Le niveau de vie des retraités à peine inférieur à celui des actifs

 |   |  359  mots
Le niveau de vie des retraités français reste à peu près équivalent à celui des actifs.
Le niveau de vie des retraités français reste à peu près équivalent à celui des actifs. (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
Malgré un décalage de six mois de la revalorisation des retraites entériné par la réforme de François Hollande, le niveau de vie des retraités reste à peu près équivalent à celui des actifs.

"Vivement la retraite !" : l'antienne a encore de beaux jours devant elle, selon un document du Conseil d'orientation des retraites (COR) que le journal Les Echos a pu consulter. Il explique que le niveau de vie des retraités est quasiment équivalent à celui des actifs en France, le travail en moins.

Bien que les revenus des retraités soient inférieurs aux revenus des actifs, les retraités ont un niveau de vie proche de celui des actifs car leurs ménages sont souvent de plus petite taille.

Niveau de vie à 96% de celui des actifs

En tenant compte des revenus du patrimoine, le niveau de vie des retraités est équivalent à 96% de celui des actifs, 92% de celui des actifs qui ont un emploi. Sans tenir compte du patrimoine, leur niveau de vie est "sensiblement plus faible", selon le COR, à 85 % de celui des actifs.

Et, en considérant le fait que les retraités sont plus souvent propriétaires de leur résidence principale - on calcule alors des loyers fictifs pour faire la comparaison - les retraités seraient au contraire plus aisés que les actifs (101 %).

Cette équivalence de niveau de vie ne date pas d'hier. C'est même une constante depuis 1996, phénomène dû à la montée en puissance des régimes de retraite pendant les Trente Glorieuses, à la hausse soutenue des salaires durant cette période et à la progression du taux d'activité des femmes, explique Les Echos.

Depuis la crise de 2008, les revenus des actifs ont été sous pression, mais pas ceux des retraités, "étant donné que les pensions sont revalorisées en fonction de l'évolution des prix".

Taux de pauvreté plus faible

Dernier motif de jalousie pour les actifs - ou de satisfaction pour les retraités - : ces derniers sont moins touchés par la pauvreté. Depuis quinze ans, le taux de pauvreté y oscille entre 9% et 10% alors qu'il dépasse 14% pour l'ensemble de la population.

Le nombre de bénéficiaires du minimum vieillesse, qui assure un revenu plancher au-delà de 65 ans, n'a cessé de reculer. On en compte aujourd'hui « autour de 600.000 », deux fois moins qu'à la fin des années 1980.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2014 à 19:18 :
C'est étrange comme commentaire. Pour ma retraite pleine elle sera inférieur à 60% de mon salaire net... Étant donné que l'on nous paye qu'en prime dans ce pays...
a écrit le 18/01/2014 à 12:59 :
On divise, la gauche contre la droite, les vieux contre les jeunes etc.. En réalité depuis 1975, la gauche et la droite concèdent du social à crédit et bloquent les revenus dans un étau de dévaluations puis de cotisation sociales et d'impôts . Grace et a cause de cela, on a dans un premier temps seulement réussi à éliminer l'extrême pauvreté qui a réapparu ensuite massivement, au prix d'un chomage énorme et de la disparition de la classe moyenne qui était apparu après guerre . Celle -ci est à la retraite et certes une partie bénéficie des regimes speciaux ou d'état tout à fait injustes, mais on a surtout tué l'activité si extraordinaire qui a marqué 1850 à 1975 par deux guerres et par une étatisation insidieuse et masquée de la société. Une activité digne du niveau de notre pays aurait payé largement les retraites et des salaires convenables.
Réponse de le 18/01/2014 à 18:19 :
"economie en berne",en partie d'accord avec vous mais vous omettez de dire que la crise de financière de 2008 a appauvri notre modèle social en mettant plusieurs centaines de milliers de salariés au chômage ne cotisants plus et consommant moins ! D'autre part et revenant dernièrement de Norvège ,je me plait à citer que chez eux ,la soulte constituée par l'argent du pétrole et du gaz est en partie mise de côté pour payer leur modèle social de demain ! Et nous ,qu'avons nous fait de l'argent des 30 glorieuses ?
Réponse de le 20/01/2014 à 19:17 :
Tout a fait le gros problème est qu'avant la pauvreté était composé de ceux qui ne travaillaient pas. Aujourd'hui ce sont beaucoup de travailleurs qui gagne moins et font partie de cette pauvreté; pour certain avec les aides qu'ils n'ont pas le droit parce qu'ils travail, il gagnes moins que si ils restaient chez eux et ne payaient pas leur essence pour allez travailler, alimentation en allant dans les associations, impôts car ils ne toucherais que le RSA, loyer, électricité... alors que le traailleur lui il paye pour tout...
a écrit le 18/01/2014 à 9:30 :
Que mon post est le bienvenu, tant il est très juste et concis.
Merci.
a écrit le 18/01/2014 à 8:54 :
De plus n'oublions pas que les retraités actuels n'ont jamais bénéficié des RTT, ni moins encore de la semaine de 35 heures.....c'étaient plus proche des 45/ 50 heures ,
avec des astreintes 24/24 sur des périodes d'un mois sur trois avec peu de compensation de salaire....
ne tapez pas sur l'ambulance
Réponse de le 18/01/2014 à 9:56 :
"HENRI",selon un rapport paru dernièrement ,au pays des 35 heures ,le temps de travail moyen des salariés Français est de 39,5 heures ! Notre grande fille qui travaille depuis quelques mois (au SMIC) fait en moyenne 1 heure supplémentaire par jour ...Quant à ceux d'hier ,(la génération 68 par exemple) ,ils ont été souvent remerciés TROP TÔT par leur employeur car il fallait présenter de "bons chiffres" aux actionnaires !!!Attention à ne pas faire s'opposer les générations ... DANGER !
Réponse de le 18/01/2014 à 16:10 :
Les 35 heures datent déjà de 99 et à l'époque, les futurs papys n'en foutaient plus une ramée à coups de préretraites et de régimes spéciaux ...
a écrit le 18/01/2014 à 7:24 :
Comment pourrait-il en être autrement? Évidemment que les retraités ont plus d'argent et de patrimoine que les jeunes qui rentrent sur le marché du travail (l'inverse serait à même de poser des questions). Ils ont en effet eu toute une vie pour mettre un peu d'argent de côté, pour les plus prévoyant en diversifiant leurs placements (retraite complémentaire, PEE, bourse, immobilier...). J'ai quarante ans passé et mon niveau de vie est bien meilleur qu'à vingt ans, et je travaille et investis à mon humble niveau pour ne pas trop subir de baisse de niveau de vie quand je partirais en retraite. En quoi cela est-il anormal?
a écrit le 17/01/2014 à 21:58 :
"Le nombre de bénéficiaire du minimum vieillesse a baissé", et ceux qui touchent moins que ce minimum, ils passent à la trappe ? Article un peu léger.
a écrit le 17/01/2014 à 18:07 :
Les actifs aussi tentent de s'acheter un logement en prévision de la retraite et ils ont raison.
Les nouveaux retraités ont subi plusieurs réformes leur revenu est donc inférieur à ceux qui l'ont prises il y a 10 ans.
a écrit le 17/01/2014 à 17:59 :
Les personnes âgés votent massivement à droite, sont contre payer un peu plus d'impôt, pour que les actifs travaillent plus longtemps et cotise plus, mais alors pas du tout pour voir comment cela se passe dans d'autres pays que pourtant il semble admirer. Devrait voir un coup au Japon ou aux US comment ça se passe, il serait peut être un plus solidaire.
a écrit le 17/01/2014 à 16:18 :
Encore les vieux !!! qu' ont ils fait, ils ont travaillé 55 heures par semaines, commencé à 14 ans, cotisé pendant 45 ans, la retraite ils l' ont mérité !!
Oui ils y a des retraités qui devraient être taxés, ceux qui partent finir leur jours au Maroc, ou dans les pays d' outre-mer, et qui reviennent en France seulement pour ce faire soigné !!
Avant de dire des sornettes , réfléchissez , et ravalez votre venin anti vieux !!!
Réponse de le 17/01/2014 à 16:47 :
Tiens un autre et là on est passé à 45 ans de cotisations. Limite Germinal.
Réponse de le 17/01/2014 à 17:02 :
Ceux qui ont commencé à travailler à 14 ans et qui ont terminé à 60 ans = 45 ans
pour les générations nées dans les années 1920/1930 .... pas bien de se moquer...!!
Réponse de le 17/01/2014 à 17:27 :
Vous travaillez en ce moment ???? Vous lisez la tribune pendant vos horaires de travail ????
Réponse de le 17/01/2014 à 21:25 :
Non, horaires décalés. Pour le reste je ne moque pas, je constate que si on écoute certains commentateurs les retraités ont passé 40 à 50 ans à travailler. Le commentaire original parlait des "vieux". Quelle part des retraités est de la génération 1920/1930 et a commencé à travailler à 14 ans? La cotisation moyenne de nos retraités est de 45 ans?

Il s'agit pas de monter les uns contre les autres, il s'agit d'un état de fait (avec des disparités entre personnes) avec des gouvernements successifs qui ont choyé une génération mais ont en même temps transféré une dette et une inégalité de patrimoine qui pèse sur les générations suivantes.
a écrit le 17/01/2014 à 16:07 :
Les moyennes sont faites par des moyens eux mêmes. N'oubliez vous pas de préciser que vous comparez des gens qui ont 41 ans de cotisations sociales derrière à des personnes qui en moyennes toujours sont toujours à la moitié de leurs propres carrières et cotisations sociales. Se baser la dessus pour une comparaison entre revenus est donc un non sens absolu.
Réponse de le 17/01/2014 à 16:22 :
La moyenne des cotisations des retraités est de 41 ans? Sérieux? On parle des pré-retraites aussi? On parle de combien d'années de cotisation il faudra à un actif actuel pour toucher un taux de remplacement inférieur à celui dont bénéficient les retraités actuels? On parle du holdup sur l'immobilier? On parle de la consommation des prestations de santé entre actifs et retraites? Le non sens est de nier une réalité et une injustice qui paralyse le pays.
Réponse de le 17/01/2014 à 17:11 :
je vous souhaite de vieillir..... avec des revenus qui vont augmenter jusqu'à votre départ à la retraite où vous toucherez environ 50% de votre salaire de fin de carrière,où vous consommerez des prestations de santé; Avant vous aurez épargné (immobilier, épargne classique...) alors soyez "soft" et ne faites de commentaires "anti-vieux"....!!! vous allez vieillir vous aussi.
Réponse de le 17/01/2014 à 21:29 :
Ce n'est pas un commentaire anti-vieux et je ne pense pas qu'il était dur, si vous l'avez pris comme tel ce n'était pas mon but. Il n'y a aucune raison de blâmer quelqu'un en raison de son âge. C'est une critique d'un système (pré-retraites, taux de remplacement etc) mis en place pendant des décennies alors qu'on savait qu'il n'était pas viable économiquement et démographiquement. Et maintenant on fait mine de découvrir l'addition et on la laisse aux plus jeunes.
a écrit le 17/01/2014 à 14:13 :
C.et article ne décrit pas la situation réelle de la majorité des retraités Il évoque la situation d'une minorité comme les retraités qui partent au Maroc.Attention ne pas avaler n'importe quoi Comme d'habitude ,un jour on vend des savonnettes et le lendemain des préservatifs
Regardez autour de vous pour vous faire une opinion valable
a écrit le 17/01/2014 à 14:10 :
NORMAL....c'est une categorie qui vote et jusqu'a present les politiques leurs ont fait les yeux doux. Le systeme leur va si bien puisqu'ils en profitent en plein en contribuant moins que les actifs à son financement. Il n'y a qu'a voir le tolle et les reactions des qu'il s'agit d'aligner les taux de taxes, csg rds par ex,. sur ceux des actifs.
Ce sont eux qui possedent le patrimoine immobilier et financier, facilement constitue durant leur periode d'activite avec ldes taux d'inflation et de hausse salaire que l'on connait.
Par contre des qu'il s'agit d'approuver les mesures "courageuses" types retraites à 65ans, ils repondent present...oubliant qu'eux memes ont beneficier de pre retraites, de primes de depart...Bon tout ceci finira par changer..c'a commence tout doucement mais il etait temps
Réponse de le 17/01/2014 à 17:16 :
+1000
Réponse de le 17/01/2014 à 17:17 :
donc vive l'inflation et vous pourrez faire pareil....!! et les 5 ans de guerre, vous les prenez aussi, et les 40 h:hebdo, vous les prenez aussi...vous vivez dans une société où vous bénéficiez de tout .... regardez comment vivaient les actifs il y a 50 ans ....!!!!
Réponse de le 17/01/2014 à 18:40 :
et n'avaient pas toutes les aides dont vous bébéficiez !
Réponse de le 17/01/2014 à 21:00 :
"regardez comment vivaient les actifs il y a 50 ans ....!!!! " : On regarde comment ils vivaient il y a 20 ans et aussi comment vivent les retraités de plus de 85 ans par rapport à leurs enfants, jeunes retraités! D'ailleurs, ces derniers n'ont pas trop connus la guerre et leur confort d'aujourd'hui, ils le doivent au vote pour l'immobilier subventionné!
Réponse de le 17/01/2014 à 21:04 :
Cessez d'assimilez les jeunes retraités à leurs parents auxquels ils ont concédés de retraites de misère! Les 39h ne date pas d'hier et les jeunes à 50h payées 35 ne sont pas rare! Leurs situations, ils la doivent à leur poid électoral : Un immobilier subventionné où ils sont libres de siphonner les revenus de la jeunesse sur des biens de premières nécessités, des pensions de retraite indexées sur l'inflation quand les revenus n'augmentent pas! Alors, cessez de nous bassinez avec votre mérite et ne nous parlez pas de leurs défenseurs : Leurs enfants vivants d'aide de retraité prelevées sur le salaire des enfants des autres!
a écrit le 17/01/2014 à 13:57 :
Encore de l'intox, comme pour l'inflation de 0.70% qui correspond à un surplus de 126€ pour un salaire net ou une retraite de 18000€-Sur l'année les dépenses globales (edf,gaz,nourriture,impôts, et j'en passe)n'auraient augmentées que d'environ 10 € par mois ?
Pour le niveau de vie des retraités, que l'on donne des chiffres et non des pourcentages-
Tous les retraités sont mis dans le même panier.
Et ceux qui sont propriétaires, bientôt on va leur taxer les légumes de leur jardin
a écrit le 17/01/2014 à 13:54 :
Les retraités ont travaillé avec des semaines de plus de 40 heures.Les actifs effectuent des semaines a 35 voire 32h pour certaines entreprises.Il est donc normal que les pensions soient au niveau des salaires d'aujourd'hui.
Réponse de le 17/01/2014 à 14:49 :
rectificatif les actifs travaillent 60 h paye 35. et on leur fait bien comprendre que s ils ne sont pas content ils peuvent prendre la porte !
Si la plupart des actifs partiraient demain a la retraite s ils le pouvaient c est quand meme pas pour rien: gagner quasiment autant qu en travaillant en restant chez soi, c est quand meme pas mal (on peut meme gagner plus si on quitte une region ou la vie est chere pour aller ailleurs. sans aller jusqu au maroc et avoir une vie de nabab, il y a plein de region francaise ou vous pouvez augmenter de 20 % votre train de vie en y habitant par rapport aux grandes metroploles ou vous etes oblige d habiter comme actif)
Réponse de le 17/01/2014 à 21:05 :
"les actifs travaillent 60 h paye 35. et on leur fait bien comprendre que s ils ne sont pas content ils peuvent prendre la porte !" : +1000, il suffit d'écouter les témoignages de jeunes partant travailler à l'étranger! En Suisse par exemple, 42h, c'est 42h, ils sont presque surpris de voir le patron leur demander de partir!
a écrit le 17/01/2014 à 13:46 :
Beaucoup de commentaires qui ignorent la réalité des faits. Certes, certains retraités, disons ceux des classes moyennes supérieurs, on pu se constituer au cours de leur carrière un socle d'économies leur permettant à la retraite de compenser la perte de revenus ( dans le privé, taux de reversion de 52 à 60 %).

On oublie d'indiquer dans l'article que les retraités de la fonction publique ont un taux de reversion beaucoup plus favorable (70 à 80%)

Et on oublie tous ceux qui, ouvriers, employés ou petits artisans, vievent en dessous du seuil de pauvreté...

Alors les moyennes...
a écrit le 17/01/2014 à 12:59 :
ce que vous ne dites est leur niveau d'imposition. a savoir qu'un couple de retraités commence a payer des impots avec 1800 euros de revenus soit 900 euros de pension ce qui est une honte. ce sont ceux la les retraités "riches" de Touraine ??????
a écrit le 17/01/2014 à 12:37 :
LES retraites d hier ont travallier jusqu a 45heures par semaine il ne touchent que leur due ,???
Réponse de le 17/01/2014 à 16:09 :
Et quel était le taux de leurs cotisations "retraite" à l'époque ? Vérifiez vos anciennes fiches de paie et on en reparlera !
Réponse de le 17/01/2014 à 17:04 :
et qu'est ce que les moins de 40 ans vont toucher comme retraite? presque rien du tout alors ne parlez pas de votre du, vous avez cotisé pour vos aînés (comme nous aujourd hui) qui était en nombre infiniment plus faible, avec une espérance de vie beaucoup plus courte et des pensions plus faibles. Ca fait un moment que vous avez pas du voir une fiche de paye, mais je peux vous dire que j'en ai ras le bol de voir tout ce qui part pour les retraités qui épargnent ou voyage alors que moi j'ai mes enfants à élever, un prêt sur la tronche, bref ma vie à faire. C'est des points de PIB en moins vos retraites trop élevés et on ne parle même pas de votre patrimoine immobilier ou de vos livrets A improductifs!
Réponse de le 17/01/2014 à 21:09 :
Les retraités d'aujourd'hui, les plus jeunes surtout, devraient ouvrir les yeux pour constater qu'avec les mêmes métiers, les jeunes vivent moins bien qu'eux. Surtout, ils doivent se mettre dans le crane le terme "répartition" : Ca ne signifie pas répartir les cotisations pour maintenir leurs trains de vie quand les salaires fondent, mais répartir les cotisations! Patience : M'est d'avis que demain, ils cesseront de pleurnicher pour la défiscalisation de leurs gains indus dans l'immobilier, car ils ne seront pas éternellement une cible électorale majoritaire!
a écrit le 17/01/2014 à 11:52 :
La réalité est celle d'une vision moins bâclée. Les retraités gagnant 50 à 60% de leur situation précédente,baissent progressivement le niveau de leurs besoins, à l'exception notable des soins de santé. Ils apportent à la société par leur bénévolat avec leur expérience et ils aident très souvent des parents - enfants, collatéraux- en détresse et qui sont hors du champ des aides sociales publiques. Ce n'est pas rien tout cela.
a écrit le 17/01/2014 à 11:52 :
bonjour/ vous plaisantez, I HOPE/ vous oubliez la mutuelle incluse, les tickets restaurants, les primes et/ou 13 voire 14 iéme mois/ les chéques vacances, les restaurants d' entreprise/ l'augmentation des salaires, les promotions internes/ qui augmentent le pouvoir d'achat mensuel d'un salarié et plus celui du retraité/ entre autres avantages/ comme logement de fonction par exemple!!!Cordialement/
a écrit le 17/01/2014 à 11:36 :
En France, l'Etat doit emprunter pour servir les super rentes des ex-cadres ex-soixante-huitards partis pénards à 55 ans. Qui dit mieux ? c'est de la folie furieuse.
Réponse de le 17/01/2014 à 13:31 :
l'état emprunte surtout pour financer le chomage, les subventions diverses (syndicats, journalistes,associations) et sur tout l'état emprunte parce qu'ils sont tous INCAPABLES.......... CONTINUEZ A VOTER A GAUCHE
a écrit le 17/01/2014 à 11:19 :
Et pourtant, dans le but de taxer plus, le gouvernement certifie que le niveau de vie des retraites est supérieur à celui des actifs... Histoire de pomper un peu plus les retraites....
Réponse de le 17/01/2014 à 11:40 :
si les retraites possedent une résidence principale c'est qu'ils ont fait des sacrifices pour l'obtenir ; ça ne tombe pas du ciel !!!! , en retraite ils vivent simplement et equilibrent bien leur budget - parfois ils sont amenés à aider leur famille - quoi de plus normal - je vous vois venir ......et si ont les taxés davantage ; permettez moi de vous répondre NON -
Réponse de le 17/01/2014 à 13:14 :
Attention: si vous êtes propriétaires, vous allez payer à l'état un loyer fictif !
Réponse de le 17/01/2014 à 16:58 :
il fallait 7 ans pour se payer un logement aujourd'hui 20 alors vos sacrifices...
Réponse de le 17/01/2014 à 18:46 :
lorsque l'on construit soi-meme sa petite maison vous etes modeste cela fait plus de 7 ans !!! et ce n'est pas sans privations surtout lorsque l'on a 3 jeune enfants sans aucune aide ! plutot honorable NON Rouet
Réponse de le 17/01/2014 à 18:50 :
meme 30 ans ce jour!
a écrit le 17/01/2014 à 10:47 :
Pourquoi les retraites devraient-ils avoir un niveau de vie inferieur ???
Réponse de le 17/01/2014 à 10:57 :
Peut-être parce qu'ils ne travaillent pas?
Réponse de le 17/01/2014 à 11:11 :
honte à ceux qui s'attaquent aux retraités qui ont pour la plupart un niveau de vie très inférieur depuis qu'ils ne sont plus en activité !
Réponse de le 17/01/2014 à 11:32 :
Peut-être parce que l'on a moins de besoins, que la plupart des objets nécessaires à la vie courante sont déjà acquis, que les crédits sont payés, que l'on a moins besoin d'épargner pour résister aux turbulences professionnelles et que les enfants sont partis.
Réponse de le 17/01/2014 à 11:41 :
@Actifs : Parce qu'ils ne travaillent pas, tout simplement.
Et parce qu'ils dépensent moins, parce qu'ils n'ont plus de gros besoins, puisqu'ils n'ont plus envie de rien : ils ne contribuent pas beaucoup à la croissance, bien moins qu'un ménage qui a des enfants à élever et veut s'agrandir.
Pour le moment, le bon niveau de vie des retraités profite seulement aux maisons de retraites. Qui font des bien belles marges.
Réponse de le 17/01/2014 à 11:46 :
il manque de l'argent dans les caisses !!!!
Réponse de le 17/01/2014 à 13:52 :
Pour Asimon : Plus envie d'acheter des iphone, ipad,... bagnoles de luxes non francaises, ... qui contribuent à l'endettement de la France ? Alors il faut leur faire payer les dépenses des actifs qui ont des envies ? A chacun selon ses besoins ? Ce n'est pas la doctrine du communisme ?
Sinon, ne vous mettez pas à la place des autres pour décider de leurs envies. Occupez vous de ne pas obérer la balance des paiements de la France pour ce qui vous concerne, ce sera plus efficace.
Réponse de le 17/01/2014 à 21:12 :
Payer donc leurs cotisations au lieu de nous expliquer qu'ils ont besoin de l'argent des enfants des autres pour aider les leurs sans taper dans l'héritage!
a écrit le 17/01/2014 à 10:43 :
En utilisant des moyennes on raconte ce qu'on veut. Il y a des retraités misérables (allez voir dans les petits villages d'où l'agriculture a disparu) et des retraités richissimes (allez voir en Corse et sur la côte d'azur). Comme les travailleurs. La différence c'est que les retraités misérables ne peuvent plus espérer s'en sortit par leur travail ....
a écrit le 17/01/2014 à 10:42 :
Article racoleur qui ne prend pas en compte tous les critères...
a écrit le 17/01/2014 à 9:35 :
Pourquoi monte-t-on sans arrêt les actifs aux retraités et le public au privé ?

Il y a aussi des retraités qui sont dans la misère, qu'ils soient du secteur public ou privé.

Au lieu de taper sans arrêt sur le service public, que les gens passent des concours pour y entrer.
Réponse de le 17/01/2014 à 10:12 :
il y a des retraites dans la misere mais il y a aussi des jeunes qui travaillent et doivent vivre dans leur voiture car ils gagnent pas assez. Et il y a des retraites qui vivent tres bien et qu il trouvent normal de serrer encore un peu plus la vis des actifs afin de preserver leur niveau de vie. ca a marche jusqu a maintenant (merci le poids electoral des vieux) mais ca envoie la france dans le mur
Réponse de le 17/01/2014 à 10:29 :
Pourquoi dénonce-t-on sans arrêt les salaires des footballeurs et des patrons ? Au lieu de taper sans arrêt sur les riches, que les gens travaillent pour devenir footballeur de L1 ou patron du CAC40.
(vous êtes bien d'accord, j'espère)
Réponse de le 17/01/2014 à 13:16 :
Bien sûr que non !
Réponse de le 17/01/2014 à 14:14 :
Juste un commentaire car, le concours ca ne sert a rien, juste a montrer un niveau theorique pendant une epreuve a un instant donne. Ce qui compte c est le travail realise chaque jour et surtout combien de gens sont capables et prets a faire le meme travail peut etre meme pour moins de salaire. C est termine le communisme cher camarade, on est entre a l echelle planetaire dans la societe de l offre et de la demande depuis deja 30 ans. On est nombreux a vouloir moins de fonctionnaires car on en a marre d etre ecrases par les impots et les charges qui nous empechent de vendre nos produits car d autres pays majoritaires n ont pas les memes regles et nombreux en France s en fichent d avoir moins de services public, ils souhaitent juste le minimum pour que ca ne soit pas le cahos.
Réponse de le 17/01/2014 à 17:23 :
Toujours la même rangaine "on en a marre des fonctionnaires"..... oui pour les examens, oui pour les concours, ...!!! de plus, dès qu'il y a un problème, vous vous tournez vers l'Etat et ses fonctionnaires pour réclamer des aides ....!!!!
Réponse de le 18/01/2014 à 5:32 :
Croyez vous véritablement qu'en supprimant des fonctionnaires vous payeriez moins d'impôts ? La conscription, financer par l'argent publique a été supprimée. Avez-vous vu votre feuille d'impôts diminuer ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :