EXCLUSIF Quel est ce "think tank" qui affole les dirigeants du monde entier ?

 |   |  391  mots
Des notes confidentielles rédigées par le LEAP, un "think tank" européen, et lues avec attention par les dirigeants des grandes entreprises, décrivent une évolution catastrophique de la crise. Le directeur des études du LEAP est également le dirigeant d'un parti politique qui veut chambouler l'Europe de fond en comble.

La guerre civile est pour demain ! Quittez les pays où circulent les armes ! Les principales puissances économiques sont au bord de la faillite ! L'Allemagne ne peut plus placer sa dette! "L'incapacité des dirigeants mondiaux à prendre la mesure de la crise (...) va faire entrer la crise systémique globale dans une cinquième phase à partir du quatrième trimestre 2009: la phase dite de dislocation géopolitique mondiale". Nostradamus? Non, les "notes" très confidentielles d'un étrange "think tank" dénommé le LEAP/E2020, dont le site est accessible en cliquant ici.

Ces notes sont attendues avec impatience par les dirigeants de grands groupes européens qui lui attribuent une véritable valeur prédictive. Peut être parce que le LEAP se targue d'avoir prévu point par point les étapes de la crise actuelle longtemps avant son déclenchement. L'un des patrons d'un des principaux cabinets de conseil nous a présenté ces notes comme extrêmement sérieuses. Lors de cette discussion informelle, à la mention des "informations" données par le LEAP, la panique affleurait sous ses paroles. Pour plus de crédibilité, le LEAP est présenté par un article du Monde (27 février 2009) comme un laboratoire indépendant.

Or, son directeur des études, Franck Biancheri, est un spécialiste du catastrophisme. En 1999, il publie une note au titre évocateur : "UE 2009 : quand les petits fils de Franco, Hitler, Mussolini et Pétain prendront le contrôle de l'Europe". Cet homme de 45 ans est également président de Newropeans qu'il présente sur son site personnel, consultable en cliquant ici comme "le premier mouvement politique transeuropéen". Le but de ce parti est "d'aider à faire passer l'UE d'un projet bureaucratique pyramidal à une entité politique dirigée démocratiquement". Cependant, "les idées neuves et les changements nécessaires ne viendront pas des gouvernements nationaux ou de Bruxelles", comme il est indiqué sur le site du parti accessible en cliquant ici.

Le parti se fixe un objectif: les élections européennes de juin 2009. "En juin 2009, quand le parlement européen sera élu, Newropeans donnera à des millions d'Européens leur première occasion de vraiment "agir en Européen"". La panique instillée par l'étrange LEAP auprès des élites, par voie de notes, et des électeurs, par voie de presse, ne servirait-elle pas le projet politique du non moins étrange parti ?
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les journaleux de la Tribune mettraient le pied dans la merde qu'ils y planteraient un doigt pour s'assurer que ça en est
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
à lire tous ces commentaires les lignes de la Tribune apparaissent à coté de la plaque.
on dirait que le peuple ressent mieux ce qui va arriver que nos élites fussent-elles médiatiques.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Faut-il commencer à remplir sa cave de réserves alimentaires? Imaginez seulement que l'électricité n'arrive plus jusqu'à chez vous, qu'il n'y a plus d'argent pour les faire tourner?
Brrrr? j'en ai froid dans le dos.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quelle connerie
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Encore des oiseaux de mauvaise augure, il y a foule en ce moment. Ceci dit il faut en effet une Europe plus démocratique et libérale que celle étatique et collectiviste que nous avons.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
malheureusement, la fragilité du système économique ne permet pas d'affirmer que la crise économique actuelle ne dégénèrera pas en crise géopolitique
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quand le plan de relance N°1 aura échoué il y aura le plan 2, voir 3 et 4 ensuite viendra l'inflation car la dette et les déficits l'alimenteront allégrement...épargne retraite etc..... au tapis, (seule chose si vous avez des emprunts ce sera bingo..il faut tenir jusque là et avoir de la dette comme les Etats). Pour le reste je ne donne pas cher du cash à la banque et des actions...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Faut esperer
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il n'y a pas de crise économique car l'économie c'est du papier, la croissance une théorie et l'argent "d'aujourd'hui" une utopie (la preuve on trouve des milliards et ça ne change rien). Le retour brutal est normal il y a 60 années on a eu le début d'une époque merveilleuse qui a été extrêmement rapide et maintenant une décadence sans limite dans presque tout (nourriture (pesticides) ,télé (cul,argo,argent facile,info/intox..),famille (divorce,mixte,gay..),argent (licenciement avec des millions de profits, salaire délirant, main d'oeuvre asiatique...) ,nation (à quoi ça sert, rien à foutre du drapeau...) ,religion (inutile de faire la liste!), pollution (on se tue avec nous mêmes mais c'est pas de notre faute !)...), maintenant on constate tous (éduqué ou non) qu'on arrive à un croisement "ce n'est pas une surprise mais c'est dure d'y être !!". A l'évidence les commentaires "quelle connerie" ou encore "n'importe quoi" montre en réalité la volonté de faire l'autruche "tout va s'arranger ! Ha oui et comment? grâce à quoi ? avec l'aide de qui ? pour quel but ? pour acheter quoi ? Tous unis dans l'amour ! Stop pipot on est dans le "moi d'abord".... Cette crise de civilisation est normal, elle sera très sévère et une grosse claque pour ceux qui croient que la liberté est un acquis. La remise à niveau est inévitable et rire bêtement de ce type d'analyse serait une erreur. Moi je suis très inquiet mais je ne sais pas quoi faire.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'espère aussi qu'ils poussent le bouchon trop loin. Mais quand on voit ce qu'ils ont annoncé dans le passé avec une "exactitude troublante" pour citer Le Monde: la crise systémique globale, c'est eux qui ont inventé ce terme, le mur de Washington (ou le mur du Dollar) c'est aussi eux...
Ils ont parlé de la crise quand tous les experts économiques nous disaient encore que l'on vivait la globalisation heureuse.
Bof, il se sont trompé avec McCain et Obama, espérons qu'ils se trompent avec la guerre civile..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si ces messieurs étaient si malin pour prédire la crise comme elle est arrivée, comment expliquent ils leur incapacité à en tirer profit ?

Il y a beaucoup de gens qui prétendent aujourd'hui avoir vu la crise venir, mais peu on su en tirer profit. Bizarre non ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il est beaucoup plus facile d'annoncer des catastrophes que de trouver des solutions à la crise actuelle.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
a r f!! la Tribune se réveille!!ça sent la contre propagande votre article!Je les lis avec attention,ce qui m'a permis de me dégager de la Bourse avant de me retrouvé piéger...En avez-vous fait autant pour vos lecteurs????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le plus dur reste à venir.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La connerie, elle est du côté de ceux qui nous ont servi depuis le début du "la crise est derrière nous", "elle ne traversera pas l'atlantique"," l'Europe nous protège", "blablabla blablabla".

-"La panique instillée par l'étrange LEAP auprès des élites - par voie de notes - et des électeurs - par voie de presse - ne servirait-elle pas le projet politique du non moins étrange parti ?"

Ce n'est pas pour instiller de la panique, mais pour informer. Nos dirigeants préfèrent jouer du violon pendant que le Titanic coule... C''est leur problème.

Sinon, puisque "démocratie" est un gros mot pour les oui-ouistes, je comprends les attaques... contre le projet politique de Newropeans !

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
d'après vous un economiste ne devrait pas avoir de sensibilité politique ou meme un enagement politique ?
cela doit etre vrai pour les journalistes de la tribune alors...
leap 2020 à tendance effectivement à envisager le pire
puisque les journaux economiques envisagent le meilleur
aux lecteurs de ponderer

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et concernant La Tribune vous êtes dirigé par qui pour prendre parti sur ce sujet ?
Pour une fois que vous vous mouillez... (au lieu de bêtement distiller les infos qui vous arrange)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je trouve ça plutôt divertissant. un nostradamus en politique, ça rafraichi
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Celente et roubini avaient eux aussi prévu la crise actuelle. Celente les presque toutes a anticipé depuis 1980. Leap avait prévu un eur/usd à 1.70 à suivre...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A réfléchir : Si LEAP a prévu des choses en 2007 qui arrivent maintenant, il faudrait se poser la question, si leur prévisions de ce qui va arriver sous peu ne seront pas encore plus justes ? Ne serait-ce pas logique ???
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En ce moment, il n'y a pas que Leap 2020 qui fait dans le catastrophisme (Roubini, Attali, Celente, etc..) Tout le monde s'y met. Heureusement, nous, on en a une qui ne fera jamais de catastrophisme...Gardez-là svp!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi écrire : Pour plus de crédibilité !

Ils sont beaucoup plus proche de la réalité que les gouvernements qui niaient la crise !
Des deux, qui est le plus crédible ?
Les évènements que LEAP annonce arrivent souvent jusqu'à maintenant, même si c'est en retard par rapport à leur estimation.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
1. Je ne crois avec beaucoup entendu la Tribune sur cette crise en 2006,2007,2008 alors que le LEAP oui

2. Sinon plus de 80% de leurs prédictions se sont avérées correctes jusqu'à maintenant.

Je ne les défend pas non plus ... mais quand même ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour le moment il on eu tout juste, ce qui n'est pas votre cas.
Je ne souhaite pas qu'ils aient raison pour la suite mais pourquoi les attaquer de cette manière ?
Vous devriez démonter leurs hypothèses à la place de tenter de les décrédibiliser.
Et si vous n'en ètes pas capable alors vous devriez vous taire.
Ce genre d'attaque à la sauce néocons US aura pour conséquences de renforcer leur message.

Cordialement,

Arno2244
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je n'ai jamais aimé cette prose qui manque qque peu de démonstration mais contient beaucoup de conslusions.
Mais voilà je les lis depuis le printemp 2007 et ont rarement été pris en défaut (sauf pour le $ et Obama et ils s'en expliquent d'ailleurs).
Alors ... au fait en 2007 qui à La Tribune prévoyait les évènements que nous vivons?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi vouloir discréditer sans argumentation ce groupe de réflexion? J'ai suivi ses publications depuis début 2006 et je dois dire que leurs scenarii se sont en grande partie confirmés jusque là. La Tribune serait plus perspicace dans ses prévisions ? Pour ma part si j'ai bien bien fait de me retirer de la bourse dès juillet 2007, je n'en reste pas moins inquiet pour notre avenir.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est effarant de ne pas reconnaitre ses erreurs à ce point....

Je lis europe2020 depuis janvier 2006 : ce sont les seuls à avoir prédit avec exactitude la crise des subprimes et tout ce qui s'en suit... Je n'ai rien lu de tel dans les colonnes de LaTribune ni des autres médias traditionnels... C'est lamentable !!

Depuis deux ans et demi, les médias traditionnels ont été incapables de voir ce qui se passait vraiment. Tout va bien dans le meilleur des mondes des bulles diverses créées par la cupidité humaine sans limite... n'est-ce-pas ? Faut surtout pas déranger le cours des choses, surtout si cela permet de continuer une petite vie tranquille...

Qu'est ce qui dérange le plus, messieurs les journalistes et décideurs de tous poils ? Le fait de n'avoir rien vu venir ? ou bien que la chute de ce monde pourri va chambouler vos petites habitudes mercantiles ? à moins que ce ne soit la jalousie que vos confrères d'europe2020 soient plus compétents que vous ?

Quand on est incompétent à ce point, on change de métier et ont suit de très près ce qu'explique europe2020... car vous n'avez encore rien vu sur ce qui va se passer.

Un petit français moyen qui ne fait plus du tout confiance aux médias dits "traditionnels" !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ils avaient egalement prevu mais cela aété supprimé de leur site que le petrole une fois à 150 dollars allait vite sur les 200 dollars..alors qu'il est tombé à 40
de meme ils etaient sur que le republicain mccacin allait etre elu..
ils font des predictions
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"Si ces messieurs étaient si malin pour prédire la crise comme elle est arrivée, comment expliquent ils leur incapacité à en tirer profit ? " Vraiment très étrange une telle réaction ! Eh, non, tout ne se résume pas à l'appât du gain. La cupidité n'est pas la seule regle de l'humanité. Il me semble même que, pour cette crise, la cupidité on a déjà donné.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ces messieurs de la Tribune peuvent-ils nous dire :
- ce qu'ils ont prévu au sujet de cette crise en 2006, 2007 ou même 2008 ?
- ce qu'ils pensent de l'article du Monde d'aujourd'hui sur le même sujet ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tant qu'on ne donnera pas de sérieuses assurances aux acteurs économique sur la réforme de l'Etat, le risque de cessation de paiement est réel.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faut être lucide, avez vous confiance dans votre banque et gouvernement? Si non déplacez tous vos avoirs en Suisse et mettez les en Francs Suisse, car demain il y aura de l'inflation c'est inévitable et la croissance n'est pas prête pour être de retour. Celà est malgré tout dans le meilleurs, à bon entendeur.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je connais le leap depuis quelques temps deja. La crise systemique ..Oui bien sûr qu'on y va tout droit! Ne pas le voir ou le nier me fait penser qu'ils ont encore plus de credibilité.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comme disait un certain Juge dans l'affaire TAPIE-VA: "Je suis le loup qui affole la bergerie...".
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bien sur que le travail du LEAP a un objectif politique, mais sa qualité est tellement superieure a ce que nous offrent la plupart des experts (journalistes, politiques, universitaires, etc.) qui abondent dans les médias, qu il est en fin temps de les mettre a la lumiere, pour stimuler la concurrence en la matiere.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'ai pris la peine de lire leurs sites.

Trois remarques :
- à part démocratiser l'UE, il n'y a aucun projet politique, aucun projet de société.
- le petit schéma dans la dernière newsletter (création monétaire aux US) peut impressionner. Mais n'oublions pas que 1trillion de $ n'est que moins d'un mois du PIB US. De plus le taux de la réserve fédérale est à 0%...
- l'amalgame entre l'UE et la Russie pour ce qui est des conséquences de la crise témoigne d'une ignorance totale de ce pays : la dépendance aux ressources naturelles y rend la crise beaucoup plus sérieuse que dans l'UE. En Russie, on a le pire de l'UE (Espagne pour l'immobilier, Hongrie pour les spreads de taux & la politique budgétaire, Pologne pour la dévaluation du rouble, Pays Baltes pour l'inflation, Angleterre pour la crise du crédit) dans le même flacon, ça laisse présager une catastrophe.

Que le LEAP -qui n'a rien a proposer- n'aura pas vu venir. Autant pour leur crédibilité. D'ailleurs Nostradamus -que je sache- s'était arrêté à l'an 2000. Et dans la même veine, St-Jean nous avait prévenu qu'il y aurait plein de faux prophètes lors de l'Apocalypse...

Alors ne stockez pas votre argent (qui ne vaudra bientôt plus rien, dixit) sous le matelas, dépensez-le, relancez l'économie, et gardez-en un peu pour investir à l'été après les vacances ;-)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En tout cas, je ne vois pas le rapport entre prévisions économiques et ambitions politiques. Et vous, en tant que prétendu quotidien économique, votre rôle, jusqu'à présent ne s'est limité qu'à faire chaque jour la compilation des dépêches, une revue de presse en somme et pas de projections, ni encore moins de prévisions économiques.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
cool c'est la fin
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne pense pas c'est nier la crise que de pointer du doigt ceux qui l'utilisent pour leur promotion ou d'autres desseins. En période de crise, les mots ont une responsabilité particulière et les analystes peuvent dire les mêmes choses graves avec des mots objectifs, en gardant la tête froide, sinon ils font courir le risque de la prophétie auto réalisatrice. Utiliser des mots volontairement affolants en surfant sur l'angoisse légitime des gens ne sert à rien, mieux vaudrait prôner des solutions, et depuis longtemps. Mais il semble qu'aujourd'hui le catastrophisme soit à la mode chez les décideurs, de la même manière moutonnière que l'était l'optimisme d'antan. Et en dehors même du LEAP, nombre de ces têtes rationnelles se laissent aujourd'hui impressionner par des prédictions de gourous. Et que La Tribune informe sur les options politiques des annonceurs de catastrophes, c'est du bon travail informatif de journaliste, à chacun de juger ensuite.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La bonne marche de l'Economie étant d'abord une question de confiance, il faut se poser la question de savoir "à qui profite le crime" de démoralisation à petit feux des "élites" et des citoyens ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pas de catastrophisme.

L etat n a jamais rembourse ses dettes,comme d ailleurs les entreprises, c est historiquement verifié (emprunt russe, canal de suez de panama, hyperinflation allemande...)

C est dur de s en rendre compte mais la terre tourne toujours et mes grands parent (et arriere gparents) n en sont pas (tous) morts.

Cette aventure s appelle le vie

original non
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour je constate que vous n'avez pas publié mon commentaire. Ni aucun commentaires d'ailleurs.

Je ne trouve pas que cela soit correct de votre part car mon commentaire est justifié.

On s'attaque aux idées pas aux gens qui les soutiennent, c'est inquiétant de votre part de voir que nous commençons ce genre de pratique en Europe.

Cordialement,

Arno2244

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La "prédiction" de la crise actuelle a été faite par pas mal de gens qui gardaient la tête sur les épaules alors que nombre de sombres crétins sortis d' une vague école qui ne forme qu' à faire du baratin s' employaient à "faire carrière". Si les Zélites scrutent les prédictions du LEAP, c' est la preuve de leur incompétence. Des gens comme Bill Bonner, Addison Wigins et plein d' autres ont écrit largement sur le délire financier et la gueule de bois qui s' ensuivrait il ya belle lurette. En ce qui me concerne, il y a plus de 5 (je dis cinq) ans que je sais que la crise actuelle était inévitable. Pour rappel: la GRANDE économie et le panier de la ménagère se ressemblent étrangement: "à l'épicerie, pas d'argent pas d'épice. Chez la belle Suzon, pas d'argent pas de cuisse" chantait Brassens. Et ça, ça tient toujours. Si les créanciers de notre système ne redemandent pas les avances qu'ils nous ont faites, alors, c' est que le système financier actuel est mort. Morte la finance. L'oseille est fanée définitivement. Et c'est là un critère absolu pour savoir où on en est. Wait and see. Le coup de la "Nouvelle économie" avec son effondrement total n' a pas aidé "le peuple" à comprendre comment il était manipulé. Dommage pour lui, car c' est lui qui paiera pour tous.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La crise, quelle crise ?
USA en faillite ?
Le gros problème (quelqu'un a dit : "Nous avons un gros problème") est de vivre dans un non système monétaire avec une monnaie de réserve sans fondement (depuis au moins 1970), et même depuis les "accords" de Bretton-Woods en 1944. En effet le choix d'une monnaie d'un seul pays comme monnaie de réserve ne pouvait que faire vivre ce pays avec des déficits (et donc à crédit), avec le risque de le rendre à terme (ou de le conforter), paresseux et belliqueux (droit de seigneuriage). Cette conséquence (vivre à crédit sur le dos de la planète), inéluctable dès le départ, est connu sous le nom de paradoxe de Robert Triffin (économiste Belge qui a été un conseiller de Kennedy), il a été exposé dès 1965. Le général de Gaulle avait parlé de privilège exorbitant. Ce non système a été poussé jusqu'a l'absurde jusqu'à aujourd'hui avec les dérives (et mêmes dérivés, c'est le cas de le dire) les plus inimaginables et avec des montants proprement astronomiques. Les ultra-libéraux et les néo-conservateurs supprimant toute régulation ont fait exploser le système (ou plutôt le non système). J'invite à lire (sur internet) Robert Triffin, Maurice Allais, Le monde Diplomatique (Manière de voir) en particulier les articles de Ibrahim Warde, Christian de Brie, écrits depuis 1995, etc.... Et d?autres (liste non exhaustive)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Faut pas être membre du LEAP ou devin, pour comprendre qu' a force de non respect et de prendre les populations pour des glands il y a un fort risque de remise en cause, quant à la méthode : style 68 ou style révolution d'octobre, là, c'est une autre histoire...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je regarde ce site depuis quelques temps, il y a peu il prévoyait un $ a 1,70 ? avec un ecroulement du billet vert du a une cessation de paiement des etats unis ... ce ce coup là quand on sait que la chine detient une grande partie de la dette americaine et qu'elle n'a pas interet a un ecroulement du billet vert de plus quand on voit l'economie européenne tres tres en difficulté avec les economies de l'est qu'il faudra bientot soutenir, je suis de plus en plus persuadé que leur scenario catastrophe ne sera pas validé.

un nouvel équilibre économique ce met en place meme un lyceen économique peut arriver a cette conclusion. pour le reste ne sous estimé pas les etats unis a sortir de cette crise vous risquerez d'etre surpris. j'ai plutot peur que une nouvelle fois l'europe s'enferme dans ses dogmes qui vont nous faire perde tu temps lors de la reprise.

Pour ce qui est de la prevision de la crise systémique certains milieu notamment d'affaire avec prevu depuis quelques moi l'explosion de la bulle le tout etait de bien savoir quand ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bizarre..Bizarre qu'on exhume ce think thank maintenant!! J'ai bien peur que ce soit uniquement de la propagande ou voire de la manipulation!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tremblez braves bourgeois,disent ces nouveaux anarchistes, mais le capitalisme c'est la guerrevoir Marx et Jaurès,spéculation sur le cours des denrées provoquant les famines , mlliards qui s'écroulent et représentant la vie de millions de travailleurs
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :


qu'est ce que ça veut dire LEAP
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
arretez la panique ! ce qui se passe en ce moment est tout a fait normal ! pourquoi ne pas revenir aux fondamentaux de l'economie ?? Kondatiev avait deja prevu cela des 1926 ! nous sommes simplement en phase descendante ! lisez ceci :

Un cycle de Kondratiev est un cycle économique (période d'une durée déterminée qui correspond plus ou moins exactement au retour d'un même phénomène) de l'ordre de 40 à 60 ans aussi appelé cycle de longue durée. Mis en évidence dès 1926 par l'économiste Nikolai Kondratiev dans son ouvrage Les vagues longues de la conjoncture, il présente deux phases distinctes : une phase ascendante (phase A) et une phase descendante (phase B).

* Selon Kondratiev, la phase ascendante (phase A) s?accompagne progressivement d?un excès d?investissement (réalisé par les entreprises pour faire face à la concurrence), ce qui provoque une hausse des prix (les industriels répercutent leurs coûts de production sur les produits) et des taux d'intérêt (qui augmentent face à la forte demande de monnaie). Il s'ensuit donc un déclin de l?activité économique (phase B) durant laquelle les prix baissent (car il y a excès d'offre parallèlement à une baisse de la demande) ainsi que les taux d'intérêts (la baisse de la consommation et des investissements entraîne une baisse de la demande de monnaie), ce qui permet une purge du système et prépare le terrain pour une nouvelle phase de croissance.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je vous confirme que les Directions Stratégiques des grands groupes français sont abonnées et consultent les analyses du LEAP. Et pour cause.
Ce sont les seuls à avoir tout juste et depuis longtemps.
Les scénarios sont étayés, détaillés ... et vérifiés.
Ce sont les meilleurs et nous avons besoin d'eux.
Nous savons maintenant que Nicolas Sarkozy a tout faux et fait tout trop tard ou trop tôt. Nous lui faisons toujours des courbettes, mais la réalité s'impose à nos entreprises tous les jours.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est assez troublant de voir en effet la qualité des prévisions... Et ce qui doit troubler encore plus ici, ce sont les solutions qu'ils préconisent pour sortir de la crise, avec entre autres la remise en cause des plans de soutiens actuels au banques.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mais bien sur, cette entité d'experts a des solutions pour le "sauve-qui-peut" général; pour cela lisez attentivement les articles ........ en vous abonnant : 200 euros pour un an ! Ben voyons ! CQFD !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dans la mesure où les journalistes de la Tribune ont si mal et si peu informé sur l'ampleur de la crise avant que ses effets ne se fassent sentir, je trouve vos remarques déplacées.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
cracra a écrit le 27/02/2009 à 17:43 : commentaire positif en faveur de LEAP
Cassandre a écrit le 27/02/2009 à 17:43 : commentaire positif en faveur de LEAP
Arno2244 a écrit le 27/02/2009 à 17:43 : commentaire positif en faveur de LEAP
micka a écrit le 27/02/2009 à 17:43 : commentaire positif en faveur de LEAP
micka a écrit le 27/02/2009 à 17:43 : commentaire positif en faveur de LEAP
Azerty1 a écrit le 27/02/2009 à 17:43 : commentaire positif en faveur de LEAP
Trevor a écrit le 27/02/2009 à 17:43 : commentaire positif en faveur de LEAP
spark a écrit le 27/02/2009 à 17:43 : commentaire positif en faveur de LEAP


dis donc que c'est il passer a 17h43 PILE.Tout le monde a envoyé un commentaire positif en faveur de LEAP commentaire positif en faveur de LEAP.
LOL
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Affoler le chaland pour qu?il s?abonne à des « notes très confidentielles » payantes, c?est archi connu, mais nous prendre pour des gogos avec des « modèles informatiques beaucoup plus intelligents? » et des prévisions passées non avérées, très peu pour moi !
-L?attaque de l?Iran par Israël et les Etats-Unis avant les prochaines élections présidentielles américaines.
-l?effondrement des réserves fédérales en une nouvelle série de faillites bancaires d?ici l?été 2008...
-la Déroute des fonds de pension Fin 2008 mettant en péril tout le système des retraites par capitalisation?
Quand à la crise financière, il n?y avait pas besoin de « modèles informatiques beaucoup plus intelligents qu?ailleurs » mais simplement du bon sens, pour la prévoir, mais ça c?est ce qui manque le plus aux hommes !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comment expliquez vous que leurs scénarios depuis 2006 ce sont avérés exacts?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'Homo Sapiens Economicus moderne croit au capitalisme. Il y croit comme il croyait autrefois à la Sainte-Trinité ou à l'Immaculée Conception -comme un dogme.
Il s'empare de la doctrine et de ses excès sans questions ni arrière-pensées. Et il en fait un désastre semblable à celui que ses ancêtres ont fait avec les Croisades.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ca fait un moment aussi que je me dis que ça peut dégénérer en révolution... les gens en ont assez de subir la crise causée par des nantis qui n'en tirent aucune leçon, et quand ils n'auront plus rien à perdre, ça va exploser... espérons que les politiques auront le courage de remettre en cause le système, et serviront à quelque chose, pour une fois... espérons... (soupir)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Leurs prédictions sont absolument bluffantes de vérité !!!!!

Ça donne le vertige... tout ce qui se passe dans notre économie ou c'est passé est indiqué noir sur blanc.... a des dates bien postérieurs !!!!!

http://www.leap2020.eu/Surpris-par-l-effondrement-des-bourses-mondiales-Bienvenu-dans-la-phase-d-impact-de-la-crise-systemique-globale!_a477.html

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pfff, vos lumières permettent de prendre du recul, et de mieux lire la lettre du leap, pas de la jeter à la poubelle. Etes vous toujours prêts à suivre la dernière personne qui a donné son opinion ? Ou cherchez vous à vous constituer un point de vue qui serait le votre ? Est-il necessaire de rappeler que personne ne peut se vanter d'avoir un point de vue objectif ? Quel est votre intérêt à décredibiliser ce site qui propose des analyses fondamentales non dénuées d'intérêt? Je n'en sais rien je prends la seule info de votre article : "leap organe de newropean" reçu. Prendriez vous les dirigeants qui la lise pour une bande de neuneus influencables et sans cervelle ?
Moi je vous remercie de votre recherche ET continuerais à lire la lettre du geab/leap, ce que j'y trouve n'implique pas que j'adhere à un parti pas plus que je ne fais aveuglement confiance à votre journal, mais j'aspire à mieux que la soupe uniforme qui nous est proposée tous les soirs à 20 heures.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mais pourquoi donc ? Le chômage qui explose ? La chute vertigineuse de la production américaine ? Vraiment, les gens paniquent pour rien...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Encore un article lénifiant de pauvreté.
Abonné depuis plus d'un an au GEAB, je pensais enfin trouver quelques information sur l'identité de ces gens qui ont prédit si précisément la crise actuelle et ses développements. Je n'y trouve que les information disponibles à deux clicks environs de la page d'acceuil.
Je n'en veux pas au journaliste. On ne lui laisse sûrement pas le temps de faire mieux...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
(Je dis encore à cause de celui du Monde)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le pire n'arrive pas toujours.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le problème est moins le ton alarmiste de leur dernier bulletin que le fait qu'ils aient régulièrement vu juste depuis trois ans. C'est probablement la raison de l'inquiétude de votre correspondant : quand quelqu'un qui a eu raison pendant près de trois ans dans ses anticipations vous annonce des situations de quasi-guerres civiles, vous y regardez à deux fois avant de le traiter d'imbécile.

La seule raison d'optimisme n'est pas que leur patron fonde son parti mais que leurs anticipations politiques sont souvent de moindre qualité que leurs anticipations économiques.

Leur démonstration est en trois étapes :
1. La crise échappe à tout contrôle à moins d'un miracle lors du prochain G20
2. Cela entraine la "disparition du socle financier (Dollars + Dettes) sur l'ensemble de la planète" et donc la cessation de paiement du Royaume-uni, puis des Etats-Unis au cours de l'été 2009 puis l'effondrement de la valeur de tous les actifs libellés en USD)
3. Par contagion psychologique, cela entraine une perte de confiance généralisée dans les monnaies fiduciaires et des ruptures de services nourriture, eau, santé,?) qui risquent de provoquer des affrontements meurtriers si les gens sont armés.

Les points 1 et 2 sont amplement démontrés dans leur bulletin, pas le point 3. C'est à ce niveau que leur démonstration pèche un peu.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pas besoin d'être grand clerc pour anticiper que s'il n'y a plus de blé pour fluidifier les relations sociales,ça va criser. Mais il faut remarquer que en 1929, on a pas vu les EU à feu et à sang. l'anticipation est peut-être exagérée pour les EU. En revanche,pour les pays classés "groupe 5" (maroc, mexique, egypte, moyen orient)dans leur prévision,cad pays fragiles socialement et économiquement, et dépendants des économies développées, la décomposition politico-sociale risque effectivement de s'ajouter à la faillite économique.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Puisque le LEAP s'est trompé - vraiment - sur Obama et McCain, c'est qu'ils ne savent pas prédire l'avenir - et qu'ils n'ont pas un sens aigu des mouvements de foules motivés par autre chose que la peur - leur analyse de McCain était qu'il était la valeur refuge des Américains; ceux-ci ont choisi une autre voie.
En revanche, ils publient tous les mois des notes bien vendues et bien écrites, qui semblent commencer à être auto-réalisatrices: si le LEAP prévoit des catastrophes et qu'ils sont suffisament lus, les financiers vendent les titres ou agissent comme si les marchés allaient baisser - et ils baissent pour cela même. Facile de faire des prédictions dans ces conditions!Résistons à la tentation de la peur et de la panique: il y a énormément à faire pour nourrir la planète avec de la bonne nourriture, chauffer tout le monde, apporter l'eau et internet dans les foyers sans trop d'émissions de gaz à effet de serre. A nous de construire!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les recommandations de LEAP 2020 aux épargnants sont frappées au coin du bon sens (on ne pas toujours en dire autant des articles de La Tribune...):
- rester à l'écart de l'immobilier à moins d'avoir 10 ans devant soi
- rester à l'écart de la Bourse pendant au moins 2 à 3 ans et en particulier du secteur des transports (aérien, automobile etc.)
- rester liquide en distribuant ses placements sur plusieurs banques
- se diversifier sur des actifs de temps difficiles (or, diamant etc.) et ne pas les déposer en banque
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@ Peter : en Suisse ? un pays avec deux 1ères banques (UBS et Crédit Suisse) qui ont chacune un bilan plus de 10 fois supérieure au PNB du pays et des pertes colossales ? ... et dont l'une balance ses clients au fisc américain et bientôt français et allemand ?
Conclusion : la Suisse sera autant touchée que les autres, sinon plus !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il faut etre aveugle pour ne pas voir ce qu'il va se produire.les etats traitent uniquement les effets de la crise pas les causes .c'est comme si un medecin s'occupait que de faire baisser la temperature de son patient sans traiter la cause: paracetamol,si la fievre augmente encore plus de paracetamol ainsi de suite......... jusqu'a la mort du malade
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce qui est dangereux c'est que nos "si bons" dirigeant d'entreprises n'ont pas changés et écoute toujours des devins de bas étages.
La seule chose à savoir c'est Y aura t-il assez d'argent dans le monde pour éponger les pertes colossales. C'est la seule vrai question.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et bien la Tribune, vous en prenez pour votre grade on dirait..Plus sérieusement, outre le facteur psychologique qui fait que ces prédictions peuvent exercer un pouvoir d'influence sur les dirigeants qui les consultent, on peut dire que ce groupe dit tout haut ce que beaucoup pensent (et savent...) tout bas. La fuite en avant des démocraties libérales prépare les catastrophes de demain. Il faut garder à l'esprit que nous somme presque 7 milliards sur la planète et qu'une grande partie de cette masse est tout simplement "hors-circuit économique", donc hors de la réalité statistique et de nos chiffres! Pourtant, ils existent bel et bien dans le monde réel! Les économistes réalistes qui gardent en tête le facteur humain, savent très bien qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs. Les masses populaires (elles existent toujours) vont se retrouver rappeler à l'ordre par cette réalité trop souvent minimisée. Les dirigeants et responsables divers (il y en a de bien réels) coupables d'avoir laissé cette illusion s'installer, seront ceux qui y perdront le plus. Je leur conseille, entre leurs lingots dans leur coffre-fort, de prévoir un billet d'avion pour un pays lointain...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour ceux qui le peuvent, une précaution : convertir au moins 10 % de ses liquidités en or, pas en lingots de 1 kg mais plutôt en lingots de 100 grammes ou en pièces car quand le papier ne vaudra pas plus que du pq .....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le leap se trompe de crise. On est dans la science fiction avec de tels propos !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et voila bientôt ce sera au suivant !!!!!! mais à la sortie n'oubliez pas votre cadeau ( pactole la récompense pour votre incompétence de gestion )il faut en profiter il n'y a qu'à demander à l'état ;ce n'est de toute façon pas de notre poche nous les dirigeants !!!! Revenons aux vrais valeur dans les rémunérassions de tous mais surtout de tous ces dirigeants qui s'en sont mis pleins les poches et qu'ils continuent à pavoiser !!!!! Et lorsque le bateau coule ils partent les poches bien garnies tandis que les employés pourrons bientôt aller à la soupe populaire
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les devins c'est vieux comme ......Mitterand, n'empêche qu'il ne s'agit pas d'illuminés réunis autour d'un gourou, ce qu'ils montrent c'est qu'il va bine falloir changer de système, aujourd'hui nos dirigenats continuent comme avant et parlent de sortie de crise.
Malheureusement ils n'ont rien compris et AIG, HSBC sont là pour nous le rappeler , nous devons trouver une autre manière de réguler nos échanges , nos flux , la vie économique et financière.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le plus étonnant c'est la violence des réactions à un article qui ne fait que proposer de prendre un peu de recul par rapport à ce "phénomème" du site qui devient un oracle des temps modernes...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C?est intéressant et sa change des médias traditionnels à la botte du système.
J?ai lu ce matin dans la Tribune : "L'année 2009 sera une année de crise", selon François Fillon.

QUEL VISIONAIRE !!

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pas besoin de faire de grandes études pour comprendre que fonctionnant comme il fonctionne le monde va droit dans le mur et en klaxonnant. Le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt l'article ci-dessus en est un parfait exemple !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Provoquer la panique a toujours servi des intérêts obscurs. C?est le syndrome de l?analyste financier qui a eu un coup de génie, une bonne prévision et tout le monde lui accorde du crédit? Jusqu?à ce qu?il se plante.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bon, je ne sais pas si les médias sont à la "botte" du système (nom générique désignant quoi au juste ?), l'essentiel est que chacun de nous ne soit à la botte de quiconque ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Des vérités qui dérangent la pravda dans sa fange ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Plastic Bertrand pourrait faire un tube actuellement
où sont les têtes, où sont les têtes.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pardon ce n'est Bertrand qui chantait mis Patrick Juvet
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tres bonne demarche mediatique
* Ensemble pour une VRAIE democratie europeenne * NEWROPEANS * 7 juin 2009 *
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
LEAP je ne sais pas,(pas abonné) par contre la Tribune à tout faux.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour,

rien que le titre de cet article me plait énormément:
"Exclusif"
Mais vous faites quoi à La Tribune ??
Vous sortez d'ou exactement ??
Ce n'est pas parce que vous venez de découvrir le mois dernier comment
fonctionne l'économie, çà monte et çà baisse, qu'il faut affubler votre
article de l'exclusivité.
Evidement quand çà baisse, le papier se vend moins, ceci explique cela.
Et pour parler de LEAP, il faudrait déjà les lire ces fameux GEAB, depuis 2006.

Il y a beaucoup de gens qui lisent LEAP depuis bien longtemps maintenant.
Pas vous apparement, malgré les 3 années d'existance de LEAP.
Alors c'est sûr qu'au début on est septique, mais il faut regarder le monde
d'un oeil neuf, sans à priori. Et mois après mois le scénario se déroule,
conformément à ce que l'on a lu au moins 6 mois auparavant.
LEAP n'est pas non plus un oracle, l'erreur fait parti de leur lot.
Mais j'ai rarement lu un analyste faisant son auto-critique, comme LEAP
en octobre ou novembre dernier.
Il ne me semble pas avoir vu passer un article de votre journal dans ce sens.

Mais on reconnait bien là la marque de ceux qui veulent discréditer un avis
différent et neuf.
Accuser le directeur de LEAP d'avoir des vues politiques en semant la tempête.
C'est sûr nos politiques n'ont aucun besoin d'un changement !!
Ils sont tous visionnaires, l'oeil aiguisé, leur pensée est toujours nouvelle.

Bref, je lis LEAP depuis le numéro 3 et couplé à une analyse graphique simple
et efficace des marchés, je n'ai pas été surpris par cette baisse.
Juste par la violence de destruction de l'économie. C'est dire l'ampleur du
chateau de cartes, que votre journal a contribué a édifier.

Bonne journée
Arnaud
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dans le genre hyper catastrophiste et apocalyptique, avec un discours quasi-sectaire ("Le monde tel qu'il est va s'écrouler, mais grâce à nos conseils (presque) désintéressés vous allez survivre et gagner plein d'argent"), il y a aussi MoneyWeek (hebdomadaire et site internet).
LEAP/E2020 et MoneyWeek auraient-ils des liens ?
Ne sont-ce pas des sectes +/- millénaristes ?
(discours sur la fin du monde etc.)
Après les Antilles, l'Amérique latine et l'Afrique, après la formation professionnelle et le soutien scolaire, les petits spéculateurs et boursicoteurs individuels ne sont-ils pas la cible de telles sectes ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quelle Rigolade! WE DREAM, YOU PAY FOR IT! THANK YOU SO MUCH FOR KEEPING OUR DREAMS ALIVE! TOUT FLATTEUR VIT AUX DEPENS DE CELUI QUI L'ECOUTE!

1- Le DUO anglo-saxon et ses vassaux du commonwealth se fouttent de la gueule du monde au nez et a la barbe de tous. Ca fait longtemps que ca dure et ca risque encore de durer longtemps: Gordon Brown, le blaireau de sa majeste et de la premiere place financiere au monde(FOREX), aussi bien que celle des speculations malsaines et insolentes( leurs speculations immobilieres ont fait exploser les prix et les taux d'interets partout dans le monde) et des paris les plus indecents, est ici aux US pour une autre entourloupe internationale a l'image de son predecesseur Tony Blair venu en son temps, vendre et sceller la guerre en irak( Ah! La PERFIDE ALBION comme disait l'autre..). The United States of the United Kingdom or The United Bailout States of Socialist France? That's the question.

2- Apres les SUBPRIMES Made in America( car differents de ceux made in UK plus contraignants) et une troublante dette adossee a un deficit du commerce exterieur(China comme catalyst), voici Le SUBPRESIDENT MANUFACTURE,CONCOCTE A HOLLYWOOD POUR CONTINUER A VENDRE UN REVE QUI DEPUIS LONGTEMPS A TOURNE AU CAUCHEMARD! Un President Noir en ces temps de crises, il fallait y penser! CA MORD A MERVEILLE! BINGO! Le monde entier, sous la pression des incapables reveurs d'extreme gauche d'europe et de California, GOBE a GENOUX devant le nouveau MESSIAH. OBAMA VA MARCHER SUR L'EAU! ON NE SAIT PAS ENCORE QUAND, MAIS SOYEZ PATIENT , CA VA ARRIVER! DORMEZ, TOUT VA BIEN! LA VIE EST BELLE! LA TERRE EST RONDE! PISSE & LOVE, SURTOUT PISSE! Ca pisse du chomage en ce moment! Le choix est desormais simple: LA JUNGLE des predateurs, des vautours et des charognards OU LE ZOO socialo-communistes des obsoletes machines egalitaires des apotres du petit facteur bien sympa de Neuilly. Une vraie democratie europeenne, pourquoi pas! Un peu de viagra politique suffirait-il a donner la gole a la molle biroute centriste du bearn? ceci est une autre affaire. Ou sont les vrais CENTRISTES pour faire le menage et reequilibrer la donne?

3- POURQUOI CONTINU T-ON A PROTEGER LA BULLE IMMOBILIERE? 150 000 euros pour une cage a poule a PARIS ou a LONDRES, vous trouvez ca normal? TANT QUE LA BULLE IMMOBILIERE N'AURA PAS PETE, RIEN NE CHANGERA! La speculation immobiliere et ses taux d'interets manipulables a merci = FLEAU ECONOMIQUE ET SOCIAL. Une boite a entourloupe(adjusted rate mortgages) et a magouilles(predatory lending business); Comment est-il possible qu'une petite portion d'emprunteurs aient pu conduire le monde entier a une pareille debacle financiere et economique? Les systemes de regulation et de controle sont dans le coup, FED, SEC, FMI, Banque Mondiale... BCE... Tout est savamment fausse pour ne donner qu'une ILLUSION DE PROPERITE!
100 000 euros = 650 000 FF. Il y a 10 ans, vous aviez une maison avec ca! Que pouvez-vous acheter aujoud'hui avec 100 000 euros? Les salaires ont-ils suivi? Ah, J'oubliais que l'ancien avocat d'affaire et pote de Tapie, vous en offre une a ce prix mais a titre humanitaire, vraiment par pitie! On croirait avoir affaire a l'homme qui RIZ plus vite que son ombre, le gentle-businessman humanitaire. Voyez-vous, les gens ne savent plus avoir cette honte naturelle que l'on appelle: LA PUDEUR! On peut faire de l'argent tout en etant honnete.
L'ARGENT EST UN BON GUIDE, MAIS UN TRES MAUVAIS MAITRE! PASSER TOUTE UNE VIE A ESCROQUER LES AUTRES TOUT EN S'ASSURANT QUE CELA PERDURERA DE GENERATIONS EN GENERATIONS EST CRIME CONTRE L'HUMANITE TOUTE ENTIRE! IL FAUT Y METTRE UN TERME!

4- Les pressions des ecolos, necessaires dans le fond mais nuisibles comme ideologie(Global warming - alternative energies) et des mouvements d'extreme gauche(MOVEON.ORG ici aux US) , ont fait exploser les prix des matieres premieres et des denrees alimentaires de base( l'augmentation du prix des pattes a elle toute seule, est une insulte a la misere et au bon sens) Allez faire vous courses dans un magasin BIO( WHOLE FOODS)! et que dire de la flambee des prix de l'energie( La demande chinoise et le banditisme d'etat installe a Moscou).
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les notes ne sont pas confidentielles ... il faut juste s'abonner pour en obtenir l'intégralité. Elles sont partiellement disponible à tous (sans abonnement) sur leur site web.

Le journaliste qui écrit cet article est soit incompétent, soit de mauvaise foi. Ce groupe de réflexion est bien connu des internautes depuis plusieurs années et il ne travaille absolument pas dans le secret.

Que certains des leurs soient impliqués dans des projets politiques visant à une Europe démocratique, en quoi est-ce choquant ou suspect ? Cet article contient des insinuations scandaleuses et absurdes ...

Le LEAP 2020 n'est pas un cabinet noir de comploteurs qui cherchent à déstabiliser le système comme le laisse entendre ce journaliste ... Simplement, la pensée unique, réduite aujourd'hui à des imprécations et des prières, faisait que bien peu de "leaders d'opinion" ne lisaient leurs rapports avant la crise.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
LEAP se trompe sur le défaut de paiements des USA. Tant que le dollar restera la monnaie-étalon, les USA pourront payer leurs dettes par création monétaire. Leurs créanciers, les fonds souverains, la Chine et le Japon sont si effrayés par la perspective de voir leurs liquidités dévaluées qu'ils soutiendront le dollar envers et contre tous. La boucle du mercantilisme-dollar sera ainsi bouclée: les USA auront consommé une partie des richesses de leurs fournisseurs sans les payer. Merci dollar-roi et puissance militaire !
http://papamarx.wordpress.com/
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une info très intéressante.
Si vous allez ici: http://www.leap2020.eu/Surpris-par-l-effondrement-des-bourses-mondiales-Bienvenu-dans-la-phase-d-impact-de-la-crise-systemique-globale!_a477.html , vous remarquerez que la date est 6 mars 2007. On y parle comme d'un fait déja en cours d'une débacle boursière qui arrivera en fait 7 mois plus tard, en octobre...(voir ici: http://www.djindexes.com/DJIA110/learning-center/)
C'est manifestement un texte rétrodaté.

Pire encore:
Le GEAB no2 est daté du 15 février 2006.
Or, après une recherche sur la base de données whois de eurid.eu, on constate que le nom de domaine LEAP2020.eu n'a été enregistré que le 15 mai 2006, exactement 3 mois APRÈS la publication de leur bulletin no2...

Alors le LEAP, ce n'est qu'une escroquerie
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Eh Mr Mat, je ne sais pas qui te paye à écrire de telles stupidités, mais sache que je fais partie des abonnés du GEAB depuis Février 2006! Et que leur communiqué de l'époque avait littéralement submergé le Net en Février 2006. Alors épargne nous stp tes 'enquêtes' de barbouze en chambre.
Va faire un tour sur Google et tu trouveras partout leurs infos reprises par des centaines de site .. aux dates indiquées. Hasta La Vista!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faudrait que les choses changent et pour cela, que le comportement des politiques évoluent dans le bon sens : pourquoi n'imaginerait donc pas sarkosy à poil en train d'enculer obama frénétiquement pour montrer la bonne entente diplomatique francoaméricaine ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si on se réfère aux article de LEAP, on s'imagine qu'à la réunion du G20 prochaine, tous les politiques confondus vont malheureusement se replier sur leur individualité nationale, alors, qu'au contraire, pour contrecarrer la crise systémique, une gigantesque partouze est de rigueur : léchage de fion, pénétrations hasardeuses, pipes dégoulinantes, etc...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Reaction tres mature... Je n'ai jamais lu LEAP auparavant et je me suis quand meme retiré des marchés boursiers juste avant la crise, suffit juste d'être un peu economiste et de prendre les bonnes info. Maintenant, tout ceux qui critiquent la tribune, vous n'avez qu'a pas la lire. A bon entendeur.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le plan est en marche... quand tout le monde en sera conscient... la fete pourra commencé ;)
LEAP ILLUMIné ???
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Lorsque l'auteur Michel de Fontbrune avait interprété l'arrivée de Mitterand au pouvoir dans les quatrains de Nostradamus, Son livre est devenu un best-seller. Mais c'était une seule et unique prédiction vérifiée.

Je pensais que la prédiction de la crise des subprimes par LEAP relevait de la même technique.

J'ai voulu y voir de plus près et je me suis abonné (20?).

Je confirme qu'il y a des prédictions datées qui sont des ratés (cour du dollars fin 2008, conflit en Iran etc.)

Mais cela n'est que secondaire car il ne s'agit pas d'un remake de Madame Soleil ou de Carmen Teyssier mais d'une analyse structurée de faits suivies d'hypothèses logiques.

Il faut avoir déjà une connaissance de base des mécanismes financiers internationaux, des inter-actions économiques, sociales et géopolitiques pour comprendre et trouver un intérêt à lire ces publications.

Ils disent : voilà ce qu'il faut faire sinon voilà ce qu'il va se passer oubien : voilà ce qui se fait et à quoi cela conduit.

Ce sont essentiellement des statistiques internationales qu'ils publient qui permettent de prendre la mesure de la dégradation de l'économie mondiale (et ce n'est pas rassurant, surtout pour les Etats-Unis). J'y trouve une approche quasi scientifique bien loin du bourrage de crâne ou des lélucubrations que l'on peut trouver dans certains commentaires sur l'article de la Tribune.

La plupart de ceux qui ont réagi n'ont rien lu de LEAP. Ils s'expriment sans connaître les textes.

Ce sont les mêmes qui voudraient démolir un livre sans l'avoir ouvert.

Dans le passé, un grand économiste français parlait de microcosme et de macrocosme...

Plus récemment un autre homme politique faisait allusion à ceux qui, voyant les pompiers tenter d'éteindre le feu de leur domicile, regardaient anxieusement tourner le compteur d'eau.

Pink
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
LEAP recoupe moultes informations économiques et financières...serait-ce de la forfaiture ? Si oui,ne faites plus ce métier de témoins du temps qui passe,soyez vendeurs de "frites & hamburger" !....Bonne digestion !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En quoi Penser différemment est-il insultant,offensant ? ...Alors qu'il ajoute à considérer les choses autrement !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Abonné depuis quelques mois au LEAP je peux vous dire que les prévisions qu'ils font sont loin d'être toujours parfaites et ils assènent souvent des vérités sans vraiment prouver ce qu'ils avancent.
Cependant leur vision des choses donne un éclairage un peu différent de ce que l'on peut trouver dans la presse traditionnelle sur la crise actuelle. De plus ils ont le mérite d'essayer d'analyser la situation dans son ensemble et le déroulement des choses sur une certaine période, chose autrement plus compliquée que simplement commenter au jour le jour les mauvaises nouvelles qui tombent inexorablement sans chercher à en comprendre les raisons.
Pour finir un petit conseil: l'abonnement au LEAP est assez cher, je vous conseille si vous êtes intéressés par le sujet de vous tourner vers des sites comme contreinfo.info ou le blog de Paul Jorion pauljorion.com/blog ---> c gratuit!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
cet article de La Tribune tente de décrédibiliser un organisme qui , lui, a été capable de prévoir ce que la presse a été incapable d'analyser et de prévoir, la plupart des journaux d'information économique se contentent de relater ce qui se passe, il est fort dommage qu'ils soient incapables d'anticiper et d'analyser... alors il devient facile de critiquer ceux qui le font à leur place.....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis les publications de LEAP depuis septembre 2008 et depuis je suis devenu accro car les chercheurs de ce think tank sont parmi les seuls à allier A LA FOIS pensée à contre-courant (plus maintenant mais en 2006 c'est certain) ET rigueur documentaire (mention spéciale à tous les liens de bas de page, vers des articles très intéressants, sérieux et diversifiés, et aux nombreux graphiques). De plus ils ont apparemment développé une méthode d'anticipation novatrice, qui tient compte d'indicateurs souvent totalement ignorés par de nombreux prétendus experts, et qui s'est révélée d'une efficacité troublante. Seuls reproches, les bulletins ont un parti pris pro-européen et anti-US il est vrai (mais c'est un peu normal), trop d'assurance parfois (mais fait rare, ils reconnaissent leurs erreurs ensuite!!!) et un certain catastrophisme (parfois pas si exagéré vue la tournure des événements). Comme toute publication, il faut "filtrer". Mais pour moi c'est du sérieux, et leur style est tellement savoureux que je ne manquerai le prochain numéro pour rien au monde :-)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Des Avril 2005, Alan Greenspan en personne annonçait dans un communiqué très officiel qu'il y avait un risque systémique tangible si rien n'était fait pour maîtriser les GSEs. http://www.federalreserve.gov/boarddocs/testimony/2005/20050406/default.htm. Le LEAP a juste pompé ce qui l'intéressait pour manipuler les imbéciles, point.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la leap peu pas me donez des numéro du loto..... lol a se qui parait la crise comence le 25 MARS 2009 VA DURER 3 ANS ET DEMIS et les 45 derniers jours y auras un bouleversemnt climatique.... a ce ki parait
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'ai bien analysé tous les commentaires,pourt ma part
qui sont ces analystes de G.E.A.B ?.le journaliste de La Tribune ne signale pas le nom du directeur de ce parti.D'après ce que j'ai pu investir en informations, cela serait un parti transeuropéen.Je trouve bien petit, pour faire adhérer à leurs prévisions (voyances ?)des petits boursicoteurs ou épargnants, de provoquer une telle
psychose.Leur but ? C'est de pouvoir présenter aux élections européennes, un parti qui est en gestation et de receuillir le plus d'adhérents possibles.
Le nom de ce parti? c'est à l'auteur de l'article de le révéler.


a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi des commentaires aussi désobligeants de la part du journaliste de LC'est vrai que les commentaires du journaliste sont
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Est-ce le messager qui est catastrophiste ou le réel qui est catastrophique??
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Stephane a écrit: "Alan Greenspan en personne annonçait, (dès le 6 avril 2005, ndr) dans un communiqué très officiel qu'il y avait un risque systémique tangible si rien n'était fait pour maîtriser les GSEs (...) Le LEAP a juste pompé ce qui l'intéressait pour manipuler les imbéciles, point."


=> Intrigué, je suis allé lire sur le site de la FED cette mise en garde de l'ex grand manitou de la finance.
Tout d'abord merci Stephane de m'avoir aiguillé sur cette pépite. Car si ma compréhension de ce discours (assez technique et en anglais) s'avérait correcte... il semblerait alors qu'il s'agit de la preuve de sa nullité et de sa très grande responsabilité dans la débâcle actuelle. En effet, dans ce discours "très officiel" il conseille (afin de prévenir un risque systémique) de répandre au maximum et dans tous le système financier les titres intoxiqués par les subprimes!!! Cela afin de diluer les risques systémiques!!! Je crois qu'on peut donc tous lui dire un grand merci au vu du résultat.

En effet pour Greenspan, le danger semblait simplement résider dans le fait que Freddie mac et Fannie Mae gagnaient alors tellement d'argent grâce à ces titres qu'ils refusaient de les vendre, que leur portefeuilles devenaient très lourds, trop lourds en cas de retournement du marché immobilier (improbable selon lui). Ainsi, afin de se prémunir d'une surcharge pondérale chez ces colossus goinfrus (tellement importants pour la santé de l'économie d'amérique) il préconisa de mettre en place l'obligation de partager leur gâteau avec le reste du monde. D'après lui (et son équipe) le marché financier ne courrait aucun risque avec ces titres, et Fannie et Freddie continueraient à être les leaders du marché (puisque c'est eux qui continueraient à fabriquer en masse les titrisations de crédits pourries). Ils pourraient même, du même coup, dégager du temps pour se concentrer d'avantage sur cette activité de chasse aux gogos.

Bref, Stephane, désolé de te contredire: Il semble bel et bien que l'avis général soit valide: Greenspan s'est complètement planté dans ses prévisions. Il aura en effet entr'aperçu un danger "local", mais, grâce à ce discours adressé aux législateurs, il l'aura rendu global et dévastateur. Bravo l'artiste. Vraiment très fort.

J'invite les anglophones à ce rendre compte par eux même:
http://www.federalreserve.gov/boarddocs/testimony/2005/20050406/default.htm



En ce qui concerne le LEAP, dommage que leurs bulletins soient confidentiels. Difficile en effet de se faire une idée précise sur la base de simples sommaires. Mais force est de constater qu'ils semblent jusqu'à présent être plus doués que Greenspan pour prévoir l'avenir.

PS: Quand est-ce qu'un abonné du LEAP aura la bonne idée de diffuser sur la toile les bulletins complets? 200 euros/an c'est trop cher pour un truc opaque. S'agirait tout de même de pouvoir goûter la qualité avant d'investir...
D'avance merci :)


Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :