Le Japon entre en récession

La deuxième économie mondiale a annoncé officiellement son entrée en récession dans la nuit de dimanche à lundi. Le PIB japonais a reculé de 0,4% au troisième trimestre après -3,7% au deuxième.

Coup de frein brutal pour l'économie japonaise. Après le recul de 3,7% (chiffre révisé) du produit intérieur brut (PIB) enregistré au deuxième trimestre en rythme annuel (-0,9% par rapport au trimestre précédent), l'économie de l'Archipel a connu une nouvelle contraction entre juillet et septembre. Son PIB a perdu 0,4% en rythme annuel et 0,1% par rapport au trimestre précédent.

C'est un coup dur pour le pays, qui sort à peine d'une grave crise économique. Les analystes s'attendaient tous à une croissance proche de zéro au troisième trimestre. Selon un sondage du quotidien Nikkei, la prévision moyenne était d'une petite hausse de 0,1% du PIB sur la période.

La croissance a surtout été pénalisée par la chute des dépenses en capital des entreprises japonaises. Le Japon est une économie tirée par les exportations, il ne peut donc que subir le ralentissement très net de la demande américaine; De plus les sociétés japonaises ont été pénalisées par le resserrement des conditions d'octroi de crédit, qui limite leurs capacités de financement. Le ministre du budget japonais, Kaoru Yosano, a fait part de son pessimisme en déclarant que "le risque existe pour que la situation empire d'avantage".

Le Japon rejoint ainsi la zone euro, l'Allemagne, l'Italie ou encore l'Irlande et Hong Kong dans la liste des pays et territoires officiellement en récession à cause du choc provoqué par la crise financière mondiale. La plupart des économistes prédisent qu'ils seront bientôt rejoints par les Etats-Unis.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.