Travail dominical : les syndicats donnent leur accord

Les syndicats CFTC et CFDT vont signer l'accord sur le travail dominical dans les magasins de bricolage après avoir obtenu des garanties.

2 mn

Les deux syndicats majoritaires, la CFDT et la CFTC, ont accepté de signer l'accord sur le travail dominical dans les magasins de bricolage. (Photo : Reuters)
Les deux syndicats majoritaires, la CFDT et la CFTC, ont accepté de signer l'accord sur le travail dominical dans les magasins de bricolage. (Photo : Reuters) (Crédits : (c) Wikimédia)

La libéralisation du travail dominical dans certains secteurs avait suscité une vive polémique en France. Finalement, les fédérations du commerce CFDT et CFTC ont annoncé jeudi à l'AFP qu'elles allaient signer l'accord sur les contreparties au travail du dimanche dans le secteur du bricolage, assurant ainsi la validation du texte.

"Nous serons signataires, ce qui entérine l'accord après l'annonce de signature de la CFTC", a ainsi affirmé à l'AFP Myriam Boudouma, de la fédération CFDT du commerce. La CFTC et la CFDT représentent à elles seules 49% des voix dans le secteur, alors qu'il suffit de 30% pour valider un accord. Il n'y a donc pas besoin de l'accord de FO ni de la CGT, qui y sont opposés.

Les syndicats avaient pourtant jusqu'à jeudi midi pour se prononcer. Or jeudi matin, le président de la fédération CFTC du commerce Patrick Ertz affirmait encore être "très réticent".

Garantie sur le respect des magasins ouverts le dimanche

Mais après avoir obtenu auprès de la fédération des magasins de bricolage (FMB) une garantie sur "le très strict respect de la liste des magasins concernés par une ouverture le dimanche" et des avancées en matière de formation pour les salariés du week-end, le syndicat a décidé d'apposer sa signature au texte.

L'accord fait suite à un décret autorisant l'ouverture des magasins de bricolage le dimanche jusqu'à juillet 2015.

La FMB, qui regroupe la plupart des grandes enseignes du secteur, propose plusieurs garanties pour les salariés travaillant le dimanche: volontariat, doublement au minimum de la rémunération, attribution d'un repos compensateur, engagements en termes d'emploi et d'accès à la formation.

LIRE AUSSI

>> Travail du dimanche : les bricoleurs ont gagné

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 24/01/2014 à 7:45
Signaler
Heureusement on a les syndicats sinon la France serait dans un drôle d'état !!!!

à écrit le 23/01/2014 à 16:59
Signaler
Mais a partir de quel pourcentage peut on demander l'invalidation de l'accord car FO + CGT = 51 %

le 23/01/2014 à 19:55
Signaler
FO + CGT = 48% car CFDT + CFTC + CFE-CGC = 52% donc pas possible à dénoncer désolé

à écrit le 23/01/2014 à 16:14
Signaler
Bravo, enfin une avancée !

à écrit le 23/01/2014 à 15:56
Signaler
QUI a encore "lubrifié" les relations sociales ??? Les syndicats ne représentent plus rien ni personne. Juste bons à encaisser des cotisations et gérer des caisses noires. Et on fait gérer nos cotisations par de partenaires sociaux fantoches ? STO...

à écrit le 23/01/2014 à 15:47
Signaler
Un syndicat insignifiant la cftc et un syndicat de leche culs la cfdt

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.