Standard and Poor's n'a pas dégradé que la note de la France...

 |   |  287  mots
La décision de notation du FESF fait suite à celui de la République française, a expliqué S&P dans un communiqué.
"La décision de notation du FESF fait suite à celui de la République française", a expliqué S&P dans un communiqué. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'agence de notation a également dégradé de AA+ à AA la note du Fonds européen de Stabilité financière (FESF). Une décision qui "fait suite à celle concernant la République française", a expliqué S&P.

La France n'a donc été la seule à perdre son AA+ pour un AA. Ce vendredi, Standard & Poor's a également abaissé d'un cran la note du Fonds européen de Stabilité financière (FESF). Il s'agit d'une conséquence directe de la dégradation de la note souveraine de la France.

"La décision de notation du FESF fait suite à celle de la République française"

Dans un communiqué, l'agence de notation a expliqué que cela signifiait que le FESF est désormais composé de pays dont la note la plus basse est désormais "AA" et non plus "AA+", comme c'était le cas jusqu'à présent :

La décision de notation du FESF fait suite à celle concernant la République française (..) la perspective du FESF est stable, reflétant la perspective de la France.

Un fonds qui ne participe plus aux nouveau progammes de financement depuis juillet dernier

Mis en place en 2010 pour venir en aide aux pays de la zone euro en difficulté financière, le FESF emprunte sur les marchés financiers à des taux bas grâce aux garanties apportées par les Etats membres. Il est intervenu en Irlande, au Portugal et en Grèce.

Mais il ne participe plus aux nouveaux programmes de financement depuis le 1er juillet dernier, rappelle S&P, qui souligne qu'il revient à présent au Mécanisme européen de stabilité (MES) de répondre aux éventuelles nouvelles demandes d'aide financière de pays de la zone euro.

A lire aussi :

>> Dégradation de la note par S&P : Paul Krugman prend le parti de la France

>> Standard & Poor's dégrade la note de la France, Moscovici conteste

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/11/2013 à 7:54 :
S&P n edt pas credible krugman n hésite pas a le dire, pour que cette agnc
e soit credible elle devrait descendre fortement la note de la Grande Bretagne et prendre en compte les donnees démographiques et donc.plus un pays européens mériteraient un AA.
a écrit le 10/11/2013 à 11:57 :
S&P ment moins que le gouvernement et l'Insee.....voir maintenant aussi, les notations des autres agences , pour mieux mesurer l'épaisseur des mensonges du gouvernement socialiste.....
Réponse de le 11/11/2013 à 12:32 :
"S&P ment moins que le gouvernement et l'Insee": m'est avis que les titulaires de SICAVs et autres fonds dans lesquels les banksters ont disséminés, en toute discrétion, des subprimes (notés AAA par ces agences à 2balles) seraient certainement un peu moins affirmatif que vous.
a écrit le 09/11/2013 à 22:37 :
Par la France, c'est moche mais tanpis, les dirigeants européens n'ont pas a faire confiance benoîtement. Ça fait des décennies que nous Français, nous mentons a tout va (pas les seuls). Chaque année, on donne de jolies graphiques a Bruxelles avec la promesse de rentrer dans les clous du pacte. Et a chaque fois, de 2% de croissance annuel promis jure, on fait seulement 1% puis maintenant 0,4%. Concernant les traites, même traitement, on ratifie a tout va puis on s'insurge peu de temps après. On les a bien eu encore pour 2015. A la place de Hollande, j'aurai promis 4% de croissance et 1% de déficit pour 2015 et 2016.
a écrit le 09/11/2013 à 22:33 :
6n est con......tent.
a écrit le 09/11/2013 à 18:27 :
Je trouve les agences de notation très complaisantes. La France se sert de l'épargne des citoyens comme garantie de sa dette. Hors une grosse partie de cet épargne est constitué d'assurances vie, qui servent déjà à financer la dette du pays. C'est comme si une banque prenait comme garantie d'un prêt, une maison déjà hypothéquée. Je vous laisse imaginer la suite si l'état fait défaut.
Réponse de le 10/11/2013 à 9:06 :
C'est précisément ce que font les banques et c'est pour ça que toute cette belle "cavalerie" va très mal finir ...
a écrit le 09/11/2013 à 17:30 :
On est rassure on n'est pas tout seul.
a écrit le 09/11/2013 à 16:57 :
le jour que ces agence vont degradees les etats unis ça seras pire :

la dette des etats unis c est la dette de la france ,de l italie ,de l allemagne, et de l angleterre , sans parler que lorsque les chinois voudont se faire remboursès tout les dollars qu ils ont dans leurs coffres ça va etre du joli ....

PS* je vous signale que je suis d une famille ultra-milliardaires et non une personne qui touche son RMI ou sa petite RETRAITE .......
Réponse de le 09/11/2013 à 17:22 :
Votre orthographe me dit que vous mentez.
Réponse de le 09/11/2013 à 18:03 :
ne vous inquietez pas Emilie. Le samedi soir, on voit que l'apéro commence de bonne heure pour certains !!!
Réponse de le 09/11/2013 à 18:11 :
D'autant qu'il n'est pas déraisonnable de croire qu'une personne milliardaire saurait que S&P a déjà dégradé la note des USA.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :