Conférence sociale : Manuel Valls tente de remobiliser les troupes

Lors de son discours de clôture, Manuel Valls a tenté de minimiser le boycott de la plupart des organisations syndicales. Après avoir rappelé la priorité accordée à la lutte contre le chômage, il a annoncé une enveloppe supplémentaire de 200 millions d'euros en faveur de l'apprentissage et une baisse de l'impôt sur le revenu des classes moyennes. Elle sera intégrée par la loi de finances pour 2015.
Fabien Piliu
 Trois priorités se dégagent : plus d'emploi, plus de croissance, et plus de dialogue social , a déclaré Manuel Valls
" Trois priorités se dégagent : plus d'emploi, plus de croissance, et plus de dialogue social ", a déclaré Manuel Valls (Crédits : reuters.com)

Comment sauver la face quand la grand-messe de la concertation sociale tourne à la farce ? Lors de son discours de clôture, Manuel Valls, le Premier ministre a commencé par minimiser le boycott de la CGT, de FO, de la FSU et de Solidaires de la " Grande conférence sociale ". " La conférence est un accélérateur du dialogue social. Elle est utile, utile aux Français, aux salariés, aux entreprises. (...) Je le dis aux organisations qui ont voulu marquer, par leur absence aujourd'hui, un geste de défiance et de distance. A l'égard du gouvernement sans doute. A l'égard du patronat certainement. Et en définitive à l'égard du dialogue social lui-même. C'est leur droit, mais je regrette cette attitude. Elle ne fait pas avancer les choses. Je ne minimise pas ce geste ; mais je ne veux pas non plus lui donner une portée excessive ", a déclaré Manuel Valls dans un discours qui semble avoir été écrite à l'avance tant il semble avoir été peu inspiré par les travaux des participants aux tables-rondes organisées ce mardi.

Le gouvernement a trois priorités

Ensuite, sans réelle surprise donc, le Premier ministre a rappelé l'action déjà menée par le gouvernement - pacte de responsabilité, choc de simplification, baisses des impôts pour les plus modestes... - avant de rappeler la priorité accordée par l'exécutif à l'emploi et à la lutte contre le chômage de longue durée, le chômage des jeunes et des seniors, les catégories de la population active les plus fragiles. " Trois priorités se dégagent : plus d'emploi, plus de croissance, et plus de dialogue social ", a énoncé le Premier ministre. Si les deux premiers objectifs restent malheureusement toujours aussi délicats à atteindre, le troisième devrait être un jeu d'enfant, compte tenu de la déliquescence actuelle des relations entre l'exécutif et les partenaires sociaux.

Un accompagnement renforcé des seniors par Pôle emploi

Pour les seniors, un plan d'action spécifique sera mis en œuvre par le ministre du Travail. Ainsi Pôle emploi étendra son accompagnement renforcé pour 270 000 demandeurs d'emploi " particulièrement éloignés de l'emploi ", soit 80.000 de plus qu'aujourd'hui. Les contrats d'insertion dans l'emploi (CIE), pour l'embauche dans le secteur marchand, seront concentrés sur les seniors, les chômeurs de très longue durée et les personnes handicapées. En 2015, 80.000 de ces CIE seront déployés.

Pour réduire le chômage des jeunes, Manuel Valls a annoncé un plan de relance pour l'apprentissage. Il s'agit en quelque sorte d'un retour en arrière, la loi de finances 2014 ayant rogné les crédits accordés à l'apprentissage pour financer les contrats d'avenir. Pour atteindre l'objectif fixé par François Hollande dès le début de son quinquennat de former 500.000 apprentis en 2017, une enveloppe de 200 millions d'euros supplémentaires seront dégagés et votés dès la semaine prochaine.

Moins d'impôts pour les classes moyennes

Enfin coupant l'herbe sous le pied d'Arnaud Montebourg, le ministre de l'Economie qui présentera son plan pour relancer le pouvoir d'achat et la croissance, le Premier ministre a annoncé que la loi de finances pour 2015 intégrera une baisse de l'impôt sur le revenu des ménages des classes moyennes. Les détails de cette mesure ne sont pas encore connus.

Fabien Piliu

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 40
à écrit le 10/07/2014 à 5:08
Signaler
Seniors, demandeurs d'emploi longue durée, handicapés etc, tous dans le même sac - avec ce mot, terrible en vérité, d'insertion ! Moi j'insère une chose ou un objet, PAS UNE PERSONNE ! ou bien l'on parle d'une personne comme d'une chose ou comme par...

à écrit le 10/07/2014 à 4:51
Signaler
ou l'art de faire semblant" dixit notre président.

à écrit le 10/07/2014 à 4:41
Signaler
Pas les Français en tout cas ; les 5 millions de chomeurs encore moins ! Peut être les clandestins et les étrangers naturalisés ? Le PS, c'est rose à l'extérieur et vert à l'intérieur.

le 10/07/2014 à 5:22
Signaler
Oui, pour les 5 millions et les français, mais laissons tranquilles les autres non ?

le 10/07/2014 à 5:36
Signaler
Oui pour les 5 millions et les français mais laissons tranquilles les autres, non ?

à écrit le 10/07/2014 à 4:37
Signaler
... ça fait pchittt ! Les fossoyeurs de l'industrie française (PS, syndicats) discutent ensemble ; on connait déjà le résultat ! Et si la FSU, le syndicat enseignant, massacreur de l' Education Nationale s'y met, c'est sûr que les interlocuteurs comp...

le 10/07/2014 à 5:20
Signaler
Tout à fait exact ...

à écrit le 09/07/2014 à 16:47
Signaler
les syndicats sont là pour défendre les fonctionnaires uniquement ! SNCF, éducation nationale en lambeaux, Universités inutiles, Hopitaux publics en faillite , Sécurité sociale en faillite, Culture minable, Radio France nulle , Météo France, etc ...

le 10/07/2014 à 5:33
Signaler
En partie d'accord avec vous principalement pour les Universités - petits professeurs bourrés de préjugés et payés cash par la totalité des français en contre partie de ...

à écrit le 09/07/2014 à 15:21
Signaler
LES SYNDICATS JUSQU AUBOUTISTES ET NON REFORMISTES PREPARENT PAR LEUR ABSENCE LES ELECTIONS PROFESSIONELLES DANS LESFONCTIONS PUBLIQUES DE 2014 IL FAUT MONTRER QUE L ON EST PLUS COMBATIF QUE LES AUTRES

à écrit le 09/07/2014 à 15:17
Signaler
Mais il sert à rien. En 2014, beaucoup de monde s'en aperçoivent et c'est embêtant pour Valls. Et pire, ces gens votent.

à écrit le 09/07/2014 à 12:08
Signaler
ce sont surtout les CRS qu'il faut mobiliser pour débloquer le port de MARSEILLE

à écrit le 09/07/2014 à 9:01
Signaler
Bravo manouel, tu es le seul à pouvoir écraser les syndicats de ton propre camp sans qu'ils ne réagissent !!!

à écrit le 09/07/2014 à 8:50
Signaler
Vals nous donne un os a ronger pour 2015 une baisse des impôts en 2015 pour les classes moyennes. Mais a partir de combien de revenu et jusqu a combien fait on partie des classes moyennes ? Les politiques parlent souvent des classes moyennes mais jam...

le 09/07/2014 à 10:58
Signaler
ne cherchez pas à savoir. De toutes les façons, vous serez décus car il n'y aura pas de baisse d'impots. Depuis 2 ans, vous devriez avoir compris !!

le 09/07/2014 à 15:19
Signaler
Mais vous rêvez complètement. Pour vous, ce sera une hausse d'impôts et une ecotaxe en prime.

le 10/07/2014 à 5:47
Signaler
Les classes moyennes ? Des gens qui vivent bien ou même très bien et qui croient toujours être pauvres ... Non ?

le 10/07/2014 à 5:50
Signaler
La classe moyenne c'est des gens qui vivent bien ou même très bien et qui croient être pauvres ... Non ?

le 10/07/2014 à 6:04
Signaler
La classe moyenne c'est des gens qui vivent bien ou même très bien en dessous vous avez les moyennement pauvres, plus en dessous encore les pauvres et plus bas encore, les très pauvres ... C'est très simple à comprendre, il suffit d'ouvrir les yeux p...

le 10/07/2014 à 6:20
Signaler
La classe moyenne c'est des gens qui vivent bien ou même très bien - en dessous vous avez les moyennement riches, plus en dessous les pauvres et plus bas encore les très pauvres ... C'est très simple en vérité ...

à écrit le 09/07/2014 à 8:32
Signaler
tres decevant hier soir mr wall sur TF1 .ou le journaliste a demandé le retablisement de l'etat de droit à marseille où la cgt bloque un bateau n'etant pas sncm.!!!!!!!!! un tel syndicat ne representant que 1 ou 2 % DES SALARIES FRANCAIS NE DEVRAIT P...

à écrit le 09/07/2014 à 8:18
Signaler
Pourquoi continuer à demander à ce personnage de vous montrer une direction alors qu'il est lui même dores et déjà complètement perdu ? Comment pouvez-vous vous étonner dans ces conditions qu'il ne vous mène nulle part ?

à écrit le 09/07/2014 à 7:39
Signaler
« Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre » (Albert Einstein).

le 10/07/2014 à 5:52
Signaler
100 % EXACT !

à écrit le 09/07/2014 à 0:19
Signaler
France, grandeur et décadence, ce gouvernement nous réinvente la vis sans fin?

à écrit le 09/07/2014 à 0:12
Signaler
Ce Monsieur rase gratis en 2015, je pense que nous serons morts d'ici là ! Management d'urgence ils connaissent ses Enarques ? Salut les guignols

à écrit le 09/07/2014 à 0:04
Signaler
L impuissance totale de nos politiciens a faire la moindre réforme est incroyable On a 9 millions de chômeurs et ce spectacle et celui de l UMP annonce des jours sombre

le 09/07/2014 à 6:58
Signaler
Nos hommes politiques professionnels UMPS vivent très bien. Il sont au pouvoir depuis 40 ans et s'enrichissent année apès année (les Hollande, Fabius, etc... sont d'heureux millionnaires !) et les Français votent pour eux. Alors pourquoi changer ?

le 10/07/2014 à 6:15
Signaler
Vous avez totalement raison ! Malgré tout beaucoup de français ne veulent pas de changement ou de véritables réformes - de fond - L'esprit bourgeois ou petit bourgeois domine en France ...

à écrit le 08/07/2014 à 23:59
Signaler
Produisons des réunions pour....réduire le chômage ! C'est productif comme la ....politique.

à écrit le 08/07/2014 à 21:45
Signaler
Parce qu'on était à 13,8% le 25 mai. Combien en 2015 ? 3,8% ?

à écrit le 08/07/2014 à 20:24
Signaler
un gouvernement utile, bien loin des haussements d'épaules du petit Nicolas l'homme qui valait 600 milliards de dettes !

le 08/07/2014 à 20:33
Signaler
"un gouvernement utile" ouarfff comique 3.5 MILLIONS de chômeurs, 2 000 MILLIARDS de dettes, déficit public 4.3%, RECORD de prélèvements obligatoires, ect...vous êtes un comique?? un socialo quoi??? ah les drôles de loulous.....

le 08/07/2014 à 23:46
Signaler
gauche droite, fn, ps, pc etc c'est tous les memes...Ils ne peuvent pas réformer car s'ils privatisent le service public déficitaire , y aura des grèves et le pays sera bloqué. en vrai, les dettes publiques viennent qu'il ya trop de fonctionnaires p...

à écrit le 08/07/2014 à 18:59
Signaler
Baisse d'impôts etc...etc.. .Mais au détriment de quoi ????

le 09/07/2014 à 19:14
Signaler
il va vous donner des miettes d'un côté, mais va vous prendre 2 baguettes", d'un autre côté! est il possible que certains croient encore en ces fadaises???? pauvres de nous !!

à écrit le 08/07/2014 à 18:29
Signaler
Faire des promesses sur ce que les autres devront mettre en route, me semble toujours très facile pour ces "politiques de l’éphémère" et malheureusement le programme des réjouissances se fabrique toujours a Bruxelles!

à écrit le 08/07/2014 à 18:19
Signaler
ces conférences c'est du pipeau! donc il n'y aurait personne que cela n'aurait aucune importance!

le 08/07/2014 à 18:36
Signaler
de sérieuses économies :))

le 08/07/2014 à 23:00
Signaler
Ce gouvernement est tellement nul que plus personne n'a envie de discuter avec Quand aux syndicats qui ne représentent que 5 % c'est la même chose les français ne font plus confiance Une seule chose les intéresse c'est le pouvoir et leurs privilège...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.