Valls dénonce "un apartheid territorial, social, ethnique" en France

 |  | 288 mots
Lecture 2 min.
Le Premier ministre a notamment insisté sur la misère sociale à laquelle s'additionnent les discriminations quotidiennes, dont souffre une partie de la France.
Le Premier ministre a notamment insisté sur "la misère sociale" à laquelle "s'additionnent les discriminations quotidiennes", dont souffre une partie de la France. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Lors de ses vœux à la presse, le Premier ministre Manuel Valls a insisté sur les "fractures" qui couvent en France et qu'en temps normaux "on oublie".

"La relégation péri-urbaine, les ghettos (...), un apartheid territorial, social, ethnique, qui s'est imposé à notre pays": Voici, selon Manuel Valls, quelques-uns des nombreux "maux qui rongent notre pays ou des défis que nous avons à relever", et que "ces derniers jours ont soulignés".

Mardi 20 janvier, lors de ses vœux à la presse, le Premier ministre français a  longuement insisté sur les éventements qui ont frappé la France du 7 au 11 janvier.  Au-delà des dangers immédiats de l'islamisme radical, le Premier ministre s'est appliqué à dénoncer les racines profondes du mal.

Il a insisté sur "toutes les fractures, les tensions qui couvent depuis trop longtemps et dont on parle uniquement par intermittence" et qu'"après on oublie". "Les émeutes de 2005, qui aujourd'hui s'en rappelle?", s'est demandé Manuel Valls, soulignant que déjà à l'époque il avait noté les mêmes problèmes.

"Pourtant... les stigmates sont toujours présents", a-t-il fustigé.

Misère sociale et discriminations

Le Premier ministre a notamment insisté sur "la misère sociale" à laquelle "s'additionnent les discriminations quotidiennes parce que l'on n'a pas le bon nom de famille, la bonne couleur de peau, ou bien parce que l'on est une femme". Il a regretté "cette peur collective face au chômage de masse, au chômage de longue durée, au chômage des jeunes, face à la vie trop chère, au risque de déclin, à l'angoisse du déclassement individuel qui pousse au repli sur soi, à l'angoisse des parents pour l'avenir de leurs enfants".

Le chef du gouvernement n'a pas pour autant manqué de souligner:

"Il ne s'agit en aucun cas, vous me connaissez, de chercher la moindre excuse, mais il faut aussi regarder la réalité de notre pays".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2015 à 11:22 :
je suis artisan en bâtiment et je peut vous dire quand je prononce mon prénom (mohamed) au client il me rappel plus,!!!!!!! portant je suis compétent, motivé, poli, en plus j'ai les yeux bleu.
a écrit le 22/01/2015 à 18:19 :
y en a ras le bol de tout ça ,continuons massivement l'immigration sauvage et toujours plus d'impôts...Nos chers élus n'ont vraiment pas la tête sur les épaules ....Cela ne va pas durer telles les contributions actuelles...Enfin vive l’utopie actuelle !!!!!!
a écrit le 22/01/2015 à 8:31 :
les étrangers ayant plus de droit que les français , ces derniers sont effectivement victimes de l'apartheid .
a écrit le 22/01/2015 à 7:59 :
La mixité sociale devrait tirer vers le haut, est ce le cas ?
a écrit le 22/01/2015 à 7:18 :
On recolte ce que l'on seme quand on divise pour regner !
a écrit le 21/01/2015 à 15:50 :
Il faut y réfléchir avec la cervelle, avec la masse grise. Charlie-Hebdo réfléchissait avec les intestins et les testicules. Il faut réfléchir, certes, mais en prenant du recul et tout en gardant l'émotionnel dans un tiroir au grenier. Sinon, comme disait un certain Botero, "c'est la guerre sociale".
a écrit le 21/01/2015 à 15:41 :
il faut lui pardonner il ne maîtrise pas totalement la langue française.
Réponse de le 21/01/2015 à 21:23 :
Il la maîtrise bien plus que la majorité des français ! Il n'y a qu'à lire les posts pour s'en rendre compte.
a écrit le 21/01/2015 à 14:52 :
La France reçoit les intérêts de son capital et c'est bien normal, dans les années 60/70 les entreprises francilliennes au lieu de délocaliser en province confrontée à la fin des mines (charbon et ardoise), l'éxode rural, car c'était la misère en campagne ont préféré faire venir de pauvres étrangers, bizarrement nos anciens ennemis, par centaines de milliers, et les collectivités locales principalement communistes leur ont construit des taudis ne respectant pas la vie humaine car pour un maire de gauche, ce n'est pas la qualité qui compte mais la quantité comme ça l'état est plus généreux.
Et ben vivez-y dans votre île de France, il n'y a pas d'appartheid en province et restez-y vous avez généré le problème à vous de le résoudre.
a écrit le 21/01/2015 à 13:12 :
COLUCHE AURAIS DIT? N ATTENDEZPAS LA SOLUTION DES HOMMES POLITIQUES CE SONT EUX QUI EN SONT LA CAUSSE???
a écrit le 21/01/2015 à 12:48 :
De tous temps les immigrés se sont regroupés naturellement car cela leurs facilitaient leurs vies. Même communauté de langage, même us et coutumes permettant une entraide des plus anciens envers les nouveaux venus. Cependant, passé quelques années, ces communautés se dispersaient sans heurt car les individus s'intégraient par le travail, l'assimilation de la langue, la naissance de nouveaux enfants qui eux ne se sentaient pas du tout immigrés mais natifs du pays. L'état aidait à l'installation de ces nouveaux immigrants mais ensuite ces personnes vivaient leurs vies comme tout à chacun. Donc dire que la France a favorisé l'apartheid, c'est de la mauvaise foi. Ce sont ces communautés qui n'ont pas voulu s'intégrer. Donc la question n'est pas pourquoi la France a mis en place cette ségrégation, mais pourquoi ces communautés n'ont pas voulu ou pas pu s'intégrer.
Il est fatiguant de toujours s'entendre dire que c'est la société qui n'a pas voulu les intégrer. L'auto flagellation, ça suffit, mettons ces communautés en face de leurs responsabilités et la laïcité au programme de toutes les écoles. Faire un bon diagnostic c'est se donner une bonne chance de guérison. Le contraire, c'est l'échec assuré.
a écrit le 21/01/2015 à 11:53 :
Valls s'enflamme! Les mots ont un sens. L'apartheid suppose une règle institutionnelle. En France, il n'y a pas de telle règle. La spécialisation de certains quartiers est sans doute subie par certains Français n'ayant pas d'origine gauloise établie et est regrettable. Mais cette spécialisation est souhaitée et organisée par une minorité influente et semble-t-il indulgente envers des individus qui rejettent les valeurs traditionnelles de la République. Après les paroles fortes et même excessives, attendons les actes de ce gouvernement pour "terroriser les terroristes" et décourager dans l'immédiat les provocations vestimentaires actuelles dans l'espace public qui ne correspond pas à ces zones.
a écrit le 21/01/2015 à 11:13 :
Il fait diversion pour installer des lois sécuritaires, liberticides qui vont profiter à son clan. Les attentats servent cela. Point 2 des 10 manipulations d'état de Noam Chomsky.
2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions
Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.
Réponse de le 21/01/2015 à 13:08 :
TOUS EST POSIBLE? LES HOMMES POLITIQUE SONT CAPABLE DE TOUS? DU PIRE COMME DU MELLIEUR??
a écrit le 21/01/2015 à 10:57 :
Ce n'est pas possible.
Il fallait une personne plus qualifiée.
Comment Hollande a t-il pu le choisir ?
Ce n'est pas un poste de maire, c'est la fonction de PM.

Tout cela est incompréhensible.
Alors il va faire quoi après son discours ?
Une nouvelle série de hausses de taxes et d'impôts ?
Jusqu'à l'overdose ?
a écrit le 21/01/2015 à 10:33 :
Je me souviens durant la campagne présidentielle quand Hollande a voulu aller serrer des mains dans le centre commercial d'EVRY avec M. Valls. Mr VALLS voyant que les gens arrivaient autour d'eux en nombre sans pour autant avoir une attitude dangereuse a demandé à Hollande de partir vite fait par peur des gens de sa propre ville d'EVRY... C'est ca l'Apartheid ???
Et puis gardons en mémoire : L'appel d'offres dénoncé par Mediapart en Janvier 2014 remporté par l'ex-épouse de Valls à Evry pour 490 000 euros alors que les concurrents en demandaient 2 fois moins, contractualisé par M. Valls lui-même puis annulé car Valls risquait gros. Puis nouvel Appel d'offres suite à l'annulation du premier remporté encore une fois par son ex-épouse mais contractualisé par un autre membre de la mairie d'Evry. Mairie d'Evry dit ignoré que c'était son ex-femme qui a remporté l'appel d'offres...!!
Et il veut faire le donneur de leçon républicaine... Les inégalités sociales naissent dans nos administrations par la corruption et les abus de biens sociaux. Combien y a t'il de personnes ayant une origine étrangère (père ou mère d'afrique du nord par exemple) dans les administrations d'EVRY? Je ne me souviens pas en avoir croisé tant que cela à la CCI d'Evry. Une petite étude statistique pourrait montrer se décalage entre les mots et les actions. Car s'il y a apartheid, c'est aussi parce qu'on ne favorise pas les embauches des gens venant de quartier difficile à des postes valorisants que l'on réserve aux copains. Comment voulez vous qu'ils vivent si on ne leur donne pas de travail. Ils se démerdent: vol, trafic de stupéfiant ou sombrent dans la haine et la vengeance. Et je pense qu'à leur place vous feriez pareil si vous aviez fait le tour durant des années de toutes les solutions légales. Ils ont créé un système économique dans les banlieux qui remplace le système économique classique, certe illégal mais fonctionnel à leur échelle. Ce microcosme est né par notre faute à tous.


Si nous sommes dans cette situation aujourd'hui c'est à cause des inégalités et du non partage des richesses. Les étrangers qui posent problèmes sont les chinois en Chine car ils sont ceux qui volent le travail des Français et pas les étrangers en France. C'est le fait que l'économie global n'a pas permis le libre échange des biens. Nous achetons beaucoup en Chine mais vendons très peu là-bas. Résultat un travailleur en France coutent trop et doit donc être remplacé par un travailleur chinois en Chine !! Alors arrêtez de dire que les étrangers en France volent le travail des français.
Réponse de le 21/01/2015 à 13:04 :
EXAT???
a écrit le 21/01/2015 à 10:12 :
appartheid, oui pour les francais !!! Je n'attends plus que la retraite pour m'en aller de ce triste pays. Je suis pourtant né ici, de famille bien francaise, rurale de l'ouest. Mais je ne reconnait plus ce pays. Notre fils est parti au RU pour ses études que l'on ne voulait pas lui laisser faire ici.(fils d'ouvrier il ne pouvait pas accéder à ses désirs); il est maintenant chercheur dans une grand université Ecossaise, notre fille après des études en alternance ne trouve pas de travail; Elle va suivre son frère !!!! Voilà l'état de notre pays et de sa jeunesse Merci à tous nos politiques depuis 40 ans . Adieu à la France
a écrit le 21/01/2015 à 10:08 :
Valls emploie des mots choquants et outranciers pour faire croire qu'il fait quelque chose. Voilà un chef ! Si la France est l'apartheid sous son gouvernement alors il faut arrêter Valls et le juger. De plus les banlieues devraient prendre les armes. Ce Valls est irresponsable. Sa carrure est proportionnelle à celle de son président mais avec les décibels en plus.
Réponse de le 21/01/2015 à 10:14 :
La Castafiore, quoi.
a écrit le 21/01/2015 à 10:01 :
Monsieur Valls,
Qui donc est responsable de cette situation sinon les populations concernées qui refusent de s'intégrer? Je suis petit-fils d'immigré italien, mon grand-père est arrivé après-guerre pour fuir la misère et travailler dans le bâtiment en France. Très vite, et même s'il a conservé des liens avec sa famille restée en Toscane, il a voulu devenir français. Il n'a pas cherché à recréer une "petite Italie" dans l'hexagone, son fils (mon père) a fait une belle carrière et s'est toujours identifié comme un vrai français et moi même suis dans une situation plutôt confortable. Je suis français, fier de l'être et ne brandirais jamais de drapeau italien lors d'un match France/Italie malgré mon nom de famille. Je suis fils d'immigré, intégré, heureux, fier, et ne souhaite pas être mis dans le même panier que ces gens qui refusent de devenir des citoyens à part entière et qui s'enferment entre eux volontairement.
A bon entendeur...
Réponse de le 21/01/2015 à 10:09 :
Vous êtes un classique.
Réponse de le 21/01/2015 à 11:57 :
Tout simplement bravo.
Réponse de le 21/01/2015 à 15:45 :
Désolé mais votre point de vue n'engage que vous et/ou à d'autres immigrés italiens en France. L'Italie est un pays voisin et européen, catholique (comme une France de jadis) et de mentalité très semblable à la française. La présence et les échanges entre rois, cuisiniers, artistes, stylistes et compositeurs italiens font partie de l'Histoire de France.
Donc, votre exemple c'est aussi celui d'un immigré français en Italie (comme il y en a passablement d'ailleurs). Valls dénonce un apartheid entre la société française et les immigrés non-Européens, plus notamment ceux venant de pays musulmans.
Désolé, votre exemple, quoiqu'un bel exemple, il ne s'insère pas dans le cas de figure de cette discussion.
Réponse de le 21/01/2015 à 19:35 :
Des catholiques qui vont vivre en Afrique n'imposent pas leur religion avec des églises cathédrale, ni leur façon de vivre en mangeant des fromage français, des saucissons... Alors le contraire devrait être pareil...
a écrit le 21/01/2015 à 9:50 :
Quel désastreux spectacle les Parlementaires français nous donnent à voir ;

A propos de ces évènements de janvier 2015, et de l'économie aussi, nous en sommes réduits à zapper les chaînes et les radios qui retransmettent les questions à l'Assemblée Nationale, et les conférences de presse

il n'est plus possible de suivre les conférence de presse du piètre gouvernement et de de l'Elysée,

tant nous avons à entendre :
- des discussions de café du commerce
- des surenchères stupides et imbéciles
- des poncifs de la plus grande médiocrité
- des raisonnements minables.
a écrit le 21/01/2015 à 9:41 :
mais que fait SOS RACISME ?
Réponse de le 21/01/2015 à 19:36 :
Rien, Valls n'est pas originaire de notre pays; ce n'est donc pas du racisme...
a écrit le 21/01/2015 à 9:25 :
Il y a une grosse différence avec la République d'Afrique du Sud, c'est qu'on est ici, chez nous et que nous n'avons pas imposé, à ceux qui nous critiquent sur notre façon de vivre, d'y venir!
M. Valls, lorsque les antillais ont scandés, il y a quelques années: "on est chez nous", avez-vous réagit de la même façon?
a écrit le 21/01/2015 à 9:24 :
il monte dans les sondages la tête gonfle déjà qu'il volait bas maintenant il n'arrive même plus à décoller.
a écrit le 21/01/2015 à 9:24 :
L'apartheid consiste à empêcher une catégorie de personne a sortir de certains quartiers alors que là ce sont ces personnes qui ne veulent pas que l'on y entre. La nuance est de taille...
a écrit le 21/01/2015 à 9:17 :
j'avais vraiment sous-estimé le degré de crétinisme de ce matador d'opérette.
a écrit le 21/01/2015 à 9:16 :
il n'y par d'aparthed en FRANCE mais du COMMUNAUTARISME engendre par la faiblesse de nos gourvernants qui ne ne sont meme plus capable de fdaire intervenir la police dans certains quartiers ;Zemmour avait raison certains blancs sont obligés d'abandonner ces zones de non droit
a écrit le 21/01/2015 à 9:15 :
Dans le même jour, le gouvernement naturalise français en grand pompe devant un parterre de caméras un africain.
Et ensuite, il décrit la France comme une nation où règne l'apartheid.

Il est comme son maître une très grosse erreur de casting.

Ce matin, son ministre des affaires étrangères essaie d'éteindre l'incendie mais trop tard, en 2015, tout est repris dans la minute qui suit. Ce mot va résonner pendant longtemps et beaucoup de pays africains doivent se réjouir.
Réponse de le 22/01/2015 à 10:54 :
Il n'y a pas apartheid , dans la mesure où les gens concernés n'ont pas été invités à venir s'installer en France . Si nos gouvernements avaient tout simplement respecté les lois qu'ils ont " pondu " , nous ne serions pas dans la situation dans laquelle ils nous ont mis , et dont ils sont TOTALEMENT responsables ET COUPABLES .
a écrit le 21/01/2015 à 8:58 :
les attentats ne seraient plus un prétexte à une action terroriste de portée géopolitique mais seraient dû aux vilains français qui pratiquent l'apartheid !
!!!!!!!!!!!?????
a écrit le 21/01/2015 à 8:57 :
Pas bien malin de faire l'intéressant avec des mots choc. Est-il allé en Afsud pour voir ce que c'était l'apartheid? Certainement pas. On attend des mots plus justes d'un premier ministre.
a écrit le 21/01/2015 à 8:19 :
Je suis issu de la campagne sarthoise. Il y a beaucoup de pauvreté, beaucoup de désœuvrement aussi de la part des jeunes. Ceux-ci ont du mal à trouver un emploi du fait de l'éloignement des grandes zones urbaines et du manque de moyens de transport.
Pourtant, le taux de délinquance y est presque nul....
Réponse de le 21/01/2015 à 9:33 :
oseriez vous dire que des personnes d'origine étrangère ont les mêmes possibilités d'obtenir un emploi ou un logement en centre ville ? non et vous le saviez bien ; tant que ces choses perdureront l'intégration ne se fera pas et la défiance perdurera et alimentera le fondamentalisme
Réponse de le 21/01/2015 à 13:41 :
je me permet d'intervenir dans votre conversation pour vous dire que moi qui ne suis pas "une personne d'origine étrangère" : je ne reçois aucune réponse à mes candidatures, étant diplômée avec de l'expérience.. par ailleurs, j'habite en centre ville, et croyez-moi que les logements sont occupés par des personnes d'origine diverse ... alors arrêter vos clichés
Réponse de le 22/01/2015 à 12:04 :
Le fondamentalisme recrute dans tout les milieux sociaux votre réponse est simpliste est met en avant l'idéologie de l'excuse qui depuis 30 ans améne le pays à la ruine.
a écrit le 21/01/2015 à 8:16 :
"Le choc social" après "le choc de compétitivité" ?
Faut toujours qu'il en fasse trop, El Castafior ! Avec ce mot qu'il voulait choc, il braque inutilement et crée une prophétie auto-réalisatrice !
La France n'a pas besoin de ces discours à la noix ; elle a surtout besoin de fluidité.
- Fluidité politique (non-cumul des mandats)
- Fluidité économique (flex-sécurité, moins de corporatismes, meilleur dialogue social)
- Fluidité sociale (Justice, Justice sociale, lutte contre les discriminations)
Réponse de le 21/01/2015 à 8:31 :
C'est exactement cela, mais les décideurs politiques sont les profiteurs du système!
a écrit le 21/01/2015 à 8:05 :
Des résultats plus catastrophiques que JM Ayrault.
François Hollande va devoir s'en séparer.
Il ne tiendra pas la durée.
a écrit le 21/01/2015 à 7:27 :
Malheureusement les infos décriées de Fox News ne sont pas loin de la vérité, essayez donc de vous promener sous certaines barres d'immeubles à Vaux en Velin... Et la faute à qui la création de ces ghettos et zones de non droit sinon aux politiques qui ont laissé le communautarisme prospérer?
Réponse de le 21/01/2015 à 12:56 :
EXAT? LES ELITES VIVENT DANS UNE BULLE DORES?SEUL LEURS REELECTIONS LES INTERESSENT???
a écrit le 21/01/2015 à 7:24 :
La discrimination n'est pas forcément là où on le croit, la couleur de peau des personnes déclassées non plus. Voir l'excellent ouvrage du géographe Christophe Guilluy "la France périphérique". On va encore injecter des milliards dans les banlieues qui se replient de plus en plus derrière un communautarisme affiché et surtout volontaire, et oublier la vraie misère et paupérisation des campagnes et petites villes desindustrialisées. Mais bon, ces lieux n'intéressent pas les politiques, ils sont majoritairement habités par "des petits blancs" qui "ne votent pas bien".
a écrit le 21/01/2015 à 7:19 :
N'est ce pas le même homme qui, à la demande de son épouse a fait chasser les SDF qui trainaient devant son domicile privé ?
a écrit le 21/01/2015 à 7:18 :
Manuelito, c'est l' exemplarité : il habite à Bastille, quartier branché de Paris (rue de la Roquette dans le 11ieme).
Réponse de le 21/01/2015 à 7:59 :
Regarde où habitent nos cher socialistes prônant la justice sociale et fervent défenseurs des pauvres : VIe, VIIe, XVIe, XVIIe ou VIIIe pour la plupart...
L'hypocrisie de gauche par excellence !
Réponse de le 21/01/2015 à 8:31 :
...ou nos chers socialistes aux affaires envoient-ils leurs enfants en classe? Évidemment pas dans les écoles multi-ethniques. La mixité c'est excellent... Pour les gueux!
a écrit le 21/01/2015 à 7:01 :
Ils n'ont pratiquement pas de chomage, ni d'immigrés. Les politiques Suisses ne doivent pas être à l' UMP et au PS, c'est sur.
Réponse de le 21/01/2015 à 19:40 :
Ils donnent aussi surement aucune allocs a ceux qui ne justifient pas de la nationalité de leur pays..
a écrit le 21/01/2015 à 5:12 :
["la misère sociale" à laquelle "s'additionnent les discriminations quotidiennes parce que l'on n'a pas le bon nom de famille, la bonne couleur de peau, ou bien parce que l'on est une femme"]

Et lorsqu'on a pas les bons "papiers" (c.f. nationalité) on les distribue pour capter de nouveaux électeurs parmi les barbares (étrangers)... c'est beau le socialisme!
a écrit le 21/01/2015 à 3:14 :
A qui la faute ? A trente ans de politique d'immigration massive, de rapprochement familial, de droit du sol .... Honte à tous ces responsables mais pas coupables opportunistes qui ont ruiné la France et élaboré un tel désastre. Et ce n'est qu'un début.
Réponse de le 22/01/2015 à 10:45 :
Enfin un commentaire qui "commente " , un brin de réalisme , ' que je partage à 1000% depuis trente ans , cela "pétera" mais quand ???
a écrit le 21/01/2015 à 1:48 :
Attention, la camarade Hidalgo veut déjà intenter un procès contre Fox News qui a osé parler de zones de non droit à Paris!
a écrit le 21/01/2015 à 1:04 :
MOI VALLS JAMAIS !!!

Quelle honte ce petit monsieur Valls : el gringo, qui maire, demandait à mettre plus de blancs devant une caméra non attendue. Quelle honte ce petit monsieur Valls qui déclare soutenir un jour le peuple palestinien.
Quelle honte ce petit monsieur VALLS qui déclare un jour être éternellement lié à Israël.
Quelle honte ce petit monsieur VALLS qui déclare que M. Dieu donné fait de l'apologie de terrorisme alors qu'il a été incapable de stopper de vrais terroristes....
HONTE À PETIT monsieur VALLS, le plus grand démagogue en activité. ..
a écrit le 21/01/2015 à 0:30 :
Si l'apartheid est en France alors le gouvernement est raciste, la république est raciste. Valls est t-il conscient de la portée de ses phrases?
Quel amateurisme et quelle incompétence !
a écrit le 21/01/2015 à 0:22 :
Des propos excessifs et faux. L'apartheid réel ce n'est pas ça. Valls insulte la France et se croit grand orateur. Quelle médiocrité et quelle irresponsabilité! Dire aux habitants des banlieues qu'ils sont victimes d'apartheid c'est leur donner le droit moral de s'armer contre le régime. Valls n'est pas à la hauteur tout comme Hollande. Lamentable !
a écrit le 21/01/2015 à 0:11 :
HIERS LES JEUNES REJETER DU MONDE DU TRAVAIL ALLEZ VOIR LES DILLEURS DE QUARTTIERS POUR AVOIR DU TRAVAIL ? AUJOURDHUI IL PARTENT SE FORME COMME CONBATANT POUR FAIRE LE DJIAD? SI LE TRAVAIL NE REPART PAS DANS NOTRE PAYS ?ON RIQUE ENCORE BEAUCOUP GROS PROBLEME EN FRANCE? ATENTATS ET REVOLTES DANS LES QUARTIERS? ET BEAUCOUP DE FRANCAIS PAUVRES VIVENT DANS CES QUARTIERS? LA FRANCE ET EN ECHEC TOTAL AVEC SONT EMIGRATION? QUE VAS FAIRE LE GOUVERNEMENT A PART DE GRAND DISCOURS? LES AUTRE PAYS EUROPEENS NE SERONS PAS EPARGNER???
a écrit le 20/01/2015 à 23:41 :
Le mystère, c'est comment les socialistes n'ont pu trouver qu'un Manuel Carlos Valls Galfetti, né le 13 août 1962 à Barcelone en Espagne,

de surcroît schizophrène colérique instable désordonné brouillon approximatif incompétent économiquement

qui n'a obtenu que piètres minables 6% aux élections primaires socialistes, donc rejeté par 94% des socialistes

pour exercer la première fonction Ministérielle ?

Décidément, les socialistes ont perdu tout respect de leur électorat,

quelle tristesse, quelle mépris ces Elus Parlementaires socialistes à l'égard des leurs.
a écrit le 20/01/2015 à 23:30 :
C'est un coup pour nous faire avaler le prochain impôt de solidarité contre l'apartheid en France ! repentez-vous, Français ! tout cela est de votre faute.
a écrit le 20/01/2015 à 23:30 :
Ce sont les plus stupides paroles de Valls dans sa carrière. Même les immigrés et les gens issus de la diversité fuient des zones non droit, dès qu'ils ont les moyens et une responsabilité pour sa famille. Au lieu d'appliquer une réponse pénale ferme envers les principaux fauteurs de troubles et un effort éducatif envers les autres, il choisit une victimisation.
a écrit le 20/01/2015 à 22:34 :
"Valls dénonce "un apartheid territorial, social, ethnique" en France"

Un politique ne dénonce t il pas les problèmes quand il est dans l opposition ??
Bigre personne ne lui a dit qu il est au commande ?
a écrit le 20/01/2015 à 22:28 :
L'apartheid pour qui ?les pompiers caillassés, les professeurs interdits dans leurs fonctions, les médecins attaqués, les magasins brûlés ils restent qui dans ces zones de non droits
ceux qui l'ont mises en places pour leurs profits,et ceux qui ne peuvent pas partir faute de moyens ....
a écrit le 20/01/2015 à 22:04 :
toujours présenter les problèmes des banlieues comme la conséquence des inégalités et de la pauvreté. Mais c'est FAUX! Des tombereaux d'argent ont été déversés, en pure perte. Clichy s/bois c'est mieux que n'importe quelle cité d'il y a 40 ans, je sais de quoi je parle, j'y ai grandi. La différence ce sont les gens.
Réponse de le 20/01/2015 à 22:42 :
Je suis d'accord, le choc socio-culture est clairement en cause.
Il faut donc adapter les solutions à la mentalité de ces gens, plutôt que de sortir toujours plus d'argent public aveuglément.
La légalisation du cannabis est l'une des solutions : elle met fin à la tentation de l'argent facile pour les jeunes en difficultés scolaires, et réduit l'importance des traffics de drogue. Comme vous le sous-entendez, l'instauration de zones de non-droit bénéficie aux dealers et mafieux.

Je pense aussi qu'il faut réconcilier ces gens avec la France et surtout avec les français. Je ne sais pas vraiment comment faire... Des parrainages entre familles quartiers défavorisés/classe-moyenne ? Correspondant à l'école ? Plus de démocratie directe et projets locaux ?
Réponse de le 21/01/2015 à 8:18 :
mais vous pensez réellement que les dealers de canabis vont retourner à l'école parce qu'il n'aurons plus de marché? Mais vous viviez dans quel monde. Troquer 10000 € par mois contre 800 € de travail temporaire à se lever à 4 h du matin? La gauche et la droite aidé par la télévision leur a expliqué depuis 30 ans qu'ils gagneraient bien leur vie sans rien faire.
Regarder si vous seriez capable de faire la même chose, vous aurez la réponse à l'affirmation que vous venez de faire.
a écrit le 20/01/2015 à 22:01 :
Il faudrait dégager tous les immigrés et leurs enfants dans leurs pays et degager nous aussi de leurs pays ainsi que nos grosses entreprises qui rapportent des milliards a la france. Apres tout c est pas comme ci nous etions dependant du petrole gaz et d autres ressources naturelles et nous n avons pas besoins de faire des busness avec les autres pays. Replions nous sur nous meme ;)
a écrit le 20/01/2015 à 21:57 :
Pourquoi éradiquer la population musulman de france en les mettants dans des chambres à gaz et torturer leurs enfants avant? C est ca la solution?
a écrit le 20/01/2015 à 21:49 :
Les zones franches urbaines, le ZUS, et autres ZEP et toute la "politique de la ville" : c'est de l'apartheid ou de l'argent fichu en l'air ? De qui se moque-t-on aussi ostensiblement ? Il est où l'apartheid ? Ou plutôt, qui vise-t-il réellement et qui veut-on impressionner ?
a écrit le 20/01/2015 à 21:45 :
Ils n'ont toujours pas compris... C'est même pire qu'avant. Encore et toujours l'excuse sociale, l'homme naît naturellement bon, c'est le société qui le corrompt. Et un total déni de l'influence de la culture.
a écrit le 20/01/2015 à 21:01 :
Ras le bol de ce Valls qui brasse de l' air toute la journée et ne fait rien de concret pour l' économie française et la baisse du chômage ; les français intelligents devraient arrêter de voter pour ce type de politique, qui n' a rien fait dans sa ville d Evry , rien fait comme ministre de l' Intérieur contre la délinquance , rien fait comme 1er ministre.
Réponse de le 21/01/2015 à 8:21 :
comment ça ? Mais enfin, plein de journalistes qui posaient des problèmes à la gauche et la droite depuis des années; 21% d'opinions soit disant favorable, et tout ça sans rien faire, Valls et hollande sont au paradis.
a écrit le 20/01/2015 à 20:53 :
yo ziva MC Manu,
C'est la misère dans les guettos, parce t'as pas la bonne couleur de peau popopo
Apartheid territorial, social, ethnique, écoute mes lyrics,
C'est les racines du mal, c'est trop pas d'la balle, POPOPO
Réponse de le 21/01/2015 à 11:39 :
LOL +1000000000000000000
a écrit le 20/01/2015 à 20:32 :
Au pouvoir depuis 40 ans, l' UMP et le PS ont offert aux Français : +2000 milliards de dettes, chomage de masse (+ 5,6 millions de chomeurs), paupérisation de la population (+ 9 millions de pauvres dont + 2 millions d'enfants), corruption généralisée, négationnisme et politique d'analphabétisation (+ facile de gouverner des idiots bien formatés), politique d'immigration massive et de libanisation de la France (+ 10 millions d'immigrés) et politique d'insécurité. Ce qui est sur, c'est que l' UMP et le PS ont détruit et détruisent toujours la France. UMP = PS = UMPS = voleurs, traitres et fossoyeurs de la France
a écrit le 20/01/2015 à 20:28 :
Quel populiste ce monsieur, il vendrait son âme, lui qui ne trouvait pas assez de blancos dans sa ville d'Evry. "Manuel Valls (PS) surpris a se plaindre du nombre excessif d'étrangers dans sa ville d'Evry" you tube. et maintenant ce pantin donnerait des leçons.....
a écrit le 20/01/2015 à 20:23 :
Les politiques UMP et PS, au pouvoir depuis 40 ans, ont pour politique la colonisation africaine de la France et la libanisation de la France ("diviser et régner"). Maintenant qu'ils sont élus par eux, ils ne vont pas rechigner à aller vivre avec eux !
a écrit le 20/01/2015 à 20:05 :
A les entendre personne n'est responsable pourtant la situation actuelle n'est que le résultat de la bêtise et de l’incompétence de nos élites.
a écrit le 20/01/2015 à 20:03 :
Des propos outrancier d'un politicard en quête d'image pour sa carrière. Insignifiant.
a écrit le 20/01/2015 à 19:55 :
Mr VALLS a dit tout haut, de ce qui est évident et qu'une frange de la population ne veut pas entendre. Cela fait trop mal aux oreilles des #@=!s.
a écrit le 20/01/2015 à 19:54 :
Le thème de la fracture sociale utilisé par J Chirac en 1995 est toujours de mise. Repris sous le vocable de discrimination positive par N Sarkozy après Chirac, le constat reste le même : l'ascenseur social est cassé et les enfants héritent de plus en plus de la position sociale des parents, sans grand espoir d'en changer, mais avec un risque de déclassement, ce qui n'existait pas avant. Maintenant, que fait on pour remettre en route l'ascenseur social ? pour faire sauter tous ces plafonds de verre ? Toute ces discriminations (emploi, logement, formation scolaire, choix des lycées, grande école...) ?
a écrit le 20/01/2015 à 19:48 :
Ce qui est triste, c'est d'entendre des propos aussi ENORMES de la part du Premier ministre, dont la majorité des villes, communes, et territoires sont gérés par des élus de son camp, si, il fait cette constatation, c'est une preuve d'échec grave de la gestion de la politique qu'ils appliquent.
Heureusement nous sommes en France et il faut faire la part des choses, mettons çà sur le compte l'ivresse des sondages actuels.
a écrit le 20/01/2015 à 19:47 :
En lisant ici les commentaires, des pseudo-français, a mon avis l'Apartheid n'est pas prêt de mourir.
a écrit le 20/01/2015 à 19:31 :
Monsieur Vals

Pourquoi employer le mot APARTHEID ? Vous insinuez que la population française est donc responsable , pire qu'elle aurait souhaité et généré cette situation ?

J’espère que vos mots ont dépassé votre pensée et suis très triste si vous pensez réellement cela !
a écrit le 20/01/2015 à 19:25 :
Logiquement, après un tel constat de la part d'un "responsable" (mais pas coupable), la côte de popularité de ce triste personnage devrait être nulle. Malheureusement, les Français ne sont pas logiques.
a écrit le 20/01/2015 à 19:25 :
Est-ce que M. Valls connait la vie des enfants de la campagne?
a écrit le 20/01/2015 à 19:15 :
On fait de l’immigration pendant des années pour baisser les salaires et faire disparaitre la classe sociale des ouvriers ou le "problème" communiste (pour les capitalistes) et maintenant qu'on a bien foutu la M... On "organise" un problème entre communauté pour éviter que l'on s'occupe des problèmes réels qui est le capitalisme ou la finance, comme avant la seconde guerre mondiale d'ailleurs !
a écrit le 20/01/2015 à 19:08 :
Valls s'est cramé. en beauté et sur de grandes bordures.cette récuperation est assez inquietante et plutot écoeurante.il donne un motif social même au terrorisme !!! STOP!
a écrit le 20/01/2015 à 18:46 :
Simple constat de ce qu'il a créé avec ses prédécesseurs! Dont il ne possède pas la solution!
a écrit le 20/01/2015 à 18:38 :
Cela ne vient pas de Ségolène Royale mais du premier ministre de France.

Attention à l'atterrissage quand même.
a écrit le 20/01/2015 à 18:36 :
Je ne vois pas où il veut en venir, discours très confus, j'espère avoir mal compris.
Réponse de le 20/01/2015 à 23:00 :
@Diviser pour régner, Vous vous trompez, il fait diversion pour installer des lois sécuritaires, liberticides qui vont profiter à son clan. Les attentats servent cela. Point 2 des 10 manipulations d'état de Noam Chomsky.
a écrit le 20/01/2015 à 18:00 :
François Hollande devrait songer à donner le poste de PM à une personne plus "costaud" après les élections.
S'il n'y a pas des élections anticipées pour renouveler le parlement bien entendu.
a écrit le 20/01/2015 à 17:59 :
En clair, Mr le PM vient de nous dire que la France n'est plus la France car ces principes sont écornés: Egalité, Fraternité et Liberté. S'il y a apartheid, cela veut dire qu'il n'y a plus (ou pas) égalité et Fraternité. S'il y a des zones de relégation alors plus de liberté: Les enfants de la patrie, nous ne vivons plus en France.
Ceux qui critique le discours de Mr Walls vont un peu vite en besogne et pointent le doigt sur les immigrés. En réalité, Mr Walls parle de discriminations qui touchent n peu tout le monde en France. Pour le boulot, il faut être jeune diplômé, avoir 10ans d'expérience, grand de taille et les yeux bleus. en dehors de ce cadre tout est difficile et compliqué. Ce constat j l'ai fait en 1999 à mon retour d'un voyage aux Amériques. J'avais dit à cette époque: La France est le pays Des discriminations.¨De toutes ces discriminations, je pense qu'être noir, musulman et moche doit être très compliqué.
Réponse de le 21/01/2015 à 8:33 :
il me semble que Coluche disait déjà la même chose en 1979, en prenant dieu à "témoin"...
a écrit le 20/01/2015 à 17:53 :
Ce même Valls qui déclarait qu'une communauté dont il est proche, était à l'avant garde de la république.
On voit bien qu'il ne sait pas qu'une république c'est une réunion de population où on met sa différence de coté
a écrit le 20/01/2015 à 17:46 :
faire respecter son territoire est une loi naturelle .
a écrit le 20/01/2015 à 17:39 :
Soit démissionner.
Le discours était préparé donc ce n'est pas un dérapage.
Le premier ministre de la France doit quitter ses fonctions s'il n'aime pas son pays.
a écrit le 20/01/2015 à 17:30 :
Et pourtant sa cote de popularité explose de jour en jour.
a écrit le 20/01/2015 à 17:26 :
A propos de ces cinq tchétchènes qui ont été interpellés soupçonnés de préparer en attentat en France, d'accord, le terrorisme débarque en notre pays, une fois tellement paisible. Désomais on ne voit que des policiers partout, c'est pas drôle. Il y a bien une filière islamique tchétchène, déjà ils avaient fait parlé d'eux en Russie, mais heureusement la Russie a un Poutine aux commandes, on se souvient de la prise d'otages dans le théâtre de Moscou… En France on a un certain Mollande…. La France est vraiment une passoire et un repère terroriste…. préparons-nous, l'avenir s'annonce radieux.
Réponse de le 20/01/2015 à 17:31 :
Les Tchétchènes ont violemment manifesté contre la France et la représentation de leur prophète par Charlie Hebdo. Ce n'est pas les Russes qui nous ont envoyé ceux-là, c'est nous qui leur avons offert l'hospitalité (au minimum).
Réponse de le 20/01/2015 à 20:29 :
Ah bon !!!! maintenant vous les appeler en france des terroristes tchetchene !!!
Quand ils commettaient des attentats dans les métros et les théâtres moscovites tuants des dizaines de civils, ou massacrant des centaines d'enfants à beslam, ce sont pour vous des "combattants de la liberté" contre la tyrannie de Poutine.
Ô hypocrisie quand tu nous tiens !!
a écrit le 20/01/2015 à 17:22 :
la cote de popularité des charlots ne va pas tarder à s'effondrer .
a écrit le 20/01/2015 à 17:17 :
Il n'est plus maire. Il est premier ministre.

Ce mot sera repris partout, dans tous les organes de presse, sur tous les supports, sur tous les continents.

En a t-il conscience ?

C'est une méga gifle qu'il vient de donner au pays qui lui avait donné sa naturalisation.
a écrit le 20/01/2015 à 17:11 :
Et pendant ce temps là, motus sur le chômage.
a écrit le 20/01/2015 à 17:06 :
Des propos irresponsables quand il devrait appeler à plus de responsabilité des bénéficiaires des multiples aides, montrer au contraire que même un espagnol peut accéder aux plus hautes fonctions, montrer qu'il existe des jeunes des cités qui profitent de l'enseignement offert par la Nation dans ce pays, et devenir médecin, avocat, voire même, pourquoi pas, journaliste! Montrer que certaines familles ont le sens de la responsabilité et éduquent leurs jeunes dans le respect des valeurs de la République. je crois que M.Valls a tout faux! Non, le problème des banlieues ne se résume pas à un refus de la différence des français!
a écrit le 20/01/2015 à 17:04 :
Quand il parle "d'apartheid", c'est pour qui, les français "de souche" parce qu'on se demande qui est chez lui par moment.
a écrit le 20/01/2015 à 17:03 :
Des excuses, toujours des excuses les pauvres
a écrit le 20/01/2015 à 17:00 :
Ne vaut donc t-elle plus rien ?

On en est à cet état de déliquescence ?
a écrit le 20/01/2015 à 16:55 :
Il fait diversion pour installer des lois sécuritaires, liberticides qui vont profiter à son clan. Les attentats servent cela. Point 2 des 10 manipulations d'état de Noam Chomsky.

2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions
Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.
a écrit le 20/01/2015 à 16:52 :
un apartheid? je ne savais pas que les pauvres gars de Soweto avaient eu droit à la CMU, l'AME, le tarif social du gaz et de l'électricité, un logement social, la carte de bus gratos l'APL, le RSA, la prime de noël, les allocations familiales et j'en passe...
Réponse de le 20/01/2015 à 18:08 :
+10000 !!
a écrit le 20/01/2015 à 16:47 :
Terrifiant.
a écrit le 20/01/2015 à 16:24 :
On dirait le constat d'un observateur étranger qui met les pieds pour la première fois en France!!!
N'importe quel français en âge de marcher a fait ce constat depuis des décennies!!
Les "no-go-zonez" de Fox News ont fait bondir certains! Mais est-ce réellement faux?
a écrit le 20/01/2015 à 16:23 :
Il nous DISTRAIT pour nous faire oublier son incompétence à gérer le pays. Qu'il diminue le nombre de fonctionnaires et automatiquement les taxes et impôts baisseront. Qu'il diminue le nombre de députés, sénateurs et régions et départements et automatiquement les taxes et impôts baisseront. Qu'il baisse le poids de l'état et les impôts et taxes baisseront et le pays paralysés par des politiques fiscales inadaptées connaitra une relance de son économie.
Qu'il retourne à l'école et il commencera à comprendre qu'un paralytique ne peut pas courir ni concourir sauf des efforts sur humain et que le mailleur moyen est de lui enlever son handicap. Quand ce handicap n'est que fiscal c'est faisable. Il faut le vouloir. Et les syndicats qui foutent la France en l'air depuis trente ans financés par des subventions, donc nos impots devraient faire réfléchir les politiques (Réfléchir !!!)
a écrit le 20/01/2015 à 16:17 :
Ce gars est dangereux et utilise les formes les plus éculées de la propagande pour raconter n'importe quoi et faire n'importe quoi.
Réponse de le 20/01/2015 à 16:24 :
Bizarre pourtant pour un homme qui passe son temps à défendre les positions du CRIF de minimiser à ce point les dérives actuelles
a écrit le 20/01/2015 à 16:15 :
il faut le traduire en justice à La Haye.
a écrit le 20/01/2015 à 16:14 :
Le FF*** Manuel Valls délivre la bonne parole.

Visiblement il n'a pas lu "La France périphérique". Il refuse l'évidence : les gagnants de la mondialisation sont les élites mondialisées et leur serviteurs des grandes métropoles (i.e les immigrés). Les "blancos" comme ils disaient sont une fois de plus désignés comme les coupables alors qu'ils n'ont pas choisi ce modèle et au contraire le subisse !
a écrit le 20/01/2015 à 16:13 :
Alors ?
C'est terrible si c'est vrai.
Il faut qu'on répare nos crimes et qu'on change nos lois.
Réponse de le 20/01/2015 à 16:23 :
Soumission à l'Islam. Solution Houellebecq ou programme Valls Hollande ?
Réponse de le 20/01/2015 à 17:06 :
Toi y en a tout compris bwana...désolé, il faut que je m'habitue à ça dès maintenant.
a écrit le 20/01/2015 à 16:08 :
Pauvre monsieur Valls!, qui, depuis quarante ans a ouvert les portes de la France comme on rentre dans un moulin?.
Alors que nous n'avions pas d'emploi à proposer, pas de logement à leur accorder!. Le communautarisme a ghettoïser tout naturellement cette population qui n'a jamais cherché véritablement à s'insérer et se fondre dans la république Française, tout le problème est là.
a écrit le 20/01/2015 à 16:01 :
Déclaration totalement irresponsable.

Il n'y a pas d'apartheid en France !!!
- les mariages mixtes ne sont pas interdits. Il n'y a pas de ségrégation en fonction de la couleur de peau qui soit imposée par la loi dans les lieux publics ou privés. Tout au contraire !
- les lieux de résidence ne sont pas déterminés suivant la race ou l'ethnie d'appartenance supposée. Il n'y a pas de schéma ethnique pour le plan d'occupation des sols.
- il n'y a d'ailleurs pas de distinction basée sur l'origine raciale, ethnique ou religieuse dans la loi. Celle-ci est même interdite !
- les personnes en règle peuvent circuler librement dans l'espace public sur tout le territoire, il n'y a pas de zones interdites par la Police.
- il n'y a pas de métiers réservés aux seuls Français dits "de souche".
- la nationalité française qui permet d'accéder à la fonction publique et d'exercer ses droits de citoyen n'est pas attribuée selon le droit du sang exclusivement.
- tous les enfants peuvent aller à l'école publique (même programme scolaire pour tout le monde) et même suivre des études supérieures dans des facultés qui sont quasi gratuites.
- etc...

Il y a seulement des gens qui se regroupent par affinité, goût, intérêts et culture en commun. Le regroupement familial justement a toujours été désiré par les immigrés eux-mêmes.

En France comme dans tous les pays du monde, les gens ont tendance à choisir leurs partenaires et leurs amis dans leur propre catégorie sociale en fonction de leurs intérêts et de leurs richesses. La cellule de base reste la famille (voire même la famille élargie, le clan) que chacun veut protéger et voir prospérer.
Réponse de le 20/01/2015 à 17:10 :
"les personnes en règle peuvent circuler librement dans l'espace public", surtout les terroristes qui devraient être en taule mais...
"La cellule de base reste la famille", oui mais avec plein d'épouses, ça c'est la progrès...
a écrit le 20/01/2015 à 15:57 :
Alors il faut traduire nos dirigeants en justice.
Ils ne doivent pas échapper à des poursuites judiciaires.
Des magistrats indépendants doivent enquêter immediatement.
Réponse de le 20/01/2015 à 17:13 :
Quand vous parlez de "magistrats indépendants", avec Taubira, c'est une galéjade je suppose...
a écrit le 20/01/2015 à 15:51 :
Sauf que Valls oublie un peu cite que la situation que nous connaissons découle 1) des lois sur le regroupement familial de 1976 (Chriac) et des nombreuses régularisations massives du PS ...alors que nous n'avions ni les moyens, ni les capacittés d'accueillir tous ces gens :-)
a écrit le 20/01/2015 à 15:47 :
Vite un mandat d'arrêt international pour son dirigeant.
Réponse de le 20/01/2015 à 17:26 :
et ses ministres!
a écrit le 20/01/2015 à 15:40 :
Le statut social d'un individu en France dépend de sa race ?
Réponse de le 21/01/2015 à 5:02 :
En effet, les bons aryens sont au sommet de l'échelle sociale...
a écrit le 20/01/2015 à 15:34 :
Le mot est extrêmement mal choisi.

Mais poursuivons le raisonnement du 1er ministre :
Si les blancs sont coupables, alors ils doivent payer des dédommagements financiers aux ethnies opprimées.
Réponse de le 20/01/2015 à 17:14 :
Ça va pas non....lol
a écrit le 20/01/2015 à 15:34 :
Le clivage va jusqu'à changer le sens de certains mots ! Je vous laisse trouver la traduction de "musulman modéré" ou "islamiste" auprès de certaines communautés...
a écrit le 20/01/2015 à 15:33 :
plutot que de rejeter ces territoires,tendons leur la main:quelques mesures simples immédiates:exonération de taxes et de charges sociales pour tous ceux qui habitent la bas,eau gaz et électricité a tarif spécial,allocation transports spéciale et droit de vote des immigrés pour désamorcer la tension.ces mesures peuvent etre financées par une hausse de 2 points de la TVA et de la TIPP.il y a urgence!
Réponse de le 20/01/2015 à 15:42 :
Tout est décidément la faute du mâle blanc hétérosexuel pas vrai ?
Réponse de le 20/01/2015 à 16:03 :
Aucun soucis, si c est payé par les français de gauche :) comment vous dites déjà au PS ? Ah oui, ça ne coûte rien c est l etat qui paie !
Réponse de le 20/01/2015 à 17:29 :
@élu ps
commencez par revoir votre orthographe qui est du même niveau que vos idées c'est à dire nulle.
Réponse de le 20/01/2015 à 19:28 :
Encore des impôts quoi ?

On va dans le mur avec vous !
Réponse de le 22/01/2015 à 10:33 :
A elu Ps ,toi ,tu cherches la revolution !
a écrit le 20/01/2015 à 15:29 :
je veux des actes! après un discours aussi affirmé une non mis en action serait dramatique.
a écrit le 20/01/2015 à 15:18 :
L'apartheid vise surtout ceux qui travaillent , les TPE ,les entrepreneurs, cibles de l'administration intransigeante de M. VALLS ; aidé par les syndicats et autres corporatismes égoïstes (pléonasme) . Et ceci , se vérifie chaque jour . Aux autres la compassion et le laxisme . L'union nationale aura peu duré , hélas...
a écrit le 20/01/2015 à 15:09 :
Cet homme me fait peur. Ces discours, on les entend depuis 30 ans. Je n'aime plus la France.
Réponse de le 20/01/2015 à 15:19 :
l'herbe semble toujours plus verte ailleurs........ mais on en revient vite
a écrit le 20/01/2015 à 15:00 :
il nous refait le coup de la fracture sociale(chirac) largement entretenue par une gestion socialo-communiste du pays depuis 30 ans.
Réponse de le 20/01/2015 à 15:31 :
1981 à 1986, 5 ans
1988 à 1993, 5 ans
1997 à 2002, 5 ans
Avec à chaque fois entre les deux, un balancier à droite soit de deux ans, soit de 10 ans entre 2002 et 2012.
Alors les 30 ans de gestion socialo-communiste, cela me fait bien rire.
Oui de 81 à 84, ensuite ils ont fait la même politique peu ou prou que la droite avec l'arrivée de Fabius.

La droite comme la gauche ces 30 dernières années ont:
- raboté l'état providence pour gagner du temps plutôt que de l'assainir réellement.
- maintenu sous perfusion d'aides publiques des industries structurellement moribondes ce qui empêchent les PME et start-ups d'émerger (suffit de regarder qui faisait partie du CAC40 y a un siècle - presque les même que maintenant - et qui faisait partie du Dow-Jones y a 100 ans - presque aucun de ceux de maintenant)
- pressuré les classes moyennes - les smicards tout comme les millionnaire échappant à l'impôt sur le revenu via les suppressions de tranches ou bien via les niches fiscales
- promu un système éducatif de plus en plus inégalitaire coûteux mais qui en plus paie très mal ses profs

Si déjà nos élus suivait un peu de cours d'économie, ils voteraient des lois peut être moins inutiles.
Réponse de le 20/01/2015 à 17:00 :
il y a dans ce pays une fracture machin... des défilés ont eu lieu en 1995 et donc 20 ans sont passés sous les ponts..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :