l'ordre de l'épiphénomème (alcootest, tailles des plaques), soit de l'ordre de la destruction des libertés publiques (boites noires, LAVIA). Et supprimer par la même occasion les milliers de postes de gendarmes et de policiers occupés à piéger l'automobiliste. Ca aurait une vertu supplémentaire : redonner du pouvoir d'achat aux citoyens qui ne verraient plus leurs économies ponctionnées pour des prunes, c'est le cas de le dire !
a écrit le 03/10/2013 à 18:11 :
Ce contre budget aussi nul que le budget actuel est bien la preuve que PS=UMP, que tous ceux qui hurlent sur FH, hurleraient de la même manière sur NS. Rien n'a changé car ce sont les mêmes. Les extrèmes à proscrire. Ne reste qu'à réclamer, réclamer, réclamer plus de démocratie directe (référendum en premier) afin de pouvoir se faire entendre. Sinon on sera encore là en 2017, 22, 27, .... Aucin autre choix contre la dynastie parlementaire.
a écrit le 03/10/2013 à 18:10 :
Peut-on budgeter une éducation des français à l humanisme, on en a encore pris récemment, encore un mot qui finit en ment comme parle et ment, qui ont fait du trafic international de corps humain ? Puisqu on parle budget, à quoi ça sert, alors qu il y a des pauvres de payer une cour des comptes dont les recommandations ne sont pas appliquées ? On parle 5 milliards d économies, les français demandent des réductions de dépenses, alors on pipolitique ? On fait moins d emplois publics en sécurité mais on supprime aussi les emplois privés de production, ni emploi, ni social, on fait du NINI sur la tyrannie d Etat de tout et son contraire, le CAC couic, les français ne sont pas des moutons ou des poulets ! Pour la PAC, c est toujours l Allemagne qui paye pour les grandes entreprises ? Et le fromage moisi c est pas de la male bouffe ? Vous proposez donc une entreprise pisse dans le métro, pourquoi pas ? Paris ville propre n est pas une aberration ? Y a-t-il une définition internationale pour propre alors que le président chinois dit les français paresseux et sales ? Qui fait faillite ?
a écrit le 03/10/2013 à 18:10 :
Peut-on budgeter une éducation des français à l humanisme, on en a encore pris récemment, encore un mot qui finit en ment comme parle et ment, qui ont fait du trafic international de corps humain ? Puisqu on parle budget, à quoi ça sert, alors qu il y a des pauvres de payer une cour des comptes dont les recommandations ne sont pas appliquées ? On parle 5 milliards d économies, les français demandent des réductions de dépenses, alors on pipolitique ? On fait moins d emplois publics en sécurité mais on supprime aussi les emplois privés de production, ni emploi, ni social, on fait du NINI sur la tyrannie d Etat de tout et son contraire, le CAC couic, les français ne sont pas des moutons ou des poulets ! Pour la PAC, c est toujours l Allemagne qui paye pour les grandes entreprises ? Et le fromage moisi c est pas de la male bouffe ? Vous proposez donc une entreprise pisse dans le métro, pourquoi pas ? Paris ville propre n est pas une aberration ? Y a-t-il une définition internationale pour propre alors que le président chinois dit les français paresseux et sales ? Qui fait faillite ?
a écrit le 03/10/2013 à 18:07 :
- Suppression du Sénat: 350 millions d'? d'économie
- Suppression des Conseils Généraux, avec reprise de leurs prérogatives par les Conseils Régionaux. Gain sur les indemnités: ~200 millions d'?. A ajouter les gains sur les frais divers: voitures, restaurants, voyages...
- Suppression du Conseil économique, social et environnemental (37,5 millions d'?), des conseils économique et social régionaux (30 à 40 millions d'?), suppressions de tous les comités théodules...
- Donner la possibilité aux juges de se saisir pour la fraude fiscale sans l'accord de Bercy: la fraude fiscale est estimée entre 60 et 80 milliards d'euros! La réduire d'un quart, c'est de 15 à 20 milliards d'euros de recettes: cela devrait de loin être l'axe principal de tout gouvernement

Enfin, autant de choses qui supposeraient d'aller à l'encontre de nos élites.... autant dire jamais!




a écrit le 03/10/2013 à 17:59 :
Premier échec ils n arrivent pas à supprimer une des missions que l état s est accapare , regardez LAMOUR à refuse l abandon de la mission de l état en matière de sport, complètement nul, le sport n'est pas une priorité vitale pour le pays, ALORS s attaquer à la culture après on n y est pas près d en entendre parler! ON PRÉFÈRE QUE LE PAYS S ENFONCÉ en faisant ainsi c est dramatique
a écrit le 03/10/2013 à 17:59 :
et dire qu ils risquent d etre au pouvoir en 2017... Ils ont du oublier de dire a Cope qui pormet mault baisse d impots qu ils sont incapable de baisser la moindre depense. L exemple du refus de supprimer l action de l etat dans le sport montre bien qu ils ne sont pas a la hauteur. Bon c est pas une surprise, sils avaient des idees, ils les auraient mises en oeuvre durant les 10 ans ou l UMP etait au pouvoir. La solution serait de virer tout ces charlots et d importer des politiciens de la CDU.
a écrit le 03/10/2013 à 17:57 :
Pas de sacrifices pour les parlementaires (cumul des mandats retraites émoluments). Aucune idée novatrice.Leur seul but faire payer les pauvres.
a écrit le 03/10/2013 à 17:57 :
Nos faux culs de politiques ne parlent pas d'aligner les fonctionnaires sur le privé ! Ils vont payer la note !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 04/10/2013 à 10:48 :
Vous avez raison, mais vous feriez 1% des voix si vous vous présentiez à une élection avec un programme d'économies...
Réponse de le 04/10/2013 à 12:08 :
La combine à faire 51% en partant de 0 et en 4 ans, je ne la connais pas. La solution de vouloir créer un parti est morte d'avance. Des années après, certains ne sont pas au pouvoir (de Besancenot à Lepen). Vous êtes droite/gauche depuis .... et ceci n'est pas près de changer. C'est ce constat qui me fait dire que nous devons créer un mouvement/ association dont le seul but est de demander plus de démocratie directe et des règles qui renforcent la démocratie (ex: référendum, limite 2 mandats max, transparence des comptes, etc ..). Point c'est tout. Ce qui fait que votre mouvement peut être constitué de personnes aux sensibilités diverses donc important. Les dites sensibilités n'étant jamais abordées. Le mouvement n'ayant que le but de plus de démocratie.
a écrit le 03/10/2013 à 17:55 :
... aucun amour propre, ils sortent de 10ans de pouvoir, il ont mis la France à genoux, et ils reviennent à la charge. Assez vus, ces gens de l' UMP , l'UMP est morte avec leurs idées du XIX° siècle.
Réponse de le 04/10/2013 à 21:43 :
De 1997 a 2002, c'est un gouvernement PS.
a écrit le 03/10/2013 à 17:49 :
Comme d'habitude, il n'y a rien à attendre des ex-gouvernants, nouvelle opposition, futurs gouvernants et ni de l'ex opposition, gouvernants actuels et future opposition. Le bonnet blanc depuis 40 ans. Vous espérez quoi ? Vous espériez quoi ? Vous pouvez faire des choses avec 7 milliards 500 millions ? Tout le monde dira oui. Si je vous dis que c'est le nombre d'heures de perdues par an (5 millions x 1500, certains chipoteront à 5 milliards ou 10, peu importe c'est gigantesque). Et on en fait quoi ?
a écrit le 03/10/2013 à 17:48 :
Vous dites un contre budget, seulement avez-vous compté les jets et les voitures de la présidence et combien d emplois ça coûte, alors qu il y a des pauvres ? Certains ont dit les fonctionnaires sont à l os, seulement dans ce pays il existe des millions de chômeurs et de précaires, qui sont encore plus à l os alors qu on ferme les sites de production, comme l automobile. La porsche est-elle réservée au monde pipolitique ? Payer le passe papier de l assemblée 7000 euros, c est voler combien d emplois ?
a écrit le 03/10/2013 à 17:42 :
J'ai nettement l'impression qu'ils ne lisent pas les commentaires des lecteurs du journal La Tribune, ils trouveraient des idées sérieuses, mais qui exigent quelques sacrifices de la part des parlementaires, et alors c'est là où ça coince. On ne va tout de même pas priver les copains et copines de caviar. Il est vrai que lorsqu'on parle de de-stratification du mille-feuille administratif, de réduire de moitié le nombre absolument pléthorique de parlementaires, et de faire le ménage dans les agences d'état, de virer tous les box des entreprises d'état où on place les copains en mal de réélection, de supprimer tous les privilèges de syndicalistes et de leurs complices, etc.., ça ne fait pas plaisir. Au secours De Gaulle, viens faire le ménage dans les écuries d'Augias.
a écrit le 03/10/2013 à 17:35 :
Vu les taux de chômage et ce à l échelle européenne on peut dire : le boomer est un bon bourreau d enfant ! Ce qui est révolutionnaire, c est que l économie européenne est plantée et les populations en prennent plein les dents et ce malgré leur vote ! On a fait les emplois publics crotte et pourquoi pas pisse ?
a écrit le 03/10/2013 à 17:33 :
c'est carrément pathétique..... ça leu a pris combien de temps, payés par nos impôts, pour sortir un truc pareil, on on.... fait une bidouille de de comptable...

je ne sais pas si la gauche est géniale... mais la droite est une craie catastrophe......

a écrit le 03/10/2013 à 17:28 :
On nous dit mangez des pommes, et la tête de veau ça rend bête ? On nous prend pour des pommes, quid de la souveraineté alors qu on fait l OStérité ou l OStalgie ? Qui allons-nous exfiltrer ? quand on est en résistance, le nazi peut vous enlever pour vous torturer à mort n importe quand? et dans les camps, on vous tue au travail. Vive le goulag français ! On dit qu on baisse les impôts, mais il faut bien combler le déficit pour payer les fonctionnaires, seulement notre chômeur, il y a pas droit?
a écrit le 03/10/2013 à 17:24 :
heureusement pour eux que le ridicule ne tue pas .quels charlots ces types .aucune idée novatrice .ils nous ont mis dans la merde et ils faudrait leur faire confiance pour nous en sortir!!!!!
a écrit le 03/10/2013 à 17:24 :
Les missions de l'état c'est la sécurité (police/armée et justice). Le reste n'est que du superflu, du "confort" qui est venu progressivement rogner notre indépendance et nos libertés individuelles. Toute autre mission/intervention devrait être soumise à référendum et temporaire.
a écrit le 03/10/2013 à 17:24 :
"Des économies peuvent être faites, aussi, sur l'Allocation adultes handicapés, estiment les députés : celle-ci est de plus en plus attribuée, par les conseils généraux, à des bénéficiaires du RSA (les départements réalisent ainsi une économie, puisque l'allocation handicapé est à la charge de l'Etat). Il s'agirait de revoir les critères d'attribution (300 millions d'euros d'économies). Une proposition dont la mise en ?uvre risquerait de faire du bruit."

Oui enfin, ça revient à déshabiller Paul pour habiller Pierre...Concrètement ça ne change rien pour le contribuable.
a écrit le 03/10/2013 à 17:21 :
Vous me faites rire. Il n'y a simplement plus de sous, d'argent, de dollards. C'est comme si en France, on avait un groupe qui voterait NON à l'augmentation de la dette et au nouveau budjet 2014 qui a été voté en France pour 85 milliards de déficite supplémentaire. ça c'est une attitude responsable, de dire Stop, on vit au dessus de nos moyens et la dette est tellement énorme qu'il faut arreter de suite de l'aggraver. Obama fait comme hollande ferait en accusant" voyez c'est l'UMP qui bloque les négociation" alors qu'il s'agit simplement de dire la vérité: il n'y a plus de sous et on va arreter de faire payer vos enfants et petits enfants pour que nous puissions avoir une vie agréable aujourd'hui. Une question, pourquoi la cours des comptes en France n'a pas un rôle plus important?, pourquoi payons nous autant de ministre et sénateurs pour finalement le gérer si mal?
a écrit le 03/10/2013 à 17:15 :
je voudrais que ceux qui proposent de diminuer l'allocation aux personnes handicapés ,puissent vivre une semaine à leur place ....ils penseraient vite le contraire ...non seulement nous sommes les oubliés de la societé...mais en plus ...devrions payer leur bêtise humaine ...c'est une Honte !!!! nous devrions commencer à les priver de toutes leur PAYES et avantages
a écrit le 03/10/2013 à 17:11 :
On parle contre budget, on a mené les mêmes politiques. Tout ce qu on peut dire c est qu on n a pas l emploi correspondant, ce qui n est pas juste ! Qu est-ce que le Tiers ? L Etat c est moi? Les salariés précaires, exemple : bac+5 en sciences employé comme laborantin de préparations des tp en quart temps cdd sur une base de 1400 brut? le tout en insécurité de l existence et bien entendu sans retraite. Les prix ont doublé, et on ne peut se loger. Le boomer égoïste a décrété qu une bonne partie des jeunes ne pourraient travailler et n auraient jamais d existence pour des conditions de violence et de terrorisme de Tas. La croissance du PIB ou du PMU ? On joue à l économie casino et on se plante? L entreprise sociale qui traite les gens autrement que comme des Valeurs d Ajustement Economique, c est pour quand ? Le progrès technique d une industrie à 3000 robots contre 19000 en Allemagne, c est la crise de rire ! Quels sont les privilèges ? Etre bombardé au sommet d une entreprises ? Avoir une entreprise subventionnée sans débouché ? Faire des ronds points sans export sauf des entreprises liliputiennes sans Mittelstand ? Sommes-nous revenus au système dual du début du 19ème siècle avec des grandes fortunes et des miséreux ? Le progrès des mensonges est-ce démocratique ? La non représentation considérée normale au cirque ? Les banques ont-elles le droit de faire péter le système par les bulles ? Quel citoyen n a pas droit au travail ou les moins de 25 sans allocation ? Le bureaucrate européen peut-il impunément décréter la démolition de la non économie européenne ? Les USA feront-ils faillite alors que certains fonctionnaires n ont plus de salaires ? La lenteur de la croissance et les sanglots de la population seront longs? si les français se parlent ils constateront que dans les sondages ils pensent pareil sur l économie du chômage et du pouvoir d achat en baisse. Alors Paris brûlera-t-il dans les taux comme l Italie ? Vive la dolce vita à l envers et l enfer européen ! si la Révolution a conduit à des massacres, aujourd?hui on fait le rossignol après la cigale et ad patrès la patrie ? Mais la bourse et l économie sociale libérale nous font une oxymort puisque certains disent il faut baisser les recettes. Il faut surtout cesser les mensonges comme les formations qui ne mènent à rien? autant faire du foot ! Espérons que le déficit, c est les riches qui passent à la caisse, moins ceux qui ont pris le boat people, et le chômage qui monte !
a écrit le 03/10/2013 à 17:10 :
si l'opposition avait été efficace, elle ne serait pas dans l'opposition,d'autant qu'elle ne sait pas renouveler son personnel, et qu'elle s'arc-boute à ses vieilles gloire, dont l'incapacité n'est plus à démontrer..
alors comme TOUS les POLITIQUES du vent encore du vent, et la fuite pour les entrepreneurs, accueillis avec bonheur chez les Anglo-Saxons.
Dans quelques mois SHUTDOWN et l'effet Grec pour nos assemblées.
pour les générations à venir que vont-ils penser de leurs ainés?????
a écrit le 03/10/2013 à 17:10 :
Si en 10 ans de gouvernement, ils n'ont rien foutu, ce n'est en 15 mois dans l'opposition qu'ils vont avoir la science infuse, faut pas trop leurs en demander non plus!!! lol
a écrit le 03/10/2013 à 17:08 :
Ils ont été au pouvoir pendant 10 ans ; si ils avaient des idées et des recettes miracle pour nous sortir d'affaire nous serions déjà au courant ; et ils seraient certainement encore aux commandes; quoique vu leur morgue c'est pas sur .....
a écrit le 03/10/2013 à 17:07 :
Memem si ce n'est revolutionnaire c'est tres important. D'abord cela montre que les marges de manoeuvre sont etroites mais fussent ells etroites il n'y a aucune raison de s'en priver et challenger l'equipe en place me parait une excellente idee. Bien sur ceux qui pensent qu'on change tout comme ca juste en claquant des doigts ex Marine Lepen qui est a l'economie ce que son pere etait a l'histoire n'ont pas fini de raler...
a écrit le 03/10/2013 à 17:06 :
Proposition de Loi 1: Toute personne qui n'a pas fait minimum 10 ans de carrière hors politique , ne peut se presenter aux elections . Les politiques doivent representer le peuple , ce n'est pas une caste à part.

Proposition de Loi 2 : Toute personne ayant un lien au 5ieme degré avec Goldman Sachs ne peut se presenter aux elections . Les pmolitiques ne representent pas les banques

Proposition de Loi 3 : le shadow Cabinet est une invention anglaise , les deputes francais sont aux services des citoyens Francais et pas de la City
a écrit le 03/10/2013 à 17:03 :
on n?arrête pas de le dire vous avez 2 millions de fonctionnaires de trop ,demandez a MADAME MERKEL ELLE VA VOUS LE FAIRE VOTRE BUDGET, dans trois ans vous etes a 2.2 oooMDS avec des taux a 3 points BONJOUR LES DEGATS
a écrit le 03/10/2013 à 17:02 :
Nouvelle Loi : la parité étant la seule facon de faire avancer la république nous proposons qu'un parti ne puisse avoir plus de deputes / senateurs Homme que Femme . Exemple :
157 senateur UMP Hommes
5 senateurs UMP Femmes
152 senateurs UMP Hommes sont donc mis au chomage
a écrit le 03/10/2013 à 17:02 :
été au pouvoir pendant dix des onze dernières années. Notamment M. Fillon plein d'idées aujourd'hui qu'il n'avait pas encore il y a un an. S'ils avaient la formule magique, ils l'auraient appliquée, non ?
Tout ça pour dire qu'avec la situation de la dette et des comptes publics et de l'économie en général, il n'y a pas franchement de marge de man?uvre et il ne faut pas s'attendre à des miracles ni des uns ni des autres.
a écrit le 03/10/2013 à 16:52 :
Etant donné que l'opposition ne sert a rien quand elle est dans l'opposition , je propose qu'on mette les senateurs et les deputes de l'opposition au chomage !!!
a écrit le 03/10/2013 à 16:51 :
seule ,une crise comme en grece ,feras le grand nettoyage !! il faut attendre la montee des taux a 6% la question ne se poseras plus !!!
a écrit le 03/10/2013 à 16:51 :
C'est clair que comme d'hab les amerlocks sont plus forts : 800 000 fonctionnaires au chomage du jour au lendemain !!
a écrit le 03/10/2013 à 16:46 :
ils ont remplit des pages de vents encore une fois . !
a écrit le 03/10/2013 à 16:44 :
pas convaincant. Les mêmes qui pestent contre la trop faible baisse des dépenses publiques ne sont pas fichus de proposer de vraies pistes ou manquent de courage politique.
a écrit le 03/10/2013 à 16:42 :
éternel problème, une multitudes de bonnes idées lorsque on est dans l'opposition, à tous les niveaux de responsabilités : nationales, régionales, départementales , municipales.......! aux commandes, une autre histoire.
a écrit le 03/10/2013 à 16:39 :
peut etre une erreur du journaliste mais je ne vois pas d'économies par exemple sur les priviléges des élus,sur la réforme de leur retraite,sur leur nombre,leurs déplacements intempestifs ,la diminution des agences d'état, 1240, de comité thédule 700, de la secu des mines 6000 agents mais seulement 320000 retraités etc etc l
Réponse de le 04/10/2013 à 8:49 :
@MORANO la reforme des priviléges des élus semble déranger ; vivement le referundum D'initiative populaire




Réponse de le 04/10/2013 à 9:43 :
Le périmètre du référendum évoqué en ce moment ne te permettra que de choisir à quelle heure on va sortir le chien pour pisser. Totalement insuffisant et poudre aux yeux. Je suis pour plus de démocratie et le plus passe par le référendum mais uniquement celui qui nous donne les moyens d'influer sur les choix politiques des élus. Exemple: on pourrait imaginer que le peuple se détermine par référendum sur le choix de la politique économique, les différents choix étant exprimés par divers partis.
a écrit le 03/10/2013 à 16:39 :
Finalement, ils nous expliquent que s'ils n'avaient pas réussi à le faire quand ils étaient au pouvoir, c'est peut être que ce n'est pas si simple.

Moralité il ne reste qu'une seule solution : supprimer les réductions d'impôts et autres niches fiscales qui coûtent plus de 150 Mds, soit plus que le déficit !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :