Pékin relève à nouveau le taux des réserves obligatoires des banques

 |   |  239  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
La Chine dévoilera ce samedi son taux d'inflation pour le mois de novembre. A la veille, la banque centrale a porté à 19% le taux des réserves appliqué aux grandes banques.

Alors que les intervenants s'attendaient à une nouvelle hausse des taux directeurs, peut-être même dans la journée, la Banque populaire de Chine a annoncé ce vendredi relever d'un demi-point le coefficient des réserves obligatoires appliqué aux grandes banques pour éponger les excédents des liquidités circulant dans l'économie et freiner l'inflation. Cette décision, qui prendra effet le lundi 20 décembre, portera à 19% le taux appliqué. La banque centrale a déjà utilisée par trois fois en un mois cette arme, six fois depuis le début de l'année. Ce qui lui a permis, jusqu'à présent, d'éviter de recourir de manière plus prononcée à l'arme des taux directeurs. Celle -ci est restée inutilisée depuis le mois d'octobre dernier.

Mais l'institution n'a pas caché son intention de combattre plus fermement l'inflation. La semaine dernière, la People Bank of China avait en effet indiqué changer de politique monétaire, passant de politique "accommodante" à une politique "prudente". Dans cette perspective, les bourses chinoises ont perdu 9% en l'espace d'un mois.

Pékin publiera samedi ses chiffres de l'inflation pour le mois de novembre. Les économistes tablent en moyenne sur une progression des prix à la consommation de 4,7% (en rythme annuel), après une hausse de 4,4% en octore. S'il cela se vérifiait, il s'agirait du taux d'inflation le plus élevé depuis juillet 2009 (la Chine avait alors constaté une progression des prix de 4,9%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :