Raid israélien au large de Gaza : l'ONU réclame une enquête impartiale

 |   |  773  mots
A défaut d'une condamnation explicité de l'Etat hébreu, le Conseil de sécurité de l'ONU a fustigé ce mardi l'intervention militaire contre la flottille pro-palestinienne chargée d'aide humanitaire pour Gaza. Il a demandé une enquête sur cette opération ainsi que la libération immédiate des navires et des civils détenus.

Après une réunion de plus de douze heures, le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé ce mardi "à lancer sans retard une enquête impartiale, crédible et transparente conforme aux critères internationaux", après le raid israélien de lundi contre des bateaux chargés d'apporter de l'aide humanitaire à Gaza.

Le Conseil "réclame la libération immédiate des navires ainsi que des civils détenus par Israël", poursuit la déclaration, qui est non contraignante mais a nécessité l'unanimité des quinze membres du Conseil pour être adoptée. Il "exhorte Israël à permettre aux pays concernés un accès consulaire afin de récupérer les corps des victimes et les blessés".

Le Conseil "regrette profondément les pertes en vies humaines et les blessures ayant résulté de l'usage de la force durant l'opération militaire israélienne dans les eaux internationales contre le convoi se dirigeant vers Gaza", ajoute le texte. "Dans ce contexte, il condamne les actes qui ont résulté en la perte d'au moins dix vies humaines et fait de nombreux blessés". Le Conseil "souligne que la situation à Gaza n'est pas tenable".

Enfin, "le Conseil exprime son soutien aux discussions de proximité (les négociations indirectes entre Israël et les Palestiniens sous l'égide des Etats-Unis, ndlr) et exprime sa préoccupation du fait que cet incident survient alors que ces discussions sont en cours". "Il exhorte les parties à faire preuve de retenue et à éviter tout acte unilatéral et de provocation".

La veille, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon s'était dit "choqué" par l'assaut de l'armée israélienne sur la flottille pro-palestinienne en route vers Gaza.

Des commandos de la marine israélienne avaient pris d'assaut lundi la flottille transportant de l'aide humanitaire à destination de la bande de Gaza, faisant au moins neuf morts dans les rangs des militants et menaçant Israël d'une nouvelle crise diplomatique internationale.

Les six bateaux de la flottille, qui avaient appareillé dimanche soir de Chypre, entendaient livrer 10.000 tonnes d'aide humanitaire aux 1,5 million de Gazaouis en brisant l'embargo naval mis en place par Israël le long du territoire palestinien.

Le ministre israélien du Commerce, Binyamin Ben-Eliezer, premier responsable israélien à avoir confirmé cette opération lundi matin, a exprimé "du regret pour toutes ces victimes". Selon les autorités israél iennes, qui parlent de quatre soldats blessés au moins, les commandos se sont heurtés à une vive résistance de membres de la flottille, armés d'armes à feu et de couteaux. "Au moment où quelqu'un tente de vous arracher votre arme, de voler vos armes, c'est là que vous commencez à perdre le contrôle", a expliqué Binyamin Ben-Eliezer.

Israël, qui a fermé les frontières de la bande de Gaza en 2007 lorsque le Hamas en a pris le contrôle, avait prévenu qu'il bloquerait le convoi formé par plusieurs organisations dont le mouvement Gaza libre. L'objet de cet embargo est d'empêcher que des armes soient livrées aux islamistes du Hamas qui contrôle le territoire côtier.

Condamnations unanimes

Cet assaut sanglant a aussitôt été dénoncé par la Turquie, qui a protesté contre une opération "inacceptable" et prévenu qu' Israël devrait en supporter les conséquences. Ankara a d'ailleurs rappelé son ambassadeur en Israël.

En France, Nicolas Sarkozy a également réagi. Dans un communiqué, le président français a condamné "l'usage disproportionné de la force", exigeant "toute la lumière sur cette tragédie". "Le président de la République exprime sa profonde émotion devant les conséquences tragiques de l'opération militaire israélienne contre la 'flottille de la paix' à destination de Gaza", indique le communiqué.

De son côté, Bruxelles demande une "enquête complète" des autorités israéliennes sur les circonstances de leur raid et réaffirme sa demande d'une ouverture "inconditionnelle" de Gaza à l'aide humanitaire et au commerce.

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, évincé de Gaza par le Hamas en 2007, a décrété trois jours de deuil dans les territoires palestiniens. De son côté, le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a dénoncé "un crime et un scandale politique et médiatique qui aura des conséquences sur l'occupation".

Par ailleurs, la Grèce, la Turquie, l'Irlande, la Suède, la Norvège, le Danemark, la Belgique, l'Autriche et l'Espagne, qui assure la présidence tournante de l'UE, ont convoqué les ambassadeurs israéliens pour leur demander des explications.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/06/2010 à 10:22 :
Combien coute la vie d'un Palestinien ?
Il semblerait qu'elle vaut 100O fois plus que celle de n'importe quel être humain C'est vrai 9 morts c'est un drame, mais de la à dire que c'est un massacle sanglant les mots sont trop forts.Des centaines de milliers de musulmans sont descendus dans les rues du monde entier pour crier leur révolte. Mais que dire des 21 civils afganistans femmes et enfants tués par un missile des soldats de l'OTAN ? Personne dans les rues !!! et des 34 Sud coréens tués à la suite du torpillage de leur navire par les nord coréens !!! Toujours rien. Et des dizaines de palestiens du Hamas tués par le Hezbolah toujours rien, et des 12 palestiniens morts dans l'explosion d'une bouteille de gaz dans un tunnel entre Gaza et l'Egypte; qui elle aussi a une frontière avez gaza qui est hermétiquement fermée ?? Je pense qu'il faudrait attentre les résultat d'une enquête pour porter un jugement sur ce drame .
a écrit le 01/06/2010 à 19:00 :
Apres un massacre de plus de milles mort femme enfant compris aux yeux du monde vous pensée que cette malheureuse affaire changera quoi. REIN
Je me rassure d un fait Sai qu?il y a une fin a toutes choses ?
a écrit le 01/06/2010 à 14:18 :
Les Israëliens ont perdu les pédales depuis quelques années maintenant. Et ça n'a pas l'air de vouloir s'arranger.
a écrit le 01/06/2010 à 13:35 :
Lamentable : des meurtres lors d'un acte de piraterie en eaux internationales, et on l'ONU se contente de dire "c'est pas bien, on veut une enquête crédible"
Pourquoi les USA soutiennent-ils cet acte inadmissible en empêchant une condamnation par l'ONU ???
Où sont passés humanisme et justice ? Quelles valeurs défend "l'occident" et les US à travers cela ? Hélas, on donne de l'eau à moudre aux extrémistes et terroristes de tout poil, qui vont plus facilement recruter grâce à cette disgrâce ...
Je suis atterré (mais guère surpris) par tant de lâcheté. Triste monde.
a écrit le 01/06/2010 à 12:43 :
Tout ce qui se passe dans ce monde est injuste,c'est la loi du plus fort,je comprend maintenant le comportement d'elkaida(violence contre violence)
a écrit le 01/06/2010 à 10:55 :
Que de haine dans tous ces commentaires. Cette opération médiatique préparée de longue date a finalement atteint ses objectifs : isoler et discréditer Israël un peu plus. On regrettra les morts et blessés mais aussi le fait qu'Israël soit tombée dans un si gros paneau !
a écrit le 01/06/2010 à 10:41 :
D'après certains, Israël a tout les droits et passe outre les droits internationnaux ! Puis-je rire ??
A vous qui habitez dans une région sécurisée : l'Europe ! Etes vous déjà monté dans un bus en vous demandant si vous n'allez pas y resté, êtes vous déjà parti au marché ou dans un restaurant en vous demandant si celui ci ne va pas explosé ? En Isrël, oui, et pourquoi ? parce que le Hamas qui controle actuellement l'Etat Palestinien est aussi à l'origine de ces actes barbares. Alors vérifier si des armes ne leur sont pas envoyées est une réaction "choquante", "outrante" ? je ne pense pas, déplacez vous dans la région et permettez vous après de critiquer plutot que de juger sans connaitre les tenants et aboutissants !!!
a écrit le 01/06/2010 à 10:32 :
le réel problème : aujourd'hui le peuple palestinien est dirigé par une organisation terroriste reconnue internationalement:le Hamas ! Alors si Israel contrôle, c'est légitime... Parlons du Raid : seul un des six bateaux a été controlé de base / armes eventuelles qui rentreraient au sein de Gaza. De plus, on n'en parle pas mais c'est une réalité : toutes les semaines des bateaux humanitaires rentrent dans Gaza, alors STOP aux insinuations quand au fait qu'Israël bloque les aides humanitaires.
De plus, lorsque l'égypte met en place un embrago sur Gaza, la ce n'est pas un taulé général ! la différence? aucune si ce n'est l'agitation politique.
Enfin, depuis quand un bateau humanitaire est armé ?
Rassurez vous, si Israël avait voulu ouvrir la guerre ouvertement, il n'y aurait pas eu seulement une dizaine de victimes, quand bien meme elles restent à déplorer
a écrit le 01/06/2010 à 8:48 :
c'est toujours la même chose ISRAEL se permet tout , certaines nations condamnent ou se sentent obligées de le faire mais ce ne sont que des mouvements de lévres. Quand les faits sortiront des médias il n'y aura que la rage chez les familles des victimes qui restera éternelle et je les comprend trés bien. Dans quel monde vis- t'on?
a écrit le 01/06/2010 à 8:34 :
Israel se torche depuis longtemps avec le droit international car l'Etat d'Israel a carte blanche des USA et du lobby Israelo-americain qui soutiendront Israel jusqu'au bout malheureusement. Si un pays faisait le 1/100 de ce qu'Israel fait, ce pays serait mis a l'ecart. Quand on voit le comportement sans foi ni loi d'Israel, on comprend pourquoi l'Iran souhaite avoir l'arme nucleaire face a ces extremistes sans morale qui vivent en Israel.
a écrit le 01/06/2010 à 8:05 :
je vous dit une chose : le chien abois et la caravane passe ou plutôt la caravane passe ensanglantée et le chien enragé fait ce qui veut
a écrit le 01/06/2010 à 7:54 :
L'attaque a eu lieu dans les EAUX INTERNATIONALES, L'intervention de la marine israélienne est une acte de piraterie point de vu droit international, que justice international soir respecté!
a écrit le 01/06/2010 à 7:35 :
je suis plus qu'outrée de ce qui s'est passé !!! Des vies humaines anéanties pourquoi ? Pour donner une aide alimentaire !!! Ou va t-on ???
Une enquête est demandée alors que cette attaque a été faite dans les eaux internationales !!! JUSTE UN PHRASE : OU EST LA JUSTICE ???
a écrit le 01/06/2010 à 7:06 :
notre planete est en danger face aux composantes internationales d'israel
reagisons vite,une personne l'avais compris la planete lui est tombé dessus
a écrit le 01/06/2010 à 6:06 :
ou sont les enquetes de l'onu sur les attentats quotidiens au pakistan-irak-afghanistan-soudan-somalie-cachemire-nigeria etc ?? 50 a 60 morts par jour (regardez en bas de page des chaines d'infos) dans des massacres sans nom et aucune manif-aucune reunion de l'onu,pas d'indignation du npa-pcf-front de gauche et des verts - vive l'hypocrisie selective !
a écrit le 01/06/2010 à 5:59 :
Evidemment que les navires piratés et leurs équipages doivent être libérés sur le champ, mais le reste étonne. La célérité à réclamer d'Israël une enquête semble surtout destinée à "tuer" les velléités de parler d'une enquête internationale incluant l'Etat du pavillon. Et puis il y a cette notion détestable de "disproportion" qui n'est applicable qu'en cas d'excès dans l'usage d'un droit. Il est clair qu'il n'y a aucune "disproportion" car Israël n'avait aucun droit de prendre d'assaut des navires civils en eaux internationales.
a écrit le 01/06/2010 à 5:29 :
ONU réclame une enquête? l attaque a eu lieu dans les eaux internationales et cette organisation n'est pas capable de condamner?
Les fonctionnaires de merde de cette organisation sont payés pour faire quoi? qu'ils démissionnent s'ils pensent qu'ils n'ont plus les moyens de leur indépendance, sinon leur salaire n'est pas mérité. Le signal qui envoyé au monde entier est "c'est la loi du plus fort qui prime". La preuve en est lorsque que Gaza a été ciblée et que la communauté internationale est restée muette.
Ce n'est pas étonnant, quand on voit le proces d'un Radovan Karadzic qui est sans cesse prolongé en attendant la mort naturelle du coupable pour éviter de prononcer une peine alors qu'il s'agit d'un pur génocide.
Ne parlons pas des agressions en Irak puis en Afghanistan.
Honnêtement, jusqu'à quand tous ce fachisme anti musulman se couvrira derrière la rhétorique du combat contre l'islamisme?
La leçon qu'il faut en tirer c'est que le droit international n'existe pas. Ce qui existe c'est l'opinion publique occidentale qu'il faut sans cesse préparer et conditionner et en parallèle la puissance de frappe qui sert des intérêts économiques. L'Iran et la Turquie se sont au moins réveillés. Le monde arabe et le Maghreb en particulier est à la botte.

a écrit le 01/06/2010 à 5:22 :
Vous pouvez compter sur le Tsahal et le mossad pour faire toute la lumière sur cette opération de séduction organisée par l'office du tourisme Israelien!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :