Le chômage en zone euro au plus haut depuis dix ans

 |   |  268  mots
Le taux de chômage dans la zone euro a encore augmenté en avril pour atteindre 9,2%, son plus haut niveau depuis près de dix ans, selon Eurostat.

Le nombre de demandeurs d'emplois dans la zone euro a augmenté de 396.000 au cours du mois d'avril pour atteindre 14,579 millions, ce qui se traduit par une augmentation de 0,3 point du taux de chômage, à 9,2%, précise Eurostat ce mardi. Au plus haut depuis septembre 1999, le taux de chômage des seize pays utilisant l'euro est plus élevé encore que celui de 9,1% attendu en moyenne par les économistes et analystes. Il est à comparer à celui de 8,9% enregistré en mars.

Le chômage dans l'ensemble de l'Union européenne a atteint parallèlement 8,6% en avril après 8,4% en mars, au plus haut depuis le début 2006. Pour la France, Eurostat donne un taux de chômage de 8,9% en avril contre 8,8% en mars.

Au sein de l'Union européenne, c'est en Espagne que le taux de chômage est le plus élevé, à 18,1% en avril. Le ministère de l'Emploi espagnol vient toutefois d'annoncer ce mardi que le nombre de chômeurs avait diminué de 24.741 personnes (-0,68%) au mois de mai par rapport à avril, soit la première baisse en rythme mensuel depuis mars 2008. Au mois de mai, le nombre total de chômeurs s'est établi à 3,620 millions, selon les chiffres du ministère. Cela représente tout de même une hausse de 53,8% par rapport à mai 2008.

Les méthodes de calcul du ministère de l'Emploi diffèrent de celles de l'Institut national de la statistique (Ine), chargé de calculer chaque trimestre le taux de chômage. Fin avril, l'Ine avait annoncé que la barre des 4 millions de chômeurs avait été franchie au premier trimestre, pour un taux de chômage de 17,36%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
voudriez vous nous préciser à chaque fois que vous annoncez des chiffres, la methode de calcul??? Je suis certaine que ces chiffres sont sous evalués.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :