Strauss-Kahn favorable au lancement d'un emprunt européen

 |   |  155  mots
Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) soutient sans réserve le principe d'un grand emprunt européen.

Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, a déclaré qu'il soutenait sans réserve le principe d'un grand emprunt européen pour faire face à la crise économique dont il a prévenu qu'elle risquait d'empirer dans les prochains mois.

Le soutien politique en faveur d'un emprunt de cette nature va croissant, a déclaré pour sa part le ministre italien des Finances, Giulio Tremonti, lors d'une conférence de presse .

Dominique Strauss-Kahn, qui s'exprimait au cours de cette même conférence de presse, a dit que de "nombreux risques baissiers" entouraient la prévision du FMI d'une contraction de 2% du Produit intérieur brut de la zone euro en 2009.

Il a par ailleurs estimé que la capacité de pays émergents à financer les déficits de leurs comptes courants faisait peser un risque de crise à court terme et qu'une "grande vigilance" serait nécessaire dans les prochaines semaines.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et on emprunte à qui, aux banques! On ne cesse de la renflouer! Les particuliers? Il n'ont plus un sou!

Si j'ai bien compris on va emprunter de l'argent virtuel comme avant la crise. Rien de neuf donc!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Et il les trouve ou Mr DSK les milliards ???
Lui et ses potes se gardent bien de le dire.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il suffit de reduire le train de vie et les salaires pharaonique de ces messieurs
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quel avenir pour la démocratie dans le monde quand l'Amérique du Nord et l'Europe seront redevables de leur survie aux grandes démocraties préteuses que sont la Chine, et les Emirats notamment?...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
un emprunt national d'equipement Français indexé capital et intérets sur le kilowat edf et non déclarable a l'épouvantail ISF serait plus justifié et utile pour nous ...il aurait un grand succès ....ce ne sera pas le cas d'un emprunt européen "" non indexé"" et fiscalisé.....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La collecte sur les livrets A n'a jamais été aussi importante.
Les particuliers, tout au moins en France, ont une épargne importante. Ils sont motivés par les taux offerts et la qualité de la signature qui serait de qualité dans cette hypothèse. Les épargnants sont toujours susceptibles de déplacer leur épargne, surtout dans la période actuelle où ils sont déçus par la Bourse.
Il en va de même avec les investisseurs institutionnels.
Historiquement, les grands emprunts, d'état jusqu'à présent, furent toujours souscrits sans problème, même dans les périodes de difficulté.
Un tel emprunt serait enfin une réponse européenne collective à ce cataclysme face auquel une réponse européenne globale est fortement souhaitable.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En fait il propose tout simplement de décaler la crise et faire tourner l'argent rapporte toujours à ces quelques-uns qui le gèrent.

JFK avec tout le respect que je ne te dois pas , tu manques beaucoup d'imagination , si je gérais mon budget comme tu gères le FMI , je serais dans la panade.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :