Pékin veut une autre monnaie que le dollar pour le commerce mondial

 |   |  363  mots
La Chine a appelé à l'adoption "d'une monnaie de réserve internationale stable", pour remplacer le dollar, jugeant que la crise financière demandait "une réforme créative du système monétaire international actuel". Washington affiche son opposition. Le FMI parle d'une hypothèse sérieuse.

C'est un véritable pavé dans la mare que celui lancé par Zhou Xiaochuan, le patron de la Banque centrale de Chine. Dans un rapport intitulé "la réforme du système monétaire international", il estime qu'à long terme, le fait qu'une "devise nationale serve de monnaie de réserve internationale a peut-être fait son temps", et ajoute que "l'objectif souhaitable est de créer une devise de réserve internationale qui soit déconnectée de l'un ou l'autre pays, et qui puisse rester stable à long terme". Ce nouveau système financier devra fonctionner sous l'égide du Fonds Monétaire International, estime encore le rapport...

Dans un communiqué sur le site internet de la Banque centrale, une semaine avant la tenue du G20, le gouverneur de la Banque centrale de Chine explique que la crise a mis en évidence "les faiblesses inhérentes du système monétaire international actuel".

Une grande part des réserves de change chinoises sont aujourd'hui en dollars et la Chine s'est inquiétée à plusieurs reprises de l'avenir de ces avoirs. La Chine continuera certes d'acheter des emprunts d'Etat américains, mais elle sera très attentive à "la sécurité et au rendement" de ces actifs, prévient Pékin. En revanche, la Chine se dit prête à acheter "activement" des obligations émises par le FMI, le Fonds monétaire international, qui envisage de se financer pour la première fois par ce biais.

Cette prise de position sera particulièrement suivie par Washington, car Pékin est le plus important détenteurs d'emprunts d'Etat américains. La moitié de ses énormes réserves de change d'environ 1.950 Milliards de dollars serait libéllé en monnaie US. Or, la baisse du cours du billet vert entame la valeur de ces titres, et plonge Pékin dans le doute concernant ses futurs achats.

Le FMI a réagi en qualifiant une telle hypothèse de "sérieuse". Les Etats-Unis ont, eux aussi, fini par réagir. La Maison Blanche et la Fed ont affiché leur opposition à une telle évolution qui fragiliserait le dollar et le financement de l'économie américaine, en déficit chronique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
excellente proposition des chinois!!
peut-être que grace à eux on pourra faire plier un peu les US
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Voila une vérité ; tout l'argent de l'occident se retrouve en Asie, au Moyen Orient, en Russie. Dés qu'un européen ou un americain acheeeeeeeeeeeeeeete un produit manufacturé, lla plus grosse partie de la monnaie quite leurs frontières !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La Chine est le continent de l'excessif dans tous les domaines. Elle a contribué massivement à l'avènement de la crise et aujourd'hui, après avoir pondu son oeuf, elle caquète et voudrait tirer profit de la situation dangereuse dans laquelle elle s'est mise en engrangeant une monnaie qui est le dollar et qui peut dévaluer à tout moment.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Voilà la meilleure nouvelle des 12 derniers mois! Le poids de la Chine est un élément considérable pour faire évoluer le système financier mondial. Car qui aujourd'hui pourrait croire à la capacité et à la volonté des USA de réformer le système financier mondial sachant que cela réduira leur pouvoir de faire à peu près n'importe quoi (subprimes, planche à billets) ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Enfin une bonne idée:créer une monnaie internationale qui serait basée sur une péréquation des monnaies actuelles (comme on a fait pour l'euro) et dont le FMI serait le banquier.J'applaudis.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
voila la seule bonne décision à suivre , tout le reste n'est que bavardages.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bonne nouvelle oui mais pas le FMI à sa tête . On connait le résultat de ses opération dans les pays du tiers monde.........
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une monnaie d'échanges internationaux, excellente idée. L'or interviendrait-il pour assurer une garantie, ou bien seulement tiendrait-on compte des monnaies existantes avec un panachage savant et modifiable au gré des circonstances?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une monnaie internationale déconnectée de l'un ou l'autre pays, et qui puisse rester stable à long terme.
Ça me fait penser à l'étalon-OR....
N-B: Pourquoi pas?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La chine a le courage de demander le changement du système monétaire mondial actuel, en sachant parfaitement bien qu?une grande partie de ses avoirs sont libellés en dollars (monnaie de singe) risquant de fondre comme neige au soleil?
Nous espérons que cet appel sera suivi par tous les autres pays « riches » du monde (Europe, Japon, Pays arabes, Russie?), seule façon de revenir sur des bases financières solides?
Trop c?est trop, le monde entier ne peut continuer à financer le déficit abyssal des USA.
Il est tout à fait anormal de fabriquer une monnaie de référence mondiale le « Dollar », sans que le reste du monde ne puisse avoir le moindre contrôle sur son émission et sa distribution.
Depuis 1971, la valeur du dollar, déconnectée de sa contre valeur « Or » n?a de valeur que celle que l?on veut bien lui donner (celle du papier).
Tant que dans la réunion des G20 les USA, Royaume uni et leurs alliés n?auront pas accepté la mise en place d?un institut monétaire mondial, issu du FMI et du groupe des banques centrales dont les devises composeront le panier de monnaie servant à la création d?une « nouvelle devise internationale de référence », il ne pourra pas être parlé de reprise de l?économie mondiale?Nous sommes en pleine guerre de pouvoir financier sans concession, avec la grosse artillerie de propagande américaine (et anglaise).
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les médias se foutent bien de notre gueule, cette monnaie existe et les ricains l'ont transféré en Chine depuis un bon moment. Reveillez vous.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il est aisé de comprendre l'inquiétude des chinois mais la création d'une monnaie internationale implique pas mal de négociations, une bureaucratie lourde à définir et mettre en place, tout cela risque finalement d'aboutir à un ersatz de l'or. Les chinois pourraient utiliser l'euro pour leurs échanges or ils ne le font pas: cela doit cacher quelques intentions!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il est aisé de comprendre l'inquiétude des chinois mais la création d'une monnaie internationale implique pas mal de négociations, une bureaucratie lourde à définir et mettre en place, tout cela risque finalement d'aboutir à un ersatz de l'or. Les chinois pourraient utiliser l'euro pour leurs échanges or ils ne le font pas: cela doit cacher quelques intentions!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une bonne idée enfin. Laquelle, à vrai dire?
L'Empire du Milieu a voulu se jouer de l'Ouest et lancer son grapin sur l'Est. Le $ plutôt que l'?. Zut, maintenant, ça sent le roussi...Après YanNan, la bande des 4; ZhongXing et HSBC... la World Bank, le FMI et la BCE. Gap, HMV et Lenovo.
la Chine Pop' se prononce "je t'embrouille".

PS Ah, mais dites moi: quelle monnaie? le Yuan ou un nouvel FEC?
(souvenez-vous. Le FEC, seul, permettait d'avoir de l'huile et du sucre au "magasin de l'Amitié"...)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La Chine va nous étrangler. Cessons d'acheter ses produits de merde qui nous empoisonnent.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
excelente nouvelle.
Le dollar ne sera bientot que du papier hygienique!....
Enfin la revanche du Monde sur cet Empire AROGANT ET STUPIDE.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Etant donné le poids de la Chine aujourdhui et celui de l'Inde demain, il n'est pas sûr que nous gagnions à une monnaie qui ne serait plus la notre.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Entre deux maux il faudra choisir le "moins pire" delà l'Europe va encore nous sortir une planchette sino-européenne

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :