Bas salaires : le gouvernement veut instaurer une "prime d'activité" dès 2016

 |   |  298  mots
La mesure, fait valoir Matignon, permet de soutenir un certain nombre de salariés modestes, qui ne bénéficiaient pas de la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu.
La mesure, fait valoir Matignon, permet de soutenir un certain nombre de salariés modestes, qui ne bénéficiaient pas de la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu. (Crédits : Reuters)
Le dispositif remplacera le RSA activité et la prime pour l'emploi. Ses modalités précises seront définies avec les parlementaires et les partenaires sociaux.

Le revenu de solidarité active (RSA) activité et la prime pour l'emploi (PPE), dont François Hollande avait annoncé en août la fusion, seront remplacés. A partir du 1er janvier 2016, le gouvernement va les substituer par "une prime d'activité" réservée aux bas salaires, a annoncé Matignon mardi.

Le dispositif doit être présenté par le Premier ministre lors du Conseil des ministres jeudi, a-t-il été précisé.

Destinée aux personnes gagnant moins qu'"environ" 1,2 fois le Smic

Cette prime, dont les modalités précises restent à définir avec les parlementaires et les partenaires sociaux, sera versée chaque mois aux personnes gagnant moins qu'"environ" 1,2 fois le Smic et dont les revenus du ménage ne dépassent pas un certain montant, a indiqué le cabinet de Manuel Valls. La mesure, fait valoir Matignon, permet de soutenir un certain nombre de salariés modestes, qui ne bénéficiaient pas de la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu.

>>LIRE: François Hollande annonce la fusion de la prime pour l'emploi et du RSA activité

Selon Matignon, le montant alloué à cette nouvelle prime sera voisin des sommes jusque-là allouées à la PPE et au RSA activité, c'est-à-dire un peu moins de 4 milliards d'euros par an.

Les moins de 25 ans inclus dans le dispositif

Contrairement au RSA activité, réservé aux plus de 25 ans (ou moins de 25 ans avec un enfant à charge), la "prime d'activité" bénéficiera aux moins de 25 ans. Toutefois, son montant pourrait varier pour les jeunes.

Une loi sera adoptée d'ici fin 2015 pour mettre en place la mesure, qui précisera le nombre de bénéficiaires et les montants détaillés des revenus pour en bénéficier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2014 à 22:47 :
Ça veut dire quoi déjà SMIC? Et on autorise les patrons a payer moins que ça valeur? En gros il ne signifie plus rien!
a écrit le 19/11/2014 à 12:19 :
d'accord avec cette mesure si l'argent necessaire au financement est prélevé sur les prestations des parlementaires et autres incongrus des conseils généraux .....bref tous ceux qui ont une représentation et qui sechent les cours
Réponse de le 20/11/2014 à 22:48 :
Et prélevé aussi sur l'augmentation de mr Gattaz et ces copains...
a écrit le 19/11/2014 à 11:42 :
Petit à petit, taxe après taxe, la classe moyenne est rabaissée au niveau des bas salaires...
Réponse de le 19/11/2014 à 20:47 :
Trop tard ont y est déjà... Je vois plus de chômeurs se balader en ville avec le dernier iphone, une tv ecran plat sous le bras; que de travailleur avec la même chose...
Réponse de le 21/11/2014 à 12:38 :
Houlaaa, on ne doit pas habiter la même ville alors, moi j'ai à peine de quoi bouffer tous les mois, alors si vous faites partie de la "classe moyenne", il ne devrait pas être si compliqué que cela pour vous de comprendre ce qu'il est possible de faire avec...environ 4 fois moins que votre salaire ?!
a écrit le 19/11/2014 à 10:30 :
Payer par les impôts sur la classe moyenne et autres cadres super électoraliste.
a écrit le 19/11/2014 à 10:24 :
On voit évidemment l'effet pervers et l'aide aux sociétés qui se cache derrière cette mesure : payez vos salariées moins de 1,2 fois le SMIC et l'état complètera leur salaire pour qu'il soit décent.
Ce sont les APL des salaires qu'il met en place et on sait ce que les APL ont eu pour résultat...
Réponse de le 20/11/2014 à 22:52 :
C'était si simple d'augmenter le SMIC... Mais comme ça aurait imposé aux entreprises d'augmenter tous les salariés; là il mettent juste les plus bas au niveau des moyens. Comme ça il n'y a plus de pauvres mais que des moyens... Ou disons pour être plus réaliste plus de moyens mais que des travailleurs pauvres et des patrons riches!
a écrit le 19/11/2014 à 10:02 :
//MORALE//IL VAUT MIEUX DONNE DE QUOI VIVRE AUX PAUVRES QUE DE LES VOIR DANS LA RUE TENDRE LA MAIN ?OU VOUS ACRESSEZ POUR SURVIVRE? C EST POUR MOIS MA CONSEPTION DES CHOSSES DE LA VIEDE PARTAGE???
a écrit le 19/11/2014 à 10:01 :
.....et les retraités alors ? C'est vrai qu'ils bénéficient d'une pension exorbitante et qu'ils la perçoivent pour ne rien foutre ! Toujours en vacances ou alors ils passent leur temps a jouer aux boules ces malfaisants ! Pour la plupart leur pension a evoluée de 1% depuis 5 ans . Bientot ils auront le meme niveau de revenus que les personnes qui perçoivent le RSA et feront leurs courses aux restos du coeur ! Ça a déja commençé d'ailleurs ! Il n'y a que les parlementaires et Cahuzac et consort qui s'en tire bien !
a écrit le 19/11/2014 à 8:10 :
De l'assistanat, des chèques en blanc. Ça entretient la dépendance à l'état donc le socialisme. On fait ça depuis des décennies sans résultats. Effet garanti: plus d'impôts et plus de chômage. Ce genre de politique qui a l'apparence de la générosité sert aux politiciens à se valoriser. Ça donnera plus de misère matérielle et morale.
Réponse de le 21/11/2014 à 12:44 :
Le premier assisté de France s'appel CAC40 !!

Les petits patrons ont un mal de chien à s'en sortir, et vous ne pensez qu'à taper sur les plus pauvres, laissant les plus gros continuer d'augmenter leurs propres dividendes et salaires d'environ 10% par an ?

Blagueur !!
a écrit le 19/11/2014 à 7:54 :
Le versement du RSA doit être conditionnée à une activité d'intérêt général d'insertion. Sinon, on en fait de ces gens-là des petits rentiers et cela n'est pas acceptable aujourd'hui face aux travailleurs.
Réponse de le 19/11/2014 à 9:21 :
+ 100
Réponse de le 19/11/2014 à 9:48 :
Rentier avec 500 euros par moi ? Dit toi bien que la paix sociale a un prix. Un détenu coute environ 30000 euros par an. Un RMIste seulement 6000 euros. Lequel tu préfère ?
Réponse de le 19/11/2014 à 10:32 :
+100 aussi
Réponse de le 19/11/2014 à 12:54 :
Un rentier touche de l'argent sans travailler donc on peut être rentier avec 500 € sauf qu'une personne au RSA touche beaucoup plus que 500 € car il faut additionner toutes les alloc et avantages.
Réponse de le 19/11/2014 à 14:37 :
Mais cette prime n'est versée qu'à des gens qui travaillent ? Pour auraient-ils besoin de faire en plus une activité d’intérêt général ??
a écrit le 19/11/2014 à 7:52 :
C'est vrai on a trop d'argent, alors autant le distribuer. Plaisanterie mise à part on va encore emprunter pour verser des aides pas toujours justifiées.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :