Survie des régimes de retraites complémentaires, l'heure de vérité approche

 |   |  1159  mots
Les rudes négociations sur l'avenir des régimes de retraites complémentaires débutent le 17 février
Les rudes négociations sur l'avenir des régimes de retraites complémentaires débutent le 17 février (Crédits : Reuters)
Le 17 février, organisations patronale et syndicales, gestionnaires des régimes de retraites complémentaires Agirc et Arrco, vont débuter un cycle de négociations. L'enjeu est de taille: trouver des mesures pour assurer le financement de ces régimes fortement menacés. Tout est sur la table: taux de cotisation, âge de liquidation, montant des pensions, etc.

Ça va être chaud. Mardi 17 février, les organisations patronales et syndicales se retrouvent pour lancer un cycle de négociation pour tenter de trouver une solution aux graves problèmes financiers que rencontrent les caisses de retraites complémentaires Arrco (salariés) et Agirc (cadres), malgré des précédentes mesures d'urgence déjà prises en 2013.

 Et le temps presse. La situation est tellement dégradée que l'Agirc pourrait se retrouver sans réserves financières dès 2017 ou 2018. D'où le besoin urgent de trouver une solution. Tout va être passé au crible : montant des pensions, valeur du point, taux d'appel, taux de cotisation, âge de liquidation possible des retraites complémentaires, etc.
Et ça va tanguer car les syndicats, du moins la CGT et FO, ne sont absolument pas sur la même longueur d'onde que le Medef concernant la nature du remède nécessaire. Mais, au préalable, quelques éléments de cadrage s'imposent.

Des régimes qui concernent 18 millions de salariés


Les deux régimes Arrco et Agirc couvrent plus de 18 millions de salariés et près de 12 millions de retraités. Ils versent chaque année plus de 70 milliards de pensions de retraite. Créés respectivement par négociation en 1947 et 1961, les régimes Agirc et Arrco sont gérés et pilotés par les seuls partenaires sociaux (organisations patronales et syndicales). Leurs dépenses annuelles constituent plus de 6,5% des dépenses publiques françaises.
La Cour des comptes a souligné l'excellente gestion de ces régimes jusqu'à ces dernières années. Ainsi, grâce à des mesures de grandes ampleurs amorcées dès 1993, les deux régimes vont connaître entre 1998 et 2008, onze années d'excédents, c'est-à-dire à encaisser plus de cotisations qu'ils n'ont versé de pension. Ils ont ainsi accumulé plus de 60 milliards d'euros de réserves.

Mais depuis 2009, la situation se dégrade. D'abord en raison du fort ralentissement de la croissance économique et de la montée du chômage. Ceci a eu pour conséquence une progression quasi nulle de la masse salariale. Or les cotisations Agirc/Arrco sont assises sur cette masse salariale. Ensuite, on assiste actuellement au départ en retraite des générations nombreuses de l'après guerre, les fameuses générations du « baby boom ». Ceci entraîne une dégradation structurelle du ratio cotisants/retraités. A l'Agirc et à l'Arrco, il y a actuellement 0,6 retraité pour un cotisant, en 2040, il y aura à l'Arrco 0,8 retraité pour un cotisant et à l'Agirc 0,9 retraité pour un cotisant.

Des perspectives financières très dégradées

Résultat, l'Agirc et l'Arrco sont en déficit depuis 5 ans. En 2013, ce déséquilibre a atteint 4,4 milliards d'euros, soit plus de 6% des dépenses. Pour assurer la continuité de versement des pensions, il a fallu faire appel aux réserves financières. Sinon, les retraités auraient vu le montant de leur pension de retraite très amputé. En effet, pour un salarié rémunéré au cours de sa carrière au niveau du salaire médian (soit actuellement 2.160 euros bruts par mois), la pension de retraite complémentaire représentera un quart de sa pension totale, soit 360 euros par mois. Pour un cadre rémunéré 5.400 bruts par mois, soit le salaire moyen des cadres, la pension de retraite complémentaire représentera 1.400 euros par mois, soit la moitié de la pension totale.

Selon les scénarios de croissance retenus, plus ou moins optimistes, les déficits annuels des régimes pourraient atteindre 4 ou 7... voire 20 milliards d'euros jusqu'en 2040. Dans ces conditions, toujours selon les hypothèses de croissance retenues, l'Arrco pourrait avoir épuisé ses réserves en 2025. Pour l'Agirc, c'est pire, l'absence de réserves pourrait se produire dès 2018... mais avec déjà moins de trois mois d'allocations de réserve dès 2016. Il y a donc le feu.

Il y a quelques semaines, dans un rapport remarqué, la Cour des comptes a émis un certain nombre de propositions pour stopper l'hémorragie : fusion de l'Agirc et de l'Arrco pour permettre une « fongibilité des réserves financières » et réaliser des économies d'échelle ; réfléchir à une éventuelle baisse des pensions ; envisager une déconnexion avec les conditions de départ en retraite en vigueur pour le régime général (actuellement fixé à 62 ans).

Vers des abattements sur les pensions?

Cette dernière suggestion va, en partie, être portée par le Medef lors de la négociation qui va s'ouvrir. L'idée de l'organisation patronale pour parvenir à des économies serait de pratiquer des abattements sur les pensions de retraites complémentaires perçues entre 62 et 67 ans. Avec l'espoir que ces abattements seraient suffisamment dissuasifs pour que les salariés retardent leur départ en retraite.

De fait, légalement, il est exact que l'âge de liquidation de la retraite complémentaire n'est absolument pas obligé de « coller » à celui nécessaire pour percevoir la retraite de base servie par la Sécurité sociale. Mais, dans les faits, au regard de l'importance de la part servie par les retraites complémentaires dans le montant total de la pension de retraite, cela conduira à retarder de facto le départ à la retraite des salariés.

La CGT veut augmenter de 2,45%  la "tranche B" Agirc

La CGT est déjà vent debout contre ces idées et avance ses propres solutions. Ainsi, elle propose d'augmenter de 2,45% le taux de cotisation Agirc sur la tranche supérieure au plafond de la Sécurité sociale (actuellement fixé à 3.170 euros par mois). Selon Sylvie Durand, administratrice CGT du GIE Arrco/Agirc : « Une telle augmentation permettrait d'équilibrer le régime dès 2023. Si l'on prend la clé de répartition classique des augmentations de cotisation, à savoir 48% à la charge des salariés et 62% à la charge des entreprises, pour un salaire de 4.000 euros mensuels, ceci correspondrait à une augmentation de 7,40 euros pour les salariés par mois »... Certes mais le problème est que le Medef ne veut entendre parler d'aucune hausse des cotisations.

De même, pour la CGT, si l'on parvenait d'ici 2024 à l'égalité salariale entre les femmes et les hommes (actuellement, à qualification égale, la différence de rémunération est d'environ 20%), on parviendrait à réduire de 46% le déficit de l'Agirc à l'horizon 2040.
Les négociations vont donc être très tendues.

Elément de crispation supplémentaire soulignée par la CGT : la délégation patronale va être menée par Claude Tendil, grand spécialiste de l'assurance, président non exécutif de Generali France et ancien président de la Fédération française des sociétés anonymes d'assurances (FFSAA). « L'Agirc représente 40% du total de la pension de retraite des hommes cadres. Si par malheur le régime venait à disparaître, ce serait très bon pour les assureurs qui pourrait plus facilement placer des mécanismes individuels d'épargne retraite », fait remarquer la CGT. Ambiance !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2015 à 13:57 :
Vous pouvez constater la honte du gouvernement et des télévisions excepté TF1 qui en a commenté lors du journal télévisé sur le reconduit du gel des pensions de retraites aucun commentaire tellement notre gouvernement a honte de traiter nos vieux comme ils le font, des retraités qui ont cotisé sur des semaines de quarante heures voir beaucoup plus et qui ont eux été capables d'assurer la retraite de leurs ainés, inciter les retraités à prolonger leur activité, qu'il nous dise, alors qu'une personne âgée de 50 ans ne retrouvera probablement plus jamais de travail, résultat il vos mieux payer des chômeurs et inciter nos ainés à ne pas prendre leurs retraites, ou est la logique je vous laisse juge.
Voila se que le gouvernement prépare pour les retraités en cette année 2015 et vous allez voir que la liste est longue.
gel des retraites complémentaires, l' accroît sur la pression fiscale, la suppression de la demi-part des veuves, la taxation de la majoration de la pension de 10 % accordée aux personnes ayant eu au moins trois enfants ont augmenté les impôts pour de nombreux retraités. 500 000 retraités paieront plus de CSG en 2015, Les retraités qui n’étaient pas redevables de l’impôt sur le revenu, grâce aux niches fiscales, paieront désormais 6,6 % de CSG.
Cataze a récemment proposé de reculer progressivement l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans. Un dispositif qui toucherait les générations nées à partir de 1956 lui qui avait lancé et dit un million d'embauches si le gouvernement baissait leurs charges, les charges ont baissées le chômage a augmenté seul les actionnaires y ont gagnés, une chose est sur, Cataze n'est s pas à la hauteur de la crise actuelle. il serait bon qu'in nous explique, l'utilisations des milliards versé par le gouvernement.
"Les mots interdits, les tabous, ça suffit" avez laisser entendre dans la presse monsieur Cataze on croit rêver, il nous avez promis pouvoir créer deux millions d'emplois, mais ou est le premier? et les mots interdits, les tabous, qui le gênent tant sur la toile, ne révèlent que son image.
a écrit le 24/02/2015 à 9:30 :
Depuis 40 ans la France vit à crédit : notre confort -relatif- n'est pas financé ou à crédit : notre ennemi n'est pas la finance mais les démagogues qui achètent à coup de promesses les suffrages des électeurs les plus naîfs, les plus ignorants : la retraite à 60 ans ?
Quel mensonge ou quelle retraite ? 400 euros par mois .
a écrit le 15/02/2015 à 18:05 :
SI LETAT PAYE NOS FONCTIONNAIRES AVEC L ARGENT DU BUJET ? ILS PEUT FAIRE PAREIL POUR LES AUTRES RETRAITES ? APRES TOUS TOUS LE MONDE SAIT AUJOURD HUI QUE CES FONTIONNAIRES. ELITES CONPRIS SONT PAYEZ AVEC L ARGENT DE LA DETTE???
a écrit le 15/02/2015 à 11:27 :
Il est plus facile d'attaquer les vieux que les vrais prédateurs, n'est ce pas ??
Seuls les lâches s'en prennent aux personnes âgées, quelqu'en soient les raisons !!
Nul n'échappe à ce qu'il sème, ça s'appelle le karma (loi naturelle d'action réaction)
Pour ma part, tous ceux qui m'ont fait du mal ont dû à en pâtir, sans que je n'y soit pour rien.. Des retrours de bâtons de l'univers !!
a écrit le 15/02/2015 à 11:22 :
En retraite depuis deux et on veut déjà m'étrangler financierement ?
Je travaille actuellement d'une maniere altruiste, avec mes fonds, chez moi, sur l'énergie libre et je suis prêt d'aboutir
Si vous ne faites pas demi tour tout de suite en laissant la paix aux retraités, cette énergie ne sera pas pour la France, mais pour une autre partie du monde !!
a écrit le 15/02/2015 à 11:14 :
A quoi bon un monde sans respect ?
Bientôt 12 millions de retraités Rambos Mac Giver dans les rues.
Rien à perdre, l'avenir est dans le dos..
L'argent va devenir obsolète dans le chaos généralisé !!
a écrit le 15/02/2015 à 7:24 :
Conflit d'intérêt entre générations :
travailler jusqu'à 67 ans quand nos parents sont partis en retraite à 55ans???? Et se barrent au Portugal ?
Les syndicats proposent d'augmenter encore les cotisations payées par les cadres, il faut surtout moduler le niveau des retraites en fonction de la situation économique !!!!
Réponse de le 15/02/2015 à 11:01 :
La même somme pour tous les travailleurs et retraités quelque soit son activité !!!
Réponse de le 15/02/2015 à 11:10 :
Si c'est une repartition, il ne devrait pas y avoir de garantie sur le niveau des pensions. Celles ci devraient baisser si les cotisations prelevees baissent aussi et augmenter lorsque la situation economique s'ameliore. Or ce n'est pas ce qui se passe. L'augmentation du l'esperance de vie devrait etre compensee par une baisse des pensions et non par une hausse de cotisation. Et cela devrait etre le cas pour tous, y compris et surtout pour les tres genereuses pensions des hauts fonctionnaires.
a écrit le 14/02/2015 à 22:38 :
154 commentaires, une poignée de visible seulement, et moins que peu de temps après la sortie de l'article: la tribune a inventé le web -2.0, celui ou la réaction des lecteurs part avec la marée basse..
Réponse de le 15/02/2015 à 7:47 :
Problème technique récurrent, il faut effacer vos données de navigations et mot de passe pour retrouver le fonctionnement normal du blog !
a écrit le 14/02/2015 à 21:44 :
J'ai payé des cotisations durant de longues années, je veux qu'on me rende mon argent. Si les gestionnaires ont fait n'importe quoi, je demande à ce qu'ils soient punis d'une façon ou d'une autre. Mais, surtout, je veux mon argent, ma retraite complémentaire (comme la retraite générale de base d'ailleurs).
Réponse de le 15/02/2015 à 9:58 :
D'apres la Cour des Comptes, les regimes Arco/Agirc ont ete tres bien gere. Le probleme est que la repartition est une repartition : vous ne verrez jamais vos propres cotisations mais celles de ceux qui cotiseront pour vous. Si d'ici la l'economie s'est effondree tuee par les charges et la concurrence de pays moins genereux socialement, vous n'aurez pas grand chose. Les seuls qui s'en sortiront sont les fonctionnaires, car c'est la TVA qui paye leurs retraite, et ils sont les premiers a se servir lorsqu'on repartit l'argent public.
Réponse de le 15/02/2015 à 11:11 :
12 millions de retraités qui consomment 500 euros de moins par mois, cela fait 72 milliards d'euros de moins dans l'économie REELLE..
Préparez vous à aller pointer à pôle emploi et préparez vous à payer pour nourrir vos parents !!

Allez voir ailleurs que chez les vieux.. Les banques, les multinationales, les supernantis, les politiques et hauts fonctionnaires comme Migaux qui émargent entre 10000 et 30000 eurps par mois..

Un pays qui tue ses vieus est un pays qui se suicide, car chacun devient vieux ..

Ceci dit, tout va devenir une arme pour moi en cas de problème de finances dû au laminage général vers le bas de la popumation.. Je préfère mourrir debout que de vivre sous les ponts avec ma femme qui pleure..
a écrit le 14/02/2015 à 20:42 :
L'argent doit devenir un bien public, non stockable, comme l'air qu'on respire..
Sinon ce sera la mort pour tout le monde par extinction des échanges, comme dans une partie de monopoly qui prend fin avec la mort de tous les joueurs (le gagnant comme les perdants) faute d'échange
a écrit le 14/02/2015 à 19:30 :
ça va être eux ou nous.. Va falloir arracher le fric !!
a écrit le 14/02/2015 à 18:20 :
Si les caisses sont vident ça va être la faute à Zemmour, houellebeck ?????
a écrit le 14/02/2015 à 18:18 :
Et les fonctionnaires de l' état en outre mer qui gagnent 80, 100 , voir 150% de plus qu' en métropole !!!! Pareil pour les fonctionnaires de métropole qui partent en retraite en outre mer et gagne ainsi 75% de plus , une honte !!!!!
Réponse de le 14/02/2015 à 20:52 :
Euh ! ça fait combien de temps que t'es pas sortie de ta maison de retraite ?
a écrit le 14/02/2015 à 15:37 :
Les fonctionnaires veulent confisquer les retraites des autres comme ils confisquent déjà les salaires. Mais il est vrai que le service public "à la française" est formidable....,un vrai rêve.....une fierté...... C'est beau la France....
Réponse de le 14/02/2015 à 22:26 :
Les fonctionnaires ont bon dos. Allez faire un tour dans les pays où les fonctionnaires sont corrompus et vous verrez à quel point vous avez de la chance d'avoir, en France, des fonctionnaires honnêtes. Le pays ne peut pas fonctionner sans ce type d'employés. Ils assurent le confort de tous et assurent le service public. Laissez donc vos préjugés de côté et demandez vous surtout pourquoi les banquiers ont conduit les pays à la faillite.
Réponse de le 15/02/2015 à 11:04 :
Les fonctionnaires en France sont honnetes, mais pas plus qu'en Grande Bretagne, Allemagne ou dans les autres pays d'Europe de l'ouest. En revanche ils sont plus nombreux et moins efficaces en moyenne que dans les Pays en question, ce qui se traduit par une charge d'impot et un deficit budgetaire plus important.
Réponse de le 15/02/2015 à 17:54 :
Fonctionnaires de France, sortez vos calculettes, vous êtes gagnant par rapport au privé, méfiez-vous çà pourrait ne pas durer !
a écrit le 14/02/2015 à 11:38 :
la désindustrialisation, la globalisation, l'europe devaient apporter le bonheur: plein emploi salaires corrects retraite proportionnelles aux cotisations...qu'en est il maintenant ....qui est responsable....personne !!!! si si....les salariés qui ont cotisés ... tant pis pour eux,ils ont été vendu avec les outils de productions à des fonds de pensions qui prônent des réformes proche de l'esclavage, le pire est encore devant nous.
a écrit le 14/02/2015 à 11:14 :
La contrainte economique est implacable : moins de cotisants, stabilite ou baisse de la masse salariale = moins de retraites. Mais pourquoi cette contrainte ne s'applique pas a nos categories A de la fonction publique qui ont be bien grasses retraites ? Le derapage de leurs retraites, c'est de la dette et des impots, et jamais une remise a plat et une baisse. Pourquoi cette difference de traitement ?
a écrit le 14/02/2015 à 11:02 :
L'heure de vérité approche....je ne veux plus de discours stériles mais des actes qui apportent enfin des réponses ! Que font donc nos politiques qui vous parlent de justice , d'équité etc......?????????
a écrit le 14/02/2015 à 10:28 :
Le Peuple, les retraités ne sont en rien responsables de la situation, car ils subissent, sont contraints.. La responsabilité s'entend pour une personne libre, sans contrainte. Quelle responsabilité voulez vous prendre si vous êtes contraint ?
Il aller voir du côté des dirigeants publics ou privés pour qu'ils rendent la liberté aux citoyens afin que ces derniers puissent exercer leur responsabilité... L'argent ne doit plus être un bien privé, il doit être un bien public, comme l'air que nous respirons. Sinon vous allez continuer à rejeter la faute les uns sur les autres, sans fin et en créant beaucoup de souffrances ..
a écrit le 14/02/2015 à 10:03 :
toujours augmenter les complements de retraites versées et augmenter les cotisations patronales toujours le meme discours des syndicats mais pas de previsions a moyens et long terme surtout de la part des syndicats qui ne pensent qu'a eux et leur petits avantages
ils semblent a les entendre ne pas avoir de visions sur la gestions de caisses retraites ...chomages..; securite sociale et donc sur la gestion des entreprises et une vision d'avenir ;dans le privée il y a un moment ou la societe serait mis en liquidation et en faillite les y a qu'a faut qu'on ne savent pas gerer mais savent facilement depenser sur le dos du "capitalisme"
Réponse de le 14/02/2015 à 10:31 :
Si tu veux, je te donnes mon travail dans la sidérurgie, en trois x huit heures pendant 43 ans, avec ma maladie de l'amiante à la clé. T'es OK ?
Réponse de le 14/02/2015 à 10:48 :
Supprimons l'argent et remplaçons le par des bonnes actions. Libellons les prix des produits et services en minutes de bonnes actions accomplies et validées.. Ainsi ceus qui auront un compte crédité en minutes de bonnes actions, pourront consommer et les autres jeûneront.. Au bout de 85000 heures de bonnes actions réalisées, chacun aura sa carte de retraite avec consommation permanente raisonnable !! Je vous garantis que le monde changera en quelques mois !!
Réponse de le 14/02/2015 à 13:05 :
Retraite du calaisis, traite par les elus de faineants quand on bosse de poste, la reaction des elus ils ne travaille jamais la sollac,maintenant considere comme des nants
a écrit le 14/02/2015 à 10:02 :
Ne vous inquietez pas les jeunes. Chacun son tour..
Regardez au coin de la rue, vos 70 ans pointent leur nez.
A peine né, vous voulez tout, sans effort.
Nous avons connu notre premier ordianteur à l'âge de 60 ans, voir plus.
Réponse de le 14/02/2015 à 21:53 :
à @Croulant Votre commentaire est lamentable : "J'ai souffert alors pas question que la vie soit meilleure pour toi petit jeune !" Avec un raisonnement comme le vôtre, nous en serions encore à l'époque des cavernes. Moi, je suis fière d'avoir construit une société plus confortable où mes petits-enfants seront mieux servis que moi. Un ordinateur avant 60 ans vous aurait sans doute fait le plus grand bien, ça vous aurait ouvert au monde !
a écrit le 14/02/2015 à 9:51 :
Et ceux qui émargent plus de 20000 euros mensuels, intouchables ??
a écrit le 14/02/2015 à 6:56 :
Nous avons un système Ponzi avec 2500 milliards hors bilan et des Etats européens qui courent à la faillite. Voyez le chômage qui explose et les salaires qui baisse, c'est du suicide européiste!
On fait dans le boomer fou anti jeune et anti croissance!
On paye des dépendances à crédit pour des retraités alors qu'on laisse les jeunes sans emplois et sans droits avant 25 ans. On appelle cela système social alors que logement social n'est pas construit...
on fait dans le boomer à la petite moustache sous le nez qui se prend pour un modèle mondial!
Les pays sud européens sont désertifiés par le gouvernement. A quand le développement économique?
Réponse de le 14/02/2015 à 9:54 :
Pourquoi tant de haine envers les vieux ? De mon temps on se levait pour laisser notre place assise à une personne âgée..
Un monde sans respect est voué à la mort !!
Réponse de le 14/02/2015 à 17:09 :
Ne vous inquiétez pas les français détiennent plus de 2000 milliards d'assurance vie, il suffit d'en ponctionner chaque année 10% et le tour est joué. C'est d'ailleurs pour cela que la France reste un état crédible pour les prèteurs .
a écrit le 14/02/2015 à 6:25 :
Concernant les retraites : vieille Europe, jeune Amérique, prônez-vous le vieillissement économique ? On paye des dépendances aux vieux mais on refuse de payer des droits aux jeunes avant 25 ans. Le boomer loser en termes de croissance et est un bon bourreau de jeunes, surtout au sud européen ! On pratique le STO casque à pointe en mettant la population dehors de leur pays ! L’Europe c’est l’impéritie et l’aboulie ! On prône l’européisme vicelard comme modèle mondial ? En quoi réduire le pib par habitant est-il un modèle ? Quand on voit un étranger en France, on peut lui poser la question. On parle d’un Etat social, c’est social menteur ! Pouvez-vous commenter les publications en ligne qui disent que 2/3 de la population devrait-être en logement et des ménages vieux les occupent alors qu’on met les jeunes à la rue, les revenus baissent et on ne construit pas, on fait un minimum historique comme en 2000. On fait exploser l’Etat par la faillite en Europe, c’est un modèle ? L’Europe est un boulet pour le monde et la France voit son PMI reculer alors que les autres font progresser la production.
a écrit le 13/02/2015 à 23:23 :
Une France qui s'appuie sur les vieux pour s'en sortir est une France sans avenir
a écrit le 13/02/2015 à 17:37 :
Je crois que les jours de ceux qui essaient de gâcher les jours des retraités, vont être gâchés sévèrement !!
a écrit le 13/02/2015 à 17:23 :
Qui dénoncera les transferts vers les régimes spéciaux ? et y mettra fin?!
Le système est intenable, on a notre Ponzi, gare à la chute ...
Réponse de le 13/02/2015 à 18:35 :
@Danger
Le système financier mondial est un schéma de Ponzi bien plus inquiétant.
a écrit le 13/02/2015 à 17:19 :
les manifestations ne servant pas à grand chose, ça va être la loi du talion !!
a écrit le 13/02/2015 à 17:11 :
Un couple retraité dont le mari petit cadre touche une pension de 2600 euros et la femme ayant une pension de 800 euros mensuels, payant un loyer de domicile principal de 700 euros mensuels, est il un couple aisé ?
Réponse de le 13/02/2015 à 18:31 :
un couple qui touche 3400 euros de retraite mensuelle est effectivement aisé (sur le fond) sur la forme, la société n'est en rien responsable de leur situation.
Réponse de le 13/02/2015 à 19:39 :
Combien de ménages dépassent les 3400 euros par mois net en bossant? 2600 euros par mois, c'est au delà des salaires des jeunes ingénieurs et eux, pour 700 euros par mois, ils ont un studio à 30 minutes du boulot.
Réponse de le 13/02/2015 à 23:31 :
N'est il pas normal qu'à la retraite on ait un peu plus, car on nait nu et il faut faire des efforts pour avoir quelque chose à 65 ans ?
Si on reprend ce que les gens ont gagné pendant toute leur vie, ce sera du VOL, de la SPOLLIATION et la GUERRE en guise de KARMA (loi d'action réaction qui veut que chacun récolte ce qu'il seme)
Réponse de le 14/02/2015 à 0:56 :
"Si on reprend ce que les gens ont gagné pendant toute leur vie, ce sera du VOL" : Et empêcher les jeunes de se constituer un patrimoine, c'est quoi? Du VOL PREVENTIF?
Réponse de le 15/02/2015 à 10:59 :
Les gens qui ont travaillé dur pendant 40 à 45 ans ne sont en rien responsables s' il y a eu une guere en 39-45 et si un jeune nait nu. voir les dirigeants publics et privés mondiaux pour qu'ils accordent leurs violons et fassent en sorte que les revenus et prix soient les mêmes pour chacun sur l'enseble du globe..
a écrit le 13/02/2015 à 16:23 :
AGIR et ARRCO à sec. Contrairement à la caisse de retraite de nos députés qui elle croule sous l'argent au point de ne plus savoir quoi en faire....

Bientôt : Journal de TF1 année 2047: faits divers: Le gang des retraités attaquent un supermarché en plein coeur de Paris. Mais que la Police !!! Le gang de retraité semble etre particulièrement bien préparé, s'agit il d'ancien cadre de l'AGIRC et de l'ARRCO qui par la perte de leur retraite complémentaire en sont arrivés là. Nul ne le sait mais M.VALLS, ancien ministre de l'intérieur interviewé depuis son lieu de retraite dans la ville sécurisé de Los corones del oro en Espagne y pense sincèrement. C'était votre journal de TF1, nous vous souhaitons une agréable année 2047.
Réponse de le 13/02/2015 à 17:13 :
Scénarion tout à fait réaliste !!
Réponse de le 13/02/2015 à 18:22 :
@PhD&MBA
En 2047, il y aura longtemps que TF1 aura cessé d'exister. D'ailleurs qui s'intéresse encore TF1 en 2015?
a écrit le 13/02/2015 à 16:07 :
Je suggère un grand audit de la gestion de ces deux caisses, comme le disent certains commentateurs, quid des transferts vers les régimes spéciaux. Et qu'on fasse également un audit sur la gestion des fonds de la formation. Ceci avant que par dégoût ou par désespoir les gens votent massivement pour le FN.
a écrit le 13/02/2015 à 15:32 :
moi je peut vous en trouver de l argent. la réserve parlementaire supprimer, surveiller l évasion fiscal et sanctionner , de l argent qui va a l Europe via nul par , l impôt sur les sociétés qui n est pas payer , reprendre les autoroutes, fini les retraites chapeau, les présidents en retraite fini tout les avantages, la magouille des régimes de retraite , et tout le monde au même niveau taxer les produits qui viennent des pays a bas couts , et j en passe
a écrit le 13/02/2015 à 15:23 :
ce soit disant régime par répartition qui se veut égalitaire et solidaire est une pure escroquerie voir du vol en bande organisé.
Soit on le supprime en protégeant quand même les plus pauvres, soit on décide une fois pour toute d'un taux de cotisation et on fait varier les pensions en fonction selon les années (ou plutôt on fait des réserves les années fastes pour éviter de baisser les pensions), pour que le régime ne soit jamais en déséquilibre. Ce n'est plus tenable et avec le chômage c'est une des raisons fondamentales du départ des jeunes du pays. Faut que les "vieux" ouvrent les yeux, ils ne peuvent pas se contenter de charger la barque des actifs en disant que tout ra bien pour eux, ils seront les premières victimes quand ça va exploser et ca va finir par exploser! Non à la gérontocratie!
Réponse de le 13/02/2015 à 18:32 :
"Soit on le supprime en protégeant quand même les plus pauvres," Voeu pieu!
Avec un système par capitalisation, les moins aisés seront, à la retraite, des indigents.
Il ne faut pas perdre de vue non plus que le système économique dans lequel nous vivons, libéralo/individualo/ capitaliste est destiné à s'effondrer, qui verra en même temps s'effondrer les régimes d'assurance privées. I
a écrit le 13/02/2015 à 14:49 :
ILY A ENCORE DES NOUVEAUX RETRAITES QUI ATTENDENT LE VERSEMENT DE LEURS RETAITE DEPUIS JANVIER 2014 ? C EST HONTEUX? ET QUE FONT LES PARTIES POLITIQUE ILS SE BATTENT ENTRE EUX POUR SE FAIRE REELIR?? ILS PRENNENT LES FRANCAIS POUR DES ANES? EST TOUS CES INCOMPETANTS SONT GRASSEMENT PAYEZ AVEC VOS IMPOTS???
a écrit le 13/02/2015 à 14:23 :
Pourquoi n'y a-t-il pas un mot dans l'article sur le hold up réalisé aux dépens de l'Agirs Arrco au profit des régimes spéciaux ? Moralité c'est le privé qui finance le public alors que la réforme des régimes spéciaux devrait être prioritaire plutôt que de chercher des solutions pour les faire perdurer sur le dos du privé.
Réponse de le 13/02/2015 à 15:18 :
Le "Hold up" nous a coûte plus de 6 milliards, versés à l'Ircantec lors du changement de statut de la Poste. Estrosi s'est était félicité à l'époque (sénat, JO débats, 8-11-2009). Avec l'accord des syndicats, y compris du mien la CGC qui gérait assurait à l'époque la présidence de l'Ircantec. Rappelons que c'était il y a moins de 5 ans, et que nous avons payé à l'avance les cotisations des "futurs" postiers de l'époque à l'avance, puisque n'étant plus fonctionnaires ils ne cotiseraient pas à l'Ircantec. d'où le terme de Hold up. (Le Point du 20-10-2010). Si les syndicats du prive n'ont pipe mot c'est parce que le poids du public est surreprésenté. La encore, les salariés du prive se sont faits plumer. Et que pensez vous de la nouvelle taxe dite "patronale" appliquée à nos salaires depuis le 1er janvier 2015 ? Pour financer les travaux des bureaux ou des logements de fonction de certains ? Ils n'en ont pas fait de la pub, alors qu'ils appellent à manifester... Rappelons qu'ils sont déjà financés soit par quelques cotisations, mais surtout par des subventions publiques et l'argent de la formation. À réfléchir.
Réponse de le 13/02/2015 à 15:56 :
En 2010 pour les filer à l'Ircantec (la Poste entre autres). On a demande au prive de payer cash et d'avance sur plus de 50 ans les cotisations des futurs postiers qui, du fait de leur changement de statut, ne cotiseraient plus Ircantec mais régime général. Pour ceux qui doutent lire "Le Point" du 20.01.2010. Effectivement, depuis ce Hold up, on est mal. À combien estime t'on actuellement le besoin de trésorerie de l'Agirc et l'Arcco ? Merci Estrozi qui a permis ça et nous a plongé dans ce bazar.
Réponse de le 13/02/2015 à 15:59 :
Que j'ai vraiment du mal à m'y faire....
a écrit le 13/02/2015 à 14:20 :
surprenant que dans vos articles concernant les retraites complémentaires vous ne parliez pas des sommes transférées vers les régimes privilégiés du secteur public et des régimes spéciaux à qui on ne demande aucun effort. Régimes bien protégés par les représentants des syndicats qui sont aux conseils d'administration Agirc et Arcco alors qu'ils ne dépendent même pas de ces caisses, c'est pas eux qui chercheront à stopper le scandale dont ils profitent !
Aujourd-hui une retraite SNCF est financée par Agirc, Arcco et nos impôts, en plus les conditions de départ sont largement plus favorables. Qui va oser mettre de l'ordre ?
Réponse de le 13/02/2015 à 15:28 :
Aucun politique n'osera, surtout pas le PS, absolument pas l'UMP et encore moins le FN.
Les politiques ne sont pas près à assumer une grève massive.
a écrit le 13/02/2015 à 13:36 :
Beaucoup de commentaires, mais quasiment aucun relatif à la démographie et à la durée de vie, alors que ce sont ces deux données qui rendent invivable le modèle par répartition. Réveillez vous les filles et les gars, on vous a vendu des sornettes et vous ne voulez toujours pas faire face à la réalité...
Réponse de le 13/02/2015 à 17:16 :
D'après les avis de deces quotidiens, 35% des décès concernent des personnes de moins de 65 ans..
Alors espérance de vie grandissante est un pur mensonge..
ça va bientôt être l'hécatombe avec l'alimentation vendue depuis les années 80 !!
a écrit le 13/02/2015 à 13:27 :
Je suis retraité dans une maison de retraite qui coûte 3200 euros par mois (comme des milliers de retraités dans mon cas).
Je m'inquiete, car qui financera la maison de retraite si ma pension diminue ?
Réponse de le 13/02/2015 à 14:22 :
ne vous inquiètez pas la liste d'attente est très très longue!!! Ma grande maman attend depuis plus de 2 ans une place à Nice , à 4500 euros par mois et elle attend toujours. La longivité des retraités augmentent d'une façon vertigineuse. Et tant mieux pour les retraité(e)s n'est ce pas?
Réponse de le 13/02/2015 à 14:25 :
Il va falloir attaquer le capital. Vendre la maison, les sicav, vider le livret A ...

Sinon il faudra faire des economies et prendre moins cher. comme ceux qui travaillent mais ne peuvent vivre dans un appart a cote de leur emploi mais doivent se taper 2 h de trajet par jour
Réponse de le 13/02/2015 à 15:20 :
Et en tout cas ce n est pas bon pour les jeunes actifs
Réponse de le 13/02/2015 à 16:53 :
pourquoi pas en maison de retraite sur les champs élises?
Réponse de le 13/02/2015 à 17:28 :
@ à aaron
Cela dépend de la santé !!
Réponse de le 13/02/2015 à 17:33 :
Je n'ai rien d'autre que ma pension.. Jamais eu de maison, ni de livret !!
Réponse de le 13/02/2015 à 19:54 :
"Ma grande maman attend depuis plus de 2 ans une place à Nice , à 4500 euros par mois et elle attend toujours. " : Le problème est du côté du prix des maisons de retraite, pas du côté du niveau des pensions...
a écrit le 13/02/2015 à 13:26 :
L'heure de vérité, c'est qu'on va plus se faire voler comme d'habitude...
Tout est une escroquerie depuis longtemps, on truque les chiffres et ont leur fait dire ce que l'on veut!!!
Magouilleurs!!!!
a écrit le 13/02/2015 à 13:19 :
Qui subvient au retraité indigent ??
Réponse de le 13/02/2015 à 14:26 :
les Chineschines!!!
Réponse de le 13/02/2015 à 15:36 :
Via les impôts, qui financent le FNS. Et une partie de la Cmu et de l'Apa. Y compris pour les étrangers qui viennent s'installer tardivement en France, n'ont jamais cotisé et perçoivent plus que bien des agriculteurs qui eux ont bosse dans nos campagnes et cotise, eux.
a écrit le 13/02/2015 à 13:16 :
Faire payer les retraités aisés et les fonctionnaires .
Bref ceux qui sont responsables de la situation dans laquelle nous sommes ( desequilibre budgetaire , milliards immobilisés dans le pierre , faveurs fiscales..)
Réponse de le 13/02/2015 à 13:25 :
Aisé, ça commence à partir de quelle somme mensuelle ??
Les retraités aisés sont souvent les plus endettés.. Nombreux sont ceux qui paient des loyers pour leur domicile. Qui paiera leurs dettes s'ils deviennent insolvables ?
Réponse de le 13/02/2015 à 15:32 :
Genre les politiques qui sont les premiers responsables de ça (Estrosi et Cie, la clique à Mitterrand avec la retraite à 60 ans non financée, les fonctionnaires pour qui on calcule avec un avantage indéniable le montant de la retraite, ok, et les syndicats qui n'ont pas fait valoir nos droits dans le prive...
a écrit le 13/02/2015 à 13:13 :
Liberté: Une seule loi: Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'on te fasse

Egalité: Chaque travailleur et retraité perçoit 2500 eiros mensuels (du balayeur au pdg, privé ou public)

Fraternité.Chacun fait partie de la famille du Vivant
Réponse de le 13/02/2015 à 15:22 :
1. Ce n'est pas un balayeur mossieur Xian c'est un TECHNICIEN DE SURFACE
2. En Chine chaque retraité y compris les membres du parti touche une retraite équivalente de 4500 dollards
3.la Fraternité en France est plus subtile que votre affirmation: tout le monde est frère ! n'est ce pas y comris des travailleurs chez Tang Frères n'est ce pas?
4. Non je ne suis pas du tout de votre famille meme vivant Désolé
Réponse de le 13/02/2015 à 16:25 :
Oui mais à ce compte la, chacun cotise la même chose. !!! et vive le communisme, on a vu ce que cela a donné en urss
Réponse de le 13/02/2015 à 16:28 :
Mao sort de ce corps !
Réponse de le 13/02/2015 à 17:42 :
Tu te gourres haroun, ce que tu te gourres !!
a écrit le 13/02/2015 à 13:11 :
Aligner le regime du public sur le privé . Là on regle le problème et on rétabli la justice républicaine.
Dans n'importe quel pays démocratique et sain , ça serait fait depuis longtemps .
Réponse de le 13/02/2015 à 22:56 :
Je suis d'accord. Et toutes mes primes intégrées dans le calcul de ma retraite. Et qu'on me verse une retraite complémentaire comme dans le privé. Plus 2 annuités par enfant contre 6 mois. Chiche!
Réponse de le 14/02/2015 à 11:47 :
Vous ne cotisez rien sur ces primes, et 4 fois moins que les autres sur le principal. Realignons tout et veillons a ce que la contrainte d'equilibre s'applique aux retraites publiques. Aujourd'hui, les cotisations des fonctionnaires d'Etat, c'est 11% du cout des retraites de ce regime.. Un alignement sera saignant. Ne jouez pas aux victimes avec vos "primes" non integrees. Vos cotisations vous rapportent 4 fois plus de retraite que les montants cotises par ceux du prive. La difference c'est du deficit public et des impots.
Réponse de le 14/02/2015 à 16:03 :
Notre taux de cotisation est aligné sur celui du privé. Une autre question ?
Réponse de le 15/02/2015 à 8:45 :
Faux. Le taux de cotisation des fonctionnaires d'Etat est tellement faible par rapport aux pensions verses aux fonctionnaires, qu'il faut que l'Etat paye 4 fois plus (62%) en cotisation employeur que ce qui se passe dans le prive (15%). Et ces "cotisations employeurs" dementiellement genereuses, ce sont des impots et de la dette publique. Si l'Etat ne versait ni plus ni moins en cotisation retraite que ce que font les employeurs privees, les retraites publiques seraient divisees par deux.
a écrit le 13/02/2015 à 12:37 :
Il y a la loi d'action-réaction..
Quand vous donnez un coup de poing dans un mur, le mur vous le rend aussitôt.
Donc, on augmente rapidement salaires et pensions de retraite !!
Réponse de le 13/02/2015 à 13:28 :
Tout à fait juste Xian!!!
A+ l'ami
Réponse de le 13/02/2015 à 15:21 :
Ridicule. Au plaisir de ne plus vous lire l ami
a écrit le 13/02/2015 à 12:29 :
Une usine qui ferme 169 licencies pas de soucis tous embauches comme chevalier du fiel a la dde
a écrit le 13/02/2015 à 12:23 :
Il est vivement recommandé pour l'avenir proche de la France, d'augmenter promptement les salaires et retraites des travailleurs du privé, sinon on court à la guerre civile et alors l'argent deviendra totalement inutile..
L'argent doit devenir un bien public et non privé, au même titre que l'air que nous respirons
a écrit le 13/02/2015 à 12:19 :
Quand les gens ne pourront plus payer leurs impôts, il va y avvoir de gros gros problèmes pour tout le monde..
a écrit le 13/02/2015 à 11:55 :
et personne n'a de mots pour qualifier la gestion "paritaire" de nos régimes de retraite.
Confier la gestion aux syndicats est une catastrophe. Tout le monde le savait, même les politiques...dont on connait le manque de courage.
Il suffit de regarder ce qui se passe actuellement avec les régimes étudiants gérés depuis 30/40 ans par les anciens de l'Unef. Ils sont tous en faillite.
Et que dire des sbires de la CGT impliqués dans la gestion des comités d'établissement des entreprises publiques (EDF, SNCF, Renault, etc...) c'est lamentable !
a écrit le 13/02/2015 à 10:51 :
Pour la retraite, 50 ans pour tous à la demi pension! Et intégration dans le calcul du chômage que les fonctionnaires ont imposé en violation du droit au travail.

Pourquoi ne pas protester comme le podémos pour la retraite?
a écrit le 13/02/2015 à 10:37 :
pour trouver de l'argent commençons simplement à modifier toutes les pensions de ces politiques qui en croquent toute leur vie au lieu de parler des pensions de ceux qui ont travaillé toute leur vie. Arrêtons de dire qu'il faut diminuer nos pensions restons lucides pour une fois.
a écrit le 13/02/2015 à 10:26 :
A force que les gouvernements successifs ont, sur l'impulsion du patronat, favorisé à outrance l'immigration pour jouer sur les salaires à la baisse, et même pour des Bacs + 5 qui ne trouvent que des petits boulots, la France perd de plus en plus sa masse salariale créative, et donc moins de cotisations sociales, car faibles salaires et des contribuables qui compensent le manque à gagner. Après la seconde guerre mondiale, dans des pays ethniquement homogènes, comme le Japon, la Suède, la Finlande, ont eu une extension créative importante, avec de confortables salaires. L'immigration telle qu'elle est faite aujourd'hui est une véritable catastrophe économique..et d'où le problème des retraites..
a écrit le 13/02/2015 à 10:20 :
le monde change continuellement et rien n'est figé dans le temps .Pourtant en France rien ne change et tout est figé,regardez autour de vous ! Nos politiques actuelles ne font rien si ce n'est que de poudre a yeux .Pourquoi? Parce qu'ils pensent à leur réélection prochaine ! les coquins !!!!!
Or aujourd'hui les choses doivent évoluer dans l’intérêt de tous et que si rien n'est fait nous allons tous vers une catastrophe !
a écrit le 13/02/2015 à 9:59 :
Une idée qui vaut ce qu'elle vaut : pourquoi les retraités ne continueraient-ils pas, à partir d'un certain seuil (bien entendu) avec des taux progressifs, de cotiser pour la retraite ? Il serait dommage que les jeunes travailleurs pâtissent seuls et de plus en plus de cette situation.
Réponse de le 13/02/2015 à 10:12 :
Et quoi encore mon gars, tu veux aussi ma femme ?
Réponse de le 13/02/2015 à 10:28 :
Suicide electoral. aucun politicien ne veut se mettre a dos les vieux. Lesquels d ailleurs detestent souvent ceux qui paient leur pensions et voient aucun probleme a les saigner plus
Réponse de le 13/02/2015 à 10:29 :
il faudrait d'abord demander à tes parents de faire un effort ce serait une excellente idée. Tu leur en a déjà parlé, donne nous leur réponse ça fera avancer le smililiblick.
Réponse de le 13/02/2015 à 11:19 :
Tu sais ce qu'ils te disent les vieux, petit morveux ?
Réponse de le 13/02/2015 à 11:32 :
les retraités actuels ont été en leurs temps des jeunes travailleurs qui ont cotisé pour que tes grands parents puissent avoir une retraite, alors un peu de sérieux dans tes commentaires !!!!
Réponse de le 13/02/2015 à 14:12 :
Ce n'était pas dans les mêmes proportions, le rééquilibrage se fera, "de force ou d'amitié..."
Réponse de le 15/02/2015 à 0:23 :
"les retraités actuels ont été en leurs temps des jeunes travailleurs qui ont cotisé pour que tes grands parents puissent avoir une retraite" : Vous voulez vraiment parler des retraites concédées aux plus de 80 ans quand vous vous battez pour des pensions dépassant un SMIC 39 heures (si, si, certains patrons payent quelques heures supplémentaires)?
On ajoute la retraite par capitalisation : L'immobilier acheté à prix d'or aux grands parents qui n'avaient pas eux des grosses pensions de retraite?
a écrit le 13/02/2015 à 9:35 :
Comme par hasard Mr le boomer paresseux augmente les cotisations sur les jeunes, incapable de créer de la croissance et des emplois. Tout juste bon à gratter le papier avec des relances rames papier à fabriquer le chômage. A quand 6 millions de pré retraite et le paiement des arriérés de chômage, stages non rémunérés, travail supplémentaire non payé. A quand le remboursement des dettes et le paiement de 85 milliards du déficit, la multiplication de la construction par trois et la division des prix. On exporte les ingénieurs limeurs de quai ?
a écrit le 13/02/2015 à 8:51 :
Regardez du côté de la suisse, ils ont le deuxième pilier" , vous ne trouverez pas beaucoup de suisses qui sont contres, alors pourquoi ne pas le faire chez nous???? au lieu de s'enfermer dans des errements dogmatiques......( faites une recherche avec " deuxième pilier suisse"... ..)
Réponse de le 13/02/2015 à 15:37 :
Sauf si je n'ai pas compris, qui dit 2ème pilier dit hausse des cotisations salariés et employeurs non ?
a écrit le 13/02/2015 à 7:44 :
La seule solution consiste à financer les retraites par une taxe sur l'énergie, mais surtout ne me croyez pas!
Réponse de le 13/02/2015 à 8:27 :
Pourquoi la France n'accepte t elle pas que les salariés puissent choisir entre le régime actuelle (noyauté par les syndicats et politiques) et des fonds de pension ? Pour que les gouvernants aient un problème qu'ils ne sont jamais arriver à régler et qui angoissent de plus en plus de français. La France est elle encore un pays de libertés? Sans doute mais contraintes et surveillées !
Réponse de le 13/02/2015 à 9:43 :
@gepe ou taxoman : vous trouvez que les 38 milliards de taxe sur l essence soit presque autant que l IR n est pas assez?
Réponse de le 13/02/2015 à 16:30 :
Avec tout ce que vous voulez financer avec une taxe sur l'énergie vous allez mettre le gazole au prix du whisky !
a écrit le 13/02/2015 à 7:18 :
Pourquoi ne rappellent ils pas que l'etat s'est servi dans ces caisses pour payer les fonctionnaires et qu'ils devraient commencer par rembourser et aligner les taux de cotisation.
Réponse de le 13/02/2015 à 8:30 :
Les fonctionnaires ont une retraite alignée sur les six derniers mois de salaires et dans le privés sur plus de vingt ans !!!! Et quand les caisses de retraite des fonctionnaires manquent de fonds "ils volent" les caisses privées. Encore une incompétence de l'administration a bien géré ses comptes
Réponse de le 13/02/2015 à 9:14 :
L'état et les fonctionnaires sont financés par vos impots, donc si ils rembourssent cette dette , c'est sur le dos du contribuable. Ce sera toujours les meme qui paieront, au final. Ce qu'il faudrait, c'est faire payer entierement les cotisation retraite des fonctionnaires sur leur salaire, parceque en ce moment,c'est encore le contribuable qui paye en tres grosse partie ces cotisations. UNE HONTE.
a écrit le 13/02/2015 à 6:33 :
Pour les retraites, on réduit? C'est comme le gel, on appelle cela du social, comme les plans sociaux 2015... on aime le maux social?
Et préfon c'est réservé à qui?
Pour les retraites, on gèle, c’est comme pour les médicaments, on dérembourse. Vive la baisse du niveau de vie ! Seulement on oublie le déficit de l’Etat annoncé à +15 milliards… l’austérité et les impôts sont devant. 85 de déficit sur 5 ans, ça fait combien ? Aura-t-on une faillite ou une restructuration ?
a écrit le 13/02/2015 à 6:11 :
Les comptes de retraite, c’est Alice au Pays des Merveille comme les toxiques… c’est du virtuel ! Quand les calculs du COR ont-ils été exacts ? C’est comme les Etats sud Européens dont le PIB baudruche se dégonfle : salaires en baisse, gels de cotisations et de retraites et chômage en hausse ! Le génie de l’administration, des carapates qui met les crocs dans les forces vives, fauche les foyers à la tronçonneuse, sans respect pour le travail, les religions ou l’être humain. Vive l’économie subprime !
a écrit le 13/02/2015 à 5:58 :
La solution de la CGT est la plus pérenne.Bien sur qu'il faut augmenter les cotisations,sinon c'est tout le système qui s'effondre!De plus le pays est assez riche pour faire cet effort.Un peu de bon sens!
Réponse de le 13/02/2015 à 7:47 :
Et alors on augmente le chomage. Il faut choisir entre les retraites ou le chomage
Réponse de le 13/02/2015 à 14:29 :
C'est sur que la CGT est un exemple à ne pas suivre au vu de leur gestion tout pour ma gueule, comme un certain Le Paon qui s'est offert de bien belles plumes, sur le dos de qui ????
a écrit le 13/02/2015 à 5:45 :
Les commerçants qui ont travaillé 6 jours sur 7 sans sécurité d'emploi auront-ils une retraite alors qu'il faut payer des fonctionnaires dont on dénonce dans certaines mairies qu'ils ne font pas leur travail...

Pourquoi le chômage n'entrerait-il pas dans le calcul alors que les fonctionnaires ont garantie?
C'est la république à deux poids deux mesures.
a écrit le 13/02/2015 à 5:37 :
Vous parlez des comptes de retraite, voilà qui est amusant ! C’est des comptes farfelus, quand avez-vous vu un calcul exact du COR ? Ne va-t-on pas sur des coupes dans les retraites ? Il faut bien payer les retraites des fonctionnaires qui ont 1 euro de cotisation pour 3 de retraite. En revanche, les jeunes n’y ont pas droit… on appelle cela régime social. Comme pour l’emploi ou les droits avant 25 ans qui n’existent pas. Ne devrait-on pas parler du prix des logements qu’on a doublé en créant une pénurie? En quoi c’est du pouvoir d’achat ? On entend critiquer les toxiques aux 600 milliards qui passent à charge de la société, on rivalise de pertes, pourquoi ne pas critiquer les 2500 de hors bilan ? On gèle les retraites et les salaires, voilà le vampirisme à l’œuvre. Ne fait-on pas un système tour de Pise à la subprime ? On entend dire raz le bol en termes d’impôts, les légumiers se révoltent, ne fait-on pas dans le pénurisme et le racket ? Pourquoi produire quand on peut importer ? Les salaires ont-ils augmenté depuis 1995 ?
On nous sort la ROULETTE RUSSE financière...
a écrit le 13/02/2015 à 4:26 :
Le moustachu de la CGT va remettre les pendules à l'heure! Assez du discours bien pensant bien formaté, il y a de l'argent en France trop mal répartie...
Réponse de le 13/02/2015 à 15:41 :
Vous avez raison, et c'est l'état qui en prend trop, pas les salariés, ni les entreprises.
Que l'état rende des libertés et des sous aux gens, comme par hasard le pays repartira
a écrit le 12/02/2015 à 22:43 :
Je ne dois pas être de ce monde, désolé. Je ne comprends pas les Humains, tous esclaves de l'argent. Alors qu'il suffit de copier le corps.. Dans le corps, il n'y a que deux reservoirs de richesses. Les poumons et l'estomac. A partir de là chaque cellule est servie selon ses besoins, sans compétition et avec Amour.
Réponse de le 13/02/2015 à 7:52 :
Tout à fait d'accord; pour vivre il faut manger, c'est à dire consommer de l'énergie. C'est l'énergie qui apporte la vie. Merci.
a écrit le 12/02/2015 à 22:38 :
2500 eiuros pour chaque travailleur et retraité (du balayeur au pdg privé ou public) et basta !!
Il faut donner une signification aux mots ""liberté", "égalité", "fraternité", qui pour le moment n'ont de sens que pour les zélites !!
Réponse de le 12/02/2015 à 23:29 :
Bonsoir,

Pourquoi ne créeriez-vous pas une entreprise dans laquelle vous appliqueriez votre principe salarial ? Vous verrez bien le résultat...
Réponse de le 13/02/2015 à 8:56 :
"2500 eiuros pour chaque travailleur et retraité (du balayeur au pdg privé ou public) et basta !!" : Le loyer le plus bas serait alors de 800 euros pour un célibataire et 1500 euros pour un couple... Vous voulez de l'égalité et de la fraternité? Enlever la liberté de se goinfrer sur le voisin quand il n'a pas le choix d'être client ou non : Cassez les prix du logement! Cassez les prix des maisons de retraite!
Seulement, les gagnants de cette liberté totale sont aussi ceux qui justifient des hausses de pensions quand les salaires de actifs sont en baisse à euro et age constant.
Réponse de le 13/02/2015 à 10:33 :
pour les entrepreneur le seul objectif c'est se faire du fric sur le dos des autre, l'intérêt général rien à cirer alors vos leçons on s'en tape complètement et bravos aux taxes sur les entreprises, il y aura moins de monde au golf.
a écrit le 12/02/2015 à 22:33 :
12 millions de retraités qui dépensent chacun 100 euros de moins par mois = 14,4 milliards d'euros annuels de moins dans l'économie réelle !!
200 euros de dépenses mensuelles en moins, ça fait 28,8 milliards d'euros de moins dans l'économie réelle
Réponse de le 13/02/2015 à 15:59 :
D'où moins de rentrées fiscales et moins de TVA. L'état ne peut que mettre le holà aux propositions patronales.
a écrit le 12/02/2015 à 22:21 :
0,9 retraités pour un cotisant... la bonne blague, ca fait 50 ans que tout le monde le voit arriver, c'est intenable pour tout le monde. Il va falloir lacher du lest ailleurs, pouvoir obtenir un crédit assis sur la valeur de sa maison façon US, pouvoir acheter le droit de cotiser à des fonds de pension, mettre en place régime unifié privé/public, etc. Mais comme personne n'a envie d'entendre une telle chanson, alors tous les quelques mois on fait semblant de croire au père noël en mégotant sur une petite négo entre copains qui font semblant d'y croire. La retraite par répartition est la plus vaste arnaque du monde!
a écrit le 12/02/2015 à 22:03 :
il est grand temps d'abandonner le statut "cadre" et d'arrêter de cotiser à fonds perdus à l'Agirc
Réponse de le 12/02/2015 à 22:15 :
Je propose de donner 2500 euros mensuels, à chaque travailleur (du balayeur au pdg ou président) et à chaque retraité..
Réponse de le 12/02/2015 à 22:16 :
Un cadre, c'est un chef, non ? Qui supprimera le statut de cadre ? Un cadre ?
Réponse de le 13/02/2015 à 10:54 :
je suis patron ( salarié ) de TPE , je décide de mon statut. Et si je veux arrêter de cotiser je fais ce que je veux ( et je me pose franchement la question ).
de même , n'importe quel cadre peut avoir des doutes quant à la pertinence de continuer à cotiser à un régime en faillite. On peut être chef sans cotiser :-)
a écrit le 12/02/2015 à 21:55 :
En cette partie de monopoly mondiale finissante où1% des individus détiènnent 50% des richesses, il n'y a pas d'autre solution pour faire durer la partie que de donner de l'argent à tous les joueurs. Car au delà de l'argent, il y a les échanges. Sans échange, par manque d'argent, pas de Vie. Essayez d'empêcher les échanges entre vos poumons et votre sang ou entre vos organes, vous ne vivrez pas longtemps.
Réponse de le 12/02/2015 à 22:05 :
1% qui détiennent 50% des richesses ? non pas des richesses , la plus grande partie est constitué d'avoirs financiers , du papier !! des dettes qui ne seront jamais remboursées.
Réponse de le 12/02/2015 à 22:48 :
En attendant, ils grippent la machine économique mondiale, faite d'échanges. L'argent n'est plus un moyen, mais un but. Pire, c'est devenu une arme de destruction massive. Et de toute façon ils n'emporteront rien lors de leur dernier râle rauque, car un linceul n'a pas de poche !!
L'argent doit redevenir un bien public au même titre que l'air qu'on respire et non pas une gloriole éphémère qu'on entasse !!
Réponse de le 13/02/2015 à 12:07 :
On se demande où passent les dizaines de milliards d'euros qu'on paie chaque année en intérêts d'emprunts ??
a écrit le 12/02/2015 à 21:50 :
Remarquez le papy ou la mamy, avec leur pension devenue modeste s'en fichent, dans leur maison de retraite à 3000 euros mensuels.. La direction saura à qui s'adresser pour trouver le financement.
a écrit le 12/02/2015 à 21:38 :
Seuls les lâches s'en prennent aux personnes âgées.
Un pas qui maltraite ses ainés est un pays qui se suicide, car chacun vieillit.
Réponse de le 13/02/2015 à 10:22 :
quand les vieux ont uin niveau de vie superieur aux jeunes et refusent tout effort, c est quand meme normal que ca finisse comme ca non ?

Mais rassurez vous, vu l importance electorale des vieux, c est les jeunes qui vont trinquer et les interest des retratites seront preserves !!
a écrit le 12/02/2015 à 21:24 :
Il est vivement déconseillé pour l'avenir de la France, de ne pas augmenter toutes les retraites promptement
a écrit le 12/02/2015 à 21:21 :
Pas d'argent, pas d'achat. Pas d'achat, les entreprises ferment et pas de travail !!
Donc guerre civile en vue, au cours de laquelle l'argent ne sera plus nécessaire !!
a écrit le 12/02/2015 à 21:10 :
Bla bla ! L'état a pour priorité de protéger les fonctionnaires. Les gens du privé se feront gruger. C'est écrit ! Aucun syndicat ne les défendra ni personne. Le système est faux.
Réponse de le 12/02/2015 à 21:14 :
La mamy ou le papy, avec sa petite pension, dans sa maison de retraite à 3000 euros mensuels, s'en fiche !!
Réponse de le 12/02/2015 à 21:19 :
Les cambriolages de fonctionnaires vont augmenter ??
a écrit le 12/02/2015 à 21:04 :
et qu'en est-il de l'augmentation de nos retraites, surtout pour les petites retraites, nous subissons, comme tout le monde, des augmentations de toutes parts, le niveau de vie diminue et devient de plus en plus difficile d'y faire face
Réponse de le 12/02/2015 à 22:07 :
l'état dépense de plus en plus , avec le fric piqué dans vos poches. ça ne sert à rien d'augmenter les salaires ou les retraites , il faut diminuer le coût de l'état.
a écrit le 12/02/2015 à 20:06 :
Ras le vol de cotiser toujours plus pour rien avoir au bout donc baisser les pensions, ça ressemblera à un semblant de justice!
Réponse de le 12/02/2015 à 21:12 :
Moins de fric aux retraités = chômage pour ceux qui travaillent.
Car les anciens n'ont d'autre choix que celui de jeter du lest par dessus la nacelle de leur montgolfiere budjet mensuel .. Beaucoup ont déjà commencer à jeter du lest.. Pour le moment il s'agit d'assurances ou autres produits financiers inutiles, mais quand cela touchera le gras de la production ça va faire mal, très mal, pour tout le monde !!
a écrit le 12/02/2015 à 19:11 :
Un superbe exemple de l'égalité républicaine des traitements , selon que vous êtes fonctionnaires ou salariés ou indépendants ; aux uns la sécurité , aux autres la précarité ; extraordinaire résultat de cette fameuse répartition... Je propose à la CGT de militer pour l'euthanasie , c'est ce qu'il souhaite d'ailleurs, eux et leurs amis , le règne de la désespérance...
Réponse de le 12/02/2015 à 19:22 :
"Pour un cadre rémunéré 5.400 bruts par mois, soit le salaire moyen des cadres, la pension de retraite complémentaire représentera 1.400 euros par mois, soit la moitié de la pension totale." : Comparez les salaires des jeunes aux pensions, que ce soit dans le privé ou le public, et redites nous où est l'arnaque!
Au fait, qui va devoir bosser plus longtemps pour que les retraités actuels bénéficient de leurs grasses pensions?
Faire des efforts pour les retraités pauvres : Je ne dis pas. Pour ceux qui ont une complémentaire égale au salaire de ma femme à 39 heures : Il faut arrêter les conneries.
Niveau solidarité intergénérationnelle, on voit ce que ça donne dans l'autre sens pour le logement: Il est normal qu'on se goinfre dans l'immobilier, on est dans un système libéral. Bien qu'il en soit ainsi pour les pensions : Laissons le choix ou non aux jeunes de cotiser à ces arnaques!
Réponse de le 12/02/2015 à 22:12 :
En prenant des decision à l'emporte piece générales, vous risquez de mettre énormément de gens à la rue, sur la paille, car de nombreux retraités paient encore leur domicile , après une vie passée à travailler et aider leur progéniture...
Si vous voulez que ces jetés à la rue devieennent des rambos doublés de Mac Giver.. Allez y, faites le !!
Réponse de le 12/02/2015 à 22:58 :
Vous laissez mourir les personnes âgées ?
Réponse de le 13/02/2015 à 8:21 :
"Vous laissez mourir les personnes âgées ? " : Arrêtez le pathos. Les retraités pauvres ne justifient pas des retraités à plus de 2500 euros.
a écrit le 12/02/2015 à 18:33 :
La CGT va remettre de l'ordre dans ça.
Patience on arrive.
Réponse de le 13/02/2015 à 3:02 :
Non mais attends ... je rêve ! la CGT !!!
a écrit le 12/02/2015 à 18:32 :
on pourrait operer des perequations entre les 30 milliards de la formation et le 1% CE et les regimes de retraites, ainsi que des prets forces entre regimes speciaux et regimes complementaires ( vous savez, ces transferts qu'on voit apparaitre au bulletin officiel...)
a écrit le 12/02/2015 à 18:07 :
LAMENTABLE???LA FRANCE EST RICHE IL Y DES SOLUTIONS?LES SYNDICATS ET LA VRAIS GAUCHE LES ONT???
Réponse de le 12/02/2015 à 18:33 :
D'autant plus que ces cotisants ont cotisés pour et que l'argent semble avoir disparue...
Réponse de le 13/02/2015 à 14:40 :
EXAT??? BEAUCOUP DE CAISSES ONT ETE PIYEZ PARS LES GOUVERNEMENTS DEPUIS 40ANS? DONC SE SONT CEUX QUI GOUVERNENT AUJOUDHUI DE RENFLOUEZ LES CAISSES? SINON JE PENSSE QUE CELA FINIRAS MALS POURS LES ELITES D AUJOURDHUI? JE NAIMERAIS PAS ETRE LEURS PLACE QUAND CA VAS DEGENEREZ EN GREVE GENERALES EN FRANCE CARS EUX LEURS RETRAITES EST LEURS CHOMAGES SONT FINANCEZ A VIE? CAR ILS SONT PAS FOU .IL SE SONT VOTEZ DENORME AVANTAGE SUR LE DOS DU PEUPLE ???
a écrit le 12/02/2015 à 18:06 :
Les caisses et les états mentent depuis des années en laissant croire qu'en cotisant 20 on peut recevoir 40 sans investissement. Pour les cadres c'est pire : ne presque pas cotiser, à peine plus en pourcentage qu'un salarié au smic pour recevoir des fortunes à vie ! Faire intervenir les assurances privées reviendrait pour les mêmes sommes à piller encore plus les salariés, sauf à leur reverser ... ce qui serait récolté dans d'autres pays, ce qui est fort peu probable. La vérité est qu'il faut commencer par arrêter les mensonges. Ensuite il faut convenir d'une retraite identique pour tout le monde. Puis des actions gratuites d'entreprises devront abonder cette base en fonction des résultats volatiles. Le mieux bien entendu étant de créer un fonds national privé regroupant toutes ces fonctions de participations, de versements et de services divers à l'avantage des salariés. Cette dernière solution devrait être étudiée avec la plus grande attention car il s'avère qu'il s'agit in fine de la seule solution viable et d'un formidable et presque seul relais de croissance.
Réponse de le 12/02/2015 à 18:35 :
Nos cotisation retraites sont bouffée par les cotisation chômage, RSA et aussi pour les retraites des plus riches qui vont mettre leur cotisation dans les paradis fiscaux... Et nous on paye pour tous ces parasites. Ce pays est une honte.
Réponse de le 12/02/2015 à 19:29 :
"Les caisses et les états mentent depuis des années en laissant croire qu'en cotisant 20 on peut recevoir 40 sans investissement." : A quoi bon? Il suffit d'expliquer aux suivants qu'ils bosseront jusqu'à 70 ans et auront les dettes! Les retraités aisés aident leurs enfants : Les enfants des autres peuvent payer!
Il ne faut pas se leurrer, ça durera aussi longtemps que le clientélisme électoral à l'égard des papis boomers. Après, ça risque de faire drôle à ceux qui ont découvert la crise en 2012...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :