Le gouvernement étudie un adoucissement de la taxe d'habitation

 |   |  328  mots
On évoque des aménagement sur l'entrée dans la taxe d'habitation a déclaré mardi Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget.
"On évoque des aménagement sur l'entrée dans la taxe d'habitation" a déclaré mardi Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget.
Selon le secrétaire d'Etat au Budget, le gouvernement réfléchirait à des mesures pour aménager la taxe d'habitation afin de diminuer l'effort fiscal demandé aux foyers les plus modestes.

Le gouvernement français poursuit sa réflexion sur les moyens de réduire l'effort fiscal demandé aux foyers les plus modestes, avec l'objectif d'épargner au moins 650.000 d'entre eux du paiement de l'impôt sur le revenu dû à la rentrée.

Aménager l'entrée dans la taxe d'habitation

Par ailleurs, les foyers les plus modestes pourraient aussi voir leurs impôts locaux diminuer par un réaménagement de la taxe d'habitation. "On évoque des aménagement sur l'entrée dans la taxe d'habitation". La déclarations de Christian Eckert mardi, à son arrivée à une réunion du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, ne sont pas passées inaperçues. La majorité des membres du gouvernement et Manuel Valls y étaient présents.

"L'ampleur de la mesure, les cibles concernées, la méthode en détail, il est trop tôt pour en parler", a estimé Christian Eckert, qui a néanmoins confirmé que le montant alloué à cette mesure en 2014 serait d'au moins 500 millions d'euros. Une source gouvernementale a cependant souligné lundi que le montant pourrait être supérieur, selon le dispositif retenu.

Plusieurs options sur la table

"Il y a différentes options", a ensuite confirmé la rapporteur général (PS) du Budget, Valérie Rabault, associée aux discussions en cours.

"On travaille toujours à la mesure de justice sociale pour éviter les entrées dans l'impôt qui auraient pu se produire en septembre 2014. Ce sera sur les conditions de revenu et cela concernera les salariés et les retraités", a-t-elle ajouté devant la presse.

Pour sa part, le député socialiste Thomas Thévenoud, membre de la commission des Finances, a estimé que "la modalité, on la trouvera toujours mais il faut qu'elle soit la plus simple possible". "Il faut que cette mesure sur l'impôt sur le revenu ait des conséquences sur la fiscalité locale, en particulier sur la taxe d'habitation, et la redevance audiovisuelle", a-t-il précisé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/05/2014 à 14:00 :
Une partie de l'impôt sur le revenu devrait revenir localement comme cela se pratique dans beaucoup de pays...tout comme une partir de la TVA (national + régional par ex) alors que la taxe d'habitation est clairement un deuxième impôt sur le revenu. L'interventionnisme étatique est clairement un vrai problème de démocratie local qui n'existe pas en France.
Réponse de le 14/05/2014 à 19:42 :
"L'interventionnisme étatique est clairement un vrai problème de démocratie local qui n'existe pas en France. " : Ha bon? Ils parviennent très bien à bloquer les constructions au niveau local pour maintenir la valeur de leurs biens immobiliers pourtant! Où est le problème quand on ne paye ni taxe foncière, ni taxe d'habitation en étant assis sur plus de 300 000 euros qui profiteront aux héritiers?
Les locataires des voisins peuvent payer les infrastructures publiques qui font la valeur de nos biens!
a écrit le 14/05/2014 à 11:31 :
Égalitarisme forcené de la gauche Française ; avec pour objectif assumé : transformer la taxe d'habitation en 2eme impôt sur le revenu et tondre davantage ceux qui payent déjà le plus. Ils sont indécrottables
a écrit le 14/05/2014 à 11:11 :
A lire certains commentaires de goooche qui rèvent encore du grand soir, je pense que la publicité où un type en caleçons chante "au revoir, au revoir, Président, prend tous son sens et qu'il est grand temps de se casser
a écrit le 14/05/2014 à 10:55 :
A-t-on oublié que "non-imposable" ne veut pas forcément "modeste" ? La différence vient de la part non déclarée des revenus, autrement dit du "black" ! Et c'est loin d'être négligeable... Va -t-on une fois de plus récompenser les tricheurs ?
Réponse de le 14/05/2014 à 19:45 :
"La différence vient de la part non déclarée des revenus" : Non, elle vient du patrimoine... A 1800 euros en région parisienne, louant un studio à 700 euros, vous êtes plus modeste que célibataire à 1200 euros de pension retraite dans une baraque que vous ne voulez pas brader à moins de 450 000 euros...
a écrit le 14/05/2014 à 10:20 :
Encore un surcoût fiscal pour les classes moyennes et moyennes dites supérieures ? Elles sont étranglées . Leur consommation baissera encore ...pas bon pour l'économie tout ca
a écrit le 14/05/2014 à 8:46 :
les bonnes intentions se multiplient avant les élections ,bizarre ,comme c'est bizarre,qu'en sera-t-il après le 25 mai? rangées au fond d'un tiroir ;envoyées aux oubliettes, retoquées par le conseil constitutionnel?
a écrit le 14/05/2014 à 8:04 :
On décentralise ou on ne décentralise pas? On recentralise sur de grandes régions ou on appelle cela de la décentralisation? Ne recherchent ils que des "coupables" pour tromper l'opinion publique?
a écrit le 14/05/2014 à 8:00 :
cela devient intolérable de vouloir toujours réduire l'effort fiscal de ceux qui ne payent déjà aucun impôt ou taxe et qui se font entretenir par ceux qui payent de plus en plus comme des pigeons ; il faudrait fiscaliser les transferts sociaux comme les allocations de tous types car que je sache en france tous les revenus sont fiscalisés ,instaurer un impôt minimal forfaitaire pour tout le monde symbolique mais qui fasse comprendre à tous que l'état providence ce n'est pas magique , c'est juste des français qui payent des charges ,des impôts et des taxes
Réponse de le 14/05/2014 à 8:21 :
+ 100. la pompe à sens unique ne peut durer très longtemps.
Réponse de le 14/05/2014 à 10:24 :
Tout a fai d'accord. En plus ils veulent encore elargir les niches sur l'immobilier....
a écrit le 14/05/2014 à 7:31 :
Quand je paye des impôts je regarde ou part cet argent et suis respectueux de mon environnement. Je sais que le nettoyage du trottoir c'est moi qui y contribue avec mon argent. Quand je suis exonéré ..... Qu'en ais-je à faire de voir la dépense publique augmenter. Allons y avec les incivismes, ce sont les autres qui payent.
a écrit le 14/05/2014 à 7:00 :
Compte tenu qu'il y a de plus en plus de SDF il y aura de moins en moins de gens assujettis à la taxe d'habitation.
a écrit le 14/05/2014 à 5:24 :
On promet beaucoup avant des élections, puis après on oublie !!!
Réponse de le 14/05/2014 à 8:50 :
@Bien vu
il y a les SDF (sans domicile fixe) et les SDF (sans difficulté financière) Ces derniers sont taxables, imposables à merci pour entretenir les nantis qui vivent à leurs crochets .L'esclavagisme a changé de visage.
a écrit le 13/05/2014 à 22:53 :
Il faut simplifier et remplacer le triptique inefficace ISF, taxe foncière, taxe d'habitation par une flat tax sur le patrimoine net hors actions d'une part, et une vraie redevance au m2 habitable uniquement due par le propriétaire pour les services locaux d'autre part. Il faut donc supprimer la taxe d'habitation peu efficace (comme l'ISF). Là encore on ferait des gains au ministère des finances.
a écrit le 13/05/2014 à 21:19 :
Effectivement, on assiste ENCORE ceux qui sont déja Assistés !!
et qui doivent toucher des APL pour "payer" leurs impots locaux !
qui va payer plus à l'arrivée : Tous ceux qui continueront eux, à payer !!!
On va déjà payer, aux prochaines élections !!
a écrit le 13/05/2014 à 20:36 :
Mesure clientéliste abjecte , qui sera financé par d'autres contribuables ... pathétique !
a écrit le 13/05/2014 à 20:22 :
A l'ancienne
Clientélisme avant des élections.
Le con de la classe moyenne (dont je suis) va devoir subir 1 augmentation de la taxe pour aider les électeurs du flan et sa bande.
Une honte de plus!!!
Réponse de le 13/05/2014 à 21:03 :
"Le con de la classe moyenne (dont je suis) va devoir subir 1 augmentation de la taxe pour aider les électeurs du flan et sa bande." ; Vous croyez que les pauvres retraités et pré-rétraités assis sur 400 000 euros d'immobilier et pleurnichant sur la taxe d'habitation rétablie pour les veufs votent pour Flambi?
A l'ancienne oui : On fait des cadeaux aux majorités électorales, on continue d'aligner les célibataires qui ont tout juste de quoi louer un studio!
Vous croyez que c'est du Flambi : Droite et gauche, il n'y ont vu que du feu! La seule différence avec la gauche : On n'entend plus des plus de 50 ans se venter de ne plus payer d'impôt avec leurs Scellier, leurs primes à la casse, leur changement de fenêtre, leur changement de chaudière...
Réponse de le 13/05/2014 à 21:38 :
oui peut être, mais en consommant, ils font marcher l'emploi, en achetant en scellier, ils créent du logement...et prennent tout les risques en lieu et place del'Etat.
Réponse de le 13/05/2014 à 21:46 :
ça me gêne moins que les hausses d’impôts de Sarkozy sur la classe moyenne pour financer les baisses d'impôts des plus riches
Réponse de le 13/05/2014 à 22:22 :
"ils créent du logement...et prennent tout les risques en lieu et place del'Etat. " : A mourir de rire quand l'état est là pour sauver le marché de l'immobilier à coup de 40 milliards par an avec les impôts des jeunes gagnants mieux leurs vies qu'eux mais partant les poches vides!
Au passage, l'argent qui est engouffré dans la bulle s'engouffre principalement dans le foncier : Il ne change rien au coût de construction ni au fait que les maçons et manœuvres dans le bâtiment sont payés au SMIC ou remplacé par des salariés de l'Est régularisé à la pelle!
Enfin : C'est le jeu! Profitez-en mais soyez sûr qu'on ne vous fera pas de cadeau quand vous ne serez plus électoralement majoritaire! Vous avez appris à plusieurs générations qu'il était normal de faire payer à ses concitoyens ce qu'ils pouvaient payer pour se loger : L'heure des comptes viendra!
Merci pour la leçon et niveau consommation : Nous avons compris qu'il fallait rester le moins longtemps possible les poches vides!
Réponse de le 13/05/2014 à 22:50 :
Encore un hollandiste de satisfait de monsieur 18%
Réponse de le 13/05/2014 à 23:50 :
"Encore un hollandiste de satisfait de monsieur 18% " : Un satisfait? Non! Il n'a pas le courage de défendre des choix politiques justes et fait marche arrière pour revenir au bon vieux clientélisme! Nous allons donc dans le mur et la seule chose qui fera taire les victimes auto-proclamées de la fiscalité, souvent enrichis sans cause par la bulle immobilière, sera la faillite du pays : Une bonne vieille attaque des marchés qui se gaveront en gonflant le taux d'intérêt pendant que papi et les lobbies continuent à pleurer pour le retour de Scellier et du PTZ pour que les jeunes puissent acheter au prix qu'ils affichent!
Réponse de le 14/05/2014 à 11:21 :
On parle toujours des assistés d'en bas mais les assistés d'en haut coutent beaucoup plus chers .
Réponse de le 14/05/2014 à 19:49 :
"On parle toujours des assistés d'en bas mais les assistés d'en haut coutent beaucoup plus chers . " : Le pire, c'est qu'ils osent parler d'atteinte à la propriété quand l'état coupe les subventions (Scellier, PTZ, etc.) et veut les priver du droit d'intégrer les aides des assistés d'en bas dans leurs rentes (les APL)...
Vive le populisme : Il suffit d'être assez nombreux pour que ça passe dans une démocratie! Il suffit de dire que les jeunes à 50 heures payées 35 louant des cages à poule sont des glandeurs et que nos enfants s'en sortent très bien avec notre aide financière!
Patience : L'heure des comptes viendra!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :