Elections législatives anticipées le 30 août au Japon

Taro Aso, Premier ministre, a convoqué des élections législatives anticipées le 30 août, a annoncé ce lundi un représentant du Parti libéral démocrate (PLD) au pouvoir, malgré la perspective d'une défaite.

2 mn

La deuxième économie du monde connaîtra des élections législatives anticipées le 30 août. Le Premier ministre Taro Aso vient de le décider ce lundi matin, après le cuisant revers subi ce dimanche par son parti, le PLD (libéral-démocrate, au pouvoir), aux élections municipales de Tokyo, considérées comme une répétition locale des législatives que les autorités sont tenues d'organiser avant octobre.

La chambre basse du parlement devrait être dissoute la semaine prochaine, a déclaré à la presse Hiroyuki Hosoda, secrétaire général du PLD. Personne au sein de la formation ne s'est opposé à ce que le Premier ministre, dont la cote de popularité est tombée sous les 20%, mène la campagne électorale, a-t-il précisé, alors que beaucoup s'attendaient à voir les préténdants à sa succession passer à l'action en cas de défaite à Tokyo.

Un nouvel échec le 30 août au niveau national mettrait fin à près d'un demi-siècle d'hégémonie quasi-interrompue du PLD et à la paralysie du parlement, dont la chambre haute est contrôlée par l'opposition.

Cette nouvelle péripétie politique intervient alors que l'économie de l'archipel est toujours très affaiblie, même si elle vient d'enregistrer quelques signes positifs. L'indice de confiance des consommateurs a continué de grimper en juin pour le sixième mois d'affilée, après être tombé à son plancher historique en décembre 2008. De son côté, la production industrielle a augmenté de 5,7% en mai par rapport à juin, au lieu des 5,9% annoncés dans un premier temps, selon des chiffres révisés publiés ce lundi par le ministère de l'Economie. Sur un an, la production s'affiche toutefois en recul de 29,5%, sans changement par rapport à la première estimation. Toujours en mai, les livraisons de produits industriels ont augmenté de 4,8% par rapport à avril, au lieu des 4,5% annoncés initialement. Les stocks, pour leur part, ont diminué de 0,7%, contre un recul de 0,6% initialement annoncé.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.