Le nombre de créations d'entreprises en France baisse de 2,1% en 2013

 |   |  283  mots
En France, 538.185 entreprises ont été créées en 2013 contre 549.975 en 2012.
En France, 538.185 entreprises ont été créées en 2013 contre 549.975 en 2012. (Crédits : reuters.com)
Si le nombre de créations d'entreprises a terminé l'année 2013 dans le vert, il affiche de moins bons résultats qu'en 2012 avec une baisse de 2,1% par rapport à l'année précédente.

En augmentation de 0,3% en décembre 2013, par rapport au mois précédent. Pas suffisant pour inverser la tendance annuelle : l'an dernier, le nombre de créations d'entreprises s'est replié de 2,1% par rapport à 2012, selon des statistiques publiées mercredi par l'Insee.

Au total, 45.170 entreprises ont été créées en décembre en France. Cette progression est largement tirée par l'augmentation des créations d'auto-entreprises (+3,7% en décembre) qui compense la baisse des créations d'autres entreprises (-3%), explique l'Insee. En décembre, une création sur deux (51,1%) était une demande d'auto-entreprise.

-2,1% en 2013

En revanche, les créations au cours des douze mois de l'année écoulée ont reculé de 2,1% par rapport aux douze mois précédents. Précisément, 538.185 entreprises ont été créées dans le pays en 2013 contre 549.975 en 2012.

Les secteurs qui ont le plus contribué l'an dernier sont l'enseignement, la santé, l'action sociale et les activités financières et d'assurance. Ceux qui ont vu le nombre de créations chuter le plus sont la construction, les services aux ménages et les activités immobilières, a précisé l'Insee.

Rebond au dernier trimestre

Motif d'espoir : l'année s'est bien terminée pour la création d'entreprises : au total, le dernier trimestre 2013 a vu un rebond de 1,5% du nombre de créations, en comparaison avec la même période il y a un an.

Début 2013, un rapport de la Cour des Comptes avait jugé "illisible" l'aide publique à la création d'entreprises, dénoncent notamment la multiplicité des acteurs et l'absence de coordination. Le Comité de modernisation de l'action publique présidé par Jean-Marc Ayrault, étudiait fin décembre des moyens d'améliorer son efficacité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :