Recul surprise de l'indice de confiance des investisseurs en Allemagne

 |   |  288  mots
Alors que les économistes attendaient l'indice Zew - baromètre de la confiance des investisseurs en Allemagne à 58 points en octobre, il ne s'est établi à 56. Un recul qui s'expliquerait par la récente baisse des exportations.

Le moral des analystes et investisseurs allemands a reculé en octobre, contre toute attente, montre ce mardi l'enquête mensuelle de l'institut d'études économiques Zew. L'indice Zew est ainsi  ressorti à 56 points après 57,7 en septembre alors que les analystes attendaient en moyenne une hausse à 58,3 points.

L'indice distinct sur la situation actuelle en Allemagne s'est en revanche amélioré, à -72,2 contre -74 points en septembre, tout en ratant le consensus qui était de -69 points. En août dernier, l'indice Zew avait bondi de 16,6 points à 56,1 points, atteignant un plus haut niveau depuis trois ans.

Une reprise qui ne sera "que progressive"

Selon l'institut, c'est probablement la récente baisse des exportations qui explique le recul ce mois-ci des anticipations économiques. Les signaux positifs concernant la reprise économique en Allemagne faiblissent actuellement et la reprise ne devrait être que progressive, a indiqué l'économiste de l'institut.

L'économie allemande devrait enregistrer une croissance de 1,3% en 2010 à la faveur d'une accélération de la demande provenant de l'étranger, a estimé le 12 octobre l'institut d'études économiques DIW. C'est beaucoup si l'on considère qu'en France les prévisions sont de 0,75% selon le gouvernement, de 0,9% selon le FMI, et de 1,1% selon les économistes. En revanche, c'est peu quand on sait que la production allemande aura ainsi atteint fin 2010 à peine son niveau de début 2006.

Les signaux ne sont par ailleurs pas tous négatifs. Le moral des consommateurs allemands continue de s'améliorer, bien que soumis aux aléas du taux de chômage, l'indice GFK ayant atteint en octobre son plus haut niveau depuis seize mois, à 4,3 points. En données brutes, le taux de chômage est descendu à 8% de la population active en septembre, contre 8,3% un mois plustôt.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :