Bernard Cazeneuve dénonce le "poujadisme fiscal"

 |  | 423 mots
Lecture 2 min.
Bernard Cazeneuve juge que le légitime débat sur le niveau des prélèvements obligatoires ne doit pas effacer un principe fondamental: celui du consentement à l'impôt, qui est consubstantiel à la République / Reuters.
Bernard Cazeneuve juge que le légitime débat sur le niveau des prélèvements obligatoires ne doit pas effacer un principe fondamental: celui du consentement à l'impôt, qui est consubstantiel à la République" / Reuters. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre chargé du Budget, Bernard Cazeneuve, a appelé les Français à "sortir de la fièvre pour sortir de la crise" dans une tribune publiée par le journal Le Monde, ce vendredi. Un texte dans lequel il fustige l'extrême-droite et le poujadisme fiscal.

La crise n'excuse pas tout. Dans une tribune publiée dans le journal Le Monde, ce vendredi 15 novembre, Bernard Cazeneuve appelle les Français à "sortir de la fièvre pour sortir de la crise". Le ministre chargé du Budget y fustige "l'extrême droite", "le poujadisme fiscal" et "une certaine haine" qui est selon lui "à l'œuvre" en France.

"Ces dernières semaines, des violences inacceptables se sont produites, que nous devons condamner sans faiblesse", a insisté le ministre faisant notamment références aux cassages des portiques écotaxe. "Avec des destructions de radars routiers - qui sauvent pourtant tous les jours des vies humaines-, avec la perturbation de cérémonies républicaines, avec l'insulte raciste à l'encontre d'une ministre, une certaine haine est à l'œuvre, et prospère sans contrôle sur la Toile."

> L'écotaxe, un rêve d'économiste, un cauchemar pour le fiscaliste.

Une tribune publiée alors que le Haut-commissariat des Droits de l'homme de l'ONU s'est publiquement inquiété, ce vendredi, des attaques racistes dont a été victime la ministre de la Justice, Christiane Taubira dans le magazine d'extrême-droite Minute.

Ces "abus totalement inacceptables perpétrés à l'encontre d'une responsable politique connue en raison de sa couleur de peau sont une manifestation claire de la montée du racisme, de la xénophobie et de l'intolérance à l'encontre des minorités ethniques ou religieuses et des migrants dans de nombreux pays européens", a insisté l'agence de l'Organisation des Nations unies.

> Minute, beaucoup de bruit, peu de lecteurs, mis en redressement judiciaire.

Trois défis à relever

Dénonçant le "poujadisme fiscal qui vient parfois alimenter cette violence", Bernard Cazeneuve a estimé que "le légitime débat sur le niveau des prélèvements obligatoires ne doit pas effacer un principe fondamental: celui du consentement à l'impôt, qui est consubstantiel à la République".

Côté dépenses, il appelle à mettre "résolument le cap sur les économies, pour redonner confiance en l'État et aux entreprises" et à mobiliser "les administrations, les élus et les citoyens sur cet objectif salutaire qui confortera nos services publics et notre protection sociale".

Pour Bernard Cazeneuve, les trois premiers défis à relever restent "le redressement des comptes et de l'appareil productif" et la défense de "la République" qui "a toujours compté des ennemis, du côté de l'extrême droite (...) Notre troisième défi est celui de la réhabilitation de l'Europe (...) défendons-la, elle aussi, contre toutes les démagogies et tous les populismes".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2013 à 13:11 :
autre principe fondamental de notre République : "le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple"..... Le sermon au pieds de la montagne par un baron provincial devenu oligarque ( comme son discours de la méthode) est devenu totalement inaudible...
a écrit le 18/11/2013 à 2:25 :
Ce ne sont pas les impôts qui hérissent les français mais ce que tous les"politiques" font de notre argent et activent les feux du poujadisme ou même du lepenisme ravageur
a écrit le 17/11/2013 à 22:30 :
Tout à fait monsieur Cazeneuve, nous sommes des méchants.
On va pas vous louper aux municipales.
a écrit le 17/11/2013 à 12:15 :
Si par poujadisme, ce ministricule apparatchik en a vraiment compris le message d'origine, a savoir défense des commerçants et des artisans, ainsi que condamnation de l'inefficacité parlementaire, alors il est en effet urgentissime de rétablir cette idéologie.
a écrit le 17/11/2013 à 10:42 :
"le consentement à l'impôt, qui est consubstantiel à la République", et c'est ce bonhomme à face de Robespierre qui dit ça, lui qui représente [encore] 20% du pays
a écrit le 17/11/2013 à 10:42 :
Il devrait sortir de son ministère ce monsieur et aller voir ce qui se passe dans les entreprises et chez les particuliers: c'est l'asphyxie
Pour une augmentation de salaire de 800 euros a l'année mon IR passe de 2750 a 3536 euros (toute l'augmentation m'est ponctionnée) et ma taxe d'habitation passe de 925 a 1398 euros pour 10 mètres carres de plus dans le même quartier de Marseille le 10e
Cela va me faire plus de 850 a sortir en décembre pour régulariser et je ne sais même pas comment je vais les sortir
Je connais une dame âgée qui passe de 0 euros d'IR a plus de 500 et qu'ils arrêtent de parler du gel de Fillon du barème car ILS L'ONT RECONDUIT !!!
Ces gens la ne devraient pas être au gouvernement mais a la rue avec ceux qui rament et qu'on cesse de les payées sur l'impôt
Il faut qu'ils aillent dans le privé pour leur apprendre a vivre
Quand a la TVA, moi président faut pire que celle prévue par Sarkozy
a écrit le 17/11/2013 à 9:07 :
Avec ce monsieur ( qui remplace Cahusac ), la "sémantique" du PS s'étale au grand jour : c'est indubitablement la faute des autres , quitte à invoquer Poujade , l'extrême droite FN etc Pauvre France !
a écrit le 16/11/2013 à 20:05 :
J'ai appris dernièrement que le vote du budget par des députés godillots était considéré par l'oligarchie politique comme un consentement à l’impôt de la part des sujets de leur république business.
N'est ce pas un abus de pouvoir?
a écrit le 16/11/2013 à 18:59 :
J'ai appris dernièrement que le vote du budget par des députés godillots était considéré par l'oligarchie politique comme un consentement à l’impôt de la part des populations.
N'est ce pas un abus de pouvoir?
a écrit le 16/11/2013 à 18:16 :
Bernard Cazeneuve dénonce le "poujadisme fiscal"... moi le poujadisme électoral et syndical !!!!!
a écrit le 16/11/2013 à 17:01 :
FH ne s est fait élire que sur l anti sarkozysme porté à un niveau incroyable de violence et maintenant que lui et ses sbires en ont à peine le quart , ils se plaignent ... c est du n'importe quoi
a écrit le 16/11/2013 à 15:53 :
En plus ce ministre de second choix se paye notre tête…!
a écrit le 16/11/2013 à 14:19 :
Pourquoi voulez-vous l'empêcher de créer de nouveaux impôts? C'est son passe-temps favori, sa marotte, son violon d'ingres ...
a écrit le 16/11/2013 à 12:53 :
Pierre Poujade qui avait raison car il a décrit la dérive prévisible que l'on constate, mérite autre chose que de voir son nom utilisé avec une intention négative par des incapable comme le personnage en photo ici. Qu'on le laisse tranquille. Le problème demeure. L'état détruit, le doute n'est plus permis, volontairement les petites entreprises pour faciliter la vie et l'expansion des grandes. Or, deux point sont saillants : On demande aux français qui n'en profiteront pas d'amortir cette casse volontaire et dans la suite on ne leur propose aucune indemnisation ni participation par intéressement. Il est nécessaire de mettre en place un actionnariat pour tous que pourrait être le mécanisme de la France-Action. Un LBO de grande ampleur.
a écrit le 16/11/2013 à 10:21 :
Nous avons besoin d'argent : la France aura emprunté 82 milliards d'euros sur les marchés s pour cette seule année 2013. Il faut dire que l' UMPS ne regarde pas à la dépense : la seule Aide Médicale d' Etat coutera 700 millions d'euros en soins versés pour la seule année 2013 aux 270 000 étrangers en situation irrégulière ! Depuis 40 ans, l' UMPS corrompue et négationniste s'enrichit, mene la France à la banqueroute, et favorise l'implantation massive d'étrangers en France...
a écrit le 16/11/2013 à 9:32 :
Le ministre ferait bien de se poser la vraie question, pourquoi ça bouge, c est simple à chaque jour un nouvel impôt ou une nouvelle taxe, c est insupportable pour les français quand le gouvernement ne fait aucune réforme significative pour réduire les dépenses publiques et sociales
a écrit le 16/11/2013 à 8:28 :
les cocos-ecolos-socialos-bobos veulent vous soutirer l'argent de votre poche . Vous ne comprenez donc pas que c'est pour votre bien ,pour votre confort. La générosité avec l'argent des autres, vous connaissez?En plus il ne faut pas ressentir de haine ,pas tenir de propos qui pourraient offenser telle ou telle communauté, ça stigmatise (terme à la mode qui ne veut rien dire)
a écrit le 16/11/2013 à 7:19 :
Dans toute démocratie chaque individu à des droits et des devoirs, on apprend ça à l'école primaire, il n'y a pas de racisme de la part de celui qui s'oppose à ceux qui considèrent qu'ils n'ont que des droits quelque soit l'origine ou la religion, mais les devoirs ce n'est pas pour autant accepter que l'on nous affame pour payer un impôt dont une partie servira ces parasites, dans ces conditions le refus du consentement à l'impôt est un devoir dont nous n'avons pas le luxe si ce n'est l'expression de notre mécontentement. S'il faut en passer par la violence alors pourquoi pas pour l'instant il n'y a que les portiques qui tombent ....
a écrit le 16/11/2013 à 0:57 :
Certain semble oublié que si nous sommes dans cette situation ce n'est pas la faute des "conséquences" mais des "causes" qu'ils ont eux mêmes créé! Il ne faut pas tout mélanger!
a écrit le 16/11/2013 à 0:48 :
Certain semble oublié que si nous sommes dans cette situation ce n'est pas la faute des "conséquences" mais des "causes" qu'ils ont eux mêmes créé! Il ne faut pas tout mélanger!
a écrit le 16/11/2013 à 0:14 :
La censure commence a se mettre en marche lorsqu'il s'agit d'apporter des commentaires sur le pouvoir ? Ca commence a puir monsignor...
Réponse de le 16/11/2013 à 8:58 :
Le "consentement" a l'impôt doit être obligatoire, et vous devez vous laisser dépouiller avec le sourire!
a écrit le 15/11/2013 à 22:18 :
Vive les blabla Boys de France !!!
Et quand ils sont de gauche on rit plus longtemps...
Continuez, on aime rire...
a écrit le 15/11/2013 à 20:56 :
oui j ai la haine comme tant de francais, la haine féroce du socialisme,la haine de l enarchie , la haine envers les compétents qui nous dirigent depuis 40 ans comme ce cazeneuve qui changeant les regles fiscales toutes les semaines tetanise entreprises et menages
demagogie ,populisme ? non principe de realité
Réponse de le 15/11/2013 à 22:19 :
C'est que vous êtes normal... :-)))
Réponse de le 16/11/2013 à 13:49 :
bienvenu au club
a écrit le 15/11/2013 à 20:33 :
Cazeuneve doit parler des Français de souche. Le gouvernement mene une lutte contre les Français de souche et les catholiques en particulier. Il faut dire que les politiques UMPS corrompus profitent de la situation depuis 40 ans (vol des profits de ELF, détournement de l'argent des Français du Credit Lyonnais, soirées XXX ...) ; ils s'enrichissent sur le dos des Français et ne sont jamais interpellés, ni condamnés. Diviser pour régner ; c'est la vieille recette du pouvoir. Pour cela, les étrangers sont les bienvenus. En plus naturalisés, ils votent PS. Le PS qui vient de valider 700 millions d'euros pour payer les soins des étrangers en situation irrégulière pour la seule année 2013 ! Incroyable, non ? Cela fait partie de leur droit (c'est l' Aide Medicale d' Etat).
a écrit le 15/11/2013 à 20:22 :
Il faut tisser une corde bien glissante pour cet individu.
Réponse de le 15/11/2013 à 20:51 :
+1 : je dirais plutôt affuter la guillotine, c'est plus français.
Réponse de le 16/11/2013 à 19:08 :
en a guillotiné pour moins que ça.
a écrit le 15/11/2013 à 20:15 :
Le poujadisme c'es pas beau : Il faut montrer l'exemple en étant irréprochable comme Cahuzac , ou comme le fils du ministre en poste des affaires étrangère qui achète un appartement de 7 millions en étant non imposable ou bien comme le président de la république qui minore son patrimoine pour ne pas être assujetti à l'ISF
a écrit le 15/11/2013 à 19:58 :
Jamais lu une plaidoierie aussi faible. Toujours la même volonté de culpabiliser le peuple français en utilisant les mots république, pacte républicain, etc. Venant de la part d'un ministre intégré à un gouvernement de millionnaires mais également de fraudeur son harrangue moraliste ne trouvera pas d'écho. Le peuple en a assez il paie assez d'impôts comme cela. On lui a fait le coût avec la CSG/RDS qui sont désormais devenus les premières ressources de financement de l'Etat Français. Il y en a assez de cette tyranie de l'impôt. Ce monsieur de l'IEP n'a qu'à aller prélever des impôts dans un autre pays. Les 0,6% de suffrage qu'il a obtenu ne lui donne pas le droit de meurtrir le peuple de la sorte. Je n'ai plu aucun respect pour la caste politique actuelle entre les députés mafieux les sénateurs qui trouvent dans les comités de directions avec eux aussi de consubstantiels émoluments. Je n'ai pas besoin de ce monsieur pour connaitre mes obligations mais là on touche à la féodalité. Il n'est rien qu'un petit fonctionnaire qui gesticule sur une chaire mais dans 4 ans il redeviendra moins que rien. D'ailleurs même aujourd'hui il n'est rien. Il veut fermer les yeux sur la réalité de notre société et de la condition humaine tant mieux pour lui mais la révolte est en marche et nous préfèrerons la prison à l'esclavage fiscale qui nous est réservé ainsi qu'à une lente spoliation. il ferait bien de se demander si ses mesures sont consittutionnelles avant de la ramener...
a écrit le 15/11/2013 à 19:51 :
""a toujours compté des ennemis, du côté de l'extrême droite" et de la droite classique qui lorgne vers cette extrême droite, en même temps qu'elle devient de plus en plus néo-libérale.
La droite n'accepte jamais que la gauche puisse être au pouvoir. La droite n'accepte que contrainte et forcée le jeu démocratique d'une Véme République qu'elle a pourtant fondée.
Pour la droite, la démocratie, c'est bon quand elle gagne, quand elle perd elle devient anti-démocratique, reniant tout des principes qu'elle a elle même edictés. Ca s'aggrave avec sa tendance à se rapprocher du FN, avec les propos des dirigeants du Medef, l'activisme de la Fnsea et de tout organisme proche de cette droite revancharde, nuisible... et ça commence à se voir.
Réponse de le 15/11/2013 à 22:24 :
Ca rééquilibrera les conneries de 1981 et l'actuelle... Diriger un pays c'est autre chose que gérer des congrès... Vive la gauche comique française, la seule qui fait rire l'Europe! De bon coeur, c'est vrai...
Réponse de le 15/11/2013 à 23:38 :
Sans déconner. Vous n'étiez pas en France de 2007 à 2013? Quelle mauvaise foi. Comme si la gauche n'avait jamais contesté la légitimité de Sarkozy. Seuls 15% des français soutiennent Hollande. Les 85% restants ne sont pas de droite. Votre raisonnement est totalement subjectif.
a écrit le 15/11/2013 à 19:34 :
Quel crédit apporté à des incompétents qui ont fait leurs preuves ... ? ce sombre individu est mon employé et je lui ordonne de baisser d'un ton ..
Réponse de le 16/11/2013 à 2:04 :
+1
a écrit le 15/11/2013 à 19:11 :
Vive l'assistanat et les allocations non imposables et le travail au noir, on ne conteste pas l'impôt dans ces situations
a écrit le 15/11/2013 à 19:08 :
Ce monsieur devrait commencer par payer des impots comme tout le monde!
a écrit le 15/11/2013 à 18:57 :
le plus dangereux pour notre économie c'est ceux qui se votent eux-mêmes leurs émoluments et même dernièrement leur propre chômage s'il ne sont plus élus et ce ci pendant cinq ans supplémentaire, elle est pas belle la vie. Alors quand on nous parle d'économie , a qui parle t-on !
Réponse de le 16/11/2013 à 2:01 :
Sans oublier que lorsqu'ils proclament qu'ils se baissent leurs revenus, discrètement le conseil constitutionnel déclare ceci non conforme, et hop, annulation de la baisse des revenus des ministres.... Enfumage durable...
Réponse de le 16/11/2013 à 11:40 :
à @ Dune et constitution , et oui cela est passé sous silence , s'ils sont élus pour cinq ans , ils sont payés 10 ans , avec une chance de réélection , donc ils pourront faire tourner leurs effectifs dans les partis c'est vraiment l'institution d'un métier durable . En fait d'économie, au lieu de payer pour un effectif complet à l'assemblée, on paiera son doublement avec ceux non élu !
a écrit le 15/11/2013 à 18:32 :
vu sur le web , article sur lequel on a calculé qu'une personne de la classe moyenne est ponctionné par l'état en taxes directes, indirectes, csg , successions, caisses diverses de sécurité sociale à 60 % de son avoir . ELLE EST PAS BELLE LA VIE ! hummmm !
Réponse de le 15/11/2013 à 19:08 :
FAUX c'est beaucoup plus et encore plus pour les hauts salaires
a écrit le 15/11/2013 à 18:03 :
Les français ne sont pas contre payer des impôts (ils en paient déjà de très lourds entre celui sur le revenu, la TVA, les taxes foncières, d'habitation, droits de succession, etc.) mais ils se rende compte qu'ILS SONT TRÈS MAL EMPLOYÉS !!! Les français ne veulent plus payer pour la famille de Leonarda et autres parasites en provenance de tous les pays du monde ! Ils ne veulent plus payer pour des politiques qui mènent grand traine dans leurs palais dorés, pour une justice qui est du côté des voyous, pour une école qui ne veut pas que des têtes dépassent au-dessus des cancres, pour ce qui mène à la FAILLITE DU PAYS !!!!!
Réponse de le 16/11/2013 à 16:59 :
Bien vu.
a écrit le 15/11/2013 à 17:59 :
Un jour viendra ou des hommes en blanc viendront chercher cet homme avec une camisole
De force pour le voyage…
Lui et Moscoumevoici,aussi incompétents et menteurs, l’un comme l’autre.
Le consentement a l’impôt et avec le sourire s’il vous plait !!! non mais et quoi encore,
Dans quelques mois je délocalise mon unité de production ainsi que mon siège social
cet ayatollah fiscal pourra toujours créer un impôt sur les toiles d’araignées, ca sera la seule
chose qui restera de ma boite en France.

Signé : un entrepreneur en colère ;mais sans bonnet rouge ni carte du FN
Réponse de le 15/11/2013 à 19:00 :
Testez la Suisse, j'y suis depuis 5 ans (petite entreprise dans le médical), c'est vraiment pas mal...
Réponse de le 15/11/2013 à 22:38 :
Ca fait vraiment plaisir de voir que tous les frenchies ne sont pas des euh...nuques !
Bravo les gars, courage...
a écrit le 15/11/2013 à 17:39 :
Quand il faut payer pour avoir un contrat avec des organismes publics et qu'on rattrape après par une modification du devis, c'est le contribuable qui paye !
a écrit le 15/11/2013 à 17:28 :
Pas de poujadisme mais un ras le bol général du gaspillage public. Annulation jour de carence maladie des fonctionnaires, ouverture du RSA dès 18 ans, annulation droit d'entrée aux soins des sans papiers, comment voulez vous justifier le matraquage fiscal pour ces décisions purement clientélistes et irrespectueusesdu contribuable ?
Réponse de le 15/11/2013 à 18:27 :
c est une des raisons du ras le bol des contribuables une catégorie est a l'abri de tout (salaires avie)d autres exposes a tout
a écrit le 15/11/2013 à 17:25 :
C'est toujours la faute aux autres. Il faut faire d'abord des réformes internes pour diminuer les frais et les déficits. D'autres pays ont pris ce chemin avec succès alors pourquoi par la FRANCE. Au point où nous en sommes.
Un reportage sur le prix des médicaments sur FRANCE3 montre que l'état n'est pas très regardant dans ce domaine et qui paie ?
C'est facile d'augmenter les prélèvements sur les autres. A ce rythme là on nous donnera bientôt des bons pour nos besoins quotidiens.
a écrit le 15/11/2013 à 17:25 :
"Avec des destructions de radars routiers - qui sauvent pourtant tous les jours des vies humaines-, avec la perturbation de cérémonies républicaines, avec l'insulte raciste à l'encontre d'une ministre, une certaine haine est à l'œuvre, et prospère sans contrôle sur la Toile."

????!!!!!! Des radars routiers qui sauvent des vies (en se jetant sur les voitures pour absorber les chocs?) des perturbations de cérémonies(...) sur la Toile ?? Que vient faire le net la dedans, les sifflets étaient dans la rue non ? Une "certaine haine" : précisez votre pensée, c'est assez vague.
Bref des mots accolés sans signification intrinsèque...
Réponse de le 15/11/2013 à 17:40 :
Qui sauvent des vies humaine??? très drôle!!!
a écrit le 15/11/2013 à 17:08 :
Et moi je dénonce le Cahuzisme Fiscalien des hommes/femmes politiques français(e)s ! Dans les dents !
a écrit le 15/11/2013 à 16:58 :
Monsieur Cazeneuve, les Français ont la fièvre à cause d'un Etat qui leur coute plus qu'il ne les soutient. Point barre. Inutile d'aller chercher ailleurs. Nicolas Nous citoyen
a écrit le 15/11/2013 à 16:54 :
il ne vas pas tarder a reclamer les 75 pour cent au BAYERN , remarque apres MONACO sacres HOLLAND
a écrit le 15/11/2013 à 16:26 :
Le debat sur l'impôt tel qu'on le connait maintenant est le fruit de lla tremblante fiscale de Hollande et sa clique. Jamais l'impôt n'avait ete conteste auparavant. Ce sont eux qui mettent a bas la République. En 1792 le sieur cazeneuve aurait tâte de la guillotine
a écrit le 15/11/2013 à 16:26 :
Pitoyable ce ministre qui vit aux frais du contribuable. Les Français ne peuvent plus et ne veulent plus payer son train de vie luxueux, ni son absence de résultats. Dans une entreprise, quand on n'a pas résultats, on prend la porte tout de suite, pas dans 5 ans.
a écrit le 15/11/2013 à 16:19 :
Les socialistes en difficultées nous resort du placard poujade ,petain hitler comme argument pour discréditer leurs adversaires politiques;
Réponse de le 15/11/2013 à 18:39 :
+1
a écrit le 15/11/2013 à 16:18 :
Un confrère titre Chine: une salve de réformes pour diminuer le poids de l'Etat. Quand l'Etat français va-t-il supprimer toutes ces strates administratives qui empoisonnent la France. Par exemple : un Préfet pour la région, plus un Préfet par département, plus de nombreux sous-préfets. A quoi servent-ils? Toutes ces strates redondantes qui ne servent ni le citoyen, ni l'économie du pays. Ras le bol de tous ces donneurs de leçons qui ne s'appliquent pas à eux-mêmes les principes qu'ils nous dictent.
a écrit le 15/11/2013 à 16:09 :
la France n'a pas la fièvre, elle est dans le coma...
a écrit le 15/11/2013 à 16:08 :
On devrait obliger les ministres à vivre avec un salaire moyen de fonctionnaire , d aucun privilège ( voiture , logement et autres frais ) et payer les impôts SANS pouvoir faire de déduction ... Et ensuite on le laisse apporter ses conclusions ... Ils sont complètement à l ouest ses énarques
Réponse de le 15/11/2013 à 17:06 :
Hollande, vu l'état dans lequel il a mis le pays en 18 mois ne mérite pas le quart du huitième de son salaire. D'ailleurs il devait s'en douter car il a commence par le réduire.
a écrit le 15/11/2013 à 16:08 :
Pourquoi des violences?enfait il faut agir pacifiquement ou ça fait mal. Il n'y a pas que la voie des bonnets rouges. Par exemple il y a celle des RASES/TONDUS qui préfèrent se le faire eux même que par le fisc. C'est ainsi que depuis quelques temps je rencontre pas mal de personnes pour qui c'est un acte politique de ne plus fréquenter coiffeurs et barbiers et de se le faire soi même avec une économie annuelle de 500 euros. Calculez pour 1, 2, 3 millions de personnes
a écrit le 15/11/2013 à 16:05 :
Sa réflexion est scandaleuse... Il ose nous faire la morale alors que Hollande est en train d'exploser l'endettement de la France et même le triste record de son prédécesseur. A ce rythme, nous en serons à 1 000 md d'euros de dette supplémentaire à la fin du quinquennat d'Hollande alors que la crise était en 2008 ! Il faut vraiment que François Hollande et son gouvernement plient bagages. Ceci étant, cela n'excuse en rien les errances et les reculades de Sarkozy qui fait si peu en matières de réformes.
Réponse de le 15/11/2013 à 16:15 :
Dette sous Sarkozy : +600 Milliars en 5ans
Dette sous Hollande : +60 Milliards en a peine 2 ans
Si l'on suit votre raisonnement, Hollande va dépenser 540 Milliards d'ici la fin de son quinquennat. Soit vous avez une boule de cristal, soit vous n'etes pas très objectifs.
Réponse de le 15/11/2013 à 16:16 :
Dette sous Sarkozy : +600 Milliars en 5ans
Dette sous Hollande : +60 Milliards en a peine 2 ans
Si l'on suit votre raisonnement, Hollande va dépenser 540 Milliards d'ici la fin de son quinquennat. Soit vous avez une boule de cristal, soit vous n'etes pas très objectifs.
Réponse de le 15/11/2013 à 22:46 :
Soixante milliards sous Hollande ? Vous êtes Français et de gauche sans doute... Je comprends mieux !!!
Réponse de le 15/11/2013 à 23:45 :
La dette a augmenté de 130 md sur les 12 premiers mois de gouvernement Ayrault et la tendance est à l'accélération depuis 6 mois. Merci d'arrêter l'intox.
a écrit le 15/11/2013 à 15:52 :
Là est peut-être bien le début du problème que ne comprend pas ce très cher petit monsieur... "un principe fondamental: celui du consentement à l'impôt, qui est consubstantiel à la République". Le peuple ne consent pas plus a l’impôt qu'il ne consent a se faire mettre un suppo a l'insu de son plein gré. L’impôt n'est pas une tonte monarchique au bon plaisir du Roi fainéant. L’impôt donne droit a des services en contrepartie, et de préférence des services bien gérés, et optimisés. Ce petit monsieur devrait comprendre que si tout le monde se doit de bien gérer son budget personnel, alors l'Etat a OBLIGATION d'en faire au moins autant, si ce n'est plus. Nous ne sommes plus en monarchie, et l'Etat est depuis deux siècles un "machin" collectif, au service de tous, et non pas l’inverse. S'il ne fait pas son boulot, alors il ne faut pas s'étonner qu'une partie croissance du peuple renâcle a l’impôt, qu'il serait d'ailleurs grand temps de rebaptiser facture... Comme pour n'importe quel fournisseur : pas de service, pas de paiement. C'est simple non ?
a écrit le 15/11/2013 à 15:50 :
Il est mignon le Cazeneuve a nous faire la morale sur la fiscalité.
Il a chauffeur, logement, voyages garantis, et un job très bien payé à vie, alors il peut nous donner des leçons de civisme...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :