L'emploi, lui aussi, a connu un nouveau coup de déprime au troisième trimestre

 |   |  227  mots
Selon la Dares, la France aurait encore perdu 17.000 emplois au troisième trimestre
Selon la Dares, la France aurait encore perdu 17.000 emplois au troisième trimestre (Crédits : reuters.com)
17.000 emplois auraient encore été perdus en France au troisième trimestre et 107.700 sur un an, selon l'Insee

Décidément, le troisième trimestre de cette année n'aura pas été fameux pour l'économie française. Après le recul du PIB de 0,1% annoncé par l'Insee, ce sont aussi les statistiques sur l'emploi qui ne sont pas très réjouissantes.

De fait, selon l'estimation flash de l'emploi salarié réalisée par l'Insee et la Dares (services statistiques du ministère du Travail) , dans l'ensemble des entreprises des secteurs principalement marchands hors agriculture, les effectifs salariés baisseraient de 0,1 % au 3e trimestre 2013 (soit -17 000). Sur un an, ils fléchiraient de 0,7 % (soit -107 700 emplois).

Un résultat pas très étonnant et qui est à rapprocher de la baisse de 0,6% de l'investissement global. Un repli enregistré pour le septième trimestre consécutif.

Faible progression du salaire horaire

Dans le même temps, phénomène tout à fait normal vu la situation de l'emploi, les salaires connaissent une évolution très modérée. Selon la Dares, l'indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) connaît entre juin et septembre une progression de de 0,2%, soit +1,6 % sur un an.

Ces évolutions doivent être mises au regard de l'inflation sur la période : les prix à la consommation (pour l'ensemble des ménages et hors tabac) baissent de 0,1 % au cours du 3e trimestre et croissent de 0,7 % entre septembre 2012 et septembre 2013. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2013 à 15:50 :
Normal,gestion socialo.
a écrit le 15/11/2013 à 9:16 :
Logique avec la politique qui est menée et le matraquage fiscal.
Meme causes meme effets!
a écrit le 15/11/2013 à 8:33 :
Combien d'accord transactionnel qui finissent à Pôle emploi dans le paquet ?
a écrit le 14/11/2013 à 22:05 :
Je viens de lire sous la rubrique "dernière minute" que l'industrie française aurait détruit 16500 emplois au dernier trimestre : "Plus lisible que les chiffres du chômage, l'évolution de l'emploi salarié dans le secteur marchand non agricole fait apparaître 17.000 destructions de postes sur la période juillet-septembre dont 16.500 dans l'industrie, selon de premières estimations publiées jeudi par l'Insee." Dommage que LT n'utilise pas cette info pour se poser des questions sur Montebourg qui avait proclamé que l'industrie aurait perdu 15000 depuis l'élection de FH! 18 mois ! à ce rhytme cela aurait été 100 000! Ce ministre DOIT démissioner; comment peut-il ignorer à ce point la situation dans l'industrie? Cynisme, arrogance, idiotie, menteur, trouble de compréhension, quoi d'autre; il est toujous en poste! Que se passe-t-il au niveau de ce gouvernement?
a écrit le 14/11/2013 à 21:34 :
Définitivement, l'économie, ce n'est pas notre fort.
On va tout miser sur notre valeur joker alors : la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.
A défaut d'emploi, vous aurez une nourriture spirituel.
Réponse de le 14/11/2013 à 21:42 :
Et les salles de shoot vous oubliez.
C'est quelle valeur la salle de shoot : ecolobobo, mystico .. ?
a écrit le 14/11/2013 à 20:01 :
Moi JE taxerais à 30% toutes les économies des épargnants...et j'embaucherais 500 000 fonctionnaires pour relancer la machine......(blague)
Réponse de le 15/11/2013 à 9:16 :
Idée intéressante. Je la garde sous le coude.
a écrit le 14/11/2013 à 19:49 :
Tant qu'on n'aura pas compris que la solution consiste à financer les retraites par une taxe sur l'énergie,la situation ne fera que s'aggraver.Il faut lire la note n°6 du conseil d'analyse économique du premier ministre.
Réponse de le 15/11/2013 à 1:30 :
@ Gepe001, Une taxe sur l'energie??? c'est a dire que les entreprises devront la payes? Je ne vois pas comment cela va retablir la competitivite de nos entreprises Francaises.
a écrit le 14/11/2013 à 19:43 :
Hollande Ayrault ont gardé, en les maquillant, toutes le structures qui ont fait l'échec de Chirac-Raffarin et de Sarkozy-Fillon...

Il n'y a rien d'étonnant à ce que Hollande Ayrault connaissent le même sort, et donc l'échec...

Bref la France a un cancer à métastases multiples : les conseillers énarques, les conseillers sciences po, les agences blas blas banquets, les faux centres de faux experts, les CCI, les poles de magouille non compétitives, etc etc
Réponse de le 14/11/2013 à 21:11 :
Dans la litanie des officines parapubliques qui massacrent l'innovation, il faut noter oseo Innovation ex Anvar déguisé en BPI Innovation ;

En fait ce sont les mêmes vrais pseudo-fonctionnaires en interne, ce sont aussi les mêmes dans les sous-officines.
a écrit le 14/11/2013 à 19:26 :
Une entreprise qui ne croît pas, est une entreprise qui réduit ses effectifs. Cela se fait doucement, dans le calme en ne remplaçant pas les salariés qui partent en retraite. Qui souffre du manque d'investissement, du manque de prise de risque, du manque de nouvelles entreprises? Les jeunes! La société française a choisi le protectionnisme, elle va en mourir.
a écrit le 14/11/2013 à 17:59 :
Nous sommes en 2013 ... les politiques et journalistes découvrent la vérité par les stats de l'INSEE (d'il y a deux mois) ... c'est incroyable !
a écrit le 14/11/2013 à 17:49 :
Par contre l embauche des rejetons des fonctionnaires est en plein boom dans les entreprises d etats!
a écrit le 14/11/2013 à 17:41 :
C'est la montée en puissance des dispositifs sortis de la boîte a outils.
Michel va encore faire sa tête des mauvais jours. Tous ses dispositifs capotent l'un après l'autre.
a écrit le 14/11/2013 à 17:33 :
Moi Président, je décrète que toute personne inscrite à Pole emploi sera considéré comme "employé" : le chômage a donc bien baissé avant la fin de l'année comme promis !!! eheeuu !!
a écrit le 14/11/2013 à 17:31 :
Quelqu'un est-il surpris ?? il faut vraiment n'avoir aucune notion économique pour l'être !! On augmente les impots sur les entreprises (en particulier les plus petites alors que ce sont les SEULES a pouvoir créer des emplois !), on augmente les charges sur les emplois ... on ne peut que s'attendre à un coup d'arrêt sur les embauches, associé à une accélération des licenciements, fins de contrat, etc. RESULTAT : il n'y a que les emplois aiés, c'est à dire ceux qui au final, chargent un peu plus la barque sur les entreprises, qui se développent, mais sans que ça ne compense !!! Mr Le Président : REAGISSEZ !!! Arrêtez de sacrifier les TPE qui représentent votre SEULE chance de créer des emplois, donc solutionner vos problèmes !!! Créez un code du travail allégé pour les entreprises de moins de 50 salariés ! Créez un contrat unique interrompable moyennant préavis et indemnités (raisonnables) en fonction de l'ancienneté !! (copiez donc sur l'Autriche, meilleur élève de l'europe en matière d'emploi !)
a écrit le 14/11/2013 à 17:31 :
Quand on parle chômage en Europe il faut bien distinguer la zone euro et la zone hors euro. Pourquoi il faut faire la distinction entre les 2 car depuis le début de la crise le chômage zone euro a fortement augmenté alors que le chômage est stable hors zone euro .Bizzard quand même l'euro tue nos emplois car nous ne pouvons pas exporter car il est trop cher. Quand j'entends un pro euro dire grâce a un euro cher on paye moins cher l'essence ce qui est faux car 80 % du prix c'est des taxes. Je préfère payer un peu plus cher l'essence pendant plusieurs mois mais pouvoir relocaliser des emplois et donc baisser les taxes par la suite
Réponse de le 15/11/2013 à 1:35 :
@Fabrice, Le chomage en Allemagne (zone Euro)a baisse, le chomage en Hongrie a atteind des niveaux record (non euro). Vous confondez payer moins cher l'essence et moins cher le petrole.Petrole ce n'est pas que l'essence cela sert a creer l'energie qui rentre dans le cout de production des produits manufactures
Réponse de le 15/11/2013 à 1:36 :
@Fabrice, Le chomage en Allemagne (zone Euro)a baisse, le chomage en Hongrie a atteind des niveaux record (non euro). Vous confondez payer moins cher l'essence et moins cher le petrole.Petrole ce n'est pas que l'essence cela sert a creer l'energie qui rentre dans le cout de production des produits manufactures
a écrit le 14/11/2013 à 17:28 :
Pas grave "Moi Président de la République " j'inverserai la courbe du chomage avant fin 2013 !!!
a écrit le 14/11/2013 à 15:47 :
Alors mr "moipresidentje", si la reprise ne revient pas et le chomage ne baisse pas fin 2013, c'est toujours la faute a sarko??
a écrit le 14/11/2013 à 15:31 :
Le mode d'emploi du socialisme dogmatique et anxiogène de F.Hollande aussi ! donc le coup de déprime c'est pour tous ...! mais vous avez aussi gratis , le mariage homosexuel pour tous...! n'en déplaise a nos parents

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :