Le moral des consommateurs allemands au plus haut depuis quinze mois

 |   |  486  mots
Le moral des ménages allemands devrait atteindre en septembre son plus haut niveau en quinze mois, grâce à la baisse des prix et à la stabilisation du chômage qui encouragent la consommation, montre ce jeudi l'enquête mensuelle de l'institut GfK . En août, l'inflation est restée à zéro sur un an.

Selon l'institut GfK, l'indicateur avancé du sentiment des consommateurs, qui s'appuie sur une étude menée auprès de 2.000 personnes, remonte à 3,7 pour septembre après un niveau révisé à la baisse à 3,4 pour août. Le chiffre de septembre est conforme aux attentes des économistes et atteint un niveau sans précédent depuis juin 2008, confirmant la tendance à la hausse amorcée en octobre.

"Le net déclin de l'économie allemande semblant s'être arrêté, les consommateurs sont moins pessimistes sur leur avenir (...) L'inflation se dissipe, par conséquent le pouvoir d'achat augmente", note GfK dans un communiqué.

Par ailleurs, le sous-indice de la propension des ménages à consommer est remonté de 25,1 en juillet à 31,1 en août, soit son plus haut niveau depuis décembre 2006.

L'institut observe toutefois que le niveau du chômage pèsera nettement sur cette tendance à l'avenir. De nombreux économistes prédisent une hausse du nombre de demandeurs d'emploi durant le second semestre.

Par ailleurs, la prime à la casse instaurée par Berlin a permis à la consommation allemande d'augmenter au premier semestre 2009, en accroissant de presque 25% les achats de voitures, a annoncé jeudi l'Office fédéral de la statistique. Les ménages allemands ont dépensé 36 milliards d'euros durant les six premiers mois de l'année, soit 23% de plus que durant la même période de l'année précédente.

Globalement, la consommation privée était en hausse de 0,1% sur le premier semestre, grâce à la prime à la casse, estime l'Office. Sans cette subvention, qui prévoyait 2.500 euros de remise en échange de la destruction d'une voiture d'au moins neuf ans, la consommation aurait reculé de 1%.

Berlin a prévu pour cette prime un budget de 5 milliards d'euros, qui devrait bientôt être épuisé. Le gouvernement allemand ne prévoit pas de mesure de remplacement, et les économistes craignent que les ventes de voiture ne reculent brutalement après la fin de ce programme.

Autre source de satisfaction pour les consommateurs, le niveau des prix à la consommation est resté inchangé en août sur un an outre-Rhin, selon des chiffres provisoires communiqués par l'Office fédéral des statistiques (Destatis). De juillet à août les prix ont cependant légèrement augmenté de 0,2%, selon Destatis, en raison du regain des prix du fioul et du carburant.

Destatis se base sur les données des prix à la consommation dans six Etats régionaux allemands jugés représentatifs de l'ensemble du pays. En juillet, l'Allemagne avait connu sa première baisse des prix en glissement annuel depuis 22 ans, de l'ordre de 0,5% selon des chiffres définitifs.

Parmi les prix qui ont le plus baissé par rapport à un an figurent essentiellement ceux de l'énergie et de certains produits alimentaires, notamment les produits frais comme le lait, le poisson, les fruits et légumes. Les prix du pétrole avaient en effet atteint des niveaux records l'été dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ca part d'un bon sentiments...
mais ceux qui profitent des deductions service à la personnes sont ENCORE ceux qui peuvent se les payer!!!!!
donc les classes moyennes les plus riches et les riches .( hauts revenus...)
les grands oublies??? les classes moyennes " basses" qui ne peuvent elles plus rien se permettre!!!!! mais qui doivent payer toutes leurs taxes et impots sans decuctions!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les Allemands sont forts certes car ils épargnent, bossent, développent les technologies et l'industrie, exportent mais ne voient pas l'épuisement des ressources mondiales, le déséquilbre Nord Sud, la problème de la sécurité alimentaire mondiale et le problème de l'eau à venir. Comblés, ils boivent chaque soir des litres et des litres de bières fraîches en chantant dans les vertes vallées de la Heimat. Ensuite, Ils s'endorment heureux, sans savoir qu'un beau jour, leur réveil sera brutal.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi les alliés sont ils venus, nous serions allemands et nous serions heureux. Je plaisante .....à peine!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :