Cette fois c'est juré, l'UMP veut en finir avec les 35 heures !

 |   |  912  mots
L'UMP s'est offert un court momment d'apaisement pour parler programme économique
L'UMP s'est offert un court momment d'apaisement pour parler programme économique (Crédits : reuters.com)
L'UMP a consacré un séminaire à son programme économique. Parmi les mesures fortes: la fin des 35 heures, le retour à la dégressivité des allocations chômage. Mais aussi l'objectif de réaliser 130 milliards d’économies sur cinq ans, via la désindexation des prestations sociales et la suppression partielle des départements notamment.

Enfin du fond! L'UMP s'offre une petite parenthèse dans sa guerre des chefs et… une petite pause dans le long feuilleton du prochain retour à la vie politique de Nicolas Sarkozy. Et ce pour définir son programme économique lors d'un séminaire organisé le 18 décembre à Paris qui réunissait tous les ténors, de Jean-François Copé à François Fillon, en passant par Jean-Pierre Raffarin et Alain Juppé.

Plus précisément, il s'agissait de présenter les " mesures d'urgence pour redresser la France". D'ailleurs, si elle était aux commandes, l'UMP prendrait ces mesures d'urgence dans les six mois en ayant recours à la procédure des ordonnances. Ce programme, à la tonalité plutôt libérale, s'articule autour de trois thèmes : l'emploi, la compétitivité et les finances publiques.

  • Les entreprises seraient libres de fixer la durée du travail

Sans surprise, concernant l'emploi, le principal parti d'opposition, propose, cette fois, " une sortie définitive des 35 heures", y compris dans la fonction publique. Il n'y aurait plus de durée légale du travail, chaque entreprise devrait négocier sa durée du travail et donc le seuil de déclenchement des heures supplémentaires.

Ce qui signifie que dans certaines entités, celui-ci pourrait démarrer, par exemple, après 37 heures de travail et, dans d'autres, après 36 ou 38 heures. Parallèlement, l'UMP propose une disparition "progressive d'une partie des allègements de charges correspondants". Concrètement, il s'agirait donc de remettre en cause une partie du dispositif Fillon qui permet un allègement dégressif des cotisations sociales patronales de sécurité sociale pour les salaires compris entre 1 et 1,6 Smic. Un dispositif qui représente un effort de 22 milliards par an pour les finances publiques.

  • La dégressivité des allocations chômage après six mois

Autre proposition assez explosive alors que le pays compte quasiment 11% de demandeurs d'emploi, la perception d'une allocation chômage serait conditionnée au bout de trois mois au "suivi d'une formation en rapport avec les besoins de l'économie". En outre, pour inciter fortement à la reprise d'un travail, la dégressivité des allocations serait instaurée au bout de 6 mois.

Toutefois, l'UMP se montre prudente face à la situation actuelle du marché du travail, en prévoyant des pondérations à cette règle en fonction de l'âge, des niveaux de rémunération, du contexte local et des parcours de formation. A noter que dans le droit actuel, une telle décision appartient aux partenaires sociaux (patronat et syndicats), seuls gestionnaires de l'assurance chômage.

Le parti prône aussi la création de  "l'Agence pour le travail", née de la fusion de Pôle emploi, des Missions locales, de Cap emploi et de l'Apec.

Vielle antienne, également, l'UMP songe aussi à fusionner le CDD et le CDI dans un seul contrat de travail avec des droits progressifs. Quant aux fameux seuils sociaux, ils seraient doublés. Par exemple, l'obligation d'instituer un comité d'entreprise s'impose aujourd'hui quand l'entreprise passe le cap des 50 salariés. Le nouveau seuil serait fixé à 100 salariés.

  • Le retour de la TVA sociale pour financer la politique familiale

Au chapitre de la compétitivité, le programme de l'UMP reprend l'idée de Nicolas Sarkozy d'introduire une TVA sociale. Ce qui permettrait de financer la politique familiale qui repose actuellement sur les cotisations des entreprises, soit un allègement du coût du travail de 34 milliards d'euros. Le parti propose aussi de déplafonner les outils fiscaux liés à l'ISF qui permettent d'investir dans les entreprises, les PME notamment.

  • La fin de l'emploi à vie dans la fonction publique

Autre mesure symbolique, l'emploi à vie ne serait plus systématique dans la fonction publique. Les nouveaux entrants disposeraient de la possibilité de choisir la voie contractuelle. L'UMP compte aussi rétablir la règle du non-remplacement de 1 fonctionnaire sur 2 qui partent à la retraite… mais hors domaine régalien.

  • Créer 8 "super régions" et diminuer le nombre des départements

Dans le domaine de l'organisation administrative du territoire, l'UMP propose de "simplifier le mille-feuille administratif" en regroupant les 22 régions actuelles en " 8 grandes régions" et en supprimant les départements là où existent des métropoles (le Grand Paris, par exemple).

Au chapitre de la baisse des impôt et des dépenses, l'UMP annonce du " lourd ".

  • 130 milliards d'économies en cinq ans

De fait, l'UMP se fixe comme objectif de réaliser 130 milliards d'euros d'économies en cinq ans (là où les socialistes s'attèlent à réaliser 60 milliards sur 4 ans). De manière à ramener la dépense publique à 50 % du PIB au lieu de 56,4 % en 2012. Ce qui impliquerait une sacrée austérité. D'ailleurs le parti de Jean-François Copé donne quelques indications sur la façon d'y parvenir : l'indexation des prestations sociales se ferait sur la croissance et non plus sur l'inflation ( vu le niveau de la croissance... !) et, bien entendu - on le savait déjà - l'âge légal de la retraite serait fixé à 65 ans en 2023.

Lire aussi:"Baisse de la dépense publique, une question à 130 milliards d'euros"

Quelques dents ont tout de même grincé lors de ce séminaire, certains s'interrogeant sur la faisabilité réelle de ce programme. Celui-ci va donc être encore affiné et soumis au vote des cadres lors d'un Conseil national de l'UMP le 25 janvier. Mais le côté brusque de plusieurs dispositions va sans aucun doute conduire à ne pas les mettre trop en avant à quelques semaines du scrutin municipal !

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/12/2013 à 12:13 :
3 X 8 = 24H ... 5 X 8 = 40H ..... impossible d'en faire autant avec les 35H
a écrit le 22/12/2013 à 12:09 :
ce qui est notoire à l'étranger "on embauche un salarié".... en France "on adopte un salarié " !Prime de Noël pour les chômeurs, ... les 35H etc....
a écrit le 21/12/2013 à 15:44 :
"l'âge légal de la retraite serait fixé à 65 ans en 2023." - Désolé, ce sera sans moi...
a écrit le 20/12/2013 à 20:34 :
heu..heu... on dirait bérurier et san antonio enfin vous savez ce que j'en dis !
a écrit le 20/12/2013 à 20:22 :
Tout cela annonce avant les municipales. Ils sont fous a droite?
a écrit le 20/12/2013 à 18:29 :
qu'ils soient cohérents pour les électeurs qui savent plus! bonnet blanc et blanc bonnet . Qu'ils construisent un seul parti UMPS pour ne pas se tromper et tout ira mieux.
a écrit le 20/12/2013 à 18:24 :
Et hop, tout l electorat socialo communiste dans la rue, puis reculade et retour au point de depart .
Ya plus rien a attendre des politiciens enarques francais, fuyez pendant qu il en est encore temps !
a écrit le 20/12/2013 à 18:24 :
Et hop, tout l electorat socialo communiste dans la rue, puis reculade et retour au point de depart .
Ya plus rien a attendre des politiciens enarques francais, fuyez pendant qu il en est encore temps !
a écrit le 20/12/2013 à 17:08 :
Cela fait 1 scrutin que je ne vote plus pour l UMP. Si leur programme c'est de supprimer les 35H c'est sur je ne voterai plus pour la droite
a écrit le 20/12/2013 à 16:53 :
il y a belle lurette que les 35 heures devraient être aux oubliettes .Cette catastrophe économique surajoutée aux autres cataclysmes aurait déjà du être balayée d'un revers de manche sous les précédents gouvernements . Pourquoi ne l'ont-ils pas fait?
a écrit le 20/12/2013 à 16:04 :
pas beaucoup d'idées notre ump pour les économies,puis retraite par exemple PASSER A 65 alors que le probleme est bien EN PREMIER d'aligner les regimes en MONTRANT L4EXEMPLE POUR LES DEPUTES ET SENATEURS ET FEMMES DE SENATEURS reversion 100%,,,,,,??
a écrit le 20/12/2013 à 16:00 :
Ils prévoient aussi de rembourser leurs dettes accumulées entre 2002 et 2012 ?

Sinon, les 35 heures ont été mises en place en échange d'un quasi-blocage des salaires. Il va donc falloir rattraper la perte de pouvoir d'achat des salariés. Chiche !
Réponse de le 21/12/2013 à 19:00 :
Faux. Les 35 heures c'était en échange de plus de flexibilité pour les entreprises par l'annualisation des heures. Le gel des salaires n'était qu'un effet secondaire du remède démagogique (cf. partage du travail) à l'économie française.
a écrit le 20/12/2013 à 15:28 :
Moi je trouve que nos retraités ne sont pas assez compétitifs : les allemands coûtent moins chers ...
a écrit le 20/12/2013 à 14:48 :
Avec F Hollande dans les starting-blocks pour sa réélection en 2017, ils ne sont pas près d'arriver au pouvoir...
a écrit le 20/12/2013 à 13:17 :
des socialistes conservateurs (ie : des gens de droite) qui annoncent des baisses de dépenses et un recul de l'état, quelle bonne blague !!!
Réponse de le 20/12/2013 à 15:23 :
Ça permettra aux libertaires bobos (i.e : gauche caviar néolibérale) de s'acheter des ventres de mères porteuses ...
a écrit le 20/12/2013 à 12:41 :
Comme les politiciens aiment a le dire : "les promesses n'engagent que ceux qui les croient, surement pas ceux qui les font"
Réponse de le 20/12/2013 à 13:35 :
la gauche aussi a fait et fait des promesses
Réponse de le 20/12/2013 à 15:14 :
Nous les électeurs de droite d'en bas, on s'en fou des mensonges des socialistes, on n'attend rien d'eux

par contre,

les mensonges de l'UMP UDI Nouveau Centre, depuis plus de 15 ans, on n'en veut plus, on ne les veut plus tous ces menteurs qui courent les plateaux de télévision, les journaux et les radios pour raconter leurs blas blas,

et surtout nous ne voulons plus les voir ni les entendre ces vassaux UMP UDI Nouveau Centre de la finance pourrie.
a écrit le 20/12/2013 à 12:20 :
c'est juré et craché votez pour nous on fera mieux la prochaine fois !
a écrit le 20/12/2013 à 12:10 :
Mais que ne l'ont ils pas fait pendant 10 ans au pouvoir!!
Réponse de le 20/12/2013 à 13:35 :
plus que la gauche quand elle l'était !
a écrit le 20/12/2013 à 11:45 :
Et voilà nous avons encore ridiculisé les socialistes, qui sont incapables de remettre à flot la France, par ces nouvelles propositions toutes plus géniales les unes que les autres. Leurs "idées " se limitent à toujours plus d'impôts ! Vivement 2017
a écrit le 20/12/2013 à 11:06 :
A lire tout vos commentaires, Hollande c'est finalement la stabilité ! L'UMP n'a rien fait pendant 10 ans, a part bien sur la dette (+ 900 milliards d'€uros entre 2002-2012) et vous voulez encore voter pour ces gens la ?
a écrit le 20/12/2013 à 10:57 :
Pour le même salaire j'imagine ! ils ne risquent pas de gagner les prochaines élections beaucoup vont perdre a travailler plus pour gagner moins ! puisque actuellement personne n'est empêché de travailler plus !
a écrit le 20/12/2013 à 10:45 :
Moi je suis de droite et je suis pour les 35 heures .je fait du ski ce qui est tres bon pour ma sante
Réponse de le 02/01/2014 à 21:02 :
LOL entièrement d'accord.
a écrit le 20/12/2013 à 10:37 :
C'est géniaaaaal !!! Ils ont toujours des idées (aussi pourries soient elles) lorsqu"ils sont dans l'opposition... A quand (enfin) les bonnes idées quand ils seront à l'exécutif ???
Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette etc... tous pourris et les français continuent de les légitimer tous les 5 ans !!!! Le vrai changement, ce n'est pas les politics qui doivent le faire mais LES VOTANTS ! réveillez vous !!!
a écrit le 20/12/2013 à 10:23 :
Les entreprises avec la mise en place des 35 h ont été amenés à revoir leur organisation,
les plus importantes ont fait appelles à des cabinets conseil d'audit.Ce fut un travail de fond qui parfois a été bénéfique et qui a permit des gains de productivité dans la nouvelle réorganisation de l'entreprise.Je doute fort que le patronat soit demandeur de la suppression des 35 h à l'heure actuelle contenu de l'état des carnets de commandes.Ce n'est pas une question de quantité mais bien de qualité sur lequel il faut revoir le mécanisme.N'oublions pas que nous en terme de productivité en haut du tableau,pour une fois ne boudons pas notre plaisir.
Réponse de le 28/08/2014 à 8:29 :
@kirk. La productivite moyenne est une illusion car on exclu les chomeurs du calcul, c comme si on faisait la moyenne de la classe en ne comptant pas ceux qui ont moins de 10/20 !
a écrit le 20/12/2013 à 10:22 :
en dix ans, tout ça pour avoir 10% de chômage. Ca se passe de commentaires. Leur recette miracle: augmenter la TVA. C'est vrai que ça a eu un tel succès en Espagne et au Portugal...
a écrit le 20/12/2013 à 10:17 :
Je comprends que certains préfèrent rester dans le déni jusqu'au bout, mais ce programme n'est en réalité qu'un petit bout de ce qui nous attend sur les dix prochaines années. Malheureusement.
Réponse de le 20/12/2013 à 10:50 :
L'UMP n'a surtout aucune espèce de crédibilité en quoi que ce soit...
a écrit le 20/12/2013 à 10:05 :
Bande de bons à rien.
a écrit le 20/12/2013 à 10:01 :
une fois de plus, l'ump enfume un public de gogos crétins et dérérébrés qui font son fond de commerce. A quoi sert d'en finir avec les 35 heures ? Pour produire plus ? Et alors ? Il vaudrait peut-être produire mieux (mais la qualité n'a jamais été une priorité ni de l'ump ni des français). ET de toute façon, pourquoi faire ? Amonceler des stocks d'invendus parce que ce n'est pas parce qu'une entreprise produit plus (et dans quelles conditions qualitatives ??) qu'elle vend plus. Il n'y a aucun rapport entre les deux. En outre, le projet d'une certaine union mafieuse et populiste, qui ne verra jamais le jour car l'ump n'a pas .... disons le courage pour être poli ... d'appliquer de telles mesures, n'est qu'une vulgaire (dans tous les sens du terme) de la politique merkelienne qui a rétabli le STO cher à un certain prédécesseur moustachu. Après avoir truandé la france et les français pendant 5 ans, l'ump retourne à ses bonnes vieilles recettes nauséabondes : mettre les français au service du psdt et de ses trop proches petits copains financiers et industriels, plutôt que se mettre au service de la population. La voyoucratie qui remplace la démocratie. Un enfumage de plus pour un parti qui a déjà eu l'occasion de faire ses preuves pendant 5 ans : plus important déficit de toute l'histoire de la france, corruption et malversations généralisées au plus hauts postes de pouvoir, éjection (légitime, certes) de la france de la scène internationale, augmentation sensible du non-emploi (malgré des chiffres truqués et des dossiers chauds sciemment laissés au fond des tiroirs pour le successeur de micro-sarko, ... ais il ets vrai qu'une fois qu'une certaine mafia a goûté au pouvoir...
Réponse de le 20/12/2013 à 10:18 :
Je suis d'accord avec vous sur toute la ligne, sauf sur un point. Ce parti a fait ses preuves pendant 10 ans, pas pendant 5 ans.
Réponse de le 20/12/2013 à 14:52 :
Le PS c'est mieux peut-être ?
a écrit le 20/12/2013 à 9:37 :
Vraiment, c'est enfoncer une porte ouverte... Depuis la loi du 20/08/2008, les 35h sont régies par les conventions d'entreprise et remettre sur le chantier un pareil "bazar".. Disons que psychologiquement et politiquement, cela peut avoir une signification, mais même Gattaz au Medef ne est pas si chaud que cela, surtout qu'il faudra alors ne plus payer les compensations aux entreprises, et là c'est "douloureux" pour les boites..(mais tellement bien pour le budget de l'Etat).Plutôt que de casser la cruche, il vaudrait mieux la vider complètement....
a écrit le 20/12/2013 à 9:37 :
Le retour de Sarkozy, la fin des 35h alors qu'il y a des millions de sans emploi, la hausse de la TVA. Le plus drôle : la "simplification du mille-feuille" alors qu'en région parisienne les élus UMP sont vent debout contre cette simplification. Le Père Noël est passé avec qqs jours d'avance pour Hollande.
a écrit le 20/12/2013 à 9:31 :
On peut réduire la dépense publique et facile à mettre en œuvre en faisant des économies sur le nombre de parlementaires (députés, sénateurs, présidents des régions et départements, etc) sur la rémunération, le cumul de retraites,, le nombre des mandats, avantages et privilèges, etc... Monsieur Jean-François Copé et vos camarades de droite comme de gauche de la république bananière. faudrait-pas vous oubliez dans l'effort de la réduction de la dépense publique !!! Arrêtez de prendre les français de la société civile pour des C _ _ _ !!!
a écrit le 20/12/2013 à 9:16 :
Indexer les prestations sociales sur la croissance et non sur les prix à la manière de la proposition UMP ou de la Cour des comptes n'a aucun sens économique.
Car il est prévu d'indexer une prestation nominale sur une croissance réelle.
Ce qui aurait un sens économique serait d'indexer une prestation nominale sur une croissance nominale ou ce qui revient au même, une prestation réelle sur une croissance réelle.
L'idée de départ logique de ne pas augmenter les dépenses plus vite que la production du pays est donc complètement dévoyée.
a écrit le 20/12/2013 à 9:03 :
Aucun parti, n'a pris ses responsibilities et c'est pour cela que nous en sommes la' Ne vous y trompez pas, j'inclus le FN tout aussi conservateur et encore moins capable que les autres. Je n'ai pas envie de faire l'expérience FN qui va devoir apprendre à gouverner par temps de tempête! Soyons sérieux, Allemands , Anglais et autres sont en ordre de marche depuis bien longtemps. Évitons nous une équipe de menteurs encore plus inexpérimentés. Enfin les propositions de l'UMP sont justes et nécessaires et je ne crois pas que d'autres les ont proposé. Alors soyons pragmatiques, et montrons à nos hommes politiques que nous sommes prêts à l'audace et aux réformes' ne nous cherchons pas un hypothétique échappatoire tel que le vote blanc ou le FN.
a écrit le 20/12/2013 à 8:51 :
Revenir sur les 35 heures est un non sens alors que chômage et productivité ne cesse de progresser. L'UMP, c'est vraiment une bande de bras cassés.
Réponse de le 20/12/2013 à 13:37 :
la gauche cent fois +
a écrit le 20/12/2013 à 7:48 :
C'est décidé...Aux prochaines élections je vote FN.
Réponse de le 20/12/2013 à 9:10 :
Depuis 40 ans, l' UMPS = chomage de masse + pauperisation de la population + corruption et explosion de la dette nationale + négationnisme + politique d' analphabétisation, d' immigration et d' insécurité

L' UMPS c'est l' alliance du rose et du vert contre le bleu, le blanc et le rouge
Réponse de le 20/12/2013 à 10:05 :
Bravo ! je ne suis certainement pas partisan des deux partis que vous évoquez. mais il faut bien reconnaître que le parti néonazi que vous évoquez aussi n'a strictement aucun programme et que ce qu'il propose est avant tout anti-français. La famille qui a fait main basse sur ce mouvement fasciste est avant tout une bande de mauvais français qui ne visent que la destruction de ce qu'il reste de ce pays de baltringues. Mais bon : mensonges, populisme et politique du bouc émissaire font, semble-t-il recette. Un certain dictateur lmoustachu a appliqué exactement les mêmes recettes et tenu les mêmes propos dans les années 1940. Il est vrai qu'il a eu ses nervis et ses collabos. Comme la famille qui règne sans partage sur le parti d'extrême droite que vous mentionnez. Peut-être que sivous vous achetiez un cerveau, cela aiderait, non ?
Réponse de le 20/12/2013 à 10:46 :
Effectivement, le FN n'a aucun programme, c'est bien pour cela qu'on ne sera pas déçu.
Réponse de le 20/12/2013 à 10:51 :
Eh, OH !!! Réveillez vous. Vous parlez d'un moustachu du siècle dernier...On n'est plus en 1940. Le FN est un parti mis en place par la gauche et entretenu par la Droite pour faciliter leurs réélections à tour de rôle. Le FN a gagné son droit d'être reconnu et les prochaines élections devraient lui donner raison.
Réponse de le 20/12/2013 à 10:56 :
Les vrasi partis facistoïdes et néo nazis ne sont pas toujours ceux qu'on dit. Remarquons qu'officiellement Hollande et sa clique luttent contre l'extrême droaaaate franchouillarde pétainiste mais aussi qu'ils vouent une "fidélité éternelle" au dernier Etat pratiquant l'apartheid et la colonisation territoriale. Au point où ils ont voulu déclencher cet été une guerre préventive contre la Syrie et tout fait pour faire capoter l'accord avec l'Iran sur le nucléaire !
Réponse de le 20/12/2013 à 11:01 :
@ toi aussi de10:05 . SVP pouvez vous nous indiquer ou vous avez acheté le votre qu' on y aille pas. Mais si vous avez un programme faites le savoir. Impatient de le lire.
a écrit le 20/12/2013 à 6:17 :
Ils n'ont rien fait pendant plus de 10 ans ou ils étaient au pouvoir et ils voudraient nous faire croire à ces nouvelles fables ? Mais de qui se moquent ils ? De nous.....ces hommes politiques n'ont plus aucune crédibilité et feraient bien d'arrêter de mentir aux français si ils ne veulent pas que tout cela leur reviennent dans la figure comme un boomerang...
a écrit le 20/12/2013 à 5:41 :
Des bonnes idées qui ne seront jamais mises en œuvre car l'UMP est un parti de lâches .
Réponse de le 20/12/2013 à 7:50 :
Mais malheureusement, beaucoup de mauvaises idées aussi...dont la plupart sont citées dans l'article.
a écrit le 20/12/2013 à 4:37 :
Avec un tel programme, pourtant réaliste, aucune chance d'être élu.N Sarkozy va prendre de la distance et rafler la mise. De toute façon le mode de scrutin électoral à deux tour avec triangulaires, ne parviendra jamais à trouver des majorités pour redresser la France !
Réponse de le 20/12/2013 à 21:45 :
ces peut être fait exprès pour réélire Nicolas Sarkozy, les français vont tomber dans le panneaux ........
a écrit le 19/12/2013 à 23:52 :
on peut rien lui reprocher il n'en a pas plus fait qu'Arlem Désir son homologue .
a écrit le 19/12/2013 à 23:32 :
Et rien sur le dumping économique européen...
a écrit le 19/12/2013 à 23:30 :
Ils ne comprennent rien de droite comme de gauche du centre puis des verts alors eux c'est le ponpon ils sont vraiment pas mûres pour diriger un pays.
a écrit le 19/12/2013 à 22:58 :
c'est eux pour Mayotte non ?
c'est eux avec l'histoire du fiston non diplômé pour l'EPAD ?
c'est eux qui ont augmenté la dette de 1000 milliards d'euros (6500 milliards de francs) en 10 ans ?
...
souvenez vous le soir du 2ème tour en 2002, Jacques Chirac dire :"je vous ai entendus".

pff.
plus jamais pour moi.
a écrit le 19/12/2013 à 22:55 :
c'est eux pour Mayotte non ?
c'est eux avec l'histoire du fiston non diplômé pour l'EPAD ?
c'est eux qui ont augmenté la dette de 1000 milliards d'euros (6500 milliards de francs) en 10 ans ?
...
souvenez vous le soir du 2ème tour en 2002, Jacques Chirac dire :"je vous ai entendus".

pff.
plus jamais pour moi.
Réponse de le 20/12/2013 à 13:39 :
epad était libre et qui la prise la gauche évidemment
a écrit le 19/12/2013 à 22:29 :
On peut sans doute baisser les dépenses publiques de 130 Ge en 5 ans...à condition en particulier de baisser les retraites des retraités actuels, plus élevées en moyenne qu'en Allemagne...et à condition aussi en particulier de diviser par deux le budget de la défense (dont l'abandon de la dissuasion)...pour faire aussi comme les allemands. Nul doute que l'UMP y songera !
Réponse de le 20/12/2013 à 10:03 :
Vous qui avez de bonnes idées vous ne parlez pas de baisse de votre salaire mais comme vous êtes toujours présent sur ce forum je pense que vous êtes un chômeur professionnel.
a écrit le 19/12/2013 à 22:27 :
Une belle bande de blaireaux...
a écrit le 19/12/2013 à 22:25 :
La TVA doit financer les retraites et non la politique familiale : les retraites restent chargées dans le prix car ça simule du salaire différé alors que la famille relève de la solidarité à laquelle doit participer un rentier qui ne consomme pas
Réponse de le 20/12/2013 à 1:29 :
C'est vrai ca, l'origine de la politique familiale c'etait pour les retraites. Cela a echoue. la TVA devrait financer les retraites.
a écrit le 19/12/2013 à 22:21 :
Si vous demandez à un patron quel est le seuil au-dessus duquel il souhaite voir déclencher les heures sup ce sera zéro heure puisque c'est ainsi qu'on a une flexibilité maximale...Le seul débat intéressant et celui de la baisse du coût horaire chargé du travail, pas celui des 35h qui est un débat d'un autre siècle
a écrit le 19/12/2013 à 21:29 :
je ne comprends pas la réduction des coûts sachant qu'ils ont eux mêmes augmenté le nombre de députés juste un peu avant 2012. Si vous avez une explicatio, suis preneur
a écrit le 19/12/2013 à 21:25 :
quand ils sont au gouvernement, ils détruisent les finances et ne font rien de ce qu'ils promettaient et quand ils n'y sont pas ils sont prêts à tout. Comment les croire et surtout quand on connait leur niveau de perte à l'UMP, on a des doutes.
a écrit le 19/12/2013 à 21:25 :
Ils ont régné sans partage pendant 10 ans sans rien faire !!!
De qui se moque-t-on ?!?
Réponse de le 19/12/2013 à 23:27 :
C'est faux. Ils ont partagé le pouvoir avec l'opposition.
Réponse de le 20/12/2013 à 21:48 :
faux il on tous régné depuis longtemps..... gauche droite, même programme, mêm chose faite .....
a écrit le 19/12/2013 à 21:23 :
Ils ont eu dix ans pour revenir sur les 35 H ... et avec 5 millions de chomeurs ils veulent augmenter le temps de travail !
Ne plus assurer l'emploi à vie des fonctionnaires veut dire provisionner des assedics et des retraites pour les fonctionnaires puisqu'on les propulsent dans le privé par cette mesure. Hors il n'y a déjà pas assez de pognons pour les payer, alors provisionner ...

De toute façon, comment pourrait-on encore faire confiance à des gars qui ont mis le pays dans cet état ?
UMPS bientôt dehors !
a écrit le 19/12/2013 à 21:01 :
Ils ne prendront pas le pouvoir, ras le bol de l'umps. Nous passerons à quelque chose de plus radical.
a écrit le 19/12/2013 à 21:00 :
J'ai noté dans ce programme un changement FONDAMENTAL. Changer le nom de pôle emploi en Agence pour le Travail qui s'appelait naguère Agence pour l'Emploi. Si ça, c'est pas une idée géniale, alors je ne m'y connais plus.
a écrit le 19/12/2013 à 20:54 :
Mais ils ont omis de réduire le nombre de députés et sénateurs,attachés parlementaires etc ......et de nouveau 130 milliards d'économie .Les malins ils ne vont pas se sanctionner la place est trop bonne
a écrit le 19/12/2013 à 20:53 :
Mais ils ont omis de réduire le nombre de députés et sénateurs,attachés parlementaires etc ......et de nouveau 130 milliards d'économie .Les malins ils ne vont pas se sanctionner la place est trop bonne
a écrit le 19/12/2013 à 20:24 :
Et la réduction du nombre de députés ? Et l'interdiction de tout mandat électif rémunéré ?Faut pas prendre des vessies pour des lanternes ! Bref du blabla de gens trop intéressés comme bien d'autres vraiment déconnectés de la VRAIE VIE ! Faudrait qu'ils aillent travailler d'abord comme brancardiers à l'hôpital en 3X8 ...
a écrit le 19/12/2013 à 19:00 :
Et la réduction des milles-feuilles administratif et politique , c'est pour quand ?
Réponse de le 19/12/2013 à 22:34 :
Il faudra refaire voter le Haut Rhin alors qui n'est pas spécialement de gauche pourtant, car dans ce département on a dit non à la fusion région/département..
a écrit le 19/12/2013 à 18:54 :
Qu'il nous parle de la réforme à faire sur les avantages des élus qu'ils s'octroient en présentant des projets qui les concernent financièrement et les votes à l'unanimité dont dernièrement les 6000 euros mensuel pendant 5 ans s'ils ne sont pas réélus .
Réponse de le 19/12/2013 à 20:30 :
En voila un qui m'a piqué mon pseudo.
a écrit le 19/12/2013 à 18:45 :
Ah bon, alors s'ils jurent cette fois-ci, c'est sûrement que c'est la bonne...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :