La Fed évoque sa stratégie de sortie de crise

La plupart des responsables de la Réserve fédérale américaine souhaitent que les taux soient relevés avant qu'il soit procédé à des cessions d'actifs.
Copyright Reuters

La plupart des responsables de la Réserve fédérale américaine souhaitent que les taux soient relevés avant qu'il soit procédé à des cessions d'actifs, lorsque l'heure sera venue de durcir la politique monétaire de la Fed , montre les minutes de la dernière réunion de son Comité de politique monétaire (FOMC).

Evoquant la manière dont l'institution monétaire devra retirer son soutien à l'économie américaine, les responsables de la Fed se sont accordés pour estimer qu'il faudra liquider son portefeuille à moyen terme et qu'il fallait en priorité se séparer des actifs liés au crédit immobilier.

"Une majorité de participants préfèrent que les cessions d'actifs interviennent après un premier relèvement des objectifs de la Fed pour ses taux courts", peut-on lire dans le texte. "Et beaucoup de ces participants ont également fait part de leur préférence pour que ces cessions soient relativement progressives." Ces discussions ne doivent pas être perçues comme le signe que la Fed s'apprête à relever ses taux, précisent les minutes. 

Concernant l'inflation: "les participants ont de manière générale prévu que le niveau plus élevé de l'inflation serait passager. Cette prévision reposait en partie sur une projection selon laquelle la courbe de l'évolution des prix des matières premières allait s'aplanir et sur la conviction que les attentes d'inflation à plus long terme resteraient stables".

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 19/05/2011 à 14:55
Signaler
Il n'y aura aucune sortie de crise pour les USA. La FED va user d'artifices jusqu'au 2 août et les USA tomberont en octobre. Une fois de plus, qui prend les paris avec moi ?

à écrit le 19/05/2011 à 11:20
Signaler
"les participants ont de manière générale prévu que le niveau plus élevé de l'inflation serait passager. Cette prévision reposait en partie sur une projection selon laquelle la courbe de l'évolution des prix des matières premières allait s'aplanir et...

à écrit le 19/05/2011 à 0:50
Signaler
"Cette prévision reposait en partie sur une projection selon laquelle la courbe de l'évolution des prix des matières premières allait s'aplanir et sur la conviction que les attentes d'inflation à plus long terme resteraient stables" ... => ça c'est ...

à écrit le 18/05/2011 à 23:36
Signaler
Même si le contexte est différent, on sait tous ce qui s'est produit lorsque la Fed a remonté ses taux.

à écrit le 18/05/2011 à 23:01
Signaler
La sortie de la crise ? La FED devrait plutot se preparer a entrer dans la crise.

à écrit le 18/05/2011 à 21:59
Signaler
Plutôt que de parler, et de croire aux incantations, ils feraient mieux d'agir, comme la BCE, comme les banques centrales de Chine, Inde, Australie, et du monde entier (sauf leurs fades imitateurs les anglais). La Fed sait baisser ses taux certes, el...

le 19/05/2011 à 8:50
Signaler
la BCE, agir? c'est une blague ou une coquille typographique ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.