Dette publique : le FMI tire la sonnette d'alarme

 |   |  468  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon la dernière édition du Moniteur des finances publiques publiée par le Fonds monétaire international (FMI), le rythme d'assainissement budgétaire de plusieurs grands pays a ralenti, particulièrement aux Etats-Unis et au Japon dont la note souveraine vient d'être dégradée. Globalement "les risques souverains restent élevés et, dans certains cas, ils ont augmenté depuis novembre", s'alarme le FMI.

Inéluctablement, la dette brute des Etats développés augmente, mettant toujours plus en péril la stabilité financière mondiale. De 79,2% du PIB en 2008, la part de cette dette devrait dépasser le seuil de 100% cette année, à 101% très précisément, après 96,5% attendu en 2011, selon la dernière édition du Moniteur des finances publiques (Fiscal Monitor) du Fonds monétaire international (FMI). "En dépit de l'amélioration des perspectives mondiales, le rythme du rééquilibrage budgétaire ralentit cette année dans quelques grands pays", s'alarme le FMI.

L'année 2010 s'était pourtant bien engagée. Globalement le déficit moyen des pays avancés a diminué d'environ 1 point de pourcentage par rapport à 2009, pour avoisiner 8% du PIB, soit 0,2% de mieux que prévu. En Allemagne, les recettes fiscales ont été soutenues par la vigueur du marché de l'emploi et la limitation des dépenses. Aux Etats-Unis les raisons sont moins convaincantes dans la mesure où la réduction du déficit est le fruit des retards législatifs dans l'approbation des dépenses (prolongation des allocations de chômage ...) et d'un moindre soutien au secteur financier.

Mais depuis quelques mois, la tendance est moins claire. C'est particulièrement le cas aux Etats-Unis et au Japon, dont la note souveraine a été dégradée ce jeudi par l'agence de notation Standard&Poor's, deux pays qui inquiètent le FMI. "Les Etats-Unis et le Japon adoptent de nouvelles mesures de relance et retardent le rééquilibrage de leur budget par rapport au rythme envisagé dans l'édition de novembre 2010 du Moniteur des finances publiques", explique le FMI.

Pour les pays avancés du G20 (Etats-Unis, France, Royaume Uni, Allemagne, Japon ...), le rééquilibrage budgétaire, corrigé des variations cycliques, devrait être de moins de un quart de pourcent du PIB, contre une projection de 1% du PIB en novembre, selon le rapport. Et leur ratio d'endettement devrait augmenter de près de 5 points de pourcentage, pour atteindre 107,4% du PIB contre 102,7% l'an passé, souligne le FMI.

Plus inquiétant, la situation des pays du sud, qui semblaient jusqu'à présent protégés des errements financiers de ceux du nord du fait de leur dynamisme économique, semble se dégrader aussi. "Les perspectives budgétaires se sont détériorées aussi dans quelques pays émergents : plusieurs d'entre eux doivent accroître leur marge de man?uvre budgétaire, en particulier face à la montée des entrées de capitaux, au risque de surchauffe et à une éventuelle contagion des pays avancés".

D'où la recommandation lancé par le FMI : "globalement, les risques souverains restent élevés et, dans certains cas, ils ont augmenté depuis novembre : il est donc urgent de mettre en place des plans de rééquilibrage à moyen terme plus solides et concrets".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2011 à 11:14 :
J'avais dit sans trop y croire que NS allait mettre en banqueroute notre pays ou encore à poil.C'était à l'époque au lendemain de son élection...Aujourd'hui cela ne me fait plus du tout sourire.
Cette droite aura été décevante .
a écrit le 28/01/2011 à 18:20 :
rétablissons l'équilibre de la balance commercaiiale, donc réduisons nos importations, donc achetons français (car nos achats font nos emplois) ! _ _ COMMENT forcer les français à acheter citoyen ? _ _ 1nt) à partir de juillet 2011, tous les patrons français (Pouvoirs Publics compris) paient 10% des salaires versés à leurs employés en BONS d'ACHAT (ou chèques restaurant ? ou chèques vacance ? ) qui ne sont utilisables QUE dans nos magasins d'usines, chez nos agriculteurs, artisans et autres usines situées sur le sol français fabricant des produits dont 66% de la valeur au moins est fabriquée sur le sol de France! _ _ _ En 2012, ce taux passe à 20% , en 2013 à 30 % ! _ _ Par ailleurs un réseau de distribution spécifique aux produits à 66% français (des superettes type "coop PTT "( donc dans l'entreprise! et les salariés font leur courses pdt le temps de travail afin de compenser les prix plus élevés qu'en hyper) et une centrale d'achat dédiée) est créé ! _ _ _ Enfin, sur chaque produit est OBLIGATOIREMENT mentionné (traçabilité de la valeur) le pourcentage de valeur fabriqué en France _ _ _ 2nt ) afin de dissuader les "mauvais citoyens" d'aller en vacance à l'étranger, on instaure tout de suite une taxe (timbre fiscal) ANNUELLE de 750 euros sur les passeports et cartes d'identité ( contrôle qu'au moment du passage des frontières ! donc ceux qui ne voyagent pas en sont exonérés) _ _ _ _ la « quasi monnaie» existe déjà (s'agit des chèques restau et chèques vacances !)
Réponse de le 20/02/2011 à 11:09 :
Moi je veux bien mais on perd le savoir faire et l'infrastructure et l'envie surement ....
On ne sait plus faire des ampoules d'éclairage par exemple..on est entrain de perdre notre savoir faire industriel comme la décision de coupé en petits morceaux d'EDF...(ça c'est pour l'envie citée plus haut).
Alors bonne chance quand chacun tire de ses intérêts.
a écrit le 28/01/2011 à 15:30 :
Attendez Avril 2012, à ce moment là (si la France n'est pas mise sous tutelle avant), et ils vont vous montrer comment réduire une dette!.
La maladie est connue de tous, mais il n'y a qu'un seul prescripteur capable de donner le traitement.
a écrit le 28/01/2011 à 11:21 :
La socialisation des pertes auraient-elle des limites...??? Je conseille à tous de suivre le Royaume-Uni. Il devrait être le prochain "maillon faible".
a écrit le 28/01/2011 à 10:24 :
pas besoins de sortir de l'ena pour voir que les gouvernements ne font aucun effort pour réduire la dette,EX/ le chomage augmente toujours on exonére les heures sup.Les matiéres premieres flambent (ble, mais) les cerealiers vont toucher leurs grosses subventions.on supprimes des postes a l'education nationale on graisse les recteurs et proviseurs etc etc
a écrit le 28/01/2011 à 10:11 :
Moi je ne suis pas socialiste mais si DSK promet effectivement d'appliquer ses préconisations en tant que président du FMI à la France, je veux bien voter pour lui... mais j'ai bien peur que s'il fait une telle chose les socialistes ne le suivent plus. A mon avis, et c'est peut être dommage, quoiqu'en dise les sondages, il est loin d'être élu ! Le delta entre les aspirations de la majorité des socialistes français et DSK est tel qu'il n'ont en fait presque rien en commun. Je me demande même si finalement Sarkozy n'est pas plus proche d'eux...
a écrit le 28/01/2011 à 7:52 :
Si DSK se présente et devient président appliquera-t-il les recommandations du FMI et comment le PS compte-il ramener le déficit à 60 % du PIB dans un premier temps ? Cette question je la pose également à ceux de droites, car on entend toujours parler (sarkozy) d'incitation fiscale, d'exemption ou d'exonération fiscale sur des produits financiers ou sur certaines dépenses...Pour ma part je suis partisan d'élaborer un budget sur une progression de 1.4 et les excédents affectés de croissance s''il y en a) de les affectés au remboursement de la dette. Avec plus de 160 milliards d'? de besoin de financement en 2011 et en 2012 la tache 'le désendettement) n'est pas facile et impossible si l'ETAT continue avec un budget annuel déficitaire
a écrit le 27/01/2011 à 21:02 :
ah non c'est pas possible , DSK tire tout mais surement pas une sonnette d'alarme !!!!
a écrit le 27/01/2011 à 19:53 :
En France , rien n'a été fait si ce n'est cette réforme ridicule des retraite, et un continue de se ''gargariser'' avec notre cote AAA dont on peut se demander ce qu'on a pu lâcher pour la conserver !
a écrit le 27/01/2011 à 18:52 :
NS et sa clique joue avec le feu en empruntant en permanence et en ne pensant jamais à rembourser !
a écrit le 27/01/2011 à 18:37 :
faut réorienter les achats des français sur les produits français , bref réduire les importations! _ _Etant donné que la classe moyenne achète chinois et va en vacances en Egypte, il faut abaisser son pouvoir d'achat (comme cela elle achètera moins de produits et services étrangers) _ _ Et étant donné que ce sont les riches qui achètent du luxe (qui est fabriqué en France, donc donne de l'emploi ) il faut augmenter le pouvoir d'achat des riches !
Réponse de le 27/01/2011 à 21:05 :
Bravo....ça sent la révolution plein gaz...on va se marrer...
Réponse de le 27/01/2011 à 21:12 :
Et réduire la bêtise humaine, ne serait-il pas plus utile ?
Réponse de le 28/01/2011 à 8:07 :
en France, 85% de crétins (dont je suis ?) vont voter! quel avenir pour notre démocratie !!!
Réponse de le 28/01/2011 à 9:54 :
la démocratie n'existe pas ! Combien y a-t-il d'ouvriers qui sont députés ou Sénateurs (parité sociale des CSP ) ? _ _ Combien de salariés sont syndiqués alors que Gouvernement et Patronat reconnaissent la représentativtié des syndicats (5%) ? _ _ ouvriers et autres sans grade: exercez votre seul pouvoir : consommez le moins possible et arrêtez de fabriquer des bouches à nourir (de procréer ) ; ils sont de futurs chomeurs !
a écrit le 27/01/2011 à 16:29 :
Ils parlent pour rester présents dans les médias, mais les discours sont creux.
a écrit le 27/01/2011 à 16:12 :
Encore de la communication ! Encore des déclarations d'intensions ! Mais après, il n'y a plus rien ! Donc toute cela est inutile puisque cela de règle pas de manière définitive les soucis associés aux dettes souveraines !
Réponse de le 27/01/2011 à 16:43 :
Du passé faisons table rase ! Annulons les dettes de tous ces états endettés, y compris de la France, et fabriquons de la monnaie papier à réinjecter dans l'économie afin de faire repartir la machine économique !
Réponse de le 27/01/2011 à 17:03 :
@ tartemol: les Italiens ont déjà invent les confettis. On peut donc s'en servir comme monnaie occidentale :-)
Réponse de le 27/01/2011 à 18:41 :
faut forcer les français à acheter français! COMMENT ? _ _ 1) à partir de juillet 2011, tous les patrons français (Pouvoirs Publics compris) paient 10% des salaires versés à leurs employés en BONS d'ACHAT (chèques restaurant ? chèques vacance ? ) qui ne sont utilisables QUE dans nos magasins d'usines, chez nos agriculteurs, artisans et autres usines situées sur le sol français fabricant des produits dont 66% de la valeur au moins est fabriquée sur le sol de France! En 2012, ce taux passe à 20% , en 2013 à 30 % ! _ _ Par ailleurs un réseau de distribution spécifique aux produits à 66% français (des superettes type "coop PTT "( donc dans l'entreprise et les salariés font leur courses pdt le temps de travail afin de compenser les prix plus élevés qu'en hypermarché) et une centrale d'achat dédiée) est créé ! _ _ _ Enfin, sur chaque produit est OBLIGATOIREMENT mentionné (traçabilité de la valeur) le pourcentage de valeur fabriqué en France _ _ _ 2) on instaure tout de suite une taxe (timbre fiscal) ANNUELLE de 750 euros sur les passeports et cartes d'identité ( contrôle qu'au moment du passage des frontières ! donc ceux qui ne voyagent pas en sont exonérés) _ _ _ faisons un discret protectionnisme ! _ _ _ la « monnaie piégée » (Les chèques restau et chèques vacances) existe déjà !
Réponse de le 28/01/2011 à 16:07 :
à tartemoi, se souvenir que le Koweit, en 1990, devait des milliards de dollar us (avance en pétrole) à l'Irak! celui-ci n'étant pas payé a envahi le Koweit..... et la coalition à envahi l'Irak!
moralité ????
Réponse de le 28/01/2011 à 16:11 :
Mais alors, comment pourrait on obliger, par exemple, les producteurs de pétrole à, nous vendre du pétrole s'ils ne voulaient nous en vendre?
Réponse de le 28/01/2011 à 18:27 :
on n'a pas de pérole..... mais un savoir faire en centrale nucléaire !_ _ _ Faut doubler le parc de centrales nucléaires ... et passer tout de suite à la voiture électrique ! HEULIEZ (dans les Deux Sèvres) sait faire ! BOLLORé et RENAULT-NISSAN aussi ! _ _ _ je propose un plan quinquennal pour passer en 5 ans au tout électrique!
Réponse de le 28/01/2011 à 18:36 :
notre monde est une compétition d'intérêts (économiques) , une quasi guerre (d'ailleurs on parle de guerre économqiue, de guerre des monnaies) qui se répercute ... dans chaque pays ... au niveau des familles et individus (le consommateur achète le produit le moins cher, l'école publique instaure la compétition -à l'emploi- dès la maternelle avec les "bons-points" et les notes scolaires, les aptron dlocalisent e, chine, les gens vont en vacances en Egypte ou Sénagal car c'est moins cher que le ski dans les Alpes, etc) ! _ _ même la vi e en coupel est un compétition ( le mari se retrouve vite divorcé si elle n'est plus amoureuse , car ELLE A UN EMPLOI , car elle mieux bossé sur les bancs de l'école! Pas sa grand-mère; celle -ci ne divorçait pas )
Réponse de le 20/02/2011 à 11:20 :
La mise en compétition en concurrence n'est qu'un instrument de pouvoir . Il réponds par exemple à chacun pour soi et tous contre tous. La vrai compétition est l'émulation des groupes ou des individus pour justement trouver sa place dans une société. Il faut bannir les bienfaits du sport...
De toute façon à l'aire nucléaire cette attitude s'impose naturellement car le reste c'est du pipeau pour contrôler les gens qui d'ailleurs aiment surement...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :