L'accord Merkel-Sarkozy ne convainc pas outre-Rhin

La presse allemande et certains membres de sa majorité estiment que la chancelière a fait trop de concessions au Président français sur les règles de discipline budgétaire que Paris et Berlin comptent proposer à leurs partenaires européens.
(Crédits : Reuters)

Angela Merkel aurait-elle lâché trop de lest à Deauville sur la discipline budgétaire que Berlin et Paris comptent imposer aux autres Etats membres de la zone euro ? C?est en tout cas ce que lui reproche à la fois une grande partie de la presse allemande et des membres de sa majorité. La Frankfurter Allgemeine Zeitung souligne par exemple que "la contrepartie française pour les généreuses concessions allemandes est avant tout rhétorique" et que "les Français ont imposé leur souhait le plus cher: les sanctions contre les mauvais élèves en terme de déficit ne seront pas appliquées de manière automatique."

Dans le quotidien Die Welt,Silvana Koch-Mehrin, vice-présidente FDP du Parlement européen est encore plus catégorique : "La chancelière s'est faite complètement flouée par le président Sarkozy."

Au sein même de la CDU, Leo Dautzenberg n?a pas caché sa déception. Pour cet expert des problèmes financiers au sein du parti de la Chancelière, Angela Merkel ne s?est pas montré assez ferme sur la façon dont les mauvais élèves devaient être sanctionnés.

Le Frankfurter Rundschau renvoie lui dos à dos Paris et Berlin en leur reprochant d?avoir imposé à « leurs partenaires une sorte de diktat".
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.