Défense : Hollande débloque 500 millions d'euros de ressources exceptionnelles

 |   |  270  mots
La somme sera versée en deux tranches de 250 millions d'euros sous la forme de crédits additionnels sur le programme d'investissement d'avenir. (Photo : Reuters)
La somme sera versée en deux tranches de 250 millions d'euros sous la forme de crédits additionnels sur le programme d'investissement d'avenir. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le président de la République a décidé d'activer la clause de la loi de programmation militaire afin de sécuriser les programmes d'équipements. Le budget 2014 de la Défense sera ainsi "mis en oeuvre complètement".

500 millions d'euros supplémentaire pour la Défense. Le président François Hollande a activé la clause de la Loi de programmation militaire (LPM) qui permet d'augmenter les crédits de la Défense pour sécuriser les programmes d'équipements, a indiqué mardi le secrétaire d'Etat à la Défense, Kader Arif, à l'Assemblée nationale.

Le chef de l'État a "confirmé les engagements financiers de la Loi de programmation militaire pour les années 2014 à 2019", a déclaré Kader Arif, lors de la séance des questions au gouvernement.

Deux tranches de 250 millions d'euros

"Une première tranche de 250 millions d'euros a déjà été inscrite dans le projet de loi de finances rectificative pour 2014, sous la forme de crédits additionnels sur le programme d'investissement d'avenir" (PIA), a détaillé le secrétaire d'Etat. Avant d'ajouter que la deuxième tranche de 250 millions d'euros "sera concrétisée dans le courant de l'année 2014, une nouvelle fois sous forme de crédits sur le PIA".

>> Lire : À quoi vont servir les 500 millions de ressources exceptionnelles

31,4 milliards de ressources totales en 2015

De la même façon, a ajouté Kader Arif, "le budget triennal 2015-2017 permettra d'exécuter intégralement la Loi de programmation militaire".

"La mission Défense bénéficiera ainsi en 2015 de 31,4 milliards de ressources totales, comme le prévoyait la trajectoire financière votée en décembre", a conclu le secrétaire d'État, alors qu'il répondait à une question du député UMP Philippe Meunier, en l'absence du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, en déplacement en Grande-Bretagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/07/2014 à 23:10 :
Pourquoi les US les plus endettés au monde continuent de faire la loi sur les marchés internationaux avec le dollar comme référence mondiale......
C'est la loi du plus fort...point Barre. Tous le experts et livres en géopolitique le disent.
Alors De Gaulle n'avait pas tord, casser un bras à un ennemi vaut mieux que rien du tout ou la protection durement payée à autrui?
C'est bien décevant c'est encore la triste réalité du 3eme millénaire, sans un minimum d'indépendance nous disparaitrons§
a écrit le 16/07/2014 à 18:46 :
La France et le RU dépensent 15 Mds de USD de plus pour la défense que l'Allemagne soit le double par habitant.
Chiffres ONU.
Il serait peut être temps que l'Allemagne partage le fardeau de la défense de l'Europe et cesse de n'être qu'une nation mercantile tout en donnant des leçons de bonne gouvernance.
Réponse de le 18/07/2014 à 23:21 :
Et cela fait longtemps que ça dure,pendant que l'on réalisait la force de dissuasion,les allemands bâtissait une industrie. Aujourd’hui on en paye le prix,mais on va les rattraper et les dépasser............
a écrit le 15/07/2014 à 22:22 :
Qui va payer????
Réponse de le 16/07/2014 à 12:11 :
c'est nous pardi !!!
a écrit le 15/07/2014 à 20:33 :
Il sort 500 M d'euros de son chapeau en puisant dans les poches des contribuables ou bien il a mis de côté sur le dos des mêmes contribuables ? Les caisses sont vides ou pas ?
Réponse de le 15/07/2014 à 22:11 :
Pas vraiment; il a réduit les budget de la défense en ne respectant pas la LPM 2014-2019. Une annonce faites il y a quelques semaine sur la tribune d'une réduction de plusieurs milliards... Alors faire croire qu'ils leurs donnent quelques millions fait carrément rire.
a écrit le 15/07/2014 à 19:43 :
Le but à terme est de se débarrasser de la force de frappe nucléaire, sous couvert d'un arbitrage "nécessaire". Plus rien ne s'opposera alors au renoncement à notre siège au Conseil de Sécurité de l'ONU. La France aura vécu et pourra rentrer dans le rang de l'Europe et de la mondialisation heureuse.
On vendra tout ça en cas de difficulté de "compréhension" par les masses, par une double tenaille avec d'un côté une fiscalité lourde et l'autre le fait de transférer des charges communautaires au niveau de l'UE.
Pour faire bonne mesure, on l'aura découpé en morceaux dénués de sens, donné le vote aux étrangers aux élections locales; vote qui de par la disparition progressive des communes sera transféré à l'échelon directement supérieur en termes de subsidiarité, les régions ou par une étape intermédiaire les communautés de communes, permettant la prise de pouvoir au niveau des régions par un multiculturalisme à visage découvert.
Réponse de le 25/07/2014 à 1:18 :
... c'est bien " noir" votr' truc !? ...
le raisonnement n'est pas adapté aux flux actuels ...
il y a des fondamentaux à transformer ... ceci afin de modifier l'ensemble de la Stratégie mondiale ! ... à notre avantage ... ! ? non ? ...
... mais de quoi s'agit il ?! ...
des sources et des statuts gouv. ! à travers l'administration plurielle ...
réfléchissez aux miroirs de L'Indépendance ... ce n'est point être INDéPENDANT ! ... critiquez et théoriser les potentiels régaliens de l'organigramme électoral ou décisionnel ...c'est déplacer le Sujet vers des voix entendues mille fois ! ... INNOVEZ ! ... la FRANCE Bouge !
est dans le " Mouve " ! ... consutez page Facebook de Beb >
> bebhebdo newsidées < ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :