France : la croissance du PIB à 0,4% en 2014

 |   |  283  mots
Une croissance de 0,4%, c'est évidemment encore trop faible, a dit le ministre des Finances Michel Sapin dans un communiqué.
"Une croissance de 0,4%, c'est évidemment encore trop faible", a dit le ministre des Finances Michel Sapin dans un communiqué. (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
Le PIB de la France augmente au même rythme depuis 3 ans. Le ministre des Finances, qui avait dû réviser les prévisions de croissance de 1% à 0,4% cet été, espère à nouveau une hausse de 1% pour 2015.

La croissance de l'économie française a ralenti à 0,1% au quatrième trimestre 2014, selon de premiers chiffres publiés vendredi par l'Insee. L'institut a confirmé dans le même temps le niveau de croissance du troisième trimestre, +0,3%, ce qui fait que, sur l'ensemble de 2014, le produit intérieur brut de la France progresse en moyenne de 0,4%, tout comme en 2013 et 2012.

Redémarrage en 2015 ?

"Une croissance de 0,4%, c'est évidemment encore trop faible", a commenté le ministre des Finances Michel Sapin dans un communiqué, "mais les conditions sont réunies pour permettre un redémarrage plus net de l'activité en 2015". "Les derniers signaux économiques sont encourageants et confortent notre prévision de croissance de 1% en 2015", a-t-il ajouté, en soulignant que les chefs d'entreprises dans l'industrie manufacturière avaient revu récemment à la hausse leurs projets d'investissement pour l'année.

Dépenses de consommation des ménages en progression sur l'année

La contribution de la demande intérieure finale à la croissance du quatrième trimestre a été positive de 0,1 point et celle de la variation des stocks négative de 0,2 point. Mais le commerce extérieur y a contribué positivement à hauteur de 0,1 point, du fait d'une progression des exportations plus forte que des importations.

Les dépenses de consommation des ménages ont résisté avec une hausse de 0,2% et celles des administrations publiques ont augmenté de 0,4%, indique l'Insee. Sur l'année, les premières ont progressé de 0,6%, après 0,3% en 2014, et les secondes, de 1,9% après 2,0%.

Mais l'investissement s'est contracté de 0,5%, un recul dû essentiellement aux ménages (-1,5%) du fait de la faiblesse persistante des achats immobiliers. L'investissement des seules entreprises a reculé de 0,2% après avoir été stable au 3ème trimestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/02/2015 à 16:47 :
Compte tenu de l'augmentation de la population française (+0,5% par an), cela fait un petit moment que le PIB par habitant ne croit plus, ce qui me semble une bonne chose. La croissance des 30 glorieuses ne sera, en fait, qu'une exception dans l'histoire.
Réponse de le 17/02/2015 à 5:11 :
la croissance économique n'a aucun rapport avec la croissance de la population, hors sujet.
a écrit le 15/02/2015 à 16:41 :
soit disant les français sont maltraités.je constate que dans une europe en déflation ,les français sont les seuls a négocier(et obtenir) des augmentations de salaires!on dit merci qui?
a écrit le 15/02/2015 à 0:09 :
Il faut mieux se taire parfois , l'homme n'est pas à sa place , dans le privé aucune chance
a écrit le 14/02/2015 à 22:33 :
Pour la première fois depuis 1945 la France a connu 3 années consécutives avec une croissance inférieure à 1% . C est sans précédent
a écrit le 14/02/2015 à 20:53 :
Le visage de la cruauté ; cette cruauté que l'on apprend dans les écoles d'administration...
a écrit le 14/02/2015 à 18:58 :
Sapin est vraiment très bien il se trompe jamais dans ses prévisions économiques depuis qu'il est à son poste la france va de mieux en mieux...
a écrit le 14/02/2015 à 17:11 :
L'internet met directement en relation des personnes qui échangent des services à bas coût (car on ne passe plus nécessairement par une entreprise ayant pignon sur rue). De plus les logiciels remplacent peu à peu le travail tertiaire voire même certains travaux intellectuels (voir big data). Par ailleurs la production de biens est concentrée sur de grands sites robotisés et le back office est standardisé. Au final, avec cette transformation complètement majeure de l'économie (digitale, robotique, low cost...) on ne voit pas bien comment le PIB pourrait croître. Ce qui croît surtout dans le PIB ce sont les marges des grandes entreprises (pas celles des petites qui n'opèrent que sur le terrain de jeu français)...Les politiques doivent donc inventer une régulation qui ne peut plus être celle du siècle dernier, ce n'est plus une question de gauche ou droite, c'est beaucoup plus profond que cela.
a écrit le 14/02/2015 à 16:03 :
Le même Sapin qui avait dit "Nous allons bientôt voir les résultats de nos actions et le chômage va diminuer, on commence d'ailleurs à le voir" (juste après, on l'a changé de ministère tellement il s'en sortait pas). Toujours le même qui aux finances qui, en parlant de la croissance de 2014, disait cet été "Arrêtons d'être pessimistes, 2014 sera une bonne année. Qui sait, nous ne sommes pas à l'abri d'une bonne surprise". J'en conclus qu'il sera bientôt débarqué de ce ministère. Quelle est la prochaine étape de Sapin ? Quel ministère faut-il couler en priorité ?
a écrit le 14/02/2015 à 11:11 :
Non seulement, ce monsieur n'est pas crédible et passe son temps en sornette en tout genre !
a écrit le 14/02/2015 à 10:54 :
C'st un homme de grande valeur! F.H a bien choisi.
a écrit le 14/02/2015 à 10:30 :
Minable ! Ce micro résultat vient de la dépense publique non financée. Minable !
a écrit le 14/02/2015 à 8:41 :
très petit , il le fait voir avec ses doigts, vous êtes déjà petit dans tout les sens de ce terme
a écrit le 14/02/2015 à 8:04 :
Sapin? Laid, passe encore, mais comme ministre, menteur et incompétent ça fait quand même beaucoup, non?
a écrit le 14/02/2015 à 8:01 :
Les immenses efforts déployés par notre ministre voient enfin le succès. La spirale de l'abaissement du niveau de vie semble révolue, et l'avenir s'éclaircit. Sarkosy avait détruit le pays avec des augmentations de taxes et impots insoutenables. Aujourd'hui, les impots baissent de façon importante, l'économie est soutenue et la France retrouve son rang. Nous sommes sur le bon chemin!
Réponse de le 14/02/2015 à 11:21 :
Alléluia ! Ah, que l'on est contents !
Réponse de le 14/02/2015 à 11:24 :
vous devez avoir les chevilles qui enflent...mais bon tout ça est bien socialisant !
Réponse de le 14/02/2015 à 15:59 :
@Elu PS: On ne doit pas vivre dans le même pays ou avoir les mêmes informations. Le chômage progresse (on se console en disant qu'il progresse moins vite), les coups de fonctionnement de l'état ne baissent pas. Vous dites que les impots baissent ? Pour qui ? L'avenir s'élaircit et la France retrouve son rang ? Explications ? Exemples concrets ? Sans même être pessimiste, j'ai rarement vu des messages aussi à côté de la plaque que les vôtres, Elu PS. Etes vous réellement français vivant en France pour poser de tels propos ?
a écrit le 13/02/2015 à 21:50 :
Je me demande comment un homme aussi médiocre ose encore parler de sujet qui le dépasse. La politique à cet avantage!!de faire peu de cas de l'honneur pour être un politicien il faut faire abstraction de servir avec honnêteté et morale ce qui correspond à ce triste sire qui n'a jamais respecté aucune de ses paroles. chiffrées.
Réponse de le 13/02/2015 à 22:40 :
C'est un clone de moscovici a vomir
a écrit le 13/02/2015 à 18:58 :
M. SAPIN riant paraît satisfait de cet échec. Les retraites sont bloquées depuis bientôt deux ans, les prix quoi qu'il déclare augmente régulièrement et les français doivent satisfaits des carences ,inepties, incapacités et insuffisances de ces gouvernements qui eux n'oublient pas de se servir sur notre dos tels des parasites.
Réponse de le 13/02/2015 à 21:12 :
au moins les retraités ont eu toute leur vie pour économiser, mais les jeunes chomeurs, vous vous en fichez.
Réponse de le 15/02/2015 à 8:15 :
"les nuls," ne pas mettre tous les retraités dans le même sac, beaucoup de gens ont travaillé toute leur vie avec des petits salaires, juste de quoi vivre, et vous pensez qu'ils ont pu économiser, peut-être quelques sous, mais pas de quoi vivre dans l'opulence, surtout que leurs retraites sont petites, à moins que vous ne jugiez les autres par rapport- à votre propre cas
Réponse de le 16/02/2015 à 12:27 :
les jeunes chomeurs n'ont pas travaillé ou peu, et donc on encore moins d'argent que les retraités... les jeunes chomeurs sont la catégorie la plus pauvre.
a écrit le 13/02/2015 à 18:12 :
Mais c'est quoi le rapport entre Sapin et le PIB?
Réponse de le 14/02/2015 à 10:20 :
tout a fait votre commentaire est juste mais le problème est cette gauche épargne sa clientèle ..
a écrit le 13/02/2015 à 17:52 :
il n'y aura aucune reprise tant que la france aura le record d'impôts et charges d'europe qui asphixient les ménages (pouvoir d'achat) et les entreprises
il faut donc baisser la dépense publique, et ça tombe bien car la france a des gaspillages publics par dizaines de milliards : régimes spéciaux, gaisn 22 milliards, surmédication et tourisme hospitatlier : 30 milliards, rationalisation des pléthores de services et production de tonnes de régles : des dizaines de milliards, suppression du dsénat, division par 2 du nombre de députés, 5 milliards, financement des syndicats : 5 milliards, 35h : à chifrer, régime unique de travail de cotisation, de retraite : énormes à chiffrer...etc etc

au moins 200 milliards d'économies sur le gras, de quoi repasser à 3% de croissance et 2 millions de chômeurs en moins...
mais il ne faut pas de politiciens verreux et clientélistes, mais un vrai homme d'état gestionnaire et volontaire... on cherche...il faut faire un appel d'offre citoyen avec ce cahier des charges, et virer tout ce système politico-administratif de détournement massif d'argent public en bande organisée, ils se gavent d'argent public et saignent le privé pour les financer...
a écrit le 13/02/2015 à 17:49 :
Moi, j'en ai une comme ça !
a écrit le 13/02/2015 à 17:24 :
+0.1% au Q4 pour la France, c'est pas une croissance poussive, c'est juste une erreur d'arrondi.
a écrit le 13/02/2015 à 17:14 :
Il ferait mieux de rester dans la réalité. A force de rêver, il nous entraine dans ses méandres délirantes et ce, malgré nous. En conclusion, sa boule de cristal prévisionnelle commence à nous couter très cher : le chômage augmente, les licenciements aussi, la délinquance explose et j'en passe et des meilleurs. Il serait temps que ces personnes du gouvernement se réveillent et agissent au lieu d'appeler les esprits.
a écrit le 13/02/2015 à 16:59 :
Il est est evident que mon beau Sapin n;y est pour rien et..s'il restait a la maison ,les resultats seraient encore etre pires car il ne trafiquerait pas les chiffres .
a écrit le 13/02/2015 à 15:36 :
comment ils arrive a faire un tel calcul puisque hollande a sont élection, ils n ont pas su dire quoi, sur l état des comptes de la nation tellement cela doit etre complexe
a écrit le 13/02/2015 à 14:11 :
comme en Suisse il faut agir pour éliminer le trop plein !
a écrit le 13/02/2015 à 14:04 :
La composante de la croissance qui n'est pas mentionnée dans la presse française et qui une des plus importantes explique cette performance catastrophique de l'économie française: L'insee écrit: "En 2014, la consommation des administrations publiques croît en volume à un rythme proche de l’année précédente (+1,9 % après +2,0 % en 2013)." + 1,9 % ! Et + 2 % en 2013 (année Hollande)
Le dérapage budgétaire et la gabegie publique et étatique continuent. Puis, Sapin se plaignait que l'inflation faible l'aurait empêcher d'éroder suffisamment les salaires dans la fonction publique! Les salaires réelles n'ont pas été mangés par une hausse des prix suffisantes... Alors le secteur publique pesait 57 % en 2013; et maintenant en 2014? Certainement bien plus, attendons les chiffres de l'insee (fonction publique = attente) Et les français parlent de rigueur et d'austérité! Et bien, vous ne la connaissez pas mais elles viendront!
a écrit le 13/02/2015 à 13:29 :
Il est nul ce sapin..
a écrit le 13/02/2015 à 13:22 :
Il mesure quoi, là?
a écrit le 13/02/2015 à 13:20 :
Ce gouvernement ne fait rien il attend la reprise économique mondiale pour en profiter et se l'attribuer
Mais nos impôts et taxes seront toujours aussi élevés les privileges de la fonction publique seront toujours d'actualité les régimes speciaux aussi
En résumé pas de réforme pour l'électorat socialiste
a écrit le 13/02/2015 à 13:10 :
France + 0.4%, Allemagne + 1.6 %, où sont les nuls ? Au gouvernement de la France.
a écrit le 13/02/2015 à 12:51 :
Et c'est la gifle suivie de la fessée déculottée.
Quand on a été trop vilain, il est normal d'être sanctionné.
a écrit le 13/02/2015 à 12:40 :
Sapin aura bien tenu la barre dans la tempête et laissera une France plus forte que celle qu'il a récupéré.
a écrit le 13/02/2015 à 12:15 :
Le gouvernement a paralysé les particuliers et les entreprises en augmentant depuis trente ans les impôts et taxes comme aucun autre pays dans le monde ne l'a fait et aujourd’hui"hui ces Messieurs ont l'air surpris que rien ne redémarre en France.
Ils sont vraiment les rois de l'incompétence économique, par contre comme beaucoup de personnes le commente, ils parlent pour ne rien dire ou plutot pour prendre les français QUE pour des idiots. Et ils ont raison puisqu'ils se nourrissent de nos impots te taxes
Réponse de le 13/02/2015 à 12:31 :
Ce sont les français qui se nourrissent de transferts sociaux et de dépense publique.
Cette dépense publique est indispensable à la survie de millions d'entreprise.

Une baisse trop rapide de la dépense publique sera un désastre.
Réponse de le 13/02/2015 à 14:06 :
Au contraire, Il faut baisser les dépenses publiques en France !! y a trop de fonctionnaires ! trop de gachis ! l'état est endetté et il ya plus de retraités que de travailleurs ! si on continue comme ça, on va devenir l'urss, avec des fonctionnaires partout et on va couler pareil...
Réponse de le 13/02/2015 à 17:37 :
Qu'on fasse faire un service public par des fonctionnaires ou par des entreprises, il y a soit une facture à payer soit un salaire. Et contrairement aux idées reçues, la facture est souvent bien plus élevées que le salaire des employés (même peu producifs!). Nous sommes donc dans un choix d'externalisation, qui peut ou non se justifier, mais ne générera que peu d'économies.

Il reste donc la seconde solution, réduire la qualité et la quantité des services publics, et là nous ferons réellement des économies à court terme. Car les postes de fonctionnaires ne seront pas remplacés par ds contractuels ou des entreprises prestataires. Le prix sera moins de sécurité, moins d'éducation, moins de santé...

Rien n'est gratuit, sauf les solutions faciles sur des forums défouloirs.
Réponse de le 13/02/2015 à 20:25 :
Le problème vous le savez très bien, c'est qu'il y a trop de fonctionnaires en France, c'est tout...le reste c'est du blabla ce que vous dites.
a écrit le 13/02/2015 à 11:59 :
si les français et les entreprises étaient moins frileux,il y aurait plus de consommation et d'investissement,le gouvernement n'y est pour rien,il fait le maximum de son coté
Réponse de le 13/02/2015 à 12:10 :
Elles arrivent quand ?

Il y aurait des emplois avec. Alors ?
Réponse de le 13/02/2015 à 13:20 :
L'état a fait son maximum pour augmenter les taxes et impôts (champion d’Europe juste après le Danemark) et a pu ainsi paralyser l'économie française.
Alors attendons que ces politiciens PS aient fini de s'enrichir pour avoir quelques espoirs d'un changement avec un nouveau gouvernement dont les membres devront à leur tour s'enrichir grâce à nos taxes et impôts payés "rubis sur l'ongle"
Réponse de le 13/02/2015 à 13:23 :
Élu ps, qu'attendez-vous pour créer votre entreprise?
Réponse de le 13/02/2015 à 13:55 :
C'est vrai quoi, les français sont vraiment frileux. Videz votre compte, endettez-vous que diable, mais consommez, c'est un devoir citoyen! Chômeurs, ça s'adresse à vous aussi bien sûr.
a écrit le 13/02/2015 à 11:58 :
trop fort Sapin! Un ministre que le monde entier nous envie! Après Mosco à Bruxelles pourquoi pas Sapin à Athènes ?...et Hollande à Kiev? Ouf
a écrit le 13/02/2015 à 11:55 :
nos protèges fonctionnaires avec leurs regimes spéciaux restent bien a l abris
Réponse de le 13/02/2015 à 12:34 :
Les fonctionnaires partent en moyenne plus tard à la retraite que dans le privé.

Il y a certes des régimes spéciaux plus ou moins fondés (policiers, pompiers...), mais l'immense majorité des fonctionnaire ne bénéficie pas d'un régime spécial.
Réponse de le 14/02/2015 à 14:49 :
salaire a vie quoi de mieux.....que notre bonne gauche caviarde résiste aux chocs
a écrit le 13/02/2015 à 11:45 :
Il y aura plus de 1% de croissance en 2015.

Blablablablablabl.
Votez PS en Mars pour la justice sociale, pour la France forte et l'apartheid, pour une France réconciliée...
a écrit le 13/02/2015 à 11:36 :
Moi, Sapin Michel, vous annonce qu'en 2016, la croissance sera d'au moins 1%. Les économistes qui disent l'inverse se trompent aussi sûrement que le retournement de la courbe du chômage que je vous avais annoncée pour fin 2013. Et comme vous le savez, je ne suis pas un habitué de la langue de bois.
Réponse de le 13/02/2015 à 12:37 :
Quel économiste prévoit moins de 1% de croissance en 2016 (ou même en 2015 car je pense que vous avez mal lu le texte)?
a écrit le 13/02/2015 à 11:26 :
SAPIN, le spécialiste du "running gag " a encore frappé !!
a écrit le 13/02/2015 à 11:24 :
Ridicule ce gouvernement ! Pathétique même...
à peine 0.4% et un chômage de masse en France alors qu'il est bas en Allemagne, en Hollande, au Royaume Uni. et que dire de leur croissance.....
Les chiffres parlent d'eux m^mes....
a écrit le 13/02/2015 à 11:21 :
Alors qu'il existe des gisements d'emplois dans les salles de shoot, les emplois verts...

Qu'attend le gouvernement pour mettre en place cette mesure de santé publique ?

A l'intérieur des lycées, des collèges, des écoles, des bibliothèques, des universités, dans les entreprises, dans les palais dorés de la républiques....

Avec les emplois verts promis par Ségolène, le chomage peut diminuer et on obtiendrait 3% de croissance minimum.
a écrit le 13/02/2015 à 11:09 :
A part vivre avec l'espoir que peut on faire d'autre. C'est toujours pour demain voire d'après demain, cela commence a bien faire....
Et dire que ce sont tous des énarques. Lamentable!!!!!!
a écrit le 13/02/2015 à 11:01 :
S'il connaît la solution et qu'il l'applique, tant mieux pour nous.
a écrit le 13/02/2015 à 10:54 :
Il fait le mariole
Il n a rien tenter pour faire baisser le chomage
Le changement c'était vraiment du baratin de campagne électorale
Il se rende pas compte a quel point les francais les détestes

Malheureusement c'est un boulevard pour la FN et il faut bien dire que notre clique politique est minable
a écrit le 13/02/2015 à 10:49 :
L'hausse des depenses du gouvernement sont inclus?
a écrit le 13/02/2015 à 10:03 :
esperons qu'il y aura de la croissance en 2015 ,mais Mr sapin ne peut pas se permettre de se lancer des fleurs ,car ce n'est pas le resultat des efforts et du travail du gourvernement mais la baisse du petrole brut et celle de l'euro qui permettent de l'exportation et la baisse des matirers premiere ,Mrs du PS ne compte pas la dessus pour vous faire elirent dans les elections a venir !!!!!!!!
a écrit le 13/02/2015 à 9:55 :
1.9% d'augmentation des depenses publiques, et 0.4 % de hausse du PIB, donc la part des depenses publiques dans le PIB continue d'augmenter! (rigueur???)
a écrit le 13/02/2015 à 9:02 :
avec le thème astral personnalisé, numérologie, utilisation des pierres magiques, ...Michel Sapin vous dit tout sur votre avenir et vos chances de succès en moins de 48h.
Avec Michel Sapin, votre carrière professionnelle et votre vie sentimentale décollent immédiatement.

Appel surtaxé à 4000€ la minute.
a écrit le 13/02/2015 à 9:00 :
on rase gratis
a écrit le 13/02/2015 à 8:57 :
pas terrible: à peine 1% sur 3 ans.
et puis cela devient lassant ce petit jeu du j'augmente la prévision, puis la diminue, pour ensuite faire croire à une belle surprise encourageante au dessus des prévisions.
Avec des résultats si minables ils feraient mieux de la jouer discret.
a écrit le 13/02/2015 à 8:57 :
ok, ' les depenses publiques progressent'
discutez avec les boites, vous aurez une idee du futur pour les investissements
( concernant les particuliers, il y aura 270 000 logements construits en 2015...)
a écrit le 13/02/2015 à 8:37 :
0.4% sur 2014, dont 0.3% d'acquis de croissance 2013, donc performance pitoyable!
Réponse de le 13/02/2015 à 9:00 :
C'est clair. Croissance minable. L'Allemagne fait un peu mieux avec 1,6% mais c'est ridicule comparé aux USA ou au Royaume Uni. L'Europe coule!
Réponse de le 13/02/2015 à 10:10 :
Sauf que l'Allemagne a 0% de déficit alors que les USA et UK ont un déficit abyssal, au final l'Allemagne est beaucoup mieux gérée.
Réponse de le 13/02/2015 à 17:04 :
Ou leur dette a été annulée... Mais chut il faut pas le dire, sinon les autres pourrait faire de même et ça nous sortirait de la crise en faisant payer ceux qui nous y ont mis et qui l'entretienne.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :