Qualité de vie : Vienne, Zürich, Munich et Berlin loin devant Paris

 |   |  389  mots
(Crédits : Reuters)
Selon l'étude que mène chaque année l'institut Mercer, les principales villes d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse dominent le classement des villes offrant la plus grande qualité de vie dans le monde.

A en croire le cabinet Mercer, Vienne est cette année encore la ville du monde où il fait le mieux vivre. La capitale autrichienne avait en 2009 détrôné Zürich (aujourd?hui 2ème) dans ce classement qui prend en compte une quarantaine de critères (*).

Mais le nouveau palmarès confirme surtout la primauté des villes germaniques sur le reste du monde. Parmi les dix premières métropoles considérées par Mercer comme offrant la meilleure qualité de vie à leurs habitants, figurent, en plus des deux plus grandes villes d?Autriche et de Suisse, la capitale de la Rhénanie du Nord-Westphalie, Düsseldorf (6e), celles de la Hesse, Francfort, et de la Bavière, Munich (7e ex-aequo) ainsi que Berne, où siège le gouvernement de la confédération helvétique (9e). En élargissant le spectre au top 25, on trouve également Berlin (17e) Luxembourg (19e), Hambourg (23e) et Nuremberg (24e).

A l'exception de Genève qui obtient la 3e meilleure note, les villes francophones arrivent loin derrière. Bruxelles est  classée 15e, Paris 34e, Lyon, 38e et Pointe-à-Pitre, 62e. Voilà qui étonnera sans doute les Allemands qui ont coutume de dire au sujet de leurs voisins : "Leben wie Gott in Frankreich" qui signifie littéralement "vivre comme Dieu en France".

Le classement établi par Mercer est l?un des référentiels utilisés par les services ressources humaines des entreprises présentes à l?international. Il permet d?établir les conditions de prises en charge des salariés expatriés. Il constitue également un moyen d?appréciation pour les investisseurs qui souhaitent acquérir des biens immobiliers.

(*) Mercer évalue les conditions de vie locales pour les 420 villes étudiées à travers le monde entier. Les conditions de vie sont analysées en fonction de 39 facteurs, regroupés en 10 catégories :
1) Environnement politique et social (stabilité politique, criminalité, application des lois, etc.)
2) Environnement économique (régulations des taux de change, services bancaires, etc.)
3) Environnement socioculturel (censure, atteinte aux libertés individuelles, etc.)
4) Considérations médicales et sanitaires (fournitures et services médicaux, maladies
infectieuses, traitement des eaux usées, élimination des déchets, pollution de l'air, etc.)
5) Écoles et éducation (niveau et disponibilité des écoles internationales, etc.)
6) Services publics et transport (électricité, eau potable, transports publics, encombrement
de la circulation, etc.)

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2014 à 16:52 :
quoi qu on en dise vienne demeure une des villes les plus ennuyeuse que je connaisse! et l'on pourrait dire de même des autres villes classées, tout est question de critère...si on s interessait à la vie nocturne, l energie, le soleil, l ambiance plutot qu'à des critères de vieux depressifs ...
a écrit le 27/05/2010 à 4:05 :
Et encore on ne prend pas en compte "l'humeur" des habitants. i on retenait un critère sur la convivialité ou la serviabilité des habitants de ces villes nul doute que Paris dégringolerait à la dernière place. Les Parisiens sont sales (regardons nos trottoirs), raleurs (écoutons le klaxon de nos automobilistes), etc ... En terme de qualité d evie je suis surpris de nepas voir d'autres villes français où il fait bon vivre (Nantes, Montpellier, Toulouse...)
a écrit le 26/05/2010 à 16:05 :
Oui, mais Paris, Paris!? On ne parle pas de Paris, le seul village de France qui ait à peu près percé, et avec quel résultat. Une ville du 19° siècle dont compteur est resté bloqué au 20°, tapie derrière son périph', incapable d'assumer la structuration de son agglomération et qui essaie de rattraper le temps perdu. A condition de ne pas molir, il faudra sans doute un siècle pour reprendre le train du 22°. A Stockholm, un ami (entre autres) paie 1050 euros/mois( l'équivalent avant la dépréciation de l'? ) pour un 115 m2 dans un des quartiers recherchés, et le mode de vie toutes catégories de goûts confondues est autre chose que Berlin. C'est vrai que c'est plus éloigné du siège de la BCE que Berlin?). Le référentiel gna-gna-gan utilisé par les RH pour évaluer la qualité de vie dans un pays me fait penser ( mais sans doute suis-je taquin) au agences de voyage pour parler de voyage?
a écrit le 26/05/2010 à 15:23 :
A Berlin, un ami paie 700 euros/mois pour un 65m2 dans le quartier le plus recherché. A Paris c'est 900 euros/mois pour 29m2 dans un quartier similaire. Cela fait déjà une très très nette différence de qualité de vie.
a écrit le 26/05/2010 à 15:20 :
Il ne suffit pas de dire que pour établir ce classement, une quarantaine de critères ont été pris en compte, il faut en plus donner la pondération de chaque critère, et cette pondération dépendra de la culture, etc?Exemple: on relève Berlin 17°, Hambourg 23°: résultat dépendant de la pondération de certains critères établis par des bobos. Tintin aurait mis l'inverse ( au minimum), soit Hambourg 170° et Berlin 230°. Il est vrai que Tintin, il voyage vraiement, lui.
a écrit le 26/05/2010 à 15:06 :
Paris est sale, comme beaucoup de grandes villes en France. Et beaucoup de ceux qui admirent à juste raison la propreté d'autres grandes villes dans le monde ( y compris parfois dans des pays dits "émergeants") seraient parmi les premiers à ne pas accepter "l'insupportable atteinte aux libertés individuelles" que supposent les dispositions de bon sens permettant de parvenir à cette propreté.
a écrit le 26/05/2010 à 14:53 :
Ouhais!? Vienne qui n'est même pas un port de mer, avec des pavillons de banlieue éparpillés au beau milieu de champs d'éoliennes?Ceci dit, les villes sont une chose, et les pays en sont une autre, Dear AUTO-SATIFACTION sinon que penser des classements ci-après,
Classement PIB : Allemagne 31° - France 33° ( fric ?)
Classement IDH: Allemagne 22° - France 8° ( indice neu-neu?)
Classement IPE ( ou EPI) : Allemagne 17° - France 7° ( pollution?)
Que ces classements ne veulent pas dire grand chose ?!?!?
Il ya surtout que nous vivons actuellement ( en France) dans une totale fascination morbide de la germanitude et de la teutonnicité.
a écrit le 26/05/2010 à 14:24 :
Je connais bien Lyon, Paris, pour y aller régulièrement. Ce qui sauve Lyon c'est son site -ses collines, fleuve et rivière celle-ci, plus importante que certain fleuve, des quais sur des kms tout en pierres de taille. Sous prétexte de rénovation on ( les maires et promoteurs ) ont détruit ce qui faisait son charme, originalité. Lyon est sale, les quais transformés en auto-routes alors que la circulation doit être à 30 en ville, n'est pas respectée d'où le bruit constant l'énervement et la poussière, les container/verre leurs lieux/bitume toujours sales . Pourtant certains ont fait un beau métro (en 1975 ) puis un tramway (en 1993) ce sont de belles réalisations impeccables de propreté et rapide. Les bas-ports du Rhône ont été aménagés, on s'y promène sur environ 5 kms, c'est une belle réalisation du maire actuel. Quant aux restaurants, il faut savoir où l'on va, le service de contrôle de la restauration/qualité fait défaut, c'est impardonnable avec l'héritage de qualité du Lyonnais ! ? Paris mérite une autre place -la circulation automobile tue les promeneurs et les bâtiments, les hôtels moins propres ...
a écrit le 26/05/2010 à 13:47 :
bien d'accord avec vous chr§
a écrit le 26/05/2010 à 11:49 :
Bien, bien, je leur laisse leurs villes germaniques ! Pour ma part je connais Düsseldorf et la position de 6eme place pour cette ville sonne comme une blague. Pas que ce soit nul, mais bon il n'y a vraiment rien d'extraordinaire et d'entraînant là bas... Quand à la place de Paris, les français ne l'ont pas volé ! Quand on mène une politique de centralisation absolue comme chez nous, on se retrouve avec un énorme "caca" ingérable. Ailleurs, c'est le vide. Mais bon comme ça les parisiens peuvent continuer à dire "nous on a le plus ci, le plus ça..."
a écrit le 26/05/2010 à 10:15 :
Seul Lyon et Paris on le droit d'étre présente dans ce classement en tant que ville Française...
a écrit le 26/05/2010 à 10:08 :
Voila qui vient diriger les spots sur les carrences de toute la France, qui depuis longtemps s'enfonce dans les canivaux pendant que dont les politicards français peu proprets se gargarisent a gorge déployée de l'Auto-satisfaction permanente, nos politicards nous soulent à la télé pour se vanter, pour faire exister leurs auto-experts, leurs auto entrepreneurs, leurs auto-margoulinage, VOILA l'éternel MAL qui ronte la France, les VILELS Françaises, les régions, les départements - TOUT NOTRE PAYS est devenu un SAC DE BAUF et de BOEUFS, ah si De Gaulle revenait mettre un peu tout ca en ordre ...
a écrit le 26/05/2010 à 9:33 :
Je confirme que pour Vienne, la 1iere place est parfaitement justifiée pour bien des raisons, dont une qui serait censurée si je l'évoquais ici...
Reste plus que de trouver un job là-bas et quitter un Paris puant, sale, polué et bien trop cher le mauvais m2 habitable.
a écrit le 26/05/2010 à 8:42 :
Un point rédhibitoire de Paris est l'immense saleté, malgré les millions de tonnes d'eau déversés chaque jour sur les trottoirs pour nettoyer les déjections canines et autres. Ce n'est certainement pas en apposant des affiches que le problème sera réglé
a écrit le 26/05/2010 à 8:22 :
Les principaux défauts de Paris sont à mon sens : des prix du logement (vente, location) beaucoup trop élevés par rapport aux revenus, et beaucoup trop de circulation automobile, pas de centre piéton, etc.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :