Paradis fiscaux : Paris veut que les banques aidées soient transparentes

 |   |  227  mots
Selon François Fillon, les banques qui ont reçu de l'argent public vont devoir faire toute la lumière sur leurs éventuelles liens avec les places "off shore" et les paradis fiscaux.

Le Premier ministre, François Fillon, a indiqué ce vendredi que les banques qui ont reçu des aides de l'Etat - quasiment toutes en France, beaucoup aux Etats-Unis et au Royaume-Uni - devront faire toute la lumière sur leurs activités et relations éventuelles avec les centres "off shore" dans le cadre de la lutte contre les paradis fiscaux.

Il a aussi souligné que les banques qui ne feraient pas de même et ne respecteraient pas les règles de transparence ne seraient pas les bienvenues en Europe. A ses yeux, il faut "absolument que la réunion du G20 débouche sur des décisions très fortes", "en matière de régulation" (....), et qu'il y ait des décisions prises sur "les pays qui ne jouent pas le jeu en matière de transparence" précisant : "il n'est pas normal qu'il existe des pays où l'on peut mettre son argent sans savoir d'où il vient et sans savoir où il va".

Ces questions des paradis fiscaux et du secret bancaire sont au centre des travaux préparatoires des grands pays du monde en vue du G20, leur réunion pour trouver des remèdes face à la crise qui doit se tenir le 2 avril prochain, et qui est précédée de la réunion de leurs grands argentiers ce week-end.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Voila comment les soviétiques de l'Europe de l'ouest font pour encore plus contrôler les individus dans le but de confisquer encore d'avantage leurs biens !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Franchement, on va nous faire croire que c'est les paradis fiscaux qui ont créé la crise ????
n'est ce pas plustôt notre frénésie de croissance à tout prix et notre recherche de consomation ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce ne sont pas les paradis fiscaux qui sont à l'origine des désordres financiers et économiques actuels mais uniquement la cupidités des banquiers qui ont bénéficié de l'incompétence de nos politiques et de leur complicité "libérale" bienveillante! Le krach vient des Etats-Unis , pays pris en exemple, comme référence par Mr Sarkosy qui a effectivement encensé, en son temps, le système des subprimes qui permettait, soi-disant, l'accès à la proprièté. On voit la clairvoyance de ceux qui nous gouvernent.
J'espère que ces pays et notamment le Luxembourg sauront résister à cette pression ridicule qui de toute façon ne résoudra pas la crise mais augmentera certainement le nombre de frontaliers français qui s'inscriront au chômages. En réalité, ce ne sont que des gesticulations inutiles et improductives, à l'image de la politique menée actuellement.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
on a tout simplement créé des "pyramides financières", ne reposant plus sur rien...
de plus, il est anormal les services financiers atteignent des parts importantes du PIB ! L'argent sert à financer l'économie, alors que là il est considéré comme un bien !
C'est la trappe à liquidités de Keynes, fatale aux entreprises et à l'économie...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
toutes les banques francaises ont des succursales dans des paradis fiscaux et meme en france il y a des niches fiscales qui permettent d'echapper à l'impot est on dans un paradis fiscal?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Que la transparence soit exprimées par les banques françaises d'abord et après on fera suivre !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il a fallu une très grande crise pour faire des constats élémentaires, à savoir surveiller et punir les grands délinquants financiers de ce monde...Il y en a tellement qu'il faut abolir tous ces paradis, contrôler tous les flux, mais où sont les contrôleurs honnêtes et courageux ?.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :