Les syndicats de fonctionnaires ont plutôt réussi le test de la mobilisation

 |   |  414  mots
entre 10.000 et 20.000 fonctionnaires ont défilé ce 15 mai à Paris
entre 10.000 et 20.000 fonctionnaires ont défilé ce 15 mai à Paris (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La journée d'action organisée pour les salaires dans la fonction publique a rencontré un certain succès sans atteindre des sommets. Pour autant, le premier ministre a confirmé le gel du point d'indice

Ce n'était pas la foule des grands jours mais le test est quand même significatif. Les huit syndicats de fonctionnaires (CFDT, CFTC, CGT, FA-FP, FSU, Solidaires et Unsa, unis derrière  le même appel ) et FO de son côté avaient appelé les agents des trois fonctions publiques à se mobiliser pour l'emploi et les salaires ce 15 mai, après la confirmation du gel du point d'indice jusqu'en 2017.  

Entre 10.000 et 20.000 manifestants à Paris

A Paris, Ils étaient 10.000, de source policière, et 20.000, selon les syndicats.Dans le cortège, où la CGT dominait, figuraient des enseignants, des fonctionnaires territoriaux, des services de l'équipement de la recherche ou encore des services sociaux.

Parmi les quelque 110 manifestations et rassemblements organisés en France, il y avait à Marseille entre 3.200 manifestants (police) et 31.000 (organisateurs) dans deux cortèges séparés. A Nice, ils étaient 1.300 selon la police, avec des pancartes prévenant le gouvernement: "salaires gelés cote de popularité congelée".

A Toulouse, sous le soleil, ils étaient plus de 10.000 selon les organisateurs - 3.000 selon la police - tandis qu'à Lyon, la préfecture a recensé 2.700 manifestants. Ils étaient aussi un millier à Douai, selon la préfecture du Nord, près de 3.000 à Rouen (estimation AFP) et environ 1.500 à Orléans. A Strasbourg, ils étaient entre 1.100 (police) et 2.000 (syndicats), à Bordeaux entre 2.000 (police) et 6.000.

A Nantes, un millier de personnes, selon la police, ont également défilé en rebaptisant au passage les rues avec des plaques comme "rue du salaire de misère" ou "rue du calvaire des fonctionnaires". Ils étaient 850 à Brest.

En début d'après-midi, Jean-Marc Canon (CGT, fonctionnaires) a assuré que la mobilisation était "très importante". "On va certainement dépasser les 300.000 manifestants en France", a-t-il affirmé.

Le Premier ministre confirme pourtant le gel du point d'indice

Le ministère de la Fonction publique devait communiquer des taux de grévistes en début de soirée. Dans les écoles, Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, première fédération dans l'éducation, a évoqué une mobilisation "assez bonne" avec "20 à 25%" de grévistes.

Mobilisation dans la rue satisfaisante pour les syndicats mais sur le terrain politique c'est autre chose. Dans un courrier adressé aux syndicats avant les manifestations, le Premier ministre leur a opposé une fin de non-recevoir, la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, réaffirmant elle aussi clairement ce jeudi 15 mai: "nous ne pourrons faire de geste que le jour où la croissance redémarrera".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2014 à 15:35 :
Test réussi par la CGT qui aggrave un peu plus la fracture sociale entre le secteur public et le secteur privé.
a écrit le 16/05/2014 à 11:05 :
Les 5,5 millions de fonctionnaires sont le cancer de l'économie française qui tue notre pays. En urgence une thérapie de choc pour éliminer cette maladie contagieuse que l'on retrouve chez la sncf, ratp, edf...
a écrit le 16/05/2014 à 10:49 :
Ceux qui sont mécontents de leur sort peuvent démissioner : c'est autorisé dans leur statut
Réponse de le 16/05/2014 à 18:48 :
Voilà un commentaire avisé et très malin de "statut". Il l'a trouvé tout seul ?
a écrit le 16/05/2014 à 10:45 :
Ne vous y trompez pas
La seule stratégie est de gagner les présidentielles de 2017 et ils vont
Y arriver
Priver un peu maintenant pour donner beaucoup avant les électionS
a écrit le 16/05/2014 à 9:38 :
et dejà on leur accord un jour suplementaire de vacances plus de rentrée le 29 septembre.

comme le monarck du mans pour les élections,un jour de vacances aux 3800 agents
Réponse de le 16/05/2014 à 18:51 :
Vous devriez mieux vous renseigner : la rentrée n'était pas prévue pour le 29 septembre, mais pour le 29 août. Vous devriez donc être content, car celle-ci se déroulera quand même plus tôt que vous ne le pensiez, à savoir le 1er septembre. De plus, je vous rappelle que tous les fonctionnaires ne sont pas des enseignants !
a écrit le 16/05/2014 à 7:08 :
Et l'interet de la France bordel? Ce pays devient un pays de clientelisme. Comparons le nombre de fonctionnaire a population egale en Allemagne, Italie, R-U, Espagne? Non trop c'est trop. il faut diminuer les fonctionnaires administratifs de 20%.
Réponse de le 16/05/2014 à 19:03 :
John G a l'air de très bien savoir ce qu'il faut faire pour l'intérêt de la France. Pr contre, je ne pense pas que les populations des pays cités soient égales, entre l'Allemagne à 82 millions d'habitants et l'Espagne à 47 ! Ensuite, il faut savoir de quels fonctionnaires on parle, et John G veut diminuer le nombre de fonctionnaires administratifs. Il a bien compris l'importance des personnels hospitaliers, des enseignants, des transports, des services d'urgence et de secours ... Je ne suis pas certain que la France a plus de fonctionnaire administratifs que les pays cités. Il faudrait le vérifier.
a écrit le 15/05/2014 à 22:59 :
Relisez "On ne réveille pas un fonctionnaire qui dort" ou l'ancien mais truculent "Complètement débordée". ça relative les exigences des fonctionnaires, nababs de la République qu'ils saignent aux 4 veines...
Réponse de le 16/05/2014 à 0:25 :
Un peu facile de se planquer derrière les bouquins des planqués et d'oublier au passage que les responsables dans ces cas là sont les patrons (vos élus chéris bien protégés par l'obligation de discrétion)...
Au fait, pourquoi ne pas prendre la place de ces nababs de fonctionnaires? Entre un polytechnicien qui passe de chercheur, à chef de projet, puis directeur et un fils à papa qui répond aux appels d'offre dans le BTP en héritant de la boite du grand père, vous allez nous dire que le second est plus méritant peut-être?
"République qu'ils saignent aux 4 veines... " : Qu'on arrête les dépenses inutiles et qu'on rigole! Qu'on arrête de passer les mêmes commandes au privé pour chaque commune, chaque département, etc! L'état récupérera des finances pour informatiser ses systèmes et les contrôles! Ça va plaire à tous le monde :
- "Système, donne moi la liste des entreprises ayant la plus forte proportion de rupture conventionnelle pour des salariés de plus de 55 ans"
- "Système, donne moi la liste des personnes ayant acheté un bien immobilier dépassant les revenus et donations déclarés"
On pourra même redéployer les fonctionnaires pour constater que les heures supplémentaires ne sont pas payées dans bien des boites!
a écrit le 15/05/2014 à 22:08 :
Avant de dire qu'ils ont réussi, attendez de voir si les fonctionnaire auront une augmentation. Voir si vous êtes vraiment des syndicats, continuez la grève plusieurs jours voir plusieurs semaines... La le gouvernement se marre. Mais bon c'est le gouvernement qui vous paye depuis déjà plusieurs années autrement vous défendriez les travailleurs... Et ce que vous soyez du publique ou du privé. Les seule syndicats qui obtienne quelque chose sont ceux des patrons, comme le gèle des salaires des travailleurs au nom e la crise pendant que le patron s'augmente de plus de 20% au nom des bénéfices (malgré la crise)... Et là vous les syndicats vous êtes où ?
a écrit le 15/05/2014 à 21:11 :
déjà fini ....pas le temps de se rendre compte .....
a écrit le 15/05/2014 à 21:00 :
Regardez les salaires de chaque catégorie de fonctionnaires et comparez le à ceux du secteur prive et vous comprenez que cette manifestation n est pas justifiable
Réponse de le 15/05/2014 à 21:37 :
??? C'est faut si j'étais dans le privé, je gagnerais plus. Et je ne fait pas partie des élite. Sans compter qu'une bonne partie de mon salaire est en prime et ne compte pas pour ma retraite. Si le publique était un paradis il y aurait beaucoup moins de fonctionnaire qui passerais dans le privé ! Et si vous voulez vous amuser a calculer le salaire brut des fonctionnaire la répartition des point se trouve sur internet et la valeur du point est de 55,56 vous multipliez les deux et divisez par 12. Vous verrez ça ne fait pas lourd !
Réponse de le 16/05/2014 à 3:47 :
tu as la garantie du travail
Réponse de le 16/05/2014 à 7:12 :
@@ Carlier, les fonctionnaires ne touchent pas des milles et des cents mais il y en a TROP, point barre. 1 actif sur 4 c'est TROP, il faut ponctionner le prive a coup de matraquage fiscale pour les payer.Je ne parle pas des professeurs, armes et fonctionnaires police mais quand on sait que dans un hopital, 30% des frais sont des charge de personnel administratif, ca fait reflechir.
a écrit le 15/05/2014 à 20:24 :
On rappelera a tous que chez nos voisins Suisses, le statut de fonctionnaire n'existe pas. Aucune relation de cause a effet avec le impots moderes, l'attractivite du territoire et le taux de chomage de 3% bien entendu.
Réponse de le 15/05/2014 à 20:45 :
C'est parce qu'ils parlent trois langues!
Réponse de le 15/05/2014 à 22:38 :
pratique pour coller les timbres.
a écrit le 15/05/2014 à 19:46 :
Notre premier ministre et devenu vert cet apres midi , il attend apres les elections pour matter les fonctionnaires et salaries francais ,
a écrit le 15/05/2014 à 18:57 :
ha si nous n'avions pas ces fonctionnaires en France!!!!
Réponse de le 15/05/2014 à 23:00 :
... eh bien nous payerions moins d'impôts et il y aurait moins de chômeurs (1 poste de fonctionnaire supprimé = 1,5 emploi dans le privé en +)
a écrit le 15/05/2014 à 17:53 :
J'oubliais, vous risquez d'être une charge aussi pour la collectivité au moment de votre départ à la retraite, pour vos soins...etc....etc....etc
Réponse de le 15/05/2014 à 19:25 :
bien vu fufu. Cette population qui ne cromprend rien et qui passe son temps à critiquer. Le jour ou ils ont besoin de nous ils sont bien content de nous trouver. Qu'ils se le disent si tout était privé, ils paieraient beaucoup plus cher sans le même service
Réponse de le 15/05/2014 à 20:21 :
En tout cas dans ma mairie, privatiser ferait du bien parce qu'au service d'etat civil, c'est de 9 a 11H et de 14 a 16h, et a 10 et 15H c'est pause cafe. Autant vous dire que si vous venez au horaire 'ouverts', ils vous font la gueule !
Réponse de le 15/05/2014 à 20:48 :
Ils ont peut-être aussi du travail admistratif pour les éditer vos fichus actes?!?
Réponse de le 15/05/2014 à 22:35 :
Non tout se fait en ligne... et pour ce qui ne se fait pas en ligne... c'est que notre administration est archaïque... on n'adapte rien pour garder tout le monde...
Réponse de le 15/05/2014 à 22:43 :
@Fufu : J'oubliais que 23% de mon salaire brut sert à financer tout cela, retraite, soin, chômage, famille(ah non pas la part salariale)..etc..etc.....
Ah oui, j'oubliais enfin que si j'ajoute la part employeur, le total des prestations sociales versé est égale à mon salaire net. De la à dire que c'est gratuit, je n'irai pas jusque là.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :