La note de la dette américaine dégradée par... la Chine

L'agence de notation chinoise Dagong doute de l'intention de l'Etat américain de "s'acquitter de sa dette" alors que la première économie mondiale fait face à un risque de "récession à long terme".
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

A deux jours d'un G20 qui s'annonce particulièrement tendu, la Chine s'attaque à la dette américaine. L'agence de notation chinoise Dagong a dégradé ce mardi sa notation des Etats-Unis, passant de "AA" à "A+", avec une perspective négative. Une décision justifiée par "la détérioration de leur capacité de remboursement et le recul très fort de l'intention de l'Etat fédéral de s'acquitter de sa dette".

L'agence chinoise estime notamment que les problèmes rencontrés par la première économie mondiale devrait "conduire à une récession à long terme qui va fondamentalement réduire la solvabilité nationale". Dagong prédit ainsi des "risques imprévisibles" pour la solvabilité des Etats-Unis, "sous un an ou deux ans".

L'action de la Réserve fédérale est également très critiquée. L'institution a décidé la semaine dernière de racheter pour 600 milliards de dollars de bon du Trésor. Une politique "incontrôlée" de création monétaire qui va, selon Dagong, "dans la direction opposée des intérêts des créanciers", en faisait se déprécier le dollar.

Malgré la très forte progression de leur dette, les Etats-Unis conversent leur notation maximale auprès des trois plus importantes agences de notation internationales Standard & Poor's, Moody?s et Fitch. Mais Dagong avait jugé en juillet que leurs méthodes d'évaluation "ne reflétaient pas la capacité des pays à rembourser leurs dettes".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.