Tous les fonctionnaires - ou presque - ont été à la diète en 2011

 |   |  531  mots
En 2011, le salaire net moyen des agents de la fonction publique de l'Etat s'établit ainsi à 2.434 euros, ce qui représente une diminution de 0,1% en euros constants par rapport à 2010.
En 2011, le salaire net moyen des agents de la fonction publique de l'Etat s'établit ainsi à 2.434 euros, ce qui représente une diminution de 0,1% en euros constants par rapport à 2010. (Crédits : DR)
Le gel de l'indice a fait son effet et le salaire moyen des agents de la fonction publique a diminué en 2011, en euros constants. Mais ces efforts n'ont pas été supportés de la même façon par tous. Explications.

La rigueur n'aura pas épargné les fonctionnaires en 2011. C'est ce qui ressort du rapport sur l'état de la fonction publique et les rémunérations, annexé au projet de loi de Finances pour 2014. Et cette diète a concerné l'ensemble des quelque 5,4 millions d'agents de l'Etat, des collectivités locales et des services hospitaliers.

Les trois versants de la fonction publique sont touchés...

Ces trois catégories sont concernées. En 2011, le salaire net moyen des agents de la fonction publique de l'État s'établit ainsi à 2.434 euros, ce qui représente une diminution de 0,1% en euros constants par rapport à 2010. Même constat du côté de la fonction publique territoriale où le salaire net moyen a atteint 1.823 euros en 2011, soit une baisse de 0,8% en euros contants par comparaison à l'année précédente.

Enfin, le secteur hospitalier public n'est pas épargné non plus dans la mesure où le salaire net moyen des agents a été de 2.208 euros, ce qui représente une diminution de 0,6% en euros constants.

...mais tous les agents ne sont pas dans les mêmes proportions

Pour les "personnes en place", (c'est à dire les agents "ayant travaillé 24 mois consécutifs avec la même quotité, le même employeur") cette rigueur est cependant à relativiser. Le rapport souligne en effet que "la rémunération nette moyenne des personnes en place (RMPP) dans la fonction publique de l'Etat (...) augmente de 3% en euros courants, soit +0,9% en euros constants." Dans la fonction publique territoriale, cette hausse est de 0,2% et elle atteint 1,1% dans le secteur hospitalier public.

Or, cette évolution de la RMPP tient compte non seulement du point d'indice (voir ci-dessous), des "mesures statutaires et indemnitaires", mais aussi et surtout l'impact des "mesures d'avancement individuel et des promotions (GVT positif)", c'est à dire de l'ancienneté. Une preuve que la modération salariale des fonctionnaires sur 2011 est surtout supportée par les derniers arrivés dans les trois catégories de la fonction publique.

Dans son dernier rapport annuel sur la situation des finances publiques, la Cour des comptes préconisait ainsi de rogner ce "glissement vieillesse technicité" .

Les policiers gagnent toujours plus que les professeur des écoles

Dans le détail, les professeurs des écoles ont émargé à un salaire annuel net moyen de 25.988 euros sur 2011, soit moins que les policiers (brigadiers, gardiens de la paix...) qui ont eux perçu en moyenne 28.560 euros. Les surveillants de prison ont touché 25.248 euros sur l'année. En haut de l'échelle (79.399 euros en moyenne), on retrouve les emplois laissés à la décision du gouvernement (préfet, ambassadeurs...). En bas, on retrouve  les militaires (de catégorie C) qui ont perçu, en moyenne, 19.710 euros en 2011.

Un point d'indice gelé depuis 2010

Pour rappel, le point d'indice (permettant de calculer la rémunération de base des fonctionnaires) est gelé depuis 2010 et cela devrait encore être le cas en 2014, Marylise Lebranchu, ministre de la fonction publique, ayant affirmé il y a quelques mois qu'une revalorisation ne serait à l'ordre du jour qu'avec le retour de la croissance.

A lire aussi :

>> Salaires : comment vous situez-vous par rapport à la moyenne des Français ?

>> Fonctionnaires: le gel des salaires refroidit le climat social

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2013 à 16:30 :
encore un article qui permet de monter les uns contre les autres, en évitant de parler de ceux qui ruinent la France ! nos élus, les fiscalistes monteurs d'affaires, les financiers joueurs de poker avec notre argent, les syndicalistes professionnels etc.
a écrit le 28/10/2013 à 16:21 :
un salaire non relié au nombre d'heures travaillées ne veut rien dire.
vu l'horaire annuel d'un professeur, le tarif horaire est bien meilleur que celui d'un policier non ?
a écrit le 24/10/2013 à 15:22 :
Les primes semblent avoir été oubliées, bien qu"elles soient données pour compenser le pouvoir d'achat du fait d'un salaire bloqué
a écrit le 24/10/2013 à 15:21 :
Tant que les français, même ceux qui sont bardés de diplômes, de gauche comme de droite sans oublier les extrêmes, n'auront pas compris que la vocation de la fonction publique n'est pas de générer de la valeur ajoutée pour le pays, ils ne pourront que pester contre l'unique recours des politiques, l'augmentation de l'impôt. L'équipe actuelle nous en concocte un nouveau tous les jours. A ce rythme là, "adieu veaux, vaches, cochons, c'est la peine qui manque le moins!"
a écrit le 24/10/2013 à 15:16 :
pourquoi parler de salaire net quand je cherche du travail on ne me propose pas un salaire net
et de plus parlons de l'emploi garanti à vie , de la retraite avantageuse vs le privé , des horaires ( fin à 16h30 !!) ...
jamais de chomage , jamais de licenciement
donc arretez de pleurer
Réponse de le 24/10/2013 à 15:49 :
Passez un concours et à vous la vie rêvée des fonctionnaires ! Chiche ?
Réponse de le 24/10/2013 à 20:22 :
"de plus parlons de l'emploi garanti à vie" : Oui, observons comment ça se passe dans les privatisations! "des horaires ( fin à 16h30 !!)" : Disent-ils à 15h16... En partant à 19h20, nous n'étions pas les derniers à partir. "jamais de chomage , jamais de licenciement donc arretez de pleurer" : Je me tais sur le sort des fonctionnaires car il y a pire : Les contractuels. Seulement, il serait grand temps d'arrêter de vous payer nos tronches quand vous défendez généralement l'indexation des pensions de retraite sur l'inflation : Ils sont rares à subir l'inflation sur les loyers! Après, vos histoires de chômage, ça va cinq minutes : A étude égale, les risques sont les mêmes! En d'autres termes, quand vous bossez pour passé des concours, que vous bossez comme un maboule sur vos projets d'étudiant et dans vos stages : Vous n'avez pas de problème de chômage que vous ayez signé avec l'état pour financer vos études ou emprunté auprès d'une banque!
a écrit le 24/10/2013 à 13:49 :
Cette politique est totalement bidon. Le vrai problème c'est que la fonction publique est pléthorique et extrêmement mal organisée. Sans compter l'excès de règlementations et de lois qui alourdissent inutilement les missions des pouvoirs publics. Prenez l'éducation nationale qui manque cruellement de profs mais qui maintien un effectif administratif délirant. Le résultat, un service public mediocre. Il faut moins de fonctionnaires et mieux payés. Juste le contraire de la politique actuelle.
a écrit le 24/10/2013 à 10:57 :
Pourquoi s'évertuer à parler de salaire net ; ne vaudrait-il pas mieux s'exprimer en salaire brut et mettre ainsi en évidence le delta de charges sociales entre public et privé et son coût exorbitant pour la société tout entière.
a écrit le 24/10/2013 à 10:55 :
les analyses faisant référence à un euro constant sont uniquement mises en avant pour la fonction publique et les dépenses de l'Etat; sans doute pour justifier les "efforts" de maîtrise des dépenses de l'argent public .
en réalité, l'économie fonctionne en euros courants,pour le secteur public autant que pour le secteur privé , et dans toute la zone euro .
il faut arrêter cette mascarade de l'euro constant qui n'est en rien le reflet de la réalité des données financières ,en particulier sur la mesure de leur évolution dans le temps .
renvoyons les politiques et leurs relais médias obligés à leur responsabilité première qui est de dire la vérité des faits .
a écrit le 24/10/2013 à 10:51 :
ce que j'ai du mal a accepter, c'est que les policiers, militaires touchent moins qu'un prof....
Réponse de le 24/10/2013 à 12:09 :
Ils touchent plus ça devrait vous rassurer.
a écrit le 24/10/2013 à 10:35 :
Les années de pain blanc pour certains!, mais patience!, un rouleau compresseur arrive pour remettre tout à plat.
Réponse de le 26/10/2013 à 11:04 :
JE N AURAIS PAS DIT MIEUX CAMRADE GAVROCHE ? ILS VA Y AVOIR DES LARMES DANS LES CHAUMIERES ???
a écrit le 24/10/2013 à 10:29 :
Tous les fonctionnaires ont été à la diète"
Les fonctionnaires ne sont pas malheureux en France, au contraire.
Leurs horaires sont bien tranquilles, ils ne subissent pas les cadences infernales, ce serait plutôt l'inverse. Ils arrivent en pleine forme à la retraite et souvent, ils coulent une retraite heureuse au soleil (parfois même au Portugal ou au Maroc ).
D'ailleurs aucun n'a envie d'aller travailler dans le privé !
Réponse de le 24/10/2013 à 12:08 :
Néanmoins il y a des difficultés de recrutement, on vous attends.
a écrit le 24/10/2013 à 10:09 :
a nos amis fonctionnaires qui protestent, vous avez toujours la possibilité de tenter votre chance dans le paradis privé... CDD à la pelle, chômage, dépression, 50h payées 35, etc... bienvenu, bienvenu !
Réponse de le 24/10/2013 à 10:52 :
Vous oubliez : 13ème, 14ème mois, CE, tickets resto, mutuelle prise en charge à 50%, intéressement/participation, enfant comptant 2 ans pour la retraite et pas un an, retraite défiscalisée si exil au Portugal (les retraités fonctionnaires étant prélevés à la source par l'Etat français s'ils quittent le pays), retraite calculée sur le salaire intégral (c'est à dire toutes primes), etc :->
Réponse de le 24/10/2013 à 11:41 :
si vous partez au portugal , etant dans le privé, vous etes egalement ponctionnés... riena voir...
les primes y en a pas partout dans le privé ... le systeme de calcul de retraite est defavorable au privé ...
Réponse de le 24/10/2013 à 12:11 :
Arrêtez de regarder l'herbe du pré d'a côté...allez la brouter vous verrez bien...
Réponse de le 24/10/2013 à 20:40 :
Un peu mieux depuis que j'ai arrêter de boire.
a écrit le 24/10/2013 à 9:58 :
et les TRES hauts fonctionnaires, sont ils au régime, ceux là??
a écrit le 24/10/2013 à 9:07 :
Et la perte de pouvoir d'achat sur 4 ans et demi (juillet 2010 à fin 2014) s'élève à combien? Un petit effort SVP pour aller au bout de votre présentation
a écrit le 24/10/2013 à 8:52 :
Mettre fin à ce statut est une urgence.... y compris pour les intéressés...

des forces de l'ordre davantage payés que les profs... une belle image ...
a écrit le 24/10/2013 à 8:51 :
Une moyenne ne signifie rien. Sauf pour les individus à l'esprit...moyen. Parlez-nous donc d'écart-type, de médiane et de déciles, s'il vous plait. (compliqué peut-être, cela nécessitant de faire son travail de journaliste...)
a écrit le 24/10/2013 à 8:25 :
Voilà une bonne nouvelle mais insuffisant. Il faut absolument baisser les rémunération des fonctionnaires qui sont anormalement élevés pour une faible productivité au contraire du privé qui ne sont pas assez valorisés par rapport à la richesse produite. Et licenciement sec pour les fonctionnaires m'en foutisme et abonnés à l'absentéisme. La dette astronomique de la France doit d'urgence revenir à des fonctions régalienne et les contribuables français de la société civile ne veulent plus payer. Prenons exemples sur le Canada et la suède qui a éradiqué le cancer de la fonction publique au stricte minimum...
Réponse de le 24/10/2013 à 9:03 :
absolument d'accord.....................
Réponse de le 24/10/2013 à 9:10 :
Absolument d'accord. Ce ne sera jamais fait, et les Fonctionnaires ( hors hospitaliers, et sécurité-justice-défense : qui, par exception, sont formidables et exemplaires) continueront à etre les premiers acteurs de l'appauvrissement et DECLIN Français, et RESPONSABLES de l'essentiel des Déficit et de la Dette et des impots : taux de Fonctionnaires le plus élevé du MONDE par Habitant : il faut donc, pour payer ce gaspil, Dégouter et sur-imposer les talents et les entreprises restantes, pour payer la fonction publique, "tuer" la Compétitivité en grave déclassement accéléré. Les talents créateurs de richesse fuient vers les U.S.A La Grande Bretagne Canada Australie..... LA FRANCE EN DRAMATIQUE DECLIN ACCELERE : pour cause de dépenses publiques excessives
Réponse de le 24/10/2013 à 20:35 :
Et ta soeur ?
a écrit le 24/10/2013 à 7:45 :
Faux. Ne pas oublier les changements d'échelons , les promotions aux choix et le maintien du pouvoir d'achat (prime instituée par SARKO pour maintenir le pouvoir d'achat par rapport à l'inflation).Une idée pour nos politiques intelligents,au lieu d'augmenter le point d'indice qui ne fait que creuser les différences entre fonctionnaires,augmenter par nombre de points en donnant plus aux petits revenus.Ne pas oublier que les Cat A et A+ sont toujours les plus avantagées.Un peu de justiceSVP
a écrit le 24/10/2013 à 7:30 :
La mention du salaire moyen de 2434 ? des agents de l'Etat est trompeuse; car l'essentiel des fonctionnaires ont un salaire net plus proche de 1800 ? net (primes comprise). Les salaires des fonctionnaires de catégorie A et hauts fonctionnaires tronque la réalité vécue par les agents dont les feuilles de paies pourraient témoigner.
a écrit le 24/10/2013 à 1:29 :
Je me rappelle au début de l'année 1980 , nos salaires ont été payés entre dix à quinze jours de retard et beaucoup de fonctionnaires se sont retrouvés en découvert bancaire, une justification du Ministère a été faite auprès des banques demandant à ne retenir aucun agio
En 1981 la droite laissa a la gauche qui avait reprit le pouvoir 14 % d?inflation, il aura fallu 10 années pour revenir a l?équilibre 0
a écrit le 23/10/2013 à 23:13 :
Voir votrearticle sur Chypre :
" la réduction des dépenses publiques de 10 %, avec notamment une baisse de 15 % des salaires de la fonction publique et le gel des embauches jusqu'en 2016, ou encore les réformes engagés du système social"
Allez la France
a écrit le 23/10/2013 à 22:30 :
Je serai curieux de voir le détail des calcul car lorsqu'on connait les grilles de salaire des catégories A, B et C. On a du mal comprendre une telle moyenne !!!
a écrit le 23/10/2013 à 22:25 :
Ils sont bien gras
a écrit le 23/10/2013 à 22:14 :
et oui un fonctionnaire voudrait gagner autant sans risque qu'un entrepreneur qui prend des risques. Ça arrive pour certains fonctionnaires et c'est la cause de la faillite du système. Malheureusement il faut peu d?élu avec de bons revenus pour un système viable.
Réponse de le 23/10/2013 à 22:53 :
Cela dit un entrepreneur prend moins de risques qu'un commissaire de police ou qu'un lieutenant de l'armée de l'air...
Réponse de le 23/10/2013 à 23:06 :
Risques en termes financiers, au pire un fonctionnaire engage les finances des contribuables
Réponse de le 23/10/2013 à 23:13 :
Parce que vous pensez qu'un instit par exemple, qui fait une sortie de classe avec 25 enfants n'a pas plus de responsabilités qu'un chef d'entreprise ? Expliquez moi comment vous évaluez les responsabilités ... ! Estimez vous que le professeur des écoles de votre enfant a plus ou moins de responsabilités que votre chef d'entreprise personnel ? Ne confondez vous pas tout; risques financiers et responsabilités ! Soyez un peu plus mature dans vos analyses. A mes yeux les professeurs des écoles de mes enfants ont bien plus de responsabilités que Carlos Ghosn (que j'apprécie beaucoup (sauf son côté killer !)) et je ne suis pas loin de penser qu'étant très intelligent, M.Ghosn doit penser comme moi !
Réponse de le 24/10/2013 à 3:13 :
Les Fonctionnaires devraient payer une contribution mensuelle de solidarité à l' Assurance Chomage", identique à celle des salariés du Privé, En contrepartie de la sécurité de l'emploi : La Solidarité ne fonctionne toujours qu'à sens unique : Privé au bénéfice du Public.
Réponse de le 24/10/2013 à 8:23 :
4 jours de carence, indemnités journalières maladie, pour Public et Privé : beaucoup trop d'absentéisme "maladie" dans le Public dont le moindre arret est payé
Réponse de le 24/10/2013 à 8:27 :
C'est déjà le cas...
Réponse de le 24/10/2013 à 8:46 :
Cela existe déjà et s'appelle Contribution Solidarité Autonomie. Au plaisir.
Réponse de le 24/10/2013 à 9:06 :
Tous ces gens qui opposent systématiquement public et privé oublie un peu vite que les fonctionnaires sont également des consommateurs et qu'une baisse de leurs salaires entraineraient une baisse de consommation chez les artisans / commerçants / entrepreneurs qui se plaignent à juste titre mais se trompent de cible !!
Réponse de le 24/10/2013 à 9:13 :
Non le compte n'y est pas, et de très loin : tout juste symbolique
Réponse de le 24/10/2013 à 10:14 :
Comme le cout de la dépense publique et du Fonctionnaire est en France, le plus élevé du monde par HABITANT, les entreprises Françaises sont de plus en plus déclassées sur-imposés, les talents Français et les VRAIS créateurs de richesse, partent sans bruit. Reste, entre autres, des fonctionnaires qui augmentent la dette, par leur surnombre : record mondial PAR HABITANT, Fonctionnaires pour consommer des produits toujours plus importés, importations qui appauvrissent La France : il sort ainsi toujours plus de capitaux pour importer des produits, les capitaux n'entrent plus, ils sortent. Déclassement et destruction des Entreprises et des Créateurs de richesse, et des Talents en fuite, que l'on décourage ou détruit, pour pouvoir payer la fonction publique la plus élevée du monde. Cela ne suffit plus, alors La France emprunte chaque jour sur les marchés, pour payer sa fonction publique à crédit. Je vous fais un cadeau, je vous laisse le dernier mot : La France est FINIE, le monde entier avance. Je ne veux plus répondre aujourd'hui. TROP DEGOUTE.
a écrit le 23/10/2013 à 21:26 :

Et si on disait : puisque la population est contre, ceux qui cautionnent en tireront les conséquences. Les échelons se passent dans un sens ou bien dans l autre de façon arbitraire contraire à la production de biens et service, ou de salaires qui vont en spirale vers le bas ! Les présidents qui roulent en porsche ça existe, mais certains sont jugés? pour faits de tyrannie ou bien gazage, pourvu qu on en parle !
Réponse de le 23/10/2013 à 22:17 :
C'est bien d'écrire ici même si tu es totalement hors sujet mais c?eut été encore mieux dans un français compréhensible par tous. C'est notre langue commune, elle a des règles qui permettent en les respectant de se comprendre, de te comprendre.....!!!!
a écrit le 23/10/2013 à 20:51 :
Et alors, ceux du secteur prive cela fait 15 ans qu' ils sont à la diette! Pour ce qu ils produisent comme richesse nationale, qu'ils s'adressent à FH qu'ils ont élu .
Réponse de le 23/10/2013 à 23:17 :
ça dépend lesquels !!! Faut pas exagérer quand même ! Et puis dire que tous les fonctionnaires ont voté pour Hollande c'est aussi avancer des faits que vous estimez exacts mais c'est sans doute loin d'être le cas. Vous avez semble--il des clichés sans doute un peu dépassés !
a écrit le 23/10/2013 à 20:49 :
Bah puisqu on fait dans le pacha de bd, y a qu à supprimer la cantine, le passe papiers de l assemblée à 7000 euros brut plus avantages hors énarque bombardé au sommet à condition de faire de bons papiers, si réseau contre la population, dans le dos, et le paresseux, à l arbre ça se décroche et c est un bon met, comme la volaille, qui ne s exporte plus, puisque la poule n a pas de dents, la croissance et l emploi c est quand on veut et on aura plus d allocs pour les pauvres ! C est quand vous voulez les gars? c est quand vous voulez un monde meilleur : peut-on laisser passer le char de Tragicomix ou bien lui mettre des batons dans les roues? Au sujet des fonx, on a doublé pourquoi ne pas quadrupler, ça fera plus ou moins de chômeurs, parce que plus y a de fonctionnaires plus y a de chômeurs, et la pauvreté s intensifie. Lors du débarquement, dans les films on entendait clickclack dans la grande vadrouille, encore les français à la rue, pff, c est du travail de cochon ! Le bon travail doit-il alimenter le mauvais travail ? Genre je fais faillite à ma banque et tout le monde paye ! Le président chinois, actionnaire en France a décrété le peuple français paresseux, travaille moins que les autres ou bien ne travaille pas du tout ou bien le travail est d éliminer le travail des autres, c est une question de productivité, les faits nous montrent que les salaires vont vers le bas et l emploi aussi, seulement il existe le présentéisme et l absentéisme?
a écrit le 23/10/2013 à 20:30 :

Nous sommes dans cette Europe criminelle en terme d emploi et de croissance, aux prises avec des extrémismes qui exercent des violences sur les honnêtes citoyens alors que les sondages sont en opposition à la politique conduite. La révolte populaire existe contre les institutions qui disfonctionnent. Le gouvernement grec ne serait pas responsable devant la population et jugé sur la question du chômage devant la population ? On nous sort des politiciens jarujeslki ou bien sunyatsen, grand timonier de la croissance européenne inexistante, c est l Est, qui truque les chiffres des retraites virtuelles, les citoyens n ont même pas le droit de savoir quand l austérité va leur tomber dessus et comment se traitera le déficit ?
a écrit le 23/10/2013 à 20:12 :
La NSA espionne la France. On publie la mort pour qui dans les fac ? Les fumistes ou bien les chômeurs, alors qu on compte 50% de diplômés sur le carreau. Si la moitié des moins de 35 ans disent vouloir quitter le pays, est-ce parce qu on y vit bien ? On fait dans l humanisme de merde du sud européen ! On nous annonce une multiplication des plans anti sociaux, de pire en pire ! Et mettre à bas une génération, est-ce une politique sociale ? Il n y a pas le moindre droit avant 25 ans. Il faut parler droits fondamentaux. C est un système fascisant ! On parle compétitivité à PSA, il existe des indicateurs officiels, nous sommes mal classés. Nos diplômés des universités sont pômés dans un maquis et se retrouvent après une thèse à vivre sur une bouche de métro, la faute à qui ? Ce n est pas des riches dont on parle qui s évadent? La question de l espionnage, ça se règle devant des tribunaux. A-t-on le droit de boire du thé et de rouler en auto ou bien sommes-nous condamnés au vélo ? Le boomer du sud européen qui élimine une génération, c est du progrès ça ? C est moral l Europe du chômage ? Ne parlons pas de la croissance on joue au casino ! Prenez la Grèce, le gouvernement joue à la roulette russe avec la population, la démocratie a été reconnue pour trafic à la comptabilité et comptes à l étranger ! L Espagne sort de récession, mais les malheurs des jeunes n ont pas fini, ils quittent le pays parce qu on refuse de leur faire une place ! On parle du droit au sol sur la bouche de métro pour le jeune qualifié sorti du système académique français? On nous publie mort aux cons et la bureaucratie dans la ligne de mire ! On nous fait un mimi un rara un miracle? la multiplication des chômage, le doublement du pain et des papiers, ne parlons pas des prix du logement. Pourquoi ne pas quadrupler les codes puisque les papiers ça donne des emplois qu on supprime pour les jeunes, comme les sites, on ferme, comme ça on est sûr d être au chômage. Nous avons des élus fonctionnaires et des français précaires. Il existe un adage du dictionnaire qui dit : pendant que les allemands produisent, les français font des papiers. . Souvenons-nous du tigre, Clémenceau, le père la victoire disait qu il ne fallait pas aller en guerre sans armes, comme en 40, on est bêtes ou bien suicidaires ? On ferme encore combien de sites et d emplois publics ? C est de la balle, l Amérique donne la liberté d expression au monde par l internet et des dictateurs sautent ! Il existe des vrais fausses démocraties d oppression politique ! Les suicides en chaîne sur lieu de travail, ça n existe qu en France?
Réponse de le 23/10/2013 à 22:08 :
c'est bien de vouloir écrire encore faut-il un peu ordonner tes idées et ne pas te tromper de tribune....
a écrit le 23/10/2013 à 19:21 :
vous savez qu'il ya 2 millions de trop
Réponse de le 23/10/2013 à 23:25 :
2 millions de quoi ? Exprimez vous clairement sans doute de fonctionnaires, Bon alors vous enlevez qui, où et combien ? Allez à la louche 500 000 enseignants 500 000 gendarmes policiers et militaires 500 000 infirmières, tous les gardiens de prison quelques juges quelques médecins scolaire quelques psy scolaires des inspecteurs des impôts (oui eux tous , éponge; on les supprime !). Bin ça y est on est tranquille, ça nous coûte 0 plus rien ne fonctionne et c'est la fête !!! Merci pour ce moment risible, vraiment.
a écrit le 23/10/2013 à 19:06 :
Et pour le gouvernement qui impose ces restrictions aux autres?
Réponse de le 23/10/2013 à 19:19 :
article bidon ces nantis on perdu quoi avec la crise????????????????????????? merci de le preciser ..............................quand les autres ont perdu leurs affaires ont fait faillitte on perdu du chiffre d'affaire donc des marges et du benefice ............................. merci de ne pas en rajouter .....................
Réponse de le 23/10/2013 à 19:27 :
@aaaa....Histoire de faire quelques économies, peut-être qu'un jour les membres du gouvernement connaîtront le salaire au mérite.
Réponse de le 23/10/2013 à 19:38 :
N?oublié pas que c'est un salaire moyen et que le patronat ce sert bien. Imaginez a combien sont les salaires bas...
a écrit le 23/10/2013 à 19:00 :
enfin on voit la vérité et les petits salaires de misère dans la fonction publique.pendant ce temps les entrepreneurs exigent le cice et le cir!pas étonnant de voir autant de SUV et de 4x4 flambants neufs dans notre pays!hollande n'aurait jamais du céder au medef et a la cgpme.
Réponse de le 23/10/2013 à 19:15 :
pas grand chose par rapport aux salariés du privé en termes d'effort. Ca vaut combien la garantie de l'emploi depuis 2008 à votre avis? Comme toujours c'est le privé qui porte tout le poids des ajustements dus à la crise, et c'est le public qui geint le plus. Heureusement le PS c'est bientôt fini.
Réponse de le 23/10/2013 à 19:22 :
Non les cadres B et C sont plutôt au-dessus de la moyenne (en net) et les cadres A plutôt en-dessous. C'est logique et ça date de 1945 (patit rappel : le ministre de la fonction publique nommé par de Gaulle à l'époque était Maurice Thorez). Cette rémunération modeste des cadres nous permet d'avoir un coût de production de l'heure-élève assez bas dans l'éducation nationale par rapport aux autres pays donc essayons de conserver au moins cet avantage compétitif en travaillant plutôt sur les contenus éducatifs et le nombre d'heures efficaces. De même à l'hôpital, jouons sur les structures et l'organisation car le coût de l'heure d'infirmière ou de médecin est assez compétitif également. Par contre il faut réduire les effectifs dans les administrations improductives (finances, management général, collectivités territoriales, etc...) sans déflater le régalien (armée, police, justice) qui est assez bas.
Réponse de le 23/10/2013 à 20:51 :
>Théophile

"Cette rémunération modeste des cadres nous permet d'avoir un coût de production de l'heure-élève assez bas dans l'éducation nationale par rapport aux autres pays donc essayons de conserver au moins cet avantage compétitif en travaillant plutôt sur les contenus éducatifs et le nombre d'heures efficaces."

Déjà, il va falloir essayer de convaincre les gens de passer par exemple l'agrégation externe de mathématique avec des salaires aussi bas avant de faire des plans sur la comete...
Réponse de le 23/10/2013 à 22:47 :
Il y a toujours des volontaires et l'agregation n'est nécessaire que dans le supérieur...
a écrit le 23/10/2013 à 18:56 :
Comme les fonctionnaires n'ont pas été augmenté depuis 2010 (gel point d'indice), il f&audrait que les 5 millions de fonctionnaires disent à la ministre qu'ils font la géve de l'impot et qu'eux paieront les impots quand leur salaire augmentera maintenant aéinsi leur pouvoir d'achat.
E effet, tout augmente : impot sur le revenu, taxe fonciére er habitation, taxes diverses,EDF, cotisation retaite etc.
Un fonctionnaire gagne moins en 2013 qu'en 2010et 2009.
Baissons le salaire de nos ministres, de nos parlementaires ainsi que leur nombre , réduisons le mille feuille administratif et la France ira mieux.
Réponse de le 23/10/2013 à 19:26 :
Il y a le GVT donc individuellement le salaire des fonctionnaires augmente. Par contre en effet on a maintenant une gestion plus rigoureuse des rémunérations après les délires sarkozistes visant à augmenter les gens inconsidérément ce qui annihilait complètement l'effet du non remplacement de un fonctionnaire sur deux...
Réponse de le 23/10/2013 à 20:51 :
En ce qui concerne les enseignants(prof des écoles et certifiées) ce sont des cadres A, à comparer avec leurs équivalents dans la police, et donc avec les commissaires de police.Je vous fais confiance pour trouver les chiffres, mais en début de carrière, ils sont à 2900 euros environs, salaire jamais atteint par un enseignant en fin de carrière.Je ne parle pas des primes(cf cour des comptes rapport 1999?). Merci de ne pas alimenter la propagande générale anti-prof et de tenir compte du niveau de recrutement pour comparer les traitements.
Réponse de le 23/10/2013 à 22:51 :
Il ne faut pas confondre les horaires d'un prof ainsi que le risque pris avec ceux d'un policier (un commissaire est souvent bac + 5 par ailleurs). Maintenant je ne suis pas anti-prof, je dis qu'ils font partie des fonctionnaires productifs et ne sont ni à plaindre ni à blamer...
Réponse de le 23/10/2013 à 23:39 :
Un prof d'école à 2900? en début de carrière !!! N'IMPORTE QUOI mon cher Doudou; JAMAIS un prof d'école gagne ça même en fin de carrière ! Pas d'heures sup pas de primes dans les écoles primaires et maternelles, ils font les services de récré, il n'y a pas de surveillants. Les salaires sont bloqués depuis 3 ans ils ont la sécurité de l'emploi les vacances (pour les profs) et c'est un choix. Bref un prof d'école c'est 3046,73? brut soit entre 2400 et 2500? net en fin de carrière et 1615,97? brut en début ! On est donc loin de votre 2900 net (!) en début de carrière. Téophile est dans le vrai, ils ne sont pas à plaindre ni à blâmer moi j'ajoute qu'ils ont fait ce choix et qu'ils ont un métier difficile.
Réponse de le 24/10/2013 à 6:43 :
@Theophile
Theophile il ne faut pas confondre commissaire de police et gardien de la paix.
Ce que dit l'article c'est que les gardiens de la paix gagnent plus que les enseignants.
Sachez également qu'un commissaire de police gagne entre 36000 et 960000 euros par an. Se sont les mieux payés dans la fonction publique en uniforme. Ils montent les échelons plus vite que tous les autres : à 35/40 ans un commissaire a déjà des indices de général. Dans la défense il faut attendre 50 ans en moyenne pour accrocher ce grade.....Merci les syndicats alliance et synergie, états dans l'état qui emploient des méthodes peu légales pour défendre leurs intérêts.


Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :