Les Français se montrent très pessimistes sur la situation économique du pays

 |   |  209  mots
24% des personnes interrogées font confiance à l'Union européenne et 20% au gouvernement.
24% des personnes interrogées font confiance à l'Union européenne et 20% au gouvernement. (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
La conjoncture économique de la France va s'aggraver cette année, selon 67% des Français qui, dans leur grande majorité, font dans ce contexte confiance aux PME pour "proposer des solutions constructives", indique un sondage Ipsos diffusé mercredi matin.

Le pessimisme est de mise. Une large majorité de Français se montre en effet, inquiète quant à l'avenir de leur pays, à en croire un sondage de l'institut Ipsos et l'agence Comfluence, réalisé pour l'Ofop (Observatoire des fédérations et des organisations professionnelles) diffusé ce mercredi matin. 67% des personnes interrogées pensent ainsi, à l'instar de Bruxelles qui a dévoilé mardi ses prévisions, plutôt pessimistes, pour l'Hexagone, que la situation économique de leur pays va s'aggraver cette année

23% des Français pensent que la situation va s'améliorer

Plus d'un Français sur trois estime même que la situation va "beaucoup s'aggraver". Quelques optimistes résistent tout de même à la morosité ambiante, puisque 23% des sondés pensent que la conjoncture économique va s'améliorer, précise le sondage, comme l'affirme d'ailleurs le gouvernement. A cet égard, notons que 24% des personnes interrogées font confiance à l'Union européenne et 20% au gouvernement.

"Dans ce contexte", 67% des Français, font "confiance" aux PME "pour proposer des solutions constructives pour faire face à la crise", loin devant d'autres entités. 44% croient plutôt aux fédérations professionnelles, représentant les entreprises d'un secteur donné, 30% aux syndicats de salariés, 27% aux grandes entreprises et 24% aux organisations patronales.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2014 à 11:02 :
ils ont voulu les 35 heures (unique au monde), la retraite à 60 ans et ainsi de suite. Cela a un coût. Même si la CGT proclame que le coût du travail n'es pas essentiels. On a vu ce qui s'est passé chez ses anciens mentors (URSS & Cie). Quant aux 23% qui pensent que la situation va s'améliorer ce sont sans doute les intermittents et fonctionnaires protégés.
Réponse de le 26/03/2014 à 18:13 :
les 35h n ont rien a voir la droite au pouvoir plus de 15ans n a rien changé et l efficacité en france est une des meilleurs au monde pour le travail c est cela qui est important , et puis cela ne sert a rien de travailler plus si on ne vend pas ,le probleme est ailleurs bien que je vous accorde quelques bemols pour certains secteur ou les 35h ont freiné la production!!
a écrit le 27/02/2014 à 14:06 :
Mais non tout va bien : la crise est derrière nous, la courbe du chômage va s'infléchir (dv/dt) et la croissance repart....Vous n'étes que de mauvais esprits défaitistes (l'esprit de 1940) sans ambition ni courage. Ca ira, ça ira ! disait-on sous la terreur, pardon sous la révolution.
a écrit le 27/02/2014 à 12:16 :
Le pessimisme est de rigueur alors que le chômage monte et la croissance baisse. C'est à 2,5% qu'on commence à créer des emplois. Nous avons de lourds sujets de préoccupation: les allocations non payées, on peut rayer le maux social qui ne sert à rien puisqu'il est dit à chaque mot et parole de bureaucrate français n'est pas crédible, les retraites non financées, on parle de 1000 milliards sans fonds, le déficit des banques, la réduction de la construction, ou bien l'obsolescence du tissu industriel par défaut de robotisation, ou encore l'obsolescence du parc nucléaire dont on parle dans la presse. Alors on fait dans l'économie de la bougie et des économies de bouts de chandelles?
a écrit le 27/02/2014 à 10:24 :
eh ben, oui! il y a de quoi !!!!!
a écrit le 26/02/2014 à 23:23 :
23%, c'est plus ou moins le noyau dur du PS, soit sensiblement le pourcentage de ceux qui ont voté Hollande au 1er tour (27% de 78% d'inscrits).
a écrit le 26/02/2014 à 21:15 :
L'Etat n'est même pas capable de payer les assurances sociales et il prend prétexte d'un papier pour ne pas les payer! On fait dans le vrai faux social... alors pour le pessimisme, on sera dans le pire demain... on en reparle. Cependant vu les prévisions des élections, on aurait de la révolte, un coup de la main droite, molle. ça manque de gaucher puisqu'on parle triangulaires... comme le bon la brute et le truand avec un ange tout blond. On rigole bien! Sauf qu'on dénonce des allocations non payées et l'Etat de non droit avant 25 ans!
a écrit le 26/02/2014 à 20:45 :
Il serait temps que les Français soient pessimistes.
Cette crise va durer TRES longtemps encore. Sapin dit le contraire , alors moi je dis que Sapin vous cache la Vérité.
Réponse de le 26/02/2014 à 23:13 :
Cela signifie qu'il serait temps que les Français ne croient plus les balivernes de leurs gouvernants de gauche comme de droite. L'incantation de l'optimisme forcené ne marcherait plus.
Réponse de le 26/02/2014 à 23:31 :
@yokikon: attends un peu le résultat des élections avant d'être aussi affirmatif. Tu vas voir que le boniment politique en étourdit plus d'un :-)
a écrit le 26/02/2014 à 20:44 :
20 % font confiance au gouvernement! Tout est dit, ce qui disent être élues sont socialos et 1/5 des dit travailleurs est fonctionnaire: donc les 20% qui prétendent y croire sont les socialos fonctionnaires.
a écrit le 26/02/2014 à 20:27 :
Les jeunes en ont assez et les vieux en ont assez de voir les jeunes en avoir assez.
Il faut que ce gouvernement continue à nous cracher son cynisme à la figure...et ses mensonges et sa crasse incompétence.
Ainsi , le point de non-retour sera plus vite atteint. Et là , on va rire !!!
a écrit le 26/02/2014 à 20:22 :
Si les français sont pessimistes, c'est parce qu'ils doivent apprendre aux hommes politiques qu'ils élisent à mettre une droite... en terme d'élections. Reste Goldorak... et David contre Goliath!
a écrit le 26/02/2014 à 20:02 :
Qu'on soit pessimistes est normal, la bureaucratie étouffe la société! On considère nos jeunes qui sont des Mandélas, comme des choses dont il faut se débarrasser alors on invente des normes et des règlements verts pour mieux s'en débarrasser! On fait 100000 contrats aidés, mais on parle de millions de chômeurs. ne parlons pas des individus fonctionnarisés en emplois double bien planqués dans l'Etat! On a donc une belle charte de l'environnement pour tuer la production agricole et l'industrie afin de livrer les marchés aux étrangers, voilà un bon moulin! a quand le maquis et ses fragrances humanistes? Pour les élections la population mettrait une droite, seulement c'est une question de confiance...
Réponse de le 26/02/2014 à 21:09 :
Vous avez raison: à bon moulin bon maquis!
a écrit le 26/02/2014 à 19:45 :
Voila qui est encou-rageant, au moins une très large majorité, plus des deux tiers a conscience que l'Etat déraille! On parle d'un virage, c'est des paroles, dans les faits on fait dans la sortie de piste! Alors pour relancer la filière bois, faisons manger leurs papiers aux fonx! Les règlements administratifs empêchent la croissance! c'est ainsi que l'on affame les français par le recul de la production agricole! L'affaire Doux nous montre bien qu'on roule pour l'anti France: le poulet français se meurt et la production allemande le remplace. Pour le bœuf, c'est un problème de pouvoir d'achat! Et on vent 300 entreprises par an aux américains, alors on roule pour qui? Et les jeunes français, c'est quoi, des choses? Dans la presse, on annonce qu'ils sont au bord de la révolte... alors, la jeunesse française pour le gouvernement est un polluant de la terre dont il faut se débarrasser? On observe que la société obtient pour le travail le et pas du dimanche, une victoire contre le politbureau administratif. Il existe un gépéisme anti jeune et anti croissance en Europe...
a écrit le 26/02/2014 à 18:54 :
Ca ne peut pas s'améliorer puisque chaque mois, il y a de plus en plus de chomeurs, donc de moins en moins de consommation. Et comme la consommation baisse, la croissance baisse, de là, il ne peut pas y avoir d'embauche. Par contre, de plus en plus de chômeurs d'ici la fin de l'année, c'est une évidence.
a écrit le 26/02/2014 à 18:49 :
5.000.000 de chômeurs totaux ou partiels (catégories A et B)
30.000€ de dette par Français
Aucune croissance prévisible digne de ce nom : 1,5 à 2% contrairement à nos voisins Allemagne et Royaume Uni entre autres;
Pouvoir d'achat en régression : sans doute -0,2% en 2013 mais impôts et prélèvements au sommet (46,3%) 2ème derrière le Danemark;
Fuite des jeunes diplômés, des capitaux des retraités aisés et chute des investissements étrangers en France.
Le tout est de savoir aujourd'hui combien d'années il va falloir pour sortit la France de l'Ornière où elle est aujourd'hui.
a écrit le 26/02/2014 à 18:45 :
Heureusement qu'ils ont de elus qui se battent pour eux. N'oubliez pas d'aller voter !!
a écrit le 26/02/2014 à 17:52 :
les impots et charges, ça tue l'emploi par la baisse du pouvoir d'achat et augmentation des coûts des entreprises.
La solution évident et qu'a indiquée le président est de s'attaquer aux mauvaises dépenses, 200 milliards d'après les rapports cour des comptes, ocde..tout en améliorant les services rendus, et c'est une forte augmentation du pouvoir d'achat, basses des charges des entreprises, financement des pme, le poumon de l'emploi...de quoi repartir à 3% de croissance et moins de 2 millions de chômeurs, comme l'ont fait les suédois, canada, allemagne, finlande..... et il y a urgence, car faute de donner cet oxygène, c'est 15 000 chomeurs de + par mois, et aucune raison que ça change...
a écrit le 26/02/2014 à 17:12 :
les français sont réalistes, le niveau d'impôts asphixie tout et l'emploi ne peut pas redémarrer temps qu'on en sera à ce record d'europe, holande a donné la direction d'une saine gestion en supprimant les mauvaises dépense publiques pour augmenter le pouvoir d'achat et baisser les charges, mais rien ne bouge, les nantis font de la résistance....
a écrit le 26/02/2014 à 16:22 :
Perso, je ne suis pas mécontent de me trouver dans un pays de réalistes. "Difficile à gouverner", disait sarko. Pourvu que ça dure...
Réponse de le 27/02/2014 à 10:26 :
+ 1000
a écrit le 26/02/2014 à 16:04 :
quel peuple bénéficie de plus de deux mois de congés payés par an?quel peuple mange plus qu'a sa faim et est soigné gratuitement?une fonction publique éfficace et reconnue comme l'une des meilleures et les moins corrompues du monde?des retraites généreuses le plus souvent vers 55 ans?quel est ce peuple qui se dit déprimé et pessimiste?je pense que le gouvernement doit avoir bien du mal a comprendre!
Réponse de le 26/02/2014 à 17:09 :
quel est le pays où les élus sont des archis nuls en gestion ? où ça fait 30 ans qu'ils votent des budgets en déficit ? où les impôts sont le record d'europe, ce qui tue l'emploi et la compétitivité, où la dépense publique a le record ainsi que les résultats en berne ? où les fonctionnaires sont trés bien payés avec de 35 à 32h max, et ce au détriment du peuple du privé qui bosse dur pour les payer ? où le régime social n'existe pas puisqu'il est payé avec l'argent qu'on n'a pas ? et donc nos impôts à payer la dette ? où la dette se creuse, le chômage augmente de 15 000 par mois?, les dépenses galopent, les start up et étudiants fuient à hauteur de 130000 par mois ? et où les politiciens qui maintiennent le peuple dans la misère n'ont aucune conscience de la situation et ne font rien pour l'améliorer mais se servent dans la caisse, cf caisses noires.?
a écrit le 26/02/2014 à 16:00 :
Pessimistes, c'est un euphémisme. La production de volailles a reculé de 300 000 tonnes depuis 2001... pourquoi ne veut-on pas que les français vivent?
Réponse de le 26/02/2014 à 16:25 :
Il est vrai que j'ai une préférence pour le cochon et le mouton. Notez, la volaille, hormis les pattes et les ailes, le reste est juste bon à la bouffe rapide...
Réponse de le 26/02/2014 à 17:33 :
Vos vollailles, vous en avez trop produit, surproduction, c'est votre faute. On va pas les acheter pour vous faire plaisir, en plus, élevés en cages, nourris avec de la .. qualité zéro.
Réponse de le 26/02/2014 à 23:39 :
@Pire: De Gaulle disait "les Français sont des veaux", c'est donc du bétail que nous avons décidé d'élever...quoique quelques poulettes pour agrémenter l'ordinaire ne sont pas de refus :-)
a écrit le 26/02/2014 à 14:56 :
Les francais ont TORT. Selon une etude de Henderson les dividendes verses dans le monde ont depasse les 1000 milliards soit une progression de 40% depuis 2009. Et la france dans tout ca ???? Eh bien elle ne se porte pas si mal puisque nous sommes situes en 3eme position derriere les E.U. et l'angleterre avec 60 millards distribues. Preuve que nos efforts ne sont pas vains et permettent à nos "createurs de richesse" de survivre malgre un gouvernement socila communiste spoliateur. Amen
Réponse de le 26/02/2014 à 15:01 :
2 Avé et 3 Pater cher boss, et tout ira bien dans le meilleur des mondes...RE-AMEN !
Réponse de le 26/02/2014 à 17:36 :
les dividendes ne sont que les intérêts payés à ceux qui prennent le risque (aussi avec pertes) d'aider les entreprises en leur prétant de l'argent. Les taux vont de zéro à 5% pour 95% des entreprises, les banques ne prétent pas à ces taux là... et s'il n'y a plus de financement, il n'y a plus d'entreprise !!! donc pas d'argent pour le tonneau des danaides du public et tous es privilèges indécents !! les abus sont les paradis du travail du public et des politiques !!!!
a écrit le 26/02/2014 à 14:50 :
La situation va s'aggraver car tous les pays et les ménages sont asphyxier par l'endettement. Même dans les pays émergents, la situation est mauvaise et noyautée par la corruption. Les USA ont balancé des milliards dans le tonneau qui ont été investi dans l'immobilier et l'endettement non productif. Ce genre d'exces de capital ce paie cher, comptant, et fini en general par une guerre massive.
a écrit le 26/02/2014 à 13:16 :
Le contraire serait surprenant.Gestion socialo ; misere et depression.
Réponse de le 26/02/2014 à 14:23 :
la crise c'est ni la gauche ni la droite ! ce sont les excès de la finance et des traders
qui spéculent même sur les matières premières , tant pis pour les petits producteurs du monde entier et des pauvres qui survivent difficilement .....
c'est ce "système" qui pourrit tout , qui détruit les emplois au nom de la rentabilité !
Réponse de le 26/02/2014 à 15:03 :
la VERITE vraie ! + ++++ mais personne pour se mettre en travers de ces mafiosos!
Réponse de le 26/02/2014 à 15:44 :
Sous SARKOZY, la France était aussi déprimée car çà fait partie de l'état d'esprit du pays. De plus, sous SARKOZY il fallait être un fils à papa gavé de dividendes et de donations pour bénéficier du bouclier fiscal.
Réponse de le 26/02/2014 à 16:02 :
ben, oui, en gros déprimés depuis environ 40 ans ! car bonnets blancs et blancs bonnets, et Y EN A MARRE !!!
Réponse de le 26/02/2014 à 19:54 :
A Mimosa.Les vrais mafiosos ce sont les socialos.
a écrit le 26/02/2014 à 13:04 :
Pour ce qui est du pessimisme, on a: la consommation stagne depuis 2008 hors inflation. Les prix montent et en volume ça baisse. Ce qui n'est pas le cas de la filière oeuf! On produit 20% de plus que la consommation, nous faisons donc des surplus. Les cours se sont écroulés, ce qui est bon pour le consommateur, mais le producteur ne peut fonctionner sans bénéfice. Que prescrit le Comité National de la Production d'Oeufs? Une destruction de centaines de milliers d'oeufs. L'export est-il interdit par les bureaux? Pourquoi ne pas baisser la TVA? Pour le porc on produit 110% de la consommation et la chine consomme 50% de la production mondiale. La filière perd 100 millions à l'export... pour un marché de 8 milliards. La production baisse depuis 2010... puisqu'on ne consomme pas plus. Pourquoi ne pas exporter les surplus au lieu de détruire la production? On fait donc creuver l'agriculture française...
dans le miel on importe 50% de la consommation qui est de 40000 tonnes... Notre agriculture est passé de 2ème à 5ème mondial! L'agriculture, comme l'industrie perdent en compétitivité. On réduit la production et on abat les chômeurs? Pour les agneaux, les troupeaux sont infertiles... la filière mouton est menacée d'extinction. Pour les bovins, la demande mondiale augmente, mais la production stagne... la demande française se réduit! N'y aurait-il pas un dysfonctionnement administratif? Manger est-il interdit?
Réponse de le 26/02/2014 à 13:31 :
@Paul
Les intérêts financiers priment l'intérêt des populations. La finance se contrefout de savoir si tout le monde mange correctement, si les agriculteurs sont correctement rémunérés, s'il y a des chômeurs. Son seul souci, c'est de faire des profits. Si on ne veut pas entre dans le jeu et continuer à engraisser cette finance, il faut se déterminer autrement, travailler autrement, se remettre en question. Et je sais par expérience que ce n'est pas facile.
Réponse de le 26/02/2014 à 14:25 :
je comprends paul mais à propos des oeufs et la surproduction combien d'oeufs de basse qualité ! faisons priviligier la qualité et la fraîcheur d'un oeuf équitable français..
les boulangers se sont battus pour le bon pain , faites de même ....
a écrit le 26/02/2014 à 12:38 :
Les citoyens sont-ils esclaves de l'Etat? C'est la question du déficit et de la croissance... donc des impôts à venir.
Soit on en paye plus, soit on réforme, c'est au choix. Quels faits relatifs aux sondages publiés en ligne:
on nous publie certes le pessimisme à 67%, on oublie le reste: notre société est chaotique 90%, la démocratie dysfonctionne ou
bien... est détournée 85%? Enfin le Pacte est pipo 75%. La liberté et l'intégrité des e-citoyens doit être préservée: 57%. Et même un bon tiers affirme que ça va gravement empirer.
Alors pourquoi ne pas dire: au maquis ou bien ici Londres, alors Paris fini? In fine la société dit le mot de Cambronne aux
institutions... On gaspille 10% du PIB et l'indice PMI de production se rapproche du niveau de 1980... 98 contre 90 et 115
avant crise... de mal en pis. La contruction de logement est annoncée en réduction alors qu'il est cher, -20%!!
La société vient d'obtenir un recul de l'Etat sur la question du travail le dimanche. Il existe aussi des autos
qu'on rappelle ou bien qu'on subventionne par ristournes et une production en berne, on fait des Ladas?
Au classement Banque Mondiale, nous sommes pour la création d'entreprises... 38èmes, alors libéral social, ça veut dire quoi?
On achète des entreprises françaises à tour de bras 300 par an, on vend la sous-zone comme un moulin à l'étranger?
En 2013, l'Angleterre nous dépasse en terme de PIB, faisons plus de dettes pour plus chômeurs et de relance administrativement
parlant par circulaire? Pour la croissance, on compte 14,55 millions d'actifs qui touchent un revenu de l'Etat sur 28 millions
d'actifs. On fait du capitalisme assisté et du citoyen un esclave? Public: 5,2 millions d'employés, para-public 2, rsa 1,
contrats aidés 0,75, associations 1,08, PAC 1: 50% des revenus et autres concessionnaires de l'Etat. On subventionne le poulet
dix ans pour 500 millions et
quand l'europe décide de ne plus subventionner on emplafone une préfecture et on met la clé sous la porte? alors à quoi
a servi la subvention? Le jeune diplômé n'est pas subventionné lui... et puisqu'on parle Salon de l'Agriculture, il manque
3000 exploitations de miel et on a laissé creuver les éleveurs de moutons... comme les quinquas sans retraite alors que
l'on compte 5,7 millions de chômeurs. Le citoyen est esclave de l'admisinistration avec des grands seigneurs à la cantine
couteuse?
Il existerait des tortionnaires d'administration qui poussent les salariés au suicide et les jeunes à l'exclusion à vie?
Elle est où la justice?
Pouvez-vous commenter: on publie dans la presse que les jeunes seraient mécontents voire en instance de révolte.
C'est une exception des pays du sud...
50% de diplômés au chômage après 3 ans... alors la croissance c'est pour dans 10 ans? On applaudit bien fort!
Réponse de le 26/02/2014 à 13:41 :
@Lucky luke
Ca ne sert à rien de reprendre tout ce qui a déjà été dit dans les médias. Tout cela est regrettable, mais ressasser n'apporte rien sinon à déprimer encore plus.
La vie pourrait être meilleure,certes, mais elle pourrait aussi être pire. Le passé proche recèle nombres de périodes des pires moments de notre histoire.
Réponse de le 26/02/2014 à 15:10 :
on ne veut pas de "pires moments"! pour nous et nos enfants, mais de Meilleurs moments! vous comprenez? ! on est là, juste pour quelques malheureuses années, tant qu'à faire on souhaiterait les passer "à peu près bien", et non pas dans la survivance"...ah! bien sûr, si vous cherchez encore plus bas, c'est sûr que vous trouverez sans peine..! mais pourquoi toujours regarder "en dessous" et pas de temps/temps "au dessus",? après tout, nos politiques, les oligarques ne se privent de rien, ont belle vie, ont tout ce qu'ils désirent, non? les miettes aux autres! eh oui....c'est normal, vous comprenez .....avec une telle soumission, on ne risque pas d'aller bien loin
a écrit le 26/02/2014 à 11:57 :
Le problème Français en économie est uniquement Politique, mauvaise classe politique depuis 40 ans qui ne pense qu'à se faire réélire donc le pays n'est pas géré correctement et nous le voyons encore , on sait où les économies doivent être faites en urgence et on le met encore de côté pour ceux qui leurs succéderont qui également feront la même chose . Concitoyens le changement c'est vous qui le détenez dans vos mains , soyez radical et sans arrière pensée !
Réponse de le 26/02/2014 à 13:50 :
@rémi. Tout à fait d'accord. Et ce n'est malheureusement pas le FN qui va nous sauver, bien au contraire. Les maux de la France? Une classe politique égo!iste et vénale, des syndicats qui ne représentent plus rien mais qui décident pour nous de ce qui est bon ou pas, une administration tentaculaire qui veut tout contrôler et au final ne contrôle rien, mais nous pompe quelques points de PIB, bref, que des choses que nous pouvons changer par nos bulletins de vote... En allant tous voter blanc et provoquer ainsi un vrai choc démocratique. Et si rien ne change, il nous reste encore la possibilité de faire comme les Ukrainiens... Ou les Français en 1789...
a écrit le 26/02/2014 à 11:32 :
Est-ce que cela vaut vraiment la peine d'en faire un article ?
Au T4 2013, l'Allemagne a fait une croissance de 0,4%, ce qui a été commenté ici et outre-Rhin comme une incroyable performance, halalala la puissance de l'économie allemande, les mots manquent. Sur la même période, la France a fait une croissance de 0,3%, que n'a-t-on entendu pour dire à quel point c'est nul, symbolique du désastre de notre pays, qui va droit dans le mur ?
Bref, l'herbe est toujours plus verte ailleurs. Pour les Français, elle est juste beaucoup plus verte ailleurs. Ce qui, si l'on restreint l'analyse à l'état des pelouses de football, est un fait indéniable.
Réponse de le 26/02/2014 à 13:38 :
Vous avez raison , nous vivons dans le monde Merveilleux de Candy...les sources sont en chocolat , et les oiseaux font cui-cui...tout le monde il est beau , il est gentil.
Si vous préférez cette version , on peut vous la faire.
Réponse de le 26/02/2014 à 14:23 :
+ 1000000! c'est soit : un rêveur candide, ou un inconscient grave! on peut même être les deux, en poussant un peu...
Réponse de le 26/02/2014 à 15:37 :
Je pense avoir fait une analyse nuancée de la situation, contrairement à vous qui êtes en permanence dans la surenchère.
a écrit le 26/02/2014 à 11:27 :
Je fume ... bon c'est pas bien on dira .... mais une chose m’inquiète... je vois un tas de gens acheter, un tas du jeux de grattage et cie .... c'est assez révélateur de la situation économique !
Réponse de le 26/02/2014 à 11:33 :
c'est positif, ça montre que vos amis ont encore beaucoup d'argent à gaspiller.
a écrit le 26/02/2014 à 11:07 :
avec un parlement et gouvernement composés essentiellement de fonctionnaires ... ce n'est pas possible d'avoir une vue objective des choses !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 26/02/2014 à 15:45 :
Sous SARKOZY c'était pareil. Des fils à papa passés par Assas ou Science Po qui n'ont pour la plupart jamais mis les pieds dans une entreprise (hormis pour les visiter devant les caméras).
a écrit le 26/02/2014 à 11:03 :
Cela fait tant d'années de balivernes et de déclin que constatent les Français, en même temps qu'une loterie financière et monétaire de camelots qui règle l'économie, que le pessimisme est de rigueur, avec des politiques d'une UMPS évidente, sans vision d'avenir crédible d'un redressement prévisible. Alors, ils préfèrent les moins gros et moins puissants, plus ouverts.
a écrit le 26/02/2014 à 10:57 :
tout ce pessimisme n'est pas vraiment étayé.l'économie repart et on peut déja deviner que les chiffres du chomage seront meilleurs qu'espérés!les petits entrepreneurs aigris doivent se retrousser les manches et prouver qu'eux aussi peuvent apporter au pays!
Réponse de le 26/02/2014 à 11:17 :
Le monde politique se battait pour ou contre le mariage gay (je m'en fous ... pourquoi ne pas accepter cette réalité ) .... mais question économie RIEN de RIEN ... c'est le désert !
Réponse de le 26/02/2014 à 11:21 :
Quelle est votre position vis à vis du statut d'auto-entrepreneur ?
Réponse de le 26/02/2014 à 11:23 :
ah! si nous ne nous avions pas élu ps, pour nous charmer par tant d'âneries....qui commencent à bien faire !
Réponse de le 26/02/2014 à 13:10 :
A mon avis élu ps est un provocateur. Le PS est vraiment nul mais quand même pour sortir des aneries pareil sur tous les sujets c'est quand meme trop gros.
Réponse de le 26/02/2014 à 13:41 :
Provocateur et cynique !
a écrit le 26/02/2014 à 10:48 :
il y a les incantations des incompétents qui découragent tout le monde, font partir les jeunes, ne cessent de nous raconter des balivernes et la réalité du terrain celle des PME, ETI, des artisans, des médecins, des étudiants, des chercheurs, des agriculteurs...bref des francais qui voient clairement les choses,
a écrit le 26/02/2014 à 10:34 :
Ils ne sont pas pessimistes, ils sont réalistes.
Réponse de le 26/02/2014 à 11:25 :
...TRES réalistes! vous avez pleinement raison ; plus réalistes que tous ces polichinelles qui nous gouvernent !
a écrit le 26/02/2014 à 10:28 :
Ça sent le Sapin pour l'économie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 26/02/2014 à 10:18 :
les secteurs d avenir sont dans la sciences et la recherche beaucoup d invention sont en attentte de capitaux ? VOILA LE GROS PROBLEME FRANCAIS? ? ?
Réponse de le 26/02/2014 à 10:49 :
Pas vraiment. Le gros des demandeurs d'emploi sont ceux qui n'ont aucun diplômes. Le gros problème des Français, c'est que dans notre pays pour travailler a la chaine il faut un bac+2 et être responsable de cette chaine avoir un bac+5. On a trop valorisé les diplômes du coup pour le moindre petit travail, il faut justifier d'années d'études toujours plus nombreuses.
Réponse de le 26/02/2014 à 10:57 :
on commence par le début ... : foutre en l'air les 35H, les strates administratives, réduction drastique des élus et fonctionnaires, réduction du nombre de communes .... gestion de ces dernières comme des entreprises .... tout ira mieux ! .... j'oubliais suppression de l' ENA !
Réponse de le 26/02/2014 à 11:03 :
que de nos jours il y a de quoi etre pessimistes , nous payons de plus en plus de taxes dans ts les domaines -
Réponse de le 26/02/2014 à 13:12 :
...et qu'avons nous comme avenir????? ne parlons même pas de celui de nos enfants !!!! à désespérer !
Réponse de le 26/02/2014 à 14:39 :
si vous voulez vous suicider ,j ai 20 m de corde marine tres solide avendre ...
Réponse de le 26/02/2014 à 15:59 :
réponse stupide canari - Parfaitement à desespérer pour les générations futures -
Réponse de le 26/02/2014 à 16:01 :
canari qui aura besoin de sa corde :"garde la précieusement" :))

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :