Angela Merkel invite grecs, espagnols et portugais à travailler un peu plus

 |   |  248  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La chancelière allemande fustige les vacances et les systèmes de retraite des pays d'Europe du Sud, qu'elle juge bien trop généreux.

Invitée mardi soir lors d'une manifestation de son parti conservateur CDU dans la petite ville de Meschede (Rhénanie-du-Nord - Westphalie), Angela Merkel n'a pas résisté à la tentation de dire tout haut ce que beaucoup de ses compatriotes pensent tout bas. "Il faudrait que dans des pays comme la Grèce, l'Espagne, le Portugal on ne parte pas à la retraite plus tôt qu'en Allemagne, que tous fassent un peu les mêmes efforts, c'est important" a-t-elle martelé avant d'ajouter : "Nous ne pouvons pas avoir une monnaie commune et certains avoir plein de vacances et d'autres très peu, à la longue cela ne va pas."

Des propos largement repris dans la presse allemande alors que ce mercredi ni la chancellerie ni la centrale du CDU n'étaient en mesure ce mercredi de confirmer officiellement ces déclarations. Mais confrontés à une opinion publique réticente à soutenir les maillons faibles de la zone euro, les dirigeants allemands se sont toujours faits prier pour accorder leur aide financière.

Même si Angela Merkel souligne fréquemment l'engagement européen de son pays, et le bénéfice qu'il tire de la monnaie unique, elle sait aussi qu'à l'approche des élections générales prévues pour 2013, elle doit donner des gages aux parlementaires de son camp. Or, dans les rangs de sa majorité (conservateurs du CDU/CSU et libéraux du FDP), la grogne monte contre des mécanismes d'assistance qui mettent potentiellement à contribution le contribuable allemand.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/06/2011 à 16:21 :
On fait ce que l'on peut avec ce que l'on a!
a écrit le 04/06/2011 à 10:59 :
LE PROBLEME DE NOS DIRIGEANT EST QU ILS NE CONNAISSENT PAS LE VRAI TRAVAIL, ils sont nés avec une cuilleres en or dans la bouche et pensent savoir ce qu'il nous faut.
ils sont totalement deconnectés de la realité, qu'ils soient de droite ou de gauche ..
ils gardent lapolitique bien ferméé a ceux qui sortent de leurs ecoles,
a écrit le 19/05/2011 à 13:36 :
Merci Angela Merkel, j'insiste vous pouvez étendre votre diagnostic à la france,car sincèrement lorsque l'on voit votre excédent commercial et notre super déficit on a vraiment besoin d'un gouvernement rapidement. Vous êtes les seuls à surmonter le réaménagement globalisation (appelé crise chez nous), redistribution des cartes et en plus c'est un plaisir de circuler chez vous sur autoroute votre gouvernement conseille la vitesse, le notre l"immobilisme, je suis vraiment prêt à collaborer à votre prochaine invasion "là jrigolle "
Réponse de le 09/06/2011 à 21:29 :
Oui vous avez seulement oublié de préciser que les autoroutes allemandes sont gratuites!
a écrit le 19/05/2011 à 10:40 :
Bonjour. Il y a un aspect capital qui n'est pas évoqué : la démographie. L'Allemagne a un vrai problème de ce coté là : pas assez d'enfants. Ce qui veut dire pas assez de cotisants dans les décennies à venir, et donc des efforts encore plus importants à fournir pour ceux qui veulent prétendre à la retraite. Sur ce point tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne... il faut garder cet aspect à l'esprit pour s'autoriser des comparaisons entre nations.
a écrit le 19/05/2011 à 8:13 :
Moi je ne peux parler que de ce que je vois autour de moi : ainsi les espagnols et les
portugais font des boulots durs et travaillent comme des fous.
A Paris, les femmes espagnoles et portugaises ont des loges de gardiennes (ce qui est très loin d'être un travail facile, il faut être dispo presque 24 h sur 24), ou font
des ménages rapidement et efficacement. Les hommes sont souvent dans les boulots du bâtiment (plus dur que çà...). Cà fait peut être cliché ce que je dis, je ne suis ni espagnole, ni portugaise, mais on ne peut que constater qu'ils ne rechignent pas à la besogne et travaillent beaucoup.
Les grecs, je ne sais pas.
Donc, il faut arrêter de dire n'importe quoi et balayer devant sa cour.
a écrit le 19/05/2011 à 5:10 :
Je me demande si elle sait ce qu'elle dit.
Il n'y a pas de Hartz IV (RMI) en Grèce, qu'on lui dise.
a écrit le 18/05/2011 à 22:44 :
Même si je ne rejoins aucunement la vision de Mme Merkel sur l'orientation sociéto-économique qu'elle appelle de ses voeux, on peut se réjouir d'une chose. A savoir qu'une vision globale européenne est enfin posée publiquement comme enjeu électoral. L'Union Européenne perd de son immatérialité pour enfin être considéré comme une société humaine effective ! Un premier pas.
a écrit le 18/05/2011 à 17:40 :
Madame Merkel aussi insinue que la France aussi ne travaille pas assez j'en suis sûr avec grêves par ci et par là !!
A mon avis elle a raison , les pays du Sud veulent toujours compter sur les aides dont les Allemands restent le gros contributeur !!
Vous savez quand on gâte trop les enfants , ils ne foutent plus rien car ils savent que de toute façon papa et Maman seront là pour venir en aide !!
j'adore sa franchise !!
Réponse de le 04/06/2011 à 10:56 :
la france n'est pas en reste au niveau des subventions mon ami...
le probleme n'est pas le nombre dheures travaillées ...
le probleme sont les charges liées au travail, et pour les patron et pour les employés, les taxes apres sur le produit...
trop de taxes ettouffent la competitivité
a écrit le 18/05/2011 à 16:45 :
Et si elle la fermait!
Réponse de le 18/05/2011 à 19:39 :
D'accord avec vous ! Il y en a marre de cette Allemagne donneuse de leçons ... c'est insupportable, d'autan tplus que c'est populiste. Mais malheureusement tous les pays qui sont rentrés dans l'euro devaient s'y attendre: en adoptant la monnaie du plus fort économiquement (je n'ai pas du "du plus heureux ..."), alors on est sous sa domintation...
a écrit le 18/05/2011 à 16:41 :
Mme Merkel ferait mieux de se renseigner pour savoir quelle est l'age moyen de départ à la retraite des fonctionnaires allemands. L'age légal de départ en retraite ne signifie pas grand chose, les statistiques, si elle ne sont pas de Mme Merkel & Co, racontent elles une autre histoire.
a écrit le 18/05/2011 à 16:07 :
Heures hebdomadaires travaillées : Grèce 43,7 Espagne 41,9 Portugal 41,7 Allemagne 41,7 Alors mme MERKEL, tentée par le populisme? Souvenez vous que le Deutschland Uber Alles à fait bien des dégats entre 1933 et 1945, n'agitez pas ces souvenirs là. Souvenez vous aussi, par décence et parce que cela est MORAL, que l'Europe entière à payé votre reconstruction nationale et largement supporté votre réunification.
Entschuldigung Sie, bitte
Réponse de le 19/05/2011 à 8:27 :
merci je partage votre point de vue
a écrit le 18/05/2011 à 15:56 :
Mme MERKEL verserait dans le populisme...? Connaît elle l'horaire de travail légal au Portugal? 41h /semaine et pour certains secteurs d'activité 44h, cela lui suffit?
Par ailleurs en lieu et place de fustiger les salariés de ces pays, pourquoi ne pas attaquer les racines du Mal, donc la spéculation qui fait que le Portugal avec 12074,00 euros de dette par habitant, est sous les fourches caudines de la spéculation, dont la Bundesbank, comme d'autres établissements du même acabit tire de substantiels revenus. La décence exige aussi que cette personne, ait bien présente en mémoire que l'Europe entière à subventionné la réunification allemende, et que les dérives de cette ostentatoire vertu de la Deutschland Uber Alles, soient éradiquées sans faiblesse, sous réserves de résurgences historiques dont l'Europe entière fit les frais entre 1933 et 1945.
Verstehen Sie meine dame...?
a écrit le 18/05/2011 à 15:41 :
Pays Congés annuels Jours fériés Total
Finlande 25 14 39
Autriche 25 13 38
Grèce 25 12 37
France 25 11 36
Portugal 22 14 36
Espagne 22 14 36
Suède 25 11 36
Danemark 25 10 35
Luxembourg 25 10 35
Allemagne 20 13 33
Belgique 20 10 30
Italie 20 10 30
Irlande 20 9 29
Pays-Bas 20 8 28
Royaume-Uni 20 8 28

Ces gros teutons, pour se bourrer la tronche en espagne c'est pas les derniers en tout cas... En plus ils croient avoir la science infuse, en tout cas Mme Merkel
a écrit le 18/05/2011 à 15:25 :
Quelle idée saugrenue. On travaille plus au nord pour que ceux du sud puissent bronzer en paix.
Réponse de le 18/05/2011 à 16:19 :
Prenez Madame Merkel par la main, si elle vous y autorise bien entendu, et, ...Allez sur le site de l'OCDE ... page http://stats.oecd.org/Index.aspx?DataSetCode=ANHRS&Lang=fr... Vous pourrez y relever, entre autres, que les «Heures moyennes annuelles ouvrées par travailleur en 2009» étaient de: ..... 1390 heures pour l'Allemagne....1554 heures pour la France.....1654 heures pour l'Espagne....1719 heures pour le Portugal....1768 heures pour les Etats-Unis...
Réponse de le 18/05/2011 à 18:05 :
Heureusement que j'ai implanté mon entreprise en Pologne et non en France.
Moindre charge social, moindre prélèvement sur les sociétés et une disponibilité accrue en nombres d'heures des salariés.
Sans compté que la productivité à l'heure en elle même est déjà plus accrue chez les Polonais que chez les Occidentaux Européens.
Après on s'ettonne en France que la crise n'ai pas touché la Pologne...
Réponse de le 19/05/2011 à 10:58 :
oui...et plus d'esclavage!
Réponse de le 04/06/2011 à 10:53 :
mdr
a écrit le 18/05/2011 à 15:13 :
Les faits donnent raison a Marine Le Pen: construire un espace economique commun avec les meme regles et la meme monnaie dans des pays si differents est impossible !
Les allemands et accessoirement les francais bénéficient de la relative faiblesse de l'euro qui reste tout de meme trop fort pour la Grece, le Portugal est l'Espagne, ces peuples iront jusqu'à crever de faim car leurs pays n'ont plus le pouvoir de dévaluer leurs monnaies pour répondre a la crise. Esperons juste que la France maintienne le cap d'une croissance solide faute de quoi dans quelques années nous seront dans la meme situation que le Portugal...
Réponse de le 04/06/2011 à 10:53 :
le probleme de leurope est que nous avons la meme monnaie, mais pas les memes regles pour tous ...
chacun fait a sa sauce, et qu'on le veuille ou non ,
a écrit le 18/05/2011 à 13:50 :
le beurre, l'argent du beurre et maintenant, les allemands veulent le cul de la crémière!
Pourrait on avoir des données chiffrées pour vérifier et comparer (ages de départ à la retraite, salaire médian et moyen des pensionnés dans les différents pays de l'UE?)
Réponse de le 18/05/2011 à 16:43 :
N'y comptez pas mon pauvre ami, la diffamation des pays péripheriques ne serait plus possible!
a écrit le 18/05/2011 à 13:47 :
les Allemands paient pour l'Union Européenne depuis 45. Ils sont les seuls à bosser et à éponger la flemme et les gabegies des pays du Club Med. La raison en est que l'Union est en fait une sorte de dommages de guerre déguisés.

Ils ont détruit l'europe entre 40 et 45, ils vont payer pour la construire pendant 1000 ans.

C'est pour ca qu'il faut entretenir la mauvaise consciences des Allemands envers leur histoire, et cultiver leur complexe de KollektivSchuld, ca nous paie des retraites et des congés payés à peu de frais.
a écrit le 18/05/2011 à 13:42 :
Malheureusement pour Angela Merkel et pour l'Allemagne, il apparait très clairement que les dirigeants allemands ne comprennent rien à rien en dehors de leur propre industrie, c'est grave docteur. Quand on bénéficie d'un espace économique favorable, d'une monnaie à l'exportation favorable, et alors qu'on a pas fait, à l'instar des français, fait sauter le carcan technocratique de Bruxelles pour préserver les intérêts des plus faibles en Europe, qu'on a pas investi dans l'industrie des pays du Sud de l'Europe, qu'on a pas vu les falsifications des comptes publics diverses et les bulles immobilières gargantuesques qu'ont créer les banques... c'est qu'on est pas capable de résoudre le problème actuel qui est quand même devenu énorme à force de l'ignorer. Que les allemands aillent bosser un peu dans les pays en difficulté pour savoir si le sort de ces européens en dehors de quelques nantis du pouvoir ou de la finance est enviable aujourd'hui. Lamentable.
a écrit le 18/05/2011 à 13:09 :
Le pays en Europe où on travaille le plus d'heures/semaine : Portugal !
Ceci d'après un article que j'ai lu il y a un moi maximum sur ce site !!!
On voit bien la "bip" de certains commentateurs...
a écrit le 18/05/2011 à 12:51 :
Les allemands n'ont qu'a se servir ! ils ont le droit, qu'est ce qu'ils attendent, d'avoir des panzer ?
a écrit le 18/05/2011 à 11:45 :
Pour simplifier, l'Europe est un fiasco qui n'a jamais marche, qui ne marche p[as et qui ne marchera jamais. L'Europe a fait illusion avant la crise mais des le premier accroc, TOUT S'EST ECROULE COMME UN CHATEAU DE CARTES. aLORS, POURQUOI NOS POLITIQUES S'OBSTINENT ILS?
a écrit le 18/05/2011 à 11:44 :
elle est sympa quand même !
a écrit le 18/05/2011 à 11:41 :
Ach zo....la bonne vieille théorie des pays de vacances ou tout le monde fait la siesta tous les aprem...merci Angie, c'est super comme réflexion populo a 2 balles, on vous aime nous aussi
a écrit le 18/05/2011 à 11:29 :
J'aime bien les allemands et je pense qu'on devrait gérer un peu plus nos comptes comme eux. Pour le coup des vacances, ce n'est pas forcément le Portugal et la Grèce qui sont visés comme l'indique le titre :
La Grèce est à 5 semaines de vacances et le portugal à 22 jours + 3 jours si l'employé n'a pas été absent (donc 5 semaines max)
Alors que nous en France, héhé, 7 semaines (5 + 2 de RTT)
Réponse de le 18/05/2011 à 12:51 :
Réflécion nulle et non avenue puisque la majorité des actifs français sont dans des PME de moins de 50 salariés qui ne sont pas au 35 heures et n'ont donc pas de RTT!
Réponse de le 18/05/2011 à 14:13 :
il faut aussi considérer la productivité des travailleurs....
Réponse de le 18/05/2011 à 15:41 :
à iCitoyen: où avez-vous vu que les PME de moins de 50 salariés n'ont pas droit aux 35 heures? De plus les RTT sont pour tous ceux qui font plus de 35 heures afin de ramener leur temps de travail effectif à 35 heures justement.
En résumé soit vous êtes aux 35 heures et vous n'avez pas de RTT, soit vous faites plus de 35 heures et vous avez droit à des RTT.
Exemple: 37,5 heures hebdomadaires donnent droit à 12 jours de RTT par an.
a écrit le 18/05/2011 à 11:13 :
Peut-être faudrait-il leur donner du boulot ... aussi. Et c'est entre nous une injure aux Portugais dont je ne suis pas mais qui sont bien plus courageux que la moyenne...
Réponse de le 04/06/2011 à 10:49 :
je suis protugais , miguel de prenom,
il est vrai que les immigrés portugais travailent durs..
mais les portugais du portugal sont de grosses feneasses, car ils profitent des biens faits de nos envois de fonds au pays...
sauf qu'aujourd'hui, le portugal va mal, car les enfants d'immigrés, qui naissent ici, n'envoient eux plus rien au portugal, ne construisent plus de maisons, donc moins de boulots et d'entrees d'argent;
pour le batiment, beaucoup sont payés a la semaine ou quotidiennement, et du coup ils travaiielent deux/trois jours et ca leurs suffit pour manger tout le reste de la semaine.
merci yvan
donc la bas, se sont des feneants, car ils n'ont pas connus la dureté de l'immigration.
a écrit le 18/05/2011 à 10:33 :
Cela vaut aussi pour la France!!!!
Réponse de le 18/05/2011 à 12:02 :
TOUT A FAIT rdv AVEC LA GRECE en 2013 ...
a écrit le 18/05/2011 à 10:27 :
elle a raison ........
Réponse de le 18/05/2011 à 11:51 :
Et en quoi a-t-elle raison ? Pourquoi tirer la corde vers le bas au lieu d'essayer de la tirer vers le haut ? Plutot de dire "regarder nous et faites comme nous", elle devrait trouver la solution pour garder au moins la même compétitivité en laissant plus de congé a ses citoyens (qui du coup auront plus de temps pour dépenser de l'argent CQFD).
Pour info un français est plus compétitif (temps de travail/production) qu'un allemand alors qu'il a plus de vacances.
Réponse de le 18/05/2011 à 11:58 :
Ah oui? Age de la retraite en Espagne 67 ans (un accord a été trouvé), Portugal 65 ans (un accord pour le passage a 67 semble plus que probable) en Allemagne 65 ans. SVP ne mettez pas tout le monde dans le même panier!!
Réponse de le 18/05/2011 à 12:54 :
Un français est peut-être plus compétitif pour l'heure passée à travailler mais vu qu'il travaille beaucoup moins donc sur l'ensemble il est moins compétitif...
Réponse de le 18/05/2011 à 13:34 :
dommage que la FRANCE a toute une armée de courtisans pour freiner la productivité
Réponse de le 19/05/2011 à 14:43 :
@Pilou2 : merci de regarder la définition du mot "compétitivité". Pour une même production un français travaillera moins qu'un allemand. Dis autrement : pour produire autant un allemand doit travailler plus qu'un francais. Dis encore autrement : les outils de production en France sont plus efficace qu'en Allemagne. J'en conclu que les allemands devraient optimiser leurs productions plutôt que de travailler plus.
Mais je dis ça, je dis rien...
Réponse de le 04/06/2011 à 10:45 :
quand vous dites qu'un francais est plus competitif... vous excluez les fonctionnaires ?? lol

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :