Obama impose des limites aux salaires des patrons

 |   |  383  mots
Le président américain va fixer à 500.000 dollars (un peu moins de 385.000 euros) la rémunération annuelle maximale des dirigeants d'entreprises qui bénéficieront d'une aide publique, dans le cadre d'un plan visant à limiter les excès en la matière dans le secteur financier notamment.

La colère la semaine dernière de Barack Obama après l'annonce de primes versées aux banquiers de Wall Street n'est pas restée sans lendemain. Le nouveau président des Etats-Unis veut responsabiliser un peu plus les chefs d'entreprises. Dans un entretien plusieurs chaînes de télévision américaines, Barack  Obama a indiqué qu'il parlerait ce mercredi de "la nécessité de contrôler les rémunérations des dirigeants de sociétés qui reçoivent l'argent du gouvernement fédéral". "Si le contribuable vous aide, vous avez certaines responsabilités, dont celle de ne pas vivre comme un nabab", a déclaré le nouvel élu à la Maison blanche. Il va ainsi fixer à 500.000 dollars la rémunération annuelle maximale des dirigeants d'entreprises qui bénéficieront d'une aide publique.

Ce plan, dit-on de source gouvernementale, imposera aux banques et autres firmes qui bénéficieront à l'avenir de fonds publics de se tenir à ce plafond, qui ne pourra être dépassé qu'avec des titres bloqués jusqu'au remboursement des aides. Les sociétés qui ont d'ores et déjà obtenu le soutien financier de l'Etat devront se soumettre à des règles plus strictes et faire la preuve qu'elles s'y sont tenues.
 

Jeudi dernier, Barack Obama s'était emporté, comme jamais depuis qu'il a été élu président, contre les primes "honteuses" que les sociétés de Wall Street ont continué à verser à leurs employés en 2008 alors que les Américains en étaient de leur poche pour les maintenir à flot. Il s'indignait là du fait que le secteur financier avait bénéficié en 2008 de l'aide fédérale et en particulier d'un plan de 700 milliards de dollars lancé sous son prédécesseur George W. Bush. 

Barack Obama doit détailler le dispositif en compagnie de son secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, lors d'une conférence de presse à la Maison blanche. "Nous allons fixer des conditions très claires. Il s'agit d'une approche raisonnable. Ce n'est pas une prise de contrôle de la part de l'Etat. L'initiative privée suivra son cours, mais il faudra rendre des comptes et se montrer responsable, c'est ce que nous devons restaurer dans le système financier en général", a ajouté Barack Obama.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'initiative est à saluer;le plafond maxi accordé laisse encore de bonnes perpectives pour les extravagances...mais c'est un signal fort et responsable après tous ces abus honteux et méprisant pour le commun des mortels.
La FRANCE,enfin Sarkosy,puisqu'il dirige seul,peut s'en inspirer ,mais son égocentrisme le lui permet-il?Qu'il n'oublie cependant pas, que c'est notre argent qu'il distribue!!!le fait d'en être comptable lui impose ,de facto,des règles à imposer.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Espérons que cette mesure sera contagieuse,même si cela ne représente qu'un faible pourcentage de Français,revenons logique,aucun argument ne peut justifier les différences de salaires ,que l'on arrête de présenter :"la responsabilité" de ces dirigeants,cela fait sourire
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une initiative qui devrait être suivie par tous les membres du G20, et en tout cas en France où certaines dérives sont encore constatées malgré les appels de Madame Parisot ou d'autres économistes avertis.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Allons nous voir bientôt la même chose en France ?
Il faut esperer.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi n'a t on pas Obama comme président? :'(
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On attend la même mesure en France, non seulement sur la part fixe de la rémunération et sur les bonus, mais aussi sur les stock-options qui sont en ce moment à des cours bradés, ce qui excite de nouveau la convoitise des dirigeants.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la mesure ne peut-être que saluée; a savoir maintenat quels sont les moyens qui seront mis en oeuvre pour contrôler!

Il serait bon que le Président français s'inspire de cette mesure.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sarkozy sera t'il capable de fiare la meme chose?????
Malheureusement je ne le crois pas

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bravo, enfin un vrai président, qui a le courage de ses opinions
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bravo, enfin un vrai président, qui a le courage de ses opinions
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
OUI et NON - OUI bonne et intelligente solution pour les dirigeants d'entreprises hors banques. NON pour les banques, qui elles doivent etre punies, pour avoir frelaté et véhiculé des produits toxiques, ces produits toxiques ont infecté l'économie entiere, donc les banquiers doivent faire l'objet de DECISIONS et de CONDAMNATIONs d'EXCEPTION EXTREMEMENT LOURDES. C'est indispensable pour retrouver la confiance dans l'économie
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tête d'oeuf porte bien son pseudo
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Avant d'accorder l'aide de l'état aux banques, notre président à obligé leurs dirigeants à renoncer à ces fameuses primes. Notre président à été précurseur. Cette fois, la france à fait mieux. Obama est arrivé trop tard car l'aide a été versée par G.W.BUSH et ce sans conditions, comme d'habitude.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il n'a pas le choix les industries du pays sont a la faillites,il ne fait absolument rien de special car les presidents des different groupes industrielles se sont remplies les poches avant,dans un an tout sera different,car il n'a pas dit pour combien d'annee?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quel dirigeant sera assez philantrope pour diriger des boites au bord de la faillite pour 500,000 malheureux dollars annuels???
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bravo président Obama ! J'espère que le président Sarkozy va lui emboîter le pas, d'autant plus qu'en France, tenez-vous bien les salaires des Dirigeants sont beaucoup plus importants qu'outre-Atlantique, sans doute parce qu'aux USA, il y a encore une certaine éthique qui n'existe pas en France
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Groseille, vous oubliez un détail: Mr Sarkozy a "obligé" les dirigeants des banques bénéficiaires à renoncer à leurs bonus POUR 2008 uniquement. Vous pensez que l'on reviendra aux excès antérieurs dès cette année... sarkozy aura t il le courage de faire comme Obama? Vu l'influence qu'ont les grands patrons sur notre petit président, on en doute...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et vous trouvez que c'est légitime les sportifs de haut niveau de 20 ans(foot en particulier) qui gagnent des millions en s'entrainant 2h par jour, un chef d'entreprise dirige une compagnie, travail en moyenne 50heures/semaines, embauche des salariés, fait marcher l'économie, supporte une pression quotidienne. La tribune est lu par une bonne équipe de socialiste apparemment.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
AH! oui le petit fils de KUNTA KINTE à commencer à frapper.Une innitiative qui doit faire tâche d'huile dans les qutre continents et principalement en Afrique. Il faut qu'il pouuse le bouchon plus bas jusqu'au avantages en nature ( téléphone, électricité, voyage en première classe, hotel de luxe etc... avec une obligation de résultat positif pendant la prériode de redressement. Il FAUT QUE CES DIRRIGEANTS S'ENGAGENT A SERVIR LA NATION SOUS DES EXIGENCES DE CONSCIENCE ET L'OBLIGATION DE COMPTE RENDU DEVANT LES INSTITUTIONS COMPETENTES.
BRAVO Mr. LE PRESIDENT
J.J SE
DOUALA/CAMEROUN
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A l'attention de "derive" :
La France ne manque pas de dirigeants tout à fait compétents et honnètes prêts à prendre des risques même pour moins de 500.000 dollars annuels.
Dieu merci il éxiste des gens moins cupides que vous.
E.Delmau
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
réponse à Julien : est ce uile de travailler 50 heures par semaine pour faire des co**eries?De plus question emploi je vois que des licenciements...
pour info je suis du FN et pas socialiste et je lis la TRIBUNE
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je suis tout a fait d'accord avec Julien. je trouve singulier que ceux qui gagnent le plus en ce bas monde sont soit des spéculateurs de haut vole du genre soros and co, des nababs du pétrole genre oligarques russes ou cheiks du Moyen orient) soit des gens qui s'occupe de nos loisirs (sportifs de haut niveaux artistes de variété acteurs de cinéma). Les gains de basketteurs, joueurs de tennis, joueurs de golf ou de football etc et de certains traders ou autres spéculateurs et le avantages acquis de certains hauts fonctionnaires et politiques en France sont tout simplement indécents et injustifiés !!! Obama a beaucoup de courage surtout aux usa on c'est le chacun pour soi pour engranger les profits et le partage des déficits et pertes. Est-il normal que des milliers d'américains se retrouvent à la rue à cause des banquiers ou de types comme madoff (qui n'est toujours pas en tôle alors que n'importe quel jeune qui volerait pour 100 ? dans un supermarché le serait !!). Notre sarko national ne fait que de parler et agir faveur de ses copains milliardaires qui ne l'aident pas pour sortir la france de la crise et de virer les préfets et les flics qui lui ôtent les boules quies afin qu'il entende le peuple qui souffre . fini le bling bling et les agitations. arrêtez les gaspillage de nos fonds publics en afrique, afghanistan etc. et creez des emplois en France, réduisez les privilèges et les injustices sociales si vous ne voulez pas un mai 2009.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
l'inflation des rémunérations dans les dix dernières années ,liées à une vision surréaliste des rentabilités à court terme a conduit à de véritables déviances .Les membres des comités de rémunération souvent offusqués ou embarrassés par cette évolution n'ont pu agir contre le travail pseudo scientifique des consultants spécialisés,les "benchmarks"..Un retour à la modération et à des intéressements à long terme s'impose assez naturellement mais à la prochaine surchauffe que se passera-til à nouveau?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
souhaitons que la raison s'empare du plus grand nombre avant une faillite généralisée de nos systèmes où seul l'appât du gain motive les hommes;
les soulévements populaires peuvent débuter dans un tel contexte.....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je pense qu'il ne faut pas oublier une chose essentielle : tout individu un peu formé en économie et en gestion avec un peu d'ambition,un peu de chance et non alcoolique est capable de diriger une entreprise. Il ne faut pas oublier qu'après, la plus grande compétence est celle que l'on recoit de la part de ceux qui vous donnent le pouvoir.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@Groseille.

Vous vous trompez:
1. Sarko a simplement demandé à renoncer aux Bonus, pour autant les salaires ne sont pas capés. (ex: je travaille dans une banque d'affaires, le président et DG gagnent respectivement entre 1 et 3 Millions d'euros sans bonus..)!

2. Dans ma banque, on a predu 700 Millions d'euros en 2008 et j'ai eu la semaine dernière, la drôle surprise d'apprendre que nous allons toucher nous (front+middle+back) nos bonus dont pour certains traders qui s'eleverait à 1Million d'euros!!! c'est donc avec l'argent du contribuable!
Que fait Sarko. rien, il en parle non! que fait Obama, il en parlé, la semaine dernière (voir wall street j).

Le président Français devrait arrêter de parader avec ses déclarations de principe et agir réellement!!

Cdlt,
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
réponse à pas sur: il ne faut faire une généralité,Ok pour le secteur bancaire (on se demande à quoi servent les risk manager), de plus si vous lisez tous les jours les journaux, effectivement vous verrez CRISE, CHOMAGE, LICENCIEMENTS, c'est leurs fond de commerce, c'est les medias qui attisent la crise, la peur d'ou la crise de confiance de la part des consommateurs. Mais grâce à dieu il y a encore un grand nombre d'entreprises qui embauchent. Il faut se bouger le cul et pas avoir peur de travailler et bien sur pas compter c'est heure comme certain le font.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je trouve toujours plaisant de voir que l'on peut applaudir des deux mains les initiatives qui sont prises par d'autres dirigeants et ne faire que critiquer celles qui sont prises par les notres. Il serait bon messieurs les critiques que vous lisiez correctement ce qui est écrit, car Mr Obama ne limitera les salaires que pour les entreprises qui béneficieront d'aides publiques (et encore a hauteur de 500.000$ par an soit 32.000?/mois, j'aimerai tant que notre pésident prenne cette initiative pour lire les flots de scandales que nous aurions : Vous vous rendez compte 32000? par mois mais c'est honteux, allez et si chacun s'occupez un peu de ses affaires et de son travail au lieu de constament regarder dans l'assiette du voisin !).
Donc nous sommes tous d'accord pour dire que celles et ceux, de nos dirigeants d'entreprises,dont ces derniéres qui fonctionnent bien seront toujours libres de leur rémunérations ? Je ne sais pas pourquoi je pense que cela ne sera pas possible, je vous rappelle que nous sommes en France pays des critiques et du " pour tout ce qui contre et contre tout ce qui est pour..."
Bref nous avons un besoin continue de critiquer. Je n'ose deja pas imaginer ce que notre Président va se voir écrire sur lui aprés son intervention télévisé. Bref en attendant vive Le Liberalisme... On fait des profits on encaisse des Salaires et des dividendes, et on est libre de gérer ses entreprises dans une optique de rentabilité et de profit maximale.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@ julien : je trouve en effet normal que des jeunes gagnent des millions si ils en font gagner trois fois plus a la societe qui les emploie.
@ derive : bonne remarque ... en effet je ne pense pas qu'il n'y ait que des bonnes repercussions a cette mesure.
@ nounou : en effet sarko a fait pression sur les dirigeants pour qu'ils abandonnent leurs bonus et ce seulement sur 2008 mais je doute que le plan d'OBAMA soit plus porteur que celui de notre cher président.Il est certain que ce sera trés difficile de limiter la rénumeration de centaines de dirigeants sur plusieurs années.
@ Groseille: je suis d'accord avec vous ... meme le commentaire de nounou ne m'empechera pas de penser que c'est d'abord une initiative lancée par sarkosy. Rendons hommage à son créateur (au moins pour cette fois ci)...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
380 000 euros par an on peux s'en sortir, et je suis convaincu qu'il y aura encore des gens qualifiés pour travailler à ce tarif
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
nous on leur offre des placards dorés voir l'ancien patron de la caisse d'épargne, qui se dore aux îles avec notre argent, et sachez que les grands patrons se font eux mêmes leurs hausses de salaires et de primes, car tous les copains siègent aux mêmes conseils. Quand y aura t'il un changement DANS LES CONSEILS D'ADMINISTRATIONS. Sans rien faire ils ramassent des millions chaque année. et pour les employés c'est les mouchoirs ou la porte.
Et là notre petit roi il fait quoi??? Pourquoi payer leurs incompétences.
Tout notre problème vient de là, faire plaisir aux actionnaires au détriment d'investissements, et
et si le chiffre n'est pas aussi important, on licencie.... Et encore ils se prennent pour des dieux. Voir Carlos G et ses confrères..... qui délocalisent et en plus on devra payer celui ci????? Ou sont les analystes et autres supers cadres richement payés??? Sommes nous tombés sur la tête???? Faut il une révolution??? Je crois que oui, sinon autant quitter ce pays pour éviter de payer toutes leurs incompétences. Car les riches ne paient pas leurs impôts en France. Devons nous aussi remplir les poches de la grande distribution qui prennent des marges folles, multipliées par 3 ou 5 ces dernières années, et avec ça ils rachètent des villages entiers en Belgique. Vous savez même si vous achetez en solde à -80%, ils gagnent encore 300% sur ce prix de vente. Et personne ne moufte?????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bravo, mais cette décision devrait s'appliquer à tous les dirigeants de société, ce qui redonnerait un sens aux rénumèrations.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Voici un président qui en a comme on dirait chez nous. Je cautionne cette décision. "Prenez en de la graine messieurs les zonarques".
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il n'y a pas que ça:Obama est en train de muscler la reglementation de touts les secteurs financiers US de façon à ce que les subprimes ,les hedges funds ,tout wall street soit controlé de façon précise ;l'aide avec controle .Que fait le President en france?il faut qu'il se dépeche de faire comme Obama.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
réponse à Justine
l'exemple de l'ancien patron de la caisse d'epargne, est le modèle de trop ! et oui plus il est mauvais, plus la perte est énorme, plus le paradis doré, la récompense est grande ; le pauvre chéri c'est que payons sa matière grise
DEGOUTANT. combien d'emplois supprimés, combien de personnes du réseau malades BREF ECOURANT
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Echange Sarko contre Obama. Vite !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@ Cupide: Juste pour info les clubs Anglais sont couverts de Dettes donc merci au gros salaire des joueurs.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
10% de ce qu'ils gagnent, quant on vit avec une pension AH et je serais plus quheureux
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
380000? : par 1200?(1 smic) = 316,66mois de salaire : par 12 mois = 26,38 années de travail a ce prix la je vous communique mes coordonnées pour signé de suite un contrat de travail. Vous ne penser pas que l'on vit dans un drole de monde? Et le mot solidarité devrait etre rayer du dictionnaire sauf pour les petits qui eux connaissent la définition de ce mot la.La seule chose que je souhaite en ce moment, c'est que le travail reparte et que l'on ne se retrouvent pas tous au chomage car il n'y aura plus de moyens pour nous indemniser.J'ose encore croire a la france,mais il faudrait etre diriger par des ,hommes et des femmes de terrains et non par des énarques, c'est la seule solution pour nous en sortir tous ensemble.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
NON AUX STRUCTURES DE DEFAISANCE DES ACTIFS TOXIQUES POUR LES BANQUES

Les banques n'ayant pas relancé le crédit malgré les prêts ou les aides qui leur sont accordées, certains commencent à avancer l'idée d'établir des STRUCTURES DE DEFAISANCE POUR ACHETER LES ACTIFS POURRIS DES BANQUES FINANCES PAR LE CONTRIBUABLE VIA L ETAT.

NON A CES STRUCTURES DE DEFAISANCE.
QUE LES BANQUIERS ASSUMENT LEURS FAUTES ET SOIENT SANCTIONNES!

Quel est le montant des bonus touchés par les banquiers en ce début d'année 2009? Qui peut me donner ce renseignement?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
OUI A LA MISE EN PLACE DE L ENCADREMENT DES SALAIRES POUR LES DIRIGEANTS.

Les Etats démocratiques représentent les intêréts du peuple et de la Nation.
Le MEDEF ne représente que des intêréts partticuliers ceux des grands patrons.

Les salaires des grands patrons, alors que des millions de français et de personnes vont être durement frappés par le chômage, doivent être moralisés.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les metiers de la finances ne sont pas plus compliqués que d'autres,mais quelle prétentention! le prix Nobel de physique demande t 'il des bonus ('des boni au pluriel)?non !il y a beaucoup de gens de haut niveau :des scientifiques ,des ingenieurs ,des enseignants à qui cela ne viendrait méme pas à l'idée.Ces financiers ont tellement vécu dans leurs bulle !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Arretez de vouloir echanger obama contre sarko ou d'exorter ce dernier a faire la meme chose... c'est lui le premier qui a lancé la guerre aux bonus des banquiers français .Obama s'est contenté de reprendre l'idée ( même si il a poussé le concept plus loin) ...
@ FL : je pense qu'il faut BEAUCOUP de formation en economie gestion , BEAUCOUP de chance et surtout savoir bien sentourer pour diriger une entreprise. Ce n'est pas n'importe quel mec du coin qui peut diriger une tres grosse entreprise arretons de faire circuler des idees comme ça ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est possible mais OUI nous avons un chance unique car elle est MONDIALE , nous avons l'opportunité inespéré qui en d'autres circonstances ne pourrait se faire. nous pouvons remettre les pendules à l'heure , assez de blablas mais des actions cibles , racler dans les tiroirs d'en haut , limiter les salaires des patrons employés à 12000 ? mois; supprimer les parachutes DORES ; (participation de solidarité et non impôt ,il faut choisir ses mots ,comme vous savez si bien le faire Monsieur SARKOZY) pour les salaires de 3000 à 12000 soit de 3000 à 3999 1 %, de 4000 à 4999 2% et ainsi de suite , c'est de la solidarité et pour les salaires moins de 1200 ? une augmentation de 3% , ne venez surtout pas me dire ,comme je l'ai entendu l'autre jour à la TV ,que si l'on diminue les salaires faramineux et les avantages des patrons ils irons voir ailleurs ; je me demande bien ou car ils nous ont mis dans le même merdier partout dans notre monde parce qu'ils n'ont pas voulu voir que dans une journée il n'y a que 24 heures car il n'y avait que l'appât du gain et sans aucunes responsabilités puisque de toutes les façons ils touchaient le pactole. Bonne réflexion ; rien n'est utopique il faut seulement avoir le courage d'y croire pour y arriver
Ce message s'adresse à tout les chefs d'états ainsi qu'a la présidente des patrons !!!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
N'est ce pas nos même dirigeants qui comparent constamment notre société à celle des autres pays? pourquoi ne ferions nous pas de même :)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
i y a beaucoup de remarques pertinentes voire informatives dans ce qui est dit mais aussi quelques betises. remettons les pendules à l'heure.
@OUI et NON: c'est certainement un lapsus d'avoir écrit NON pour les banques. Elles aussi doivent avoir un controle des salaires. mais le plus important dans ce qu'il a écrit est la deuxième partie que je résumerais par JUSTICE ET COMDAMNATION POUR LES ESCROCS fussent-ils chefs d'état ou de banque centrale. Personnelement je pense que c'eqt la direction à prendre pour sortir de la crise.
@derive; certains n'ont pas compris le ton ironique de ton intervention. Qu'ils relisent la phrase.
@Julien: si des gens sont prets à payer des sommes pharaoniques pour qu'un sportif ou autre chanteur leur fasse son cinéma cela relève de l'initiative personnelle. Personne n'est obligé d'aller à un match de foot et d'engraisser les joueurs. Mais que le salaire d'un employé fut-il chef d'entreprise à 50 heures par semaine (j'en fait plus de 60), soit limité à une somme qui de plus est suffisante pour vivre (!) n'a rien de choquant. surtout si les résultats ne sont pas à la hauteur.
Et pour l'histoire du fond de commerce des médias qui attiseraient la crise, mes affaires sont bloquées depuis juin 2008 car les banques qui me déroulaient le tapis rouge 2 ans auparavant refusent tout crédit bien que je sois largement solvable. Donc pas d'embauche et pas d'activité. la crise est une réalité quotidienne pour moi en tant que chef d'entreprise et le combat quotidien.
@DEBANCA: après la justice c'est le deuxiéme point important; rendre compte devant les institutions, pour les dirigeants et politiques (en cas d'enrichissement personnel surtout)
@justine: le point le plus important du coup de geule est le fait que ce sont les memes personnes dans les conseils d'administrations de toutes les grandes entreprise/organismes (en France) donc il se donnent tout à tour de sompteux cadeau (salaires parachutes dorés etc.) Il faudrait faire tomber cette caste (dont l'ENA) mais la c'est quasiment de révolution ou au moins d'aboition des privilèges dont il s'agit.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bravo barack, dommage que tu ne sois pas notre Président
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Alors j'ai pas tout lu mais bon.
Je susi d'accord avec Julien et autres sur les salaires indécents des sportifs qui n'ont pas de responsabilité, ne créent pas d'emploi, ne gèrent pas d'argent ... Quand on pense que certain joueur français gagne 400 000 ? par mois ... je vous laisse voir. Il en est de même pour les artistes, les acteurs ... Un salaire de patron d'une multi nationale à 32000 ? par mois c'est mesquin, sachant qu'ils gèrent des milliards. Nous ne sommes pas dans un pays communiste. Rappelez vous des année 80 où un cadre gagnait 3 ou 4 fois plus qu'un ouvrier. On en est arrivé à à peine 2 fois ... C'est misérable.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'argent est ds les paradis fiscaux , pourquoi les états dit démocratiques ne le récupère pas cet argent , la marine américaine est suffisemment équipées pour faire un blocus des iles caïmans , les français la même chose pour Monaco etc .. et en même temps on coupe l'électrécité et téléphone ( pour l'internet) et on discute ...!!je suis sur que le résultat serait intéressant .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
enfin on y vient par la force des choses.mais ils ne reconnaissent pas que le capitalisme est pourri,et ne fait que creer des esclaves modernes.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
voila pourquoi obama a ete elu.il represente tout les pauvres,pas seulement les noirs.que le capitalisme meurt.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :